CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Horus, le Dodu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Horus, le Dodu   Mar 27 Juil 2010 - 21:55

Comme raconté dans la présentation de ma petite personne, Horus et moi c'est de la vieille histoire.



La première rencontre avec Monsieur se fait autour de ces 3/4ans. Son proprio appelle l'écurie où je monte pour que le cheval soit pris au débourrage.

No problemo : attelage du van et nous voilà partis à environ 3/4 d'heure de route.

Sur place découverte de la bêÊête, planquée au fond d'un manège, les fesses nous fesant face.
Bienbienbien, le cheval est-il manipulé ? Oui il a le licol.... Certes.
Première approche du pépère qui bien que très inquiet se laissera assez rapidement attrapé. On lui montre le van dans lequel il monte comme un charme.
On le boucle à l'intérieur et en avant.

On fait 500m avant d'entendre un gros badaboum venant du van : Horus venait de sauter la barre de poitrail et de basculer la tête et l'avant main sous l'arrière train : je ne sais si vous réussissez à imaginer la posture de l'animal qui bien évidemment était en danger de mort car le chanfrein face au sol et le poids du corps répercuté sur la tête ce qui lui a fait faire deux apnées dont la seconde où on a cru que la vie avait quitté son corps.

J'ai jamais couru aussi vite de ma vie pour trouver une fichue scie à métaux dans le village voisin.

Libération du cheval après avoir scié le van dans tous les sens. Le cheval est KO mais pas amoché.
Et on s'est dit que s'il ne remontait pas aussi sec dans le van, il n'y remonterait jamais.
Il est donc remonté dedans, sans aucun problème Shocked et on a fait le reste de la route sans aucun autre souci.

Ce premier contact vous laisse imaginer nos a-prioris concernant le débourrage à venir.
Eh bien, ça s'est déroulé comme du papier à musique. J'ai été sa première cavalière et je peux vous assurer que j'ai adoré le contact dès la première seconde avec ce cheval. Seul bémol : le cheval grince de dents. Mais c'est logique en cheval hyper inquiet qu'il est.
Etant donné qu'à cette époque là des aléas sont intervenus dans ma vie de cavalière, j'ai perdu contact avec lui durant 5/6ans environ.

Il y a un peu moins de trois ans, une copine m'appelle en me disant qu'Horus est à donner. Il était censé devenir cheval d'école mais s'est averé trop compliqué pour l'être. Il a été vendu plusieurs fois mais est toujours revenu au point de départ. Ce qui n'a fait qu'empirer le grincage des dents dès le bridon enfilé, et il a par la même occasion développé des problèmes pulmonaires qui ont viré en emphysème.
Et le pompom : il a été castré à 11 ans, alors qu'il avait déjà sailli, parce que sa proprio en avait marre de séparer entier et juments :

La photo ci dessous est assez répresentative de l'état mental dans lequel il était quand je l'ai récupéré : amorphe, vide de toute substance


Le premier hiver à la maison a été un peu rock'n'roll, d'une du fait que le cheval était seul chez moi et vraiment pas intéressé par ce que je pouvais lui apporter, de deux parce que lorsque je posais mes fesses dessus, il m'envoyait à la tête mes 6 années d'arrêt complet de pratique équestre.
J'ai commencé par le monter en mors olive, puis j'ai mis un baucher, enfin un pessoa.
Ce jour là j'ai cru qu'il allait m'envoyer 30m plus loin. Et le grincement des dents...
Je suis redescendue de ma bête, persuadée d'être une incompétente finie et que j'allais faire d'Horus une tondeuse à gazon de luxe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 27 Juil 2010 - 22:01

Du coup j'ai passé le reste de l'hiver à me promener à pied avec lui ou à cru en licol : bah oui bizarrement ça se passait dix fois mieux comme ça qu'en carrière avec un bridon.


A la fin de l'hiver j'ai eu l'opportunité d'essayer une bitless.

Enorme révélation pour le cheval et moi.

Je vous raconte la suite plus tard : j'ai FAIM !
Revenir en haut Aller en bas
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mer 28 Juil 2010 - 1:55

La suite!!!


Il a l'air très attachant ce cheval. J'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mer 28 Juil 2010 - 10:56

Joli modèle, sur la 1ère photo! Smile
Pareil que Katia: la suite!

Tu as essayé quoi comme bitless? Celle qui croise sous l'auge?
Revenir en haut Aller en bas
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mer 28 Juil 2010 - 23:01

Ah, en route pour de nouvelles aventures avec Horus et Libellaude, youpi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Ven 30 Juil 2010 - 18:13

Yes : bitless =


side pull =


La grosse différence entre les deux sont les points de pression.
Sur la bitless, lorsque tu tire par exemple sur la rêne droite, la pression part du côté gauche de la nuque jusqu'à la joue droite. Tandis que le side pull a un fonctionnement égal à n'importe quel bridon classique, sauf que l'on fixe les rênes sur la muserolle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Ven 30 Juil 2010 - 18:35

Après avoir navigué sur la toile en quête de solutions pour Horus et moi, je me vois débarquée sur un forum parlant d'équitation sans mors...

study

J'avoue que ça m'a pas mal déconcertée car ça me paraissait être une aberration de travailler un cheval sans mors. Quid du contact, de la cession de la mâchoire et de la nuque ? (même si j'étais et que je suis encore en partie incapable de vous expliquer le fonctionnement mécanique de tout ça)

Comme on m'a gentiment proposé de me prêter une bitless. Après tout j'avais rien à perdre : me suis donc lancée là dedans.

1er essai avec Horus = E.N.O.R.M.E.......
Pas de grincements de dents et donc pas de raideurs, pas de montée en pression, rien.

J'ai décidé le lendemain de partir en extérieur. J'avais pas mal bossé en liberté avec lui, remettant bien en place tous les ordres vocaux. A défaut de frein à main, j'aurais au moins un frein vocal.
Eh bien croyez moi si vous le voulez, le cheval a été impeccable. Pas de demi tours intempestifs, une gauche et une droite parfaite, un frein impeccable et ce même lorsque l'on a croisé les horribles machines rouges, vertes ou bleues à grandes roues et qui font beaucoup de bruit : les tracteurs !!! Surprised

Face à ces résultats improbables, j'ai décidé d'approndir l'équitation en bitless. Et j'en ai vite trouvé les (ou mes ?)limites.
Je ne sais pas comment vous vous travaillez vos chevaux, mais pour ma part la rêne extérieure a une action dissociée de la rêne intérieure, mais elles sont complémentaires. Ma rêne extérieure sert à soutenir l'épaule extérieure de mon cheval, tandis que ma rêne intérieure donne le degré du pli et la direction.
C'est une chose impossible avec une bitless. Comme l'action de la main gauche par exemple touche jusqu'à la nuque droite, je me retrouvais avec un cheval qui basculait la tête à l'horizontale, et qui forcément se remettait à grincer des dents d'inquiétude.

Au placard la bitless mais pas de mors à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Ven 30 Juil 2010 - 18:42



Bah oui : j'ai acheté un side pull !

A la même époque je cherchais à changer de selle et j'ai essayé une Barefoot, le modèle London.
Oh my God.... J'ai jamais eu aussi mal à l'entrejambe de toute ma vie !!!
J'avais l'impression d'être seulement appuyée sur la colonne vertébrale d'Horus. Pourtant j'avais et j'ai toujours l'habitude de monter à cru mais là franchement, y avait pas moyen.
J'ai fait plusieurs essais, croyant à chaque fois que j'avais mal posé la selle, ou j'étais mal assise mais rien à faire : bobo aux fesses !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Ven 30 Juil 2010 - 20:21

Haaa, une autre déçue des selles sans arçon! clown

Ma tronche de clown est en hack à branches courtes, ça lui va super bien en extérieur, mais pour du travail plus fin à pied ou en selle, c'est limité.
Du coup, j'étudie aussi les possibilités ... sans mors de préférence car il y répond très bien tandis qu'avec c'est un vrai casse-c...
J'ai essayé une fois un side-pull et ça m'avait semblé très bien. Tu penses donc que c'est plus similaire à un mors côté réactions/maniement?

En tous cas, ça m'intéresse rudement, tes expériences!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Sam 31 Juil 2010 - 20:46

Bah en fait l'utilisation du side est identique à celle d'un bridon classique, en dehors des points de contact.

Je l'ai fait essayé à plusieurs copines sur leurs chevaux et elles ont de très bons résultats avec.

J'en ai fait faire un sur mesure à Horus, donc si ça te tente vraiment d'essayer je pourrais te prêter celui qui est en photo ci dessus. Smile

Je précise quand même que je ne cherche pas à revolutionner le monde ni à convaincre qui que ce soit des bienfaits du side dans la relation homme/cheval. Il est évident que mon cas à moi ça ne pouvait que marcher, Horus refusant totalement le contact du mors et c'est pas faute d'avoir fait les choses correctement (j'y étais ! Wink )
De plus le cheval ayant été débourré en mors et connaissant le contact de la rêne et le placement de la tête, ça m'a automatiquement facilité les choses.

Ceci dit, ce qui est hyper intéressant en side c'est que tu ne peux rien exiger. Il te faut la collaboration complète de ton quadrupède.
J'ai mis deux ans et demi à reprendre avec Horus le départ au galop du trot et du pas. D'autres bien meilleurs que moi auraient surement fait les choses plus vite en bride et avec des éperons, mais je suis sûre que le cheval aurait continué à grincer des dents et fuit l'humain en le voyant arriver avec la selle (chose qu'il a faite durant presque 1 an).

D'où ma quête d'un cheval vert, histoire de voir jusqu'où peux m'emmener le side sur un cheval qui n'a jamais connu le contact du mors.


Dernière édition par Libellaude le Sam 31 Juil 2010 - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Sam 31 Juil 2010 - 20:48

Et plus jamais de selles sans arçons : le souvenir est trop.... douloureux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Sam 31 Juil 2010 - 21:36

Ben les filles, si vous limitez votre expérience des selles sans arçons aux Barefoot, forcément y a des risques de déception... Rolling Eyes Et en tirer une conclusion définitive sur toutes les selles sans arçons, c'est un peu exagéré C'est comme si on affirmait péremptoirement "les selles avec arçon c'est l'horreur" après avoir essayé une seule marque de selle et en plus plutôt bas de gamme.

C'était mon p'tit coup de gueule du soir, moi qui pose mes fesses avec grande satisfaction et total confort sur une selle sans arçon de bonne qualité depuis plusieurs mois (et qui jamais n'aurait acheté une Baremachintruc après avoir lu tant d'expériences douteuses sur ces selles).

Mais je m'écarte du sujet.

C'est intéressant ton expérience du avant/après avec/sans mors, Libellaude. Je suis toujours impressionnée à lire ces expériences où le comportement d'un cheval, pourtant apparemment profondément ancré, se métamorphose grâce à un changement de matériel (ou autre : lieu de vie, cavalier, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Sam 31 Juil 2010 - 23:38

Pomme de pin, au rapport!
C'est quoi, ta selle? Tu fais quoi avec?
http://canter.exprimetoi.net/materiel-equipements-f10/sans-arcon-t192.htm

Libellaude a écrit:
J'en ai fait faire un sur mesure à Horus, donc si ça te tente vraiment d'essayer je pourrais te prêter celui qui est en photo ci dessus. Smile
Ben merci, c'est fort sympa et ce ne serait pas de refus mais je crois qu'hélas on n'habite pas à côté!
Avant que le site "a-horseman" ne ferme, j'avais copié un modèle à réaliser soi-même, je vais essayer de mettre la main à la pâte!

Citation :
D'où ma quête d'un cheval vert, histoire de voir jusqu'où peux m'emmener le side sur un cheval qui n'a jamais connu le contact du mors.

Je me pose la question aussi.
(j'en ai un, de cheval vert, sur qui je débute justement l'éducation en licol... mais bon, elle n'a que 3 mois c'est pas demain le travail de 2 pistes en carrière!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Dim 1 Aoû 2010 - 11:48

J'avoue (mea culpa est) que je ne suis penchée que sur les Barefoot car il me semblait que c'était le meilleur rapport qualité/prix.
Et puis après avoi lu les tonnes d'avis favorables pour cette selle, j'étais presque prête à l'acheter sans l'essayer.

T'as quoi comme selle Pomme de Pin : je veux savoir moi aussi !

Ondine : y un petit gars hyper sympa près chez moi qui se met en 4 pour me déposer tout ce dont j'ai besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Dim 1 Aoû 2010 - 11:58

pomme de pin a écrit:

C'est intéressant ton expérience du avant/après avec/sans mors, Libellaude. Je suis toujours impressionnée à lire ces expériences où le comportement d'un cheval, pourtant apparemment profondément ancré, se métamorphose grâce à un changement de matériel (ou autre : lieu de vie, cavalier, etc.)

Très sincèrement, je pense que la réussite de cette entreprise doit également beaucoup au changement de vie radical d'Horus.
C'est un cheval hyper inquiet malgré ses airs de bon gros gentil. Le fait d'avoir changer de proprio au moins 4 fois en quelques années et de revenir à chaque fois au point de départ, d'avoir été cheval d'école, de s'être farci la méthode Blondeau, bref tout ça à contribuer à le démolir intérieurement sans jamais s'en prendre physiquement à l'homme. Alors que c'est un cheval qui a besoin de stabilité physique et psychique... comme la plupart des chevaux en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Dim 1 Aoû 2010 - 13:11

Ben on verra ça Laughing j'dis pas non.

J'imagine en effet comme un bon mode de vie a dû déjà le remettre mieux dans sa tête. Smile

Méthode Blondeau? Chez Blondeau lui-même ou quelqu'un se réclamant de sa méthode?
Revenir en haut Aller en bas
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Dim 1 Aoû 2010 - 17:04

Ondine a écrit:
Pomme de pin, au rapport!
C'est quoi, ta selle? Tu fais quoi avec?
http://canter.exprimetoi.net/materiel-equipements-f10/sans-arcon-t192.htm

Bon j'y vais...
Mais j'ai pas vraiment le temps de développer le sujet, là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Dim 1 Aoû 2010 - 20:13

Oh ben merci d'avoir pris le temps quand même! cheers Je file lire tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 9:30

Très interessantes ton histoire................
1- je plussoie ondine: toutes les sans arçons ne sont pas à jeter à la poubelle. J'ai eu la chance d'en essayer deux ou trois le meme jour et ya pas photo: aux chiottes la barefoot (et la randols). Récemment essai de la freemax je crois: cata aussi et par contre la freeform je crois m'avais conquise. Faudrait que je refasse des recherches pour vous donner les noms exacts mais oui oui, les selles sans arçons c'est comme le reste: y'en a des très bien et des très nulles...............
2- on m'enlèvera pas de l'idée qu'un cheval "handicapé du mors" et "tranformé sans mors" est juste un pb de dressage avec mors mal géré, mal utilisé à l'égard du niveau de sensibilité du cheval.
Dans ta quète de ou on peut aller sans mors tu devrais lire avec interêt les tribulations d'Igw qui poursuit cette recherche depuis pas mal de temps avec son Igor Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 10:01

Kaïs a écrit:

2- on m'enlèvera pas de l'idée qu'un cheval "handicapé du mors" et "tranformé sans mors" est juste un pb de dressage avec mors mal géré, mal utilisé à l'égard du niveau de sensibilité du cheval.

Ah, Kaïs, le retour !

Ce que tu écris me paraît assez logique.
Mais au fond, ça change quoi ? Car ce qui me paraît logique aussi, c'est tout simplement, dans le cas d'un cheval "hypersensible" au mors, de ne pas se compliquer la tâche avec un mors quand on s'aperçoit que tout va beaucoup mieux sans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 10:08

Oui mais si on travaille dans l'idée d'un dressage polyvalent (mon obsession du "si je disparais, que deviennent mes chevaux?"), pourquoi ne pas AUSSI dresser avec tous les outils et avoir un objectif du cheval le plus dispo possible quel que soit l'outil?
Pour moi un cheval bien dressé est celui qui sait tout faire, pas forcément de manière pointue ni performante, mais avec calme, allant et disponibilité quel que soit le contexte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 14:07

Je comprends ton point de vue et je pense que j'aurais pu y adhérer si je n'avais vécu moi même l'expérience et reçu d'autres constats.

Je l'ai montré et fait essayé à Lætitia que tu as du croiser à Tarbes avec Jean-Paul Filippi. Elle connait bien le cheval car elle l'a eu au travail durant presque une année quand elle est arrivée en Charente. Elle m'expliquait qu'à cette époque à partir du moment où tu enfourchais Horus, il se mettait à grincer des dents jusqu'à ce que tu descendes. Ayant moi même participé à son débourrage, je peux assurer que le grincement des dents ne s'est pas déclenché au moment où on lui fait "gouter" le mors mais bien après.
Avec ces éléments on peut penser à un simple refus de l'embouchure et du contact de la main par le cheval.

Seulement, il arrive qu'Horus se remette à grincer des dents, même sans embouchure. J'ai pas pris le temps de vous exposer la suite du travail, mais que dès qu'il y a une situation d'incompréhension causant automatiquement l'inquiétude, il se met à grincer. Sauf qu'en ayant retirer le support, ça s'arrête assez rapidement.
En fin de compte c'est un très bon indicateur de travail pour moi. Si je viole mon cheval, paf, il grince des dents.
Mais une fois de plus ce constat n'est valable qu'en carrière : je n'ai jamais été confronté à ce problème en extérieur.
Je veux essayer de le faire sauter un peu et tenter l'équitation en amazone : je vais bien voir si j'y suis de nouveau confrontée.

Je ne cherche pas à avoir un cheval hyper dressé ou à réaliser une performance : je suis bien plus admirative de quelqu'un qui va oser présenter une reprise avec de vraies voltes, de vrais cercles, de vraies serpentines tout en ayant un cheval en mors à olive et sans muserolle croisée plutôt qu'une reprise Saint Georges avec piaffer, passage et tutti quanti mais en bride.

Ce qui explique aussi mon inscription ici : faire part de mes expériences, des quelques réussites comme des très fréquentes erreurs, et non faire de la propagande anti-mors, même si je ne pense pas remettre un jour une embouchure à mes propres chevaux.

Dressage polyvalent ? Y aura toujours moyen de mettre une embouchure à un cheval correctement dressé sans mors (cf chevaux de l'élevage des Mirys). Après est-ce que j'irais coller un pelham à un cheval qui fonctionne en hackamore ou en side ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 14:26


Libellaude a écrit:
Lætitia que tu as du croiser à Tarbes
J'ai adoré


Libellaude a écrit:
Ayant moi même participé à son débourrage, je peux assurer que le grincement des dents ne s'est pas déclenché au moment où on lui fait "gouter" le mors mais bien après.
Donc il s'agit bien d'une défense apparue AU COURS du dressage, et non LORSQUE le mors en lui meme est apparu. Ce qui concorde avec ce que je dis..................?? scratch

Libellaude a écrit:

Avec ces éléments on peut penser à un simple refus de l'embouchure et du contact de la main par le cheval.
Ben vu ce que tu as écris juste avant c'est contradictoire. Moi je pense à une défense apparue lors du dressage, en liaison avec la main et le mors bien sur.
Enfin bon au résultat c'est le sexe des anges ou la poule et l'oeuf: la défense est là et la seule réaction idiote est de ne pas l'écouter Smile
A partir du moment ou tu enlèves l'embouchure (ton approche) ou que tu rééduques à l'embouchure (mon approche), on est dans une optique d'écoute de d'attention portée à ce signal donné par le cheval non?
L'objectif final diffère peu (avoir un cheval bien dans un cas sans mors et dans l'autre MALGRE le mors Wink ) mais l'approche est relativement identique +++: ne pas accepter un cheval en défense exprimant un mal être sous la selle......

Libellaude a écrit:

En fin de compte c'est un très bon indicateur de travail pour moi. Si je viole mon cheval, paf, il grince des dents.
Mais une fois de plus ce constat n'est valable qu'en carrière : je n'ai jamais été confronté à ce problème en extérieur.
Je dirais donc que c'est une défense de stress. Elle est diminuée par l'absence de mors mais interessantd e voir qu'elle ne disparait pas totalement Smile

Libellaude a écrit:
je suis bien plus admirative de quelqu'un qui va oser présenter une reprise avec de vraies voltes, de vrais cercles, de vraies serpentines tout en ayant un cheval en mors à olive et sans muserolle croisée plutôt qu'une reprise Saint Georges avec piaffer, passage et tutti quanti mais en bride.
Je plussoie, une reprise de niveau humble mais parfaite en filet me fait pareil autrement plus "tripper" que des performances en bride.............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 14:50

Oui Laetitia est extra.

Refus du contact : c'est exactement ça.

La rééducation à l'embouchure a été maintes fois tentée : sans succès.
Le plus bizarre dans l'histoire c'est peut être la part de génétique. Neptuno le cheval de Ratonlaveur des Barokeurs grince des dents : demi frère d'Horus par le père.
J'ai fait connaissance du proprio d'une propre soeur d'Horus : elle grince des dents.
Cause physiologique ou psychique ? That's the question ... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 14:52

Libellaude a écrit:

Cause physiologique ou psychique ? That's the question ... scratch

Les deux mon capitaine, comme Jardi: anomalies physiques sur des hypersensibles de lignée très probablement.
Interessantes, toutes ces observations et recoupements +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Aujourd'hui à 19:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Horus, le Dodu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Horus, le Dodu
» le Grand Horus Erectus des Baronnies
» horus qui bat l'AIlGLE( petite bite)
» un nouveau forum pour parler de l'heresy d'Horus
» Horus Heresy - Listes et Army Builder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: