CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 14 Sep 2011 - 0:07

J'ai trouvé l'article

il provient du site de l'association Française du Shire.


Dermatite du Paturon chez le Shire et le Clyde
par le Dr Gregory L. Ferraro


Tout individu ayant été chargé de la garde et l’entretien de chevaux de trait est familier avec la dermatite chronique qui sévit dans la zone du paturon de leurs protégés. Traditionnellement repérée par des égratignures, croûtes ou crevasses, cette pathologie est le fléau de l’existence des cavaliers qui ont besoin de garder leurs chevaux en bon état et aptes au travail.
Une affection cutanée localisée qui semble ne jamais s’en aller, malgré des soins constants et l’application d’un large éventail de médicaments, potions et autres thérapies.

Bien que cette pathologie soit largement connue dans toute l’industrie du cheval, c’est chez le Shire et Clydesdale qu’elle se manifeste dans ses formes les plus sévères et débilitantes.
La maladie débute souvent chez les jeunes chevaux, progresse tout au long de la vie de l’animal et se termine souvent par l’apparition de lésions persistantes et une incapacité à se déplacer. Cela apparaît d’abord comme de petites zones, bien démarquées, avec de multiples ulcérations dans le creux du paturon d’un seul ou de plusieurs membres. Ces ulcérations sont couvertes par des croûtes et saignent fréquemment, particulièrement lorsque le cheval est à l’exercice.
Initialement ces petites lésions répondent au traitement topique mais souvent on observe des récidives, qui sont chaque fois plus sévères et plus importantes. Ces lésions multiples se rejoignent souvent, formant de larges zones d’ulcération. Il se peut même qu’elles soient chroniquement infectées, produisant alors une quantité importante d’exsudat et engendrant un épaississement important de la peau.

Avec le temps, ces lésions s’étendent, allant jusqu’à atteindre la peau jusqu’au genou ou au jarret. Les chevaux sévèrement touchés présentent souvent un gonflement généralisé des quatre membres. Chez les chevaux plus âgés, affectés chroniquement, cet élargissement des extrémités distales des membres devient permanent et est accompagné par un épaississement de la peau, et l’apparition de larges nodules durs et bien délimités. Ces nodules peuvent devenir très gros (de la taille d’une balle de golf voire plus) et entraîner un problème mécanique car ils interfèrent avec le mouvement.


(en image:La jambe rasée d’un cheval de trait atteint de dermatite du paturon présentant une irritation chronique et épaississement de la peau de la jambe.)

Cavaliers et vétérinaires ont débattu sur l’origine et les traitements possibles de cette maladie durant des décennies. Tout, de la gale aux bactéries, en passant par les champignons, les produits chimiques ou les plantes irritantes, a été impliqué comme cause possible. On a même envisagé l’implication des fanons, car ils conservent l’humidité et par conséquent constituent un milieu idéal, chaud et humide, pour permettre la croissance bactérienne et fongique. Ces dernières années, certains vétérinaires ont estimé que la maladie était en quelque sorte liée à un problème de photosensibilité parce que les lésions étaient plus évidentes sur les membres blancs. En fait, elles sont également répandues sur les membres noirs, juste plus difficiles à voir, en particulier chez les chevaux aux fanons bien développés.

Dans la fin des années 1980, un certain Dr Tony Stannard de l’UC Davis School of Veterinary Medicine procéda à quelques analyses préliminaires microscopiques des zones atteintes de la peau et classa ce qu’il découvrit comme « Vascularite Leucocytoclasique du Paturon. » Ce nom assez long et compliqué visait à indiquer que la maladie était causée par des changements dégénératifs dans les vaisseaux sanguins microscopiques de la peau affectée. Ses travaux ont alors fourni une première indication: les traditionnelles et communes « crevasses » des chevaux de trait pouvaient être, en fait, une réelle entité pathologique. Malheureusement, ses recherches dans ce domaine ont été écourtées par sa mort prématurée.

Récemment, en raison de l’intérêt, la coopération et l’aide financière provenant de la Ferme d’Ayrshire à Upperville, en Virginie, les scientifiques du Centre pour la santé Equine de l’UC Davis ont repris ces travaux. L’équipe de recherche, dirigée par le Dr Verena Affolter, a catalogué et a suivi la progression des lésions, a effectué des biopsies, a analysé les tissus récoltés au microscope et les a soumis à divers antigènes équins. Les chercheurs ont confirmé ce que le Dr Stannard suspectait; que la dégénérescence du système vasculaire a une composante auto-immune qui est au cœur de la production de la maladie.
Bien que le travail ne soit pas terminé et n’ait pas débouché sur une conclusion quant à la cause et l’effet de la maladie, la recherche à ce jour indique que la plupart des dommages causés à la peau et aux tissus sous-cutanés de la jambe et du paturon peuvent être le résultat de la propre réponse du système immunitaire du cheval à un agent irritant.

En d’autres termes, le premier « agent » qui attaque la peau n’est pas important. Un type de bactéries, de champignons ou de gale touche la peau du cheval qui déclenche alors une réponse hyperactive ou mal orientée par les propres mécanismes de défense du cheval. Le propre système immunitaire de l’animal devient alors la cause du problème. Cette «hyper» réaction de l’organisme persiste longtemps après que l’irritant d’origine (acariens, bactéries, etc.) ait disparu, ce qui explique en partie pourquoi la liste des échecs thérapeutiques est si longue. Quelque soit le traitement particulier employé, il peut éliminer l’agent pathogène présent en particulier, mais une fois que celui-ci est éliminé, un autre qui n’est pas sensible aux médicaments choisis prend le relais parce que la peau du cheval est trop occupée à lutter avec elle-même pour se défendre contre les potentiels nouveaux envahisseurs.

Ainsi, la dermatite du paturon qui a toujours tourmenté les amateurs du cheval de trait n’est pas, en fait, une simple infection par un agent microbien unique et facile à éradiquer, mais plutôt la manifestation d’une maladie auto-immune extrêmement complexe. Ces types de mystères médicaux sont difficiles à démêler, en effet, les chercheurs de UC Davis ne s’attendent pas à la découverte d’une solution définitive avant des années…

Bien que les recherches soient toujours en cours et loin d’être complètes, les informations factuelles développées jusqu’à présent prêtent à des recommandations pratiques concernant les soins des chevaux affectés par cette pathologie. La propreté est extrêmement importante pour le contrôle à long terme et la gestion de ces lésions. Les poils au-dessus des zones abîmées doivent être lavés et séchés avec soin de façon journalière. Cela supprime la saleté, les débris et le pus qui favorisent le développement des microbes. Bien que la coupe ou le rasage des fanons puissent faciliter le traitement des animaux gravement atteints, ils ne sont pas un traitement en soi; ces solutions ne sont également pas nécessaires pour contrôler positivement la maladie.

Les préparations topiques antimicrobiennes ou antifongiques ne sont que très légèrement utiles, car: (1), tandis qu’elles peuvent tuer l’agent pathogène présent à l’heure actuelle notamment dans les lésions, cet organisme sera, très certainement, remplacé par un autre qui n’est pas sensible au produit utilisé et , (2) aucun produit actuel ne peut influer sur la maladie auto-immune sous-jacente. De même, il n’y a aucun sens à utiliser des agents topiques hautement toxiques ou irritants tels que l’acétate de plomb ou des préparations de type goudron, car, alors qu’ils peuvent tuer tout ce qui bouge (y compris le groom!), ils ne font rien pour contrer la maladie de base et peuvent, au contraire, contribuer à un affaiblissement supplémentaire de la peau.

Un traitement topique qui s’est montré, au fil du temps, être utile dans le contrôle et la gestion des lésions de la peau est l’application quotidienne des préparations à base de soufre. Celles-ci se présentent sous deux formes. Le premier est le souffre en poudre couramment utilisé pour le contrôle des maladies de plantes. Cette poudre se trouve facilement dans les pépinières et autres magasins de produits de jardinage. La poudre peut être mélangée avec de l’huile minérale pour former un « milk-shake » épais comme solution qui peut ensuite être massée profondément dans les zones affectées de la peau après que les jambes et les poils aient été soigneusement lavés et séchés. La clé ici est que la préparation doit être soigneusement travaillée vers le bas dans les zones affectées de la peau. Il ne suffit de le verser sur les fanons ou de tamponner les lésions avec la préparation, cela ne serait qu’un échec. L’inconvénient évident de ce traitement est qu’il nécessite beaucoup de temps.

La deuxième méthode pour utiliser le soufre comme traitement est l’utilisation de solutions à base de bouillie soufrée (ou chaux soufrée). Elles sont généralement recommandées pour la dermatite chez les chats et les chiens et sont disponibles dans la plupart des magasins de fournitures vétérinaires. Ce traitement n’est efficace que si on prend soin de faire tremper les membres touchés assez longtemps dans la solution afin que le soufre entre en contact direct avec la peau pendant un laps de temps suffisant.

En outre, les acariens et autres parasites doivent être définitivement contrôlés, car ils peuvent être à la fois une cause et un stimulant de la maladie. Parallèlement au traitement du cheval, les écuries, bâtiments et installations, doivent aussi être nettoyés et pulvérisés périodiquement avec un spray aérosol pour éliminer les parasites. Les corticostéroïdes systémiques ne sont efficaces que lorsqu’ils sont utilisés à des doses relativement élevées. Par conséquent, ils ne peuvent être utilisés qu’ à court terme chez les animaux touchés pour aider à établir une base plus stable pour la thérapie à long terme. Les préparations de stéroïdes topiques sont, en gros, inefficace. Les antibiotiques systémiques ne sont utiles que si la pathologie est temporairement compliquée par une infection bactérienne secondaire. Les antibiotiques topiques et antifongiques, tel que mentionnés plus haut, ne sont que très légèrement utiles et doivent être changés au moins tous les trois jours pour avoir un effet sur le contrôle des populations microbiennes.

En résumé, soulignons-le de nouveau, les lésions de la peau que nous voyons sur les paturons de Shires, Clydesdale et peut-être d’autres races de chevaux de travail ne sont pas des infections isolées ou de simples abrasions de la peau, mais le résultat d’une maladie auto-immune systémique très compliquée et, encore, mal définie.
Bien que les scientifiques vétérinaires travaillent dur afin de mieux comprendre cette maladie, la guérison est encore loin. Le contrôle est possible grâce à la mise en œuvre d’un programme quotidien et appliqué de propreté et de décontamination.
Il doit être bien entendu que celui qui contemple dans le plaisir le résultat du travail obtenu par l’utilisation et la qualité des chevaux lourds, doit aussi être prêt à assumer la responsabilité parfois lourde qu’est le bon entretien et le maintient en bonne santé des ces nobles destriers.

Traduction : Aurore Moigneau sur le site de France Clydesdale
Source : Article original [url=http://www.completerider.com/pasterndermatitis.htm
http://www.completerider.com/pasterndermatitis.htm[/i[/url]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 14 Sep 2011 - 10:02

Merci bien Kapouine !! Article super intéressant qui me conforte à essayer d'autres choses que les traitements externes.

Citation :
En d’autres termes, le premier « agent » qui attaque la peau n’est pas important. Un type de bactéries, de champignons ou de gale touche la peau du cheval qui déclenche alors une réponse hyperactive ou mal orientée par les propres mécanismes de défense du cheval. Le propre système immunitaire de l’animal devient alors la cause du problème.

Citation :
Ainsi, la dermatite du paturon qui a toujours tourmenté les amateurs du cheval de trait n’est pas, en fait, une simple infection par un agent microbien unique et facile à éradiquer, mais plutôt la manifestation d’une maladie auto-immune extrêmement complexe.

Maladie auto-immune quand tu nous tiens !!!

L'article parle aussi je crois (je n'arrive plus à retrouver le passage après 2 relecture) du travail du cheval qui est important. Plus le cheval bouge, moins il est embêté par tout ça : c'est plein de bon sens. L'idée m'avait traversée mais difficile à observer sur Saga car elle n'est pas travaillée assez souvent.

La propolis en tant que boostant du système immunitaire peut avoir une action surprenante dans le bon sens ? A suivre donc dans quelques semaines puisque je viens tout juste de commencer le traitement.

Je vais aussi continuer des traitements externes sur les postérieurs. Je ne fais rien aux antérieurs, on verra bien s'il y a une différence.

D'autres idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 14 Sep 2011 - 10:12

Ala lecture du truc


Propolis à fond la caisse oui.



Peut être se fendre d'une petite prise de sang test de la piroplasmose cf mon expérience sur vic et mon expérience lyme: un système immunitaire ne se déglingue pas "sans raison"......................

Aussi toper sur le net une boite de "flore process": ne peut pas faire de mal et vu sur uruguai donne parfois un sérieux coup de pouce sur un organisme affaibli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 14 Sep 2011 - 10:20

J'ai commandé flore process hier.
J'attends le colis et dès que je le reçois, je voudrai lui donner 48 heures après un vermifuge à l'ivermectine ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 14 Sep 2011 - 10:22

Meme si l'ivermectine n'est pas censé toucher les bactéries je ferais l'inverse: le grand ramonage ivermective d'abord, et les recharger les batteries après Wink
(en te relisant je me demande si ce n'est pas précisément ce que tu dis que tu veux faire mais la tournure de phrase peut penser à l'inverse - j'attendrais peut être meme un peu plus que 48h puisque les vermi on voit des trucs sortirs 3 jours après)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 14 Sep 2011 - 10:29

Oui, oui pardon, je me suis mal exprimée : ivermectine en premier, et quelques jours plus tard (donc + de 48 heures d'après ce que tu dis) le traitement de flore process (sur 5 jours). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 14 Sep 2011 - 10:32

C'ets bien ce que j'avais cru lire en te relisant (on va y arriver)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Jeu 22 Sep 2011 - 9:53

- Vermifuge à l'ivermectine vendredi dernier pour Saga.
Le lendemain, je trouvais plein de petits strongles dans son crottin.

- J'ai commencé à lui donner Flore-process depuis mardi (1 seringue par jour pendant 5 jours).

- Depuis 1 semaine j'ai repris les soins sur les pattes à la pommade schtroumf (1 fois tous les 3-4 jours) + oxyplastine sur les plaies.
- Et puis elle est sous propolis depuis plus de 2 semaines.

Je trouve que depuis une semaine ses pattes, bien que toujours atteintes, vont mieux :
- le pôt de pommade Derfen n'a duré qu'une semaine et n'a absolumment eu aucun effet. Ca fait 1 semaine que j'ai arrêté le Derfen.
- la pommade bleue est bien mieux,
- la météo a aussi évoluée : moins chaud, moins d'insectes, plus froid la nuit ...

A suivre, à suivre ... mais on rentre dans la période clémente de l'hiver pour Saga. Je suis surtout curieuse d'observer les effets de la propolis à long terme, plus les vermifuges ... et de voir le printemps prochain comment cela va se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 2 Nov 2011 - 17:21

Toujours pas d'amélioration pour Saga, je désespère ...

Il y avait un semblant de mieux, puis la semaine dernière rechute. Je retrouve une patte ''en sang'' et l'autre qui cicatrise, mais Saga qui se frotte de partout pour se gratter le postérieur.
Et ce matin lorsque nous avons remis les fuyards avec Saga et Lydie, David qui était là a bien vu les 2 pattes en sang

David avait rencontré il y a un moment déjà, lors d'un RDV Boulot, un véto qui est assez loin de chez nous mais avec lequel il avait pas mal discuté et qui lui avait vraiment semblé très bien ...
IL a appelé ce matin pour le convaincre de venir : donc RDV pris pour ce soir. C'est son collègue qui vient faire des prélèvements sur les pattes de Saga et David a bien insisté pour que ce soit le véto qu'il connait qui traite la suite. Apparemment ces 2 vétos travaillent dans l'Auxois et connaissent bien le-les problèmes des chevaux de trait Auxois Smile

Je vous tiens au courant de la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 2 Nov 2011 - 17:26

No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 2 Nov 2011 - 18:17

Dans l'article, ils semblent dire que la seule chose qui fonctionne c'est le souffre. Il est vrai que j'utilise de la fleur de souffre (pas facile à trouver) mélangée à un peu de baume "Warendorf" pour la galle de boue avec succès... Je n'ai jamais eu de cas grave, toujours des débuts de gale de boue, mais en général c'est stopé net.

Je pensais aussi à ce shampoing que mon père utilisait : Selsun à base de souffre... Pourquoi ne pas tester, ça ne coute pas grand chose ? (si on en trouve encore)

Pour ma part, je leur fais des cures de "diamond V" (pro et pré-biotique, mieux connu sous le nom de "Ceva-Flore"..) sacs de 25 kg à l'alliance Pastorale...

Je peux aussi regarder dans mes livres au niveau des huiles essentielles ou de l'homéopathie si tu veux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 2 Nov 2011 - 18:29

Citation :
Je peux aussi regarder dans mes livres au niveau des huiles essentielles ou de l'homéopathie si tu veux.
Oui je veux bien merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 2 Nov 2011 - 23:41

Le nouveau véto est passé. Pour lui ce n'est pas une gale de boue, donc pas d'origine bactérienne.
Ca ressemble bien à une gale.

Il a fait deux biopsies : il a administré un bon calmant à Saga, puis il lui a mis le tord-nez car il a pris de bons morceaux de peau.
Il envoie les prélèvement à Toulouse et on aura les résultats dans environ 10 jours. On saura si c'est acarien ou non ...
Pour lui il y a bien un déficit immunitaire d'où également les problèmes de cicatrisation alentours.
C'est un problème très récurent chez les chevaux à poils : ça ne tue pas donc personne ne s'en préoccupe vraiment.
Il a confirmé que c'était impossible de traiter par voie externe : il faudrait entièrement raser les membres et jusqu'au fond des paturons ... Mission impossible. Il faut donc traiter par voie interne.
Mais le mieux serait quand même de tout raser. Il va falloir qu'on investisse réellement dans une vraie tondeuse.

Il a administré à Saga un anti-inflammatoire pour la soulager un temps, puis un insecticide. Si les résultats des prélèvements confirment ce diagnostic, il faudra lui faire des injections d'insecticide tous les 10 jours jusqu'à disparition des symptomes. Puis recommencer à chaque retour des premiers symptomes aussi longtemps qu'il faudra ... (plusieurs mois, plusieurs années ??).

Il m'a confirmé que je pouvais continuer la propolis ... (je le savais mais bon je voulais connaître sa réaction).

Voilà, la miss était KO avec tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Mer 2 Nov 2011 - 23:44

Waou. Au moins il va au fond des choses.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Jeu 3 Nov 2011 - 12:10

Pour la grosse doudoune, chez Coraline, la véto faisait des injections de vermifuge et ça semblait marcher. Vais lui demander de passer vous dire ce qu'il en est exactement...

Et effectivement, le véto n'a pas fait les choses à moitié.

Tu sais, lorsque j'ai fait mon stage de parage naturel, on a travaillé sur des pieds de chevaux de trait. Ils avaient tous des excroissances bizarres dans les fanons.... ça m'avait vraiment choqué à l'époque. Pauvres bêtes. Je suis certaine que leurs proprios n'en avaient rien à foutre, et les considéraient juste comme de la viande sur pieds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Jeu 3 Nov 2011 - 13:08

Citation :
Je suis certaine que leurs proprios n'en avaient rien à foutre, et les considéraient juste comme de la viande sur pieds...
Oui, c'est exactement ce qu'à dit le véto : ça tue pas donc personne ne s'en préoccupe. C'est ''seulement'' une gène et un mal-être pour le cheval ... Neutral

Quan dil est arrivé le véto m'a demandé ce qu'on faisait : traitement ou prélèvement ??
Moi j'ai dis ''les 2 mon capitaine !''. Marre de voir Saga se gratter à vif. Effectivement ça ne tue pas, ça ne la fait pas boîter, elle est utilisable ... Et puis je voudrais être sûre de ce qu'elle a.

Il y a des périodes où ça va bien, mais là depuis 1 à 2 semaines c'était redevenu insuportable : pour elle et puis pour moi désespérée de ne pouvoir rien faire.
J'espère que ce véto pourra faire quelque chose pour elle. Le mien séchait complettement sur le sujet, même s'il se grattait la tête en proposant des pseudo-traitements externes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Ven 4 Nov 2011 - 11:05

Je repensais hier au soir à l'intervention du véto sur Saga et je trouve que dans ses gestes et son attitude il était vraiment bien :

- déjà il m'attendait à la barrière quand je ramenais Saga du fond du pré. Il m'a ouvert la clôture (système pas facile) puis a refermé derrière moi sans rien dire. J'ai bien apprécié le véto qui met la main à la pâte.
- il m'a bien écouté dans tout ce que je lui ai dis.
- il a fait toute l'intervention de nuit sous un lampadaire et dans les phares d'une voiture + une frontale, sur une jument de trait de 800 kg qu'il ne connaissait absolumment pas. Ses gestes étaient très précis, calmes, efficaces.
- c'était chaud car pour prélever des morceaux de peau, il est allé chercher au moins évident, sur le postérieur opposé en face interne : donc véto accroupis presque sous la jument, pour aller chercher de l'autre côté ... Même avec sa dose de calmant Saga a commencé à bouger les postérieurs et là surtout quand on connait pas c'est très impressionnant. Ca a duré un bon moment car la peau a été très dure à prélever.
(pour comparaison, la dernière fois que j'ai taillé au plus court les fanons de Saga j'avais mis mon casque en prévention : avec les insectes elle balançait parfois ses postérieurs qui passaient pas loin. Ce n'est pas une délicate Saga et elle ne fait pas trop attention).
Il a recommencé en face externe sur l'autre postérieur.

Je compare son attitude avec mon véto (très sympa et gentil au demeurant) qui commence à flipper juste pour faire un vaccin quand il ne connait pas le cheval ou même pucer Mic cet été alors qu'il le connait.
Vraiment pas la même confiance dans ses geste ni le même posé.

Intéressant en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Ven 4 Nov 2011 - 11:18

ce sont pour moi ce genre de "petits détails" qui font donner sa confiance et garder le gars en praticien ou pas.
Notre véto "qui est trop loin" est comme ça aussi: sereine, efficace, sans hésitation, mais en meme temps pleine d'écoute de la bête.. et du proprio +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Ven 4 Nov 2011 - 11:47

Citation :
ce sont pour moi ce genre de "petits détails" qui font donner sa confiance et garder le gars en praticien ou pas.
Oui. Si la suite avec lui s'avère bien je me demande si je ne vais pas changer de véto. Mon véto actuel est bien pourtant, je ne lui repproche rien, mais le nouveau semble un cran au-dessus ... A voir.

Le hic c'est qu'il est plus loin, mais pourquoi pas faire comme toi le jour où j'aurai un van : emmener les chevaux là-bas pour consultation si ça peut l'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Lun 7 Nov 2011 - 10:57

Samedi et dimanche : les pattes de Saga étaient super clean. Pas une seule plaie en sang !! bounce
C'est pas gagné, mais il y a déjà une réponse positive au traitement du véto.
Combien de temps ? A suivre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Lun 7 Nov 2011 - 13:58

Rappelle en quoi consiste la partie traitement? C'est de l'interne exclusif mais je n'arrive plus à retrouver si tu as dit quoi +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Lun 7 Nov 2011 - 16:09

C'est de l'interne exclusif avec un insecticide ...
Je n'en sais pas bien plus malheureusement. Il y avait tellement de choses à dire et à faire ce soir-là, avec David qui interrompait aussi parfois ... que je n'ai pas demandé plus de détails.
De toutes façon on va se revoir prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Lun 7 Nov 2011 - 21:29

Gaëllemic a écrit:
Samedi et dimanche : les pattes de Saga étaient super clean. Pas une seule plaie en sang !! bounce
C'est pas gagné, mais il y a déjà une réponse positive au traitement du véto.
Combien de temps ? A suivre

cheers

On suit avec attention Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Sam 12 Nov 2011 - 12:45

Le véto a rappelé avant-hier pour prendre des nouvelles et savoir si son traitement avait fait de l'effet. Smile
Il n'a pas encore les résultats de la biopsie mais d'après son analyse des poils de Saga, c'est bourré d'acariens et on est à priori sur la bonne voie.
Il revient vendredi soir prochain.
Hier Saga avait encore les pattes clean, sans plaies en sang bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Dim 13 Nov 2011 - 10:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)   Aujourd'hui à 15:11

Revenir en haut Aller en bas
 
"Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Gale" chez les chevaux de trait (jambes de Saga)
» a ceux qui ont des chevaux de trait à vendre
» Les eaux de la jambe
» Gale sur nez ??
» Nos amis les chevaux de trait : l'equipement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Connaissance & gestion du cheval :: Science vétérinaire-
Sauter vers: