CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mise en condition physique du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Flore
Novice


Messages : 68
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 14 Sep 2010 - 22:19

Hello,

Je viens de me présenter juste pour pouvoir répondre à ce sujet Smile

Pour ce qui est d'utiliser son dos, en fait, si je dis pas de connerie, c'est plus utiliser ses abdos, ce qui a pour effet de remonter le dos. Le cheval "utilise" son dos quand on lui demande d'utiliser son impulsion "vers le haut" et non vers l'avant : le cheval "s'assied" et remonte ses épaules, contracte ses abdos et on sent qu'il porte plus.

Pour arriver à ce stade là, si je dis toujours pas de connerie, faut d'abord passer par un stade de mise en avant (impulsion en avant) et une fois que ce stade est acquis demander au cheval de ralentir l'allure, sans pour autant perdre de l'impulsion (porté à l'extrême ça amène au piaffer pour le trot)

Perso avec mon arabe, j'avais pas eu trop de problème pour le l'impulsion vers l'avant, mais le ralentir sans la perdre .... pas évident, beaucoup d'épaules en dedans (pour maintenir l'engagement) et de changement d'allure lors d'une séance de travail, pour le maintenir éveillé)

Sinon pour aider un peu le boulot sur le plat, faire des dénivelé calmement au pas avec le nez bien bas pour le dos, il y a pas mieux Wink

Pour ce qui est de l'endurance, pour un cheval qui a un peu du mal, moi je m'inspirerais du programme de course à pied pour débutant (en sachant qu'un cheval de base, en prairie est d'office plus sportif qu'un humain débutant en course à pied, à adapter donc) mais en gros ça donne ça : http://www.conseils-courseapied.com/fondamentaux/debuter-debutant-entrainement-course-a-pied.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 14 Sep 2010 - 23:04

igw58 a écrit:


Mécaniquement parlant, ça veut dire quoi "utliser son dos" ?
Je ne sais pas.

Je constate juste que en début de travail ou sans travail, le *jeune* cheval aurait plus ou moins tendance à ne pas pouvoir marcher avec amplitude et aisance, et qu'au fil du travail il se produit un déclic et il en devient capable.

Gaëllemic a écrit:
Citation :
Quel travail mener, pour apprendre à un cheval à utiliser son dos?
Juste persévérer jusqu'à ce que ça vienne un beau jour, ou bien y a-t-il des exercices particuliers que l'on puisse travailler?
Je n'ai pas identifié d'autre *travail* que de la promenade au pas qui couvre du km.

Ensuite "utiliser son dos" on peut faire plein de théorie là dessus, ya aussi un paquet de gens qui ont inventé des enrènements divers pour ça.


Gaëllemic a écrit:
Et puis je pense que c'est aussi comme nous : les personnes qui ne font pas de sport ou qui n'ont pas de condition physique n'arrivent pas à marcher d'un bon pas, elles se traînent ...
Le fait d'acquérir une condition physique, en courant un peu, en faisant du dénivellé en montagne, on se rend vite compte que notre marche devient plus facile, plus vigoureuse et donc plus rapide. On aime d'ailleurs ça marcher vite à partir d'uin certain stade.
C'est en tout cas vrai pour moi.


+1 avec Gaëlle.
Pareil ++++++++++++++++++


igw58 a écrit:
Parce que tant qu'Igor pensais que c'était "galop interdit", il trottait comme un malade mais restait au trot. Maintenant, il sait que des fois, on passe à la vitesse supérieure. Du coup, une fois bien installé dans "le trip aux endorphines" au trot, il tente le galop tout les 20 mètres.

Sauf que le galop rond et cadencé, sur quelques foulées les jours de chances, ça marche... le reste du temps il cherche à foncer et à se mettre à plat. Si je laisse faire, il galope à fond de cale jusqu'à n'en plus pouvoir. Je ne laisse pas faire, et s'ensuit une longue et laborieuse discussion avec Igor sur le thème "j'aimerai que tu reste rond et léger", alors que lui me répond "lâche moi un peu que je puisse foncer".
Et comme je ne bosse quasiment pas le galop en carrière, les progrès ne vont pas vite.

Je vais essayer de travailler ça cet automne si je fais des sorties seule (de longs temps de galop, pour qu'il apprenne à se caler dans l'allure = même idée qu'au trot).

Pour ce que tu décris, c'est exactement le "travers" de l'approche que tu décris: ses inconvénients.

En phase 1 on travaille le cheval sur le contrat moral:
je te pose dans une allure, tu dois la tenir tant que je ne te donne pas d'autre signe
on est plus sur des facultés morales que physiques, puisque là on en est à la base, on ne cherche pas l'amplitude mais bien que le cheval soit franc et généreux avec des moyens meme petits si ses moyens sont limités.

En phase 2, une fois que la phase 1 est acquise et qu'on continue dans la meme idée, on cherche l'amplitude, la générosité, la locomotive, le bouffeur de kilomètres
Résultat positif: on a un bon avaleur de bornes
Résultat négatif: il faut arriver à le satisfaire ou l'en saturer , cf endurance pour avoir un cheval vraiment cool
Résultat négatif encore: ayant bombardé au trot et pris l'habitude de bombarder au pas et au trot, le cheval trouve tout naturel de bombarder au galop....

Donc là une fois qu'on a ça, avantages ET inconvénients, il s'agit d'un package MDRR, il faut arriver à transposer le contrat moral sur les transition DANS l'allure
> on part alors en extérieur, en trotting par exemple, et on passe sa séance à faire distinguer différents trots: le trot le plus lent et décomposé, un trot normal, un trot allongé. Au début pour pas etre dans le conflit on abusera pas du premier, mais au fil des séances on allonge le temps de "trot de travail" (petit, dos du cavalier bien tenu, éventuellement assis, renes au contact, etc), jusqu'à ce que ce soit considéré par le cheval comme une allure à part entière, qu'on demande et qu'on ne quitte pas tant que autre signal. Bien penser ses codes vocaux et son attitude à soi pour que le cheval prenne ses repères.
Quand à bosser le galop en carrière, ne pas hésiter meme si le cheval bombarde, mais dans ce cas ne pas prendre de lignes droites: cercle obligatoire, se focaliser sur le pli........... et un jour bizarrement ben tout ralentit.
ce jour là ou on a la cadence sur le cercle on pourra tenter une ligne droite, qui détruira la cadence > cercle au bout pour récupérer, etc etc etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 15 Sep 2010 - 0:16

Kaïs a écrit:
Ensuite "utiliser son dos" on peut faire plein de théorie là dessus, ya aussi un paquet de gens qui ont inventé des enrènements divers pour ça.
Euh. Grand bien leur fasse. Pas de ça chez moi.
Je parlais d'un travail concret.

La réponse de Flore, ça va exactement dans le sens de ce que m'a appris ma prof d'attelage.
Très bon travail.


Dernière édition par Ondine le Mar 26 Avr 2011 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 15 Sep 2010 - 8:20

Je recopie une réflexion mise sur le post d'Igor sur le meme thème:

HS
Je pense qu'il y a encore une nuance ...

Cheval qui fonctionne, qui utilise son dos = capable de sortir des allures d'avion versus cheval vert qui ne peut pas
Cheval qui fonctionne "bien", qui utilise son dos en le plaçant = sort des allures, ou pas, mais avec un dos souple et non en le rigidifiant

Le premier point serait relatif peut être à une tonicité et une condition physique générale, un déliement des membres par rapport au tronc, cf nos expériences sur nos corps d'humains dans la marche
Le second point serait relatif à une juste posture associés à une grande décontraction qui permet de faire l'effort en ne sollicitant que les muscles concernés et en relachant tous les autres
Les histoires de rassembler sont encore ultérieures pour moi, et sont plus une modification des appuis et de cette posture "decontractée"

???
Ce sont les idees qui me viennent à l'esprit, aucune idée si elles sont pertinentes ou pas.
Je vais recopier ce post dan sla partie préparation du cheval...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 15 Sep 2010 - 8:21

Ondine a écrit:
Kaïs a écrit:
des enrènements divers pour ça.
Euh. Grand bien leur fasse. Pas de ça chez moi. .

Tiens j'ai une surprise pour toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 13 Oct 2010 - 8:39

Rha ben : "mise en condition physique du cheval", pile poil le bon sujet.

Avec Pascal on se titille bien de s'inscrire sur une endurance en fin d'année. Y'en a une pas loin.
Pour corser l'affaire, lui a Kernel a remettre en route, sa plus ancienne jument (12 ans) qui a tourné en 90 kms puis qu'il a arreté suite à une gestation (de la jument hein ), et qu'il aimerait bien remettre pour commencer sur du 40 kms. Et en plus il a Rythmique, 5 ans, qu'il aimerait mettre en 20 puis en 40 kms épreuves jeunes chevaux.
Moi de mon coté j'ai jardi qui a tourné en 40 kms, Vic qu'il faudrait vraiment sortir de sa condition de ventrue. Urugaui je n'y pense meme pas puisque rien n'est possible tant que je ne parviendrai pas à le travailler minimum 3 fois/semaine pour remonter dessus.
En plus j'ai un pote qui serait partant pour une endurance club.

Donc du coup, comme ya deux courses à Barbaste (vraiment pas loin), on se demande si on se collerait pas une première session Jardi /kernel sur 40, puis une seconde session Vic/le pote qui a aussi un OI / Pascal en jeunes chevaux pour du 20kms.

Problématique donc: entrainement des chevaux en vue des courses d'endurance.
On a donc fait la première session hier sur la thématique "long et lent", 20/20/10/20/20

Comprendre:
Partir au pas actif 20 minutes.
Trotter doucement mais régulièrement 20 minutes (on ne recherche pas l'amplitude mais la régularité)
Marcher temps de récupération active de 10 minutes
Trotter idem 20 minutes
Marche retour 20 minutes (en fait plus long dans notre cas - enjeu de ramener des chevaux impeccablement secs puisqu'on rentre à la nuit.

Moi j'ai quasi 1 h en plus pas/trot normal puisque je suis plus loin de 5-6 km sur la route à couvrir à l'aller et au retour nuit noire dans les bois pleins de loups garous.

Ensuite le protocole d'entrainement est d'allonger les temps d'effort et diminuer le temps de récup genre:
Pas 20 / trot 25 / pas 10 / trot 20 / pas
puis
Pas 20 / trot 30 / pas 10 / trot 20 / pas
jusqu'à etre capable de faire 45 minutes de trot sans peiner.
Ensuite on reste sur des trottings identiques de 45 minutes, et c'est le cheval qui au fil des séances gagne en résistance, puis en amplitude sur le meme rythme, donc en vitesse moyenne.

Un de ces 4 il va amener son cardio, ca risque d'etre interessant ce merdier je vous raconterai.
Hier on était en binome mais à la reflexion on pense tenter tout le protocole à la turkmène puisqu'on manque tous les deux de temps pour entrainer deux chevaux sur cette démarche. Mine de rien hier chui restée 3h en selle............Donc sur deux chevaux deux fois/semaine c'est tout juste pas possible.

(Jardi totalement idyllique, en meilleur état sportif que kernel en ce début d'entrainement: sue moins et ne peine jamais alors que kernel a soufflé un peu au premier temps de trot - pas au second et c'est la deusième fois qu'on note cette différence entre le premier et second effort la concernant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 13 Oct 2010 - 9:30

Finalement tu y reviens à l'endurance Smile
Super chouette votre projet avec les novices. Génial ton descriptif et tes comptes-rendus, j'ai hâte de connaitre l'évolution physique de Vic, de voir comment elle se comporte.

Avec vos 45 mn de perspective de trot, tu me fais rêver car chez moi c'est mission impossible, le terrain ne s'y prête pas. Pour trouver 20 mn c'est déjà pas mal ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 13 Oct 2010 - 10:59

édité


Dernière édition par Ondine le Mar 26 Avr 2011 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 13 Oct 2010 - 12:17

Ondine a écrit:

Ben de toute façon, "calme et sec" comme disaient les anciens.

Mouais.
Sauf quand le dernier tronçon de 30 minutes est sur une route par nuit noire sans aucun éclairage: t'as pas envie de trainer là et pas trop le choix que de cheminer au trot. Pascal est arrivé en voiture dès qu'il a dessellé sa jument pour me caler dans les phares de sa voiture. Finies les journées où on peut rentrer à point d'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 13 Oct 2010 - 13:18

édité


Dernière édition par Ondine le Mar 26 Avr 2011 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Jeu 24 Mar 2011 - 17:55

Kaïs a écrit:
Rha ben : "mise en condition physique du cheval", pile poil le bon sujet.

Avec Pascal on se titille bien de s'inscrire sur une endurance en fin d'année. Y'en a une pas loin.
Pour corser l'affaire, lui a Kernel a remettre en route, sa plus ancienne jument (12 ans) qui a tourné en 90 kms puis qu'il a arreté suite à une gestation (de la jument hein ), et qu'il aimerait bien remettre pour commencer sur du 40 kms. Et en plus il a Rythmique, 5 ans, qu'il aimerait mettre en 20 puis en 40 kms épreuves jeunes chevaux.
Moi de mon coté j'ai jardi qui a tourné en 40 kms, Vic qu'il faudrait vraiment sortir de sa condition de ventrue. Urugaui je n'y pense meme pas puisque rien n'est possible tant que je ne parviendrai pas à le travailler minimum 3 fois/semaine pour remonter dessus.
En plus j'ai un pote qui serait partant pour une endurance club.

Donc du coup, comme ya deux courses à Barbaste (vraiment pas loin), on se demande si on se collerait pas une première session Jardi /kernel sur 40, puis une seconde session Vic/le pote qui a aussi un OI / Pascal en jeunes chevaux pour du 20kms.

Problématique donc: entrainement des chevaux en vue des courses d'endurance.
On a donc fait la première session hier sur la thématique "long et lent", 20/20/10/20/20

Comprendre:
Partir au pas actif 20 minutes.
Trotter doucement mais régulièrement 20 minutes (on ne recherche pas l'amplitude mais la régularité)
Marcher temps de récupération active de 10 minutes
Trotter idem 20 minutes
Marche retour 20 minutes (en fait plus long dans notre cas - enjeu de ramener des chevaux impeccablement secs puisqu'on rentre à la nuit.

Moi j'ai quasi 1 h en plus pas/trot normal puisque je suis plus loin de 5-6 km sur la route à couvrir à l'aller et au retour nuit noire dans les bois pleins de loups garous.

Ensuite le protocole d'entrainement est d'allonger les temps d'effort et diminuer le temps de récup genre:
Pas 20 / trot 25 / pas 10 / trot 20 / pas
puis
Pas 20 / trot 30 / pas 10 / trot 20 / pas
jusqu'à etre capable de faire 45 minutes de trot sans peiner.
Ensuite on reste sur des trottings identiques de 45 minutes, et c'est le cheval qui au fil des séances gagne en résistance, puis en amplitude sur le meme rythme, donc en vitesse moyenne.

Un de ces 4 il va amener son cardio, ca risque d'etre interessant ce merdier je vous raconterai.
Hier on était en binome mais à la reflexion on pense tenter tout le protocole à la turkmène puisqu'on manque tous les deux de temps pour entrainer deux chevaux sur cette démarche. Mine de rien hier chui restée 3h en selle............Donc sur deux chevaux deux fois/semaine c'est tout juste pas possible.

(Jardi totalement idyllique, en meilleur état sportif que kernel en ce début d'entrainement: sue moins et ne peine jamais alors que kernel a soufflé un peu au premier temps de trot - pas au second et c'est la deusième fois qu'on note cette différence entre le premier et second effort la concernant)

As-tu eu l'occasion de mettre en pratique ce programme ?
(je ne sais pas de quand date le sujet...)
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Jeu 24 Mar 2011 - 18:13

Non.
Pascal a acheté une maison et est passé lui aussi en phase construction/installation/castorisation du coup on a pas pu poursuivre et tous nos chevaux sont au chomage technique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Jeu 24 Mar 2011 - 18:16

Ok

Je vais voir de mon côté ce que ça donne avec une sortie/semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 29 Mar 2011 - 16:35

2e sortie avec le cheval qu'on me prête, gros selle français 1m75 qui sortait en complet.

Echec cuisant.

J'ai eu un pas allant durant le premier 1/4 d'heure et sentant que le cheval avait besoin de plus, je l'ai mis au trot.
J'ai été en orbite durant les 10mins qui ont suivi... Il faut absolument que je raccourcice d'au moins 2 trous mes étrivières la prochaine fois.
ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un cheval allonger au trot comme ça et en extension d'encolure.

Il a évidemment fini en nage même s'il en redemandait encore.

Je l'ai remis au pas une bonne dizaine de minutes, histoire de redescendre la pression et de la faire sécher un peu. Puis je l'ai remis au trot et rebelote : 2e mise en orbite.

C'est moi qui l'ai arrêté à chaque fois, histoire d'éviter de ramener un cheval blanc d'écume.
Mais du coup, je ne sais trop comment interpréter le phénomène, surtout que bien qu'il soit très sur l'oeil, il n'a jamais cherché à faire demi-tour.
Et je précise qu'il n'est que la nuit au box, il passe la journée dehors avec un autre cheval.


Dernière édition par Libellaude le Ven 8 Avr 2011 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 29 Mar 2011 - 17:21

édité


Dernière édition par Ondine le Mar 26 Avr 2011 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 29 Mar 2011 - 19:15

Ondine a écrit:
Eh ouais, ces grandes mécaniques, quand on a perdu l'habitude, ça déculasse! Laughing

T'as pas idée à quel point j'ai prié pour qu'il ne fasse pas un petit saut de joie ... je me serais envolée dans les sapins !
Et je te laisse imaginer la démarche que j'avais aujourd'hui...

Ondine a écrit:

Ca a dû lui faire du bien, ta balade. Smile

Bah j'en sais rien en fait. scratch
C'est la deuxième fois que je pose mes fesses dessus.
La première balade a duré 2heures et demi et on était deux. Le cheval était mollasson au départ et puis au fil des kms, il a pris un bon rythme. Je me suis régalée mais il a fini blanc d'écume.

C'est ce qui amené entre autre sa proprio à me proposer de le sortir une fois dans la semaine, histoire qu'il ait une meilleure condition physique : ?.

Là, on est parti que tous les deux. Il est parti à reculons, et il n'y a qu'au moment du trot où j'ai senti qu'il se lachait vraiment. A un moment donné, il a voulu prendre le galop mais je craignais qu'il m'échappe et je l'ai donc laissé au trot.

Je suis rentrée au bout d'une heure mais il m'en restait largement sous le pied.
Je me demande si je ne vais pas partir 1heure 1/2-2heures la prochaine fois, avec au moins 30min de pas.

Revenir en haut Aller en bas
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 29 Mar 2011 - 23:36

Libellaude a écrit:
La première balade a duré 2heures et demi et on était deux. Le cheval était mollasson au départ et puis au fil des kms, il a pris un bon rythme. Je me suis régalée mais il a fini blanc d'écume.

C'est ce qui amené entre autre sa proprio à me proposer de le sortir une fois dans la semaine, histoire qu'il ait une meilleure condition physique : ?.

Blanc d'écume de stress (ou d'inquiétude "à bas bruit") ou de manque de condition physique ?


Libellaude a écrit:
Je suis rentrée au bout d'une heure mais il m'en restait largement sous le pied.
Je me demande si je ne vais pas partir 1heure 1/2-2heures la prochaine fois, avec au moins 30min de pas.

Je ferais pareil : les 30 min de pas pour échauffer la mécanique et essayer de voir si le cheval devient plus serein et une sortie "assez longue", pour qu'il ait sa dose de mouvement. Je suis intéressée par le résultat Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mer 30 Mar 2011 - 10:18

pascaleW58 a écrit:

Blanc d'écume de stress (ou d'inquiétude "à bas bruit") ou de manque de condition physique ?

Manque de condition physique. Et ça me fait bizarre d'écrire ça quand tu vois la musculature de l'engin. Mais ça rejoint ce que disait Ondine plus haut : muscles faits pour des efforts violents et non pour un travail de fond.

pascaleW58 a écrit:
Je ferais pareil : les 30 min de pas pour échauffer la mécanique et essayer de voir si le cheval devient plus serein et une sortie "assez longue", pour qu'il ait sa dose de mouvement. Je suis intéressée par le résultat Wink.

Prochaine mise en orbite la semaine prochaine Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Ven 8 Avr 2011 - 17:59

3e promenade hebdomadaire hier après-midi.

Etant donné la température, j'ai refais le même parcours dans la pinède.
J'étais partie du principe de faire au moins 1/2heure de pas avant de poursuivre au trot.

Je suis partie avec un cheval hyper regardant, sursautant au moindre chant d'oiseau : doit bouffer sa portion de lion tous les matins cet engin...
Je l'avais imbibé d'émouchine et mis un masque pour qu'il ne soit pas trop enquiquiné par les bestioles. Heureuse initiative : une mouche plate a osé se poser sur lui, elle a été saluée par un coup de cul.

Vu l'énervement et histoire de descendre la pression, j'ai gardé le pas plus longtemps que prévu au départ. Durant les moments d'accalmie, j'ai tenté deux fois de le mettre au petit trot : départ en trombe basculant au galop. J'ai remis la bête au pas à chaque fois et ai donc fait 1heure 1/4 de pas.

J'ai ramené le cheval blanc d'écume.

Sa propriétaire en me voyant le doucher : "Oh il a bien du se défouler aujourd'hui !"
"Euh.... étant donné qu'il a essayé deux fois de m'embarquer, on n'a fait que du pas...."

Je suis pas sûre d'être sur la même longueur d'ondes qu'elle sur ce coup là.
Je verrais bien si elle me redemande de le sortir la semaine prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 14 Juin 2011 - 12:25

Je travaille Saga une fois par semaine environ. Une sortie en extérieur avec dénivellés et travail du trot afin d'allonger la distance parcourue sans repasser au pas.

Avec seulement une sortie par semaine je trouve que la miss, pas du tout taillée pour l'endurance, a drôlement bien évoluée.
L'idée comme déjà décrit, c'est de trouver le ''déclic'', là où le cheval trouve sa cadence et son souffle qui lui permettront de trotter sans se fatiguer longtemps.
C'est bateau ce que j'écris mais vraiment c'est incroyable de voir et suivre les progrès de Saga réalisés en très peu de temps à partir du moment où le déclic a eu lieu :
- de 500 mètres de trot obtenus avec peine cet hiver, on est passé à 1 km tout doucement, puis 1.5 km. Puis stagnation à cette distance durant quelques semaines.
- et d'un coup 2 km et 2.5 km !! Hier on a trotté sur 2.5 km, très à l'aise et on a du s'arrêter encore et toujours à cause du relief. Je suis sûre que la miss pouvait encore continuer un bon moment, c'est sidérant Surprised

Voilà pour notre petite expérience du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 14 Juin 2011 - 18:18

nos petites expérience bretonnes:

- une grosse balade par week-end (ou deux vu la longueur des week-end du moment) : pour lesdites balades nous partons à quatre : mon copain, sa jument merens moi et Nimbus. L'objectif est d'amener la jument à suivre Nimbus en rando. Nous faisons principalement du pas avec de tous petits temps de trot et nous augmentons progressivement la distance et varions les petites surprises ( pont, fossé.....). En trois mois la jument est desormais capable de suivre d'un pas actif . Dernière balade en date : 28kms hier : 5mins de trot et tout le reste au pas en 6 heures pique-nique et pause à l'étang comprise.

-Nimbus, lui sort en extérieur une à deux fois en plus par semaine :
-sortie pour acheter le lait ( à peu près un vendredi sur deux: celui où il n'y a pas cours de dressage): 10kms : 10 min de pas , 10 min de trot , 5min de galop un peu de pas puis pause le temps d'acheter le lait puis 5 min de galop 15 min de trot et 5 min de pas.
-une sortie hebdomadaire sur 15 à 18 kms ( j'ai plusieurs boucles modulables ) et soit je fais du fractionné : 20 min d'échauffement au pas puis 10min de trot , 5 min de galop 10 min de pas et je recommence 2 ou 3 fois puis retour au pas, soit je marche 20 min puis trotte 30 à 45 min, puis 5-10 min de galop puis retour au pas.

Ce que j'en retiens : le poney a acquit une aisance au trot qui lui permet une bonne cadence et une bonne amplitude sur tout type de terrain ( ce dont plusieurs personnes parlent plus haut dans le post). J'ai essayé une fois : trotting de une heure et demi sans problème.
L'autre chose que je retiens : cette aisance ne s'estompe pas avec la diminution hivernale de l'entrainement en extérieur. Même s'il n'est plus capable de trotter aussi longtemps il retrouve la même allure lors de la reprise.
Enfin ce à quoi nous travaillons actuellement : trouver la même chose au galop. En effet après 5 min je perds ma qualité de galop si le sol est trop accidenté.

Objectif donc : augmenter les temps de galop et..... trouver une piste pour cette hiver quand la forêt redeviendra impraticable aux allures vives!!!

PS : pour ce qui est du cardio il rentre toujours entre 38 et 45 bpm. Ca n'a pas varié depuis deux mois que je surveille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Mar 14 Juin 2011 - 22:38

vos comptes rendus.

Gaëlle : à ce rythme, tu sera devant l'année prochaine à la fête de la bague Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Lun 4 Juil 2011 - 23:46

Suite à une rupture de stock de guêtres pour Glove chez sos sabot nous avons testé la piste de galop prévue pour cet hiver ce jour.

(Piste de sable de 500m à 15 min en van de chez nous 10 euros par mois pour 1 séance par semaine)

Première fois que je peux calculer la vitesse du poney...

Programme prévu : 1kms au pas en 10 min
2 kms au trot en 10 min
3kms au galop en 10 min

deux fois à suivre
et 10 min de pas pour finir

au final
le poney marche plus vite que je ne pensais bounce au pas il a fait 3 tours (soit 1.5 kms en 12 min)
il trotte plus vite que je ne pensais : 2.5 kms en 10 min
et pour le galop il a tenu les 6 tours mais le chrono n'a pas marché
et pour finir 3 tours de pas en 11 min

Comme il se faisait tard ( petit problème de déviation pour y aller et la propriètaire attendait pour fermer) on s'est arrêté là...

Comme les guêtres devraient encore mettre 10 jours à arriver on y retourne la semaine prochaine :
-un matin pour avoir le temps de faire les deux séquences à suivre
-avec une montre qu'il faut que je retrouve d'ici là ( le portable comme chrono c'est pas pratique...)
-avec le stétho
- en essayant de raccourcir les étriers ( parce que ça c'est un autre sujet mais dans mon travail de dressage quotidien j'ai réussi a adapter ma position pour avoir une belle trace de sueur symétrique et harmonieuse mais dès que je travaille en extérieur les vilaines taches sèches reviennent derrière les épaules.....)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Jeu 14 Juil 2011 - 0:28

breizh-daglue a écrit:

- en essayant de raccourcir les étriers ( parce que ça c'est un autre sujet mais dans mon travail de dressage quotidien j'ai réussi a adapter ma position pour avoir une belle trace de sueur symétrique et harmonieuse mais dès que je travaille en extérieur les vilaines taches sèches reviennent derrière les épaules.....)

Sujet divisé.

La suite de la discussion au sujet des traces de sueur/selle/ position du cavalier se trouve ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise en condition physique du cheval   Aujourd'hui à 1:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise en condition physique du cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mise en condition physique du cheval
» Trotting, mise en condition, en souffle etc...
» Booster sa condition physique ...
» ECHAUFFEMENT POUR TOUS ?
» Condition physique générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: