CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A la recherche d’un peu de finesse…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: A la recherche d’un peu de finesse…   Lun 26 Oct 2009 - 16:00

A la recherche d’un peu de finesse… ou « est ce que je ne demande pas « trop fort ?? »

Un petit (heu, non, plutôt long en fait) roman qui devrait vous plaire, je pense.


Ayant appris à monter sur des chevaux de club, j’ai une fâcheuse tendance à demander bien trop fort.

Les éléments qui suivent résultent de mes dernières lectures (les deux livres de Sally Swift), de quelques cours de dressage pris avec un bon prof, sur un vrai cheval « d’instruction »… et d’une lente maturation.

Révélation récente : la jambe, ce n’est pas le mollet…. La jambe, elle part de la hanche.

Suite aux cours de dressage, je prends conscience que j’ai beaucoup trop tendance à bouger bas de jambe, voire pire à « attaquer » avec le talon pour certaines demandes (départ au galop en particulier).
Je m’aperçois aussi que je recule encore un peu trop le bas de jambe pour demander les déplacements latéraux, dans une vaine tentative de demander plus fort… (je me suis déjà pas mal corrigée à ce sujet).

Exercice fait avec le prof : départ au trot en « serrant les fesses »… ça suffit. Si besoin, on peut serrer aussi un peu les cuisses, en « ouvrant » l’assiette (l’image étant de comprimer le cheval pour provoquer un mouvement en avant… tel le noyau d’une cerise en serrant la cerise !). Nul besoin des jambes pour demander une transition montante, finalement… Au retour, j’essaye immédiatement sur Igor, et ça marche suuuper bien, pas même besoin d’explication, il y est très sensible !!
Corolaire : si on contracte les fesses/cuisses parce qu’on a peur… il va y avoir un problème.

Les mollets agiront en dernier recours (ou pour plus de clarté si l’assiette du cavalier manque de précision).


Note : en PNH, la première phase de demande de mouvement en avant est « serrer des quatre joues » Wink… je l’avais négligée, n’ayant pas compris alors que le cheval pouvait être sensible à des signaux aussi fins.

Exercice fait avec le prof : tourner « avec la ceinture »… en utilisant le moins possible les rênes. Ca, je pratique déjà avec Igor, je me dis qu’il n’y a pas de surprise. Sauf que le prof me dit « moins fort avec la tête et les épaules », à savoir : la ligne des épaules du cavalier doit rester alignée avec celle des épaules du cheval. La tête ne doit pas non plus être exagérément tournée. « Le mouvement doit venir de la ceinture »… je fais alors immédiatement le lien avec ce que décrit Sally Swift dans ses livres : la demande de mouvement et d’énergie doit venir du centre. Mon esprit scientifique tend à traduire par « centre de gravité » mais le concept de « centre » est plus large que ça (S. Swift s’inspire de nombreux concepts utilisés dans les arts martiaux type TaiChiChuan).
Une fois la chose ressentie, la différence est claire entre «le mouvement part du centre » et « je tente de forcer le mouvement par le haut du corps». L’équilibre du mouvement n’est pas du tout le même, l’efficacité de la demande non plus.

Pour renforcer mes demandes de tournant avec Igor, je « poussais » avec le mollet extérieur. Mes récentes découvertes Smile sur le thème « la jambe part de la hanche » me font tenter l’amélioration suivante : crispation de la cuisse extérieure.
Là encore, l’effet est surprenant. Le cheval y répond très bien. Extrêmement bien, même.

Léger déport de poids sur la fesse extérieure + une petite crispation de la cuisse intérieure, et le voilà qui se déporte vers l’extérieur. Très sympa pour faire les coins Wink.

C’est parti pour faire l’essai sur l’EED. Là encore, ça va beaucoup mieux que mes aides laborieuses précédentes. Avant, j’agissais avec le mollet, pas avec la cuisse.

Maintenant, j’utilise uniquement la cuisse intérieure + poids sur la fesse extérieure + hanche extérieure légèrement en avant. Le fait d’utiliser la cuisse et non le mollet me permet de rester en équilibre. C’est du boulot bien plus propre.
Il me reste à arriver à agir avec la cuisse en cadence avec le lever du postérieur interne… mais je n’y arrive pas encore. Trop de choses à coordonner encore pour arriver à ressentir ça.

Mais je progresse : grâce à une séance instructive avec le prof, je suis maintenant capable de savoir quel postérieur se lève (c’est celui du côté où ma hanche descend), à condition que mon cheval marche avec suffisamment d’engagement. Et que je me concentre pour décontracter mes hanches/bassin pour accompagner le mouvement. Tout se brouille pour l’instant quand je dois utiliser mon assiette pour demander quelque chose.
J’ai également rallongé mes rênes et j’essaye de ne pas coincer les épaules, autre problème confirmé par mes séances avec le prof.

Et tout récent de ce WE : le départ au galop. (Z’avez le doit de rigoler, ça fait vingt ans que je monte à cheval dont dix en club environ…)

Après toutes ces années… je me suis aperçue que je galère à conserver une assiette correcte lors de mes départs au galop. Igor avait certains problèmes d’équilibre aussi, et à nous deux, le résultat a souvent été foireux.
Ayant beaucoup gagné ces derniers temps sur la qualité du trot et de placé du cheval, il est devenu évident que le problème principal était ma position. Je me penche, ma tête part un peu n’importe où…
Les départs au galop sur les deux chevaux du prof ont tous été catastrophique. Sur le deuxième… il me faut avouer que j’ai à peine été capable de lui arracher un demi-cercle au galop. La déroute totale.

Bref, je rumine ça sérieusement depuis plus d’un mois (la déroute en particulier, lol). Avant, je pouvais encore accuser le cheval . Plus maintenant lol.
Et puis je réfléchissais à ce qu’avait dit Ioshi sur le fait de « demander trop fort ».

Parce que pour demander le galop, je fais comme j’ai appris en club : poids du corps à l’extérieur, hanche extérieure reculée, appel de la jambe interne. Sauf que l’appel, évidement, je faisais jusqu’à présent avec le mollet (= la jambe, selon mon ancienne définition Smile )

Et ce WE, le déclic (tardif, peu être…) : je me suis dit que j’étais tout de même complètement débile d’agir encore comme ça avec le bas de jambe vu que je ne le fais plus pour le reste.
Donc j’ai demandé avec poids du corps+hanches décalées+crispation fesse et cuisse interne. La bestiole a fort bien compris et m’a fait ainsi deux très jolis et immédiats départs au galop (du trot). Et de mon côté, le changement de position par rapport à mon équilibre au trot assis était tellement minime que garder ledit équilibre lors de la transition a été beaucoup plus facile. Il me faudrait une vidéo pour vérifier, mais mon ressenti est net : il n’y a pas eu ce passage « en vrac » qui accompagne habituellement mes départs au galop. Que du bonheur.

Je n’ai fait que deux départs au galop, le cheval ayant répondu nickel à des actions que je juge minimalistes, dans un équilibre que j’ai trouvé mieux que d’habitude (probablement parce que je l’ai moins perturbé) : j’ai félicité et arrêté là-dessus. J’espère que la chose va se confirmer (pour ma position et pour l’attitude du cheval).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thalie81
Militant
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 38
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Lun 26 Oct 2009 - 20:02

[quote="igw58"]


Bref, je rumine ça sérieusement depuis plus d’un mois (la déroute en particulier, lol). Avant, je pouvais encore accuser le cheval . Plus maintenant lol.
Et puis je réfléchissais à ce qu’avait dit Ioshi sur le fait de « demander trop fort ».

Parce que pour demander le galop, je fais comme j’ai appris en club : poids du corps à l’extérieur, hanche extérieure reculée, appel de la jambe interne. Sauf que l’appel, évidement, je faisais jusqu’à présent avec le mollet (= la jambe, selon mon ancienne définition Smile )

Et ce WE, le déclic (tardif, peu être…) : je me suis dit que j’étais tout de même complètement débile d’agir encore comme ça avec le bas de jambe vu que je ne le fais plus pour le reste.
Donc j’ai demandé avec poids du corps+hanches décalées+crispation fesse et cuisse interne. La bestiole a fort bien compris et m’a fait ainsi deux très jolis et immédiats départs au galop (du trot). Et de mon côté, le changement de position par rapport à mon équilibre au trot assis était tellement minime que garder ledit équilibre lors de la transition a été beaucoup plus facile. Il me faudrait une vidéo pour vérifier, mais mon ressenti est net : il n’y a pas eu ce passage « en vrac » qui accompagne habituellement mes départs au galop. Que du bonheur.
quote]

l'excuse du cheval qui ne sait pas

en tous cas c'est super pour toi de ressentir la monte aussi différement Smile
faut-il donc remettre en cause les cours de clubs ?

super pour la disparition du passage ev vrac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appaloosaobssession.e-monsite.com
Katia
Déchainé
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 46
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Lun 26 Oct 2009 - 23:07

Très intéressant en effet ton roman igw!
Et comme beaucoup de cavaliers ou d'ex cavaliers de club, je m'y retrouve aussi...
Par contre, Thalie, je n'arrive pas à remettre en cause tous les clubs en bloc, j'y ai appris beaucoup de choses, du bon comme du moins bon d'ailleurs, mais faut bien commencer un jour...
Cela dit, à un moment ou à un autre, on a effectivement besoin d'autre chose, et la finesse, c'est pas dans un club de base qu'on va la trouver. Ca existe peut être, mais ça doit être rare. J'ai pas envie de monter des chevaux blasés à la bouche dure avec lesquels il faut leur "arracher" un exo à grand renfort de mains et de jambes.
Donc le pro dressage qui bosse bien, c'est mon rêve à moi aussi, faut d'abord avoir les finances (qui suivent pas dans mon cas) et trouver ensuite le pro qui va bien (ça encore, ça doit être faisable).

Cela dit, je vais pas me géner pour te piquer tes tuyaux igw tongue et tester un certain nombre de choses avec Katia!
Par contre, un détail : une mono suite à un stage avec un dresso a appris à arrêter le cheval en serrant légèrement les genoux, et que les genoux, ça marche du tonnerre sur la mienne. Pourtant, ça va à l'encontre de ce que tu as appris toi... scratch En même temps, en club, on m'a bien appris à m'arrêter en fermant mes jambes (= mes mollets, évidemment!!!)
En tous cas, MERCI encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thalie81
Militant
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 38
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Lun 26 Oct 2009 - 23:41

Katia a écrit:
Très intéressant en effet ton roman igw!
Et comme beaucoup de cavaliers ou d'ex cavaliers de club, je m'y retrouve aussi...
Par contre, Thalie, je n'arrive pas à remettre en cause tous les clubs en bloc, j'y ai appris beaucoup de choses, du bon comme du moins bon d'ailleurs, mais faut bien commencer un jour...
!

non non non,je ne rejette pas non plus tous les clubs,on commence presque tous par là Very Happy moi on me disait de donner des coups de talons pour faire avancer ma mule MDR !!

vivement les prochaines séances igw !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appaloosaobssession.e-monsite.com
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 2:41

thalie81 a écrit:



faut-il donc remettre en cause les cours de clubs ?

J'ai parfois la dent un peu dure contre les clubs, mais je dois reconnaitre que j'y ai tout de même appris beaucoup de choses.

Tout dépend beaucoup du prof... En ce qui me concerne, je pense que j'ai eu de bons profs (au sens technique du terme) quand je débutais (prof de l'ancienne école... ils me fichaient la trouille, mais c'était un enseignement efficace) mais je n'avais alors pas une grande demande technique.
Sur la fin de mes "années club", j'ai eu la nouvelle générations de moniteurs. Ceux que j'ai tendance à considérer comme de "joyeux animateurs".

En club, on apprend essentiellement.... à monter des chevaux de club (je parle du cavalier lambda qui vient monter en reprise).
Or je comprend parfaitement que le cheval de club manque de finesse. C'est un vrai challenge pour un instructeur de conserver la qualité de sa cavalerie.

Il faut remettre en cause, quand on a son propre cheval, qui lui ne "subira" qu'un seul cavalier. Il ne faut alors pas continuer au "niveau de finesse de cheval de club". Sauf que toi tu n'a pas la connaissance/le ressenti d'une façon plus légère de monter à cheval puisque tu n'a monté que des chevaux de club scratch Commence alors une quête laborieuse pour celui qui a conscience du problème.

Mon premier post est une partie de ma quête, j'espère qu'elle pourra faire progresser la vôtre.


J'ai la chance d'avoir mis la main sur un bon prof de dressage, qui a de vrais "chevaux d'instruction", et du coup, il m'a fait connaitre des codes un peu plus fins.

A ce sujet aussi il faudrait que j'écrive un post, parce que si j'ai retiré beaucoup de choses des quelques séances que j'ai faites avec lui, je me demande encore "comment utiliser au mieux des séances avec un prof".

Je veux dire par là que l'heure de cours me coûte assez cher et qu'il me faut une heure de route pour y aller... alors une fois que j'ai ressenti où étaient les blocages, j'aime autant travailler laborieusement à les débloquer toute seule si je peux. Et puis revenir voir le prof pour passer à la suite. Sauf que ce n'est pas si facile à faire. (le prof ne fonctionne pas comme ça, il n'a pas l'habitude je pense de cavaliers "autonomes").


Et, même si ses chevaux sont bien dressés, j'ai un mal de chien à trouver les boutons. Sur Igor, tout marche bien mieux !!! Par exemple, le coup de crisper la cuisse pour demander un déport vers l'extérieur, ça marche sur Igor, mais pas sur les chevaux du prof quand c'est moi qui demande, quand c'est lui, je pense que ça marche... y'a quelques petits détails de position qui doivent tout changer pour le cheval. Et moi, ça ne m'intéresse pas plus que ça d'apprendre à monter le cheval dressé par quelqu'un d'autre. (disons que ça n'est pas le but, le but, c'est de monter plus finement celui que moi je dresse).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 3:14

Katia a écrit:

Cela dit, à un moment ou à un autre, on a effectivement besoin d'autre chose, et la finesse, c'est pas dans un club de base qu'on va la trouver.

Ouui ++, c'est ce que je voulais dire plus haut.


Katia a écrit:

Cela dit, je vais pas me géner pour te piquer tes tuyaux igw tongue et tester un certain nombre de choses avec Katia!

C'est fait pour ça Wink.

Après je suppose que si tout a si bien fonctionné de suite avec Igor, c'est qu'on arrive à un certain stade de maturité dans le dressage.

Mais je râle une peu (je râle toujours Very Happy) de ne pas avoir "découvert" plus tôt ce genre de détails (l'alternative aux coups de talons pour faire avancer ).
Ce que je considère comme la "phase zéro", en faisant référence à Parelli et ses "quatre phases" de demande, et qui détermine finalement le degré de sensibilisation que l'on souhaite atteindre. (je ne sais pas si je suis claire : je veux dire qu'avant, ma phase zéro était une action du mollet, maintenant, c'est une crispation des fesses/cuisses : bien plus fin cheers ).

Et tant qu'à faire, autant utiliser dès le début du dressage la phase zéro la plus fine possible, vu que c'est comme ça qu'on sensibilise le cheval.

Citation :
Par contre, un détail : une mono suite à un stage avec un dresso a appris à arrêter le cheval en serrant légèrement les genoux, et que les genoux, ça marche du tonnerre sur la mienne. Pourtant, ça va à l'encontre de ce que tu as appris toi... scratch


Oui,encore une histoire de code. Encore que pour arrêter, le prof m'a fait utiliser deux techniques :
- assiette lourde et passive (ce qui se fait en PNH : se détendre et "éteindre" sa propre énergie )
ou :
- blocage de l'assiette (crisper abdos et cuisses, ne plus accompagner le mouvement)

Le dernier point correspondrait peu être plus ou moins à serrer les genoux.


Ca ne marche pas très bien sur Igor qui continue d'avancer envers et contre tout.
Il réagit à la première technique parce que j'y ai (très) longuement travaillé en PNH.
Je suis en train de travailler la seconde, maintenant que j'ai un cheval décontracté (avant, ne pas accompagner le mouvement provoquait une crispation ++ de cheval >>> facteur critique pour mes vieux problèmes de trottinement, résolus maintenant).

Remarque : pour la demande de mise en avant, les genoux ne sont pas serrés, c'est fesses+ éventuellement crispation des cuisses, dans un mouvement d'arrière en avant, mais les genoux ne se serrent pas.
Quand je dis crispation des cuisses, je crispe juste le muscle, je ne cherche pas spécialement à "appuyer" sur la selle. Ce qui me sidère, c'est que le cheval le perçoive visiblement si bien. Je suppose que ça modifie un peu toute l'assiette aussi.


Citation :
En même temps, en club, on m'a bien appris à m'arrêter en fermant mes jambes (= mes mollets, évidemment!!!)


Ca me rassure de ne pas avoir été la seule à interpréter jambe = mollet Very Happy

Citation :
En tous cas, MERCI encore!

Comme d'hab', suis super contente +++ de partager de chouettes expériences.
N'oublie pas de raconter tes essais avec Katia, hein Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thalie81
Militant
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 38
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 9:55

[quote="igw58"]
Katia a écrit:



Citation :
Par contre, un détail : une mono suite à un stage avec un dresso a appris à arrêter le cheval en serrant légèrement les genoux, et que les genoux, ça marche du tonnerre sur la mienne. Pourtant, ça va à l'encontre de ce que tu as appris toi... scratch


Oui,encore une histoire de code. Encore que pour arrêter, le prof m'a fait utiliser deux techniques :
- assiette lourde et passive (ce qui se fait en PNH : se détendre et "éteindre" sa propre énergie )
ou :
- blocage de l'assiette (crisper abdos et cuisses, ne plus accompagner le mouvement)

Le dernier point correspondrait peu être plus ou moins à serrer les genoux.



Ca ne marche pas très bien sur Igor qui continue d'avancer envers et contre tout.

le blocage de l'assiette : ça ne fonctionnait pas sur celui que je montais,il avançait aussi envers et contre tout,je pense qu'il comprenait "continue à avancer,malgré que je te demande de t'arreter". scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appaloosaobssession.e-monsite.com
Gaëllemic
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 42
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 10:19

Sujet très très très intéressant effectivement.
Je me pose également les mêmes questions depuis quelques temps avec Mic. J'essaye aussi d'aller vers le plus de légèreté possible, avec ses acquis à lui, les notres développés ensembles, et les miens qui viennent de mes années de Club qui sont bien loin aussi ...

C'est vraiment pas évident mais passionant. J'aimerai parfois faire comme toi Pascale, prendre des cours avec un bon prof et un cheval bien mis pour déjà avoir un ressenti de choses que je ne connais pas. A force de lire je commence à imaginer des choses mais je suis incapable de les mettre en pratique ... Et puis les analyser et assayer de les adapter avec mon poney.

Il est où d'ailleurs ton prof Pascale, cela peut m'intéresser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Militant
avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 13:47

Sally Swift

L'équitation centrée aussi une des bibles de ma fille. Je dois encore le lire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 15:06

Epona a écrit:
Sally Swift

L'équitation centrée aussi une des bibles de ma fille. Je dois encore le lire....

Ca vaut vraiment le coup. Mais c'est dense, il y a beaucoup de choses à assimiler. Je n'ai pas fini de lire les livres... et je n'en n'ai pas encore testé 1%.
J'aimerais trouver un prof qui se soit formé à cette méthode, je crois que j'avais vu sur le internet qu'un centre équestre qui faisait des stages en france, mais c'était trop loin de chez moi.

Mais c'est comme pour le PNH : on retrouve avec un bon prof de classique les mêmes bases, fondamentales et finalement incontournables. C'est pour pousser les choses plus loin qu'il faut aller voir le spécialiste, et je n'en suis pas là.

Dans le même registre, peut être un peu moins approfondi (??), il y a la méthode Alexander. J'ai un vieux projet d'aller faire un stage, parce qu'il y a une personne qui a eu la formation Alexander qui n'est pas si loin que ça de chez moi Site de V. Bartin, mais je ne me suis pas encore décidée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 15:28

Gaëllemic a écrit:

J'aimerai parfois faire comme toi Pascale, prendre des cours avec un bon prof et un cheval bien mis pour déjà avoir un ressenti de choses que je ne connais pas.

Les cours sur le cheval bien ont été à la fois instructifs +++, mais aussi assez déroutants dans le sens ou ledit cheval ne répond pas si on ne fait pas comme "le patron". Du coup, tout est plus facile de retour à la maison avec Igor qui répond finement à mes demandes parce que j'ai les bons codes (c'est moi qui les ai installés...)...
Mais quand les choses se débloquent avec le cheval bien mis (une ou deux fois dans la séance si j'ai de la chance), alors le ressenti, c'est intéressant +++.

Gaëllemic a écrit:
A force de lire je commence à imaginer des choses mais je suis incapable de les mettre en pratique ... Et puis les analyser et assayer de les adapter avec mon poney.

Ce qui est difficile, c'est de trouver la décomposition en toutes petites étapes qui permette de s'en sortir tout seul. je suis bien d'accord.
Il n'y a que le PNH que j'ai trouvé suffisamment détaillé pour mettre en pratique assez facilement. Et ça m'aide beaucoup pour mes protocoles de travail avec Igor. Par contre, j'ai du mal à mettre en place des protocoles de travail pour améliorer ma position, c'est pour ça à l'origine que je suis allée reprendre des cours.

Gaëllemic a écrit:
Il est où d'ailleurs ton prof Pascale, cela peut m'intéresser !

A mi-chemin entre chez toi et chez moi Very Happy du point de vue "temps", mais à vue de nez ça te couterait aussi cher en autoroute qu'en heure de cours.

Je t'envoie l'adresse par MP ce soir.

J'ai des comptes rendus de certaines de mes séances qui sont déjà en partie rédigés, je vais les mettre sur un post dédié, ça donnera une idée du contenu des séances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 57
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mar 27 Oct 2009 - 20:05

Départ au galop en club : ma fille a compris après 10 ans de club pendant la détente d'un concours...."je tends mes rênes et je place mes aides"
et moi je pars au galop avec Déesse : "Ks-Ks, galop" et un peu de jambe. Si c'est rouillé cravache (effleurer l'encolure). Jamais été foutue de retenir la manoeuvre "club" (tendre la rêne X et reculer la jambe Y).....D'ailleurs Déesse la connais-t-elle ?....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mer 28 Oct 2009 - 14:55

La manoeuvre "club", j'ai parfois l'impression qu'ils ont oublié le pourquoi et le comment...

Citation :
Jamais été foutue de retenir la manoeuvre "club" (tendre la rêne X et reculer la jambe Y).....D'ailleurs Déesse la connais-t-elle ?....

Il y a en général des raisons mécaniques (équilibre en particulier) à utiliser certaines aides.
Et parfois, ce n'est qu'une histoire de code.

Tu peux utiliser n'importe quoi comme code vocal, ça ne fait pas de différence pour le cheval... par contre ton déplacement d'assiette (et donc de poids) peut beaucoup influencer l'équilibre du cheval (dans le bon sens ou le mauvais).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 57
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Mer 28 Oct 2009 - 22:42

Citation :
par contre ton déplacement d'assiette (et donc de poids) peut beaucoup influencer l'équilibre du cheval (dans le bon sens ou le mauvais).

Oui, et là on me conseille de reculer les épaules de baisser les mains et les talons....C'est clair que précéder le mouvement en avant c'est un de mes nombreux défauts. Comme si elle avait besoin de ça ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Jeu 29 Oct 2009 - 2:32

igw58 a écrit:

J'ai des comptes rendus de certaines de mes séances qui sont déjà en partie rédigés, je vais les mettre sur un post dédié, ça donnera une idée du contenu des séances.

Voilà, je vous ai mis ça ici finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Ven 30 Oct 2009 - 9:01

VACHEMENT BIEN TES COMPTES RENDUS+++++++++++++

Ya plein de trucs qui me parlent.
Les difficultés rendontrées peuvent aussi provenir de la différence de méthode de dressage: si le dresseur est visiblement "anti -pli" (il y en a, qui ne pratiqent pas du tout et évitent tous les exercices "tete tordue" comme ils les appellent Smile ), le cheval peut être très bien dressé mais avec des codes et des enjeux (la réponse à la jambe int) très différents.

Interessant à la fin ton petit mot sur l'entrain au travail...... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Ven 30 Oct 2009 - 9:03

PS: suis convaincue qu'au niveau d'expérimentation auquel tu es rendue, impossible de prendre des cours avec "son" cheval, bien trop "laboratoire privé", mais que par contre prendre des cours avec un cheval mis par l'enseignant est hautement bénéfique pour comprendre comment il fait et quel résultat avantages-inconvénients cela entraine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Ven 30 Oct 2009 - 20:14

Kaïs a écrit:

Les difficultés rendontrées peuvent aussi provenir de la différence de méthode de dressage: si le dresseur est visiblement "anti -pli" (il y en a, qui ne pratiqent pas du tout et évitent tous les exercices "tete tordue" comme ils les appellent Smile ), le cheval peut être très bien dressé mais avec des codes et des enjeux (la réponse à la jambe int) très différents.

Je ne sais pas s'il est "anti pli", mais ma tentative de pli s'est révélée à mon sens foireuse (j'avais l'impression d'un cheval tout raide, qui ne cède pas), et lui, il a trouvé qu'il y en avait déjà trop scratch

La réponse à la jambe (il faudrait peut être dire : MA demande avec la jambe)? A peu près zéro... sauf qu'il est certain à 100% qu'avec le prof, le cheval ferait parfaitement les coins.
Au point que j'étais parfois incapable de garder le cheval sur la piste à l'approche des coins Mad .

Globalement, ces chevaux me donnaient l'impression d'être raides... pas raides = manque de souplesse, mais raides = ne cèdent pas. Ce sont pourtant des chevaux de dressage, je les ai vus montés par d'autres cavaliers, ça allait vachement bien.
Au début je pensais que c'était parce que je suis trop "coincée" musculairement parlant (Igor a eu amplement le temps de s'y adapter), mais il doit effectivement y avoir aussi un problème de codes différents.

Bref, j'en bave quand j'y vais, mais j'en ai retiré pleins de trucs intéressants et mon égo doit pouvoir supporter (l'intérêt technique prime lol). (c'est un peu écoeurant de revenir au stade "garder le cheval sur la piste" et "réussir à galoper"", hum...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Ven 30 Oct 2009 - 20:28

Kaïs a écrit:
PS: suis convaincue qu'au niveau d'expérimentation auquel tu es rendue, impossible de prendre des cours avec "son" cheval, bien trop "laboratoire privé",

Oui. J'avais lu quelque part ta décision concernant les cours avec Jardi.

Je voudrais "juste" qu'il m'aide à améliorer mon assiette, je pense que j'ai des tas de défauts (du point de vue mécanique/équilibre) à corriger. Et ça serait plus facile si je ne lutte pas en permanence contre le cheval Mad .

Mais je ne pense pas que ça soit possible, ça va bloquer au niveau au niveau de la technique de dressage/codes qui est trop différente je pense. (je ne sais pas si je suis claire, là...)

Si je peux, j'irai au moins une fois pour voir.

Mais je n'ai pas encore le camion qui va me permettre d'emmener Igor. C'est en cours de recherche (si quelqu'un à des conseils sur l'achat d'un camion (genre bétaillère améliorée) pour transporter 2 chevaux, je suis preneuse. J'aimerai bien pouvoir me décoller de la maison... (pleins de copains à 30/40 km, inaccessibles pour ballades ensembles sur le WE).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ioshi
Militant
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   Lun 2 Nov 2009 - 17:58

Je suis heureuse de pouvoir t'aider sur les déclics

Ce que tu as écrit me parle beaucoup aussi, je crois que je vais tâtonner en ce sens aussi.

Pour les cours, ça semble être vraiment intéressant et tu sembles en tirer un maximum Je crois qu'avec l'enseignant aussi, il faut ajuster les codes pour comprendre complètement ce qu'il dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d’un peu de finesse…   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d’un peu de finesse…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche d’un peu de finesse…
» Recherche Repsol
» Recherche impuls speed
» recherche béquille 125 wr 1998
» Petite recherche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail sur soi, position(s) du cavalier-
Sauter vers: