CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Utilisation de la voix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Utilisation de la voix   Mar 12 Jan 2010 - 0:10

La voix, tout le monde va être d'accord pour dire que c'est utile +++ pour communiquer avec le cheval.

Seulement aujourd'hui, après mes essais de skijo, la chose a pris une nouvelle dimension : la voix devient indispensable +++, les aides tactiles devenant très imprécises. Là, les spécialistes de l'attelage peuvent rigoler devant mes "découvertes". Mais ressentir et constater "pour de vrai" les choses, c'est différent de juste les lire et d'être d'accord.


Je reprend les remarques que m'a faite Kais sur le post d'Igor au skijo :

Citation :
Petite remarque: pour ton code vocal de transition descendante trot-pas, tu utilises le meme "ho-ho" que pour pas-arrêt.

Citation :
Tu pourrais rjouter de la cohérence et de la clarté pour le cheval en réservant le hoho au stop (sacré!!) et avoir "doux, doucement" ou autre chose pour ralentir quelle que soit l'allure

Sauf si j'ai encore manqué de rigueur (quand je m'écoute sur les vidéos, je n'arrête pas de me dire que je dois faire plus attention) :

- le "ho hoooo" demande un ralentissement, même si en général je dis plutôt "doucement" (c'est venu tout seul dans mon vocabulaire, et il y réagit sans que je l'ai volontairement travaillé). Exactement comme tu décris.

- pour le stop "sacré" et "pile" en selle ou a la longe, c'est mmmm bouche fermée (pour me forcer à utiliser un code fin et discret).
Sauf que je n'avais pas pensé à une utilisation à distance, comme au skijo. Donc je passe au wooooo un peu plus fort, qui peut être clairement entendu même au dessus du bruit des skis ou du matos qui breloque.
J'ai bien aussi le "ho" (pas la même intonation que le ho hooo), qui était mon ancien code d'arrêt et que j'utilise par réflexe pour stopper les débuts de panique à distance.

C'est le bordel d'avoir x codes pour la même chose. Ça ne s'est pas fait de manière consciente et réfléchie. Heureusement que le cheval a une excellente mémoire et qu'il peut répondre parfaitement aux x codes qui veulent tous dire pareil...

Citation :
et "au pas" ou "marchez", ou "marchez au pas" ou un autre truc pour aller au pas, que la transition soit montante ou descendante
.

Alors là, tu touche à un "problème" soulevé cet été : est-il plus simple de nommer l'allure désirée, ou la transition (par exemple : un mot pour aller au trot en transition montante, un autre pour aller au trot en transition descendante). Cf ci dessous, je vais développer.

Citation :
l'idée étant que pour le cheval une allure = un code, une demande (ralentir l'allure sans transition) = un code distinct

Je voulais utiliser "doucement", pour ralentir l'allure sans transition. C'est là que j'ai constaté que lui interprétait déjà ça comme "ralenti et rétrograde".
Au point que du trot, si je dis "marche", ça fonctionne un coup sur deux (pas contente - je suis en train d'y remédier), si je dis "doucement", il débraye et passe au pas...
(pour lui "marche" est associé à une transition montante)

Donc j'essaye d'utiliser "touuuut douuuux" à la place, mais j'ai du mal a m'y faire.


Citation :
Par exemple mes codes perso:
ho = arret quelle que soit l'allure
doucement au trot, doucement le galop, doucement ca glisse = ralentir (assorti éventuellement d'une autre information que tu prends soin d'associer toujours au meme contexte)
trottez = prendre le trot que ce soit du pas, de l'arret ou du galop
marchez, pas = idem pour le pas

Citation :

devant = tenir le cap ou tenir l'allure

Sensiblement la même chose. Avec en plus peut être une signification de demande d'engagement dans l'effort. A la longe, c'est une demande d'allongement.

Citation :
J'ai vu que tu utilises sensiblement les memes

C'est rigolo comme tout converge Wink.


Remarque :


Une longue guerre m’oppose à Igor concernant la détection des intonations montantes : « il va faire beau demain ? » a longtemps eu le même effet que « on trotte ? ».

C’est bien beau d’anticiper, mais il y a des limites…


Note sur le choix du vocabulaire
(recopié de mon site web)
A l’origine, je nommais l’allure que je voulais : « marche », « trotte », « gaalop », sur une intonation montante quelque soit la transition (montante ou descendante), et « Mmmmm » (bouche fermée) ou « Oh » pour arrêter.

Mon amie Emmanuelle, en attelage, nomme la transition qu’elle souhaite : « marcher » / « Oooo pas », « trotter » / « Oooo trot » et « Oooo-là » pour arrêter.

Et apparemment… la deuxième manière est plus performante. Elle semble mieux correspondre au « fonctionnement de pensée » du cheval. Igor a une fâcheuse tendance à partir au galop si je répète « trotte » au trot. Il interprète comme « passe à l’allure supérieure ». J’ai vraiment mis longtemps à comprendre que le mot n’avait pas la même signification pour lui que pour moi. Ça ne posait pas de problème à Kaiser qui rétrogradait sans problème. Mais Kaiser est nettement moins émotif et courageux à l’effort… et comprend tout trois fois mieux que les autres.

Inconsciemment au début, j’ai utilisé « doucement » pour calmer… et c’est devenu sans que je l’aie vraiment voulu un ordre qu’il interprète comme « rétrograde ». Donc au lieu du Oooo d’Emanuelle, j’utilise maintenant douuuucement + allure désirée.

Il faudrait penser à tout cela avant…


Mon vocabulaire :


Les transitions :

marche
douuuucement – maarcher
trotte
douuuucement- troootter
galop (et non galope >> trop proche de trotte)
mmm (= arrête, pile)
doucement (= ralentit, rétrograde)
devant (va tout droit, allonge l’allure : c’est une demande d’impulsion)
recule


Divers, pour la longe ou les longues rênes :

baisse la tête (= descente d’encolure) (encore non acquis)
à droite (et non droite à cause du dr)
gauche (ou à gauche)
tu vas loin (élargit le cercle à la longe)


La vie quotidienne :

oui/ voilà/merci
non
dis donc (= surveille un peu tes manière)
attention (ne te laisse pas surprendre)
viens
pschit (répété) = va’t’en
tiens
Ig-gor… (= j'ai à manger)
appel de langue (= bouge toi un peu)
attends (= attends avant de faire autre chose, patiente)
reste (= reste ici)
arrière (et non derrière à cause du de) : reste derrière moi
vas-y (va en avant/ autorisation de partir au trot ou au galop)


Les tours de cirques :

lève (le pied = jambette)
prêt ? hop ! (= cabrer)
pose (le pied) (= prend appui sur ce pied)
appel de langue spécial pas espagnol

Sur les vidéos, j'entends que j'abuse du "hop", que j'utilise inconsciemment dans le sens "vas-y, fais ce que je te demande". Et qui ressemble beaucoup trop à "trotte". Dans le même registre, il y a le "aller" .
Je ferais mieux de répéter une fois l'ordre qui va bien, et d'agir ensuite en tactile...

Je me répète parfois trop (au lieu d'agir de manière plus contraignante) (je devrais m'obliger à ne pas répéter plus de deux fois).

Tout ça joue sur l'efficacité de la réponse à la voix.

J'essaye aussi de faire précéder l'ordre d'un "Igor", pour prévenir. Mais ça ne m'est pas encore automatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 12 Jan 2010 - 0:40

Citation :
Seulement aujourd'hui, après mes essais de skijo, la chose a pris une nouvelle dimension : la voix devient indispensable +++, les aides tactiles devenant très imprécises. Là, les spécialistes de l'attelage peuvent rigoler devant mes "découvertes". Mais ressentir et constater "pour de vrai" les choses, c'est différent de juste les lire et d'être d'accord.
+ 100, j'ai fait la même constatation,
du coup je me demande si je vais pas aussi me faire un catalogue des ordres, et m'y tenir un peu plus, car jusqu'à présent je parle beaucoup avec des phrases, et j'ai aussi plusieurs ordres pour la même demande, alors tant qu'on est à pied ou monté, on se rend moins compte, qu'en fait le cheval réagit, a une position du corps, mouvement, action de rêne ou autre ordre instinctif au lieu de la voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 12 Jan 2010 - 1:02

Intéressant, ce post. Smile

Avec Nina (et les autres aussi, Ondine compris), je me sers beaucoup de la voix, c'est l'outil le plus doux possible pour établir et garder le contact. Smile Et la voix calme ou stimule, dissipe les malentendus, elle ne provoque jamais de défenses. Bref quoi de mieux?

Au niveau de notre vocabulaire, en gros c'est ça:

Tu peux: pause!!!! broute-broute autorisé, tu fais ce que tu veux
On y va: fin de pause, on bosse à nouveau! (je précise que Nina et Ondine sont les deux seules juments que je connaisse, à qui il suffise de faire signe ou de dire "on y va" pour qu'elles cessent de brouter! Laughing )

Les classiques:
Marcher, trotter, galop (et pas "galoper" aussi Wink )
Arrière: reculer
Au pas, au trot: transition descendante Wink
Hoo-ho: arrêt immobilité
STOP: lorsqu'il faut faire respecter l'arrêt
Plus fort, petit: allonger/raccourcir l'allure
A gauche/droite
Devant: marcher droit, pour nous Wink mais "droit" ça sonne trop comme "droite", "devant" est bien distinct
Avec les variantes: large/serré
Viens/Là-bas: se rapprocher/s'éloigner (utile pour les épaules en-dedans en LR!)
Marcher à droite: entendu surtout en bord de route! Smile

Oui Bien : encouragements +++
Bravo : exercice accompli et très réussi!

Non
Hep! : rappel à l'ordre

Ah oui, et "va", qui signifie: passe devant et marche en tête.


Dernière édition par Ondine le Mer 13 Jan 2010 - 11:18, édité 1 fois (Raison : Rajout des oublis...)
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 12 Jan 2010 - 12:02

Si cela vous interesse, lire "parler au cheval et en etre compris" de Danielle Gossins: elle y découvre notamment que le cheval a une capacité d'apprentissage de 150 mots humains, et détaille les deux méthodes d'apprentissage qu'elle a utilisées.

En gros:
- méthode associative: une action ou un objet = nommer le truc devant le cheval à chaque fois. genre un seau, on lui montre on dit un seau. à une rivière on dit: de l'eau. Quand on voit qu'il maitrise bien les deux précédents on lui présente un seau d''eau et on lui dit "un seau avec de l'eau", etc etc etc
- le bain de langue: dès qu'elle était en contact avec le cheval elle lui parlait en lui racontant tout ce qu'elle faisait sur le moment.
Sa jument en était venue, au travail, à comprendre et effectuer des trucs aussi complexe que "tu prends la diagonale en H et t'arretes sur la ligne du milieu".

... pour donner une idée de l'étendue des possibilités..................
je vous détaillerai mon vocabulaire plus tard, auquel je fais suuuuuuper attention après avoir posés les fesses, il y a quinze ans, sur un cheval.... bilingue..................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 12 Jan 2010 - 12:40



150 mots ça ouvre déjà pas mal de possibilités!

Comme tu le décris, il semble y avoir au moins deux niveaux dans la compréhension des mots: d'abord utilisés seuls, 1 mot = 1 action; puis en combinaison, par exemple "trotter à droite".

Guère d'expérience là-dessus, mais je ne saurais dire si le cheval comprend réellement chaque ordre et est capable de les associer (trotter ET tourner à droite), ou bien s'il comprend "trotter à droite" comme un nouvel ordre à part entière, signifiant 1 action, tourner à droite au trot.

Heuu, je ne sais pas si je m'exprime bien clairement... je prends un autre exemple, on enseigne les mots: rond, carré, triangle, jaune, rouge, bleu...
mais quand on parle de "triangle rouge", est-ce que l'animal comprend de lui-même qu'on désigne un triangle ET rouge... ou bien est-ce qu'il associe les mots "triangle rouge" à l'objet qu'on lui montre alors (a priori un triangle rouge, mais pourrait être associé aussi bien au rond bleu).

Au sujet des associations de mots, l'exemple le plus frappant que j'ai vu est celui des chevaux de débardage. Il n'est pas rare d'entendre: "3 pas à gauche, sans tirer", et le cheval de faire 3 pas à gauche, sans tendre les traits. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 12 Jan 2010 - 17:43

Je fais court:
Ils sont capables d'associations. Simples, puis complexes.
En fait d'après mes observations 95% de leur intelligence est justement un intelligence associative.

Si on reprend l'exemple du seau et de l'eau, pour moi, un cheval qui connait "seau" (l'objet) et "eau" (le truc qu'on boit) de manière solide, le jour ou on lui dit en montrant "seau avec de l'eau" il associe bien les deux notions, et ne fait pas un nouveau vocabulaire pour les deux notions ensembles.
Idem tes "trois pas à droite sans tirer", et idem encore "prends la diagonale en H et arrete toi au milieu".
Tous les témoignages /observations convergent bien vers ce constat, non?

Quand à 150 mots, l'éventail des possibilités ouvertes est simplement ENORME!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 12 Jan 2010 - 20:53

Je commence mais je pense que j'en rajouterai en éditant car je vais en oublier:

la communication élémentaire aui permet le reste:

le négatif et ses dosages en fonction de la faute
tk tk (révient qu'une connerie se fomente)
NON. (la connerie est en cours)
NON! (la connerie s'est répétée et la tarte est dégainée)
ALORS! NON! C'EST MAL! (grosse connerie, grosse tarte)
T'ES UN VILAIN!! (atteinte à l'homme = branlée du siècle associée)

le positif idem
caresse et sourire
oui
c'est bien
SUPER
BRAVO!
FELICITATIONS (dit tout doucement mais souvent agrémenté d'une friandise qui signifie qu'on est très très content et fier de lui)

les manipulations quotidiennes:
DISTANCE: le cheval doit dégager de ma bulle sinon ca barde pour lui dans les secondes qui suivent
RECULE: lors de la distribution de ration , cheval qui doit reculer de 3 pas quand j'arrive avec la gamelle, s'applique ensuite au travail à pied et monté, au débarquement de van...
TOURNE: décaler les hanches pour que je puisse curer ou panser de l'autre coté par ex
COTE: pas sur le coté complet, hanche et épaules, pareil, pour dégager mon passage ou ma place
DONNE : pour donner un pied
POSE: pour l'autorisation de le poser à terre
UN PAS: sert pour rapprocher le cheval du licol, le faire avancer dans le van d'un pas pour mettre la barre de queue, lui faire oter le pied d'un truc, etc...
MONTE DANS LE CAMION: camion désignant toute boite qui remue


les allures
MARCHEZ AU PAS: transition vers le pas quel que soit le contexte (montant, descendant)
TROTTEZ: idem vers le trot
GALOP: idem
HO: stop sacré quel que soit le contexte
RECULE: cf ci dessus
DOUX, DOUCEMENT: rétrécit la foulée, décompose - se fait remonter les bretelles si passe à l'allure inférieure
ALLONGE: allonge l'allure - pareil je sévis si cela donne une transition vers allure supérieure

en extérieur, obstacles:
ON MONTE, ON DESCEND: agrémente les montées ou descentes un peu hard, souvent agrémenté de "doucement"
CA GLISSE, DOUCEMENT CA GLISSE: pour prévenir qu'un sol foireux arrive
On PASSE: on franchit en enjambannt
ON SAUTE: on franchit en sautant
GAUCHE, DROITE: au survol obstacle, donne la courbe suivante et donc la réception sur le bon pied
DEVANT: garder le cap malgré une peur , un écart, une hésitation
C'EST UN...... suivi du nom de la chose inquiétante: boite aux lettres, tas de bois, bache, camion, tracteur....
ATTENTION VOITURE: le cheval doit se déporter à droite sinon il se fait rappeler à l'ordre par la cravache coté route. Jardi et vic sont impressionnantes pour ca, il suffit de leur parler de voiture pour qu'elles sortent de la route et se mettent sur le bas coté Very Happy


je dois en oublier.
Et je m'efforce de plus de prononcer tout ca:
- a voix basse
- sans intonation

justement pour que le cheval ne se fie qu'au mot et pas à son enrobage auditif (par exemple les transitions montantes et descendantes sont demandées quasiment de la meme manière).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mer 13 Jan 2010 - 10:48

Très intéressant de connaitre vos codes vocaux. On se rend compte que les basiques sont biensûr quasimen t tous les mêmes chez les unes et les autres ... mais qu'il y en a tant d'autres que je ne pense pas à dire et instaurer. Des tout basiques en plus Smile

C'est cool, j'ai encore du travail en perspective pour m'améliorer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Lun 19 Mar 2012 - 9:17

excellent comme post

alors pour nous

"appel de langue" : marcher
"deux appel de langue" : trotter
"trois appel de langue" : galop

il connait aussi :" marche"" trotte" et "galop"

et au pas : repasser au pas
et au trot : repasser au trot
recule : reculer
et stop : arrêt

"va sauter" : il y a quelque chose à sauter pas loin qui peut rapporter une friandise
"couche toi là"
"assis"

"appel de langue cadencés au pas" : pas espagnol
"appel de langue cadencés au trot " : trot passager
"pshitt": départ au trot allongé
"appel de langue à chaque foulée de galop" : pirouette
"aller " : départ au galop pleine balle
"change" pour un changement de pied isolé, pour les changements rapprochés : décompte des foulées et appel de langue à la dernière foulée : pour un changement à quatre temps : "et un et deux et trois et appel de langue"

"et ho " tu fais une connerie et tu sais très bien que tu es en train de la faire ( sous entendu tu vas bientôt te prendre une baffe
"non" ce n'est pas ce que je veux cherche autre chose
"oui " : c'est ce que je veux
"oui c'est bien " tu as bien fait c'est la récompense : on arrête l'exercice avec ou sans récompense
"encore" c'est bien mais je veux que tu continues
"c'est parfait mon chouchou" : tu as fais un truc tellement bien que tu as gagner le droit que je te foute la paix

aux longues rênes : "à droite" : pirouette à droite
"à gauche" : pirouette à gauche

"mange là si tu veux" : autorisation de brouter quand je suis là
"viens manger " : y'a la gamelle qui t'attends
"va voir Gaël" : utilisé pour traversé une rivière dans l'optique d'un gué à traverser en rando batté ( testé et approuvé sur un gué local ) je passe sur le dos du poney , je renvois le poney à mon gueu il charge les caisses , je rapelle le poney , je décharge les caisses , renvoie le poney au gueu qui monte et repasse le gué... Je précise que ça ne nous a jamais servi en rando tongue

Il en manque plein mais là il faut que j'aille bosser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thalie81
Militant


Messages : 485
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 37
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Lun 19 Mar 2012 - 11:31

Post très interressant;j'attends le cas du cheval bilingue avec impatience Very Happy

comme j'aimerais passer en équitation western,je sais que la voix a une importance capitale dans cette équitation puisqu'apparement,on utilise très peu les mains et pas du tout les jambes ;on fait à l'assiette et à la voix,en gros le cheval communique avec le langage du tronc et notre voix.Donc le vocabulaire tiens la place majeure Smile


j'vous dirais ce que j'utilise aussi comme mots avec mes chevaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appaloosaobssession.e-monsite.com
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Lun 19 Mar 2012 - 12:59

Thalie : de mon expérience de l'équitation western (quelques cours, pas mal d'observation et de lectures), l'utilisation de la voix se limite à :
- principalement :
. "woh !" (pour l'arrêt immédiat)
. le kiss (le bruit d'un "bisou") pour le départ au galop
. "mmmmmhhh" pour ralentir l'allure (ou aussi "easy" prononcé sur un ton trainant mais c'est moins discret)
- accessoirement :
. "good boy" ou "good girl" pour dire "c'est bien"
. "back" pour "recule"

Par contre les les mains et les jambes sont très utilisées, mais jamais en gardant un contact franc et permanent. Le poids du corps, pour l'arrêt et le ralentissement surtout, pour le reste rien de spécial. M'enfin c'est pas le sujet de ce post, et c'est juste ma petite expérience.

Sinon mon vocabulaire avec nos juments est très basique :

. "woh" (arrêt)
. "allez" pour démarrer de l'arrêt au pas
. "au pas", "au trot", "galop" (ou kiss) pour les changements d'allures
. "doucement" ou appel de langue pour les variations d'allures descendantes ou montantes
. "recule"
. "c'est bien" ou "oui, c'est bien"
. "non"
. "mange" (monté si on s'arrête pour laisser manger, ou bien au moment de la distribution de la ration pour autoriser à commencer à manger)
Je crois que c'est tout... C'est proportionné à la quantité de travail effectué, je pense Rolling Eyes

Ah non... il y a aussi le "allez allez !!!!" hurlé à pleins poumons pour appeler les juments quand elles sont au milieu des 8 ha qui leur sert actuellement de logis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
thalie81
Militant


Messages : 485
Date d'inscription : 28/09/2009
Age : 37
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Lun 19 Mar 2012 - 15:18

merci pomme de pin,de tes explications claires et nettes Smile de ce vocabulaire ,j'y rajouterai le mien :

DEVANT :pour faire avancer le cheval et /ou conserver l'allure
AU PAS AU PAS,AU TROT,AU GALOP pour les 3 allures

ARRET pour stopper net,HOOooo pour ralentir et stopper.

RECULE : pour reculer

OUI NON

pour garder ma distance avec eux,je dis RECULE mais je lève les bras.Et quand je lève les bras,sans parler,ils reculent quand même.

je leur parle,je nomme les choses qu'ils regardent

et sans oublier le traditionnel :NONMAISCASUFFITOUI quand ils vont trop loin et qu'ils en prennent une Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://appaloosaobssession.e-monsite.com
Norie
Militant


Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 50
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: près    Lun 19 Mar 2012 - 23:29

J'avais pas vu ce topic !

Moi, j'avais à peu près les mêmes ordres avant d'atteler que maintenant. Je les ai trouvé assez adapté, donc je les ai conserver pour ne pas embrouiller tout le monde ! Enfin, pour que moi je ne m'embrouille pas... !

Pour les allures montante, je fait toujours précéder l'ordre par le nom du cheval. C'est utile en attelage en paire, mais je faisait déjç ça à cheval, même quand j'en avais qu'un... Je trouve que ça permet d'attirer l'attention du cheval pour qu'il soit pret à se concentrer sur l'ordre qui va suivre. En fait on peut utiliser n'importe quel son pour prévenir que l'ordre arrive. J'ai rencontré quelqu'un qui faisait le bruit d'un bisou avant l'ordre. Je trouvais ça ridicule, mais bon, ça marchait !

Bref, pour les allures montantes :

- pour le reculer : Norie ?... recUUUle !
- pour le pas : Norie ?... MAAAArchééé...
- pour le trot : Norie ?... trOTTTTééé...
- pour le galop : Norie ?... (gaaaa)llOPPPP !

Et pour les allures descendantes, je ne donne jamais le nom du cheval, je ne demande pas de mouvement :

- pour le retour au trot : oooooooo troooooot...
- pour le retour au pas : oo paaaaaas... (je ne mets pas trop de "oooo" parce que sinon j'ai un"pile" !)
- pour l'arret : oooooooooo LA !

Après, je rajoute le "petit", tout seul, répété, aprés avoir demandé l'allure, quand je veux réduire l'amplitude. Le même "petit" aux 3 allures.

Pour augmenter l'amplitude au trot, je répète "hop" en rythme avec un diagonal.
En attelage, au trot ou au galop, j'utilise "Yeeeepp!" ou "Yep, Yeppp!" qui marche bien.

Et j'ai un code spéciale pour les allures en TREC où il faut faire le pas le plus rapide sur 150m. Après le "Norie ?... MAAAArchééé...", je répète "vite... vite... vite..." tous les 4 pas, du début à la fin. C'est une allure tout a fait anti-naturel pour un mérens, alors il faut bien répéter l'ordre ! D'ailleurs si j'arrête de le répéter, on retombe dans un pas normal en 2 ou 3 foulées ! Mais en tout cas, elle a trèèès bien assimilé l'ordre ! Etp pour le galop le plus lent, j'ai aussi un ordre un peu spécial "Norie ? petit galop !", puis je répète un "peeetit... peeetit... peeetit" assez régulièrement.

Et le claquement de langue, je le mets à toute les sauces quand il faut que ça pulse, mais quand je vois les vidéos, je me dis qu'il faudrait que je me contrôle là dessus !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Lun 19 Mar 2012 - 23:54

Norie, j'utilise carrément la même façon de causer et de s'en servir que toi, et j'attelle aussi. Copieuuuuse !

Le fait de donner le nom du cheval avant l'ordre, c'est très pratique, ça prépare et prévient avant l'allure supérieure, alors que les ordres de rétrogradation se font plus directement......

...mais moi pour le trot, c'est pas : "Igor, trotter", c'est : "Igor...." ah, bah il y est déjà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Norie
Militant


Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 50
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 20 Mar 2012 - 0:04

Fanelle a écrit:
Norie, j'utilise carrément la même façon de causer et de s'en servir que toi, et j'attelle aussi. Copieuuuuse !

Je veux bien être copieur, mais pas copieuse !!! tongue

Citation :
...mais moi pour le trot, c'est pas : "Igor, trotter", c'est : "Igor...." ah, bah il y est déjà

Ah ben même avec ma jument, des fois on se comprend assez pour pas avoir besoin de se parler !!! Je me rappelle d'une fois où on était au pas, on débouchait sur sur super allée en herbe que ni elle ni moi ne connaissait. J'ai juste eu le temps de commencer à me dire que ça serait méga cool de galoper là, que Norie avait déjà pris le galop à fond de balle !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Mar 20 Mar 2012 - 0:06

Ah sorry, mais à "Norie" y'a un "e"

Oui, les transmissions de pensées, j'ai déjà eu aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Utilisation de la voix   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Utilisation de la voix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilisation de la voix
» [recherche] kit eclaté 2 voies en 16 cm
» Questions sur un Kangoo Express sans manuel d'utilisation
» reflexions sur l'utilisation de la radio en vol
» Utilisation simultanée icoyote & téléphone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: