CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Horus, le Dodu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 14:57

Lignée de General OC ...
Et tous ceux que je croise sont pareils : hyper sympa à pied si confiance il y a, compliqué en selle.

Comme la lignée d'Alenquer Wink : j'en connais un assez bien et fichtre quel cheval, tant le bon que dans le mauvais sens !




Dernière édition par Libellaude le Sam 15 Oct 2011 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 15:29

C'est lequel lignée Alenquer???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 18:22

Farido, un Fabre.

Une autre photo ici : http://lescargoeland.free.fr/PHENHP/index.php?action=voir_photo&rep=Theatre%20equestre&photo=tcb08_lusitanien.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 18:29

Fabre a utilisé Alenquer en repro??
Je l'ignorais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 19:03

Bah oui ! Je me demande même si ce n'est pas lui qui l'a importé en France...
Par contre Alenquer n'a pas beaucoup reproduit chez lui et y a surement une bonne raison Wink
Il en a gardé un fils Saporo qui a été un des piliers de l'élevage.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 2 Aoû 2010 - 20:16

Oui c'est ce que je me demandais en l'écrivant: je me demande si ce n'est pas lui qui l'a importé, un peu utilisé puis revendu à l'elevage Hufer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 0:13

Libellaude, bienvenue dans le coin

Très intéressant, ton récit sur le boulot avec Horus...

Et oui, moi aussi j'essaye de dressouiller sans mors... et la limite n'est pas tant dans l'outil que dans la main qui l'utilise...

Du reste, mon cheval n'a jamais été sérieusement travaillé avec mors, et tout le "dressage" au sens classique (enfin si on veut, hum...) a été fait sans mors.
Et je ne suis pas sûre du tout qu'avec, j'aurais fait mieux (vu que dans le fond, je ne pense pas savoir réellement utiliser le mors - ce que j'ai appris en club, je peux le faire aussi bien en side pull et pour une utilisation plus pointue, il faudrait qu'un prof m'explique et me montre les potentialités supérieures (?) de l'outil)

Et si je me fend le crâne, que le prochain se démerde s'il veut mettre un mors au cheval (bon, j'ai donné mes consignes, j'espère bien que ça n'arrivera pas, mais il n'irai pas n'importe où). Il ne sera pas pire que quand j'ai arrêté d'en utiliser un.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 9:57

igw58 a écrit:
et la limite n'est pas tant dans l'outil que dans la main qui l'utilise...


Igw j'adoooore quand tu nous écris autour de minuit
Enfin surtout le contenu et la formulation simple et directe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 10:23

Hier matin j'avais presque terminé d'écrire tout une réponse, et puis avec l'orage et la foudre tombée tout près, j'ai arrêté l'ordi en 4ème vitesse et pouf, réponse désintégrée dans le grand vide intersidéral Very Happy

Enfin bref, ça suggérait plus ou moins ce qu'écrit fort bien comme toujours IGW58. C'était en réponse à ces propos de Kaïs :
Citation :
Oui mais si on travaille dans l'idée d'un dressage polyvalent (mon obsession du "si je disparais, que deviennent mes chevaux?"), pourquoi ne pas AUSSI dresser avec tous les outils et avoir un objectif du cheval le plus dispo possible quel que soit l'outil?
Pour moi un cheval bien dressé est celui qui sait tout faire, pas forcément de manière pointue ni performante, mais avec calme, allant et disponibilité quel que soit le contexte


Si on garde l'idée de l'objectif "du cheval le plus dispo possible" et "un cheval bien dressé est celui qui sait tout faire", que l'on peut aussi résumer par la fameuse formule "calme, en avant et droit", pourquoi vouloir s'embêter à faire accepter un mors à un cheval qui nous dit qu'il est bien mieux sans pour atteindre ces objectifs dans les meilleures conditions ; pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

D'ailleurs en général on s'embête rarement à essayer l'inverse : vouloir dresser sans mors un cheval qui va bien avec mors. Bien sûr si on veut sortir en compète dans certains disciplines le mors est peut-être imposé par le règlement, mais à part dans ces cas particuliers, je pense que l'avenir du cheval est aussi bien assuré quand il est très bien dressé sans mors qu'avec un mors.

Après que des personnes comme toi Kaïs, cherchent à mettre la barre plus haut avec ces chevaux délicats, c'est tout à fait respectable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 10:38

Je pense effectivement que si on résume la substantifique moelle du résultat attendu d'un dresseur qu'il soit pro ou du dimanche comme nous, c'est bien ce "en avant, calme, droit", cheval allant, disponible, pas chiant, fiable, la liste des qualités est longue mais va toujours dans le meme sens.

Seul est important ce résultat, ensuite dans les moyens ya des avantages et inconvénients comme toujours mais pas de meillleure optique: juste une caisse à outils qui doit être la plus vaste possible et dans laquelle on pioche en fonction du cheval.

Et ma conservation personnelle du mors comme outil est peut être effectivement liée au souhait, toujours personnel, de sortir en compète ou le mors est effectivement ... obligatoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 13:25

Citation :
Et ma conservation personnelle du mors comme outil est peut être effectivement liée au souhait, toujours personnel, de sortir en compète ou le mors est effectivement ... obligatoire...

Sauf en TREC et CSO... je dis pas qu'un jour si les résultats sont là et surtout si j'arrive à surmonter mon trac, je ferais peut être un tour sur un carré de dressage. Je serais automatiquement disqualifiée mais juste histoire de proposer quelque chose de différent.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 13:42

scratch
idée interessante à creuser.....................


Mais là faut vraiment etre au top et proposer un truc assez génial pour prendre le contrepied du système +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 13:50

Mais Kais, qu'est-ce que tu viens de faire avec Jardi à Tarbes ?!
Revenir en haut Aller en bas
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 16:12

Libellaude a écrit:
Citation :
Et ma conservation personnelle du mors comme outil est peut être effectivement liée au souhait, toujours personnel, de sortir en compète ou le mors est effectivement ... obligatoire...

Sauf en TREC et CSO... je dis pas qu'un jour si les résultats sont là et surtout si j'arrive à surmonter mon trac, je ferais peut être un tour sur un carré de dressage. Je serais automatiquement disqualifiée mais juste histoire de proposer quelque chose de différent.

En endurance, n'est pas obligatoire, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 16:32

En endurance pas obligatoire mais je m'en garderai bien...........
Course de carcans partie sans mors et vite à pied pour cause de tentatives salées d'embarquement... Je n'ai pu remonter en selle que lorsque l'équipe d'assistance m'a dégotée un filet simple au fond du camion....
TREC, endurance, CSO je pense qu'on peut mettre l'embouchure (ou la non embouchure) que l'on veut............

Libellaude: pas con ton idée................
En fait si je prend ce que j'ai fait à tarbes je peux très bien me présenter sur une reprise libre en musique de niveau club sans filet du tout pour le fun.... Ca pourrait meme servir d'entrainement toute l'année, mettre de la "ludicité" sur mes sorties de dressage pour les juments (enquiller une reprise normale avec une reprise sans filet ou en licol par exemple....)
Pas con. Pas con du tout ton histoire +++++++++++++
En plus chui sure que les organisateurs accrocheraient pour la dimention spectacle en plus du truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 17:45

libellaude a écrit:
mais juste histoire de proposer quelque chose de différent.

D'accord +++.

Moi j'essaye de m'en tenir à "la valeur de l'exemple". Pas toujours facile , j'aime bien argumenter et débattre d'une idée, mais on a vite fait de tourner au débat de "dresseurs de salon" qui n'ont pas testé le truc en vrai....

Le pied nu, le sans mors sont de bons exemples pour ça...

Avec Igor, on commence à ne pas être de mauvais exemples (du moins comparativement à la moyenne locale).. et j'adoooore quand on me dis : mais, il n'a pas de mors ?? (ou :pas de fer ??) Et moi : "non, pour quoi faire ? " (j'attends ou tournant celui qui me répondrait "pour tourner et s'arrêter")

Sauf qu'en général, les gens en déduise que "ça marche" que parce que le cheval est sympa (ou qu'il a naturellement de bons pieds). Et posent rarement des questions pour apronfondir ( mais quand ça arrive, alors en général ils deviennent de bons copains Wink).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 18:06

Kaïs a écrit:

En fait si je prend ce que j'ai fait à tarbes je peux très bien me présenter sur une reprise libre en musique de niveau club sans filet du tout pour le fun.... Ca pourrait meme servir d'entrainement toute l'année, mettre de la "ludicité" sur mes sorties de dressage pour les juments (enquiller une reprise normale avec une reprise sans filet ou en licol par exemple....)
Pas con. Pas con du tout ton histoire +++++++++++++
En plus chui sure que les organisateurs accrocheraient pour la dimention spectacle en plus du truc.

Mais pour la reprise dite "libre", il faut respecter le règlement pour l'équipement, non ? C'est pas juste le contenu de la reprise qui est libre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 18:16

Igw:
je continue ta disgression désolée pour le pollutage d'horus: a equestria j'ai été TRES SIDEREE du nombre de personnes se jetant sur moi à la sortie de piste avec la seule question valable qui était: "combien d'années de travail pour cela???"
Ca m'a sidérée que les gens aient ce questionnement (juste!!)

Pomme de pin:
Oui le règlement s'applique mais rien n'empèche comme le dit libellaude de se présenter en étant disqualifié mais en demandant au jury de dérouler malgré tout ++++++++++++?
En RLM comme il y a une dimension spectacle déguisement attendue je pense que cela passerait encore mieux que sur les reprises imposées, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 18:28

Kaïs a écrit:
Igw:
je continue ta disgression désolée pour le pollutage d'horus: a equestria j'ai été TRES SIDEREE du nombre de personnes se jetant sur moi à la sortie de piste avec la seule question valable qui était: "combien d'années de travail pour cela???"
Ca m'a sidérée que les gens aient ce questionnement (juste!!)

Horus : je continue de polluer, mes excuses (tu peux venir polluer mes post en échange, si tu veux Wink)

Kais : en contexte "représentation de spectacle", je pense que les gens s'attendent plus à ce qu'il y ai eu du boulot avant...

Aurai tu la même chose si tu partais en balade en collier d'encolure avec l'assoc' des randonneurs du coin ? (je n'ai pas dis que c'était une chose à faire, hein Wink).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mar 3 Aoû 2010 - 18:42

scratch
Possible.
Bon de plus j'ai l'impression qu'il y avait un public assez averti point de vue dressage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mer 4 Aoû 2010 - 14:12

Citation :

Ca pourrait meme servir d'entrainement toute l'année, mettre de la "ludicité" sur mes sorties de dressage pour les juments (enquiller une reprise normale avec une reprise sans filet ou en licol par exemple....)

C'est en plus un très bon testeur du niveau du travail effectué avec le cheval.

On est tous d'accord que les rênes sont utiles pour demander une mise en place précise du cheval ; mais tout ce qui est direction, allures, arrêt (voir rassemblé) doit partir du buste, comme l'a très bien décrit Igw58 dans son post.
J'ai fait le test l'autre jour avec Horus, toujours à cause de ce fichu galop. Cercles, serpentines, volte, arrêt, transitions, ligne droite et épaule en dedans au pas et au trop : impeccable. Cheval et cavalier en adéquation parce que j'avais un discours corporel juste.
J'ai demandé le galop du trot, du pas et de l'arrêt à main droite, et au trot à main gauche : le cheval est parti sur le bon pied sans m'embarquer aussi sec, plutôt décontracté, et pas de transitions qui te font bénir de ne pas monter un trotteur...
Je me suis remise à bosser au pas et là plus rien, zéro, nada. Moi qui accusait Horus d'avoir une araignée au plafond pendant et après le galop, me demande en fait si c'est pas plutôt chez moi qu'elles se tissent les toiles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Mer 4 Aoû 2010 - 15:39

Avec la pur-sang, j'avais l'habitude de détendre longuement et sans rênes... c'est vrai que ça apprend énormément de choses, et que ça change la façon de reprendre les rênes plus tard! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Sam 14 Aoû 2010 - 17:52

Pour continuer sur l'évolution du travail avec Horus.

Bien qu'il soit à la maison depuis bientôt 3 ans et qu'on soit mis au side depuis 2, le véritable travail sur le plat n'a commencé que cette année.

D'une parce qu'il a vraiment fallu remettre le cheval en confiance et lui démontrer qu'être monté c'est pas forcément la mort.
Lorsque Horus me voyait arriver avec la selle, il se barrait au trot au fond du pré. Puis après avoir attrapé la bête (youpi-ya je sens qu'on va passer un super moment No ), lorsque je le sellais impossible de sangler sans tirer au maximum sur la sangle et les sanglons... et enfin lorsqu'on se dirigeait vers ce qui me sert de carrière, plus traine-lent-lent qu'Horus tu meurs.
Le problème était moindre quand on partait en extérieur mais bon...

Bref j'avoue que ça me mettait le moral à zéro même si quand la machine était lancée, y avait un mieux.

Du coup plutôt que m'efforcer à monter un cheval qui n'en avait vraiment pas envie, je me suis reconcentrée sur tout le relationnel. Les balades en main ou en semi-liberté, avec Jeff ou non, la recontre via les balades avec d'autre bourricots, l'apprentissage de bêtises telles que la jambette ou le salut... Rien de bien transcendant mais cette période de... rien (?) a permis à Horus de se rendre compte que je n'étais pas là pour lui faire du mal, bien au contraire.

Puis en décembre dernier on m'a fait une proposition dans l'écurie où j'ai appris à monter à cheval. Je suis allée monter là bas histoire de voir si je valais encore quelque chose et je me suis rendue compte que je n'avais pas perdu tant que ça. Bon la proposition n'a rien donné mais ça m'a remis les pendules à l'heure : c'est en forgeant qu'on devient forgeron !

Ayant changé de selle, je me suis vraiment remise au boulot avec Horus depuis janvier dernier. Le cheval n'a pas perdu tous ses tics dès le premier jour, mais en apportant une certaine stabilité dans le travail, je me suis rendue compte que lui aussi avait eu un déclic et est devenu un très bon professeur.

Le plus compliqué a été et reste toujours le placé. On a beau dire, mais un mors pessoa, un baucher ou une bride ça facilite grandement les choses...
Je suis toujours dans la négociation avec Horus et autant à main droite, c'est presque facile, autant à main gauche, c'est la lutte. Et bizarrement c'est également à main gauche que le galop reste compliqué.
En fait je n'arrive pas à mobiliser la nuque du cheval. Si je demande une flexion d'encolure à l'arrêt, aucun souci, mais dès qu'on reprend le pas, c'est re-lutte. D'ailleurs quand je le laisse souffler, il va mettre de lui même la tête à l'extérieur... scratch
Si certain(e)s ont des solutions, je prends !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Sam 14 Aoû 2010 - 22:36

Et en main? (je travaille comme ça en ce moment avec Orion)

Ou bien sous la selle, travailler les flexions latérales, lui apprendre à être léger & à céder d'un seul côté d'abord? Plus progressif et suscitant moins de résistances.

Avec ma réfractaire à la main, je faisais plein de détentes avec une seule rêne à la fois, rien dans l'autre main: plis, cercles, en incurvation ou en contre-incurvation, reports de poids, sollicitations des hanches, variations de trajectoires: serrer ou élargir un tournant, viser un point lointain et y aller avec 1 rêne (exercice ludique et excellent), "épaules en-dedans", etc. selon le niveau de ton cheval et votre progression. Une bonne moitié de séance comme ça, puis je venais très doucement sur la 2ème rêne pour la suite du travail. Quelques semaines de travail patient ... ça avait porté ses fruits! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Lun 13 Sep 2010 - 18:17

Bon je désespère pas de remonter sur ma bête... Mad

Parce qu'entre la séance ostéo musclée de mi août, le début d'abcès qui s'en ait suivi et la seconde manipulation ostéo, je suis à pattes depuis plus de trois semaines (re Mad )

Surtout que je viens de me faire prêter une selle d'amazone et j'ai hâte d'essayer l'engin...

Enfin dans l'histoire c'est mon poney qui est content : on a regouté aux joies des longues rênes et c'est bien le seul truc où je réussis à le garder concentré sur autre chose que la prochaine bêtise à réaliser !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Horus, le Dodu   Aujourd'hui à 16:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Horus, le Dodu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Horus, le Dodu
» le Grand Horus Erectus des Baronnies
» horus qui bat l'AIlGLE( petite bite)
» un nouveau forum pour parler de l'heresy d'Horus
» Horus Heresy - Listes et Army Builder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: