CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Sam 29 Nov 2008 - 23:55

Alors le texte de AM3 C = Club Grand Prix = ex D5
http://www.ffe.com/2/5/15/File//2008/DR_amateur3_imposee_C_club_elite_preleminaire_club1_GP.pdf

Et celle de AM3 B = Club Elite = ex-D4
http://www.ffe.com/2/5/15/File//2008/DR_amateur3_imposee_B_ponam_CD1_preleminaire_club_elite_GP.pdf

Chui contente car l'enchainement des deux est une suite logique de la complexité = exactement les memes figures demandées, mais en niveau de difficulté supérieure (contre galop plus arrondi, transitions pas galop pas au lieu de trot galop trot dans la D5)....
Contente, les mecs de la FFE qui ont écrit les reprises ont bien bossé je trouve Very Happy



Et mes gribouillis d'hier soir:

La reprise Amateur 3 C (= Club Grand Prix ex D5):




La reprise Amateur 3 B (= Club Elite ex D4):



PS:
Le pas est en trait pointillé,
Trot trait plein
Galop = croisillons zigouigouis
De'placements latéraux = traits parallèles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
kalyss
Militant


Messages : 291
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 8 Déc 2008 - 18:41

Pour moi ça m'a l'air bien... tes dessins sont corrects par rapport à ce que j'ai pu lire sur les feuilles... En effet c'est la première fois que je vois faire mention d'une "ligne de 3/4", mais comme je ne suis pas une grande habituée des reprises de dressache, je suppose que ça veut dire ce que ça veut dire hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 8 Déc 2008 - 18:44

J'ai fini dernière aux deux épreuves


Dès que j'ai les protocoles et les notes je vous fais mon compte rendu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 8 Déc 2008 - 19:23



Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Sam 13 Déc 2008 - 15:15

Bon alors, voici mon compte rendu de la première reprise, où j'ai terminée dernière, c'était la "Elite" (ex D4):
- en 'quote' les mouvements "vu de l'intérieur"
- en rouge la notation des juges Smile (deux juges sur cette épreuve)
Pour ma défense et en résumé j'étais dans un état physique pitoyable, j'ai fait une erreur de tracé (donc y'avait pas que le physique en vrac), et la jument, montée par un simili cul de jatte (je ne pouvais pas utiliser mes jambes Shocked Sad ), était tout le temps ouverte, et meme franchement inversée sur la seconde épreuve ou j'ai essayé de la solliciter plus...
Bref la cata
MAIS......

tous les mouvements, à ma grande surprise (sauf le pas, notre bete noire), sont passés comme une lettre à la poste: y compris les cessions à la jambe, que je ne travaille jamais (je bosse sur EDD et appuyers et jamais en cession par gout personnel), et surtout le contre galop, qui occasionnait il y a 6 mois de supeeeeerbes ....changement de pieds MDRRR Very Happy .
Donc bon quand même une progression, même si jument pas encore en place sous stress alors qu'à la maison elle l'est, ça fait chier ...

Bonne lecture de mes tartines.
Aucune images, j'étais seule et 'zéro photographe pro en bord de piste pour acheter des clichés comme je le fais dès que je peux.

-----------------------------------------

Kaïs a écrit:
...seller et détendre avant la première épreuve: Club1 Elite, ex D4.

En détente déjà, je suis dans le ton de ma journée: très mal en selle. Je paye mes deux balades de la veille, dont une sous la pluie, bien que je me sois mise sous antibiotiques dès le samedi matin, là, mon corps ne répond qu'à moitié: au trot enlevé je suis pas terrible, j'appréhende la moindre foulée de trot assis. Mes étriers ballottent, je me fais l'effet d'un sac de patate.
Impossible d'utiliser mes jambes, et donc impossible de demander un pli à la jument. Donc jument "rigidifiée" que je n'assouplis même pas à la détente, première faute. Je me concentre en fait sur le franchissement des flaques: j'ai vu que la carrière en sable est inondée et que nous allons donc évoluer de mares en mares superficielles. Connaissant ma jument je choisis de parer au plus important: rester en avant à l'abord des flaques et ne pas avoir de ruptures de rythmes. Donc je me cale dans une partie également inondée du paddock (mais dans l'herbe, alors que la carrière est en sable), et me concentre à tenir des allures bien régulières quelles que soient les zones traversées. Après quelques hésitations, la jument se prète bien au jeu et évolue comme un guerrier dans ce milieu hostile. Bien. On est donc pas placées dès la détente, première faute (de toutes les manières vu mon état je ne pouvais pas faire grand chose), mais on gère nickel le paramètre terrain (enfin je croyais).

Je me présente donc au jury à mon tour. Le quel jury jette un oeil prononcé à mon embouchure (Nathe droit simple) mais ne dit rien.
On est en progrès sur ce point: premier concours j'avais frolé l'élimination pour port de rondelles sur le mors, et le second concours m'étais faite incendiée pour tenue débraillée: le col de ma verste était ouvert en haut, sans cravate. Là toujours pas de cravate mais j'avais pris bien soin de remonter et boucler le col mao jusqu'en haut...

La jument est bien zen, quoique qu'elle regarde un peu de travers le sol (les flaques dans le sable ne sont pas les memes que les flaques d'herbe..... hum... les chevaux ous éxagérez MDRRR). Je prends le trot et mesure mon désarroi physique: je ne suis pas présentable, en perdition dès la première foulée..... Aie aie aie... Jardi va devoir assurer avec un passager clandestin à bord, et remuant qui plus est.... Embarassed

Je vous écris mon senti, et reprendrai ce we en mettant en parallèle avec le protocole :wink:

Entrée au trot assis, je laisse filer le plus droit possible et attends X pour donner le signal de l'arrêt. A ma grand surprise, Jardi anticipe et commence à se bloquer bien 5 m avant................. Shocked Vérole??!! Mais comment sait elle??? On a à peine fait DEUX épreuves de dressage et à la maison je m'applique à ne jamais m'arrêter en X de peur de cette anticipation en compète................ Shocked C'ets pas possible, rien qu'avec deux expériences elle a associé camion + concours + grand rectangle sans obstacles = entrée au trot et arrêt en X à anticiper???? Shocked Shocked
Entrée, immobilité, salut, rompre au trot:
Juge1: 6; hanches à gauche, peu actif
Juge2: 5; s'écarte de la ligne du milieu, très ouvert.


Kaïs a écrit:
Bref. d'un appel de jambes je la remets en avant, lui indique que non c'est pas là, puis l'arrêt en X en rigolant toute seule: ces chevaux nous tueront, par leur faculté d'anticipation et de mémoire MDRRR Laughing !!

Immobilité de statue, salut, départ au trot, ras, virage et coin piste à main gauche mangé, sans pouvoir incurver, allez le massacre commence me dis-je, mais hauts les coeurs, je fais un efort surhumain pour ployer la jument sur le cercle de 12m et avoir un tracé regardable,
piste à main gauche, cercle de 12 m:
Juge1: 6; se couche, s'ouvre
Juge2: 5; pas incurvé, trop grand


Kaïs a écrit:
et hop j'embraye avec la petite diagonale pour...... pour..... heu merde....
Ding. Erreur de parcours: j'ai commencé bille en tête sur le tracé de la grand prix au lieu de l'Elite MDRRR....alors que j'avais postassé les deux reprises comme une folle dans le train et passé tout le trajet à me dire qu'il ne fallait surtout pas intervertir les deux reprises.......................
Je suis une buse.
Bon ben ça c'est fait MDRR
1 erreur, -2 points

Kaïs a écrit:

Hop on reprends la piste, doublé dans la largeur le plus précis possible, mais toujours zéro incurvation, puis cercle main droite de 12m, peu d'incurvation toujours malgré ma lutte pour récupérer le contrôle de ma jambe intérieure, mais la jument avance bien, sereinement posée sur le mors, et n'escamote pas le tracé comme à son accoutumée, c'est pas si pire................
doubler dans la largeur
Juge1: 6; peu incurvé en E et B
Juge2: 5; très ouvert.


Et pour le seconde cercle de 12 m:
cercle de 12m:
Juge1: 5; placé extérieur
Juge2: 5; trop grand, se couche, ouvert


Kaïs a écrit:

Toujours au trot main droite, quitter la piste suivant la diagonale en cession à la jambe: pas si pire, ca pousse latéralement tout en conservant le mouvement en avant, et la jument dans le mouveemnt se mets en place. Se réouvre dès que ligne droite et possibilité de se raidir, normal :?
cession à la jambe gauche:
Juge1: 6; peu vu
Juge2: 4; pas de cession


Kaïs a écrit:

Piste, départ au galop à la lettre à l'indication de ma part sans pb.
oblique, puis départ galop de travail:
Juge1: 6; charge
Juge2: 4; pli contraire



Kaïs a écrit:

On entame la figure au contre galop: je vais bien jusqu'à la ligne des 3/4, regarde ma trajectoire, donne l'indication de virage avec ma jambe un peu en avant de la sangle, et hop Jardi me donne la courbe nickel. Abord de virage à juste j'essaye de me relacher, me détendre pour essayer d'avoir une position moins pitoyable, pensant que la jument va rouler toute seule et là plof, devant une flague elle débraye au grand trot, en plein désarroi je m'agite pour redemander le galop, elle le donne (mais à faux d'après ce que je me souviens du protocole),
ligne courbe au galop jusqu'à ligne du 3/4:
Juge1: 6; dessinez mieux
Juge2: 6; mal dessiné


Kaïs a écrit:
quelques mètres plus loin c'est transition au trot et redépart au galop qu'elle exécute ok mais à nouveau dans les mares des coins de petit coté nouveau débrayage au grand trot, là je suis pas très contente (surtout vu le soin que j'avais porté à ce point lors de la détente - j'aurais eu une cravache sur ce coup là j'aurais manifesté), e redemande un départ au galop à l'arrache, totalement déstabilisée et en perdition sur ces 3-4 foulées de grand trot qu'elle m'a calée les deux fois, elle repart au galop,
galop, transition galop trot galop sur la diagonale (mais dans le tas j'ai donc eu des transitions involontaires au trot):
Juge1: 3; charge, repart à faux
Juge2: 4; ne garde pas l'allure, à faux



Kaïs a écrit:
je me dis bordel le contre galop après tout ce caffouillage ca va pas le faire DU TOUT Shocked Shocked , je fais ma trajectoire, donne mon signal de virage inverse en m'attendant au pire (au hasard: un changement de pied).... mais là hop, l'avant de la jument se soulève, les antérieurs cherchent haut avec une aisance toute récente et hop, le contre galop les gars, c'est finger in ze nose............................ Shocked Shocked
Arf. J'ai meme pas eu besoin de tenir, elle a pas accéléré comme une malade en se couchant comme la veille quand j'avais révisé dans le manège (beaucoup plus petit - ceci dit c'est ma sensation mais sur le protocole je me souviens de "charge", donc le jury a bien vu, lui, une modif de rythme). Il y a six mois, conditionnée par le hunter, elle changeait de pied en l'air. Là, ca passe..................!!
OK, c'est pas beau, c'est loin d'être parfait, mais elle a compris et physiquement cela ne lui pose pas de pbs (encore un peu cf accélération, mais rien à voir).
ligne courbe au galop jusqu'à ligne du 3/4:
Juge1: 5; charge
Juge2: 6; un peu ouvert



Kaïs a écrit:

Transition au trot cession à la jambe en partant de la piste sur une diagonale, hop facile (ca ausi c'est tout récent, surtout vu les pbs avant, il ya quelque temps ce contexte + cette demande de cession aurait généré soit un blocage en traversement exessif soit une fuite éperdue).
transition au trot de travail:
Juge1: 5; au dessus de la main
Juge2: 7; (pas de commentaire)

cession à la jambe droite:
Juge1: 5; pas vu
Juge2: 6; un peu mieux


Kaïs a écrit:
Ensuite le pas. Bon j'ai la transition, un peu de pas, hop un trottinement, du pas, hop un trottinement.......... etc......... Embarassed
Bon pareil hein, dans le contexte, au premier concours je n'avais pas eu UNE foulée de pas MDRRRR, donc bon, pas si pire..... :?
transition trot de travail / pas moyen:
Juge1: 6; contracté
Juge2: 6; contracté

pas moyen:
Juge1: 4; trottine
Juge2: 4; reste contracté, trottine


Kaïs a écrit:

Ensuite le grand cercle avec pas/galop/pas. Transition montante nickel, trajectoire pas si pire quoique toujours raide comme un bout de bois, transitions descendante, je crois que c'st pas si mal passé aussi, ce qui était surprenant (parfois sur ce genre de transitiosn rapprochées je peux me retrouver en galop sur place de la cocotte minute qui s'impatiente, mais là aussi à la détente j'avais copieusement galopé - dans les falques MDRR- ce qui a largement contribué à l'exécution dans le calme de ce cercle délicat).
transition pas galop sur le cercle:
Juge1: 6; ouvert
Juge2: 5

pas moyen sur le cercle:
Juge1: 4; contracté, trottine
Juge2: 4; trottine

Je vous épargne toute la partie pas: trottine, trottine, s'enferme (ben ouais, action de main un peu prononcée pour la "punir" du trottinement = encapuchonnement direct), ne marche pas: 4,3,4,2 pour le juge 1 et 4,4,5,4 pour le juge 2 qui note le pas "très difficile" MDRRR. Je suis bien d'accord Laughing Laughing

Kaïs a écrit:

Voilà, un petit doubler ou je guette l'anticipation de la jument qui n'aura pas lieu: elle est bien mieux qu'en début de reprise, plus en avant, plus régulière, bien calée tout doucement sur mes mains (les deux précédents concours, en filet simple normal, elle était "flottante", contact de qualité insuffisante).
je donne le signal de l'arrêt, elle stoppe tout en vomissant l'encolure (un autre pb qu'on a que j'ai sur ma liste, longue liste de travail) et reste impeccablement immobile et attentive pendant le salut et jusqu'à ce que je laisse filer les rènes pour une énorme caresses de félicitations Very Happy Very Happy Hé ma fille, on est pas présentables, mais on s'améliore Very Happy Very Happy
doubler, trot de travail, immobilité salut:
Juge1: 6; très ouvert, bonne stabilité à l'arrêt
Juge2: 6; traversé


Ouf, voilà pour la première. Je sais pas si j'ai le courage de faire la seconde, peut être le we prochain car là j'ai pas mal de choses sur le feu.
Mais déjà rien que ça c'est interessant je trouve:
- interessant de vois la disparité dé njeux et de vision des 2 juges: parfois ils sont très synchro, parfois ils ne voient pas la meme chose, ou ne donnent pas la priorité à la meme chose.
- si j'arrive à bosser toutes les transitions et lá ttitude de la jument, normalement cela devrait aller beaucoup mieux, car comme je le disais, le surprenant et le nouveau c'est que j'ai tous les mouvements, mais très imparfaits. "yapluka"..... :wink:


Cheval
Allures (franchise et corrections des allures, stabilité):
Juge1: 5; pas ???????
Juge2: 5; pas de pas

(hihi, j'vous avais prévenu MDRRR... Et encore, le pire c'est que ça c'est bien amélioré: premier concours je n'avais pas eu UNE SEULE foulée de pas..... Là j'ai eu un vrai pas entâché de trottinements.

impulsion (désir de se porter en avant):
Juge1: 5; (franchise des transitions montantes est souligné)
Juge2: 6; précipitte

Amusant de voir que mon senti de cheval généreux n'est pas évident du tout de l'extérieur sur le carré, cela donne à réfléchir.

soumission, cheval sur la main, correction de l'attitude, obéissance aux aides:
Juge1: 4; ouvert
Juge2: 5; très ouvert, contracté

Amen, cela ne fait que confirmer mon senti en selle.


Cavalier
Position du cavalier (attitude générale, fonctionnement, aisance):
Juge1: 6; beaucoup de fautes
Juge2: 6

Là vu mon senti j'aurais mis moins................ Embarassed Crying or Very sad Crying or Very sad Une cata j'vous dis.

indépendance et emploi des aides:
Juge1: 6
Juge2: 5

Va avec ce qu'il y a au dessus: impossibilité d'être juste quand on est en vrac.

correction du tracé:
Juge1: 5
Juge2: 4



Moralité: points à bosser en priorité:
1- mon physique et ma position
2- pli, incurvation, attitude de la jument, l'un entrainant l'autre
3- perfection des transitions simples (et travail ++++ sur le pas et son maintien malgré l'enchainement de transitions préalables)
4- perfection des tracés de figures.


Si vous voyez d'autres choses...

Note globale et moyenne de 46,66%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 15 Déc 2008 - 23:22

J'ai tout lu la tartine Smile

Rien de bien étonnant dans la performance si ça n'allait pas physiquement pour toi Sad et que ta bestiole ne bosse que les WE (bienvenue au club des gens qui ne peuvent bosser leur bête que le we...).

Mais au moins ça donne de l'expérience à la jument qui finira (un jour .... ) par arrêter de flipper. D'ailleurs, même si elle ne se place pas sous stress, elle a l'air de gérer ça plutôt pas mal....

Citation :
Moralité: points à bosser en priorité:
1- mon physique et ma position

Plus les ordres sont clairs, plus le cheval se concentre sur son boulot et son travail... enfin ça marche avec Igor : le fait de savoir clairement "quoi faire" aide beaucoup à accepter sereinement une situation bizarre.

Citation :
2- pli, incurvation,
D'accord++, typiquement un truc simple, clair... et qui en plus a des répercussions "mécaniques" importante sur l'attitude de la bestiole.

Citation :
(et travail ++++ sur le pas et son maintien malgré l'enchainement de transitions préalables)

Tu as des problèmes chroniques avec le pas même à la maison ? (je veux dire sur des séances "normales")
C'est un problème "de pas" ou un problème "de stress" ? (ou les deux, le second aggravant le premier ?).

Pour Igor qui trottinait beaucoup fut un temps (anticipation/stress) le truc souverain à été de tapoter (plus ou moins sèchement une fois qu'il a eu compris le message) avec le stick sur l'encolure (travail typique confort/inconfort), le gros avantage de la méthode étant de ne pas avoir d'action de rênes (qui bloque la bestiole encore plus dans le trottinement).
Mais évidemment, c'est un truc de gens qui montent rênes longues et avec un stick... ça va pas trop pour une reprise de dressage

En tout cas je croise les doigts pour toi (à défaut de pouvoir faire mieux) pour que la santé aille mieux.

Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mar 16 Déc 2008 - 10:18

C'est encore et toujours cette fichue maladie de Lyme qui te pourrie la vie !!??

Pas évident du tout de faire une telle reprise dans de pareilles conditions physiques !! Merci en tout cas pour toute la retranscription de l'épreuve c'est très intéressant.

Je croise les doigts pour qu'à la prochaine, vous soyez toutes les deux en pleine forme, la super pêche cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mar 16 Déc 2008 - 11:55

Oui, bravo pour avoir tenu le coup et participé à l'épreuve jusqu'au bout, compte tenu de ton état de santé!

Pour le coup de flipper... la différence avec les autres jours, c'est aussi que ce jour-là, tu avais un objectif et l'envie... ta pression intérieure était très probablement perceptible pour la jument. Wink Un cheval hyper sensible prendra tout pour lui et se mettra tout seul la pression, que cela lui soit ou non destiné.
Revenir en haut Aller en bas
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mar 16 Déc 2008 - 15:38

Je n'ai qu'un commentaire à faire

Chapeau...

Pourquoi ? Pour avoir été malgré l'état de santé, pour la remise en question et les questions que tu te poses...

Ceci dit...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mar 16 Déc 2008 - 20:27

Merci les filles pour vos petits et grand mots
Dès que je peux je vous mets le rapport récit + notes de la seconde reprise, car oui comme je suis folle j'avais engagé sur deux épreuves, histoire de pas se déplacer pour rien MDRR

igw58 a écrit:
J'ai tout lu la tartine Smile
yaisse... Bravo m'dame cheers

igw58 a écrit:

Rien de bien étonnant dans la performance si ça n'allait pas physiquement pour toi Sad et que ta bestiole ne bosse que les WE (bienvenue au club des gens qui ne peuvent bosser leur bête que le we...).
Oui, aller en compète sur du travail sporadique, c'est le casse pipe assuré mais j'en avais besoin. Chaque fois que je vais mal en fait c'est comme si j'avais besoin de faire un truc difficile pour me prouver que j'en suis capable: genre prendre le cheval et le camion à six heures du mat pour aller passer une journée dans le froid à me prendre une tôle et sauter dans le train ensuite, ben j'l'ai fait MDRRR. Donc c'est que je suis encore pas totalement bonne à jeter MDRRR
On se thérapise comme on peut hein MDRR

igw58 a écrit:

Mais au moins ça donne de l'expérience à la jument qui finira (un jour .... ) par arrêter de flipper. D'ailleurs, même si elle ne se place pas sous stress, elle a l'air de gérer ça plutôt pas mal....

Yes:

- meme en version massacre prévisible, cela permet de faire un sacré point: comme d'habitude des surprises à la clef, genre ce que tu croyais en voie de stabilisation qui vole en éclats (attitude de travail), et à l'inverse ce que tu croyais hyper fragile qui passe presque avec aisance (contre galop)................. Surprised

- et comme tu le dis, ca nous aguerrit malgré tout: on commence à s'éloigner mine de rien de la première épreuve où limite disqualifiée pour matériel interdit (rondelles du mors), tenue débraillée de la cavalière, jument qui voyait des "toros" derrière chaque porte lettre de la carrière (et des lettres autour d'une carrière de dressage, diantre on en croise un certain nombre Suspect )... Donc oui, sans hésiter, on est toujours pas dans le cadre d'exercice souhaité, mais c'est moins pire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mar 16 Déc 2008 - 21:38

igw58 a écrit:

Citation :
(et travail ++++ sur le pas et son maintien malgré l'enchainement de transitions préalables)

Tu as des problèmes chroniques avec le pas même à la maison ? (je veux dire sur des séances "normales")
C'est un problème "de pas" ou un problème "de stress" ? (ou les deux, le second aggravant le premier ?).

Oui il y a toujours eu et il y a encore un pb de pas.
quand j'ai acheté Jardi, c'est simple, elle n'en alignait pas trois foulées quel que soit le contexte, dans une frénésie de piétinements de tout poils. Cela faisait partie de son "tableau" de cheval inutilisable.

C'est très psychologique: rènes longues tu auras tout le pas que tu veux. Puisque j'ai bossé longtemps comme ce que tu décris ou presque: dès qu'elle trottinait je secouais le rènes en vibration lâche et forte, dès que du pas, rènes longues. En système on/off on s'en tire très bien.

Parcontre à transposer rènes ajustées, ou l'inconfort est brouillé dans d'autres demandes de précision, là c'est un sacré morceau.
Mais à la maison, oui j'ai du pas.

En concours, tout cela est encore bien fragile. La preuve. Et il faut donc que j'y bosse encore et encore. Parfois j'ai même l'impression que dans sa tête Jardi ne fais pas de différence entre le vrai pas et le pas trotté dont elle a la spécialité. Il m'arrive de faire des séances complètes sans trot (que du pas et du galop) pour essayer de l'inciter à mieux clarifier ses allures mais bon le sujet est vaste....
... et je ne travaille pas assez Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mar 16 Déc 2008 - 21:41

Gaëllemic a écrit:
C'est encore et toujours cette fichue maladie de Lyme qui te pourrie la vie !!??

Oui, oui et malheureusement oui..................... Crying or Very sad Crying or Very sad
Je dois dire que psychologiquement à ce sujet je commence à être un peu au bout du rouleau. On perd le contrôle, visiblement.
Je me débat pour essayer de trouver un autre traitement qui me permette de tenir 5 ans de plus en pas trop mauvais état car le premier visiblement ne fonctionne plus. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mar 16 Déc 2008 - 21:42

Et effectivement......

Epona a écrit:


Bonnes fêtes ++++++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Mer 17 Déc 2008 - 17:28

Citation :
Oui, oui et malheureusement oui.....................
Je dois dire que psychologiquement à ce sujet je commence à être un peu au bout du rouleau. On perd le contrôle, visiblement.
Je me débat pour essayer de trouver un autre traitement qui me permette de tenir 5 ans de plus en pas trop mauvais état car le premier visiblement ne fonctionne plus. /

Oui, c'est l'impression que ça donne vue de l'extérieur, que cette saleté reprend de plus en plus de terrain et te bousille de plus en plus ces derniers temps No

Courage !! Les chevaux sont des animaux célestes, c'est toi qui nous le dis souvent si bien, et ils nous aident à révèler ce qu'il y a de mieux en nous ... En tout cas pour toi, Jardi et Vic t'aident notamment à relever ton défis physique, à tenir bon et à aller toujours plus loin !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 21:58

Kais a écrit:
Bon voilà voilà....

En ce moment c'est vacances, et changement d'antibiotiques qui me va plutôt bien, donc du coup: opérationnelle + un peu de temps à moi, = hooooppp!!!! Je me rue sur le dos des greluches: ce n'est pas vacances pour tout le monde!!! :no1: :diab:

Donc voilà, depuis le début de la semaine, j'essaye de m'attaquer à cette histoire de coins qui me saoulent un peu sérieusement, avec l'idée d'expérimenter la bride à la fin de la semaine......
Donc voilà mon compte rendu............... et des vidéos!!!!!!! Un grand merci à Laurence, de Cheval Passion et acolyte pieds nus, qui a mis ses chevaux à la pension pour l'hiver pour mieux bosser, et qui non seulement est partante pour les balades, mais en plus a accepté d'endosser la casquette de cameraman pour ces tatonnements!!! :cou: :biz:

Donc voilà le compte rendu de mon début de semaine, le we ayant été squatté par un gros projet:

LUNDI 22 DECEMBRE: Extérieur à la turkmène:
Jardi sous la selle (ki n'en veut la grisette au taquet mais sage) et Victoire en longe.
Jardi voulait y aller mais Vic trainait la patte derrière....................
En rentrant, je dépose la dondon dans son box et emmène la grise au manège:
Plat sans éperons en filet simple (mors Nathe résine droit):
Mon but pour cette séance: lui expliquer que je voudrais qu'elle "fasse" les coins, au lieu de les "avaler" en tombant sur l''epaule intérieure dans les 2 dernières foulées voire 3-4 suivant l'humeur....
Donc après une détente aux trois allures relativement "libre", je demande le pas, et, abordant chaque coin, lui demandant un ralentissement et de bien décomposer, je lui demande par action douce de la jambe intérieure de rentrer dans les coins, guettant le moment où elle va "méchapper" et bouffer 3 foulées pour aller à l'intérieur.... Ce qui ne manqua pas d'arriver.
A chaque fois j'ai demandé l'arrêt, et suivant la faute, au feeling, j'ai demandé:
- si il s'agissait d'une ou deux foulées précipittées sans gros déport: arrêt, caresse, demande de reculer, reprendre le coin et continuer;
- si le coin était franchi à peu près correctement mais qu'elle se "ruait" psychologiquement vers la ligne droite: arrêt, carresse, reculer quasi jusqu'à avoir les fesses près du mur mais sans le toucher (puisque son pb est de toucher les choses, je ne veux pas détruire le dialogue en faisant cette grossière erreur de la mettre par surprise, dans le reculer, sur une situation qui la répugne et la violente). Arrêt, caresse et calme sans détendre les rènes. Puis soit repartir devant sur la piste, soit demande de demi tour sur les hanches dans le coin pour repartir sur la piste à l'autre main...;
- si il s'agissait de carrément un déport vers l'intérieur: arrêt, attaques violentes en vibration forte de la jambe intérieure pour demander un déport sur place en direction du mur. Dès que pas sur le coté qui convient, félicitations, absence de sollicitation, caresse sans détendre les rènes. Un truc extraordinaire dans cette configuration, c'est que au bout de 10 secondes d'arrêt dans le calme, la jument calait un pas sur le coté pour à nouveau s'éloigner du mur (ce mur ignoble qu'on pourrait toucher et qui a probablement la peste, rendez vous compte?? Surprised ), alors je reprenais violentes attaques de la jambe intérieure pour qu'elle me redonne déport sur place vers le mur...........

Au bout de 10 bonnes minutes de ces manipulations "explicatives", déclic: la jument semble avoir COMPRIS ce que je lui demande, plus besoin des grosses attaques de jambe, déport bien plus facile à obtenir, elle ne fait plus le déport de "soulagement" passé 10 secondes près du mur, les reculers sont impeccablements droits et calmes, bien coordonnés de ce que je sens sous moi, et LES COINS COMMENCENT A RESSEMBLER A QUELQUE CHOSE!!!!!! :cou:

Yesssss. J'arrête là dessus, descend et observe la tête de la jument, un peu honteuse car à certains moments j'ai vraiment du la "violenter" physiquement de ma jambe...... Et là je vois................
- la bouche humide, mieux, remplie d'écume caractéristique, de manière bien plus abondante que les meilleurs jours que j'ai pu avoir de Jardi. Il est vrai qu'à la fin, après le "déclic" de compréhension, je l'ai effectivement sentie très bien, zen, concentrée, placée............. donc, confirmation.
- ses yeux, bien loin d'être inquiets de mes actions fortes, me regardent avec confiance et douceur, et sa tête vient chercher la caresse de ma main (rare chez Jardi).....................

Je ne sais plus qui disait ou écrivait qu'après chaque séance il faut observer son cheval et se demander "ai je bien agit?". C'est un examen auquel je ne déroge pas. Là, éloquent. Bon écho de ce que j'avais ressenti en selle de positif, et malgré la prise de position "virile" sur le sujet....................

Hypothèse donc: peut être, comme je le pensais en me questionnant au sujet de la bride, la jument est elle prête et "demandeuse" d'aides plus fortes et plus claires lui indiquant avec plus de précision ce que l'on attend d'elle......???
Je ramène donc la jument à l'écurie en me disant d'explorer cette piste dès le lendemain en recommençant le même travail munie d'éperons,qui me permettraient des actions fines et subtiles de puissance et de clarté égale à mes grossières attaques de jambe issues d'une vibration poussée à l'extrême.........................

Il n'y a pas de vidéo, étant seule ce jour là et le lendemain.
To be continued.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 21:59

Kais a écrit:
MARDI 23 DECEMBRE: Plat en filet simple (Nathe droit) et éperons

Le lendemain, après une détente aux trois allures avec peu de contraintes, je reprends mon travail d'explication des coins...... Munie de mes éperons pour éviter les attaques grossières, outil plus puissant, actions plus fines.....

Dans l'idée...............
Là: la cata.
Jument qui à la première faute, au contact ténu de l'eperon se contracte et se JETTE DESSUS........ Surprised Obligée de la solliciter fortement de l'éperon donc pour lui demander respect de la jambe habituelle et de la jambe munie de l'éperon également.
Bref, dans cette idée tout est allé de mal en pis: la jument retrouvant son traversement de défense ancestral, évanouie l'écoute de la jambe de la veille, là le cerveau est en ébullition de stress quoique de l'extérieur ne se voie que ce traversement ponctuel, je sens qu'on dégringole, j'essaye de persévérer pour obtenir des choses humbles et la raccrocher à ce que l'on a vu hier en toute sérénité: les arrêts sont contractés, rien à voir avec la veille, les reculers sont traversés, les coins, même avec le même protocole, pas un de correct ........ :tri:, la jument est ouverte, voire pire, à un moment s'encapuchonne et "claque" sur le mors (vestige de ces antiques défenses, un vestige de plus qui refait surface et qui m'indique qu'on est pas du tout en bon chemin, et que le reste ne va pas tarder à arriver), et ça ne loupe pas: au bout d'un moment, refus du mouvement en avant, amorces de blocages ou de reculers spontanés......................................
:plui:
J'essaye de sauver les meubles en remettant en avant sans trop rien demander de plus que juste avancer. Ca se traverse à tour de bras, limite plus moyen de faire une ligne droite sur le grand coté....
Bref, je termine la séance en tentant de trouver une éclaircie dans ce merdier.

Je mets pied à terre et regarde la jument:
- bouche totalement sèche
- ombre caractéristique dans le regard.
Je connais ma jument, j'ai fait quelque chose de mal....................... :tri: et vais mettre du temps à récupérer ce que j'ai eu hier. Cette séance là je vais la payer d'un retour en arrière....

Je ramène la jument en me fustigeant: je me souviens bien avoir essayé les éperons il y a un an. J'avais vite arrêté au bout de trois séances, il y avait une raison....: au bout de 4-5 séances j'avais constaté que non seulement cela n'approtait rien en précision, mais qu'au contraire la jument se dégradait.....
J'avais pensé que je l'avais fait trop tôt.
Là de ce que j'ai senti je ne suis pas certaine que cela ne nous apporte quoi que ce soit un jour....

Moralité après moulte réflexion, qui recoupe mon intuition première que j'avais détournée sur les outils puissants:
Jardineira a besoin de COMPRENDRE, et la mise sous contrainte physique (éperons par exemple) lui fait PERDRE ses moyens de compréhension par le stress. Visiblement on peut lui rentrer dedans et être très "violent" avec des moyens doux, alors une fois la compréhension en place elle fait tout toute seule (ce qui me sera confirmé trois jours plus tard), mais outils puissants avec une contrainte physique "aigue" et précise, elle panique et ne songe plus à comprendre mais à se défendre, se soustraire, disparaitre....

Donc du coup..... la bride...... ben chui plus si sûre du tout de l'intérêt d'essayer..... Mais j'vais le faire quand même pour comprendre un peu mieux.............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 21:59

Kais a écrit:
MERCREDI 24:
Comme j'avais vu que Jardi marchait (en plus) de plus en plus mal, j'ai repris le boulot fait par le maréchal........ Bingo, il n'avait pas bien ouvert les foyers de décollement de paroi alors que je lui avais demandé :pel: donc c'était en train de "travailler" :ro: :rho:

Super, merci les gars, j'adore tous ces maréchaux qui pensent que la pourriture de la ligne blanche est un truc bénin et qui ne se rendent pas compte que ça peut mettre un cheval salement en vrac en moins de 10 jours........... :ro:
Donc j'ai creusé et ouvert tous les foyers que j'ai pu trouver, pshitté l'antifongique, et de rage, j'ai mis pure de l'huile essentielle de tea tree sur les zones qui me paraissaient critiques....
En sortant de la dalle de pansage la jument marchait bien, et le lendemain confirmation: transformée, amplitude normale!!! :cou:
'tain j'vais devenir meilleure que les maréchaux moi...... Oui mon cheval a des aplombs merdiques et pas dans les règles de l'art, mais AU MOINS IL MARCHE BIEN!!!!!! ... pas comme avec votre boulot....
Ca me scie moi, qu'en bricolant on fasse mieux qu'un professionnel...... :ro:
Si les maréchaux montaient au quotidien les chevaux qu'ils ferrent ou parent ils bosseraient un peu mieux :sot: :ro:



JEUDI 25 DECEMBRE: Un des rares jours "off" de l'écurie, donc chevaux pas sortis au paddock qui ont passé la journée "en pyjama", donc du coup la balade avec les deux s'impose à nouveau. Laurence nous accompagne pour la première fois. Extérieur à la turkmène:
Victoire sous la selle et Jardi qui suit en longe, Laurence derrière le duo car elle voulait tester le comportement de la jument de son époux.
Victoire DE-CHAI-NEE et Jardi très en forme qui fait l'avion limite pas derrière mais à coté: pendant toute la balade ou presque j'ai eu les deux de front en binome, avec la sensation grisante de monter deux chevaux............ :sot: Allez bientôt je mets un pied sur chaque et en avant, tacataaaaa!!!!! :sot:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 22:00

Kais a écrit:
VENDREDI 26 DECEMBRE: Plat, en filet simple (Nathe résine droit), sans éperons

Mon objectif pour la séance: récupérer "l'idée" de ce que j'ai eu lundi :sot: . Les coins, le pli, le calme, la décontraction et les beaux arrêts et reculers dans le zen.
Et donc "soigner" les dégâts faits avec la séance en éperons............ Donc clairement je ne m'attendais pas à récupérer la même qualité de suite, sachant que j'avais cette séance à "récupérer" en dégâts, et ça n'a pas loupé.

D'autant que, bonne blague, nous étions en train de détendre dans le manège avec Laurence lorsqu'une détonation survient à moins de 50 mètres derrière le mur................. Fabien et Fred en train de niker les palombes 'sédentaires qui conchient le foin dans la grange........
Les deux juments (celle de Laurence et la mienne, chevaux d'extérieur), se sont pétrifiées sur le coup, et ensuite Jardi ne voulait plus s'approcher de toute la zone du manège où elle était lors de la détonation, se raidissant, essayant de partir loin de la lice, inversant le pli.................. Bref on a mis pas mal de temps à récupérer des trajectoires acceptables, dans une tention pas possible... Pour la séance zen, c'était loupé ....

Au bout d'une bonne demi heure de boulot, Fabien et Coralie arrivent pour travailler leurs chevaux, commencent à détendre, et là, bonne blague dont on ne se lasse pas, seconde détonation derrière le mur. La jument de fabien a décalé velu, limite il a failli se peller (quarter horse de compète, ça déboite quand ça bouge), et donc là, lui, il a ralé et appelé fred pour qu'il arrête de suite, ce que nous on avait même pas pensé à faire (pas contrariantes les nanas MDRRRR).
Donc bon, à nouveaux chevaux hyper inquiets et tendus.
Les vidéos ont été prises après ces deux coups de feu, juste après le second :aa: Donc inutile de me dire en observations que la jument paraît un peu "tendue" :aa: ...

Merci à Laurence qui m'a fait la gentillesse de prendre la caméra pour immortaliser mes errements avec Jardi. elle est embauchée d'office pour la séquence "essai de bride" :oe: .


Le thème c'est: coins & pli :aa: (avec aussi arrêts et reculers)

Il y a une douzaine de petits films..... Bon visionnage.

Vidéo1:
Arrêt dans un coin.
Reculer (traversé : tous les reculers traversés que vous verrez sont le "salaire" de ma séance dégeu précédente; avant elle ne se traversait pas et s'est une des premières défenses à ressurgir du passé lorsque la jument se dégrade).
Pas, elle avale le coin.
(il s'agit de la zone critique du manège où ont eu lieu les deux détonations)

Vidéo2:
[/quote]
Je vous laisse donner vos impressions.
Pour les lancers de tomates c'est par ici que ça se passe :ca: :aa: .
Vous noterez aussi le look inimitable à base de chaussures de running et de bonnet péruvien :aa:

Vidéo3:
[/quote]
Sur la fin la jument se traverse à fond, cela ne correspond pas à une demande de ma part mais une perte de contrôle-défense à bas bruit.

Vidéo4:
[/quote]
Coin bof. Sur la ligne droite à la demande de pli la juments sort de piste (donc l'apparente edd est pour moi une faute rapport à ma demande - le plus dur sur cette jument c'est de la faire marcher droit là où on lui demande MDRRR).

Vidéo5:
[/quote]
Coin lamentable en "échappée" > demande d'arrêt, déport de la jument pour s'arrêter loin du mur, sollicitation forte par vibration-attaque pour obtenir un déport vers le mur qu'elle me donne (le premier jour ce pas sur le coté était de haute lutte).

Vidéo6:
[/quote]
Un coin presque regardable quoique encore bien rapide...
Le seul moment de la séance ou la jument c'est détendue un brin: en lachant un crottin :aa:
Et arrivée que j'ai senti en perdition dans la zone de "détonation" du manège, arrêt, reculer traversé à mort....
Les autres parlent de la détonation quand ils disent "qu'il a fallu 10 minutes avant que cela ne commence à se tasser" :aa:

Vidéo7:
[/quote]
Comme c'est pas si pire, soyons fous, j'essaye quelques passages de coin au trot.
En fait pas de vidéos de ce coin bien particulier, mais quelques minutes avant, dans la zone "zen" du manège, elle a pris SEULE, calmement et en rentrant spontanément bien dedans un coin sans aucune action forte de ma part............ Surprised Yesssss!!! On va y arriver. Quand je vous dis qu'une fois qu'elle a compris ce qu'on veut elle fait tout toute seule!! :con:

Vidéo8:
[/quote]
Bel exemple de coin dégeulasse avalé par échappée des épaules et de largeur de manège en pli inverse de celui demandé (zone critique du manège, vous aurez reconnu l'entrée et les bottes de fois détonnantes de ce jour là).

Vidéo9:
[/quote]
Alors là y a de quoi faire:
jument à l'envers, arrêt ouvert, reculer ignoble traversé, remontage de bretelles car c'est n'importe quoi et ça fait plusieurs fois que je lui explique doucement donc là je secoue les puces avec la jambe, second reculer à peine moins merdique que le premier mais on s'en contentera, départ au pas, demande de demi tour sur les hanches mais dans le début de la manoeuvre un gravier du sol est projeté contre la tôle du manège et la jument par en vrac........................... mmmmmouais....... :think: :aa:
Vachement zen cette séance de travail......(quand elle est zen elle ne réagit pas à ce genre de conneries, mais là elle est triplement persuadée que les murs du manège sont hantés et contaminés...)

Vidéo10:
[/quote]
Coin avalé jument ouverte, cercle, échappée des hanches en fin de cercle, coin un peu plus regardable.

Vidéo11:
[/quote]
Enfin un reculer qui commence vaguement à ressembler à quelque chose; transition directe vers le trot.

Vidéo12:
[/quote]
Un des deux coins maudits par la détonation: on voit bien le déport de la jument et ma négociation pour la faire revenir proche de la lice..... La rame, la pagaie.... :ca: :az:

Vidéo13:
[/quote]
Ah bah tiens, celui là aussi il est maudit d'un coup dis donc.
Imaginez ce que peut donner ce genre de "refus de rentrer dans le coin" au trot: c'est simple je me retrouve à un ou deux mètres de la piste sur le petit coté :ro: . Paye ta précision du tracé.... :ca:



Ayé, ouf, c'est fait.
Av ous de bosser :sot:[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 22:02

Kais a écrit:
Alooooooors...........
Me voici de retour avec la suite des aventures.....

SAMEDI 27 DECEMBRE: Extérieur, avec une copine et son trotou rééduqué dressage, doma vaquera et tout le merdier.
Une bonne balade, avec les chevaux qui ne s'étaient pas vus de longue date contents de se retrouver (et les cavalières aussi, la copine habite sur la colline en face de ma pension hivernale, et donc un coup de fil et on s'est retrouvées sur la route: chevaux partis "seuls" de chez eux, et retoruvant un copain en route: c'est toujours marrant de voir leur tête de réjouis dans ces cas là ).

Bon au détour des chemins glissants et humides, j'ai pu constater avec un vif plaisir, et, avouons le, une grande fierté, que le trotou a un moment a "laché l'affaire" sur un temps de galop où on est arrivé en zone critique glissante et que je suis restée au galop mais en le demandant vraiment petit : Jardi a sorti de derrière les fagots son galop "sur place" qui date de cet été et auquel j'ai droit les jours d'illumination, le trotou malgré tout son dressage n'a pu que débrayer au trot à coté.
La copine: "c'est quoi déjà comme cheval, Jardi???"
- "du lusitanien"
- "ah ouais forcément, c'est pour ça que t'arrives à galoper sur place, c'est de la triche"
Non Madame, c'est du boulot :b: MDRRR .
Bref toute fière de ma bête, forçément :az: :az: :az:
Et quand le lendemain en balade, Victoire, avec 4 ans de boulot de moins, m'a sorti quasiment la même Surprised Surprised ..... Ben bon, allez quoi :keur: .



Bref, ces deux bestioles n'ont pas que des défauts
:diab: (juste les coins et les trajectoires pour l'une et le montoir pour l'autre :aa: ).



DIMANCHE 28 DECEMBRE: Jardi ne branle rien car Vic bosse ardument en balade... Les projets de bride, faite de temps, sont remis à plus tard....

Je saute dans le train et reviens 3 jours plus loin.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 22:05

Kais a écrit:
JEUDI 1er JANVIER 2009: Plat, en filet simple (Nathe droit),
Allez hop, c'est Jardi qui s'y colle et on reprend nos histoires de coin, de réponses à la jambe tout ça, car ce con de Piotr m'a mis le doute: finalement, la jument répond elle vraiment bien à des actions de jambe isolée?????????? Et Magali et les autres: ai-je bien raison en me disant que l'EDD est à utiliser avec parcimonie? Et si je me gourais et qu'ils voyaient juste avec ce point de vue "non parasité" (pas comme le mien, à force de monter cette jument, sous entendu...).

Donc je commence ma séance avec pour objectif mes coins et mon pli, certes, mais aussi de consacrer un petit moment à des ve'rifications d'exercices de mobilisation (hanchea avec demi tours sur les épaules, épaules avec demi tours sur les hanches) et aussi tenter l'abord d'un ou deux coins en EDD....
Allez c'est parti...

Détente 3 allures sans rien demander de particulier que mouvement en avant régulier et des coins pas trop saccagés. Je note, au galop, une mécanique différente de la jument, qui me fait tiquer.... Au lieu de "lever" cahque foulée de galop, elle le fait "uniquement avec les pattes", assez rasant et peu déplaçant... Et quand je sollicite pour la ployer sur un petit cercle, uf... ya comme un manque de souplesse qui se fait légèrement sentir.... genre..... comme un bidou proéminent qui gène?
Au bous de plus de 7 mois il serait temps. Voici donc, comme Vic me le donnera le lendemain ('decidément entre le petit galop et la peine du bidou elle sont très synchrones), le signal que já ttendais pour proscrire le galop, ne plus travailler que majoritairement au pas, avec très peu de trot.
Voilà ben ce jour là, à la détente, j'ai senti le signal :oe: .

Pas de vidéos de cette séance, des copains étaient là pour me dire bonjour et ont regardé, mais l'APN avait joué les filles de l'air....
J'ai donc consciencieusement fait mes coins et mon pli. C'était pas si pire, y'avait meme comme un léger mieux issu directement de "on bosse le sujet".
J'ai ensuite intégré, comme ça allait à peu près, les déplacements latéraux: ah que vas y un petit appuyer de la ligne du milieu, qui m'a valu les sifflements admiratifs de la foule en délire... Allez leur expliquer, ensuite, que, en selle, mon senti de ce qu'ils ont vu n'est pas du tout bon: mouvement latéral limite excessif, au détriment du mouvement en avant... Il me suffit de décaler ma jambe vers l'arrière sans rien toucher pour que la jument s'engage dans le mouvement latéral, brisant presque le mouvement en avant....
Donc bon, pour moi c'ets bon pour impressionner les foules maybe, mais pas correct du tout dans l'idée que je m'en fais.

Ensuite je continue mon idée de vérification de réponse à la jambe: arrêt, demande de demi tour sur les hanches. Bon ben ça passe tellement bien (domage que je n'ai pas d'image), que en fait j'ai demandé pivot complet à droite, puis à gauche.
Ensuite idem en demandant mobilisation des hanches, demi tour autour des épaules. RAS.
Donc à priori observation de Piotr écartée par vérification: la jument répond OK à la jambe.

On embraye avec les EDD et les coins.... Au bout de 2-3 EDD que j'avais pris soin de faire au trot pour minimiser la casse, je sors la rame et la pagaie pour avoir une jument droite sur la piste: que vas y que ca ve ta coller des EDD partout meme ou tu n'en demandes pas, me confirmant mes craintes sur le sujet....
Cette jument, il y a vraiment un boulot monstrueux et incontournable à faire sur le mouvement en avant et l'engagement droit, propulsion qui s'aligne. Les déplacements latéraux seront une formalité APRES. Si je les travaille trop maintenant je n'aurai jamais un cheval qui sait MARCHER DANS L'AXE.

Pour terminer l'expérience jusqu'au bout, néanmoins, j'ai fait un coin, sorti de coin en EDD, toute la largeur du manège en EDD (finger in ze noze..... marcher de travers cela ne lui pose aucun pb mécanique), et entrée dans le coin en EDD....
Et là, au moment de sortir du coin gentiment, je cesse mon action de jambe + déport d'assiette qui demande l'edd et............ la jument SE JETTE LITTERALEMENT une foulée de pas vers l'intérieur......
Je puis jurer que à aucun moment je ne l'ai déséquilibrée à l'intérieur. Elle s'est juste jetée dedans comme si elle avait rebondi virtuellement sur le mur................ Surprised :think: Surprised :think: :sp:

Bon, alors maintenant c'est officiel. Inutile d'essayer de faire de la mécanique avec cette jument, la mobilisation dans la bonne direction de chacun de ses pieds tenant simplement de la psychiatrie......
Je suis descendue de là (jument sereine, bouche humide mais sans plus), en me disant "p..., on a encore du boulot, c'est pas gagné".... :aa:


VENDREDI 2 JANVIER: Extérieur à la turkmène, Jardi en longe derrière Vic. Tout le monde très sage et se trainant un peu. La confédération des gestantes en sortie.... :aa:


SAMEDI 3 JANVIER: Extérieur à pied avec des copines, trop dur de marcher avec les humains et brouter:



En chemin nous avons croisé ma véto, qui emmenait ses deux juments d'endurance en balade à la turkmène (on est trois dans l'écurie à sortir couramment nos chevaux ainsi), et a décrété en riant "que vraiment elles sont martyrisées" MDRRR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 22:05

Kais a écrit:
Et hop, donc today, DIMANCHE 4 JANVIER: Plat, essai de bride complète.

ALors je vous pre'viens de suite, vous allez être déçus: même pas la jument c'est retournée sur moi de l'action du mors de bride :aa: .
Non blague à part, j'y vais toujours trrrrès progressivement, et mon but était de n'utiliser que les rènes de filet et d'observer la jument avec deux mors (donc un inerte) en bouche, point barre. Rien de spectaculaire donc et pas question de prendre la bride normalement à pleines mains "pour voir"...

Réglages:



A l'arrêt à l'attache, j'actionne le levier pour faire vérifier le réglage: gourmette au contact lorsuqe mors à 45 degrés avec la bouche. RAS, la jument ne réagit pas du tout.




Allez hop en selle....



Bon donc rènes longues, marrant, j'ai pu entendre le "cling cling' caractéristique des deux mors, que je n'avais pas entendu depuis si lontemps. Cela m'a rappelé de bons souvenirs et si un jour je puis amener ma Jardineira à la décontraction qu'avait mon trotteur sur la bride et le filet, ce serait une belle réussite...

Sinon dans l'absolu, en utilisant pas les rènes de bride, tout ce bordel me gène un peu, surtout qu'avec Jardi j'ai encore besoin d'une grande aisance des mains, un peu comme sur un jeune cheval, donc mes rènes de brides, lâches pour le cheval, mais trop courtes entre mes mains, me génaient un peu.

J'ai détendu cool au pas et au trot, puis ai refait mes exercices de coins à l'identique, guettant des éventuelles différences avec le filet simple:
- jument moins détendue, et que je sentais plus ouverte, moins placée. (ce senti m'a été confirmé par les vidéos)
- point positif cependant: pas de réapparition de l'encapuchonnement, que je craignais à cause du volume des deux mors dans la bouche. Il semblerait donc franchement que je tienne le bon bout du coté des vestiges de cette défense là :sot:

Je n'ai pas essayé de prendre contact sur les rènes de bride, me semblait inutile au vu de ce que j'avais en filet (détérioration légère de la situation, donc aucun intérêt de rajouter un paramètre à ce stade).

Et là mon sauveur arriva: Laeti, venu me dire un truc, que j'ai embauchée le temps de deux court films, histoire de voir la jument de l'extérieur. Durant la prise de vue, (merci à mon cameraman impromptue +++ :biz: ), j'ai essayé de condenser les exercices abordés lors des autres séances filmées, pour avoir possibilité de comparaison: passage des coins, arrêts-reculers, et meme appuyer (que je califierai, au stade où on en est, "d'excessif"...).

Bon visionnage et à vos clavier si cela vous inspire....

Vidéo 1:


Passage du coin (pas si pire...)
Arrêt (ouvert)
Reculer (à peu près regardable)
Remise en avant - jument qui cherche son attitude, perte de stabilité par rapport au filet simple
Passage du coin (trop rapide mais acceptable)
Vous noterez que la zone maudite du manège de la dernière fois ne l'est plus.....

La vidéo 2, seconde et dernière, plus interessante, est en train de charger (ca a planté 2 fois, j'espère que je vais y arriver :ca: )[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 22:06

Kais a écrit:
Yesssssssss... Pendant la nuit , mis à charger hier soir, la video récalcitrante a finalement daigné passer!!!!

Donc, je vous remet la première:

Vidéo 1:


Passage du coin (pas si pire...)
Arrêt (ouvert)
Reculer (à peu près regardable)
Remise en avant - jument qui cherche son attitude, perte de stabilité par rapport au filet simple
Passage du coin (trop rapide mais acceptable)
Vous noterez que la zone maudite du manège de la dernière fois ne l'est plus.....

La vidéo 2, seconde et dernière, celle qui coincait:

[/quote]

Passage du coin et enchainement sur un appuyer dans la diagonale. La jument est ouverte et se maintient "trop" dans le déplacement, comme d'habitude, et il me faut agir pas mal pour lui demander d'en sortir . Il est interessant de noter que c'est DANS l'exercice que la jument fait cliqueter soudainement les mors, animant sa bouche qui est inerte avant et après......... :think:
Démonstration éloquante que sans rien chercher d'autre que le mouvement de l'exercice, la décontraction peut en découler rien que par son existence propre, de l'exercice (chais pas si chui trop claire, là).
Bien sur pour moi appuyer très impropre: jument ouverte, pli trop discret, trop de déplacement latéral au détriment de la poussée en avant.... On en est au début. En tout et pour tout ceci doit être pas plus que ma dicxième demande d'appuyer dans la vie de la jument.

Un autre coin (les coins sont en nette amélioration, par contre ma fin de doubler est irregardable).

Arrêt (vomi, pas bon)

Reculer, traversé, puni, redemandé - reculer, traversé, puni, redemandé, quelques pas justes, puis retraversé, remise en avant, arrêt, reemande, reculer presque correct quoique pas encore assez fluide, et comme je la sens qui "cherche" son traversement vers l'intérieur, je décide de l'achever par un demi tour sur les hanches demandé un peu vivement, dans l'idée que la prochaine fois elle anticipe le demi tour et donc évite de mettre ses hanches à l'intérieur pour se faciliter la tâche.
Le demi tour, efficace quoique pas très bien fini (hanches qui repartent aussi mais pas grave de mon point de vue: il m'interessait juste d'avoir l'idée du demi tour), est salué par les deux westerners de la caméra et la lice par un éclat de rire de surprise: "un rollback"!!!! MDRRR
Le rollback, spéciale décicace à Laeti d'ailleurs, c'est elle qui me l'a appris :con: :con: . Donc c'était fun de placer cette figure, bien que je l'aie fait sans trop réfléchir et rapport à se traversement répété. Il est à noter, première vidéo, qu'à l'autre main elle ne se traverse plus :oe: .

A vos claviers si cela vous inspire.





Merci à Laeti pour ses talents de cameraman, car je l'ai chopée au passage à l'improviste et elle a accepté de mettre dans la boite ces quelques minutes fort interessantes et surtout qui me permettent d'avoir une vision extérieure qui confirme ce que je sentais en selle +++++ Merci m'dame!!!! :sot: :biz:[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 26 Jan 2009 - 22:09

****** EN CONGE MATERNITE ******



Merci à Laurence et Laetitia pour toutes ces images de travail, si précieuses pour moi ++++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Sam 19 Sep 2009 - 8:36

Bon.

Hier soir je selle mon adorable Jardi par ma fin de rhume fiévrotante mais sous le doux soleild e septembre dans la prairie.
Depuis le poulinage on a fait pas mal d'extérieur, tant que suite à un gros trotting bitume já i honte du peu de pied qui lui reste bien que cela n'aie pas l'air de la géner du tout, donc depuis 2-3 semaines on se cantonne à notre bout de prairie pour travailler sur le plat.

Je détend. Deux de tension, Jardi-ka-fumé-un-tarpé , inhabituellement régulière, un brin à la limite de la sous impulsion j'aurais presque dit mais comme elle était bien régulière et que je ne voulais pas altérer cette cadence si rare chez elle, j'ai touché à rien Very Happy .... Laisssé faire.
En fin de détente, je la sentais tellement bien au galop, super zen, dans un équilibre (là aussi c'est rare) pas vacillant comme d'habitude (d'habitude elle est capable de faire la moitié du cercle en se tenant bien, incurvée, et l'autre moitié comme une moto, et elle recommence à chaque cercle, limite en fonction du terrain on pourrait presque dire, sauf que en regardant le terrain on voit zéro différence, limite elle le fait aussi presque pire dans un super manège bien homogène.... ). Donc là c''etait régulier, assez homogène.... ya eu un p'tit rayon de soleil sur nous, j'ai demandé le huit de chiffre galop-contre galop (un pli int/ contre pli au galop donc) et c'est passé comme une lettre à la poste, léger léger devant, sur un rayon de courbe d'à peine 12 m je pense (un poil plus grand que mes repères de carrière à 20m).
Je passe au pas, émerveillée, me disant que c'était un accident MDRRRR . On butait sur le contre galop l'année dernière sur les contre changements de main (elle le faisait, mais dans une accélération qui montrait bien que la puissance et la tenue - l'' equilibre koi - ne suivait pas). J'avais tout mis de coté pour travailler les coins et le pas pendant l'hiver (vous vous souvenez, les fameux coins Very Happy ), et c'est ce travail que j'ai repris sauf que já i pas de coin mais je bosse sur les variations de diamètre de cercle en pli intérieur exclusivement.

Je cherche un deuxième rayon de soleil, change de main et demande le meme, seul moyen d'en avoir le coeur net......
Et ça passe avec aisance, régularité, micro accélération à la fin quand j'ai exulté en félicitations pour revenir sur le cercle à juste mais c'était plus de joie commune que de perte d'équilibre ce coup ci MDRRR (moi super fière de l'exploit et Jardi contente d'être vivement encouragée LOL ).
Tellement contente qu'après je voyais pas comment continuer une séance pareille: j'ai mis pied à terre.


En tout et pour tout chui restée 12 minutes à cheval.
J'en vient presque à soupçonner Jardi de me donner tout ce que je veux de plus en plus vite et mieux pour me faire descendre et avoir sa pomme plus rapidement Very Happy Very Happy Very Happy .....

Vic-après-congé-maternité est surprenante aussi. J'en parlerai un autre jour.
Pour Jardi je vais essayer de prévoir des concours de dressage cet automne, quitte à amener Lua à titre d'execrcice et la laisser attachée au camion le temps de la présentation, qui ne dure pas longtemps, donc ça peut être interessant en termes de manipulation pour le p'tit Lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Lun 21 Sep 2009 - 11:56

Sacrée Jardinouillette !!! vraiment sympa cette juju... J'aurais tant aimé que zaza soit pleine aussi... mais c'est pas pour cette année, par contre ROXANA elle, est bien pleine cette fois ! ça me fera trois poulichou/lichettes au printemps prochain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien   Aujourd'hui à 19:20

Revenir en haut Aller en bas
 
JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» JARDINEIRA "Gazel", pur sang Lusitanien
» A RESERVER pouliche pur sang arabe "VENDUE"
» [Honda] "X6"
» Championnat d'Europe Pur Sang Lusitanien
» CACHASSA DU PHOENIX, pouliche Pur Sang Lusitanienne Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: