CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Demi-tours et écarts ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Demi-tours et écarts ...   Mer 13 Mai 2009 - 17:26

Citation :
Pour un cheval qui pète des demi tours:
1- Ne pas bruler les étapes.
2- Avoir en permanence une cravache
3- Attendre qu'il soit impeccable en extérieur au pas avant de s'aventurer aux autres allures
4- en cas de demi tour, rester dessus (se faire faire de la mise en selle en longe si le cavalier est faiblard sur ce point et prompt à la séparation de corps), refaire faire demi tour immédiatement DANS L"AUTRE SENS (ex: le cheval pivote brutalement à droite, on chope la rène gauche et on lui mets la tete sur le genou gauche jusuq'à récupération de l'axe initial - cette "contradiction du mouvement " est importante car sinon le cheval intègre que le cavalier "va dans le sens" de sa défense!)...
5- Arriver à récupérer le calme sur une demande d'immobilisation simple quand ca part en couille, arriver à transformer l'explosion en négotiation...
6- Utiliser la cravache derrière la jambe pour solliciter le mouvement en avant... mais attention te faire driver car cela ne se fait pas n'importe comment.


Et perso, si le cheval persiste dans les demi tours je fais en sorte qu'il atterrisse avec la cravache dans la gueule lors de la manoeuvre, qui le renvoie dans l'autre sens illico.... mais il faut de lá ssiette, de la coordination et du tact pour ne pas que cela dégénère...
(c'est efficace pourtant c'rediou...)
/

Je reprends les dires de Kaïs pour continuer cette discution très intéressante et pour ne pas polluer le post sur le Horse-ball. Suite à ces dires, plusieurs choses et questions me viennent en tête.

Tout d'abord je tiens à préciser les circonstances du 1/2 tour de Saga avec David. Saga est une jeune pouliche de 3 ans maintenant, qui est calme et n'a pas peur. On lui montre des tas de trucs, des tas de monstres et elle ne manifeste aucune peur ni surprise même quand la ''chose'' déboule genre des motos ou quads en balade, alors que le Mic c'est le contraire ... Il n'y a que les Golden Retriver qui l'impressionne (pour l'instant).

La miss a pété un 1/2 tour l'autre jour car elle a vu Mic devant qui a eu peur, lui, et qui est partit au galop : cette peur du ''vieux'' l'a fait paniqué car elle n'a pas comprit pourquoi ... Seule devant je pense qu'elle n'aurait absolumment pas réagit de la sorte. C'est donc de ma faute.

On est donc là sur un 1/2 tour ancré dans l'insconcient primitif du cheval, la fuite panique.

J'ai parfois moi aussi droit à des 1/2 tour avec Mic, souvent dans la même configuration :
- en bordure d'un champs avec un côté très ouvert (plaine), et l'autre côté complètement fermé et dense en lisière de bois, et une route qui passe au fond,
- quand un cycliste déboule du bois sur cette route, on ne l'entend pas arriver et il gicle en silence de ce bois : j'ai droit à chaque fois à un 1/2 tour de Mic qui est surpris, j'ai même pas le temps de réaliser que c'est déjà fini et qu'on a repris nos esprits et le calme (à chaque fois = c'est arrivé 2 fois car maintenant je fais attention ...)

Ma question est : est-ce qu'on est avec ces deux exemples dans le même registre de 1/2 tour que tu décrits Kaïs ?
Y a-t-il donc quelque chose à faire (protocole que tu décris plus haut) pour faire passer cette ''habitude'' - réaction ? Et dans quel état d'esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Demi-tours et écarts ...   Mer 13 Mai 2009 - 18:00

C'est vrai que le 1/2 tour, je précise que c'est très rare mais que ça arrive (1 à 2 fois par an), j'ai toujours pris ça comme quelque chose contre laquelle on ne pouvait pas faire grand chose.
Sauf, anticiper, être attentif biensûr ... Mais que cela faisait dans une petite mesure (si le cheval n'en joue pas biensûr), partie du risque équitation.

La même chose qu'en parapente, on n'est jamais à l'abris de se prendre une bonne fermeture ... et la meilleure des remèdes est l'anticipation ...

D'ailleurs ce genre de chose arrive toujours au pas, quand on est déconcentré, en train de se grater le nez ou de regarder les zozios, et jamais quand on est concentré au trot ou au galop. rabbit

Encore un chantier en perspective avec le Mic ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Demi-tours et écarts ...   Jeu 14 Mai 2009 - 2:30

Citation :
On est donc là sur un 1/2 tour ancré dans l'insconcient primitif du cheval, la fuite panique.
+1
Je pense aussi qu'il y a une différence entre "l'adepte du demi tour pour entrer à la maison" et celui qui agit par réflexe.

Citation :
J'ai parfois moi aussi droit à des 1/2 tour avec Mic, souvent dans la même configuration :
- en bordure d'un champs avec un côté très ouvert (plaine), et l'autre côté complètement fermé et dense en lisière de bois, et une route qui passe au fond,
- quand un cycliste déboule du bois sur cette route, on ne l'entend pas arriver et il gicle en silence de ce bois : j'ai droit à chaque fois à un 1/2 tour de Mic qui est surpris, j'ai même pas le temps de réaliser que c'est déjà fini et qu'on a repris nos esprits et le calme (à chaque fois = c'est arrivé 2 fois car maintenant je fais attention ...)

Je n'ai pas de demi tours avec Igor (jamais en fait, depuis presque 7 ans).
Par contre j'ai parfois (rarement) des écarts ou sursauts dans des cas similaires à ce que tu décris "réflexe".
Un cas marquant : j'arrive au niveau de la nationale (très roulante) pour la traverser, il y a une maison en bordure de route qui fait écran aux voitures qui arrivent à ma gauche, et on ne les entend pas du tout arriver.
3 voitures sont passées (roulaient très vite) alors qu'on était en train de s'approcher, "surgissant" de derrière le mur de la maison : Igor a sursauté les 3 fois, alors qu'il est parfaitement à l'aise dans la circulation...

Autre cas qui m'a marqué : en ballade (seule) sur un dénommé Diégo, chemin au bord de la voie ferrée Grenoble/Lyon avec une haie de l'autre côté. Le cheval est habitué aux trains, pour peu qu'ils soient assez loin.
Un train arrive (ça roule vite), je prend l'option de l'affronter de face.
Le cheval le regarde arriver, tranquille, puis au fur et à mesure que le train vient sur nous je sens la pression monter (on était au pas, il a dû ralentir j'ai laissé faire pour voir). C'était un cheval assez peu "en avant".
Quand le train a été à une cinquantaine de mètre, il s'est laissé submerger par ses émotions (le train arrivait trop vite --> réflexe de fuite) : demi-tour, début de fuite (je m'y attendais, pas de problème pour tenir dessus...). Il s'est arrêté très facilement 5 secondes après...

Je pense que contre ça, il faut "juste" confronter souvent le cheval à ce genre de situation pour que le réflexe disparaisse... Est-ce possible ? Probablement pas complètement (on touche à une programmation "survie" tout de même...), mais je pense qu'on peut améliorer un peu les choses en désensibilisant.

Le truc important, c'est déjà qu'il s'arrête de lui même une fois que la réaction réflexe est finie.


Citation :
Y a-t-il donc quelque chose à faire (protocole que tu décris plus haut) pour faire passer cette ''habitude'' - réaction ? Et dans quel état d'esprit ?

Autres points qui me viennent à l'esprit à ce sujet :

- plus le cheval est serein ( confiant dans le cavalier + connait son job), moins les réactions seront violentes (il n'est pas tendu dans l'attente que...)

- plus le cheval est "en avant", moins il y a de chance qu'il se bloque et pète un demi tour en cas de crise (partira plutôt en accélération vers l'avant, plus facile à encaisser)

C'est probablement pour ça que je n'ai à ce jour pas eu ce problème avec Igor. Mais pour le coup du train, je pense que j'y aurai droit... à moins peut être de demander une forte mise en avant.



Citation :


D'ailleurs ce genre de chose arrive toujours au pas, quand on est déconcentré, en train de se grater le nez ou de regarder les zozios, et jamais quand on est concentré au trot ou au galop. rabbit

Au trot ou galop --> bonne mise en avant (normalement Wink ) + un cheval qui fait attention et qui surveille son environnement.

Au pas, quand il rêvasse (lui aussi Very Happy ), il se laisse plus facilement surprendre...

J'ai souvenir d'un ATE qui ne laissait pas les chevaux relâcher leur attention à la pause (sieste...) du midi : petit sifflement pour réveiller les troupes... et éviter une débandade générale du troupeau surpris par l'arrivée d'un éventuel touriste (à vélo par exemple : rapide et assez silencieux).


Sinon, il reste le cas du pro du demi tour, à qui j'appliquerais le même traitement que décris par Kais en cas de crise + beaucoup de travail à pied (et à cheval) car en général il s'agit d'un cheval qui :
- n'est pas assez aux ordres (pas de respect de la trajectoire ni de la vitesse)
- n'est pas dans l'impulsion
-n'est pas "connecté" au cavalier (le cavalier "n'existe pas" à ses yeux --> ne pense qu'a rentrer retrouver la sécurité de la maison)

Bref, dans ce cas, c'est pas du réflexe, c'est de la mauvaise éducation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demi-tours et écarts ...   Jeu 14 Mai 2009 - 11:55

édité


Dernière édition par Ondine le Mar 26 Avr 2011 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kalyss
Militant


Messages : 291
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Demi-tours et écarts ...   Ven 15 Mai 2009 - 17:06

Parfois il me fait le coup Volcan en cours de balade, il s'arrête, flaire un truc (c'est un vrai chien de chasse ce cheval), et puis hop, repart dans l'autre sens... vraiment genre "bêêêêêk j'aime pas", donc je me retrouve à faire un tour complet, nez sur botte, et il repart comme si de rien n'était. Je vais essayer de lui faire le coup de la badine à laquelle il va se cogner et le remettre dans le bon sens à "contresens" plutôt que de lui faire faire un tour complet. Mais je dois dire que ce n'est pas fréquent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demi-tours et écarts ...   Ven 15 Mai 2009 - 19:20

édité


Dernière édition par Ondine le Mar 26 Avr 2011 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Demi-tours et écarts ...   Ven 15 Mai 2009 - 19:57

Je reviens tout juste d'une belle et longue sortie avec le Mic (cela faisait 3 semaines que je n'avais pas posé mes fesses dessus alors ça me démangeait bien bounce ).
Pile à l'endroit dont je vous parle plus haut, je me dis soyons concentré et HOP, nous voilà sur le qui-vive, quand une idée saugrenue me passe au travers de la tête et paf, voilà un vélo qui gicle et mon Mic ... qui me fait un beau sursaut

Et moi ben chuis un peu blonde
Bon, pas de demi-tour, juste un sursaut, on est en progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demi-tours et écarts ...   Aujourd'hui à 15:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Demi-tours et écarts ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demi-tours et écarts ...
» trec en attelage news photos+explications
» Cheval qui pasddock
» Pirouettes/Pivots de plusieurs tours
» Technique pour effectuer un demi-tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: