CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Caramel, un blond et une blonde au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 10 Mar 2012 - 0:54

Le "coup de gourdin" est intéressant, à mettre dans sa tool box.
J'étais curieuse de la façon dont tu l'utilisais et sur le comportement de ton cheval en réponse.

Caramel avait tendance à ne pas respecter l'arrêt en longe au début, j'ai solutionné en lui rabattant la chambrière sous le nez. Les premières fois il est devenu fou, puis il a finit par comprendre que ça voulait dire stop. Mais un jour où il était déchainé, cette méthode ne marchait plus et le cheval ne s'arrêtait plus, me défiait en plus, il a finit par prendre la chambrière dans la tête. Depuis, quand je lui mets la mèche sous le nez, il s'arrête net. Donc "pourquoi pas", mais je ne testerai pas en extérieur Laughing

J'avais lu le post sur la gestion de la crise. Très intéressant, mais on se retrouve coincé si d'une on a pas réagit assez rapidement ou que l'on a rien vu venir, et de deux si l'on a pas assez de place pour manoeuvrer. Je désamorce généralement l'embarquement par une flexion, mais une fois que le cheval est lancé, il faut fatalement un espace dégagé pour le faire tourner.
Le PNH je n'avais pas encore lu, merci pour le lien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 10 Mar 2012 - 1:49


je réagis en décalé, n'ayant pas le temps de poster

Ôkami a écrit:
Bon, suite (et fin?) du feuilleton foin.
Désolée Kais, j'ai pas réussi à avoir la brunette attitude jusqu'au bout, à la place j'ai fait un combo "brune-blonde"

Je lui explique que je suis désolée pour les histoires de foin, que ça coûte cher et que je suis la seule à en réclamer, blabla, je n'ai pas voulu être ennuyante blabla en plus le cheval ne le mange plus et ça gâche blabla, que je souhaite trouver une solution moins chiante pour lui.
Il finit par me dire que le cheval en mange quand même un petit peu tous les jours (bizarre, ça fait 1 semaine que je ne l'ai pas vu faire, même en lui proposant le foin à la main il n'en voulait pas...bon) et qu'il en remettra quand il y en aura moins.
Bon bah il était de bonne humeur aujourd'hui...

Enfin, après la discussion d'hier j'ai décidé de laisser filer. Le cheval a quand même du foin, c'est mieux que rien.
S'en est suivi un sermon sur comment je devrais m'occuper de mon cheval, qu'il est gras comme un ... (il a pas terminé sa phrase, mais j'aurais été curieuse de savoir) où là j'ai préféré acquiescer et lui dire "voui voui vous avez raison".

Honnetement je ne comprends absolument pas ton fonctionnement.
Ni la réalité de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 10 Mar 2012 - 16:05

À ton Caramel, pour lui apprendre l'arrêt : fais-le en longe, à pied liberté ou tout ce que tu veux, en sifflant pour un arrêt net, et obtiens-le à chaque fois, en récompensant par une longue pause ensuite et des friandises. Quand il sera en état de crise dehors, ça peut quand même lui dire "là on s'arrête, point !"

Par contre, dur dur quand il gèle dehors... pour siffler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Dim 11 Mar 2012 - 14:05

Kais

Citation :
La solution est d'aller ailleurs ou de changer tes exigences et comprendre son point de vue.

Etant donné que je ne souhaitais pas changer de pension et après vos commentaires, ça m'a permis de revoir mes exigences à la baisse et de "comprendre" le point de vue de l'agri.
Comme expliqué au début, j'ai tenté l'approche "trouvons une solution moins coûteuse en temps et en argent" et exprimé mon inquiétude quant à l'ingestion de sable. Evidemment pour l'agri il n'y a aucun souci et pour lui il n'y a pas d'autres solutions car le cheval a du foin. Autrement dit, lors de cette discussion, j'ai compris qu'il était peine perdue de lui faire comprendre que le cheval aurait besoin d'un foin de meilleure qualité pour éviter d'aller brouter et avaler du sable. Par conséquent, je décide de "faire avec", comme Natacha, car le cheval a du foin, pas de bonne qualité certes, mais s'il en mange un petit peu tous les jours au pré, c'est mieux que rien.

J'avais mal formulé? Désolée ça m'arrive souvent... scratch

Pour résumer j'ai poussé un coup de gueule car je souhaiterais que le cheval ait du foin pas moisi à volonté, et après réflexion (il n'est pas possible de trouver une pension parfaite, et il y a plus d'avantages que d'inconvénients là où je suis), je décide juste d'être moins exigeante et moins chiante. Ce n'est que l'aboutissement d'une remise en question sur ma tolérance et mes exigences de proprio béotienne.

Je suis si tordue que ça? J'imagine qu'on a tous eu quelques désillusions en matière de gestion dans n'importe quelle pension, non? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Dim 11 Mar 2012 - 18:00

Ôkami a écrit:
J'imagine qu'on a tous eu quelques désillusions en matière de gestion dans n'importe quelle pension, non? Embarassed

Oh que oui!
(ça c'est constructif!)


Plus sérieusement, la concession que je ne peux pas faire, c'est le gérant qui ment. Ca j'ai connu et je peux vraiment pas. Quand tu lui demandes ses prestations avant d'arriver et que tout ce qu'il dit te convient et que finalement quand t'es là il le fait pas, il te cache les faits et qu'en plus il te ment. C'est juste pas possible...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Dim 11 Mar 2012 - 18:15

Et ton histoire de foin moisi m'interpelle aussi. Je ne suis pas pour le foin à volonté pour les raisons qu'on a évoqué sur le forum. Par contre, donner du foin moisi je trouve pas ça normal non plus. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Lun 12 Mar 2012 - 0:21

Ôkami a écrit:


J'avais mal formulé? Désolée ça m'arrive souvent... scratch

...

Je suis si tordue que ça? J'imagine qu'on a tous eu quelques désillusions en matière de gestion dans n'importe quelle pension, non? Embarassed

Non je ne pense pas que tu avais mal formulé. Ce sont les revirements rapides qui m'ont laissée perplexe. Je ne pensais pas qu'on t'avait servi à ce point de "charnière" d'analyse et de décision.

Quand aux désillusions dans les pensions, les bugs font "partie" de la prestation.
La seule gestion irréprochable aux yeux d'un proprio est d'avoir les chevaux chez soi et de ne récolter que ses conneries à soi.
Quand on prend l'option de mettre en pension, le tout est de bien identifier quels bugs on est susceptibles d'accepter, et quels bugs sont impossibles à envisager.
Pour te donner une idée dans la pension ou je suis restée 3 ans, il y avait des bugs en manipulations quotidiennes (parfois le gérant , puis ensuite les apprentis) qui ont généré des anomalies de comportement des juments. Ben on en a parlé, mis à plat, cela n'a pas été parfait, mais pour tout le reste je les considérais d'un professionnalisme impeccable (qualités des soins, propreté, rigueur de la gestion). Bref pour toutes ces qualités réunies en une pension ben j'ai accepté sans problème des "dédressages" pourtant bien chiants mais ponctuels.
La pension parfaite idyllique n'existe pas. Justement parce que chaque proprio a des enjeux et des exigences différentes. Pour un prestataire de services c'est mission impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Lun 12 Mar 2012 - 1:02

Citation :
Je ne pensais pas qu'on t'avait servi à ce point de "charnière" d'analyse et de décision

Ben si Laughing Bien entendu, j'y avais beaucoup réfléchi avant, mais j'avais en plus besoin du point de point neutre de personnes extérieures. Une fois que c'est fait, "ya pas à tortiller du cul pour chier droit" comme dirait l'autre -> action, réaction, fin du problème.

Pour tout le reste, je suis d'accord avec toi

Katia, oui le foin moisi c'est pas terrible, mais il a du foin de super qualité au box et en quantité suffisante, d'où la révision de mes exigences Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyn
Militant


Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 31
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 14 Mar 2012 - 4:42

Fanelle a écrit:
Pour le foin, j'ai un endroit sableux, et pour éviter que les chevaux mangent sur le sable, j'ai fabriqué des bacs à foin comme ceci :
- tu prends une belle palette, que tu recouvres de planches en les découpant à raz.
- Ensuite, tu en visses sur les côtés pour remonter les bords, et faire comme une grande assiette à soupe géante.
- Puis tu perces deux trous de chaque côté des angles, et tu y enfiles une ficelle de ballot qui va vers l'intérieur de la caisse.
- Et à l'intérieur, tu y accroches avec les ficelles, des mousquetons d'escalade ou de sécurité.

Tu n'as plus qu'à y accrocher ton filet à foin petites mailles "JULIA" de chez Kramer... et ton cheval va passer bcp plus de temps à manger son foin, sans qu'il y en ai trop qui tombe par terre...

t'aurais pas une photo Fanelle stp, je visualise pas vraiment rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyn
Militant


Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 31
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 14 Mar 2012 - 5:08

pascaleW58 a écrit:
cyn a écrit:
pascaleW58 a écrit:

Y'a le coup de gourdin sur la tête aussi, mais à n'utiliser qu'avec les chevaux qui ont la tête dure.
J'applique vraiment, hein. (à la plus grande perplexité d'une copine de Kais qui ne comprenait pas que je tapais dessus non pas pour le faire avancer, mais pour qu'il arrête de trottiner).
tu m'étonnes qu'elle était perplexe!


pascaleW58 a écrit:
j'emploie le terme "étholotruc" de manière non péjorative. Je n'aime pas le terme "éthologique", donc je ne l'emploie pas. Je pourrai employer "PNH" à la place, mais ça ne parle pas à tout le monde et ça ne fait de la pub qu'à cette méthode, alors qu'il y en a plein d'autre de la même veine.
ok. on est d'accord, il y a un "vide" de vocabulaire

pascaleW58 a écrit:
je ne considère pas pas nos méthodes comme "étholotrucs". Pour moi, l'"étholotruc", c'est la forme, pas le fond. Le génie de Parelli, c'est d'avoir mis en forme toute sa méthode pour faire comprendre "le fond" (base fondamentale de comment dresser un cheval) à la malheureuse cavalière de club que j'étais. Parelli m'a fait comprendre la puissance de notions telle que "confort/inconfort" par exemple. Mais il le dit lui même "il n'a rien inventé" ("le fond"), même s'il a bel et bien inventé une formulation très bien adaptée au public actuel.
ok, là encore simple question de vocabulaire

pascaleW58 a écrit:
Pour en revenir à "l'arrêt d'urgence travaillé façon étholotruc/PNH", je ne le néglige pas, c'est une méthode puissante. Mais pas la seule. Et en gagnant en compétences techniques, je pense qu'il est tout à fait possible de s'en passer.

Par ailleurs, c'est un arrêt d'urgence "contre le cheval" = une technique pour arrêter un cheval qui déraille. Et pas une technique pour arrêter d'urgence le cheval en cas d'obstacle sur le chemin.
les instructeurs Parelli avec qui j'ai travaillé ici ne m'ont parlé que d'arrêt tout court, qui peut être obtenu sur différent degré de finesse de la simple rétroversion du bassin à la flexion d'encolure sur une rêne, entraînant mécaniquement un désengagement des postérieurs et donc perte de puissance (c'est aussi selon le niveau. Faut savoir que les niveaux 1 et 2 du PNH sont tellement dégrossis pour être accessible à la ménagère de 40ans qui n'a jamais vu un cheval que c'est quand on aborde les niveaux 3 et 4 que PNH prend vraiment tout son sens et qu'on se rend compte que finalement c'est pas si loin des principes de Nuno Oliveira ou Xénophon)

pascaleW58 a écrit:
Citation :
c'est surtout qu'il y a l'étho de bas étage, commercial à souhait, tirant profit des gens sans recul ni bon sens (dieu que ça m'agace d'appeler ça éthologie d'ailleurs
Ca ne me gêne pas plus que ça, que ça soit commercial. Le PNH est commercial à souhait, mais il enseigne des choses très utiles.
C'est quand c'est mal fait que ça me dérange.
on est d'accord,tu as mieux formulé que moi, c'est bien l'usage qui en fait le problème (mais aussi ce côté "Pat Parelli dieu vivant" et "un meilleur monde pour les chevaux" mais crache tes dollars d'abord, ça m'agace perso. Je ne sais pas du tout comment PNH est perçu en France, j'ai connu ici, mais vraiment ya des aspects bien sectaires et capitalistes qui m'insupportent passablement... mais c'est un autre sujet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyn
Militant


Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 31
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 14 Mar 2012 - 5:10

pascaleW58 a écrit:
Post croisés.

Ôkami a écrit:
Pascale, le gourdin c'est plutôt encombrant.

J'emploie mon stick.
(à l'origine, je me suis mise à utiliser le terme "gourdin" quand je montais avec le stick Parelli, qui est plus lourd et encombrant qu'un stick de dressage).


je me suis fait la même réflexion, c'est une massue le bordel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyn
Militant


Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 31
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 14 Mar 2012 - 5:41

Ôkami a écrit:
Cyn, tu proposerais quoi comme exercices étho?

je suis pas forcément une spécialiste (pi alors encore moins sous cette appellation, c'est mon "osthéo" à moi, hein Kais Laughing )

comme je l'ai dit plus haut, je ne différencie pas un arrêt normal d'un arrêt d'urgence, ou un arrêt de carrière d'un arrêt de ballade.
L’arrêt est primordial, c'est un truc que le cheval doit me donner point, quelque soit la circonstance.

donc je ne vais pas avoir de méthodes différentes selon les circonstances par contre je vais peut être devoir monter plus haut dans mes phases. Je m'explique, je veux que le cheval réponde à la plus légère demande possible => rétroversion du bassin, mon assiette se bloque, je ne suis plus mon cheval, donc mon assiette lui dit "arrêt" (de la même façon elle va lui dire pas trot ou galop, il cale son énergie sur mon énergie) mais si cela ne suffit pas je monte dans mes phases en ajoutant plus d'inconfort, jusqu'à aller si vraiment nécessaire à plier franchement l'encolure à 2 mains sur une rêne = le bon vieux cercle, dont le but est de désengager les postérieurs

mais si j'en arrive là, je considère pas ça un arrêt d'urgence mais un raté dans mon boulot, car bien bossé, mon cheval devrait répondre à ma demande d'arrêt bien avant d'en arriver à cet extrême => conclusion, faut retravailler les bases et l'écoute du cheval

quant à la voix, c'est un outil puissant que j'associe volontiers à une demande gestuelle pour la renforcer. Attention toutefois à ne pas en abuser pour justement garder toute son efficacité, genre le claquement de langue pour avancer, c'est une fois et ça avance, pas 15 fois sinon cela perd tout son sens.
Pour la mettre en place, comme l'a dit Fanelle, bosser à pied. User de la carotte et des longues phases de repos = confort = renforcement positif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 15 Mar 2012 - 20:00

Merci Cyn pour cette explication.

Bien entendu je travaille l'arrêt normalement, même en balade, avec les aides traditionnelles. Mais bon, quand le cheval embarque, la rétroversion du bassin, comment dire, il s'en contrefout Laughing ou s'en tamponne le coquillard avec un tibia de mangouste (c'était pas ça l'expression de Kais?)

Bref, tout ça pour dire que le respect des aides, en cas de stress, ou pire, de panique, ne se construit que sur du long terme car il s'agit d'un travail de fond sur le dressage, la complicité, le respect et l'écoute.

En attendant, la flexion de l'encolure a fort bien marché l'autre jour, je précise que sur une ligne droite j'ai alterné pli exagéré à gauche puis à droite, qu'on a terminé dans les fourrés, mais qu'il n'a pas réessayé de toute le balade et que j'ai pu ensuite trotter rênes longues. Dès qu'il accélérait, je grognais et faisais mine de raccourcir l'une des rênes, il a deux jours pour méditer là-dessus, on verra les prochaines fois.

Merci en tout cas pour vos commentaires constructifs, une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Ven 16 Mar 2012 - 12:58

J'ai lu tout le post....et j'ai surtout envie de me mêler aux dernières réflexions sur la façon d'arrêter un cheval selon ses propres convenances, n'étant pas par ailleurs MF ni agriculteur !

Pour moi, la meilleure façon de ralentir ou d'arrêter "gentiment" un cheval (ou un poulain) c'est de lui faire reporter du poids sur les hanches en élevant son garrot c'est a dire la base de l'encolure, donc la tête... ça tombe bien puisque c'est ce que je m'ingénie a faire depuis le début de son éducation...

De plus, c'est extrêmement facile puisqu'il ne s'agit que d'élever sensiblement les mains en direction des épaules...
d'accord, progressivement je lui ai montré la marche a suivre mais c'est a mon sens le B.A BA de l'éducation du poulain prise a ses débuts c'est a dire "l'équilibre" sur les hanches !

Je parais peut être un peu trop affirmatif et vous prie de m'en excuser mais je l'ai tellement pratiqué moi même tellement souvent sur tant de chevaux jeunes ou moins jeunes...et surtout "vu" pratiqué des centaines de foi sur des centaines de poulains par de "vrais" professionnels....
Revenir en haut Aller en bas
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Ven 16 Mar 2012 - 13:16

Je suis d'accord avec vous Soffad, c'est d'ailleurs pour cela que j'avais mentionné cette pratique dans le relèvement d'encolure sur votre post, car c'est à ce moment que je m'en sert, même s'il ne s'agit pas de celle initialement utilisée par d'Orgeix.
Lorsque le cheval commence à accélérer mais qu'il est encore à l'écoute, je m'en sers avec succès. Lorsqu'il est en stress ou dans sa bulle, il se défend en levant et en secouant violemment la tête, cela l'énerve et ne lui fait pas diminuer sa vitesse pour autant...

Quand on parle d'un cheval qui embarque car il a peur et n'a pas confiance en son cavalier, les méthodes douces ne sont malheureusement plus tellement utiles, c'est pour cela que je demandais conseils quant à des solutions plus "convaincantes".
On parle d'un cheval totalement sur les épaules, lancé à une vitesse telle que la seule chose qui peut l'arrêter est un obstacle sur sa route.

ça ne m'empêche pas de continuer mon travail "normal" en carrière et en balade, où j'introduis souvent des transitions et des arrêts pour garder le cheval à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyn
Militant


Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 31
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Ven 16 Mar 2012 - 16:34

Ôkami a écrit:
je précise que sur une ligne droite j'ai alterné pli exagéré à gauche puis à droite
il m'est arrivé de faire embarquer par un anglo raide fou mal éduqué, quand il commençait à chauffer, je le maintenais en EED d'un coté et de l'autre, sauf que au moment où tu passes d'un pli à l'autre, le cheval s'aligne et là il prend toute sa puissance et hop il me prenait la main et c'était fini.
Moralité: faire bien attention lors du changement de pli, parfois il vaut mieux rester dans le même pli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyn
Militant


Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 31
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Ven 16 Mar 2012 - 16:48

soffad a écrit:
Pour moi, la meilleure façon de ralentir ou d'arrêter "gentiment" un cheval (ou un poulain) c'est de lui faire reporter du poids sur les hanches en élevant son garrot c'est a dire la base de l'encolure, donc la tête... ça tombe bien puisque c'est ce que je m'ingénie a faire depuis le début de son éducation

j'ai de forts doutes sur cette méthode appliquée à un cheval qui ne respecte pas son cavalier et qui l'embarque...

ici il s'agit avant tout de désengager les postérieurs, de ne pas laisser le cheval aligné, position dans laquelle il a toute sa puissance => d'où la flexion d'encolure
laisser le cheval en ligne droite, le redresser, donc augmenter la puissance du moteur, n'a pas d'effet bénéfique sur un cheval qui embarque

j'ai essayé bien des méthodes avec l'anglo dont je parle plus haut, je peux vous garantir qu'il n'y a qu'une solution, le désengagement

en revanche sur un cheval qui écoute oui bien sûr, on rééquilibre, on remet à sa place, voire on en profite pour se mettre en exos de 2 piste pour éviter que la cocotte explose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Ven 16 Mar 2012 - 17:36

Je suis assez surpris d'entendre parler de chevaux "fous"... qui "embarque" ou qui "explose" et que sais je d'autre...Je suis sur ou a coté des chevaux depuis plus de 50 ans et je n'en ai vu que très rarement !
Oui bien sûr des chevaux au dressage approximatif et mis entre des mains inexpertes cela existe et tous les impondérables qui vont avec...mais de là a aller jusqu'à la folie ou l'embarquement ???

Mais si nous voulons bien revenir a ce qui fait la quasi majorité de la cavalerie des clubs ou des proprios indépendants, c'est a dire les chevaux plus ou moins dressés et les cavaliers(ières) plus ou moins confirmés, c'est à dire une bonne moyenne de ceux ou celles qui pratiquent "la monte a cheval" je peux vous assurer que rien n'est plus facile que de ralentir ou arrêter un cheval qu'il soit au trot ou au galop du moment qu'on lui renvoie par le relèvement de l'encolure du poids sur les hanches, et cela avec seulement quelques grammes dans les doigts...

Bien sûr la gestuelle demandé doit être de bonne qualité mais nul besoin d'être un grand écuyer pour y parvenir ...un quelconque G4 ou 5 deviendra un spécialiste de la question...Je suis prêt a parier un trimestre de ma retraite !


Revenir en haut Aller en bas
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Ven 16 Mar 2012 - 20:29

Cyn, c'est au contraire le changement de pli qui l'a déstabilisé et qui m'a permis de m'arrêter, sinon il continuait au galop avec la tête dans les broussailles....A adapter en fonction de chaque cheval.

Soffad, pour l'anecdote, voici ce qui m'a motivé à poser cette question: je m’apprêtais à partir en extérieur, j'étais montée en carrière et j'avais fait deux tours de pas rênes longues. En sortant à droite de la carrière, il y a un petit chemin coincé entre la lice et un rang de vigne, que nous avions pour habitude de prendre. Au moment de nous engager dans ce chemin, Caramel m'embarque. Raison inconnue, il n'a pas eu peur, il était calme en carrière, il avait l'habitude de prendre ce chemin. Impossible de l'arrêter, j'avais les mains bien au dessus de sa bouche pourtant. Au bout la route. Je remercie encore ma bonne étoile qu'il n'y ait pas eu de voiture ce jour là.
Imprévisible, j'ai juste rien vu venir. En deux foulées c'était plié, j'ai essayé les mains au dessus de la bouche, la flexion (on a failli partir dans les fils de fer de la vigne), j'ai terminé par la prière

Après discussion avec mon instructrice, il fut possible que le cheval, après deux tours de carrière, ait été encore froid à la jambe, or pour tourner j'ai demandé une "belle" incurvation avec mes jambes. On a supposé que c'était ça qui l'avait stressé, car l'instant où il sort de la carrière, même si c'est imperceptible, il devient électrique. Depuis il est travaillé à la longe et/ou en carrière environ 10-15mn pour le détendre, l'habituer aux actions de mains et de jambes.

Et aujourd'hui une belle récompense: un galop rênes longues Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 17 Mar 2012 - 0:36

Tout est bien qui finit bien et j'en suis content pour vous...Auriez vous une video de vous et lui dans n'importe quelle circonstance ?
Revenir en haut Aller en bas
cyn
Militant


Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 31
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 17 Mar 2012 - 1:11

Ôkami a écrit:
Cyn, c'est au contraire le changement de pli qui l'a déstabilisé et qui m'a permis de m'arrêter, sinon il continuait au galop avec la tête dans les broussailles....A adapter en fonction de chaque cheval.

ha ben oui si t'es déjà embarquée et que ta flexion a eu aucun effet, c'est sûr que changer de pli ne peut faire que du bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 17 Mar 2012 - 10:39

Soffad, non malheureusement, pas de vidéo, ni de photo d'ailleurs car je monte toujours seule. Je vais tenter de donner l'APN à mon instructrice, je peux éventuellement lui demander de prendre quelques photos, mais faire un film risque d'être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 17 Mar 2012 - 11:44

Dommage que vous ne puissiez être filmée car la video est INCONTOURNABLE pour les progrès dans tout ce qui est travail et gestuelle technique...Le ralenti et les arrêts sur image offrent des possibilités d'analyse hors du commun...Tous les techniciens du sport usent de ces procédés !
Revenir en haut Aller en bas
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 17 Mar 2012 - 12:12

+ 10000 avec Soffad pour la vidéo , pas forcément pour la montrer juste pour se voir à cheval .... Du coup même un veiux camescope ou un apn fait l'affaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Sam 17 Mar 2012 - 14:11

Je suis bien d'accord avec vous, déjà je souhaite des photos pour mieux voir mes défauts de position, mais s'il n'y a personne pour filmer, ça risque d'être compliqué... pale
Je peux faire des essais en posant l'APN sur un poteau, je n'ai pas de caméscope, en espérant que la batterie tienne suffisamment longtemps pour qu'on puisse y voir quelque chose.
J'essaie de faire ça pour la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Aujourd'hui à 16:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Caramel, un blond et une blonde au travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Caramel, un blond et une blonde au travail
» blonde strip tease
» [Vidéo Strip-tease d'une Blonde]
» La blonde fait du rodéo.
» La blonde et les moutons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: