CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 15:48

Je vous présente Œillette, une nouvelle arrivée à la maison le 20 janvier 2011 dernier.

Une jument qui dépote, 3/4 comtoise, 1/4 arabe, de 8-9 ans.
De couleur chocolat silver dapple... (crins lavés + pommelée)



À son arrivée, elle était très timide, avec un regard de coquine...
Elle n'osait pas prendre les friandises... Donc tous les jours, je lui en donnais dès que j'arrivais pour véritablement l'apprivoiser... Elle n'a connu l'"attrapage en licol" que pour les vermifuges et autres trucs pas très sympas... hormis les changements de paddocks.
Elle a fait 2 à 3 poulains, peut-être plus.

Pour son 1er tour de longe, elle a vite compris, c'est une futée !
Une futée avec du gaz, mais respectueuse... Une gentille fifille !
Puis je lui ai laissé prendre ses marques en ne lui demandant que les bases d'un tour en longe de temps en temps.
Et au fur et à mesure, je l'ai mise aux longues rênes, puis sellée, monté au pas et au trot dans une demi-carrière de 20 x20 m. (le reste étant à finir de sabler)

Pendant toutes ces phases là, elle a été super gentille, fumant la moquette, me témoignant une vraie confiance... même pour le montoir, on a pris notre temps...

Et puis l'envie de la sortir enfin dehors, puisque les bases étaient acquises, m'a fait l'emmener chez un ami pas loin, pour que je puisse :
- Vérifier les acquis et ses réactions lors d'un changement de lieu.
- Acquérir le galop en selle, chose compliquée chez moi.
- la sortir et la routiner en extérieur en forêt et sur une zone pavillonnaire (bien plus sécurisante que chez moi, où j'ai 150m de route à longer et où les voitures passent vite.)

Puis s'ensuit ceci :(copier-coller)

Déménagée dimanche dernier, à la Bonneville :
- Elle est montée toute seule dans le van I love you
- Elle en est descendue en marche arrière (van sans pont) en tapotant avec ses postérieurs et en regardant derrière elle : elle a finit tranquille dehors. I love you
- On l'a emmenée dans ses nouveaux quartiers, avec une poulinière.
Elle suit sans soucis, même dans des endroits qu'elle ne connaît pas. Malgré le bruit de la chute d'eau qu'il faut passer.
Tout ça, c'est pas mal du tout.

Dans la semaine, le jeudi, je lui ai fait un pansage. Gros stress de quitter les autres chevaux et de se laisser panser tranquillement. Bon, je m'en doutais un peu.

Le samedi, accompagnée d'une autre jument, on va lui faire un pansage, mettre la selle, puis on va en carrière pur la "bosser" :
- Je lui ai fait faire le tour "du propriétaire", et tournée en longe. Elle stresse un peu. normal. Au bout de 20mn, à cause des températures positives, du poil d'hiver et de la carrière un peu fouillante, elle est trempée.
- On continue gentiment : Je la monte tranquille au pas, en faisant des exercices de maniabilité. : Elle regarde partout, mais nickel.
- Puis, je la met doucement au petit trot : premier tour nickel. Elle zigzague un peu mais elle se retrouve quand même dans 2x plus grand, et dans un endroit nouveau...-
- 2e tour, ça a dû être le tour de trop qui lui a fait dépasser son seuil de tolérance. J'aurai dû arrêter au 1er tour nickel : sur la longueur après laquelle je l'aurait arrêtée, elle démarre au grand galop en coup de cul coups sur coups... je la vois viser la sortie de la carrière : je saute en marche (de toute façon, elle m'avait un peu aidée) pour éviter les poteaux de la carrière, et une possible galopade sur le mâchefer si elle venait à péter de fil de sortie. Entretemps kk'un s'est mis en travers pour ne pas qu'elle sorte, donc elle bifurque au moment de mon vol plané. J'atterris donc en roulé-boulé (une vieille spécialité perso) juste avant le... 2e poteau...

Vous êtes tous conviés au prochain Mad , y'aura de quoi bouffer !

J'ai dû aller un poil trop vite, je vais tout reprendre à zéro pour qu'elle s'habitue au lieu, puis on va partir à pied battre la campagne... Je croise les doigts qu'avec l'expérience, elle s'assagisse quand elle changera de lieu, sinon ça risque de ne pas être drôle s'il lui faut à chaque fois x temps pour s'y faire.

Ça m'apprendra à reprendre du poil de la bête sur mes peurs ancestrales (liées à une pétasse de bréhaigne qui me jetais tous les week-ends autrefois), et à ne pas écouter la jument comme d'habitude...

Bon, je ne pensais pas non plus qu'elle me dirait merde comme ça, vu qu'être montée au pas et au trot, elle savait, c'était "acquis"...
Elle passait même à travers des bouteilles en plastique de 5 litres, marchait dessus sans même sursauter...

Je pense que je vais encore tenter, elle a quand même aussi bcp de +++ (dont son côté comtois tout à fait adorable), et un gros - qui peut être lié à l'inexpérience... Mais si je ne parviens pas à l'avoir bien détendue en toutes circonstances, alors ça voudra dire qu'elle ne pourra pas rester à la maison pour Christophe... Je ne peux pas avoir trois chevaux à la maison qui ne soient montables que par moi.

On continue l'aventure, prochaines séances : rond de longe et re-connexion des neurones, puis traction et balades à pied.



Et hier :
Séance de rond de longe hier : demande encore du travail...*

Plus je vois le travail avancer, plus je me dis que j'aurais mieux fait de prendre un cheval déjà dressé.
J'ai envie de monter les miens, et à force de me consacrer à elle, je n'ai plus le temps pour les autres.

Je crois que je vais laisser la place à quelqu'un d'autre, ou la reproposer comme poulinière Neutral

Elle ne sera soit la jument que d'une seule personne (et ce n'est pas mon but avec elle), soit poulinière car un peu imprévisible.

Qu'elle soit imprévisible peut convenir à quelqu'un d'autre (je vous jure qu'elle a des capacités extraordinaires, un pas de folie, une très bonne condition cardiaque, des aptitudes au saut, je vous dis pas en TREC...), mais pas à moi, car j'ai besoin d'une jument sûre que je puisse confier à mes amis.

Qu'elle ne veuille plus obéir à une demande aussi simple que "Marcher et s'arrêter à la voix", alors qu'elle le faisait même du trot à la maison, et ce, après 6 mois de travail, juste parce qu'elle vient de changer de lieu, ça me gave...

*Séance d'hier : au galop direct, bon ok, elle ne connait pas ce lieu... Je la laisse se défouler un peu, 15, 20 mn, à lui demander doucement le pas, à la ramener vers moi (je travaille en caveçon)...
Mais impossible de l'avoir tranquille au pas sans la rappeler à l'ordre (qu'elle n'écoute pas) toutes les 5 mn, elle repart au petit trot...
Je la travaille en lui faisant chasser les hanches, elle reste à côté de moi, mais regarde toujours ailleurs.
Elle a du "connecter" trois fois à revenir de la piste vers moi si je m'accroupie...
Vers la fin (plus d'une heure après quand même alors que je ne fais jamais si longtemps) j'ai réussi à la faire tourner au pas et à obtenir un arrêt à la voix une fois ! J'ai voulu reconfirmer ensuite, parce que je suis têtue et qu'il fallait qu'elle me donne au moins ça : elle se met devant moi, m'envoie l'antérieur, je la renvoie en disant "non", elle fait un tour de galop, je la bloque pour l'arrêter, elle... saute le rond de longe d'1m40 en pétant la planche du haut, et s'ouvre la peau sur 15 cm....

Chute de moi, fuite d'elle, véto, suttures, facture... tout ça après 6 mois de vrai boulot avec une jument qui fumait la moquette...


Là, je laisse tomber !

Quelqu'un pourrait me raconter comment sont les arabes au débourrage ??????


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 16:26

Shocked Surprised Shocked
Heu, là non plus pas d'idée sans avoir vu tout ce qui a été fait et comment............... mais ça a pas l'air gagné ton histoire.
Pour toutes les rééducations de chevaux d'age qui ont un passé, j'veux pas dire mais perso je compte........................ 3 ans.... à petits pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 16:29

Ouais, bah je crois que je préfère acheter un 4-5 ans déjà débourré alors !

Le véto l'a shootée pour la recoudre, a voulu passer une petite tondeuse autour de la plaie, la jument a envoyé son antérieur... et pour lui faire la piqûre de morphine, elle a réussi à redresser la tête malgré le tord-nez que je tenais en plus... Il m'a laissé des antibios en piqûre, et je lui ai dit - me souvenant de mon ancienne juju impossible - heu... z'avez pas plutôt en sachet ?

L'année dernière, je n'ai pas réussi à lui apprendre la douche. J'ai pu la doucher une seule journée de canicule. L'hiver suivant, juste pour les pieds, c'était niet... Même Vencido, le lusi, qui avait été "violé" pour être douché par les vendeurs, a accepté au moins la 1e fois que je lui touche les pieds avec l'eau...

Tout ça pour situer le caractère de Mademoiselle, blonde, oui mais blonde platine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 16:35

Fanelle a écrit:
Ouais, bah je crois que je préfère acheter un 4-5 ans déjà débourré alors !
Ben honnêtement ya pas photo.
Se faire chier avec un cheval d'age à rééduquer est un choix financier (po cher, po cher) mais aussi en temps, en travail et en prise de risque.
Moi j'ai les 3 rétifs à la maison qui m'ont tous couté bien des émotions, et les poulains en comparaison ce sont des rolls................ Faut voir au débourrage mais pour l'instant franchement, récupérer les conneries des autres ou les chevaux perdu, ya un moment ou on passe l'âge.

Tu t'es pas trop faite mal au moins de ta chute??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 16:46

Je suis bien d'accord avec toi...

J'ai déjà failli me tuer à cheval plusieurs fois, pas envie que ça arrive... Evil or Very Mad

J'ai passé 4 heures aux urgences avec la trouille de ne plus pouvoir remonter à cheval, car un gros bleu à la fesse, un au milieu du dos et un peu au coude. (je me suis prise la barre demi-ronde qui délimitait la sortie au sol, un moindre mal comparée aux deux poteaux en chêne carrés de la sortie de carrière et à la sortie sur mâchefer qui suivait... ce fut un saut stratégique What a Face ) Radios du rachis, du coude, de la hanche...
En plus, je n'ai pas supporté la morphine qui a eu le mérite de me décontracter le dos. Rebelotte sur la civière les pattes en l'air !...

Résultat : rien !
Le lendemain, courbatures...
Le surlendemain, je courrais comme un lapin ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Foxa
Novice


Messages : 74
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 17:06

Connaissant la belette dans son lieu habituel, ce brusque changement de comportement me laisse assez dubitative.
J'ai oublié de te demander ça au tel tout à l'heure mais quand tu t'en occupai à la Bonneville, étais tu déjà angoissée à l'idée q'elle puisse changer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foxxa.canalblog.com/
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 17:51

Quelle chûte !! Bon, si tu recourres comme un lapin c'est déjà bien Smile

Pas facile les traits, peuvent être tellement tête dure, presque pire que les poneys j'ai l'impression parfois (j'ai les 2). Ca ne fait pas avancer le schmilblick ce que je dis, désolée.

Fichue caractère ta juju mais bien jolie en tout cas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 18:56

Eh bien, elle n'a pas l'air évidente! belle louloute en tout cas.
Tu disais que c'était un cheval pour quelqu'un qui a moins d'expérience que toi? Un bon cheval de balade?
Au vue de ce que tu décris, ça risque de prendre un peu de temps, comme le dit Kais, donc oui, peut-être un choix à faire...

Les arabes au débourrage, pour ce que l'on m'en a dit, il y en a de toutes sortes, des très sympas et des très cons. Faut tomber sur le bon numéro apparemment. J'en ai côtoyer quelques uns, jeunes et moins jeunes, et honnêtement je crois que c'est surtout leur environnement de vie qui joue sur leur sensibilité, comme beaucoup de chevaux, sauf que chez eux c'est un peu plus marqué. Wink

Tu comptes troquer ta comtoise contre un arabe?

Edit: désolée pour l'inutilité de la dernière question, j'avais mal lu, moi aussi je suis blonde Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 18:59

Foxa a écrit:
Connaissant la belette dans son lieu habituel, ce brusque changement de comportement me laisse assez dubitative.
J'ai oublié de te demander ça au tel tout à l'heure mais quand tu t'en occupai à la Bonneville, étais tu déjà angoissée à l'idée qu'elle puisse changer ?

Non, je m'en doutais, mais je la travaillais en lui demandant les choses comme d'habitude, sans aucun "sentiment" intérieur, j'attendais de voir...
Et la première chose qu'elle ai fait c'est du galop sur le cercle, chose que je lui ai demandé une seule fois à la maison, en ayant besoin de la pousser, et en la repassant immédiatement au petit trot et au pas, pour ne pas qu'elle associe le galop à kkchose de désordonné...

Peut-être bien que je manquais d'empathie envers elle pour qu'elle se sente en sécurité ? Surtout après la chute, bonne question...
Mais des "au paaaas, ohhhhh là..." pourtant, j'en ai bouffé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 19:03

Ôkami a écrit:
Eh bien, elle n'a pas l'air évidente! belle louloute en tout cas.
Tu disais que c'était un cheval pour quelqu'un qui a moins d'expérience que toi? Un bon cheval de balade?
Au vue de ce que tu décris, ça risque de prendre un peu de temps, comme le dit Kais, donc oui, peut-être un choix à faire...

Disons que si son côté comtois avait été marqué en toutes circonstances, ça ferait d'elle une très bonne petite jument !
Mais son grain d'arabe vient tout gâcher... Et bien sur que non, je ne la laisserait pas à un débutant, sauf si j'ai envie de m'en débarrasser

Ôkami a écrit:
Tu comptes troquer ta comtoise contre un arabe?

Edit: désolée pour l'inutilité de la dernière question, j'avais mal lu, moi aussi je suis blonde Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 19:20

J'ai une bonne adresse pour un débourreur qui pourrait prendre le travail au moment le plus délicat. Et nous y sommes. Ça reste une solution que j'avais envisagée au cas-où. Donc elle va rester encore un peu avec nous, je ne vais pas la lâcher à ce stade sans être sûre qu'elle a encore une chance de bien terminer son débourrage.

Je viens d'aller la voir, et malgré tout, apparemment, elle me snobe moins que le jour d'avant. Elle est venue directement vers moi alors que d'habitude, elle s'éloignait, depuis que je l'ai changée de maison. (elle m'en veut, si si, ça existe chez les chevaux !)
Cette séance un peu "chaude" finalement lui a peut-être été bénéfique ? Surprised
Normalement c'est le but Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 19:26

Quand j'ai lu ton histoire, je me suis tout de suite dit (et pardon pour les préjugés qui ont la vie dure), ben c'est une juju qui a ses humeurs, peut-être même ses chaleurs. J'avais pas pensé à son côté arabe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 19:41

Je te comprend ! J'ai été anti-jujus pendant des années à cause de ma s....... beeeep ! Oh pardon...

Et puis ma mère a eu deux supergentilles comtoises, et ça m'a réconcilié avec les juments...

Et l'arabe, je ne connais pas en fait, mais je vois ça comme un cheval chaud et speed, et ça ne m'attire pas des masses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 20:10

Je crois que pour les juments comme pour les arabes, il ne faut pas généraliser, car j'ai connu des juments pas lunatiques pour deux sous (bon, bien peu je l'admets Very Happy). Les chevaux arabes, ils sont ce que les gens en font malheureusement. Ce sont des chevaux avec un coeur en or, mais d'une sensibilité extrême, doublée d'une mémoire redoutable, un arabe ça n'oublie jamais une crasse ou une mauvaise expérience. Avec un cavalier approximatif, ça fait du dégât.
Finalement, en certains points ils sont assez similaires aux lusitaniens je trouve...A ne pas mettre entre toutes les mains quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 20:17

Bon ben tu me rassures là...

J'ai été la voir aujourd'hui, et apparemment elle ne me fait pas la tête. (j'ai eu une jument qui m'a fait un mois de boudin en me montrant ses fesses parce qu'elle m'avait vu tenir le tord-nez !)

J'ose parier, et j'espère, que son petit Fastbury au-dessus de la barrière du rond de longe lui aura remis les idées en place du genre : sauter = Gros bobos !!!
(je vous assure que c'est impressionnant ! Surprised )
Un peu comme les gens qui couchent les chevaux pour les mater...
Je vais la ramener, puis la laisser 10 jours en box pour lui éviter de péter ses 15 cm de fils à l'épaule, et on remettra ça sur le tas tranquillement...

Reste plus qu'à trouver un van... et pas de réponses pour le moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 21:07

Courage avec ta blonde en tout cas, ça fait réfléchir quant aux capacités et au caractère des lourds tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 21:22

Les réflexions qui me viennent à l'esprit ( si ça peut servir ) :
- un galop saut de mouton chez un jeune ça ne me parait pas anormal ni vicieux ... ça me parait même normal ... Mon demi sang arabe l'a fait longtemps même si très peu fréquemment ( j'ai toujours tenu dessus ). Lui c'est clairement de l'excitation , de la gaieté. Faut juste tenir dessus et faire savoir que s'est interdit sans jamais s'énerver = flexion pour désamorcer la crise puis remettre au travail ( à pied si on est pas à l'aise)

- j'ai voulu faire galoper Rosie beaucoup trop tôt dans sa rééducation , elle n'était prête ni physiquement ni moralement et elle , elle a réussit à me virer.
Un an après , après le travail du départ au galop en liberté , c'est mon copain qui travaille les départs montés alors qu'il a débuté en même temps que la jument. Y'a de l'espoir...faut juste attendre le bon moment.

- Pour Nimbus avant qu'une chose obtenue dans un lieu connu du cheval , c'est à dire valable dans toute circonstance il me faut beaucoup plus que six mois...et si ça n'est pas de la routine ce n'est même pas la peine de penser à le demander dans une situation qui le sors de sa routine.

- Enfin travailler des jeunes chevaux dans un endroit non sécurisé me parait toujours dangereux. Pour moi la démarche c'est déjà de le maitriser à pied ( bouger les hanches arrêt reculer longe au trois allures) dans un endroit bien clot (=manège ou rond de longe avec barrières très solides de plus de 2 m de haut) avant de poursuivre ce même travail dans un endroit moins clot puis de commencer le travail monté dans un manège. Si il y le moindre problème dans la progression on peut toujours redescendre d'un cran ... Retour au travail à pied dans l'endroit clôt... Des installations adaptées évitent bien des accidents...

-Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Mer 7 Mar 2012 - 21:41

Merci Okami, d'habitude, les lourds, ça ne vire pas ! C'est pas ce côté là qui m'a viré... Very Happy

BD (je raccourcis ) : Merci pour tes retours d'expérience forts utiles. Il y a de bonnes pistes là-dedans.
Je l'ai toujours travaillée dans des endroits adaptés et sécurisés, et en progression, en rabachant tout le temps les bases acquises avant d'aller plus loin.
(travail à pied, et longe, et longues rênes) Par contre, lui remonter la tête pendant le carnage, pas pu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Ven 9 Mar 2012 - 14:25

Bon, une semaine n'est pas passée depuis cet incident, et voilà que je continue à gamberger.
C'est fatiguant.

Une chose est sûre, j'ai peut-être demandé un trot monté en carrière un peu vite. Mais la demoiselle a quand même une petite araignée au plafond.
Ce qui me fait dire ça, c'est que j'avais une jument totalement coopérante à la maison, tout en douceur.
Quand elle s'énervait, elle redescendait et m'écoutait.

Là où elle est, dans le rond de longe, elle n'en avait plus rien à faire, alors que je lui demandais un simple tour de pas et un arrêt à la voix.
J'avais un cheval sauvage à la place.

Et pour avoir eu une jument identique en comportement autrefois, avec laquelle il m'a fallut deux ans pour en obtenir quelque chose et qu'elle arrête de me virer dès qu'un élément extérieur l'emmerdait, je peux vous dire que cette jument est du même tempérament : dangereuse.
Elle ne se fiera jamais à l'homme si un problème survient, ce qui peut être la cause de graves accidents. Ou alors il lui faudra toujours la même personne, toujours les mêmes endroits, toujours les mêmes conditions, et ce, pendant au moins deux ans, et ce très régulièrement.

Pour moi, l'équitation (et le monde du cheval) est une chose avec laquelle il ne faut pas rigoler avec la sécurité. (et surtout quand on fait de l'extérieur)
La preuve, les races de travail (quarter - ibériques - traits) ne s'emmerdaient pas avec les "chieurs"... ils ne croisaient que les chevaux "bien dans leur tête" pour obtenir des montures coopérantes. Les autres... finissaient je ne sais où...

Là, j'ai devant moi une jument avec d'énormes capacités. Mais si elle ne donne toujours pas son oreille gauche après plus d'un an de manipulations (et j'ai essayé tout ce temps) c'est que son vécu de poulinière, où on a du la contraindre de cette façon, ne lui a pas donné l'occasion de sentir l'homme comme un "partenaire". Et pour moi, je trouve que c'est un très mauvais début pour la suite.

À priori, elle aime bien quand on s'occupe d'elle, accepte toutes nos frasques à pied, a accepté d'être montée au pas et au trot, le harnais sur le dos avec les cuirs qui ballottent de tous côtés même au trot, les bouteilles en plastiques par terre, entrer dans le box à reculons, être pansée à l'arrêt en liberté (hors pré) sans être tenue, a appris l'immobilité au montoir en une séance, les longues rênes (mors a aiguille) même dans le chemin plus loin, tout ça tant que ça ne l'agace pas. Apparemment, dès que ça dépasse son seuil de tolérance, elle ne fait plus marche arrière et dégage pour expédier le problème... Elle n'a pas supporté d'être douchée non plus... rien à faire... Et pourtant, dieu sait que je prend le temps...

J'aurai 17 ans, comme quand j'ai eu l'autre jument (avec laquelle je suis quand même tombée tête la première devant elle, après une série de 3 coups de culs au galop...) je prendrais sans doute le temps. Mais là, j'en ai deux autres à la maison, adorables, qui ne jettent pas leur cavalier quand ils ont une petite contrariété de rien du tout, et avec qui je prend du plaisir, au lieu de me prendre la tête avec cette espèce de morue à deux balles, qui remet tout sur le tapis - et quand je dis tout, c'est même un truc super dur : un cercle au pas avec arrêt à la voix !! - juste parce qu'elle a changé de coin.

Qui, de vous tous, se sentirait le courage de la reprendre pour en faire une jument d'extérieur ? (je fournis l'armure avec)

J'ai déjà débourré trois traits. Et travaillé un Lusi juste débourré. Que j'ai emmené dehors... Ils n'ont pas cette petite araignée au plafond, et aucun ne m'a viré... J'ai l'impression de ne plus rien savoir, et que les autres vont aussi me dégager quand l'envie leur prendra... Elle va me rendre folle !


Dernière édition par Fanelle le Ven 9 Mar 2012 - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Ven 9 Mar 2012 - 14:27

Une question débile

En "changeant de coin", ya pas l'alimentation qui a changé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Ven 9 Mar 2012 - 14:42

Ta question débile n'est pas débile... mais même avec ça, elle n'aurait pas changé autant (monté ça peut expliquer, mais à pied...).

Chez moi, c'est environ 10 kg de foin, et une petite mesure d'un litre de floconnés/orge vu que c'est l'hiver. (D'ailleurs, là, on va arrêter vu que les températuresnen sont plus à "o", sauf si cure de vitamines en plus.)
Là-bas, et vu que c'est une jument avec de l'influx qui a tendance à maigrir quand elle déménage, c'est paille (nutriments "o") et 3litres de floconnés...
Elle n'y étais que depuis une semaine, et est en grand paddock herbe super rase avec une autre jument, donc peut bouger-galoper à volonté.

Là-bas ils ont un sérieux soucis de réflexion je trouve : Sous prétexte que le foin est cher (75 euros le round de foin), ils balancent 1 round de paille par paddock de 4 chevaux, et nourrissent au floconné parce qu'il y en a en bas de hiérarchie qui ne mangent pas à leur faim Alors que s'ils nourrissaient tout le monde au foin en mettant 2 rounds par paddock pour éviter que les bas de hiérarchie décollent, (35 chevaux) ils n'en auraient pas un seul en mauvais état, et vu le prix du grain...



Dernière édition par Fanelle le Ven 9 Mar 2012 - 15:43, édité 1 fois (Raison : C'est pas 55 le round, c'était l'année dernière, c'est 75 euros !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Ven 9 Mar 2012 - 14:56

Avant de foutre ton oignon en chocolat au couteau, change l'alimentation
Paille exclusivement et bonne pierre à sel complète élevage (surtout pas de pierre à sel "hymalaya électrolytes gnagnan"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Ven 9 Mar 2012 - 15:46

Tu penses que paille + sel suffisent ? scratch

Tu dis ça juste pendant le débourrage ?
Parce que sur le long terme, ça doit apporter des carences, non ?
Elle sera chez moi lundi, et chez moi, je n'ai que du foin... Alors ce sera foin, sans rien... qu'en penses-tu ?

Bon, là pour le démarrage en carrière, je penche pour : inexpérience + bouffe trop riche.
Mais reste le ciboulot dans le rond... à revoir. Même un alimentation trop riche ne peut pas squizer des neurones à ce point...

Il me faudra attendre 10-15 jours de repos (petit paddock ou box) pour réviser ce point... pour ne pas qu'elle pète ses fils... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Foxa
Novice


Messages : 74
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Ven 9 Mar 2012 - 16:00

Fanelle a écrit:

Mais reste le ciboulot dans le rond... à revoir. Même un alimentation trop riche ne peut pas squizer des neurones à ce point...

Si justement, j'ai entendu plusieurs fois que justement ça pouvait GRANDEMENT affecter le caractère. Je pense que Kais a vu juste.
Peut être que tu pourrais acheter un peu de paille à la bonneville ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foxxa.canalblog.com/
Fanelle
Militant


Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Ven 9 Mar 2012 - 16:53

Alors on va suivre cette piste.

Mais que à la paille, je trouve ça bof silent Je préférerai lui diminuer un peu le foin scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fannyruelle-unjouruncheval.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court   Aujourd'hui à 19:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Œillette, une juju en chocolat : en débourrage tout court
» Nouvelle collection "Juju saison 2010/2011"
» des questions sur ma juju appaloosa ?
» Eclair, poulain chocolat cruzado
» La Leon Chocolat Show de momo1205 dans maxi tuning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: