CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exercice sacré: le stop (ancien forum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Exercice sacré: le stop (ancien forum)   Mar 3 Nov 2009 - 22:12

Je le mets à part, celui là, mais il fait suite au topic "gestion de crise - le cheval qui embarque".

Kais a écrit:

EXERCICE SACRÉ: LE STOP (ou comment leur apprendre à bien s'arrêter).

Faites une scéance de travail normal (vous cherchez impulsion et
écoute, le tout dans une atmosphère feutrée puisque vous avez passé
le cap de la "mise en place" un peu intransigeante). Faites un temps
de repos à la fin, pas qui avance bien, rènes longues sur la piste.
Lorsque le cheval est sec et dispo, prêt à rentrer, reprenez vos
rènes, demandez au choix trot ou galop. Lorsque l'allure est allante
et régulière (ne pas faire trop attendre, c'est une fin de scéance
hein), en un point que vous vous désignez à l;'avance, demander un
stop de manière très incisive : appel des jambes, redressement du
buste avec enfoncement dans la selle, regard loin, code vocal puis
éventuellement main. Dans cet ordre.
Si vous avez correctement préparé le cheval vous n'aurez absolument
pas besoin d'être brutal. Si le cheval est "inconnu", non préparé, on
peut l'être. Le procédé à suffisemment de puissance psychologique
pour que dès la scéance suivante la seule voix et poids du corps
suffise et l'e'ventuelle "brutalité" (pas plus de 2 secondes hein!!)
disparaisse comme par miracle.
Puisque:
Au moment ou les 4 pieds touchent le sol, vous sautez lestement à
terre le plus rapidement possible, dessanglez en félicitant
abondemment (quelle que soit la distance nécessaire à votre premier
stop). Vous faites un ou deux tour de piste au pas en marchant avec
lui puis rentrez maison repos.
On recommence peu souvent (une fois par mois ou toutes les deux
semaines), mais avec conviction et clarté.
Il est interessant de noter que: le premier arrêt est toujours
aléatoire; le deuxième arrêt ainsi demandé est en vrac, (attitude pas
terrible généralement), mais obtenu sans les mains par anticipation
du cheval (arrêt = confort suprème de descente du cavalier et arrêt
travail); le troisième: accrochez votre ceinture, le cheval découvre
généralement comment il peut "faire" avec efficacité (engagement ++++
des postérieurs sous la masse), et là ca stoppe ardu et violemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Exercice sacré: le stop (ancien forum)   Mar 3 Nov 2009 - 22:12

RENFORCEMENT EN EXTERIEUR:


Pratiquer le protocole sur le chemin du retour: d'abord à partir du
trot: on trotte sur le retour, puis bien avant la "maison", on
demmande le stop, et on se jette à terre, dessangler féliciter,
rentrer à pied.
Ensuite renforcer au galop suivant le même protocole. Ou bien au
cours de la lecon (mais là on ne met plus pied à terre
systématiquement), mais toujours conserver un pied à terre de "piqure
de rappel". Ne jamais abuser des stops. c'est pas parce qu'il le fait
bien qu'il faut s'amuser à en faire plein: le meilleur moyen de le
dégouter (un cheval n'est pas une mobilette), et aussi très
sollicitant pour les jarrets. Faire peu mais bien et de message
clair: le stop est une demande de sécurité, un appel auquel il faut
répondre IMMEDIATEMENT. Avec l'association "pied à terre" vous verrez
que cela vient tout seul.



Tout ca sont des exercices de débourrage. Mise en place des bases
pour la suite et pour, juste, une utilisation basique et sécurité de
n'importe quel cheval.




La cerise sur le gateau. Lorsque tout ce qui précède est parfaitement
acquis. Que votre cheval part allant en balade et en revient détendu
et serein, avec ou sans stop en cours de route.
Vous choisissez un grand espace (champ, plage), et demandez le galop
de métronome que vous demandez toujours (jamais de galop déchainé
pour le fun avec un jeune cheval, jamais, jamais, jamais). A un bout
de l'espace (grand), vous prononcez un mot spécial que vous n'aurez
jamais dit auparavant: un mot spécial que vous inventerez pour
dire "allume la post combution", et envoyez violemment devant. Au
milieu de l'espace, lancé à cette allure tout droit sortie de
l'enfer, vous demandez un stop et arrêtez le cheval (généralement en
glissade), à peine arrêté, vous vous jetez à terre, félicitez
abondemment, rentrez à pied.
Ne jamais faire plus d'une fois par an.
Toutes les autres fois à partir de là, vous pourrez utiliser le mot
qui veut dire "embarque", et faire revenir le cheval à une allure
normale par "doucement" et actions douces de ralentissement. Avec
parcimonie, hein, bien sur. Mais que le plaisir du grand galop, il
soit inscrit quelque part que c'est VOUS qui le suggérez et que c'est
VOUS le responsable de la décision de ralentissement, ou du stop
brutal de sécurité.

Et là vous avez votre bloc: impulsion, écoute, stop. Et à partir de
là seulement vous pouvez vous dire que vous avez un cheval à qui vous
pouvez faire confiance.
...Et sain pour la suite du travail...

Parenthèse: le stop, toujours rien inventé, c'est mario lurashi.
Essayez vous pourriez être surpris. Surpris d'un arrêt qui n'est
pas "subi" par le cheval, mais sciemment et en parfaite maitrise
déclenché et mené à bien par lui même, sans rapport de force. Juste
par respect d'une demande sur laquelle il y a eu un conditionnement
incisif mais très positif.


A vous les studios, fini pour moi Smile Ouf!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Exercice sacré: le stop (ancien forum)   Mar 3 Nov 2009 - 22:13

Impulsion, écoute et stop.

Quand y'en a plus y'en a encore... Pour illustrer tout ca j'ai mis en
accès sur le net à http://www.chevaux-de-feu.net/jardineira.mpg la
seule vidéo que j'ai de jardi, qui illustre ce "stop" issu de
dressage type Lurashi.

Il s'agit d'une vidéo d'un fragment de parcours de hunter "figures
imposés" en challenge régional club.
Spécificités du hunter: petits obstacles massifs et "appelés", pas de
chrono, notes du jury sur la prestation et l'exécution, le respect
des difficultés: on a des pénalités si on atterrit sur le mauvais
pied pour la courbe suivante (d'ailleurs sur la vidéo on voit une
transition au trot car je pensais être sur le mauvais pied - erreur
j'étais déjà sur le bon), on a des pénalités si on ne respecte pas
les contrats de foulées et..... en figures imposées, comme son nom
l'indique, il y a des difficultés "imposées" comme des transitions ou
des abords spéciaux (genre abord au galop à faux), un peu comme une
reprise de dressage appliquée à l'obstacle...
Voilà pour la présentation du contexte.

Sur ce parcours là, il y a avait, une quinzaine de mètres après un
obstacle, une zone délimitée par des plots blancs (large, la zone),
dans laquelle il fallait caser une transition galop-arrêt de 3
secondes mini, reprise du parcours.
Beaucoup de cavaliers ont eu à peine assez de la zone pour s'arrêter
(quand ils y arrivaient... et on est en hunter, je n'ose meme pas
penser au résultat en cso club classique!!), et avec Jardi dressée au
stop d'urgence, il m'a "suffi" d'attendre patiemment que la jument
entre dans la zone pour demander à la voix (la voix n'est pas
interdite comme en dressage Wink ).
Resultat sur la vidéo: jument encore un peu encolure renversée (c'est
la première fois que je le lui demande dans ces
conditions "compète"), mais zéro action de ma part, et un arrêt
félicité par la suite par le jury........

En bande son on entend, respectivement:
- les cris désespérés de mon entraineur qui pense que j'ai oublié
qu'il fallait s'arrêter à cet endroit (car il ne voit pas de
ralentissement)
- le rire du juge.... LOL! + l'entraineur outré
... pour la fin d'anecdote, depuis, ce juge spécifie sur ses
protocoles: arrêt PROGRESSIF depuis le galop.... pour éviter de se
retrouver avec un slide de reining au milieu d'une compète de hunter.
Ca fait désordre semble t'il, même si il a beaucoup ri.

PS: Jardi fait maintenant des arrêts identiques... en collier
d'encolure: sans rien qu'une rène enroulée autour du cou. Pour dire
que cela n'a vraiment plus rien à voir avec une action de main
quelquonque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercice sacré: le stop (ancien forum)   Aujourd'hui à 19:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice sacré: le stop (ancien forum)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dermite / les gratouilles
» Filtre à air
» rupture de la coiffe des rotateurs (épaule)
» 2009 - [Opel] Astra (toutes déclinaisons) [J]
» DECOUVRIR BIOMECACYCLE Biomécanique du sport et de l’exercic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: