CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au commencement était le livre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Au commencement était le livre...   Sam 17 Jan 2009 - 14:38

Voilà... Quand j'avais 7/8 ans un livre est arrivé sous notre sapin de Noël:
" Poulain-Pie cherche une étoile "
Je suis restée en extase devant les illustrations de ce livre, et devant l'histoire qui a dû résonner au fond de moi, et résonne encore.

J'ai tout de même attendu l'age de quinze ans pour poser mes fesses sur un cheval. Plus qu'une révélation ! ça marchais du feu de Dieu. On me confia un jour un étalon (terreur réputée du club) à monter avec des éperons (arrrg), et bien c'était plus que merveilleux. Ce cheval hypersensible répondait par transmission de pensée. Montée dessus, après quelques mois d'apprentissage, j' "était le cheval" . Mais mes parents ont jugé que c'était trop de bonheur et m'ont interdit d'y retourner. No comment.

J'ai pu de loin en loin reprendre des cours mais jamais pour très longtemps, et au fil du temps et des kilos j'ai perdu toutes mes sensations. Mais le rêve est intacte.

Donc il y a un an j'ai tenté le coup de m'offrir une jument, pour moi et ma fille, qui monte depuis 7 ans et veut en faire son métier. Une gentille Moonlight de 9 ans à qui on avait pas demandé grand chose jusqu'ici, à part tondre la pelouse.

J'ai aussi lâché mon travail d'infirmière, dont je suis revenue à tout point de vue, et je me lance dans l'accueil touristique sur un plateau au climat bien rude de l'Ardèche. (gites)

Mon idée est d'y installer deux montures : une pour ma fille et une pour moi.

Quand j'ai parlé de ça à la monitrice du club ou est Moonlight elle m'a quasi agressée en me disant "n'est pas femme de cheval qui veut". Je ne compte donc pas sur elle pour m'aider.
C'EST QUOI UNE FEMME DE CHEVAL ?

J'ai élevé trois enfants, c'était pas mal difficile, et c'est pas fini. Personne ne m'a jugée inapte . Le cheval ce serait donc plus complexe. C'est bourré d'électronique ? ça évolue en milieu stérile à 37° ? ça mange les enfants ?

Bon, on ne peut pas comparer, mais j'ai le téléphone, et je suis observatrice. C'est la base de mon métier. Quels seraient donc ces risques
et comment verriez-vous la mise en place progressive de ce projet ?

Compétences : ma fille 15 ans - 7 ans d'équitation .galop 4/ 5 en cours. Très à l'aise avec sa Moonlight.
Catherine 48 ans - niveau galop 3 je sais donc quelle monture il me faut ( porteuse ++, 12 ans et bien éduquée).


Voilà-voilà-voilà....Perrine sur le cross
et sa mèèère qui réfléchit...dites-donc quel air farouche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Sam 17 Jan 2009 - 22:55

Moonlight a écrit:

C'EST QUOI UNE FEMME DE CHEVAL ?

...

Compétences : ma fille 15 ans - 7 ans d'équitation .galop 4/ 5 en cours. Très à l'aise avec sa Moonlight.
Catherine 48 ans - niveau galop 3 je sais donc quelle monture il me faut ( porteuse ++, 12 ans et bien éduquée).

Alors je saute direct sur la seconde partie pour te dire que déjà tu as le "feeling" juste pour le cahier des charges du cheval.
A jeune cavalier vieux cheval.
Surtout, que ce soit pour ta fille ou toi, ne jamais "tomber dans le panneau" séduisant du "jeune cheval". Il y a un fossé monstrueux entre le jeune cheval, prompt à la rebellion, ou l'erreur ne pardonne pas et ou l'erreur necessite des mois de travail pour réparer (et donc être capable de ce travail de rééducation-éducation) et le cheval qui a passé sont adolescence (plus de 8 ans) et connait son travail........... Plus tolérant.

Meme si, quel que soit le cheval, l'accumulation d'erreurs et de faute va inévitablement "consumer" son dressage.

Donc c'est quoi être femme de cheval?

- d'abord je pense c'est soit d'être dénué de peur, soit de bien gérer sa peur. La peur n'est pas un problème en soi, la perte de ses propres moyens physiques est dramatique. être femme ou homme de cheval c'est avoir le positionnement, l'action juste, au bon moment, au bon endroit, avec le juste dosage. Si la peur parasite sa vivacité et son répondant, on est cuit et on court à sa perte. Sans compter que lorsque l'on a peur on change d'odeur et on peut être déclenchant de peur pour le cheval.

- ensuite c'est ce que j'ai énuméré ci dessus: la capacité à observer, réfléchir et immédiatement mettre en place le confort ou l'inconfort nécessaire à un comportement bon ou dangereux, néfaste. Cela s'apprend. Ou je ne saurais te dire. Il faut trouver la bonne personne qui t'enseigne des bases de comportement à pied (et pas forcément un éthologue qui parfoit sont des dangers publics), ou bien, à défaut de cette "bonne personne" qui est souvent bien utopique, prendre des cours avec plusieurs personnes que tu juges correctes, et croiser les informations. Celles qui se recoupent sont la substantifique moelle à retenir.

- et enfin, en plus de cette compétence d'éducateur sans faille, il va te falloir d'autres compétences: vétérinaires, maréchalerie, alimentation..... La gestion d'un cheval est tentaculaire et on découvre souvent en cours de route qu'on ne peut PAS faire confiance aux professionnels qui sont censés fair ela prestation, et qu'on a intérêt à avoir un bon vernir de compétences sur le sujet, quel qu'il soit, ne serait ce que pour détecter les anomalies éventuelles.

Etre homme ou femme de cheval, enfin, je me demande si ce n'est pas ce moment ou tu arrives à la pature et que tu inspectes tes ouailles, bonne têtes, oeils vifs, oreilles pointées vers toi, marchant bien et pas de blessure, en te disant chaque jour....
... "ouf, ils vont BIEN".............

Ensuite, le travail du dressage du cheval est important, mais tournera vite court si ton cheval prend des mauvaises habitudes à pied ou devient boiteux, malade.
Je connais des gens qui ont dix chevaux à la maison, dont aucun montable. C'est un signe qui ne trompe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 0:15

Citation :
prendre des cours avec plusieurs personnes que tu juges correctes, et croiser les informations.
Voilà et d'une. Je commencerai par un petit tour d'horizon local, éleveurs et club du coin. Mon mari a quelques patients dans la profession. Un bon forum ou deux, ça complètera.


Dernière édition par Moonlight le Dim 18 Jan 2009 - 0:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 0:37

Citation :
d'abord je pense c'est soit d'être dénué de peur, soit de bien gérer sa peur.

Oui, ça je crois bien volontiers que c'est la base. Mais si peur il y a, l'odeur ou n'importe quel autre signe involontaire de notre part qui la trahit, on y peut quelque chose ?
Je suis connue pour ne jamais paniquer , toujours réfléchir avant d'agir. J'ai de bonnes intuitions ( avec les gens que je ne connais pas, les agités par exemple) . Par contre je suis une angoissée qui se ronge dans l'anticipation, et se libère dans l'action. C'est mon vice : chui recalée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 11:22

Moonlight a écrit:
Citation :
d'abord je pense c'est soit d'être dénué de peur, soit de bien gérer sa peur.

Oui, ça je crois bien volontiers que c'est la base. Mais si peur il y a, l'odeur ou n'importe quel autre signe involontaire de notre part qui la trahit, on y peut quelque chose ?
Cela s'éduque avec le temps et la pratique.

Moonlight a écrit:

Je suis connue pour ne jamais paniquer , toujours réfléchir avant d'agir. J'ai de bonnes intuitions ( avec les gens que je ne connais pas, les agités par exemple) . Par contre je suis une angoissée qui se ronge dans l'anticipation, et se libère dans l'action. C'est mon vice : chui recalée ?
ben la première partie c est bien: ne jamais se laisser submerger par la panique , tu sembles déjà avoir de bons ingrédients. Par contre attention à l'anticipation, car en ce domaine, les chevaux seront toujours plus forts que toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 11:26

Mais peux tu préciser ton projet et pourquoi cette femme a eu cette parole envers toi?

Accueil touristique sur un plateau ardéchois ne necessite pas de compétences équestres à priori...?
Et avoir deux chevaux à la maison ben je dirais, c'est pas comme si tu allais gérer une écurie de 15 chevaux.... ou tu multiplies les merdes par une fréquence de 15 et pourrais être submergée?? Là avec deux chevaux il y a moyen d'apprendre doucettement au fil de l'eau..... ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 12:29

Gîte et chevaux sont deux projets indépendants.Pour le gîte ça roule.

J'ai parlé vaguement de mon projet d'avoir ma jument à la maison dès son achat il y a un an ( à cette même personne). Le mois dernier j'ai annoncé toute contente que j'allais pouvoir chercher un 2e cheval, genre 1/2 trait bien tranquille, pour les avoir là haut.
Et là, elle se met en transe, me dépeint l'apocalypse, les 700 kg qui déboulent en panique à travers le village, etc...que je serai incapable de gérer "et ton comtois je te le prendrais pas."..ok...Ben merci encore pour tes encouragements.
Là je brasse pour reprendre pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 14:41

mrfrzldhw................

Bon alors de deux choses l'une:
- soit cette personne est un professionnel qui tient la route et qui "voit" en toi que;qu'un qui ne saura pas gérer un cheval à la maison....
- soit elle est folle.
- soit elle a un interet commercial dans le fait de te maintenir chez elle (no comment), ou de pouvoir, ou les deux....

Bref, sans pour autant écarter la première possibilité, sa réaction me parait un peu trop véhémente pour être honnête....
T'as t'elle dit pourquoi elle refuserait de prendr ele demi trait éventuel chez elle? (c'est un cheval comme un autre non?)

Dis donc ta Moonlight, elle serait pas au pair chez cette personne par hasard...............? (ce qui expliquerai le refus du demi trait= diffcile à faire sauter, et également sa tentative véhémente de ne pas te laisser partir, et donc un bon cheval de rame avec toi...........)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 14:43

Une bonne solution intermédiaire consiste à se "tester": prendre Moonlight et un autre cheval en pension chez toi tout l'été, à la belle saison, la moins 'pénible, et voir comment vous vous en sortez.

Si ca se passe bien vous pourrez envisager l'hiver, qui est une saison vraiment chiante, ou bien faire un système à deux vitesses: hiver dans la structure pour pouvoir profiter de la prestation clef en main et des installations, été chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 21:13

Ça alors, tu es devin !
-Les trois hypothèses sont + ou - vraisemblables : j'ai galéré l'année dernière avec moonlight, jusqu'a me faire jeter au montoir, et je crois qu'elle en pouvait plus de mon stress, la pauvre jument. Je me suis cassé trois côtes et je me suis trouvée obligée de me poser les bonnes questions. Oui j'étais pétrie de stress et de contradictions, et trois mois de réflexion et de préparation n'ont pas été de trop pour reprendre sur d'autre bases. Dont une selle espagnole qui me rassure et me maintient les jambes descendues, même quand elles veulent remonter et les épaules avancer....( je l'appelle ma selle orthostatique).
-Folle, non. Mais on ne discute pas ses avis.
-Des intérêts commerciaux, oui. Moonlight est au pair, un des rares poneys D disponibles pour les concours. Une famille entière de gros bonnets avec trois chevaux en pension complète vient de partir en lui marchandant les factures.

Pour finir, en effet elle m'a dit :"prends la déjà 15 jours cet été, tu verras à quoi t'attendre..." C'est bien ce que je compte faire, en juillet et aout.
Elle a du mal à faire confiance quand il s'agit de chevaux. Elle croit que je vais oublier le maréchal, les vermifuges, la laisser mourrir de soif ou d'ennui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Dim 18 Jan 2009 - 21:32

Moonlight a écrit:
Ça alors, tu es devin !

C'est pas la première fois que je dis que je vais me reconvertir en "madame Irma" équestre.....................

Bon les 15 jours en été c'ets un bon début.
Ensuite 1 mois, puis deux.

Ton histoire de montoir n'augure rine de bon et est probablement à 90% l'origine des réticences de cette dame au sujet de tes compétences.
Si tu as achoppé à ce point là, c'est pas bon signe et il te reste un longue route devant toi au sujet de ta propre maitrise et de ton à propos.

3 mois de travail des bases, ou 6, ou 1 an, ne sont rien, pour conquérir son assurance et ces fameuses "compétences" de l'homme de cheval. Ce n'est pas impossible, mais c'est un long chemin.


Point un:

Où en es tu du travail à pied et des manipulations en main?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Lun 19 Jan 2009 - 1:00

Cette histoire de chute fait suite à une série d'autres moins spectaculaires, mais ce qui m'a le plus déstabilisé, vis à vis de cette jument, c'est que de mon point de vue elle n'est pas taillée pour mon gabarit (poids), quand je me vois dessus j'ai vraiment une impression de dysharmonie. En apprenant que son dos un peu long est un risque pour elle au point qu'on lui fait mettre un gogue pour lui assurer une meilleure position de son dos (que je suis incapable d'assurer), ça me dérange . C'est une très gentille jument, trop "jeune" pour moi, et pas assez porteuse pour me "libérer" l'esprit des erreurs d'assiette, et des tape-culs involontaires. Je culpabilise gravement...
Elle n'est travaillée que depuis 18 mois.
Pour ce qui est du travail à pied, rien n'est enseigné aux cavaliers, pas plus que la théorie, le quotidien, etc... What a Face
Ma fille qui passe tout son temps libre dans ce club apprend en aidant.Ah oui et elle prépare des galops...elle.
A part ça à la même époque que cette chute révélatrice, Moonlight était nerveuse dès le pansage, dansait sur place, limite respectueuse, et cherchait à m'impressionner en levant la tête et en regardant de côté. Elle a cessé ce petit jeu après un bon coup de torchon sur la cuisse un jour où elle levait le sabot ,l'oeil dans le viseur, alors que je séchait sa queue.
Depuis septembre, plus de cinéma.
Je sens que j'aggrave mon cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Lun 19 Jan 2009 - 2:24

Pfff.
Le coup des gogues ca me fait bien marrer.
Il y a des chevaux de rando (porteurs, certes) qui font toute leur carrière l'encolure à l'horizontale et ont un dos nickel à 20 ans....

L'histoire du pansage (bonne réaction) confirme ma question:
As tu dans le coin des professionnels à qui tu peux demander des cours de longe, de travail à pied, voire aux longues rènes?
Et le travail en longe, tu le sens comment?
Et partir à pied seule avec la jument faire un tour dans la pampa, ça se passe comment?

(tu notes que volontairement toutes ces questions concernent la relation à pied, qui est le meilleur moyen pour mettre les bases des "compétences" dont on parle plus haut)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Lun 19 Jan 2009 - 10:58

Se promener à pied, dans la verte campagne,ça se passe bien. où je vais elle va, toute pleine de gaité, bousculée par mon chien (un braque de weimar pas fini) qu'elle aime beaucoup, ce qui prouve qu'elle ne se laisse pas impressionner facilement, on dirait qu'elle a toujours fréquenté ce genre de dynamite sur pattes.( et lui quand on lui dit Moonlight il pleure !)

La longe elle connais pas mais à pied dans la carrière elle suit comme un petit chien renifle ce qu'on fait (installer des plots, tendre un fil).

Au box, porte ouverte elle attend qu'on lui dise de sortir. J'adore m'occuper d'elle mais sur son dos j'ai l'impression de n'être pas à ma place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Lun 19 Jan 2009 - 11:10

Bon c'est déjà super que tu puisses sortir à pied seule avec elle sans aucun soucis: signe de confiance réciproque.

ben la longe il faudrait peut être s'y mettre, elle et toi, pas à des fins de musculation loin de là mais:
- pour toi: perception de ton propre positionnement dans l'espace et coordination de tes demandes
- pour elle: mise en place de codes vocaux solides auquels tu pourras te référer en selle pour te sentir plus à l'aise.

la longe est une sacrée école de travail à pied, si on le fait bien.
Tu peux demander à quelqu'un de confiance des cours de longe et, cerise sur le gateau, histoire de te sentir mieux en selle, de la voltige soft/travail sur la position en selle....
Deux pistes pour faire avancer gentiment ton schmilblick je pense.
(eh, qu'en pensent les autres, vous foutez rien là???? MDRR )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Lun 19 Jan 2009 - 12:32

Kaïs a écrit:
(eh, qu'en pensent les autres, vous foutez rien là???? MDRR )
Oups... chef, oui chef!

Ben je me la coulais douce, vu que même pas besoin de mettre des pièces Razz et t'as déjà tout dit.

Je suis bien d'accord avec toi, Moonlight: dans les clubs, on ne t'apprend pas grand chose, tu peux prendre des années de leçons pour en rester toujours au même niveau et ne toujours pas savoir faire une épaule en dedans. Et alors question longe, travail à pied, éducation, soins... c'est le vide sidéral.

En principe, quand on trouve un cheval "limite irrespecteux", il l'est déjà bien. Very Happy
Dans ces conditions, le travail à pied permet de progresser ... ou de se mettre en danger. Tout dépend comment il est pratiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Lun 19 Jan 2009 - 12:38

Ben non, on fait pas grand chose c'est vrai
Mais tu as déjà tout dit kaïs !!

On apprend pas grand chose en club et le travail à pieds est essentiel. Si jamais tu ne trouves personne pour te montrer il y a aussi de bonnes lectures et le forum pour discuter de tes évolutions, problèmes, questionnements ...
De toute façon, rien que le fait de commencer à se poser toutes ces questions, de se remettre en question, d'être lucide et réfléchie sur un bon cahier des charges pour un autre cheval, c'est déjà un bon pas en avant ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xouillou
Militant


Messages : 185
Date d'inscription : 21/09/2007
Age : 54
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Lun 19 Jan 2009 - 17:15

Pour toi éventuellement Moonlight,
Je te copie cette annonce du jour d'un autre forum :

Bonjour à toutes et tous,

Cela fait longtemps que je n'interviens plus dans le forum, malgré
que je sois déja un '' vieux'' dans cette sympathique collectivité
d'amoureux des chevaux.
J'étais avant en Espagne et mes deux derniers chevaux m'ont suivi ici
en France à Châteauroux.
Ma vie ayant complètement changé, j'ai de moins en moins le temps de
m'occuper d'eux.
Egalement certaines charges financières me pèsent de plus en plus lourd.
la conjonction des deux me poussent à les vendre.
Donc ce courrier afin de faire parvenir au plus grand nombre ma
décision.
Ceux qui seraient intéressés ou qui connaîtraient des personnes qui
pourraient également être intéressées pourront me contacter en direct
sur les adresses reprises ci-dessous.
Il s'agit d'un hongre de 13-14 ans croisé espagnol par le père et
mère anglaise, de robe grise-blanche un peu sale et répondant au nom
de Guaperas, hauteur au garrot de 1,63 m.
Et d'une jument de 10-11 ans petit cheval ou grand poney de type
Serrano (un mélange)de robe alezane, et répondant au nom de Bibi.

Je vendrai également une selle anglaise de dressage faite sur mesure
chez le sellierLucas de Talavera de la Reina en 2001, en cuir noir.
Et une autre selle à petit prix de type anglaise mixte.

Je cherche pour mes chevaux des amoureux, pas des maquignons, je
désire que leur vie continue comme moi je voulais qu'elle continue.

Je vous remercie de la bonne attention que vous porterez à ce mail,
et vous pris d'accepter mes excuses à ceux que j'ennuierais par ce
courrier

Philippe Deltenre
+33 (0)6 19225199
+33 (0)2 36904336
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Mer 21 Jan 2009 - 1:11

Citation :
(eh, qu'en pensent les autres, vous foutez rien là???? MDRR )

Ben y'en a qui bossent, quoi....
Et le WE je monte à cheval, môa (pas vous ??)

Alors...

Concernant la monitrice, Kaïs a émis des hypothèses fort probables...
J'ajouterais que dans les clubs où j'ai mis les pieds, on apprend à devenir (au mieux) un cavalier de club, et surement pas un propriétaire autonome.

Le côté "intendance" du cheval à la maison n'est en général pas trop le problème si on a les pieds sur terre et un minimum d'autocritique et de sens de l'observation.

Le problème, c'est plutôt la manutention de la bestiole...

Au vu de ce que tu décris Moonlight (incertitude, peur parfois, expérience équestre essentiellement "de club") je dirais TRAVAILLE A PIED.

La relation avec le cheval se transforme miraculeusement en travaillant au sol... et toi tu apprend comment le cheval pense, apprend etc.
Quand on sait comment ça fonctionne, ça impressionne beaucoup moins.

Tant qu'on y est, au sujet de la peur, ben ne te fourre pas sciemment dans une situation où tu as la trouille : commence par des exos faciles où tu as confiance et tu t'enhardis quand tout va bien (à cheval comme à pied).

Pour le travail à pied tu as le "classique" travail à la longe : trouve quelqu'un pour te montrer comment on fait (critère de sélection du bon prof : son cheval n'est pas flippé, obéit à la voix avec quasi-pas d'intervention de la chambrière ou de la longe).
Ah, et souhait personnel, pas d'enrênement (un cheval avec la tête ficelée réfléchit beaucoup moins bien Mad ).

Sinon, tu as tout la panoplie "etholotrucs". Gare au pseudo-pro qui s'improvise animateur de stage : il ne dira pas que des bonnes choses et le tri peut ête ardu quand on débute.
Mais bon, pour connaître un peu le PNH (t'en a déjà entendu parler des "7 jeux" ?), je pense que c'est le type de méthode parfaitement adapté à ton cas : ça a été conçu pour que des propriétaires semi-débutants puissent apprendre à utiliser sereinement leur chevaux ("normaux", les chevaux hein...).


Y'a pas que le PNH , il y a plein d'autres méthodes plus où moins équivalentes. C'est juste la méthode que je connais le mieux.

Si tu ne connais pas, va lire aussi les article de V. De Saint Vaulry http://www.saintvaulry.com/
ca te donneras peut être des idées sur une "autre relation au cheval" (bien plus logique et sereine !!) que celle du club.


Et ta fille, elle en pense quoi de ton projet de sortir du club ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Mer 21 Jan 2009 - 2:36

Citation :
J'ajouterais que dans les clubs où j'ai mis les pieds, on apprend à devenir (au mieux) un cavalier de club,

Yeuark !

Citation :
Et ta fille, elle en pense quoi de ton projet de sortir du club ?

-De sortir sa Moon chérie du club Elle adore son club, elle veut apprendre avec elle, et gagner des flots et des coupes en plastique. (Je suis vache, elle a l'age des joies simples )
-D'avoir un cheval à la maison :

En fait plus j'y pense plus je penche pour avoir un cheval qui travaille (qu'est ce que je pourrais bien lui faire faire...?) quitte à aller apprendre, et qui est monté le week end, parce qu'il est hors de question que je monte seule pour l'instant. Ma fille doit entrer en lycée agricole et sera pensionnaire la semaine.
Je dois donc être capable de manipuler tout doucettement toute seule en main un cheval déjà éduqué et DOCILE !

Je vais regarder ce site pour voir ce que sont ces 7 jeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Mer 21 Jan 2009 - 11:07

V. de St Vaulry, ce n'est pas le 7 jeux, excuse moi j'étais pas clair...

Mais lis les articles sur son site, je pense qu'ils seront intéressant pour toi.

Pour les sept jeux, il s'agit de la base de la "méthode Parelli" (de M. Parelli) méthode appelée PNH...

Pas le temps de bien expliquer tout ça de suite, je suis au boulot. Ce soir peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Mer 21 Jan 2009 - 12:04

La méthode Parelli est une des méthodes des "chuchoteurs", celle qui de loin a été la plus commercialisée (La Cense & autres), car la mieux formulée en séries d'exercices faciles à appliquer et en "méthode toute faite". Aisément transposable aussi en mode d'emploi tout fait pour clients fortunés... d'où son succès. Rolling Eyes

Bon, histoires de pognon mis à part (Parelli n'est même plus propriétraire de son propre nom, devenu marque déposée et exploité commercialement par d'autres entreprises!), c'est à la base une vraie méthode de travail et une approche originale du cheval.

Les 7 jeux sont les exercices de base à pied, qui permettent de gagner la confiance et le respect du cheval. Tu en trouveras une description sommaire ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pat_Parelli.
Pour passer à la pratique, tu peux improviser chez toi avec plus ou moins de bonheur, ou essayer de trouver quelqu'un de réellement formé à ces méthodes qui t'apprendra comment faire. Les livres et les articles expliquent très bien ce qu'il faut faire concrètement, mais hélas pas la façon de faire ni l'attitude nécessaire pour l'obtenir.
L'"éthologie" improvisée à la maison peut marcher avec certains chevaux et considérablement empirer les choses avec d'autres... (perso, j'ai un cas de chaque à la maison )
Revenir en haut Aller en bas
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Mer 21 Jan 2009 - 14:11

Voilà, j'ai vu les sites. J'ai commandé deux bouquins, ça mange pas de pain.
J'avais entendu parler de Parelli mais y'avait controverse ( comme sur tout et son contraire) et je ne savait pas quoi penser.
1) Cheval qui es-tu ?
2) Communiquer avec le cheval ? (gros livre...)

Il y en avait un sur le travail à pied mais avec des commentaires négatifs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Mer 21 Jan 2009 - 16:29

Tu parles du bouquin chez Vigot sur le travail à pied?
Je l'ai feuilleté une fois, ça m'a semblé un ramassis superficiel de tout ce qui est à la mode ces derniers temps, tant côté classique que "nouveaux maîtres", bref pas grand chose d'intéressant en effet.

Bon choix pour tes deux livres, je les ai et les trouve fort valables.
"Cheval qui es-tu?" est de l'éthologie scientifique (la vraie), ça se lit très bien et rudement intéressant.
Et St Vaulry, un bon classique avec plein de trucs de bon sens et de savoir-vivre équestre.

Au niveau PNH, le livre de Parelli est dense mais imbitable pour un débutant.

Et sinon, pour le travail en liberté, à pied et à cheval, y'a de Corbigny: tous les exos de base dans ses tomes 1 ou 2, le 3 étant plus avancé.
Revenir en haut Aller en bas
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Jeu 22 Jan 2009 - 0:03

Je vais déjà commencer par ces 2 là... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au commencement était le livre...   Aujourd'hui à 15:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Au commencement était le livre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il était une fois le Continental Circus
» Livre Alfa Romeo SZ
» Chouraqui était chez nous.
» 29 Mai 2010: Le Livre!
» LIVRE "COURIR LONGTEMPS"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Divers :: Vos hors sujets ;)-
Sauter vers: