CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Jeu 20 Oct 2011 - 15:12

Attention suivez bien pour ceux qui aiment les grandes histoires.................................... :tri:

Début juillet une voisine m'apporte en pension vacances deux chevaux: sa jument E, plus une ponette de 20 ans qu'elle a en pension pour tenir compagnie à la sienne, nommée A.
Le jour d'arrivée je fais donc signer un contrat de pension vacances à la proprio de E que je connaissais, adulte majeure et vaccinée, et à une jeune fille à laquelle je ne donne pas d'âge, paraissant assez mature j'aurais donné 18 ans éventuellement, je n'ai pas tilté en fait, dans le feu de l'action et n'ayant jamais eu connaissance de cette personne avant. De plus pour de la pension vacances je ne mets pas du tout en place tous les "filtres humains" que j'ai pour du long terme.... J'me suis pas méfiée en fait...
Les deux chevaux sont au pré juillet et aout et tout se passe bien: la proprio de E est partie travailler en saison et la jeune proprio de A je ne la vois quasi jamais, la jument est en retraite de toute façon donc pareil, je ne me méfie pas et puis les proprios chez moi sont libres de faire ce qu'ils veulent, c'est le principe.
Fin du prélude...


Fin juillet la jeune fille me demande si j'ai de la place pour un autre cheval, en pension temporaire, juste pour aout.
J'ai de la place dans les prés, pourquoi pas. Le cheval en question est censé aller au centre equestre au 1er septembre, je pense donc à un second pompon de club qu'on met au vert le temps de la morte saison d'été.
Je lour J je vois descendre calmement d'un camion conduit par un gros vieux monsieur, une gigantesque jument grise environ 1,65 au garrot. Vu le merdier j'ouvre le carnet: il y a marqué pur sang anglais partout dans toutes les cases, 9 ans, nommée C. Bon. devant la présence de la mère de la jeune fille, je comprends sur le coup qu'ils sont tout bonnement en train d'ACHETER la jument. Une semaine plus tard je découvrirai que le vieux monsieur au demeurant assez sympa est le plus gros (et parfois véreux) maquignon de notre coin.......................................
Sur le coup je ne tilte toujours rien: le cheval part au 1er septembre donc sur du temporaire à vrai dire tout ça ne me regarde pas. Je file à Equestria. A mon retour, je regarde attentivement C et..... la trouve fort rebondie pour un cheval fit.................... je suggère très fortement à la jeune fille de faire vacciner, fouiller son cheval pour en avoir le coeur net, mais on commence d'abord par un bon protocole vermifuge que j'ai imposé dès que j'ai su d'où provenait la bête. Pas un parasite dans les crottins ramassés, la belle grise arbore toujours un bidou rebondi......
Fin de l'acte I.....


Mi aout la jeune fille m'annonce que "finalement le club c'est trop cher", et puis on est bien ici, ya de l'herbe, c'est pas cher, juste à coté, est ce que je peux rester à l'année. Je lève un sourcil mais n'ayant jusque là rien détecté de scabreux pourquoi pas.
Une semaine plus tard, la jeune fille attache son cheval à un box palette malgré mes mises en gardes à ce sujet datant de début aout (insistantes et impérieuses les mises en gardes). Le cheval a traversé une cloture avec son box palette. Une chance de malade que aucun dégats autre que matériels. J'arrive, découvre qu'elles étaient deux "une copine plus calée que moi" pour faire la connerie, leur explique vertement la différence entre un lapin et un cheval, et mes antennes là par contre s'agitent salement.
Le lundi suivant la jeune fille me montre en rigolant un cocard (.............) et m'explique qu'en allant faire brouter les deux chevaux (la vieille ponette et la pur sang) "avec une copine", il y avait eu un bug et en gros elle s'est retrouvée sous les pieds du cheval. Là mes antennes font plus que s'agiter, je lui demande quand sera le 3 eme incident, regarde la copine et prise d'un doute subit leur demande leur âge..............................................................................
15 ans.
Mon contrat de pension a été signé, sans décharge des parents, par une mineure, qui depuis un mois manipule des chevaux chez moi.
Les bras m'en tombent, je demande à avoir ses parents au téléphone de suite, et lui signifie son congé sans appel de la pension: on est le 25 aout, préavis d'un mois car je suis correcte (barrer la mention et remplacer par trop conne et trop sympa): le cheval au 30 septembre devra avoir disparu d'ici. je la met en garde concernant ses compétences, la necessité d'encadrement, etc etc etc, quand je pense que c'ets le moniteur du centre equestre qui leur a conseillé cet achat j'en perds mes bas..... Que ledit moniteur assume et encadre sa connerie.
le lendemain la jeune fille m'assure que le départ de la pension est prévu pour fin septembre, elle m'a tenu au courant de ses recherches et toruvailles de pension. Bon.
La pension est, comme toujours, payée rubis sur l'ongle et pas un atome de coup de fil des parents en vue. Quand j'appelle au domicile, je tombe sur la gamine. Car ce n'est plus "une jeune fille" mais bien "une gamine"... Surprised
Fin de l'acte II


Le 30 septembre rdv est pris avec moi pour transporter le cheval dans sa nouvelle pension.
Trois jours avant, repoussé à la semaine suivante, 8 octobre
Mi semaine, repoussé au we suivant 15 octobre
Comme je fais foncièrement confiance aux gens et sais ce que c'est que d'etre très occuppé, je ne dis rien.
Avant le 15 octobre: "finalement on reste jusqu'à la fin du mois"
Je stipule clairement que aucune prolongation possible après, la place théoriquement vacante depuis le 30 sept étant réservée par un proprio pour le 1er novembre. ca permet de mettre poliment, mais réalistement la pression sur ce départ.
La jument n'a toujours pas été fouillée et s'arrondit de plus en plus. Pour moi c'est clair qu'elle est pleine. Bravo les maquignons à la noix.
L'acte III nommé "l'hypothétique départ" reste en suspens, je commence à me méfier et envisager des recours légaux à base de lettre d'expulsion officielle pour commencer.

La semaine dernière, la jeune fille me demande de lui transporter son cheval au centre equestre "pour que le moniteru puisse l'expertiser" (en dressage / capacité je suppose): on l'amènerait le mercredi soir et on la récupèrerait le samedi, le jument passerait 3 jours ne pension box là bas. Bon, rdv est pris pour embarquement et transport, l'acte IV a donc eu lieu hier.............


J'ai pris une marge de rdv de 30 minutes pour embarquer, et 3à minutes pour le trajet, sachant que le centre equestre est à à peine 15 minutes de route. On avait rdv à 16h

15h30 coup de fil: "qu'est ce que tu es en train de faire, là?" - heu ben je travaille (j'étais en train de préparer le cours que j'avais à faire dans la foulée au lycée agricole à 17H30)
oui mais parceque il faudrait s'y prendre plus tot
ben attends on a une demi heure pour charger la jument ca va aller quand meme?
oui oui mais c'ets pour la sortir du pré.
quoi la sortir du pré?
ha ben parce que c'est difficile il y a deux portes et.....
... je me retiens de lacher une bordée de jurons (ca fait deux mois qu'elle sort son cheval du pré en l'absence de quiconque faut pas déconner non plus), lui explique vertement que j'arrive à 16 h, finis ce que j'ai a faire et arrive sur le site à l'heure dite.

Elle m'attend avec son cheval à la main
j'attelle le van, lui ouvre le pont, lui montre le van et ses spécificités du moment: pas de bas flanc ni de barre de queue = beaucoup plus facile pour embarquer, mais plus dangereux lors de la fermeture car rien ne retient le cheval; et lui fais signe de procéder à l'embarquement.
Elle me regarde en attente.
tu veux que je fasse?
ah ben oui parce que toi tu as plus d'expérience.
bon, je prends la longe de licol, peste dans ma tete de l'absence de mes gants (j'en ai perdu une paire et demie le we dernier je ne sais pas comment j'ai fait mon compte), table sur la gentillesse apparente du bestiau et lui présente le pont: elle renifle, ronfle un peu, ne veut pas monter. Jusqu'ici réactions normales d'un cheval pas trop habitué aux transports ce qui doit être son cas. j'ai encore dans la tete le débarquement impeccable du camion du marchand et ne me méfie pas. je demande à la gamine de me chercher un stick de dressage et commence à négocier avec la jument: tapotis inconfort à l'arrière du stick pour la mobiliser, et dès que vague trémoussage ou bascule vers le pont confort, encouragements, félicitations aux bonbecs.
Au bout de cninq bonnes minutes de réactions calmes mais de zéro résultat, j'étais en train de monter un brin les sollicitations lorsque..... raide cabré acculé marche arrière enclanchée à fond les manettes, rentrant dans tout ce qui aurait pu se trouver derrière elle. J'ai tenu bon à la barre, ai failli y laisser des mains brulées mais par miracle non je commence par l'expérience à avoir un dosage pas trop mauvais entre tenir et me faire blesser: le machin RAIDE DANGEREUX.
je ramène le calme et là la gamine:
"ah ben le marchand il avait mis une heure trente pour la monter en fait".................................................................. (et ils étaient deux et ont tapé dessus)

Surprised Surprised Surprised
Là je l'ai un peu seocuée en lui disant qu'il eut été préférable de me donner ce type d'informations AVANT de manipuler............... Là des jurons dans ma tête y'en a quelques uns.
Contre les marchands à la con (je dis bien les marchands à la con, ils ne sont peut être pas tous comme ça mais celui là en est un bien comme il faut)
Contre les moniteurs d'équitation conseilleurs d'achat de merde comme ça
Contre les parents irresponsables qui commettent un truc pareil
Conte moi qui n'ai pas détecté tout ça à temps et AI CE PAQUET DE MERDE CHEZ MOI (et en particulier au bout de la longe en version grise énervée et à coté en verison blonde nunuche bisounours)

Je demande à la gamine de me récupérer la grande longe à tourner. Lui explique que ce genre de situation ne se règle pas sur "on embarque" mais bien "on fait 4 ou 5 séances EN VUE D'EMBARQUER SAINEMENT"..................................................... je suis hyper calme dans les gestes et dedans, mais tellement scandalisée par tout ça.

Je fais un tour mort autour du nez, de la longe simple, plus de la grande longe, histoire que au prochain cabré elle réflechisse un peu avec moi suspendu à l'étau.
Je recommence ma négociation: de suite acculé cabré encore plus violent. elle ne s'est arrêtée que le cul sur un piquet de cloture, et mon poids sur l'étau n'y a rien fait.
Je pose la longe dans les mains de la gamine en lui disant de faire gaffe "longe prete à dévider" (hein quoi? qu'est ce que ça veut dire - là j'y mettrais bien une tarte, c'est en formation filière équine hein), et plonge dans la sellerie moi meme pour y récupérer le cavecon ibérique.
je pose le cavecon, lui dit d'annuler son rdv avec le moniteur, que la jument ne sera pas sainement embarquée ce jour là et qu'on va se contenter d'un début d'approche.

je pars avec cavecon, longe à tourner, chambrière dans la carrière
marcher au pas, arret à la voix, récompense confort et bonbec quand ca va bien, etc etc. La jument réagit assez civilement. On voit qu'il y a du bouillon mais elle n'est pas con.
je pars avec la bete m'aligner avec ma belle passerelle de trec, sans me retrouner, en l'encourageant de la voix. j'ai les pieds dessus lorsque la longe se tend, explosion vers l'arrière, jument cabrée qui part comme une balle à reculons. je me crochette à la longe avec mon unique gant: quand elle se cabre je ne fais rien elle se punit seule, et quand elle recule en glissé je m'arrange pour coller des a coups avec mon poids. 20m plus loin le cavecon a baissé sur le nez et la bete est arrêtée, ronflante. je félicite l'arret.
on repars au pas, je passe à coté de la passerelle (au début elle ronfle et se déporte, la fois d'après une vibrantion de chambrière l'envoie froler l'objet, la fois suivante elle ne manifeste plus rien: arret la fois d'après, bon bec, félicitations).
je vadrouille pas loin sur le site avec le truc gris qui a donc baissé d'un régime car je ne lui demande plus le truc qui fache, puis je m'aligne avec la passerelle identique à la fois précédente: j'entend ronfler derrière mois, la longe s baisse pour renifler je laisse faire, et le bruit des sabots sur le bois qui s'engage timidement derrière mois. Félicitations du jury. On recommence jusqu'à accepter de s'arreter sur la passerelle.

Je repars en direction du van et l'aligne avec le pont avec la meme demande de me suivre dessus (mon objectif sur un tableau pareil serait pour une première séance juste parvenir à faire monter les antérieurs sur le pont). Elle refuse, ça ne va pas, s'agite... tiens tiens bizarrement plus trace du cabrer acculé reculer.... (merci le caveçon ibérique). Mais je vois que psychologiquement c'est too much
Je marche avec elle et aborde le pont comme une passerelle: en perpendiculaire: marche à monter, pont, marche à desecendre et air libre en face. En marchant moi meme hostensiblement dessus: quand elle est du bon coté (hors van), elle l'évite et je ne dis rien, ne change rien, quand elle est entre le van et moi (et la chambrière) , premier coup j'entends vaguement un bruit de pied qui dérape en bas du pont (a essayé de se contortionner pour passer en dehors mais a été titillée par la chambrière) second coup bruit de deux pieds en vrac, troisième coup j'ai le cheval qui monte et descend le pont sans hésiter derrière moi, au 5 eme ou 6 eme passage je peux l'arreter sur le pont le la féliciter chaudement.

5minutes plus tard, j'ai tenté au cas ou mais ne pensais pas y arriver, la jument était au fond du van à manger une ration bien méritée.
Fin de l'acte IV


Cette nuit, impossible de dormir, j'ai rédigé la lettre d'expulsion qui vient de partir ce matin en recommandé avec accusé réception.
J'y stipule
- que le cheval doit avoir disparu au 31 octobre et avant si possible (je rembourserai la pensio résiduelle sans hésiter)
- que la jeune fille a interdiction de manipuler ou se présenter sur le site en l'absence d'un adulte (parents, moi, le moniteur à la con qu'il ramène ses fesses ce sera un bonheur pour moi de le voir assumer sa merde, je l'accueillerai les bras ouvert et ne manquerai pas de lui faire part en privé de mon sentiment à son sujet)
- que l'association refuse d'effectuer tout transport de cet animal: le moniteur il n'a qu'a prendre son van et venir chercher le biniou, si il est si compétent, je lui ai prémaché 95% du boulot au risque d'y laisser une seconde fois mes mains (j'ai une main cassée/handicapée suite à une plaisanterie de ce genre cheval de proprio "très gentil" pareil....)

Ce matin dès que j'ai émergé j'ai essayé d'appeler les parents, enfin.................................................................. je n'ai vu que la mère la semaine de l'achat de la jument, et depuis malgré mes demandes répétées à la jeune fille n'ai jamais eu un coup de fil de leur part. j'en viens à me demander si la gamaine ne filtre pas ce qui l'arrange auprès de ses parents, vu comment la situation est foireuse.
Le numéro de portable que j'ai est celui de la gamine. le fixe que j'avais exigé au cas ou (chui pas si folle et j'exige coordonnées complètes) ne répond pas, comme d'habitude.
je fais les pages jaunes et tombe sur l'entreprise tenue par le père. Le fixe ne répond pas. Portable sur répondeur: je laisse un message en brossant un résumé et la demande expresse de me rappeler.
5 minutes plus tard coup de fil: le père, limite compréhensible et croisé ours, m'annonce "qu'il s'en bat les couilles" et de voir avec sa femme: je prend le portable et appelle.
répondeur, je laisse un message poli mais gratiné mentionnant le courrier au départ, l'expulsion et la dangerosité de la situation. Au passag eje glisse un mot au sujet de la gestation probable sur laquelle personne n'a cru bon de se pencher (ce serait mon cheval elle serait, pour une fois, complémentée en concentrés et en CMV) mais là, pas d'infos = pas d'instructions = pas de gestion différente des autres.

Dix minutes plus tard, appel (très énervé) de la dame.
Qui m'annonce, que , puisque c'est comme ça et vu la difficulté à trouver une pension, le cheval part à l'abattoir.
je lui dis que peut me chaud ou va le cheval (en résistant et en faisant taire tout ce qui est en moi pour ne donner aucune prise à ce chantage affectif de très bas étage), mais il doit partir et vite et je refuse de faire le transport. Limite elle me raccroche au nez.
je double d'un sms disant que je leur rembourserai la pension résiduelle du mois sans pb mais que tout ça dégage du site.


un peu remuée, le dégout au bord des lèvres avec une sacrée envie de vomir, j'appelle la copine voisine par qui la jeune fille est arrivée au début d'été, avec qui je m'entend très bien et qui a le cheval retraité. Je sais qu'elle doit partir dans l'automne déménager (et donc que la ponette retraitée doit trouver ailleurs), et lui raconte le merdier, qu'elle se prémunisse légalement, techniquement et affectivement de ce qui pourrait se passer venant de ces gens. Elle est atterrée elle aussi.

Coup de fil de la jeune fille
me propose d'échanger la vieille et la jeune en pension
je lui explique que la copine C. ne voudra certainement pas avoir le paquet de merde chez elle, et que de plus je souhaite un départ pur et simple et sans appel d'une personne qui n'a rien à faire dans une association de cavaliers autonomes : elle.
elle me dit que le moniteur va venir chercher le cheval (parfait, je l'accueille avec le champagne)
je lui réitère l'assusance de ne pas y laisser des plumes financièrement (par contre je ne l'ai pas précisé mais la petite séance de rééducation sera facturée faut pas déconner)
Fin de l'acte V. Le courrier est parti, les alarmes sont sonnées et j'ai fait tout carré donc ça va mieux.


Voilà, un long post pour



pourquoi certains être humains ne sont tout simplement pas fréquentables de près comme de loin, et détruisent tout ce qui les entourent : leur fille, des chevaux, des humains........ :tri:


pourquoi certains marchands ne manquent pas d'air et ne se font pas chier: 160 chevaux sur un site, des clotures certainement un peu passoires, des entiers en goguettes et des kinders à la sortie. Moi qui pensais naivement que le "kinder d'animalerie" était une notion plutôt connue au sujet des rats domestiques....................................... Surprised


pourquoi certains jeunes, ados, ne valent pas une cacahuete à cheval par des vices de fonctionnement ancrés qui ne disparaitront pas forcément par l'expérience: la perception et la gestion du risque par exemple, n'est pas une compétence qui s'acquiert, mais une sorte de lucidité instinctive qu'on a..... ou pas........................ :ca:


pourquoi certains professionnels sont hallucinants. le "conseilleur" est un instructeur qui avait plutot bonne presse à mes oreilles par le radio chiottes local. c'est la seconde aventure plus que douteuse techniquement dans laquelle je suis n témoin direct. je suis atterrée. :sp:


et pour ceux que cela interesse, ben dans ce post vous trouverez comment, éventuellement, faire embarquer un cheval raide con à ce sujet.




A vous les studios, j'avais besoin d'expulser tout ça et en ressortir lavée intérieurement.
Maintenant il faut que le cheval parte, et ses proprios avec: à quand le dénouement?


Ce matin j'ai presque autant de courbatures que si j'avais secoué un camion pendant une heure, ce qui est à peu près le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Jeu 20 Oct 2011 - 16:21

Pffff que c'est rageant de s'être laissé prendre sans s'en rendre compte !! Neutral

Je pense que la lettre recommandée est une très très bonne chose. Il va y avoir encore un ou quelques mauvais moments à passer et puis tout sera oublié.

Dur j'imagine d'être témoin et acteur malgré soi de tout ça ... Mais surtout il ne faut pas céder au chantage abattoir. Garder cette gamine et ses chevaux ce sont des emmerdes à ne plus finir ... Ou alors tu deviens maître-gourou de la gamine, tu la prends totalement en charge mais je crois que tu as autre chose à faire dans la vie.
Je me demande d'ailleurs si le fameux moniteur est réellement au courant de tout ça ? Peut-être un mensonge ou une fabulation de la gamine ?

Il faut pour la suite prochaine des évènements que tu te pares contre toute cette mauvaise énergie, que tu fasses en quelque sorte un bouclier invisible sur lequel tout va glisser. Faut pas se laisser vampiriser ni pomper de sa bonne énergie par les gens !!

Ca ne m'étonne pas que tu sois toute courbaturée.

Courage pour la suite !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Jeu 20 Oct 2011 - 20:45

Atterrant en effet. Perso j'aurais pas hésité à téléphoner à l'instructeur en question pour avoir plus d'infos, et surtout sa version des faits. Entre collègues et en toute courtoisie, ça entretient les bonnes relations avec le voisinage! Ça aide surtout à comprendre et à faire accélérer les choses. Remarque c'est pas trop tard et tu peux encore l'appeler pour vérifier si ce que te dis la jeune fille est vrai ou non (on en est quand même là... Je rejoins Gaëlle totalement).

Ensuite ça vaudrait le coup que tu prévois dans tes paperasseries de pension, une "fiche propriétaire" peut être plus poussée, avec toutes les coordonnées précises, y compris date de naissance et des numéros de téléphone de personnes à prévenir en cas d'urgence (fixes et surtout portables, avec identité de ces personnes et lien de parenté ou amis etc).

Bon courage en tous cas, t'es pas encore au bout........ Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Jeu 20 Oct 2011 - 23:37

Intéréssant, mais pas du tout étonnant Rolling Eyes
ça me conforte dans l'idée de ne jamais faire de pension (alors que j'aurais assez d'herbe pour en avoir ou ou 2 de plus en saison d'herbe ) plutôt faire broyer l'herbe.
moi aussi de nature confiante et bonne pâte voulant faire profiter de mon bonheur d'être proprio tant que j'y perd pas des plumes.
ma hantise de me retrouver dans le même cas que toi à l'automne avec une bête que je peux pas virer, parcontre moi ça me ferait ni chaud ni froid qu'elle parte pour le couteau, surtout aussi peu sympathique qu'elle n'y parait j'ai appris à ne pas m'attacher aux bêtes dont je ne maitrise pas l'avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norie
Militant


Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 50
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Ven 21 Oct 2011 - 21:51

Ah oui, c'est animé, chez toi, en ce moment !!!

En tout cas, je trouve que ce cheval est très intelligent : en partant d'une situation dangereuse, tu as pu le faire monter dans le van en une seule séance, ça montre quand même qu'il réfléchi bien et comprends vite... Et ça montre aussi que la méthode été efficace et rondement menée par quelqu'un de compétant ! Wink

Enfin, j'espère que tout ça va vite s'arranger pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Ven 21 Oct 2011 - 23:24

Merci pour vos petits mots

Oui, cheval intelligent et finalement de bonne composition (comme toujours ou presque): je ne pensais pas arriver à faire monter, je voulais juste les pieds sur le pont, mais devant le déblocage que j'ai réussi à avoir j'ai tenté, en me disant que si ça foirait je referai un petit temps de boulot jusqu'à reitérer les pieds sur pont que j'avais eu finalmenent facilement (une fois que la grosse défense de merde du cabré acculé a été dévalorisée efficacement).

Départ annoncé de la bete mardi 10h.................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pablopolkaprisca
Novice


Messages : 8
Date d'inscription : 21/09/2007
Age : 68
Localisation : 72 France

MessageSujet: La bêtise humaine....   Dim 23 Oct 2011 - 12:58

chère Kaïs
ça y est, j'ai retrouvé le site-forum-ouffffff.
Pour arrondir ton histoire ....
Cookie l'indomptable est partie en mai 2010 dans un élevage. Le monsieur faisait bon impression, un peu extravagant, mais bon, comme psy je comprends.
Sa théorie : le cheval doit avoir l'impression que c'est sa volonté.
OKAY...
Il faut dire, Cookie (barbe) était extrêmement calme avec lui, et lui il l'a mis dans un paddock vis à vis de son ovale-pen. Elle ne veut pas de licol, il ouvre un passage et elle va toute seule, fait 3 tours, s'arrête , accepte le licol et il peut la travailler

Elle avait qqs mésaventures au débourrage- après avoir fait le gros de travail , assis et conduit par mon mari, j'ai engagé une "professionnelle" et dans 3 séances tout était foutu, donc elle n'acceptait plus tapis, sangle, selle, étriers qui tapent, licol etc....

Bien alors Cookie 2 ans après le désastre recommence sa formation.
Ca avance, lentement, très lentement - je paye 450 € -oui, je suis conne aussi- pour la pension prè, en réalité c'est la pension alimentaire pour sa fille, donc naturellement ça n'avance pas-
Puis un jour il remonte, Vookie est calme, agrèable, elle freeze quand elle comprend pas, il la laisse se detendre... tout va bien.
Mais en Fevrier la neige a fait tomber des barrières fatiguées, les autres juments (16) sont venues et parties avec elle.

M. a des problèmes avec enfant et ex.... donc ne s'occupe que peu de Cookie.
Cookie devient un cheval sauvage, dans le troupeau, elle se cache derrière les autres et visiblement il l'entraîne quand je vient le WE.
Donc parfois je viens, et elle ne se laisse pas attraper.....
Puis mon arthrose de genou explose, je suis arrêtée pdt 4 semaines et tout devient pire.

Finalement je lui dit que vu la non-progression je la ramenerai chez moi le 31 Mai.
J'arrive, pas de Cookie, 2 h de essaies de l'attraper, finalement il réussi, mais elle, qui embarquait sans problème il a 1 ans n'embarque plus... 2 h des essaies idiot.
Je renonce, dit que je reviendrai la semaine suivant à 8h le matin.
J'attive à 10h elle est là, à nouveau cirque, Cookie est calme, pas d'explosion, mais elle fait voir que njet est njet.
Tapot, tire, fait moi peur, je reste devant la rampe, machouille de l'herbe, mais je ne monte pas.
Il faut dire il avait une semaine, mon van était chez lui, pour l'entraîner.
Le van n'a jamais servi, en vieille sorcière j'avais marqué l'endroit ou le roue était...il y était la semaine suivant.
Finalement il prend une jument avec blessure chronique atroçe au pied, qui mont plus vite dans le van que Cookiez et finalement Cookie embarque.

Arrivé chez moi, je les descend pour lui dire de venir chercher sa jument, il veut que je la garde, bien joué, un animal à soigner...je refuse et exige qu'il vienne la chercher, il me demande de l'amener 20 km plus loin de chez moi. Je lui dit, je suis seule, personne est là pour m'aider et s'il ne vient pas, je prend un professionnel et lui facture le transport de 150 km.
Tout à coup il trouve un mecv avec grand van pour 3 chv qui vien la chercher.
Elle ne monte pas,, je prends ma vieille Haflinger Lidy, mets la dans le van, lautre suit, je sort Lidy et c'est le fin de l'histoire !!!! Ainsi je pense.

Cookie est bien rond, mais les barbe sont les Haflinger du Rif, donc ça m'étonne pas.

Debut septembre elle par dans un élevage à Alençon avec des possibilités de travailler la jument, même si elle fait "sa princesse".
Elle est rond, sans plus. Il a 2 semaines 1 dimanche je vient la soigner et je découvre les mamilles au nettoyage un peu dur, je prends note, veut le dire au proprio de la pension, mais lundi matin il m'appelle en cata, elle a avorté d'un poulain malformé de plus que 6 moi et pas vivable....

Donc saillie non voulu dans l'endroit à Lisieux-(bon elle est fertile, au moins je sais ça maintenant)- le papa possible un poulain de plus que 12 mois qui courrait avec sa mère dans le troupeau des juments

Le proprio du père : ha, c'est drôle !! Pour augmenter la drôlerie je lui ai fait parvenir la note du veto.

Tu vois, on se fait souvent avoir !

Facit : les premier 7 mois bon travail, après dégradation complet, dans le lieu actuel: monté et sorti au bout de 2 semaines, car les installations sont adaequat , puis mise bas et blessure sur une jambe à la suite
Elle est au repos maintenant,va revenir chez moi pdt la période de l'intervention sur mon genou (prothèse) , ce qui permettra au tendon de guérir calmement, pour qu'on reprenne en mars l'année suivante.


Doris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Lun 24 Oct 2011 - 15:25

Zut alors.... ça c'est pas sympa ce qui vous arrive à toutes les deux !

Encore heureux que cookie aie avorté ! Mais fais quand même attention qu'elle n'aie pas avorté parceque contaminée par l'étalon...
Dans l'idéal il faudrait faire faire des tests en faisant un prélèvement pendant les chaleurs derrière le col de l'utérus (et les tests c'est compliqué, ce n'est pas que la métrite) je peux demander plus de détails à Céline (l'éleveur qui m'apprend le métier d'éleveur...)

N'empèche, retrouver un avorton, c'est pas "glop" (je sais de quoi je parle, Myriam a avorté de jumeaux l'année passée)
Aaaah Cookie, Cookie, Cookie... On peut dire qu'elle t'en aura fait voir !

Pour Kaïs... y'a des fois, j'vous jure... Déjà que je n'étais pas chaude pour faire "pension". Mais heureusement les trois chevaux en pension chez moi ont des proprios "top".

Volcan et Coraline ;
Sarah et Akila et
Eléonore et Izzara...

Le contrat stipule pension prix coutant + 10 heures de coup de main... bon parfois le coup de main consiste en promenades que ce soit à pied ou monté... (ben oui en été y'a moins de boulot donc forcément...)

Le seul intrus finalement c'est Volcan... Akila étant une des deux pouliches 2010 et Izzara la grisouillette que j'ai cédé en "full pension" à la plus charmante jeune fille du voisinage...

Oh j'ai aussi mes problèmes, comme tout le monde. Ne vous imaginez pas que tout baigne pour autant...

Le "talon" est activement préparé pour l'expertise (agrément) qui aura lieu le 1er novembre... mais ça c'est une autre histoire.

Mais Kaïs, je rejoins aussi les autres pour les affabulations de la gamine, qui visiblement, m'a l'air bien perturbée... De toutes façon je plussoie aussi pour ne pas céder au chantage abattoir : si il y a bien une chose dont j'ai une sainte horreur, c'est bien ça...

Je trouve que tu as eu bien de la patience avec elle et qu'il est grand temps de retrouver un peu de sérénité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Flore
Novice


Messages : 68
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Lun 24 Oct 2011 - 15:55

Ouais avoir des gens en pension chez soi, ça implique non seulement d'avoir des supers antennes (même si au départ c'est pour pas longtemps). Mais aussi de pouvoir faire la "méchante", la "chieuse de service" au moindre petit écart (même le truc qui peut paraître insignifiant.), pour ça il faut aussi un super contrat en béton armé.

La moindre entorse au contrat doit être relevée et corrigée ... c'est fatiguant mais c'est la seule manière de pas se faire bouffer petit à petit ...

Donc ouais faire pension c'est pas donné à tout le monde, surtout pour les gens (trop) gentils :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Lun 24 Oct 2011 - 23:32

Hihi hello Doris le retour!!

Quelles (tristes) aventures Neutral No
Du coup je n'ai pas eu le temps de regarder les mamelles ça me fout la trouille ton histoire mais..................... elle part demain matin 10h.
Je serre les fesses jusque là pour que tout fonctionne comme sur des roulettes et que la jument parte sans heurts ni équins, ni humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 11:55

Kaïs a écrit:
Hihi hello Doris le retour!!

Quelles (tristes) aventures Neutral No
Du coup je n'ai pas eu le temps de regarder les mamelles ça me fout la trouille ton histoire mais..................... elle part demain matin 10h.
Je serre les fesses jusque là pour que tout fonctionne comme sur des roulettes et que la jument parte sans heurts ni équins, ni humains.

Heuu ce ne serait pas plutôt à elle de serrer les fesses ????

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 13:26

alors partie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 13:27

Théoriquement, elle est censée être partie à l'heure qu'il est...

Edit: même pensée Kapouine!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 22:18

Bon alors.

pour ce matin (le reste de la journée était interessante également)

à 10h j'étais en train de bricoler la paille de mes entiers-ki-n'en-foutent-partout. L'heure passe, pas de camion à l'horizon ni de A (la jeune fille) ni personne. Je commence à m'inquiéter lorsque je vois au carrefour un J9 blanc avec un logo de cheval dessus: une vague de soulagement m'envahit.
Ils se garent pile poil à l'endroit ou je me serais mise moi si on m'avait annoncé un cheval con à charger (l'espace dégagé de tout abostacle en dur à coté du rond de longe), ce qui est plutot bon signe (qu'ils savent à quoi s'attendre et d'une, et qu'ils sont cérébrés et de deux).
A. descend du camion, pas de parents à l'horizon bien évidemment, et suivie d'un jeune couple en tenue d'équitation, la trentaine, bon regard, abord franc et sans retenue. Je salue A. puis on se présente. Je leur demande si A. les a prévenus du tableau: ils aquiècent tous; et leur explique dans les grandes lignes l'embarquement à la noix du marchand (une heure trente, deux personnes en force), ce que moi j'ai trouvé (défense violente type cabrer/acculé), ce que j'ai fait et le résultat de l'autre jour (cheval dans le van).

La jeune femme part avec A. au pré chercher le cheval. On a failli venir avec eux mais avec le gars on enclenche la discussion car je lui pose des questiosn sur leur structure, une des rares de la région que je ne connaisse pas, même de nom ou de localisation. Et du coup, on ne les suit pas et nous restons seuls devant le camion.
Il m'explique leur trajet (lui ancien cavalier de courses devenu trop grand reconverti en cavalier de complet, et son amie dans le complet aussi), l'ouverture de leur structure toute récente: quasiment en meme temps que moi, en 2009.
Je lui brosse également mon trajet, la fonction de Zone R, pourquoi j'éjecte un cavalier non autonome, qui n'a pas sa place ici. De fil en aiguille je m'emballe: ils ont l'air super sympa, il faut les prévenir un minimum même si c'est pas très sympa pour A. (mais pour son bien aussi :tri: :sé: ), je lui glisse de faire super gaffe à la signature du contrat, lui explique la super blague de me retrouver sans vergogne des parents avec un contrat légal signé par un mineur et avec zéro décharge parentale.......... Il comprend au quart de tour ce qui se passe, ouvrant grand les yeux de surprise.
Il me dit
"ben déjà nous on a vu la mère l'autre jour, et d'après ce qu'elle nous a dit, ben on s'attendait à venir chercher une ponette.... là en passant devant le pré quand on a vu la jument (NdK: *la gigantesque jument grise MDRRR*), on est tombés des nues....................."
Là, je me lâche, lui tape dans la main et lui dis:
" oui et tu sais quoi, je ne sais pas si elle vous en a parlé mais....................
.................. j'te parie une bouteille de rhum que la jument est pleine!"
Le gars reste sans voix
"non?"
"elle ne vous a rien dit? cela fait trois mois que je leur demande de faire fouiller la jument....."

....
un ange passe, nous rompons la convesation car son amie et A. arrivent avec la jument.
La jeune femme, allant direct vers moi:
"mais heu, le ventre qu'elle a là, c'est normal?"
je lance un regard assassin à Angélique:
"tu ne leur as rien dit?"

*silence*
l'accusation glisse sur la gamine comme de l'eau sur des plumes, même pas génée avec son air étonnant de gentille, si gentille petite blonde.
j'explique à la jeune femme d'ou vient la jument, son bidou suspect dès son arrivée, l'absence de tout vaccin ou vermifuge: j'ai mené manu militari une campagne de vermifugation sérieuse, sans aucun effet sur ce bidou douteux qui depuis a pris de l'ampleur de manière éloquente. Les vaccins + fouille impérative de confirmation pour modifier l'alimentation, je les attends depuis août.....................
Un ange passe, deuxième.
Je me met à leur disposition si besoin pour l'embarquement, et m'écarte un peu pour les laisser faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 22:20


La jeune femme demande à A. de charger sa jument (elle est folle MDRRR)
A ce moment là, je suis encore à sa hauteur et lui glisse entre les dents: "j'veux pas dire, tu fais comme tu veux, mais je pense que ce n'est pas une bonne idée................."
" je veux voir d'abord" me dit elle gentiment
je hoche la tete.

Au bout de 5 minutes de zéro pas sur le pont et zéro abord correct, la jeune femme prend la longe et essaye.
Là je me suis mise franchement sur le coté, limite loin pour les laisser tranquilles.
Vingt bonnes minutes plus tard, quelques pas sur le pont, quelques amorces de rouspétage mais pas de vrai cabrer acculé qui n'apparait pas dans la "négociation" (merci la bonne leçon du caveçon), on en est toujours au meme point, la nana lâche l'affaire car elle voit un peu la mayonnaise monter du coté du stress de la jument, qui est assez inerte mais dont le facies est éloquent, et refile la longe à son compagnon.
Le gars aborde de la même manière qu'elle: très gentiment et doucement, pas de coercition sauf très ponctuelle et modérée, mais pas non plus de vrai confort, pas de temps de repos quand elle fait bien, pas de temps de réflexion entre les demandes.
Je me dis ouille ouille ouille, soit dans une heure on y est encore si elle est sympa, soit elle va finir par leur exploser à la figure ressortir la défense quand elle en aura marre. Ils ont des pied sur le pont en les soulevant les uns après les autres (une technique que je considère à la noix dans pas mal de cas, mais qui preuve aujourd'hui comme toute technique peut parfois fonctionner). Je pousse un soupir: le gars m'a dit avant de commencer que si cela n'allait pas avec le camion (très bas de plafond il est vrai), ils iraient demander le van d'un copine "mais pas disponible avant la semaine prochaine" et moi je veux que ce merdier parte làààààààààààààààààààààààà maintenant.
Je m'squive sans rien dire, prend le caveçon dans la sellerie, le stick de dressage, mes gants (retrouvée la matin même, les deux paires, yeppeee), me bourre les poches de bonbecs, je dépose le tas de matos au coin de la sellerie personne n'a rien vu, et reviens sur les lieux du crime.
Dix bonnes minutes plus tard de persistance honorable et constante de leur part, la bête rentre dans la boite et machouille avec contentement une ration.
Rigolo car je n'aurais pas parié un kopec sur leur approche, mais a fonctionné: comme si moi j'utilise du vrai blanc et du vrai noir pour faire cheminer le cheval, et si eux navigaient une un gris clair très uniforme. La porte refermée la jeune femme , soulagée, lève les yeux vers moi et me dis "bon vous avez sacrément bien bossé dites".... (hochement silencieux de reconnaissance de ma part, de cette reconnaissance, mais j'ai la meme à leur égard: j'aurais pas fait du tout pareil, mais ils ont réussi ++++, et en comparaison à moi, tout en douceur). L'homme sort du camion, vibrant d'émotion du stress, et d'indignation: "ils l'ont tabassée, c'est clair elle a été battue pour rentrer: je sentais sa trouille à travers la longe!!"


Epilogue
A. revient de la sellerie avec son matériel. Je lui file les papiers et la facture incluant la restitution du reliquat de pension. Je lui mentionne que j'ai facturé "la petite séance de rééducation de l'autre jour". Les trois, autour de moi, hochent la tete d'approbation, dont deux avec un sourire léger et amusé.
On se salue, se souhaite bonne route et bon travail pour la suite.
A. me dit (princesse adulte et responsable, je commence à comprendre par quels ressorts je me suis laissée abusée) que "si j'ai besoin de quoi que ce soit", même si elle est plus en pension là, pour aider etc, que je l'appelle sans hésiter etc etc etc....
Je ne la regarde meme pas (elle qui n'est pas capable de manipuler une bobine de fil de cloture se déclarant phobique des clotures électriques, depuis le début je l'ai cataloguée inapte à tout coup de main constructif), le regard à l'horizontale à travers le camion opaque je répond d'une voix sourde:
"occuppes toi de ton cheval et de te former, déjà ce sera pas mal".

Silence.
La gamine ne marque même pas, comme pour le coup de la gestation.
Derrière moi je sens deux têtes qui hochent en approbation avec un sourire mi sérieux mi de plus en plus amusés des deux charges en frontal.
Un troisième ange passe.
Le camion démarre et s'en va. Je recroiserai les deux professionnels avec plaisir. Je pense que sachant où ils vont à présent ils vont bien tout border et cela peut marcher, pour les trois. Pour eux un pensionnaire dépendant un peu space mais qui paye ses factures rubis sur l'ongle et auquel ils vont devoir se substituer pour la gestion technique, pour A un encadrement de gens intelligents et pas fous furieux, foncièrement bienveillants et droits.


Fin de l'histoire.
P est arrivée la semaine dernière avec ses deux chevaux (un équivalent jardi en hongre et un équivalent vic en hongre) et on se fait des balades bras dessus bras dessous (on part jeudi à la plage).
Fin de semaine, la dernière place de ZR, réservée depuis plus d'un mois, sera prise par un ancien forestier à la retraite et son cheval de 18 ans, ex cavalier de CSO ayant décrété qu'il allait faire des trucs plus cool et plus ludiques parceque passé la soixantaine quand on tombe on se répare moins vite. J'ai eu un bon feeling. Que je sois damnée si je n'arrive pas à le trainer sur une piste d'Equestria en juillet prochain...........................





Heu pardon.
J'veux dire














JE PARIE UNE BOUTANCHE DE RHUM QUE.................................................. :aa: :diab:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Norie
Militant


Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 50
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 22:54

Kaïs a écrit:
Fin de semaine, la dernière place de ZR, réservée depuis plus d'un mois, sera prise par un ancien forestier à la retraite et son cheval de 18 ans

Oui ben... Le cheval a 18 ans, mais vérifie bien que le cavalier retraité soit plus vient que son cheval !!! J'en connais qui se sont fait avoir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 22:59

Moques toi MDRR
Oui j'en connais au moins une qui c'est faite bien avoir en beauté. Mais bon les ados de 15 qui parlent comme des de 18 ça court pas les rues tous les jours non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 23:22

Kaïs a écrit:

P est arrivée la semaine dernière avec ses deux chevaux (un équivalent jardi en hongre et un équivalent vic en hongre) et on se fait des balades bras dessus bras dessous (on part jeudi à la plage).


Et P. vous l'aurez peut être compris, (copié collé d'un autre forum chui un peu fatigue du coup), ben c'est IGW58 !!!!: bounce
(vous verriez ce camion, il est grave chouette ++++++++++++++++++)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mar 25 Oct 2011 - 23:30

Et la suite de la journée
....


Nous avions rdv à 13h30 sur le parking d'un centre équestre à 30 minutes de route avec une véto, bien et pas cher, mais qui ne se déplace pas jusque chez nous (tous les vétos de notre zones étant croisés fous-furieux soit sur le plan technique, soit sur celui du tiroir caisse, genre des vaccins tetanos grippe à 60 € par cheval :sp: ).
Nous c'était,
- le copain P cavalier d'endurance/extérieur qui est 5kms plus loin que ZR et acolyte de toutes les sorties à la noix ; voiture + van avec ses deux cheavux adultes dedans pour vaccin
- Igw58 qui a gentiment accepté de me filer une demi journée de son temps, ses compétences de conducteur et son superbe camion (que j'en suis jalouse tant il est beau sa bétaillère rouge); dans lequel on a mis Lua et Jardi
- mon toy + van rempli avec sa seigneurie uruguai et l'bizu Voglia
avec au programme vaccin pour tout le monde et validation du signalement des deux jeunes.

Notre véto a encore marqué des points par son sérieux des examens (ouverture de la bouche sans outillage pour vérification dentisterie, auscultation, vaccin avec des chevaux qui ne bougent pas un cil).
Et nous, visiblement, on a gagné des points aussi:

- félicitations du jury au sujet "d'un état dentaire exemplaire" des 6 chevaux.... (dont quasi aucun n'a vu de dentiste de sa vie), avec la question: "ils mangent quoi?" (réponse en coeur: herbe et foin); elle hoche la tête "eh oui, forcément.... c'est l'alimentation molle qui crée les anomalies et les surdents... un cheval c'est d'abord un herbivore!" (autant dire qu'elle a gagné toute ma considération, au cas où il en aurait manqué un bout.

- petite inquiétude lorsque les deux jeunes sont... jeunes.... (deux ans et demi) alors qu'on les lui débarque sans hésiter sur le parking "mais on peut les laisser dedans si vous voulez" (pensant que cela allait embarquer bof). Lua fait la statue "vibrante"; puis remonte dans le camion en réfléchissant un peu et en se faisant tapoter la croupe par P. Hop. Dans l'camion.
Voglia débarque, et s'échoue comme une bouze à l'endroit ou on le pose sur le parking. Chipouillant vaguement les humains à proximité (trop bien, 4 d'un coup), à l'auscultation, elle le déclare "pas émotif du tout" (il doit battre àà la vitesse d'un opossum en digestion; je lui ai pas posé la question mais je risque d'avoir un bon chwal de complet :aa: ). Uruguai à coté roucoule en tournant la tete vers quelque odeur féminine dans les paddocks tout proches. Un coup de fléchette dessus et roule mon gars, il rentre dans la boite, pas le temps de l'attacher que P. est dans la place d'a coté avec voglia qui lui, ne s'est pas posé une seule question. On monte, on descend, on monte. On pourrait lui faire faire dix fois il est carrément pas contrariant.

- P. descend ses deux chevaux croisés avions de chasse. Un, piquouse devant le pont, il fait un signe, ça remonte tout seul dans la logette du van, barre de queue. Second descend, piquouze sur le pont, un signe, c'ets dans la logette barre de queue tout le monde est rangé.
La véto: "ah mais quand même, qu'est ce que ça embarque bien!!!!!!"


Bonne journée
Visite véto interessante (la dentisterie: à notre demande elle nous a rapido expliqué comment expertiser nous meme la présence de surdents +++: va falloir qu'on s'entraine), chevaux exemplaires, et deux jeunes qui valent l'or de la planète en manutention. Pour les deux s'était la troisième fois de leur vie qu'ils embarquaient, et voglia cela datait de ses 6 mois!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mer 26 Oct 2011 - 0:34

Que de bonnes choses, c'est parfait! cheers
J'imagine que tu as du souffler de soulagement au départ des deux miss. Ça c'est (enfin) fait.

Pis faudra quand même mettre (ou remettre) une petite photo de la bétaillère-rouge-tellement-belle-qui-fait-baver-Kaïs
Et un bravo pour l'éducation exemplaire de ta troupe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mer 26 Oct 2011 - 11:49

cheers

drunken

Vive le rhum !!!

Un p'tit "trois rivières" ?

Pour l'embarquement/débarquement, c'est moi que ça fait bâver... bon on n'a pas des monstres non plus, mais aussi facilement, ça fait envie quand même...

Une journée bien remplie... Tu n'as pas le sentiment, quand ça s'arrête une journée comme celle-là, qu'il y a comme un "vide" ?
Etrangement lorsqu'on est sur sa lancée, moi c'est l'effet que ça me fait souvent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mer 26 Oct 2011 - 14:41

La visite véto était instructive +++.

Katia a écrit:


Pis faudra quand même mettre (ou remettre) une petite photo de la bétaillère-rouge-tellement-belle-qui-fait-baver-Kaïs

Par ici, en fin de page.

Kaïs est en train de me le transformer en baignoire, avec les meilleures intentions du monde .
(j'ai à ce propos un "certificat d'étanchéité" de l'engin, qui parait-il est obligatoire pour transporter les chevaux à plus de 50 km de chez soi).

Il a l'air de faire beau, je prend mon APN pour cet après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mer 26 Oct 2011 - 15:41

Bon dénuement, c'est chouette !! Smile

Citation :
Kaïs est en train de me le transformer en baignoire, avec les meilleures intentions du monde .
Qu'est-ce que ça veut dire ??

Citation :
Il a l'air de faire beau, je prend mon APN pour cet après midi.
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mer 26 Oct 2011 - 15:48

Igw58 a écrit:

Kaïs est en train de me le transformer en baignoire, avec les meilleures intentions du monde .

Il y a un truc qui s'appelle l'enfer, je crois, qui en est parait il pavé..........................
Disons que hier soir devant les bouses nauséabondes dont jardi (crottins de stress: une infection, une ignominie) l'aviat garni, je n'ai pas su résister à l'appel efficace du jet d'eau.
Sauf que le superbe camion en parfaitement étanche et j'ai fini par écoper le truc en me disant que j'avais fait une boulette > mail contrit à pascale qui m'informe qu'il y a une bonde dans la baignoire, fort bien conçue donc.


LA PHOTO LA PHOTO (j'veux le meme en bleu avec chargement latéral, si vous avez des doutes pour un cadeau de noel, n'hésitez pas: c'est ça ou............... une boutanche de rhum?????? - tain vous suivez pas quoi........ mouhahahahaha)


Dernière édition par Kaïs le Mer 26 Oct 2011 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Mer 26 Oct 2011 - 16:02

Et Pascale se marre, elle se tord de rire...

mouarf... j'aurais voulu voir ta tête (et la sienne)...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...   Aujourd'hui à 16:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Restons calmes et courtois... en toutes circonstances...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» micro fiche toutes becannes
» KAWASAKI 2010 Toutes les photos officielles
» Jantes 3 trous étudie toutes propositions
» [VDS] Miniatures toutes marques
» Bonjour et merci pour toutes les infos du forum !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Divers :: Vos hors sujets ;)-
Sauter vers: