CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gérer la peur du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 0:02

Moonlight a écrit:

Citation :
Plutôt que de noircir le tableau, dites moi comment on procède pour mettre un terme à sa petite comédie de la jument qui dit non...

Réponse de Kaïs :
Ce n'est pas une petite comédie, aucun cheval ne fait la comédie.
Elle est juste en train de s'engouffrer dans tes failles.

Kaïs a écrit :
Citation :
si en manège je suis rènes longues sur la piste la jument passe partout. Si j'ajuste les rènes elle commence à zieuter un coin, si on monte en demande de précision elle va avoir tendance à avoir "peur" de ce coin.
Idem: échapper à une demande un peu contraignante (cf à rapprocher des 'peurs" des chevaux de Saumur).



Hélium a écrit :
Citation :
Juste à propos des chevaux qui "font semblant" d'avoir peur, il y a là quelque chose qui m'intrigue. J'ai été confronté à ce type de réaction de "peur" inexpliquée. Par exemple, en montant dans le manège de l'écurie, où les chevaux vont travailler quasiment tous les jours de l'année, et ce depuis qu'ils ont trois ans (donc un lieu qui leur est vraiment familier), il m'est déjà arrivé à plusieurs reprises que l'une ou l'autre des juments ait peur des jeux de lumières ou refuse d'aller dans un coin précis (avec oreilles tendues vers ledit coin, ronflements et air paniqué) alors que la veille il n'y avait pas eu le moindre problème, et qu'il n'y en aura pas le lendemain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 0:55

Preçise tes observations???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 2:07

Ils sont capable de faire la comédie, ou pas ? Si c'est de la peur et qu'on les punis, ça devrait renforcer leur mal-être. Or on dirait que justement dans bien des cas une engueulade fait disparaître cette "peur".
Si je considère Déesse comme un enfant, si elle manifeste de la peur, enfin "des signes de..." je vais me dire : expliques lui qu'elle peut y aller. Si elle est vraiment flippée elle souffle et elle transpire, les oreilles dans tous les sens, limite départ au galop c'est vraiment de la trouille. Impossible de la forcer, donc je cède et je fais demi-tour( Y a-t-il une autre alternative...) Et la fois suivante si elle a juste envie de rentrer à la maison elle refait celle qui a peur sur la route c'est à ce moment là qu'il faut la forcer, c'est juste ? C'est pas de la vraie trouille mais une stratégie, voire une question qu'elle nous pose.
Dans un cas comme celui qui s'est présenté (cf post de Déesse) je suis bien incapable de trancher ( à part la tête de con du bucheron).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 9:58

Essaye de penser cheval.

Pour moi il faut traiter vraies et "fausses" peurs... de la même manière ....

Imagine toi cheval.
Quadn j'ai eu peur la dernière fois (comprendre: que j'ai beaucoup bougé, incartades, écart), mon cavalier a été déstabilisé et a arrête de me solliciter. Le cheval fait l'association peur = moins d'indicatiosn du cavalier, moins de contraintes. En gros en raccourci, la peur et ses réactions permet de se soulager de l'inconfort des demandes du cavalier > faire un écart apporte du confort.......
De là, si ce constat , ce lien a'été fait, "imaginer" sincèrment de fausses peur pour se soulager lors d'un inconfort (les coins de jardi, ou des peurs qui appraissent bizarrement sur certains travaux contraignants), il n'y a qu'un pas que leur inconcient franchit vite.
Sans que ce soit un VRAI cinéma dans leur tete (ils cherchent juste à revenir à un état de confort), pour nous cela en a toutes les apparences.

De plus, dans la nature, c'est la "madrinha", la jument marraine (souvent la plus agée), qui assure la SECURITE du troupeau. C'est aussi, si mes souvenirs sont bons (à vérifier dans des bouquins d''etho scientifique sérieux) ZE DOMINANTE du troupeau.
A nous, de prendre la place d'un leader CHARISMATIQUE et COUILLU. Pas une chiffe molle qui va "rassurer" un enfant, mais un leader qui prend la décision en disant clairement "c'est moi qui prend en charge notre sécurité" (du troupeau).

Quand je disais à propos des pieds de déesse qu'elle "s'engouffre dans tes failles", c'ets que tu ne parviens pas à te positionner en "madrinha", à la quelle , en bon dominant, il faut tout céder immédiatement, mais que, en bon leader, si on te suit ou t'obéit, ya le confort et la sécurité du troupeau (donc de son individu) assurée.
Donc
1- vraies ou fausses peur, traiter quasiment pareil. Sauf que dans la vraie on sait que la peur panique peut survenir, donc on va surveiller avec acuité la montée en pression, et quand on s'estime trop bordeline, on va "débrayer" d'un cran, faire baisser la pression, et une fois le calme revenu, recommencer (jusquà parvenir à ses fin, au moins à moitié ou au trois quarts).
2- ne JAMAIS l acher l'affaire, sinon on est cuit, catalogué "non fiable", et le processus recommence amplifié la fois d'après
3- ce n'est pas une "engueulade' simple qui fait "disparaitre" comme par magie la peur, mais bien le processus de mettre sous une pression et un inconfort supérieur à l'objet de la peur: la pression que pourrait générer un dominant alpha alpha alpha..........
4- Ne pas oublier derrière de renforcer positivement, d'être un leader couillu certes, mais charismatique: au cours de cette balade ou on a eu très peur au départ, ben ménager un temps de brouting savoureux, de ramassage de chataignes (mium), qui dit au cheval "mon leader m'a amené à un spot de superbouffe, il avait raison de me faire outrepasser mon inquiétude".... "et la fois d'après je peux le suivre avec confiance car les choses qui viennent de lui sont positives".

Ca te parle ou pas du tout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 10:13

Moonlight a écrit:
Ils sont capable de faire la comédie, ou pas ? Si c'est de la peur et qu'on les punis, ça devrait renforcer leur mal-être. Or on dirait que justement dans bien des cas une engueulade fait disparaître cette "peur".
Bien différencier inconfort et punition.
Change ta manière de percevoir les choses.
La "punition" pour les chevaux, ne survient que lors d'une faute gravissime. Et encore, cela reste, encore et toujours, un inconfort poussé qu'u dominant pourrait infliger à un individu pour le remettre à sa plac

Pense cheval.
Chaque cheval sur cette planète ne souhaite qu'une chose: du CONFORT.
Le confort, c'est manger, boire, marcher, et surtout ne pas avoir d'agression sur sa bulle, dans la sécurité rassurante du troupeau et de la madrinha qui prend en charge tout ce qui craint.

Moonlight a écrit:

Si je considère Déesse comme un enfant,
Ce serait sans doute mieux de la considérer comme un cheval................
Surprised

Moonlight a écrit:

disi elle manifeste de la peur, enfin "des signes de..." je vais me dire : expliques lui qu'elle peut y aller.
Non, expliques lui qu'elle DOIT y aller. Et ensuite valorise à mort le comportement souhaité.
N'oublies pas que tu lui fais quitter son confort, pour partir en balade, elle quitte le troupeau. Et visiblement elle ne vous considère pas comme des gens fiables et manifeste de la peur de cette situation d'inconfort majeur pour elle.

Moonlight a écrit:

Si elle est vraiment flippée elle souffle et elle transpire, les oreilles dans tous les sens, limite départ au galop c'est vraiment de la trouille.
Cé st vraiment de la trouille, meme quand elle est fausse

Moonlight a écrit:
Impossible de la forcer
FAUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUXX
Enorme erreur. Là tu es pile poil dans le truc à éviter.
Tu discutes, tu prends des cours d'étholgie pour appliquer confort/inconfort mais il FAUT que tu y arrives.
Si tu te sens pas à cheval, pour l'instant ne fais que de la balade à pied, c'est excellent pour construire ce genre de relation de confiance de leader qui va bien.............

Moonlight a écrit:

, donc je cède et je fais demi-tour( Y a-t-il une autre alternative...)
Ca c'est la pire alternative.
Il y a rester et négocier.
Continuer en se mettant dans un dispositif de sécurité (grande longe, stcik de dressage) qui te permet de la renvoyer en avant quand elle hésite, de la tenir sous controle si elle détale.

Moonlight a écrit:
voire une question qu'elle nous pose.
Perception meilleure: elle est dans une interrogation majeure à votre sujet: ces gens là sont ils sufisemment fiable pour que je parte sans crainte hors du troupeau avec eux?

Moonlight a écrit:

Dans un cas comme celui qui s'est présenté (cf post de Déesse) je suis bien incapable de trancher ( à part la tête de con du bucheron).
Ya pas à trancher.
Tu veux partir en balade, tu dois y parvenir par tout les moyens possible de dressage (relire les éthomachin et véronique de st vaulry, repartir voir ton prof).
Cé st un cas de figure hyper classique que va te sortir n'importe quel jeune cheval.
Et si elle est sortie correctement à un moment et que là elle fait machine arrière dans son dressage c'est NORMAL. C'est la définition du jeune cheval: le dressage est fragile, pas stabilisé, mis à l'epreuvem remis en question.
Cheval fiable, stable et homogène = pas avant 8-10 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
thalie81
Militant


Messages : 485
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 37
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 10:17

moi ça me parle,je comprends ce que tu veux dire.

La toute première fois que neige a exprimé une peur face à l'entrée du manège,sombre et inconnu,qu'elle s'est acculé,j'ai rassuré mais je n'ai pas cédé en passant à autre chose : nous y sommes allées ,nous y sommes rentrés et une fois à l'intérieur,félicitations,caresses.Et les fois d'après ,elle rentrait comme une fleur ( je pense donc que la première fois,elle n'a pas voulu y entrer tout simplement,que c'était moi qui avait interprété ça comme une peur)

et la seconde peur,par contre,pas eu le temps de rassurer,juste le temps d'éviter qu'elle me traine au galop dans le pré : on était tranquille en ballade,et au bord du pré un gamin qui s'arrete à vélo pour nous regarder; une fois dans notre dos,il klaxonne Mad Neige a perdu l'équilibre de peur,son postérieur gauche a flanché,elle a donc pris appui sur le droit pour se redresser et de ce fait elle a prit de l'élan et a bondi en avant pour s'élancer ; réflexe : j'ai fais "OH!!! " et j'ai tiré comme une folle sur la longe qui a serré le licol à noeud ,la jument s'est arreté net.......sur mon pied : là vrai peur face à un élément imprévu. et après,je l'ai laissé brouter tranquille avant de décider de rentrer.


et pour la madrinha pas la peine de vérifier : Neige vivait en troupeau,c'était la doyenne de tout ce petit monde et ils obéissaient tous à la lettre ^^ ,c'était la dominante .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appaloosaobssession.e-monsite.com
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 16:50

Je comprend mieux, et je part derechef longer la haie du bucheron fou à pied, ce qui ne veut pas dire qu'elle voudra bien le faire en selle demain...J'ai compris. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 18:31

Voilà, sortie en main RAS, même un petit groupe de veaux au galop vers nous n'a rien provoqué de bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Sam 3 Oct 2009 - 22:47

Moonlight a écrit:
Voilà, sortie en main RAS, même un petit groupe de veaux au galop vers nous n'a rien provoqué de bizarre.

Bon, ben nickel.
A recommencer dès que tu veux rajouter des paramètres à la con dans tes balades, et/ou faire régulièrment pour vérifier que cette étape là est bien solide.

Donc maintenant, tu recommences, en commençant la balade à pied, et quand tout roule tu montes dessus.
Tu dois avoir une cravache. Si elle commence à avoir peur, rappeler la lecon de jambe comme si tu étais dans une carrie`re (donc en gros on s'occuppe pas vraiment de la peur, on la ramène à notre demande de leader: avancer). Attention à bien sentir venir les points de rupture de panique éventuel: on repart faire un cercle le temps de baisser la pression dans le mouvement, et on revient sur le truc qui va pas (autant de fois que necessaire - quitte à mettre pied à terre et franchir si vraiment ca va pas mais éviter au max de ne pas faire ce que tu as initialement prévu... de lacher l'affaire en somme...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Dim 4 Oct 2009 - 0:35

Ca mériterait un post à lui tout seul, ça, "comment gérer la peur chez le cheval". Je suis à fond avec toi Kaïs pour ne pas lâcher l'affaire, y'a pas photo.
Les articles de Véronique St Vaulry (et certainement son bouquin que je n'ai pas lu...) sur son site concernant la peur méritent qu'on s'y arrête. Je vous invite à aller y faire un tour si ce n'est pas déjà fait. (je sais pô mettre un lien... Heureusement, Google est très fort).
Avec Katia, je mets en pratique ses conseils et ça marche. Maintenant, chaque cheval étant différent, faut voir pour s'adapter si ça marche pas...
Pas plus tard que dimanche dernier, j'ai du descendre de la miss qui voulait pas passer le pont incontournable qu'elle passe pourtant depuis 4 mois (on a eu de grosses innondations y'a 15 jours). Elle m'avait pourtant envoyé plein de signaux lumineux clignotant rouge 100m avant d'atteindre le pont, signaux que j'avais respecté, ok, on s'arrête, on regarde, on repart. Ben arrivé au pont, je me suis retrouvée coincée en travers de la route face à une voiture avec la juju qui menace de se pointer, j'ai pas bataillé, je suis descendue, et je suis remontée comme une fleur juste après le fameux pont. Et aujourd'hui, le même pont est passé comme une lettre à la poste.... En un an et demi, c'est la 2ème fois que je décide de descendre, la première fois, c'était pour passer sous un canon à eau.
Ouai, je sais, on a un problème avec l'eau... On soigne... On soigne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Dim 4 Oct 2009 - 9:49

Bon les canons à eau et les ponts, tu avoueras que là la "peur" est bien compréhensible, même pour ces niais d'humains que nous sommes. ce que tu dis illustre bien ce que je voulais dire par rapport aux "points de rupture" et la sagesse et tenir tête, certes, mais savoir aussi faire baisser la pression et désamorcer.

Pour le sujet sur la peur il existe dans la rubrique dressage, je vais essayer de fusionner les deux ............ (si j'y arrive, sainte Ondine, patronne des modos, priez pour moi......... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Dim 4 Oct 2009 - 15:18

Sujet très intéressant ...

Peur un peu, beaucoup, foutage de gueule ??? Mic et la rivière : tout un roman.
Mais il est clair que le bestiaux ne voulait pas en entendre parler de traverser la rivière et rentrer dans l'eau, si ce n'est éventuellement derrière moi ou derrière Saga. A force de le faire passer à pieds, à rentrer dans l'eau comme si de rien n'était, lui montrer qu'il ne se passait rien (sauf du bien-être pendant les chaleurs) ... aujourd'hui je traverse la rivière sur son dos comme si de rien n'était, sans une seule hésitation. On a résolu son problème en mettant pieds à terre et en mouillant la chemise si je puis dire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Dim 4 Oct 2009 - 16:42

Ah, voilà le truc qui m'a fait faire demi-tour : le point de rupture. Pas habituée du tout à ce genre de comportement de la part de Déesse, à part pour le donner de pieds, et ben j'ai hésité entre descendre (ma première idée, puisqu'à pieds elle me fait toute confiance) persister, ou contourner.

Le hic c'est que si je descend en cours de promenade, j'appréhende d'avoir à remonter ( trouver un montoir, dans un endroit calme pour obtenir la sacro-sainte immobilité ).En plus ma technique de descente demande elle aussi l'immobilité....( non, je ne laisse pas mon pied à l'étrier.... ...)
Ici le point de rupture était : acculement, reculade et cherchait des yeux un espace pour gicler, qui était bêtement cet après midi là fermé par un fil électrifié. Elle l'avait peut-être pas vu ce fil. Elle avait l'intention de s'enfuir par ce prè dans lequel je l'avait fait tourner en main le jour de l'attaque à la tronçonneuse.
Mais j'ai compris mon erreur. J'le f'rai plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 10:45

La question ne st pas d'être dans l'erreur ou pas mais de "voir juste", de s'efforcer de se dire à chaque décision qu'on prend, action qu'on fait: quelle association (courte, puisque les longues n'impriment pas) suis-je en train de créer chez mon cheval?

Comme dit David, PENSONS CHEVAL!!!!
Et David le dit mais le Roland Roux de Piotr et Ondine le dit aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 11:47

C'est effectivement très important de pensez cheval. Pas toujours évident mais cela vient petit à petit.
La dernière fois que je suis tombée de Saga j'avais oublié de pensez cheval et cette erreur m'a coûté. Depuis je me force à pensez cheval sur le dos de Saga, beaucoup plus qu'avec mon poney moins trouillu, et ça va mieux.


Citation :
A nous, de prendre la place d'un leader CHARISMATIQUE et COUILLU. Pas une chiffe molle qui va "rassurer" un enfant, mais un leader qui prend la décision en disant clairement "c'est moi qui prend en charge notre sécurité" (du troupeau).
/

Hier il nous est arrivé une drôle d'histoire avec les chevaux et j'ai mesuré toute l'importance de ces propos et j'ai pu constaté que Mic s'en remettait à moi pour sa sécurité :

On était en balade avec David et un copain et sa jument. On cherchait un chemin qui avait visiblement disparu dans une coupe de bois, terrain bien en pente sur un coteau, des arbres en travers et des tas de trucs merdiques (branches en tout genre).
David et Saga passent devant sur un tas de branches, je me dis que je ne vais pas passer là car je n'aime pas le terrain, et d'un seul coup Mic devient fou et histérique : il lançait sa tête dans tous les sens, se frappait le poitrail, se baissait prêt à s'effondrer par terre, à failli foncer dans le merdier de branches pour s'enfuir ...
En fait on venait de déranger un nid de quelque chose (guêpes, frelons) et les chevaux avaient été attaqués et piqués de toute part.
Dans cette panique, j'ai réussi à l'éloigner, le tenir sous contrôle, poser pieds à terre, le rassurer et l'éloigner encore plus à pieds en faisant bien attention où on posait nos pieds, tout en descendant vite au milieu des buissons ... Et là le bestiaux tout tremblant me regardait fixement et s'en remettait entièrement à moi, ne m'a jamais dépassé dans cette fuite ni bousculé. Il a également attendu que je saute sur un chemin en contre-bas pour sauter à son tour.
J'ai été sidéré de son comportement et de cette confiance. Une fois hors d'atteinte il a arrêté de trembler et on est reparti rejoindre les autres.

Là c'était de la réelle peur panique et j'avoue avoir été bien contente d'avoir un bestiau resté à l'écoute malgré sa mésaventure ... C'est ce fameux statut leader qui a géré ''simplement'' les choses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 14:49

++++
Belle démo

J'ai eu une similaire avec Jardi lors de l'histoire des vagues sur la plage. Depuis, ma hantise principale est de, lors d'une erreur..... trahir cette confiance !! Very Happy LOL

Je pense effectivement comme le montre bien ton récit, que parvenir à obtenir ce statut de leader charismatique et couillu diminue par 10 les pbs rencontrés avec un cheval, notamment sur ce fameux sujet de la peur ..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 15:18

.


Dernière édition par Ondine le Mer 27 Avr 2011 - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 15:25

.


Dernière édition par Ondine le Mer 27 Avr 2011 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 17:23

Citation :
Depuis, ma hantise principale est de, lors d'une erreur..... trahir cette confiance !!

Oh là là, ça va devenir la mienne aussi !

Hier Perrine (ma fille) est partie avec Déesse, toute seule," pour pouvoir trotter et galoper quand elle en a envie", d'habitude je l'accompagne, je n'ai aucune confiance non pas en elle, mais en les bas du front locaux, armés ou pas.
A son retour elle me dit "viens voir maman, Déesse dans l'état ou elle s'est mise" : trempée de partout, ça gouttait sous son ventre.

Elle me raconte qu'elle a rencontré un convoi de chasseurs, le sanglier ficelé sur le capot du 1er 4x4....Déesse ça l'a laissée froide les voitures elle connais que ça.
Ensuite elle a fait quelques kilomètres de descente et arrivée au premier lacet elle a braqué devant un panneau de chantier et vazy que je cabre, que je cabre, et que j'amorce un demi tour éclair. Vu que ma fille a une assiette à toute épreuve elle a pu moyenner l'affaire en descendant en faisant à pieds quelques aller-retour, et pour finir repasser au pas normalement. Et puis puisque Déesse voulait trotter elle aussi, et ben elle a été gâtée, toute la remontée ! ça calme !
Ma fille rajoute que dans tous les cas on peut lui faire cesser ses comportements dangereux à la voix , ça tombe bien on a du coffre.

Pour résumer : en ce moment Déesse en main toujours nickel, Déesse sous la selle toujours inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 20:04

Moonlight a écrit:

Pour résumer : en ce moment Déesse en main toujours nickel, Déesse sous la selle toujours inquiète.

Ca me parait plutôt normal, enfin, dans l'ordre des choses, quoi.
T'inquiète pas, ça va venir, elle est jeune et manque d'expérience. Je pense que si tu arrives à gérer les situations de stress (sans oublier d'être zen toi même) et à obtenir le retour au calme à chaque fois, petit à petit ça doit s'arranger. Enfin, ce n'est que mon avis. Faut de la patience, ça viendra avec les sorties, et à condition que vos attitudes à ta fille et toi soient cohérentes aussi.
Personellement, j'aurais pas forcément fait trotter la jument et je l'aurai pas ramenée en nage, tout simplement parce que ce qu'il me parait important, c'est de privilégier le calme. Balade au pas s'il faut, et même si elle veut speeder, c'est non, on reste au pas. C'est qui le patron?!!!
Mais bon, je ne suis pas pro non plus, je travaille au feeling, alors... mes conseils sont pas forcément judicieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Lun 5 Oct 2009 - 22:56

Citation :
Je crois que le cheval n'a pas besoin d'être rassuré mais d'être guidé./

Oui, c'est exactement cela !! Tu as trouvé les mots !!
Finalement ce sont des mots d'attelage ... Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Mar 6 Oct 2009 - 10:13

Kaïs a écrit:
Essaye de penser cheval.

Pour moi il faut traiter vraies et "fausses" peurs... de la même manière ....

Imagine toi cheval.
Quadn j'ai eu peur la dernière fois (comprendre: que j'ai beaucoup bougé, incartades, écart), mon cavalier a été déstabilisé et a arrête de me solliciter. Le cheval fait l'association peur = moins d'indicatiosn du cavalier, moins de contraintes. En gros en raccourci, la peur et ses réactions permet de se soulager de l'inconfort des demandes du cavalier > faire un écart apporte du confort.......
De là, si ce constat , ce lien a'été fait, "imaginer" sincèrment de fausses peur pour se soulager lors d'un inconfort (les coins de jardi, ou des peurs qui appraissent bizarrement sur certains travaux contraignants), il n'y a qu'un pas que leur inconcient franchit vite.
Sans que ce soit un VRAI cinéma dans leur tete (ils cherchent juste à revenir à un état de confort), pour nous cela en a toutes les apparences.


Imagine toi cheval...
et si justement dans la tête de ce cheval ajuster les rènes veut dire cavalier qui se crispe parcequ'il a la trouille...
car c'est bien souvent ce qui se passe quand un cavalier a peur.
Serait-il possible que le précédent cavalier aie été un cavalier "crispé" et que le cheval en aie fait un "amalgame" (rêne tendue = se méfier) ?

Et toi-même, comment te sens tu quand il commence ses conneries ?
Ne te crispes-tu pas ?

Si c'est le cas, tu envoies un message au cheval qui dit qu'il doit avoir peur... et c'est la spirale infernale.

Je suis passée par cette case là (la case trouillomètre à zéro) et j'ai développé un tas de p'tit trucs qui m'ont bien aidé, comme chanter à cheval, contrôler ma respiration et ma décontraction, par exemple. Respirer profondément, lentement, me concentrer là dessus (et donc nettement moins sur mes trouilles) et hop le cheval devenait plus zen.

Depuis lors j'ai changé de cheval (à l'époque j'avais un "roi du gros dos") et j'ai retrouvé ma zenitude totale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Mar 6 Oct 2009 - 17:21

La plupart du temps, les manifestations sont tellement fugaces que je n'ai pas le temps de récupérer mes rênes que je garde plutôt longues, pour suivre une route c'est suffisant. La manifetation la plus fréquente c'est l'arrêt oreilles pointées. Là elle a juste droit à une petite action de jambe, et la voix "marcher".
Si elle se crispe, le temps que j'identifie le pb, le vélo silencieux qui vient par devant ou pire par derrière, là je raccourci les rênes tout en rassurant de la voix. Le vélo passe, on se dit bonjour, et tout rentre dans l'ordre.
Le cas le plus pénible c'est quand elle fait comme avec Perrine, grands mouvements (avec moi elle n'a jamais cabré pale ) sans que je puisse voir ce qui lui fait peur. C'est sûr que sans ressentir de vraie trouille, je suis un peu bête, sans doute, je me crispe de façon réflexe . Je me sens aux aguets.
Je chantonne souvent en marchant, ou je commente le paysage, en fonction de la direction ou elle regarde au loin.(vaches, éoliennes, moutons ou voiture en approche)
L'autre jour, elle était nénerve, j'ai entendu un engin agricole qui travaillait , et plutôt que de passer devant à l'arrache, je suis entrée dans le champs d'à côté, séparé par une haie, et j'ai fait des petits ronds en la laissant écouter le bruit, et puis on est reparties. Si on doit en croiser un sur nos routes de trois mètres de large, va falloir que je respire avec le ventre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Mer 7 Oct 2009 - 11:05

.


Dernière édition par Ondine le Mer 27 Avr 2011 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kalyss
Militant


Messages : 291
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Mer 7 Oct 2009 - 11:35

Oui son livre "Communiquer avec le cheval" est déjà plein plein de bons trucs, je l'ai lu juste avant d'avoir Volcan et ça m'a bien aidée dans certaines situations (sacs poubelles qui parlent...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gérer la peur du cheval   Aujourd'hui à 1:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Gérer la peur du cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» commet faire comprendre a son cheval de ne pas avoir peur dans la rue ?
» Peur des piqures
» une Peur injustifié au passage de l'eau
» surmonter ses peurs, comment fait on?
» Longues rênes: mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: