CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une "sale toux", étude de cas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Ven 10 Aoû 2012 - 8:54

c'est pas gagné fanelle, attention à la peau de l'ours: c'est pas parce qu'on va passer au cran du dessus coté protocole de soin qu'on va réussir à soigner....
Rien ne dit que theileiria ne va pas aussi résister au protocole double dose....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Ven 10 Aoû 2012 - 12:50

Bon courage à vous deux pour la suite, ça promet malheureusement des moments pas faciles "au chevet" de la jument.
Je suis toujours avec attention, j'espère que le traitement en viendra à bout.

N'hésite pas à poster le déroulement du protocole, et je suis aussi le "piroplasmothon", j'ai bien vu un petit tableau qui me plaisait chez Natacha Wink

Plein de pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Lun 13 Aoû 2012 - 11:06

Penses aux huiles essentielles antibactériennes en complément du Carbésia. Ca peut sacrément aider aussi!

En tout cas je suis très contente pour elle et pour toi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mar 18 Sep 2012 - 22:36

Bon je copie colle ce que j'ai mis sur le piroplasmothon.


Kais a écrit:
Je rame mais j'arrive

Je me suis mise il y a 15 jours la douille de 250 € de produits :az:
J'ai repoussé le traitement car trop de choses en meme temps je voulais etre plus dispo au cas ou ça se passerait pas bien...
J'ai turbiné sur l'installation agricole qui est un authentique merdier innomable
On a fait notre dernier spectacle de la saison dimanche
Et là ce matin première injection d'une série de 4 à double dose et 3 jours d'intervalle... Suis restée deux heures avec elle, qui n'a pas eu un seul signe de colique ni d'inconfort Surprised :think: (j'en viens à me demander si les effets secondaires du carbesias ne sont pas dus à l'ampleur de l'affaiblissement du à la maladie, et que moins le cheval est mal moins y'en a????). Ce midi j'y repars car j'avais oublié une clef pour démonter les batteries de ma voiture (qui s'amusent à faiblir maintenant des fois que je m'ennuie) et je l'ai trouvée couchée.................
Je me suis pétrifiée..... J'ai attendu, attendu, mais non pas d'agitation elle se reposait "simplement"........???? Des moment comme ça j'aimerais bien qu'ils me parlent pour me dire si ça va ou pas, au lieu de m'user les yeux à les regarder pour essayer de les lire, folle de stress et d'inquiétude.
J'espère que ce soir elle sera ok comme d'habitude. J ene peux meme pas y repartir avec ma voiture démontée, à la rigueur c'est une chance sinon je consumerai probablement l'apres midi en allers retours "juste pour voir"...

J ene désespère pas de me repencher sur le piroplasmothon, d'autant plus nécessaire après "la douille" des produits.
Cross your fingers.

J'ai donc commencé le traitement.

Traitement lourd qui normalement se fait en clinique.
Le protocole est carbesia double dose (4ml par 100kgs de mémoire), à trois jours d'intervalle, entre trois et cinq fois (ma véto m'a dit de viser quatre.

j'ai donc récupéré l'armada de produit et de seringues, puisque le carbesia est systématiquement précédé d'une injection d'un antispasmodique (calmagine) pour limiter les effets secondaires (coliques).
J'ai réfléchi au "calendrier" pour me démerder que jamais une injection ne tombe le we et que je puisse appeler ma véto en cas de pb. Donc injection 1 un mardi, injection 2 trois jours plus loin un vendredi, injection 3 un lundi et dernière injection un jeudi....
J'ai reporté le traitement la semaine dernière car pas assez dispo pour faire la surveillance.
Ce matin, bien décidée, je m'apercois en démarrant la voiture qu'il faut que je m'en occuppe vite fait si je ne veux pas qu'elle me lache. Je me retrouve donc avec deux gros trucs à gérer: l'injection de vic et réanimer mes batteries (remettre eau distillée et charger, la seconde opération étant bien immobilisante). Et bien sur pas d'electricité à la prairie pas moyen de charger là bas....


Je fais donc mon injection de calmagine à 10h (30ml), puis à 10h30 mon injection de carbesion (16ml en 3 points). Je relache la bete, je bricole, j'attend et j'observe.

Je vois ma vic baguenauder partout l'air léger, aller farfouiller dans les restes de bois coupé ou de l'herbe se cache, aller brouter plus loin.... Rien de rien, pas une inquiétude à l'horizon.
A 12h30, les deux heures fatdiques étant passées sans l'ombre d'un nuage je lève le camp.
Arrivée à la maison j'autopsie ma voiture et constate que la clef pour démonter les cosses est à la prairie....
13h30 je remonte, arrive et, coup au coeur, vic couchée....
J'observe. Elle roupille, ne se roule pas, j'suis raide flippée, j'observe, je conviens que le début d'après midi c'est pile le début de la sieste, je prend ma clef et repars en jettant des coups d'oeils inquiets: la jument ne bouge pas une oreille, couchée sereinement en vache.

La charge de la bagnole m'immobilise toute l'après midi, dans une dose de stress pas super sympathique.
Je défais les chargeurs, teste les batteries qui sont à bloc, remonte les cosses sous l'oeil admiratif d'un quidam oisif qui passait dans la rue et s'est arreté pour la causette, je le vois avec horreur tenter de maniper sur une batterie alors que je ne lui ai rien demandé et l'envoie poliment bouler (la dernière personne qui m'a fait un coup pareil a mis plus d'une demi heure à remonter la pièce qu'il avait démonté sur le tracteur, donc maintenant, je mords), met la clef dans le contact, le bouzin démarre au quart de tour (ouf!) et je file à la prairie.....

Vic bras dessus dessous au bac à paille avec Jardi, de loin.
Je rentre dans le parc pour remettre de l'eau, en la zieutant: elle me suit du regard totalement normale et sereine. Je m'approche et la caresse: je la trouve très "défaite" , hanches saillantes, cotes visibles. Respiration normale, et comportement totalement normal elle boustifaille la paille de triticale avec la copine.
Je la regarde encore , fais le tour, note des chardons dans sa queue et de la poussière dans sa crinière brossée ce matin en attendant l'effet de le calmagine... elle a du donc soit se rouler, soit rester stationnée à terre un moment... un moment normal ou un moment anormal...??
Je continue à observer... et là , glarg, me saute aux yeux une autre anomalie que l'état général: oedeme prononcé en zone des parotides Surprised
La zone jugulaire, gorge est normale, mais la parotide et le dessus du crane est fortement gonflé................... Je pense alors à un oedeme de quincke mais la gorge est ok et la jument respire bien, s'alimente impec.................................. :think:


J'ai l'impression soit d'avoir loupé la crise, survenue bien après deux heures????
Soit d'avoir à faire face à des réactions pas du tout prévues au programme...
Je vais refaire une ronde avant la tombée de la nuit et écrire à ma véto un mail pour la tenir au courant; pas d'urgence vitale du tout mais assez inquiétant (en meme temps je savais bien que ce traitement est du lourd de chez lourd mais je ne m'attendais qu'aux coliques ou conséquences de coliques....??).
Pour les injections suivantes je vais prévoir d'etre dispo et sur place toute la journée.... Dur dur car bien evidemment ya déjà des trucs qui se sont greffés sur ces journées là... :prot:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mar 18 Sep 2012 - 23:25

Je croise les doigts ... et les orteils ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mar 18 Sep 2012 - 23:58

Je croise fort les doigts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mer 19 Sep 2012 - 7:44

Ah oui et j'ai oublié

prise de la Fréquence respi et la Fréquence cardiaque au repos avant traitement et hors gamelle (qui fait accélérer la FC)
FR 15
FC 30
elle n'a jamais été aussi basse depuis Février le gros coup de trafalgar. En fait là je commence le traitement sur des valeurs normales que je n'avais pas vues depuis plus de 6 mois bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mer 19 Sep 2012 - 9:28

Je croise aussi tous mes doigts !!
Courage à vous !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mer 19 Sep 2012 - 9:32

Je reviens de la prairie raid éclair en étant très inquiète: bestiole sur ses 4 pieds, l'oeil vif (limite plus vif qu'hier matin avant traitement ou je me fais une idée...), joue et parotide gonflés mais moins spectaculaire: oedeme qui s'est un peu réparti alors que hier très localisé. M'a suivi partout genre "bon ben tant que t'es là on se refait une bonne gamelle de grain comme hier, hein???? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
dark-daglue
Militant


Messages : 140
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : région Centre

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mer 19 Sep 2012 - 12:42

Bon courage et tiens-nous informé, bizarre l'oedème^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mer 19 Sep 2012 - 13:46

Bon je reviens de chez les vetos, ou je devais aller régler l'euthanasie d'un de mes ratous (sale fin). Je suis tombée sur la remplacante de congé mater de l'autre véto (donc non seulement pas celle qui a suivi l'affaire, mais en plus ne me connait pas moi et mes expérimentations foireuses - les deux autres sont maintenant super habituées ).

Je lui explique le contexte et le traitement. Elle ouvre de gros yeux (oui je sais normalement ca se fait en clinique, "hay que vivir peligrosamente"... Embarassed ).
Je lui décris la réaction, elle hoche la tete, me parle de Diurizone (antiinflammatoire et anti oedemateux) et m'en file une boite, je lui mentionne que j'ai un fond de dimazon (diurétique) et elle approuve de balancer ca en IV si gros oedeme à la seconde injection; et me met aussi un flacon de dexadrezon à leur rendre si je ne l'utilise pas (sympa vu le cout du flacon ++). Je lui dis que je fais la seconde injection vendredi, que si cata je les appelle avec les produits dans les mains pour instructiosn et réaction immédiate.
On tombe d'accord que si bien evidemment la réaction est pire à la seconde injection faut pas s'amuser à continuer le traitement ce qui me semble évident moi aussi.

Elle me dit que ça risque d'etre pire, je lui répond que non si ce n'est pas une réaction au carbesia mais à la lyse du parasite et lui mentionne les réactions peak herkzeimer... Elle me regarde avec des yeux encore plus rond et me demande quelle formation et métier j'ai :aa: . En cinq minutes j'ai essayé de résumer mon trajet de biologiste fille de médecin malade de lyme 6 ans, elle a pas été décue du voyage et a compris d'ou venaient les "expérimentations foireuses" inhabituelles dans une patientèle habituellement bien sage. Maintenant c'est bon elle a mesuré l'ampleur des dégâts Very Happy
Je lui ai épargné le passage de ma reconversion en grand n'importe quoi, pas le temps

Donc bon hop. Dans l'immédiat un peu de Diurizone (poudre) dans le cornet et observation....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Mer 19 Sep 2012 - 14:25

ou comment briefer un nouveau véto en 2mn chrono!

De tout coeur avec toi pour Vic, c'est une warrior!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Ven 21 Sep 2012 - 15:14

Bon oedeme qui persistait hier totalement disparu ce matin (1 sachet/jour de diurizone/jour depuis la première injection).
Seconde injection; jument qui trépigne devant la barrière pour venir bouffffffffeeeeeeeer et totalement insupportable (je dirais si je m'emballais un peu qu'elle redevient normale) , FR 12 et FC 32 donc toujours impec.
Pas de coliques pendant les 3 heures qui ont suivi. J'ai levé le siège et j'y repars. A voir ce soir pour la réitération de l'oedeme ou pas.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Ven 21 Sep 2012 - 22:19

Bon ce soir, le retour de la revanche du come back de l'oedeme en zone parotidienne, mais en moins pire.... En tout cas ça a toujours aussi peu l'air de la géner ou l'émouvoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Jeu 27 Sep 2012 - 12:36

Bon.
Je reviens de la prairie.

Après 2 jours sans anti oedemateux car plus rien, ben l'oedeme était revenu.
Donc anti oedemateux, injection de calmagine par IV car l'encolure est bien bien bien entamée inflammée par toutes les injections (4 à chaque fois: la calmagine + le carbesia en trois points), et dernière injection de carbesia.
In teressant de constater que 10 minutes après chaque injection de carbesia la jument a fait une mini quinte de toux à quasi chaque fois (rappel: il s'agissait du symptome atypique initial, la toux...)


Donc voilà. C'est fait.
Ya plus qu'à reconstruire ma belle, après ce "traitement de cheval" (ptit drainant et ptites levures), voir comment elle en sort et quel état physique elle arbore, tenter un brin de travail et observer..................... Dans un ptit moment refaire une PCR sur la piro.

Si la piro reste je ne tenterai plus rien. On a un peu trop trinqué elle et moi, on est allé au bout de tout ce qui pouvait être tenté. in'ch allah, comme dirait l'autre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Jeu 27 Sep 2012 - 12:58

Bon courage à vous deux, la reconstruction sera encore longue.
Tu comptes refaire une séro dans combien de temps à peu près?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Jeu 27 Sep 2012 - 15:07

Je ne sais pas trop.
Presque plus une question de sioux que de temps.

Pour une PCR un mois suffira, trois serait prendre le risque de doser une réinfestation possible entre temps
Pour refaire l'elisa, trois mois minimum pour descente anticorps
La rolls sur le plan scientifique serait bien evidemment de faire les deux en meme temps..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Audrey30
Militant


Messages : 112
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Dim 30 Sep 2012 - 18:50

J'arrive après la guerre...

Là tu as fini toutes les injections c'est ça? Elle a l'air d'avoir bien supporté le traitement?

Franchement, je connais peu de personnes qui aurait fait ce que tu as fait pour ta Vic. C'est vraiment grace a toi et a ta persévérance qu'elle est encore là aujourd'hui...Et c'est fou de constater comme ton parcours de vie t'a aidé pour l'aider elle...Cheval miroir, double équin?

Complétement HS, mais je rebondi sur le piroplasmothon, car je t'avais réservé un dessin il y a...fort longtemps, et je viens de m'en souvenir (on est blonde ou on l'est pas). Donc si tu t'en souviens, est il toujours dispo, sinon site mis a jour? (j'en voulais 2 de toute façon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Dim 14 Oct 2012 - 12:58

J'attend de parvenir à la travailler un peu pour rendre mon verdict, mais vu comment je la vois en ce moment, tous les bons espoirs sont permis.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Dim 25 Nov 2012 - 17:31

Bon.


L'heure du verdict.
Monté la jument deux fois cette semaine.
Et reçu hier les résultats de l'analyse de sang faite lundi.

A pied:
La jument est totalement normale avec beaucoup de "présence", l'oeil vif, me lance parfois des coups de clairon quand elle m'aperçoit sur la route. SUite au dernier traitement (protocole lourd pour la piro), je l'ai vue venir à fond de balle du fond du pré plusieurs fois, chose que je ne lui voyais plus du tout faire depuis plus d'un an.
Au pansage et au repos, naseaux très légèrement dilatés et "tirage" visible mais pas dramatique des flancs. Clair que la respiration n'est pas clean.
Je la pensais rotie sur le plan sportif (et le véto a décrété la meme chose à l'auscultation), jusqu'à poser les fesses dessus.

Montée:
Déjà cette vacherie fout un bordel pas possible au montoir...... Ayé je retrouve la Vic d'avant MDRR (5 ans de travail au crops au sujet du montoir....). J'ai essayé de la ramener à cru au pré chui vite descendue ca commençait à partir velu MDRRRR
Un pas du tonerre qui lambine pas, démarre au trot à la moindre indication (ou ce quelle pense etre une indication...), prend le galop joyeuse en limite faisant le gros dos, et quand à s'arrêter entre les jalons au bout du couloir, j'ai eu un moment de doute (ah mais si elle s'arrête - fringant ze bestiau pseudo malade...)
j'ai pas insisté, toute petite séance, mais ai constaté avec joie qu'elle ne respirait pas plus fort que ça après les allures vives.
Seconde séance: ca marche bien, ca trotte dilligemment sans faiblir et sans souffler, et ca prend le galop désuni certes (c'est de saison faut croire) mais tudieu ya des watt: pareil, la bete est en forme!!!

Après ca, honnetement, je misais une boutanche de rhum sur la défaite de theileiria equi et notre succès.
Que dalle.

Analyses:
Theileiria equi POSITIF; Babesia caballi negatif.


MORALITE ET FIN DE L'HISTOIRE (?)

1- on a sauvé la peau de la jument, ça c'est une certitude. Je suis beaucoup moins certaine, maintenant, du verdict de jument rotie pour le travail car elle me semble carrément bien remonter la pente: elle a repris bonne forme et beau poil, oeil qui pétille, usines à conneries en route et la patate sous la selle, je vois pas ce qu'on peut souhaiter de mieux..........

2- le parasite est encore là et actif. C'est rassurant d'ailleurs car à mettre en liaison avec l'anomalie respi qui persiste. Tout porte à penser que si on parvenait à éradiquer, l'anomalie disparaitrait, vu qu'elle semble intimement liée à Theileiria equi... Au moins on sait que si la jument rechute, un bon vieux traitement carbesia de derrière les fagots peut l'aider à gérer son parasitisme à theileiria, et que dans l'absolu, veiller à une bonne santé générale permettrait une régulation naturelle comme maintenant et l'avoir en bonne forme malgré la présence de theileiria dans l'organisme...

3- il n'y a plus grand chose en lice de tentable qui n'ait été tenté....... Etant meme allés au bord du borderline tant en allopathie qu'en soutien médecine parallèle (propolis, phyto et j'en passe). Donc du coup je "clos le dossier" et vais continuer la route avec une Vic un peu diminuée, un peu parasitée, mais vivante, joyeuse, et au moins on sait ce qu'elle a et à priori comment le gérer....


Voilà donc juste un ptit post pour vous donner ce "mot de la fin", et vous remercier pour votre lecture, idées, suggestion, soutien. Et en souhaitant que l'aventure s'archive dans les tréfonds du forum et ressorte au gré de recherches google pour des gens qui seraient confrontés au même cas de figure.


Bises à tous
K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Dim 25 Nov 2012 - 17:38





Photo de la loutre il y a 3 jours, avec le ptit lu à coté:







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Dim 25 Nov 2012 - 19:38

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant


Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Dim 25 Nov 2012 - 23:01

bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Lun 26 Nov 2012 - 0:28

Bon et la blague du soir je viens de retenter le butox sur moi après la douche et je confirme, ma sensation de l'autre fois n'était pas un hasard.............
Donc j'ai repris une douche (j'en avais mis sur jambes et bas du dos).

c'ets misère parce que qu'est top comme ça marche bien. Plus d'un mois avec zéro piqures. trop bien.
Mais bon ça a quand meme un (*leger* - hum) effet sur le système nerveux.
ceci dit la molécule de mémoire son action est sur le système nerveux de la tique... bon entre une tique et un boeuf , un cheval ou un humain c'ets pas totalement pareil mais quand meme, ma petite expérience tendrait à dire que les chevaux se sentiraient potentiellement "sonnés" après l'application de butox................ Pas anodin quand meme.......................

Quand on en met que sur les mains on ne sent pas du tout cet effet.
Dans un mois et demi j'essaye que sur les jambes.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Lun 26 Nov 2012 - 13:19

2 ans de doutes et de galères....ce fut long.
J'imagine votre bonheur à toutes les deux d'avoir pu faire cette petite séance.

Par curiosité, comptes-tu refaire une séro d'ici quelques mois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une "sale toux", étude de cas   Aujourd'hui à 19:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Une "sale toux", étude de cas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une "sale toux", étude de cas
» Toux... Allergies... Essai de traitement aux EMA
» Benjamin Sore interresse Sale
» PIMPERENELLE: petit mais...sale caractère
» toux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Connaissance & gestion du cheval :: Science vétérinaire-
Sauter vers: