CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NAÏLOU : On reprend tout à zéro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 24 Mar 2011 - 13:20

Hors sujet total (excusez-moi), mais toi aussi Kapouine tu aimes bien la BD Calvin et Hobbes ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 24 Mar 2011 - 15:50

Kapouine a écrit:

la première en manège fut une grande découverte pour la jument ;
(...)
bref on a vaguement essayé de faire une grosse détente aux 3 allures, au bout de 30 min la grosse (pourtant toujours allante en extérieur ) était vidée et voulait plus avançer d'un pas. on est restés lè dessus, son cerveau ayant suffisamment chauffé pour la journée.

Constaté aussi, le cerveau qui "chauffe" et le cheval "lessivé", avec des chevaux à qui on demandait des choses inhabituelles ou dans un contexte un peu stressant : il faisaient bravement de leur mieux, mais en ressortaient rincés.
Je considère ça comme normal mais prend garde à ne pas en demander "plus et encore" dans ces cas là.
La limite est dépassée quand des défenses apparaissent.

Citation :

2 ème séance 2 mois plus tard (...) ma grosse est paisible et presque concentrée, j'arrive à faire une vraie détente, aux 3 allures et aux 2 mains

Super ! >>> la première expérience a donc été positive et a porté ses fruits.

Citation :
la mono veut qu'on bosse la mise sur la main, je sais vaguement de quoi il s'agit, mais je me demande si ç'est pas un peu précipité de vouloir lui apprendre déjà ça ? (avis bienvenus )

J'ai bien un avis, mais je te retourne d'abord la question : pourquoi pense tu que c'est précipité ? Qu'aurais tu fait "avant" ?

Citation :
elle m'explique comment faire (résister en accompagnant, et céder de quelques cm dès qu'elle cède même vers le sol ),

Je ne visualise pas (du tout) le "résister en accompagnant" (si tu résiste, tu n'accompagne pas) et le "céder vers le sol".

C'est une approche "longitudinale pure" je pense? (pas de demande de pli ?)


Citation :
hors ma grosse a été débourrée par moi même rênes longues, a être pilotée au poids des rênes, ne reprenant le contact que si besoin réel de de ralentir ou tourner précisement ou gronder, relachant dès que l'ordre/ le calme est executé/retrouvé.

Je visualise bien +++.
Pour l'instant quand la jument fait "bien", tu lui laisse retrouver une position "naturelle", qui est la plus confortable pour elle.
En dressage classique, quand le cheval fait "bien", il y a la descente des aides >> les aides se relâchent, mais par contre le cheval doit rester dans un certain "placer de base" (dos en clef de voute) et ne pas retomber dans son attitude "naturelle" (celle qu'il aurait au pré) qui n'est pas la plus favorable pour pouvoir rapidement enchainer un autre exercice demandant engagement et équilibre.

Le cheval doit être progressivement amené à se tenir sans difficulté et de manière durable dans ce "placer de base".
(ça lui demande de faire travailler les abdos pour placer le dos >>> si muscles pas entrainés, il fatigue)

Citation :
et donc même en accompagnant moelleusement sa bouche elle perd énormément d'impulsion (déjà qu'on a du mal à en avoir dans les rectangles ),

Pour moi la fameuse histoire de la "bouche moelleuse", ça va de paire avec la mobilisation/décontraction de mâchoire.
A tu la mâchoire "disponible" ou figée, quand tu "accompagne moelleusement" ?


La perte d'impulsion me parait être un dangereux écueil de l'approche "longitudinale pure".

Si la perte d'impulsion est un vrai problème, c'est "juste" le signe que l'on demande beaucoup trop d'un coup au cheval.
Et pousser avec les jambes serait faire passer les choses en force.

Citation :
la mono soutient, que ça n'est pas grave que pour le moment on lui apprend qu'à céder et qu'on peut le faire même à l'arrêt,

Il vaut même sans doute mieux le faire à l'arrêt plutôt que de devoir "pousser" avec les jambes.


Citation :
je suis surprise mais au bout de quelques min, madame machouille réfléchit et cède (pas longtemps et très franchement ) ce qui rompt le contact, du coup elle commençe à trouver le truc ; "je cède, ça me donne un peu de marge, pour prendre de l'élan et tout arracher nez vers le sol " là aussi avis bienvenus, elle cherche à récupérer sa liberté habituelle, ou bien elle cogite en bien ou en mal ( défense ? ).

Pour moi il n'y a pas de différence du point de vue du cheval entre "cogiter pour récupérer sa liberté" et "cogiter pour une défense".
C'est le cavalier qui met le mot "attitude voulue" ou "défense" en fonction de ce qu'il voulait...
Le cheval cherche juste à retrouver son confort, sans notion de "bien ou mal" faire.

Elle mâchouille et cède : c'est à priori ce que tu voulais >>> il faut récompenser en cessant immédiatement ta demande, AVANT qu'elle essaye (et même qu'elle y pense) de tout arracher.

La défense "arrachage de rêne" sera construite de toute pièce si on essaye de forcer le cheval à conserver trop longtemps le "placer".
Si elle a l'idée de tout arracher, c'est parce qu'il lui est plus confortable de forcer sur la main que de conserver le "placer" demandé. >>> demander moins, moins longtemps (mais fréquemment)



Citation :
3 ème scéance
(...)
, ce qui nous permet de retravailler la mise sur la main, et assez vite elle enroule l'encolure, et vient se poser sur le mors quelques foulées.

Retour plutôt positif alors.
Encore que "enrouler" est un mot quelque peut inquiétant...
Je préfère "soutenir" ou "remonter".

Reste que je ne suis pas sûre d'avoir saisi la méthode employée, mais je pense que ça n'est pas la mienne (cf toutes les discussions autour du "pli" est de la flexion latérale).

Ca ressemble beaucoup trop à mon goût à ce que j'ai pu tester/ressentir sur le Franche Montagne d'un copain
(je vais éditer pour de dire où sur le forum).


Citation :
depuis j'ai eu l'occasion de tester tout ça en extérieur, en ligne droite sur un chemin puis en cercles/ plus ou moins ovalifiés dans un pré, et ben là, au moins j'ai de l'impulsion, mais pas un gramme de cession, elle lève le nez en l'air et braque son encolure à l'envers de toute ses forces.

Classique : plus tu as d'impulsion, plus le cheval (débutant) est difficile à équilibrer.
Mais sans impulsion, y'a rien à équilibrer.
Il faut trouver la bonne dose d'impulsion pour commencer, puis augmenter progressivement la difficulté. Du moins c'est mon ressenti avec mes chevaux.

Nez en l'air et encolure braquée = défense contre ce que tu demande.
Mieux préparer. Demander moins.
Demander différemment peut être >>> je serai très intéressée que tu teste le "travail dans le pli", pour voir. (et que tu nous raconte)
Je peux rassemble dans un post ma façon de procéder avec Kaiser.


Citation :
malheureusement j'ai pas de photos pour illustrer.

A l'occasion si tu peux...


Citation :
faire venir l'ostéo pour un chek up car sait on jamais, avant de forçer je préfère vérifier

*mode provocateur*
Parce que tu compte forcer si le check up est correct ?

Ce que tu décris est pour moi uniquement révélateur d'une façon de faire trop rapide. Et de cette ****** d'approche "longitudinale" qui me semble dangereuse +++ , sauf peut être lorsque pratiquée par dresseur expérimenté.


Pour l'approche "latérale", jette un coup d'œil à on post "renversement d'encolure et flexion latérale".

Pour l'osthéo, pourquoi pas, dans l'hypothèse qu'il est bon.
Ca te dira s'il y a un pb mécanique. Mais je parie que ça ne résoudra pas les problèmes de dressage "miraculeusement".
Les symptôme décrits peuvent déjà s'expliquer +++ par la façon de travailler la jument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 24 Mar 2011 - 15:56

Finalement, je te recopie là mon histoire de Franche Montagne.
Voir si ça fait écho (ou pas) à tes problèmes de mise en main.

Donc je me retrouve sur le FM. Premières impression : zéro réponse à ce que je considère comme une demande raisonnable des jambe (Kaiser serait gentiment parti au trot), zéro réponse à la jambe interne bien sûr, et pas de direction…
Comment fait-il, le copain ?? Quand c’est lui le cheval a l’air d’aller où il lui demande ?
(...)

Donc le cheval démarre un peu mou, et « à plat ». Le copain me dit « demande lui de se tenir, ça ira mieux ». Comment ? Plus de jambes, et joue dans les mains pour qu’il vienne placer la tête. Jouer, je veux bien, mais avec 1 kg dans les mains ??? Mais j’essaye selon les consignes, et au moment où je vais renoncer (estimant qu’il y a un truc que je fais mal, vu la lourdeur que j’ai dans les mains et jambes)… le cheval plie la nuque et mâche le mors… Comme si d’un seul coup, la mécanique s’amorçait. Donc j’ai relâché la pression pour remercier… et le cheval est immédiatement retombé à plat… et pour réamorcer le phénomène, il a fallu remettre la même pression…
J’essayai désespérément de demander du pli… mais rien n’est venu, le cheval ne connaît pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Lun 28 Mar 2011 - 8:40

Citation :
Je m'en doutais, mais je ne vois pas l'intérêt de travailler ça spécifiquement
Ok je comprend mieux, j'ai mis ça plus pour avoir de quoi varier le travail avec la jument, et pas juste la coincer dans un seul objectif de boulot (et d'en arriver à la braquer sur ce point )

Citation :
J'ai bien un avis, mais je te retourne d'abord la question : pourquoi pense tu que c'est précipité ? Qu'aurais tu fait "avant" ?

disons que dans l'absolu, j'aurais aimé travailler l'impulsion qu'elle perd en piste, et la régularité des allures/direction/transitions ect... vis à vis de toutes les déconcentrations que lui apporte ces nouveautés, (car ce sont des choses qu'elle fait beaucoup mieux en extérieur, et du coup je chercherais à avoir la même en intérieur avant de lui demander d'autres exercices contraignants

Citation :
Je ne visualise pas (du tout) le "résister en accompagnant" (si tu résiste, tu n'accompagne pas) et le "céder vers le sol".

C'est une approche "longitudinale pure" je pense? (pas de demande de pli ?)
elle me demande d'accompagner la bouche rênes tendues (avec du poids sur les rênes comme si mes mains étaient un enrêmement élastique ! ) moi qui est l'habitude de bosser rênes franchement longues et de reprendre au poids des rênes que pour l'exécution d'un mouvement, les rênes ajustées tendues étant réservées à la gestion de tension/crises

je continue ce soir... (là faut que je file Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Lun 28 Mar 2011 - 10:28

Kapouine a écrit:

disons que dans l'absolu, j'aurais aimé travailler l'impulsion qu'elle perd en piste, et la régularité des allures/direction/transitions ect... vis à vis de toutes les déconcentrations que lui apporte ces nouveautés, (car ce sont des choses qu'elle fait beaucoup mieux en extérieur, et du coup je chercherais à avoir la même en intérieur avant de lui demander d'autres exercices contraignants

Ca, ca me semble une trèèèès bonne idée.
Sauf que difficile à mettre en œuvre avec un prof au milieu (qui va tout naturellement vouloir te faire bosser des trucs nouveau - en plus, c'est pour ça que tu vas le voir).
Possibilité de venir utiliser la carrière sans prendre de cours ? (le temps que la jument se "cale")

Citation :

elle me demande d'accompagner la bouche rênes tendues (avec du poids sur les rênes comme si mes mains étaient un enrêmement élastique ! )

Ok je vois.
C'est précisément une des voies que je ne souhaite pas suivre (travail trop "en tension").
Je t'avoue du coup ma méconnaissance de la chose. Y'a plein de gens qui bossent comme ça, je pense que le FM du copain a été travaillé ainsi... et je n'aime pas le résultat. Affaire de goût personnel, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Mar 29 Mar 2011 - 8:02

sans même te lire c'est dans cette direction que je pense aller, hier AP, j'avais une petite heure devant moi, et du coup j'ai emmené bosser la jument sur le paddock (qui doit faire 60 sur 60 ) elle n'y est plus actuellement donc possibilité d'assimiler ça à une "carrière"
et là on a bossé pendant 20/30 min max, une bonne détente aux 3 allures allures rênes longues, puis rênes ajustées des cercles/serpentines et tout un tas de mouvements arrondis pas forcément académique, de façon à la rendre attentive à mes aides et mes demandes tous à fait imprévisibles (alors qu'en extérieur elles sont souvent prévisibles ).
j'ai réussi à la faire galoper rênes ajustées aux 2 mains, et on en est restés là.
le tout avec impulsion mais sans chauffer (ça ç'est ce qui m'a le plus plu dans la scéance ).
et enfin j'avais plus besoin de mettre X newtons pour qu'elle cède, j'arrive avoir le contact avec 2 grammes dans les mains (et ça aussi ç'était important pour moi, j'ai pas envie de lui "porter" sa tête ).
bref je pense qu'on va beaucoup plus bosser sur le paddock, et faire les cours pour "apprendre qquchose de neuf" ou vérifier les acquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Mar 29 Mar 2011 - 15:25

pascaleW58 a écrit:

C'est une approche "longitudinale pure" je pense? (pas de demande de pli ?)

si sur les courbes (forcément ), mais j'ai une jument souple qui donne facilement sa tête (enfin son bout de nez ) sur le coté (si je veux je peux avoir son nez sur ma cuisse ! ), du coup une demande de pli se transforme en "bout du nez franchement de travers+ hanches qui dégagent du coté inverse" du coup si je continue sur cette demande elle me fait de mini cercle (enfin patates )

Citation :
Je visualise bien +++.
Pour l'instant quand la jument fait "bien", tu lui laisse retrouver une position "naturelle", qui est la plus confortable pour elle.
tout vu
Citation :

En dressage classique, quand le cheval fait "bien", il y a la descente des aides >> les aides se relâchent, mais par contre le cheval doit rester dans un certain "placer de base" (dos en clef de voute) et ne pas retomber dans son attitude "naturelle" (celle qu'il aurait au pré) qui n'est pas la plus favorable pour pouvoir rapidement enchainer un autre exercice demandant engagement et équilibre.
ç'est justement l'objectif : pouvoir enchainer un parcours de trec par exemple, sauf que pour le moment elle n'a pas l'endurance pour se maintenir dans cette attitude

Citation :
Le cheval doit être progressivement amené à se tenir sans difficulté et de manière durable dans ce "placer de base".
(ça lui demande de faire travailler les abdos pour placer le dos >>> si muscles pas entrainés, il fatigue)
ç'est pour ça que je relache encore franchement avec de grandes poses rênes longues, j'ai peur de la dégouter sinon et aussi des courbatures


Citation :
A tu la mâchoire "disponible" ou figée, quand tu "accompagne moelleusement" ?
elle mâchouille activement (nerveusement ? ) son mors, et bave abondament, j'ai du mal a dire si ç'est "disponible" ou "figé"



Citation :
Si la perte d'impulsion est un vrai problème, c'est "juste" le signe que l'on demande beaucoup trop d'un coup au cheval.
Et pousser avec les jambes serait faire passer les choses en force.
moi je me demande si ç'est pas simplement lié au fait que ç'est à la base un cheval d'extérieur qui l'habitude de marcher dans un but (même si le but est souvent de rentrer à la maison Laughing ) et que du coup dans un rectangle ben il y a pas de but !!! tourner en rond est ennuyeux et ne lui apporte rien d'autre que de la fatigue, d'ou une démoralisation rapide, et perte d'impulsion, hors je ne voit pas comment aujourd'hui je peux la motiver à bosser en rectangle


Citation :
Il vaut même sans doute mieux le faire à l'arrêt plutôt que de devoir "pousser" avec les jambes.
m'oui vu comme ça ç'est sur Laughing



Citation :
Elle mâchouille et cède : c'est à priori ce que tu voulais >>> il faut récompenser en cessant immédiatement ta demande, AVANT qu'elle essaye (et même qu'elle y pense) de tout arracher.

La défense "arrachage de rêne" sera construite de toute pièce si on essaye de forcer le cheval à conserver trop longtemps le "placer".
Si elle a l'idée de tout arracher, c'est parce qu'il lui est plus confortable de forcer sur la main que de conserver le "placer" demandé. >>> demander moins, moins longtemps (mais fréquemment)
Ok ç'est plutôt une question de timing alors, mais vu que le but final est de garder le plaçer, car comme cité plus haut :
Citation :
les aides se relâchent, mais par contre le cheval doit rester dans un certain "placer de base" (dos en clef de voute) et ne pas retomber dans son attitude "naturelle" (celle qu'il aurait au pré)
du coup soit je lui donne du confort royal (rênes longues ) à chaque session de nuque, soit je lui rends juste quelques cm (en relâchant mes doigts sur les rênes ) et je lui permet pas d'arracher les rênes en résistant/serrant mes doigts à chaque tentative (dans ce cas je file rapidos, m'acheter une paire de gants Laughing



Citation :
Retour plutôt positif alors.
Encore que "enrouler" est un mot quelque peut inquiétant...
Je préfère "soutenir" ou "remonter"
.

j'ai encore du mal à sentir le cheval sous moi, d'où ma difficulté à m'exprimer, mais je vais essayer de me trouver un cameraman ou au pire un photographe, pour pouvoir d'un m'en rendre compte, et 2 vous montrer

Citation :

Ca ressemble beaucoup trop à mon goût à ce que j'ai pu tester/ressentir sur le Franche Montagne d'un copain
(je vais éditer pour de dire où sur le forum).
à priori ç'est pas ça, j'ai plutôt un cheval réagit fort aux stimulis qui cède franchement et cherche ensuite des défenses qu'un trait mou et resistant aux stimulis (qui se désensibilise à une vitesse éclair )



Citation :
Classique : plus tu as d'impulsion, plus le cheval (débutant) est difficile à équilibrer.
Mais sans impulsion, y'a rien à équilibrer.
Il faut trouver la bonne dose d'impulsion pour commencer, puis augmenter progressivement la difficulté. Du moins c'est mon ressenti avec mes chevaux.
ça me rassure, j'imaginais plutôt que ç'était du fait qu'elle soit pas ou peu musclée elle fait ça faut de savoir faire autrement pour me porter ( => d'ou aussi ma peur qu'elle ai mal au dos, car réaction/défense assez violente de sa part )
Citation :
faire venir l'ostéo pour un chek up car sait on jamais, avant de forçer je préfère vérifier

*mode provocateur*
Parce que tu compte forcer si le check up est correct ?[/quote] non mais si elle est déjà coinçée quelque part, ç'est pas en bossant que je vais régler le souci, et même peur de l'aggraver

Citation :
Les symptôme décrits peuvent déjà s'expliquer +++ par la façon de travailler la jument
alors qu'ils me faisaient penser à une réaction à la douleur crée par une demande de mise en tension inhabituelle de ses muscles

CQFD

Citation :
Demander différemment peut être >>> je serai très intéressée que tu teste le "travail dans le pli", pour voir. (et que tu nous raconte)
Je peux rassemble dans un post ma façon de procéder avec Kaiser.

si ça m'intéresse, je déjà lire ton post et voir/comprendre de quoi tu parles

Citation :

Ce que tu décris est pour moi uniquement révélateur d'une façon de faire trop rapide. Et de cette ****** d'approche "longitudinale" qui me semble dangereuse +++ , sauf peut être lorsque pratiquée par dresseur expérimenté.
et moi qui pensait avoir trouvé enfin une bonne prof respectueuse du cheval -_-


Citation :
Pour l'approche "latérale", jette un coup d'œil à on post "renversement d'encolure et flexion latérale".

je vais aller voir ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Mer 30 Mar 2011 - 0:14

Kapouine a écrit:
pascaleW58 a écrit:

C'est une approche "longitudinale pure" je pense? (pas de demande de pli ?)

si sur les courbes (forcément ), mais j'ai une jument souple qui donne facilement sa tête (enfin son bout de nez ) sur le coté (si je veux je peux avoir son nez sur ma cuisse ! ), du coup une demande de pli se transforme en "bout du nez franchement de travers+ hanches qui dégagent du coté inverse" du coup si je continue sur cette demande elle me fait de mini cercle (enfin patates )

Mini cercles et hanches qui dérapent : la jument ne sait donc pas donner le pli sans que ça influence sa trajectoire. C'est la base du travail de l'approche "latérale".

Citation :

Citation :
Le cheval doit être progressivement amené à se tenir sans difficulté et de manière durable dans ce "placer de base".
(ça lui demande de faire travailler les abdos pour placer le dos >>> si muscles pas entrainés, il fatigue)
ç'est pour ça que je relache encore franchement avec de grandes poses rênes longues, j'ai peur de la dégouter sinon et aussi des courbatures

Je fais pareil. Encore que je commence à pouvoir maintenir plus longtemps ce "placer de base" avec Igor.

Citation :

Citation :
A tu la mâchoire "disponible" ou figée, quand tu "accompagne moelleusement" ?

elle mâchouille activement (nerveusement ? ) son mors, et bave abondament, j'ai du mal a dire si ç'est "disponible" ou "figé"

Ca n'est pas figé. Maintenant, je ne suis pas sûr que j'appellerai ça "disponible", effectivement. Avec Kaiser, je cherche une mâchoire qui se mobilise sur demande, mais pas un mâchouillement actif et nerveux. Je manque de recul sur le sujet pour en parler en connaissance de cause, je suis juste sûre qu'il ne faut pas de "figé", c'est signe de contraction ...

Citation :
Citation :
Si la perte d'impulsion est un vrai problème, c'est "juste" le signe que l'on demande beaucoup trop d'un coup au cheval.
Et pousser avec les jambes serait faire passer les choses en force.
moi je me demande si ç'est pas simplement lié au fait que ç'est à la base un cheval d'extérieur qui l'habitude de marcher dans un but (même si le but est souvent de rentrer à la maison Laughing ) et que du coup dans un rectangle ben il y a pas de but !!! tourner en rond est ennuyeux et ne lui apporte rien d'autre que de la fatigue, d'ou une démoralisation rapide, et perte d'impulsion, hors je ne voit pas comment aujourd'hui je peux la motiver à bosser en rectangle

Je vois ce que tu veux dire.
Ma précédente remarque concernait un cheval qui marche avec une impulsion raisonnable dans un rectangle, et qui ralenti quand on lui demande des choses trop compliquées.

Pour nos chevaux d'extérieur (j'ai le même problème) :
- je lui explique que tenir l'allure et garder une certaine impulsion fait partie du job, même à l'intérieur quand on ne va nulle part (renforcement négatif quand ça ralenti). Une fois qu'ils se font à l'idée que c'est comme ça, ça passe plutôt bien. Le tout est de ne pas faire de séances démesurément longues.

- je n'ai pas de scrupules à donner des friandises "gratuites", pour que la bestiole ne trouve pas ça si désagréable d'être là : travail raisonnable + des petites douceurs de temps en temps, finalement ça n'est pas démoralisant. J'essaye quand même de caler mes friandises quand le cheval à fait un truc bien réussi ou un engagement particulier dans l'effort. Mais jamais rien de systématique, pour ne pas qu'il se mette à mendier.



Citation :
Ok ç'est plutôt une question de timing alors, mais vu que le but final est de garder le plaçer, car comme cité plus haut :
Citation :
les aides se relâchent, mais par contre le cheval doit rester dans un certain "placer de base" (dos en clef de voute) et ne pas retomber dans son attitude "naturelle" (celle qu'il aurait au pré)
du coup soit je lui donne du confort royal (rênes longues ) à chaque session de nuque, soit je lui rends juste quelques cm (en relâchant mes doigts sur les rênes ) et je lui permet pas d'arracher les rênes en résistant/serrant mes doigts à chaque tentative (dans ce cas je file rapidos, m'acheter une paire de gants Laughing

Ce que je ferais :
- donner un confort royal à chaque cession de nuque tant que la cession n'est pas donnée facilement et immédiatement
- ensuite, et seulement ensuite : demander une cession, relâcher de qq centimètres pour remercier/indiquer que c'est ça, mais ne pas la laisser revenir "à plat". L'arrachage de rênes est interdit : va t'acheter des gants.... le cheval doit se cogner contre un "mur" s'il essaye. Maintenir quelques secondes, et tout relâcher. Etc...
Le cheval doit être persuadé que le confort va bientôt venir s'il patiente, sinon il va chercher d'autres solutions...


Citation :
ça me rassure, j'imaginais plutôt que ç'était du fait qu'elle soit pas ou peu musclée elle fait ça faut de savoir faire autrement pour me porter ( => d'ou aussi ma peur qu'elle ai mal au dos, car réaction/défense assez violente de sa part )

Impossible à juger via forum...


Citation :
Citation :
Demander différemment peut être >>> je serai très intéressée que tu teste le "travail dans le pli", pour voir. (et que tu nous raconte)
Je peux rassemble dans un post ma façon de procéder avec Kaiser.

si ça m'intéresse, je déjà lire ton post et voir/comprendre de quoi tu parles

Regarde cette vidéo pour te faire une idée (surtout le second passage) :
http://www.dailymotion.com/video/xgllgq_110108-kaiser-eed_sport

(note : je l'ai re-regardée, et je trouve que la vitesse de la vidéo est bizarre, mais pas grave pour voir l'attitude du cheval : pli de l'encolure et mâchoire mobile >>> c'est ce pour quoi je travaille en ce moment)

Citation :

et moi qui pensait avoir trouvé enfin une bonne prof respectueuse du cheval -_-

Boarf, prend quand même mes commentaires avec précautions.
Et tu reste le seul juge de ce que tu veux ou pas.
Et puis la prof peut employer une méthode que je n'aime pas, ça n'est pas pour autant qu'elle n'est pas respectueuse du cheval : tant qu'il n'y a pas violence ou contrainte permanente, ça ne me semble pas irrespecteux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 31 Mar 2011 - 23:37

ayé j'ai enfin fini les 11 pages de kaiser (le cerveau a fumé, mais ç'était sympa à lire) en tout cas félicitations pour ce que tu fait avec lui, parceque vu comme tu le décris moi je crois pas que je lui aurait laissé cette chance...

pascaleW58 a écrit:

la jument ne sait donc pas donner le pli sans que ça influence sa trajectoire.
ç'est exactement ça, j'ai d'autant mieux compris en voyant ta vidéo, autant le tien parait continuer tout droit la tête "de travers" la mienne n'arrive pas (en même moi si je dois le faire ça me demanderais vachement de concentration pour pas me casser la g**** ) donc je comprend que ça soit pas évident pour elle, reste plus qu'à trouver un exercice pour le travailler

Citation :

Je fais pareil. Encore que je commence à pouvoir maintenir plus longtemps ce "placer de base" avec Igor.
ça commence à viendre, et miracle elle devient enfin légère

et maintenant qu'elle cède en légèreté sans arracher promptement derrière ; j'ai rien fait de spécial, mais depuis que tu m'as dit d'acheter des gants, elle n'a plus eu cette idée, je crois qu'il faut que je lui coupe internet

Citation :
Si la perte d'impulsion est un vrai problème, c'est "juste" le signe que l'on demande beaucoup trop d'un coup au cheval.
sauf que bizarrement si je fait la même chose en extérieur (carrière, ou plein champ ) j'ai plus de soucis d'impulsion
mais quand je vois ton gros (la vidéo du trot par ex ), je me dit que finalement on est pas si mal (j'en veux peu être trop aussi )

je vais tenter de corrompre plus

Citation :

Je peux rassemble dans un post ma façon de procéder avec Kaiser.

je veux bien parcequ'en lisant ton post j'ai pas saisi ta "méthode" jusque tu "redébourrait " puis tout d'un coup tu bosse "dans le pli" ou alors j'ai sauté un passage, mais là j'ai plus le courage de tout reprendre (déjà 3 jours pour tout lire !)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Ven 1 Avr 2011 - 0:52

Kapouine a écrit:
ayé j'ai enfin fini les 11 pages de kaiser (le cerveau a fumé, mais ç'était sympa à lire) en tout cas félicitations pour ce que tu fait avec lui, parceque vu comme tu le décris moi je crois pas que je lui aurait laissé cette chance...

Hi hi hi. Je suis contente que ça soit sympa (utile ?) à lire.
Pour le côté "lui laisser sa chance", ben c'était un cheval qui m'a trop apporté autrefois pour que je le "laisse tomber". Et puis j'avoue ne pas résister au défi technique. Plus j'en bave, plus je vais m'acharner à trouver une solution.


Citation :
autant le tien parait continuer tout droit la tête "de travers"

C'est exactement ça.

Citation :

la mienne n'arrive pas (en même moi si je dois le faire ça me demanderais vachement de concentration pour pas me casser la g**** ) donc je comprend que ça soit pas évident pour elle, reste plus qu'à trouver un exercice pour le travailler

>> demande de pli à pied, à l'arrêt
>> au pas, demande de déplacement latéral avec pli , toujours à pied, jusqu'à ce que le cheval se déporte franchement

Toujours bien "remercier" en relâchant légèrement la demande de pli quand le cheval le donne, puis redemander s'il essaye de se remettre à plat. ("prendre" (avec tact et politesse) et "rendre" (pour remercier), quoi....)

Et si tu ajoutes la "cession de mâchoire" à tout ça, je pense que c'est encore mieux (en tout cas, "côté cavalier" c'est vachement plus agréable comme sensation je trouve) : quand tu obtiens bien le pli, si la mâchoire est "contractée"/bloquée, tu maintiens ta demande un peu plus longtemps jusqu'à avoir une amorce de mâchouillement. Et là seulement tu relâche.

Citation :

et maintenant qu'elle cède en légèreté sans arracher promptement derrière ; j'ai rien fait de spécial, mais depuis que tu m'as dit d'acheter des gants, elle n'a plus eu cette idée, je crois qu'il faut que je lui coupe internet


Mais blague à part : c'est certainement signe que tu as fais les choses comme il faut et que ça progresse

Citation :
sauf que bizarrement si je fait la même chose en extérieur (carrière, ou plein champ ) j'ai plus de soucis d'impulsion
mais quand je vois ton gros (la vidéo du trot par ex ), je me dit que finalement on est pas si mal (j'en veux peu être trop aussi )

Je ne sais pas de quel morceau tu parle exactement, mais si c'est celle ou il va à fond... ben dans ce cas c'est plus difficile pour moi de travailler le pli.
Pour l'instant, je préfère travailler ça au pas (même si je bricole un peu au trot).


Citation :

Citation :

Je peux rassemble dans un post ma façon de procéder avec Kaiser.

je veux bien parcequ'en lisant ton post j'ai pas saisi ta "méthode" jusque tu "redébourrait " puis tout d'un coup tu bosse "dans le pli" ou alors j'ai sauté un passage, mais là j'ai plus le courage de tout reprendre (déjà 3 jours pour tout lire !)


Non, non, tu n'as rien sauté. Je n'ai pas décrit ça en détail.
Je te fais un post spécial dès que j'ai le temps : il faut que je reprenne des vidéos pour illustrer comme il faut, ça sera beaucoup mieux que juste du texte.
Par contre sois patiente... le WE prochain est chargé, je n'aurais probablement pas le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 28 Avr 2011 - 16:16

Bon, pas mal d’occupation ces derniers temps qui font que j’ai eu du mal à vous tenir au courant des évolutions, mais ayant tout consigné au fur et à mesure, je vais pouvoir mettre à jour, les derniers progrès de la morue, et les nouvelles interrogations qui se posent…

J’ai zappé les dates dans mon cahier, donc je met les scéances par ordre chronologique,

En manège :
Comme d’hab peu d’impulsion par rapport à ce que je peux avoir en ballade ou en "carrière maison " mais pour la première fois, j’ai reussi à la faire galoper aux 2 mains.
Travail sur les déplacements latéraux en tout genres, essai d’EDD mais résultats foireux, car j’arrive à l’incurver mais ensuite elle veut continuer à " suivre sa tête" donc aller de l’avant et malgré mon action de jambe (à me faire des crampes ) pas moyen de la faire "dévier " latéralement, si je "retiens" sa tête elle s’arrête (déjà que j’ai pas trop d’impulsion -_- ) du coup on tente la tête au mur, et là ça marche beaucoup mieux, par contre soit elle marche le long du mur la tête de travers, soit elle doit se mettre presque face au mur, pour croiser les jambes. J’arrive pas encore a avoir un mouvement intermédiaire plus académique.

Autres points positifs, ne s’arrête plus à la porte, et arrive à bosser sans s’occuper des autresz chevaux.

Petite séance aux longues rênes pour varier, elle aime toujours autant ça, parcontre elle a du mal à être "devant " et manque de confiance en elle, et toujours encore beaucoup sur l’œil

Vendredi Scéance de longe, pour se familiariser avec les barres (parceque en fait je l’ai encore jamais vraiment fait sauter )
J’ai été agréablement surprise car elle était très volontaire, dynamique pour y aller ( à aussi vite compris qu’après un saut elle reçoit un bonbec ), parcontre sa technique de saut est déplorable, et vaudrait vidéogag (et là on se dit qu’on est aussi bien à pied à la regarder) je compte éssayer de la faire sauter carrément en liberté (il faut que je me motive à faire mon rond de longe ) ce qui me permettrait de prendre des photos, et elle de trouver la bonne technique sans aucune gène.

Autre souci ; elle a beaucoup de mal à galoper en longe, au mieux elle tombe dans le galop et j’ai le droit à quelques foulées, puis elle retombe au grand trot, manque d’équilibre ? comment l’améliorer ? là je cherche aussi quelques pistes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 28 Avr 2011 - 20:08

Intéressant ton compte rendu Smile.
Et puis ça progresse !!

Kapouine a écrit:

Autre souci ; elle a beaucoup de mal à galoper en longe, au mieux elle tombe dans le galop et j’ai le droit à quelques foulées, puis elle retombe au grand trot, manque d’équilibre ? comment l’améliorer ? là je cherche aussi quelques pistes

Avec Igor qui galopait mais totalement "creux" et en vrac, j'ai amélioré en travaillant aux longues rênes (qui me permettaient de demander du pli, rêne intérieure "inversée").

Avec Kaiser, j'ai plus ou moins le même problème que toi. Lourdaud, à fond sur les épaules.

Je n'abuse pas de l'exercice, vu que ça semble très difficile pour lui.
Je fais de courtes sessions, ou je décide d'un nombre de tours (disons 2 avec Kaiser) à demander. Je l'envoie au galop. Il va retomber au trot : je renvoie au galop.
Quand mon "nombre de tours" est atteint (peu importe qu'il y ai eu x passage au trot pendant ces "tours"), je redemande le trot et on fait une pause. Bien sûr, je ne demande le trot que quand il était au galop... je sais à peu près combien de foulées il peut tenir, et je demande la transition quelques foulées avant qu'il ne craque.

Et puis je recommence, au total je doit faire deux ou trois sessions à chaque main. (soit 4 à 6 tours à chaque main au maximum - qui sont des tours avec plein de passages au trot et redémarrage au galop + des pauses).

Je ne sanctionne pas à la chambrière la rupture d'allure (il fait ce qu'il peut, je veux garder la bonne volonté), je redemande juste le galop.
Par contre s'il ne repart pas au galop, là je vais sanctionner.

Ca a l'air de s'améliorer doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Ven 20 Mai 2011 - 7:55

j'ai bien noté tes remarques (je ferais un topo plus tard, pour qu'on garde la chronolgie dans mon récit, je sais je suis un peu à la bourre )
avec près d'un mois de retard :


Lundi : je pars initialement pour une bonne heure de ballade active dans les environs (comprendre 2/3 d’allures pour 1/3 de pas ) , la jument est bien, motivée mais pas stress, et vers 1/2h de temps, je vois au loin un attelage, ils sont sur notre route on les croisera probablement ça m’inquiète pas plus que ça, le cheval est calme, au pas, ne réagit pas plus que ça à notre vue, bref ça ne m’inquiète pas, 200 m avant de les croiser Lou se tend, s’arrête et regarde intensément l’attelage qui vient vers nous, je reprends mes rênes, et tient prête, je la laisse regarder me disant que dans 2 min elle va se détendre et reprendre le pas,
Hors plus l’attelage approche (calmement ) plus elle se tends, son encolure devient dure comme du béton, ses muscles de l’épaule se mettent à trembler, je sens ses antérieurs vaciller, bref je vois se mettre en mode panique, je tente de rester calme mais chez moi aussi le stress monte, je comprend bien que le vue de l’attelage lui rappelle de mauvais souvenir, auquel elle a associé la fuite.

Je la retiens rênes très ajustée, et tente garder au pas, mais près de 50 m avant l’attelage elle déclenche une réaction violente/viscérale, tente de me faire un beau cabré demi tour fuyons, auquel je risposte en tentant de la garder face à l’attelage, s’en suit quelques sauts de puce, déplacement latéraux magistraux et autres courbettes, bref elle tente à tout prix de me prendre la main et fuir, au final on pourra pas s’approcher à plus de 50 m de l’attelage on le regardera passer de loin (qui lui reste toujours aussi calme ).
Une chose est sure, sur ce coup là j’en suis sure, elle se foutait pas de moi ! elle était vraiment terrorisée, bref une phobique des attelage, ça me rappelle le dernier trec qu’on a fait 2 mois après son accident, ou par malheur il avait aussi un trec attelé, on a rencontré des attelages toute la journée, notamment sur le PTV, elle était complètement panique, mais pas aussi violent qu’aujourd’hui (pourtant ça fait ans maintenant ! ).

Donc pour raisons de force majeure et pour calmer les idées, je rallonge la balade 1heure (en tout on sera sorti 2 h ), et comme ou bout une demi heure ça commençais à aller mieux, je l’ai encore enquiquinée ¼ h sur une barrière qui trainait là histoire de pas avoir complètement perdue sa journée (sur la plan éducatif ), le résultat était loin d’être optimal mais vu les circonstances, je n’était pas trop exigeante, la seule chose que je voulais ç’est un peu de bonne volonté, ce qu’au bout d’un quart d’heure, elle a fini par me donner (voyant que j’était encore plus têtue qu’elle )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Ven 20 Mai 2011 - 13:39

Intéressant ton compte rendu.

J'aurais fait pareil, je pense.

Et maintenant tu sais que la "distance de sécurité" c'est 50m... y'a plus qu'a profiter de chaque occasions pour diminuer d'un mètre Very Happy .
(où plutôt déjà, d'avoir une jument sereine à 50m).

Une idée, c'est de suivre "le truc qui fait peur"... plutôt que d'être dans un contexte ou le cheval se sent poursuivit quand ce qui fait peur se rapproche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Ven 20 Mai 2011 - 21:24

pascaleW58 a écrit:

Une idée, c'est de suivre "le truc qui fait peur"... plutôt que d'être dans un contexte ou le cheval se sent poursuivit quand ce qui fait peur se rapproche.
j'ai hésité, mais d'une : elle était tellement folle que je craignais pour ma vie ( elle serait capable de faire un soleil ! )
de 2 le type de la calèche nous regardait déjà comme des allumées, alors je sais pas s'il l'aurais bien pris qu'on le suive.

Citation :
Et maintenant tu sais que la "distance de sécurité" c'est 50m... y'a plus qu'a profiter de chaque occasions pour diminuer d'un mètre Very Happy .
(où plutôt déjà, d'avoir une jument sereine à 50m).

ça j'aimerais bien, sauf que pour s'entrainer il faut : un attelage !!! et dans mon coin, je connais déjà personne qui monte à cheval pour m'accompagner alors un attelage ... à part celui ci qui sortait de nulle part (et venait surrement de loin )je vois pas qui pourrait m'aider, (j'ai hésité à poster une annonce sur le forum régional, mais j'ai vriament peur de passer pour une cruche, et qu'on m'envoie plutôt vers "un pro", ce pour lequel je suis pas tout à fait contre, mais l'idée doit faire son chemin, et j'aimerais préparer au max le terrain avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Lun 11 Juil 2011 - 12:49

Hello,

J'ai lu ton post depuis le début pour essayer de mieux répondre à ta question ( si si que j'ai tellement de temps libre en ce moment que ça en est affolant Very Happy .....)

J'ai l'impression d'avoir un peu la même à la maison. Depuis août dernier Rosie, mérens de son état est venu rejoindre Nimbus en qualité de monture de rando pour mon gueu. Redébourrage effectué il a fallu la mettre en avant, créer l'esquisse de ce que mon prof appelle la générosité. Elle a aussi ce qu'on pourrait appeler "une bouche dure".
Si mon gueu la monte seul il ne s'en sort pas ( en même temps cavalier débutant plus jument juste redébourrée ). La solution : le gueu sur son dos concentré sur sa position ( regarder bien loin pour ne pas couper les coins, ne pas se pencher dans les virages....) les rênes flottantes sauf pour la direction.
ET MOI AVEC UNE BONNE CHAMBRIERE au milieu pour régler les problèmes d'implusion.
Deux scéances par semaine pendant l'hiver et c'est réglé. La jument n'est pas du tout du tout "placée " devant mais elle est "en avant " et elle abaisse suffisament sa hanche intérieur pour ne pas déraper sur le cercle et a un équilibre compatible avec son boulot de jument d'extérieur.

Y'a pas de honte à se faire aider par une tierce personne (...... et sa chambrière bien sûr Laughing ). Avec Nimbus, mon prof (ou mon gueu à défaut ) m'assiste parfois pour avoir plus d'élévation au passage par exemple.

Je me rapelle d'avoir vu Cristal Samani au salon du cheval avec son "prof" armé d'une chambrière....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Mer 13 Juil 2011 - 13:06

breizh-daglue a écrit:
Hello,

J'ai lu ton post depuis le début pour essayer de mieux répondre à ta question ( si si que j'ai tellement de temps libre en ce moment que ça en est affolant Very Happy .....)
.
merci ç'est sympa,

sauf que ma morue ne manque d'impulsion (et d'endurance ) que lorsqu'il s'agit de tourner en rond, et coté bouche je n'ai pas àme plaindre elle est plutôt archisensible (pas que de la bouche d'ailleurs ) merci le débourrage raté Rolling Eyes
j'ai du mal à la pousser encore et encore en bac à sable pour qu'elle arrive à m'aligner une heure de reprise alors qu'en extérieur elle te fait 8 h de rando aux 3 allures.

l'autre soucis qui comment à devenir problématique, ç'est que j'ai pas d'espace de travail (entendre carrirèe ou manège ) je bosse principalement sur les chemins et les prés, là on va arriver en période ou j'aurais aussi les chaumes de blé à disposition, mais pas évident, car sol pas toujours adéquat ( trop mou ou trop dur, trop glissant )
et concernant l'aide je serais très heureuse de pouvoir trouver à nouveau un disciple (car le mien est d emoins en moins dispo, et motivé, car faire le disciple, ç'est moyennement passionant )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Mer 13 Juil 2011 - 13:59

Citation :
ma morue ne manque d'impulsion (et d'endurance ) que lorsqu'il s'agit de tourner en rond

justement c'est ce que je définis par manque de générosité, elle est généreuse uniquement quand elle est motivée et non quand toi tu as décidé (j'ai les même à la maison...) . La preuve qu'elle est capable donc pas de quartier. Et un aide avec une chambrière quand elle manque de générosité c'est salvateur. Par contre il faut demander de manière très incisive (pas violent mais très très ferme) et récompenser très vite. Exemple avec Rosie au début une séance = dix minutes max avec une petite longueur de trot . Par contre le départ c'est tout de suite et le trot c'est très actif . Il ne faut pas qu'il germe l'idée d'une alternative moins fatiguante dans sa tête de poney malin comme un singe. Ils ne sont pas méchants ils s'économisent c'est équin comme comportement.

Sinon Rosie, travaille moins que Nimbus ( 2 petites séances d'un quart d'heure à pied et une grosse balade par semaine avec parfois une séance montée en manège en plus) et les progrès viennent quand même. Je ne voulais pas te décourager, désolée Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 14 Juil 2011 - 10:55

Ok t'as bien cernée la bête Wink ç'est moi qui reconnaissait pas ma morue dans la description des tiens
[quote="breizh-daglue"]
Citation :

Sinon Rosie, travaille moins que Nimbus ( 2 petites séances d'un quart d'heure à pied et une grosse balade par semaine avec parfois une séance montée en manège en plus) et les progrès viennent quand même. Je ne voulais pas te décourager, désolée Rolling Eyes
heu même ça ç'est déjà beaucoup pour moi, mais t'inquiètes ça me décourage pas, au contraire le fait de mettre des quantités me soutiens dans le fait que ma bestiole est "surdouée" et que donc il faut pas que je m'en veuille/culpabilise de pas y arriver, que ç'est qu'une question de quantité que j'arrive pas à assurer, là j'ai un mois de vacances devant moi, et je pense en profiter pour la faire suer un peu

du coup j'enchaine :
un peu de rattrappage (je rajouterais les illustrations par la suite ) :

12 mai sortie en campagne : jument très très émotive, sur l'oeil, me fait un écart et ronfle pour un tracteur (alors qu'elle en voit pleins à la maison ) seuil eceuil, elle s'est malencontreseument pris un coup jus en sortant du parc, elle qui est déjà hyper sensible, ça n'a pas du aider


15 mai : journée chevauchée équestre du coin :
Après quelques déboires (perte d’une roue du van sur la nationale -_- ) nous arrivons en retard sur le site, du coup on ne fera pas le rallye organisé de 2h à travers le vignoble, mais juste les jeux équestres de l’après midi, faute de ne pas avoir vraiment eu l’occasion de se détendre physiquement, (parceque mentalement ça avait l’air d’aller, madame ayant fait 2 h de sieste l’attache comme si de rien n’ était ), au moment de se rassembler pour faire les jeux, je monte sur un pile électrique, plus j’essaye de la calmer, plus elle devient pire, et plus ça commençe à m’énerver intérieurement de l’avoir toujours aussi chiante/peureuse, afin de rompre le cercle vicieux je la donne à ma sœur, qui la gerera très bien (non pas qu’elle soit meilleure cavalière que moi, mais qu’elle n’a pas cette manie de lui en vouloir, ) çe qui prouve aussi çe que ç’est moi qui la stresse, ainsi même si la jument reste méfiante; elle saura rester impassible et la calmer. Le parcours se déroulera assez bien













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 14 Juil 2011 - 12:18

3 juin rando d’une journée à St jean de Saverne

Pour profiter du pont nous sommes partis en van pour rejoindre les contreforts vosgiens, et profiter de ses sentiers balisés : près de 7 h de rando et 2 bonnes centaines de mètre de dénivelés Lou était très chiante au début (comprendre sur l’œil, et motivée pour y aller au point de pas rester arrêtée plus de 3 sec sur place ) au bout de 4 h ça allait déjà beaucoup mieux, comme quoi ; il ya pas de secret un cheval bien dans sa tête ; ç’est un cheval qui bosse.










Sur le retour on s’est retrouvé nez à nez avec le chantier TGV qui nous coupais la route, on a du tracer à travers la forêt pour rattraper un chemin 20 m de dénivelé plus haut autant dire de suite qu’heureusement que les filles étaient suffisement crevées pour nous suivre bien gentiment parceque sinon on tournait « le début de l’homme qui murmure à l’oreille des chevaux »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Jeu 14 Juil 2011 - 16:44

Elle est superbe ta jument J'aaaadooore les beaux poneys comme ça..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Dim 17 Juil 2011 - 22:54

12 juin TREC wangen
Sans entrainement particulier on s’engage en trec club (comprendre niveau débutant )
Nous ferons équipe avec une amie qui a pas mal d’expérience en trec mais sors sa jeune jument pour la première fois.

Un POR sympa d’une 15 aine de km, suivi directement des allures, Lou s’effraye de la rubalise qui délimite le couloir, s’arrête net devant le couloir, j’arrive pas à la faire entrer au galop dans ce maudit couloir, elle entrera au trot et prends le départ dans le couloir du coup ç’est compté comme une rupture d’allure et on aura zéro sur le galop, retour au pas on fera peu de point, elle était un peu naze et j’était déjà contente d’arriver à lui faire tenir les 100 m sans rupture.

PTV dans l’ensemble ça s’est bien passé, sauf que elle me marquera un arrêt net devant chaque fanion rouge/blanc vif qui délimite l’obstacle qui du coup est systématiquement sanctionné, et le saut ( un tronc et un contre haut ) ç’est vraiment pas son truc,
Le positif ç’est que ça donne les pistes de travail. Et que tout s’est passé dans le calme sans devoir batailler pour l’avoir aux ordres.
photos :












21 juin rencontre avec Pascale :

Ravie d’avoir un peu de visite et un œil extérieur sur ma grosse, on échangera nos points de vue, et Pascale me laissera son stick étho avec lequel j’espère gagner en précision, et avoir des réactions moins vives de la part de la jument (genre déplaçer les hanches mais seulement sur une foulée, pas une pirouette complète -_- )
Mais avec sa fille Athena le mot gourdin prendra alors tout son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Lun 18 Juil 2011 - 8:43

Vous avez dit "gourdin" ???

Blague à part j'aime bien tes franchissements , en particulier, très "contrat moral" ou quand tout roule rènes longues ++++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Lun 18 Juil 2011 - 9:38

+ 1 avec Kaïs !!
Rien à ajouter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Lun 18 Juil 2011 - 18:07

Kaïs a écrit:
en particulier, très "contrat moral" ou quand tout roule rènes longues ++++
oui on a toujours bossé comme ça, ç'est pourquoi ç'est dur pour elle comme pour moi d'apprendre à bosser rênes ajustées pour évoluer /dressouiller un peu

suite de nos aventures :

Fin juin entrainement loisir

La semaine qui suit et la suivante, je profiterais de l’engouement que j’ai pour mon nouveau jouet pour travailler a pied toutes difficultés que je risque de rencontrer en concours loisir :
On travaillera particulièrement :
le parapluie (il faudra 3-4 séances pour qu’elle accepte que je le place au dessus de sa tête )
la rubalise dans tous ces états : couloirs, passer dessus, et enfin le summum l’enguirlander avec et lui faire accepter aux 3 allures (dommage que pour cette dernière je n’avais pas l’APN ).
Les fanions (à l’aide de jalons fluos)
L’imperméable

Ce fut assez incroyable de voir comme elle fumait du cerveau à « travailler » ces choses là, car même si ces séances ne sont pas physiques (hormis 5 tours de longe pour s’échauffer histoire de )
Elle était véritablement rincée au bout de 30 min autant que si on avait fait 30 min de trotting



2 juillet concours loisir
Vu que la semaine avant elle était particulièrement vive et réactive lors de nos petites sorties d’entrainement, la veille du concours j’ai décidé de la ramener à pied (enfin j’était dessus quand même ) du parc à la maison, ( comptez 15/20 bons km à travers la campagne soit 3H30 de ballade ) pour la fatiguer un peu, résultat j’était plus fatiguée qu’elle à l’arrivée. ! -_-
Le concours se déroule à 30 km on ramasse en cours de route la pouliche d’une amie qui y participe aussi, tout se passe pour le mieux, mais au déchargement je vois bien que ma grosse a encore suffisamment d’énergie pour faire des histoires sur le parcours, alors vu qu’on passe que l’après midi. On profite pour aller visiter les alentours 1h de ballade aux 3 allures avec découverte de tous les systèmes d’irrigation utilisés dans le coin ne sera pas de trop.

Puis elle fera la sieste au van jusqu’à notre passage.

Finalement hormis pour le van ( elle y monte bien mais veut en ressortir immédiatement ) elle fera un presque sans faute sur le parcours et décrochera le titre elite en comportement.
En allures également j’ai jamais eu de soucis pour l’arrêter depuis le galop, surtout en carrière -_-

Marie a écrit:
ayé on tiens le bon bout voici nos photos du concours loisir :









Lou qui nous prouve qu'elle sait bien pas sauter


le but de l'exercice était de rester dans les barres alors qu'une bonne femme prenait un malin plaisir à faire couiner son canard de bain


Lou elle aime bien les bâches parceque à la maison il y souvent à manger dessus ou dessous




ça elle aime moins :


mais bon, elle a couché les oreilles, fermé les yeux et serrée les fesses :


là elle a mis du temps à capter que le but du jeu s'était de rentrer dedans au max puis de reculer droit sans tout casser :

la dame a du remonter 2 fois le mikado -_-





comme ç'était pas assez dur on est revenues en main ensuite :
admirez l'envol du pétaure :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NAÏLOU : On reprend tout à zéro   Aujourd'hui à 19:21

Revenir en haut Aller en bas
 
NAÏLOU : On reprend tout à zéro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Autoroute Castres-Toulouse: on reprend tout depuis le début
» NAÏLOU : On reprend tout à zéro
» Roulement arrière qui reprend du jeu tout le temps ( tambours )
» Sorti tout droit du plein rhone !!!
» un GSXR qui se monte tout seul ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: