CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etriers d'endurance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Etriers d'endurance   Lun 20 Sep 2010 - 16:42

Perrine a couru hier à Solignac sa première course (20 km) avec Chéri de Galahad (première pour lui aussi) . Elle a fini 2e en Club. Je suis très fiere. Mais elle a mal-mal-mal en arrière de sa malléole externe. Je suis donc à la recherche d'une espèce d'étrier pour les prochaines courses.
J'ai trouvé ça :
Quelqu'un connais ? Qu'en pensez-vous ?

http://equi-bride.com/htm/produits.asp?f_n2_id=8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Lun 20 Sep 2010 - 19:43

Je ne sais pas quel modèle tu regarde.

J'utilise des Gaston Mercier, que je trouve super, mais cher.



A refaire, j'achèterais ce genre d'étrier (sur la page que tu donne en lien) :




Sinon j'aimerai beaucoup essayer les étriviers K'val et leur look venu d'ailleurs (l'argument étant que nous autres humains sommes fait pour un appui sous tout le pied) :



Mais le prix est dissuasif.


Reste que la douleur à la cheville est peut être autant un problème de position (talon fortement baissés et cheville "verrouillée" par exemple) que de matériel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Lun 20 Sep 2010 - 22:32

Jamais essayé d'étriers d'endurance, par contre mes étriers portugais ont aussi un plancher large, et c'est très appréciable.
Au niveau confort, stabilité, bref à tous points de vue.
Il y a quelques années, j'ai vu des cavaliers d'endurance utiliser des étriers camargue, pour le plancher large aussi. Et la sécurité.

On peut prendre mal aux chevilles en chaussant trop court, entre autres.
Pour une reprise d'une heure, ça passe, par contre deux heures sportives en permanence enlevé ou en suspension, là ça peut devenir inadapté.
Ca donnerait quoi en rallongeant d'un ou deux trous?
Revenir en haut Aller en bas
Flore
Novice


Messages : 68
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 1:38

igw58 a écrit:
Je ne sais pas quel modèle tu regarde.

J'utilise des Gaston Mercier, que je trouve super, mais cher.



Sinon j'aimerai beaucoup essayer les étriviers K'val et leur look venu d'ailleurs (l'argument étant que nous autres humains sommes fait pour un appui sous tout le pied) :



Mais le prix est dissuasif.





Je les ai vus en vrais ces étriers, ça a l'air pas mal (en tant que personne super sensible aux trucs nouveaux), mais le prix comme tu dis Surprised

je serais curieuse de ce que ça donne mais bon quand c'est pour mon confort, je suis toujours moins encline à dépenser que quand c'est pour le confort du cheval, MAIS, je ne pratique pas d'endurance :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 10:32

Il me semble quand même que ces étriers sont plutôt destinés au CSO.
Pas sûre qu'ils aient été étudiés pour chausser long et rester en équilibre dessus pendant plusieurs heures...
Revenir en haut Aller en bas
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 11:07

Je regardais les K'VALL .Perrine chausse toujours trop court (à mon gout) et elle a tendance à oublier de descendre ses talons, mais cette tendinite aux chevilles apparait pendant et après tous les trotting, donc je peux y mettre le prix, vu qu'il s'agit d'une activité professionnelle, suivie et pluridisciplinaire. Je voulais simplement savoir si du point de vue technique et ergonomique il y avait inconvénient....En tapant K'val sur gogol, on a des vidéos qui tendent à conclure en ce qui concerne l'équilibre, la sécurité, le plus pour le jeune cheval en terme d'efficacité de la posture....En plus, Perrine souffre aussi en dressage pour ramener ses bout du pied vers l'intérieur, ça devrait l'aider.


Dernière édition par salamandre le Mar 21 Sep 2010 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore
Novice


Messages : 68
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 12:59

Bon ben le gars que j'ai vu (apparement le concepteur) au salon du cheval m'a certifié que ça fonctionnait pour toutes les disciplines (le truc est assez bien réglable) et apparemment il y a déjà des gens en endurance qui l'utilisent (entre autre Sélena de Wasseige,médaille de bronze au championnat d'Europe) , ce qui me chiffonne un peu c'est le système de sécurité : le plancher se déclipse sur le côté, mais reste que si on tombe en arrière ? je vois pas très bien le bazard...

Ceci dit un super étrier ne règlera peut être pas le problème de tendinite, apparemment elle a une faiblesse de ce côté là ? (hyper laxe ?)
Dans certains cas (pas tous) une tendinite peut être due à un manque de souffre (on ne mange plus assez de choux aujourd'hui), la mienne a été soignée (plus rien depuis 5 ans) à coup de 9g de MSM par jour pendant 10 jours (bonjour l'estomac), parfois un bon médecin naturopathe peut faire des merveilles ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 15:11

Qu'est-ce que c'est MSM ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 16:05

Je suis hyperlaxe, cela dit qu'on le soit ou pas, une position inadaptée c'est une position inadaptée.
Il y a peut-être une raison, si les cavaliers d'endurance, de travail, etc. ne chaussent pas en longueur obstacle.

Déjà, concernant la longueur d'étrivières, les talons pas descendus, les pointes de pieds qui sortent -> tout ça me fait penser à une position et une descente de jambes défectueuses. Est-ce que Perrine a moyen de faire voir et corriger sa position, avec un enseignant compétent?
Normalement, en prenant une position juste et adaptée à l'activité que l'on pratique, et en y allant progressivement, on ne devrait pas faire de tendinites, ou alors il y a un problème.

Corriger un défaut "de force", à travers un matériel contraignant, cela me semble non seulement une "béquille" technique bien illusoire, mais aussi source d'autres problèmes et d'autres tendinites, etc., comme partout où l'on force le corps.
Enfin, opinion perso. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Flore
Novice


Messages : 68
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 16:26

salamandre a écrit:
Qu'est-ce que c'est MSM ?
C'est souffre sous la forme méthyl-sulfonyl-méthane http://en.wikipedia.org/wiki/Methylsulfonylmethane



Citation :
Déjà, concernant la longueur d'étrivières, les talons pas descendus, les pointes de pieds qui sortent -> tout ça me fait penser à une position et une descente de jambes défectueuses. Est-ce que Perrine a moyen de faire voir et corriger sa position, avec un enseignant compétent?
Normalement, en prenant une position juste et adaptée à l'activité que l'on pratique, et en y allant progressivement, on ne devrait pas faire de tendinites, ou alors il y a un problème.

+1

Citation :
Corriger un défaut "de force", à travers un matériel contraignant, cela me semble non seulement une "béquille" technique bien illusoire, mais aussi source d'autres problèmes et d'autres tendinites, etc., comme partout où l'on force le corps.
Enfin, opinion perso. Wink

Ceci dit, cet étrier n'a pas l'air de contraindre (il a l'air moins contraignant qu'un étrier classique vu qu'en plus il est réglable) et peut peut être aider a corriger la position (quoi qu'au vu des vidéos publicitaires de l'objet, j'ai quand même vu des jambes affreusement pas à leur place, à mon avis il doit pas faire des miracles non plus) ou à pallier une faiblesse de la demoiselle.

Donc au final, corriger la position c'est faisable sans l'étrier et à ce moment là soit le problème se règle tout seul et c'était bien du à la position, soit le problème se règle pas et ça vient d'autre chose.

L'étrier peut aider à corriger la position, mais ne semble pas être une solution miracle non plus une vidéo du produit à l'appui.

j'ai pris la pire vidéo, mais si tu regarde la vidéo endurance, la fille a aussi la jambe qui se ballade à un moment. D'autre part, l'étrier peut peut être compenser une faiblesse de la cheville, si c'est bien ça le problème ....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 19:33

Ondine a écrit:

Corriger un défaut "de force", à travers un matériel contraignant, cela me semble non seulement une "béquille" technique bien illusoire, mais aussi source d'autres problèmes et d'autres tendinites, etc., comme partout où l'on force le corps.
Enfin, opinion perso. Wink

Je plussoie avec Flore, je ne pense pas que cet étrier "force". Mais comme il change assez radicalement la base d'appui, ça doit pouvoir aider à modifier la position.
Ceci dit, sur les photos de Perrine à cheval sur Moonlight (voir post dans présentation des humains), je ne voit rien d'évident qui expliquerai le mal de cheville. Après, ce ne sont que des photos...


J'aimerai vraiment essayer pour voir la différence avec mes étriers à plancher large...
J'ai un copain qui a randonné avec, il avait l'air de trouver ça pas mal (sauf qu'il avait de trop grands pieds et ça déclenchait la sécurité de temps en temps). Mais bon, il n'avait pas l'air d'avoir envie d'investir pour autant et semblait tout aussi heureux avec des étriers "normaux". (c'est quelqu'un de "cavalier", qui n'a pas besoin de "béquille matérielle" pour se sentir calé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 21 Sep 2010 - 22:09

Quand elle se concentre en dressage, sa position est bonne, mais elle a mal sur le bord externe du pied. Pour le reste (ballade etc) elle préfère souvent ne pas chausser ses étriers. Chausser long elle n'aime pas parce qu'elle les perd, qu'elle dit. Elle est complimentée sur sa position, mais elle a mal . Je lui dirai d'en toucher deux mots à l'enseignante à Châtellerault.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mer 22 Sep 2010 - 1:53

salamandre a écrit:
Perrine chausse toujours trop court (à mon gout) et elle a tendance à oublier de descendre ses talons, (...)En plus, Perrine souffre aussi en dressage pour ramener ses bout du pied vers l'intérieur, ça devrait l'aider.


salamandre a écrit:
Quand elle se concentre en dressage, sa position est bonne, mais elle a mal sur le bord externe du pied.


salamandre a écrit:
Pour le reste (ballade etc) elle préfère souvent ne pas chausser ses étriers. Chausser long elle n'aime pas parce qu'elle les perd, qu'elle dit



1) tout le monde n'est pas forcément d'accord, mais moi je pense qu'il ne faut pas baisser les talons tant que ça : pieds à l'horizontal et cheville souple, c'est très bien. Par contre, jamais de talon qui remontent... (mais sur les photos précédemment mentionnées, Perrine n'a pas les talons qui remonte, et ses talons sont assez descendus en ce qui me concerne)

2) Est-ce qu'elle essaye de "forcer" la pointe des pieds vers l'intérieur, en utilisant sa cheville ?
Ou plus simplement, est-ce que le mal de cheville ne viendrait pas du fait qu'elle a les pointe de pieds qui ressortent (d'après ce que tu dis) et que l'étrier "force" la cheville à les mettre plus droit ?

3) .... pour rentrer les pointes de pied, il est peu efficace (et douloureux....) d'essayer de faire pivoter les pieds à partir de la cheville. Le problème vient de plus haut, d'un manque d'ouverture de l'articulation de la hanche. Un autre symptôme (en plus des pointes de pied sorties), et le fait que le cavalier ne perd ses étriers s'il chausse long...

Cet été, la prof que j'ai trouvé m'a montré "à la main", en prenant ma jambe, comment ouvrir cette articulation. Un des effet magique a été d'aligner les pieds avec le cheval (j'ai tendance à avoir les pointes de pied qui sortent)... sans qu'on ai du tout touché à la cheville.
Maintenant je travaille à retrouver (ça, ça va) et conserver (plus dur) cette ouverture de la hanche, qui procure ce qu'on appelle "une bonne descente de jambe".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salamandre
Militant


Messages : 398
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 56
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mer 22 Sep 2010 - 20:35

flower Je ne visualise pas bien la manoeuvre de la hanche. On lui a appris à ouvrir cet angle, pour accompagner le dos du cheval, ce qui entraine la rotation à l'extérieur du bas de la jambe (trot assis) en descendant le talon pour ne plus perdre ses étriers. C'est sur que si en plus on lui dit de rentrer la pointe du pied, ça coince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mer 22 Sep 2010 - 21:21

salamandre a écrit:
flower Je ne visualise pas bien la manoeuvre de la hanche. On lui a appris à ouvrir cet angle, pour accompagner le dos du cheval, ce qui entraine la rotation à l'extérieur du bas de la jambe (trot assis) en descendant le talon pour ne plus perdre ses étriers.


... je ne sais pas comment expliquer clairement (j'y réfléchis). Peut être que j'arriverai à faire une vidéo ce we, si j'arrive à reproduire le truc de manière probante (et que j'ai un cobaye sous le coude...).

J'essaye quand même par écrit :

Tel que tu décris la chose : "ouverture de l'angle qui entraine la rotation à l'extérieur du bas de jambe", je vois de quel angle tu parle : plutôt un angle sur le plan horizontal, genre si je suis debout ça revient à faire pivoter mes jambes vers l'extérieur et donc à pointer mes pieds vers l'extérieur (justement...).

Ben c'est pas ça. L'histoire de la descente de jambe, c'est une ouverture de l'articulation dans le plan vertical. Ce que tu va faire naturellement si tu te laisse doucement tomber à genou.
Dans le bouquin de Sally Swift, je crois qu'elle dit qu'il faut "tirer les genoux vers le bas".

salamandre a écrit:
(...), ce qui entraine la rotation à l'extérieur du bas de la jambe (trot assis) (...)C'est sur que si en plus on lui dit de rentrer la pointe du pied, ça coince.

Ben oui, c'est aberrant d'un point de vue mécanique, ça fait forcer = douleurs et position "coincée".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marimi
Militant


Messages : 133
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Sam 25 Sep 2010 - 6:34

J'ai jamais vu les étriers k-val, mais j'ai un peu de difficulté avec le concept. Dans ma tête ça sonne comme une béquille pour compenser un point qu'on n'arrive pas à corriger. Un étrier qui garde ton équilibre pour toi...

Ma nouvelle selle vient avec des étriers de 3 pouces de large, soit 7,5 cm. Je suis incapable de monter avec ça. L'étrier me sors du pied en permanence et je n'arrive pas à baisser mon talon sans le perdre. J'ai l'impression que ces étriers sont fait pour assurer un confort en longue durée, donc pour la randonnée. Pour le travail en manège, c'est assez contraignant je trouve. Pour arriver à les tenir dans mes pieds pour un tour de galop je dois vraiment rentrer mon pied très loin dans l'étrier!

Mes étriers habituels font 2 pouces, donc 5 cm. c'est une largeur standard. Beaucoup plus travaillable. Pour ma part, je n'ai jamais vraiment monté plus de 4h mais je ne me sens pas gêner pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BrigitteHUARDphoto
Novice


Messages : 1
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Jeu 6 Jan 2011 - 1:20

Selena DE WASSEIGE, en photo avec des étriers Kvall sur certaines courses d'endurance : clic sur ce clien
Bonne année 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brigitte-huard.com
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Jeu 6 Jan 2011 - 10:33

C'est un bien joli couple Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tulgitam
Novice


Messages : 3
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mar 22 Fév 2011 - 18:30

Apres avoir eue une cheville poly-fracturé il y a 5 ans, qui me fait encore souffrir. Je pensais que je ne pourrais plus monter. J'avais régulierement fait des essais avec mon materiel et chaque fois je redescendais déçu voir moitié angoissé à cause de cette #@ cheville. J'ai investi un peu au hasard dans ces etriers k'vall, bon ça ne me permet pas de refaire ce que je faisait avant mais au moins je peux aller faire des balades d'1 à 2 heures à tout les allures. Question position je ne peux pas trop en parler pour l'instant, je suis encore en train de chercher LE réglage optimal pour retrouver ma posotion d'avant l'accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore
Novice


Messages : 68
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mer 23 Fév 2011 - 12:54

Ah intéressant d'avoir quelqu'un qui a enfin essayé ces étriers !

Je serais curieuse de savoir (quand le bon réglage sera trouvé) quels sont les qualités et défauts de ce truc :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Mer 23 Fév 2011 - 15:43

Perso je n'ai pas essayé, mais j'ai récemment rencontré quelqu'un qui m'a tenu à peu près le même discours que Tulgitam : dans la quasi impossibilité de supporter des étriers "classiques" plus de quelques minutes (problèmes de genou, je crois), il monte depuis plusieurs mois avec des Kavall et en est tout à fait satisfait, il peut à nouveau sortir en balade plusieurs heures...

Seul inconvénient pour lui : parfois un pincement du mollet entre l'étrivière arrière/interne et le cheval. Mais évidemment avec des mini-chaps ou des bottes l'inconvénient disparaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etriers d'endurance   Aujourd'hui à 16:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Etriers d'endurance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etriers K VALL
» quels etriers de frein avant sont adaptables ?
» compatibilite etriers zx6r 97
» travaux sur mes etriers arriere - GTV
» etriers freins zx698-99

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Connaissance & gestion du cheval :: Matériel & équipements-
Sauter vers: