CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 11 Jan 2010 - 22:15

igw58 a écrit:
C'est juste qu'il y a parfois du monde pour m'attendre au tournant, concernant l'utilisation de techniques atypique (le sans mors, le pied nu, la vermifugation non systématique, pour ne citer que ça...)
Heuuu, ici aussi?

Si ton Igor est très fin au niveau de ses réactions, je comprends pourquoi tu préfères sans mors.
(En longe et longues rênes, j'ai fini par travailler Ondine en licol plat tout simple, vu qu'elle se donne la peine d'y répondre à la perfection ... alors pourquoi faire plus coercitif? Du coup, pour un travail plus précis, je me pose la question d'un sidepull comme toi. Pardon pour le HS)
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 11 Jan 2010 - 22:17

igw58 a écrit:
tu sais ça au moins aussi bien que moi Very Happy, alors parfois les nerfs prennent le dessus.
C'est pour ça que te voir démarrer au taquet m'a faite sourire: je pense qu'il y a quelques temps (années), j'aurais eu la meme "suscepibilité" à fleur de peau, genre "putain lachez moi la grappe et laisser moi essayer mes trucs tranquille sur mon bourrin"
Avec les réussites, et de l'isolement aussi il ne faut pas le nier (pour avoir la paix), on finit par être plus sur de soi et moins atteind par tous ces "bruits" autour...

Enfin bref tout ca pour dire que tu l'auras compris on peut aisément dans mon intervention remplacer "mors" par "tout autre outil du moment qu'il soit un brin contondant"

igw58 a écrit:

Bon, tu t'en doute, je connais parfaitement les deux approches.
Et il est vrai +++ que je bascule de plus en plus dans la seconde.

Il est très (trop) facile de se mentir à soi même. Avec des outils peu puissants, on est immédiatement averti dès que l'on s'engage dans un truc mal préparé.
Ça oblige à travailler encore et encore (sur soi, sur le cheval...), avec la satisfaction de ne pas avoir ensuite besoin de "béquille" matérielle.

Le problème, c'est qu'il faut beaucoup d'expérience pour ne jamais s'engager dans un plan foireux. Parce que gérer la crise (la vraie, celle aux conséquences dangereuses), c'est plus efficace avec des outils contraignants, je ne peux pas le nier.
Ce n'est pas moi qui te dirait de ne pas emprunter la Voie du Travail (MDRRR, on va verser dans les arts martiaux), mais l'un n'empèche pas l'autre: les crises en équitation c'est suffisemment dangereux pour prévoir AUSSI un dispositif sécurité au cas ou elle survient.
Genre: je monte un uruguai, avec des objectifs minimes certes et une progression liliputienne MAIS jamais je ne pose mes fesses dessus sans une bombe et une cravache............


A fomenter donc, et réfléchir avec tes impératifs techniques: le boulot certes, mais le désamorcage de crise (cela peut AUSSI etre un désengagement tortion) doit être réfléchi avant qu'aucune crise ne survienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 11 Jan 2010 - 23:16

Ondine a écrit:
igw58 a écrit:
C'est juste qu'il y a parfois du monde pour m'attendre au tournant, concernant l'utilisation de techniques atypique (le sans mors, le pied nu, la vermifugation non systématique, pour ne citer que ça...)
Heuuu, ici aussi?

Mais noooooooonnnnnn, ici y'a plein d'expérimentateurs dans l'âme , c'est bien pour ça que j'y suis. (j'me demande bien pourquoi je répond à une aussi grossière provocation, d'ailleurs Very Happy Very Happy )

Mais je me méfie, des fois qu'un p'tit nouveau ai décidé d'être pénible Razz

Ondine a écrit:

(En longe et longues rênes, j'ai fini par travailler Ondine en licol plat tout simple, vu qu'elle se donne la peine d'y répondre à la perfection ... alors pourquoi faire plus coercitif? Du coup, pour un travail plus précis, je me pose la question d'un sidepull comme toi. Pardon pour le HS)


Essaye, et balance un compte rendu Wink.
Ca manque encore de précision à mon goût, mais sans mors, je n'ai pas trouvé mieux (je cherche).

Kais a écrit:
genre "putain lachez moi la grappe et laisser moi essayer mes trucs tranquille sur mon bourrin"

Voilàààà. C'est exactement ça.

Reste que je veux bien discuter, tant que ça reste dans le registre comparaison avantages/inconvénients (tout comme on vient de faire Wink). Sur ce forum ci, c'est possible.
Toutes les discussions vues ailleurs sur le sujet ont dérapé dans l'inutile débat "pour ou contre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 11 Jan 2010 - 23:51

C'est pas le genre de la maison (le pour/contre)
Pour améliorer la précision d'un outil sans mors, avec vous pensé au caveçon ibérique?

Je le proposais à un copain intégriste l'autre jour (pro pieds nus, pro licol, pro éthotruc, eh oui je fréquente ces gens là ) et il a décliné l'idée en huuuuuuuuuuuurlant "ah non, plus de métal, je ne veux plus de métal sur mes chevaux!!!!"
Mais il soulevait la même problématique du manque de précision. Smile

PS: on peut faire un autre post sur ce sujet si vous voulez. (si Ondine se charge de sa création - scindement car là chui au taquet sur mes problématiques d'appro foin pour l'hiver )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Mar 12 Jan 2010 - 0:09

Revenir en haut Aller en bas
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Mar 12 Jan 2010 - 1:12

si vous arrêtiez de polluer le passionnant post de ski joering avec vos histoires de mors
je pourrais y répondre sans avoir l'impression d'être HS Suspect

quand je vois ton histoire d'instinct de fuite, je me félicite de ne pas avoir pris Naïlou pour mes expériences, car même si elle a fait de gros progrès depuis son accident d'attelage, je voulais pas prendre le risque de la perdre une deuxième fois, et lui laisser plus de temps avant de l'embêter avec ça, et au moins je sais ce qui est à travailler ou pas.
Mirabelle, bonne pâte froide et fainéante par principe convient donc bien à l'expérience, mon soucis à moi se situe donc principalement dans l'impulsion et le finesse /précision, je vais donc tenter mes prochaines sessions avec une gaule de dressage (j'ai pas de fouet) , que j'avais volontairement laissé, au placard la première fois
(pas envie de la dégouter de l'activité, déjà qu'elle était pas très motivée, et je me sentait gérer le cadre + les guides + les skis + la peur éventuelle + la gaule ).

pour la précision, je vais tenter de bosser plus à pied sans cadre puis avec la direction, les cessions de hanches et la voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Mar 12 Jan 2010 - 11:15

Kapouine a écrit:
si vous arrêtiez de polluer le passionnant post de ski joering avec vos histoires de mors
je pourrais y répondre sans avoir l'impression d'être HS Suspect
C'est bon, on a ouvert un post là-dessus.

Citation :
Mirabelle, bonne pâte froide et fainéante par principe convient donc bien à l'expérience, mon soucis à moi se situe donc principalement dans l'impulsion et le finesse /précision, je vais donc tenter mes prochaines sessions avec une gaule de dressage (j'ai pas de fouet) , que j'avais volontairement laissé, au placard la première fois
(pas envie de la dégouter de l'activité, déjà qu'elle était pas très motivée, et je me sentait gérer le cadre + les guides + les skis + la peur éventuelle + la gaule ).
Ben a priori, je pense qu'une mise en avant insuffisante, ça fait beaucoup à gérer en skijo aussi. Suspect Quand on n'a pas à se soucier de la mise en avant, et que ça avance tout seul, le cheval est aussi plus réactif et plus maniable, pas besoin de fouet et on a juste à s'occuper de soi, le cheval étant autonome pour le reste.

La gaule, ça me semble moyen pour plein de raisons:
- déjà, un truc encombrant dans les mains.
- si elle n'est pas assez longue pour te permettre de toucher ta jument, elle sera sans effet, ou faudra que tu te penches à tes risques et périls pour l'atteindre: guère fonctionnel
- si tu dois t'en servir pour une mise en avant, qui peut provoquer quelques défenses ou coups de cul de protestation au début Rolling Eyes heuuu, j'aimerais pas être 1m derrière.

Quelques petites séances de travail en longues rênes pour régler tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 1:46

Bon, c'était ski joering ce WE... un vrai miracle, y'avait de la neige

Modification prometteuse du cadre, et session de skijo qui était drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 13:21

13 février 2010.


Z’allez finir par en avoir ras le bol, de mes vidéos, mais vous n’êtes pas obligés d’aller au bout. Je suis en pleine phase « enthousiasme délirant », comme d’habitude sur un nouveau projet, alors moi, je ne m’en lasse pas.
J’essaye de mettre des morceaux qui ont un peu d’intérêt technique.

Sympathique couche de neige tombée l’avant-veille. Hélas pas assez froide pour être bien glissante.

Harnais amélioré avec des mousquetons (attache sur la bricole et l’avaloire).
Sangle d’avaloire pas encore modifiée, je vais finalement peut être la conserver, mais il faut que je trouve un meilleurs système de fixation (décaler les sangles bleues plus sur les côtés).

Divers essais visibles sur les vidéos, de rajout de cordes visant à soutenir le cadre. Inutile.

Cadre modifié, beaucoup plus rigide.
Un peu plus lourd qu’avant. La partie rigide est constituée de tubes achetés au rayon jardinage d’un magasin de bricolage (composants d’une perche de longueur variable, avec possibilité de fixer une scie au bout pour élaguer les arbres).

Le cadre se termine par une longueur de corde non gainée qui va se fixer sur l’avaloire. Cela devrait me permettre de varier la longueur si besoin. A voir, à l’usage.


Les ralentissements sont donc facilités, mais la neige devient tellement collante qu’il est difficile de vraiment évaluer l’efficacité de la chose.

Virages plus difficiles en contre partie, le cheval étant plus « coincé » par le cadre, dont les extrémités doivent plus où moins lui rentrer dans les côtes pour tourner serré (autant dire qu’il n’apprécie pas).


Je tente d’utiliser mes longues rênes, mais elles sont un peu trop longues. Il faut que je trouve un système d’attache pour le flot, et peut être faire des marques dessus pour les fixer plus facilement de façon symétrique.
J’ai quelques problèmes pour trouver la bonne longueur : celle qui convient pour un pilotage précis l’empêche d’allonger l’encolure comme il veut, cela perturbe l’engagement dans la traction.
J’adopte le compromis suivant (dans l’idée que le problème prioritaire à gérer est l’engagement dans la traction) : rênes tendues tête légèrement « placée » lorsque le cadre est posé à terre.

Je décide de travailler dans la pâture (à vaches) derrière la maison : herbe relativement rase en dessous.

Photo 1 :


Photo 2 :


Grandes courbes comme la dernière fois au trot puis au galop.
Très difficile, voire impossible de travailler au pas (il faut sans cesse s’arracher du sol).
Un travail d’amélioration de la direction au trot serait plus profitable, plutôt que de commencer tout de suite des grandes courbes au galop, mais la qualité de la neige et du terrain en dessous me font capituler. Le nouveau cadre n’aide pas non plus.

Du coup, le démarrage au galop en traction est de plus en plus facile. Mais j’ai du mal à encaisser les virages à grande vitesse.

Vidéo 1


Dernière édition par igw58 le Mar 16 Fév 2010 - 0:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 13:23

L’après midi, je passe dans une zone un peu plus vaste de la pâture. La neige est terriblement collante, les skis mal fartés… au moins, ça fait travailler la traction.
J’ai les jambes qui chauffent… et mal aux bras (première fois depuis le début de mes essais).

Il faudrait que je fasse plus attention à ma position, mais j’ai trop de mal à encaisser les nombreuses zones de neige collante… et le passage des taupinières !!!

Remarquez, au galop, ça se passe relativement bien, les taupinières (j’ai du en décapiter un certain nombre…).


Vidéo 2


Photo 3 :


Dernière édition par igw58 le Mar 16 Fév 2010 - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 13:30

Dimanche 14 février.

Il a un peu reneigé et il fait suffisamment froid pour que ça glisse mieux que la veille.
Fartage sommaire des skis.

Modification du cadre pour tenter de récupérer un peu de souplesse tout en conservant un freinage efficace. Jointure avec mon tuyau d’irrigation noir (de l’ancien cadre) engagé d’un côté dans le cadre en alliage aluminium, de l’autre dans le tuyau jaune (relativement rigide).
Je bricole avec du scotch et de la ficelle pour bloquer le tout.



Mes deux jointures ne sont pas exactement de la même taille, car les deux morceaux de tuyau métallique ne le sont pas non plus, mais ça ne sera pas gênant à l’usage. Par contre, elle sont légèrement tordues (tuyau noir toujours un peu courbé).

Je testerais peut être différentes longueurs de jointure souple un de ces jours.

Longueur du tuyau métallique : 1m90
Jointure : 17 cm
Tuyau jaune : 80 cm
Corde non gainée : 40 cm
Longueur totale du cadre : environ 3m30, attache sur la bricole, en avant des épaules.

C’est plus long qu’avant, mais reste très convenable et me permet de faire des descentes sans cogner les postérieurs avec les skis.


Dernière édition par igw58 le Mar 16 Fév 2010 - 0:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 13:31

14 février, Matin.

Je passe un peu de temps à affiner mes réglages de harnais : fixation de l’avaloire en particulier. Voir sur le post dédié à mes bricolage de cadre. Je pense que ce montage est quasi définitif, et je garde finalement cette sangle comme avaloire.

Au passage, je note que l’ordre « tu reste » (= ne bouge pas) est très pratique…

J’échauffe à la longe.
Quatre tours au pas à chaque main, idem au trot avec un tour au pas après le changement de main. Je ne sais pas trop si ça suffit.

Comme la neige me le permet, je travaille une petite heure de grandes courbes au trot, puis au galop. J’essaye aussi de travailler ma position (ne pas rentrer les genoux, se tenir droite, fléchir les jambes…).
La jointure du cadre fonctionne bien, je peux me freiner avec le cadre et la souplesse (re)gagnée rend les virages beaucoup plus agréables pour moi et pour le cheval. Le bout des tuyaux est plus en avant que la veille, et ne le « piquent » plus.
J’encaisse de mieux en mieux les virages au galop.

Toutefois, en cas de virage trop serré, je me retrouve à encaisser un à-coup de traction violente. Comme décrit pas Kais et Marimi, j’essaye de me laisser déporter sur l’extérieur du virage pour être ensuite violement tirée vers l’avant par Igor.
Sauf que ça ne fonctionne pas très bien… soit c’est trop violent et je suis obligée de lâcher, soit c’est le cheval qui s’arrête en pivotant (tourne encore plus serré), probablement sous l’effet combiné de la tension forte sur le cadre + appui du cadre qui lui fait chasser les hanches. J’ai réussi quand même une ou deux fois à le renvoyer en avant pour qu’on puisse « finir » notre virage. A travailler.


Dernière édition par igw58 le Mar 16 Fév 2010 - 0:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 13:34

Après midi.

Je me bricole des « portes » de deux mètres de large, pour travailler la direction au trot. Ca marche nickel, la prochaine fois, je complique le parcours (j’avais prévu des trajectoires faciles).
Essai de slalom, plots espacés de 6m. Cheval en ligne droite, je slalome… ça fonctionne à peu près, même si Igor est un peu perturbé par le décalage du cadre.
Trop difficile de le faire slalomer (une porte sur deux, ça le fait presque).

L’exercice est un peu fastidieux, et au bout d’un quart d’heure, je préfère aller tenter une petite promenade.

Petit parcours plus ou moins en aller/retour (pas vraiment le choix) de 8 km… très très agréable.

Un morceau un peu difficile au départ (accotement pas très large, route déneigée), surtout qu’Igor aimerait mieux rester vers la maison (comportement totalement invisible lorsqu’il est sous la selle).

Vidéo 3


Puis on arrive dans le bois, route assez bien enneigé et « lustrée ». Au petit trot la dessus, ça file ! Un vrai bonheur. Le cheval (pieds nus bien sûr) ne glisse pas, sauf sur le verglas (qu’on évite).

A part nous, l’endroit et désert. Calme des bois sous la neige. Juste un chevreuil qui traverse la route devant nous.

Photo 4 :


Demi-tour, descente. Le cadre tient ses promesses, ça devrait même aller pour le roller.


Vidéo 4


Photo 5 :



Un petit tour dans un bout de chemin forestier. Grande flaque d’eau gelée franchie avec succès. Je remonte le chemin au grand trot, les bras chauffent un peu, mais quel plaisir !!

Vidéo 5

On finira de rentrer tranquillement au pas, en suivant gentiment l’accotement.

Vidéo 6

Dernière difficulté technique : le changement de côté de route, sans déchausser, avec route déneigée. Du grand art, je vous le dis !!! (On va bientôt maitriser le « Igor, à gauche, un pas »)


Dernière édition par igw58 le Mar 16 Fév 2010 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 15:39

Encore une fois très intéressant ton compte-rendu et tes vidéos, merci !
On a l'impression d'être aux sports d'hiver derrière Igor dans les chemins enneigés, il ne manque que le traineau et les grelots Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 16:01

Toujours ravie que ça plaise Rolling Eyes

Et j'espère que ça peut déclencher des vocations

Citation :
On a l'impression d'être aux sports d'hiver derrière Igor dans les chemins enneigés,

C'est ce que je me disais ce WE !!

Cette année encore, je n'ai pas pris de vacances pour aller skier. Trop loin, trop de monde sur les pistes, je n'ai plus vraiment envie (et trop de cheval aussi Wink).

Et finalement... 3 WE de skijo = quasiment 6 jours de ski (certes, pas toute la journée), avec des sensations qui valent pour moi celles d'un séjour au ski ! (sans compter la satisfaction liée à la progression du cheval (et la mienne)).

Et la petite virée dans les bois drunken ça vaut plus pour moi qu'une journée de ski de descente sur une piste surpeuplée.

Dire que j'ai failli refiler mes skis à Emaüs l'année dernière !!
(Achetés d'occase fin 2002, skis droits de 1m70 de long... complètement dépassés... mais du coup sans remords pour "skier sur les cailloux").

Citation :
il ne manque que le traineau et les grelots Smile

Pour le traineau, ce n'est pas prévu, mais le grelot, il y est sur la seconde vidéo (c'est mon grelot "prévention chasseurs", reconverti pour l'occasion Very Happy).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 16:07

Je suis au boulot, alors j'avais pas mis le son des vidéos !! Alors s'il y a déjà un grelot c'est parfait !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 18:01

Super, tes vidéos & comptes-rendus!!! c'est un grand bol d'air de regarder tes images les lundis matins. drunken

(La toute 1ère vidéo ne marche pas chez moi... en cours de publication depuis ce matin).

pour la flaque gelée, j'en connais une qui aurait sauté là-dedans à pieds joints.
Revenir en haut Aller en bas
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 15 Fév 2010 - 18:44

Ondine a écrit:

(La toute 1ère vidéo ne marche pas chez moi... en cours de publication depuis ce matin).

Je pense que j'ai résolu le problème.

Ce n'est pas la plus sympa (la première, on est dans du boulot déjà vu), mais pour voir l'évolution du cheval...

Le plus sympa, je plussoie, c'est le grand bol d'air dans les bois cheers .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Mar 16 Fév 2010 - 0:29

Ayé, j'ai rajouté les photos.

2 remarques/questions :

- photo 1, l'attitude du cheval n'est pas due à la tension des rênes, mais à la tension du cadre. Est-ce une attitude normale ? (ou bien : est-ce signe que la bricole n'appuie pas où il faut et que ça le gêne ?)

-photo 4 : allure caractéristique d'Igor ( un peu moins marquée quand il ne tracte rien) : tête à gauche et queue légèrement portée à gauche. Sur presque toutes mes photos vue de derrière, il est tordu comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Mar 16 Fév 2010 - 11:27

igw58 a écrit:
- photo 1, l'attitude du cheval n'est pas due à la tension des rênes, mais à la tension du cadre. Est-ce une attitude normale ? (ou bien : est-ce signe que la bricole n'appuie pas où il faut et que ça le gêne ?)
Ben, si les rênes sont vraiment détendues, je dirais que ça doit tirer un peu et qu'il cherche le moyen d'utiliser au mieux son dos pour fournir l'effort. Tout bon, donc.

Citation :
-photo 4 : allure caractéristique d'Igor ( un peu moins marquée quand il ne tracte rien) : tête à gauche et queue légèrement portée à gauche. Sur presque toutes mes photos vue de derrière, il est tordu comme ça...
Soit ton cheval n'est pas droit, soit il veut te voir.
Revenir en haut Aller en bas
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Mar 16 Fév 2010 - 13:56

Citation :
Ben, si les rênes sont vraiment détendues, je dirais que ça doit tirer un peu et qu'il cherche le moyen d'utiliser au mieux son dos pour fournir l'effort. Tout bon, donc.

Bon, chui rassurée alors. J'ai ralongé, ralongé encore les rênes, jusqu'à finir par me dire que ce n'était pas du aux rênes !!

Mais quand même, ok ça glissait mal, mais de l'autre côté je tiens le cadre à la force de mes petits bras scratch ... donc ça ne doit quand même pas être un effort de traction si terrible pour lui (surtout qu'au final, il n'a que très peu transpiré) !

Citation :

Soit ton cheval n'est pas droit, soit il veut te voir.


Même si je me décale à droite, il reste vrillé à gauche, donc...

Associé à mes problèmes de trot sur le diagonal gauche + la dissymétrie de taille des pieds antérieurs scratch ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 29 Nov 2010 - 1:23

******* ICI COMMENCE MA DEUXIÈME SAISON DE SKI JOERING*********


Ce WE, il y avait un peu de neige… ce qui a signé le démarrage de ma seconde « saison » de ski joering…

Samedi matin : la météo avait annoncé des chutes de neige, mais le ciel est magnifiquement bleu. J’écoute le répondeur de météo France qui annonce quelques flocons en fin de matinée, mais pas de neige au sol.
Un peu dépitée, je m’en vais monter à cheval avec deux amies, comme prévu initialement. (Kaiser est monté comme une fleur dans le camion à l’aller, mais j’ai du remettre le mors à levier pour en venir à bout et le faire monter au retour – pourtant, ce coup ci, je ne lui ai pas fait de « blague » : il a voyagé en bonne compagnie (Igor), et la balade a été tranquille)
Début d’après midi… le ciel s’est couvert et il neige. Je commence à réunir mon matériel au cas où.

Ce n’est que vers 16h30 que je pars avec le matériel dans le camion, direction le pré.
J’ai une route à traverser… j’arrive à la balise de priorité, regarde passer une voiture … qui passe tout droit pour franchir le talus au lieu de prendre le virage … (raide, le talus).
Je m’en vais donc vérifier l’état des gens… La voiture est sur le toit, en bas du talus. Accessoirement, c’est l’ancien « pré de Kaiser », que je peux encore utiliser… je me dis que ça serai bête qu’à l’avenir, un des chevaux se retrouve percuté par une voiture (la zone est accidentogène, ça n’est pas la première sortie de route dans ce virage).
Bref, les gens n’ont rien, je leur prête mon portable, puis je retourne vaquer à mes affaires. Sauf que pour redémarrer et sortir le camion de l’accotement où je l’ai garé en urgence, il faut que je mette les chaines. Je commence à avoir le coup de main vu que pour le renter (et le sortir) de la grange qu’on me prête, il faut que je chaine aussi, sinon ça patine (quel chantier…).
Je me retrouve ainsi à harnacher Igor quasi à la nuit, un Igor pas du tout convaincu, qui sursaute et qui roule les yeux, oubliant même le seau de grain qu’il a sous le nez .
Je voulais tenter un aller retour dans le départ du chemin… le cheval refuse de s’engager dans la traction, se jette à droite et à gauche. Déjà avant que j’ai chaussé les skis (donc je le menais à pied), il louvoyait et était quasi en défense (acculement, jeté de tête).
Je déchausse, le fais marcher devant sans tirer. Demande à mon amie qui m’a rejointe de mettre le cadre en tension, pendant que je l’emmène en tenant la tête. Ca va un peu mieux. Je rechausse, on arrive à démarrer, le cheval tire un peu de travers, crispé, puis se détend un peu.
Le retour se passe mieux, évidemment, au trot rapide.

Je fais essayer à mon amie qui fait un petit aller retour, avec un demi tour un peu plus tôt que souhaité…

Il fait franchement nuit, on arrête là. Le cheval se détend dès qu’il comprend qu’on rentre…

Bilan : je suis un peu perplexe sur se stress au sujet de la traction. Les séances de roller s’étaient bien passées, même s’il était clair que le cheval n’appréciait pas trop ça. Mes derniers essais de ski joering étaient super l’hiver dernier, et le débardage des petits troncs nous avait bien fait progresser du point de vue « traction ». Donc soit Igor reste un grand sensible qui se sent définitivement « heurté » à l’idée d’être poussé/tiré par le harnais/cadre de traction, soit il y a une douleur quelque part provoquée par l’effort de traction.

La neige n'était vraiment pas terrible à skier, comme d'habitude : très "collante" (il ne fait pas assez froid) et couche à peine assez épaisse. Mais bon, c'est déjà beau qu'elle tienne au sol.

Dimanche matin.

La qualité de neige n'est pas meilleure.
Le but de la matinée est de faire un état des lieux du chantier "dressage pour le skijo" des différents chevaux à disposition...

J’harnache Kaiser, pour voir. Mon harnais de bric et de broc s’adapte et j’ai des « fusibles » en ficelle bleue un peu partout au cas où les choses tourneraient mal.



Bilan :
- pas de problème pour la traction
- mise en avant pas si mauvaise compte tenu du peu de préparation
- direction laborieuse, mais j’arrive parfois à amorcer les courbes
- il a essayé sans succès de se débarrasser de moi/du cadre à coup de latte après un virage laborieux… mais comme dit mon amie Sandrine : « il est pas mal, ton cadre, juste à la bonne distance ». Sur le coup, c’était impressionnant, mais au final, comme il n’est pas parti en vrille (il tapait en restant au petit trot et globalement en ligne droite), ça n’était pas si difficile à gérer.
- arrêt à la voix (et démarrage) plutôt bon
Conclusion : continuer de travailler aux longues rênes pour la mise en avant et la direction, le reste (traction) ne devrait pas être un problème.




Puis on passe à Astérix. Astérix, je ne vous l’ai jamais présenté, mais comme Igor c’est un cheval qui a beaucoup de métier comme cheval d’extérieur, et qui a une excellente éducation. Sandrine l’a démarré aux LR cet automne, mais n’a pas eu le temps de travailler la traction. Le cheval n’a donc jamais rien tiré, et avait une fâcheuse tendance à avoir peur des trucs qui bruissent derrière lui. Juste une séance de désensibilisation, qui a sans douté été utile.

C’est passé comme une lettre à la poste… :
- il tire, même dans les virages
- ralentit et démarre sans trop de problème sur demande (faut encourager/solliciter pas mal de la voix pour la mise en avant, mais normal pour un début où il ne connaît pas le boulot)
- zéro peur des skis et du cadre, même en cas de chute où il part seul avec le cadre trainant par terre.
- direction laborieuse, mais mieux que Kaiser (normal, il a fait plus de LR). Il faudrait juste lui donner plus d’expérience…



Donc après test avec les deux autres, je me rends compte qu’Igor est certainement le plus mal adapté du lot à ce genre d’exercice… Il a fallu trois séances pour en arriver avec Igor au point où les autres en sont à leur première session (traction sans trop d’à-coups sur des trajectoires approximatives). Encore que le fait que j’ai moi aussi progressé aide beaucoup, si je compare avec mon amie… qui avait les mêmes problèmes que moi l’année dernière quand j’ai commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 29 Nov 2010 - 11:03

Igor = le plus émotif = le plus délicat à amener quelque soit l'activité et a besoin de plus de pratique pour se sentir bien que un autre cheval plus tolérant.
Je poste quasi pas en ce moment cause charge de travail mais comme toujours vous lit avec gd intérêt.
bises
K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 29 Nov 2010 - 11:12

Ah, ski joëring saison 2, chouette! cheers

Comment ça se fait qu'Igor ait rechigné tant que ça à tirer? Tu l'avais bien mis l'année dernière et il commençait à aller bien? scratch Un coup d'anxiété?

igw58 a écrit:
Donc après test avec les deux autres, je me rends compte qu’Igor est certainement le plus mal adapté du lot à ce genre d’exercice… Il a fallu trois séances pour en arriver avec Igor au point où les autres en sont à leur première session
Génétique... Question
Ma prof d'attelage acceptait d'atteler de tout, même des pur-sangs, mais pas des appaloosas. Trop "sauvages", disait-elle, trop d'instinct, idéal pour l'extérieur mais impropre à l'attelage.

Kaiser tire une sale tronche de poney mal luné Laughing mais c'est clair que ces deux-là, Kaiser et Astérix, ils ont la traction dans les gènes! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Lun 29 Nov 2010 - 11:36

ça y est pour moi aussi, la saison 2 va commençer, du coup je refait apparition sur le forum, dslé de ne pas prendre le temps de le faire vivre, (et pourtant j'aurais de quoi raconter, mais il y à tellement à dire que j'en suis découragée d'avançe Rolling Eyes ),
ce We, je me suis reéquipée à la bourse aux ski du coin, et par miracle une belle couche de presque 10 cm est tombée cette nuit,
dès 7h30 ce matin, je suis allée chercher mon cadre au grenier, je l'ai admiré avec envie, et je commençe à faire des plans sur la comète pour voir comment organiser tout ça correctement avant que la neige soit fondue -_-
mais il me manque surtout un disciple, pour faire ça en toute sécurité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7   Aujourd'hui à 16:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes essais de ski-jo - cinquième saison page 7
» Essais de Pré-Saison 2011
» VFR 1200 essais page 7 par Rico
» F1 SAISON 2011
» [Senior 1ere Div93] Saison 2009-2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Disciplines équestres :: Skijöering, rollerjöering :: Sessions, rencontres, compètes...-
Sauter vers: