CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les débuts du dressage à l'obstacle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 1:11

ERIC... je résume et vous cite:
-Je monte bien...
-Ma femme est une excellente cavalière...
-J'ai un tres bon feeling...
-Je fais très bonne illusion...
-Je passe des barres a 140 sans bouger...

Je ne peux personnellement que vous en féliciter... et en faire profiter le forum vous montrant en vidéos sur vos chevaux au travail et sur un parcours a 140...
Nous sommes ici pour échanger vos compétences et mes réflexions...

Pour les phrases qui vous laisse "perplexe", que vous ne comprenez pas, c'est votre problème pas le mien...je ne peux faire mieux... et dans ce cas je ne vois pas ce que cela va nous rapporter de continuer cette discussion !




Revenir en haut Aller en bas
Eric
Militant


Messages : 228
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Eure et Loir (entre Chartres et Le Mans)

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 1:27

Expliquez moi juste en quoi mon cheval se servirait de moi à l'obstacle et pourquoi (et comment) il faudrait apprendre à renverser la situation (ce que vous m'avez écrit avant hier)... et je passerai le ton un tantinet scratch Mad de ce message.

((( Quant à d'éventuelles vidéos de nous... on n'a rien à prouver, elle a un coach, elle me coach... et je vous rappelle, si besoin était, que j'étais juste intervenu dans ce thread, par courtoisie envers vous, pour vous rassurer sur le fait que vos messages étaient lus. Si vous ne savez pas donner d'explication à ce que vous écrivez, je n'y suis pour rien! Faut pas se fâcher Wink )))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 9:38

soffad a écrit:
Pour les phrases qui vous laisse "perplexe", que vous ne comprenez pas, c'est votre problème pas le mien...

Je trouve cela un peu rude. Vous vous "posez" comme "exposant" les principes de l'équitation de Mr d'Orgeix. Si les autres ne comprennent pas, c'ets peut être VOTRE problème plus que le notre justement....................
Si un prof d'histoire géo se retrouve avec tous ses élèves collés au bac avec des notes cata dans sa matière, cela le désigne quand même clairement
Heureusement que je ne partage pas votre vision de la transmission des informations, les cavaliers qui viennent me voir avec un problème à résoudre repartiraient bien dépités................................
Soffad je ne poste pas car vos propos sont également pour moi incompréhensibles, et particulièrement cette phrase qui a également interpellé Eric


soffad a écrit:

sur la façon dont le cheval d'obstacle se sert d'abord de nous et les moyens pour nous de renverser la situation...

... que non seulement je ne comprends pas
... et qui de plus me file des frissons d'horreur quand à ce que je pressens par instinct qu'elle sous entend.

Ne me dites pas d'aller voir les vidéos:
- je comprends bien l'ensemble de votre propos (l'équilibre)
- les moyens d'y parvenir ne me conviennent pas (il y en a d'autres, moins "violents" pour des chevaux qui n'ont pas une mécanique aussi puissante que ceux auxquels vous votre expérience se réfère, que JDO n'aurait certainement pas choisi pour sa selle, mais nous, si
- ce que j'y vois (dans les vidéos) tiens à chaque fois d'une équitation que je qualifierai "d'efficace", mais également "de boucher".......... grossière, inélégante, interventionniste, poussant dans un extrême des principes que j'applique personnellement, mais la version extrême me choque profondément = exactement ce que je ne souhaite pas pratiquer personnellement.

Que vous préchiez pour vos convictions, ok
vous dites "chacun sa vérité" sans pour autant accepter que on puisse avoir des raisons d'en avoir d'autres
Mais cette phrase au sujet du cheval qui se "sert de nous", soit vous aviez une vraie idée et raison de l'écrire ou rien?????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 9:40

Je rajouterai, que

si VOUS ne vous expliquez pas pour éclaircir un point que visiblement personne n'a compris
JE ne vois pas vraiment ce que va apporter cette discussion, à vous comme à nous.


Je me répète, mais si vous voulez exposez sans vous soucier de la compréhension ou de l'assentiment des autres, il suffit de s'en tenir au blog et pas de venir raccoler des gens qui ne veulent pas l'être sur des forums.......................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 11:24

Eric a écrit:
Expliquez moi juste en quoi mon cheval se servirait de moi à l'obstacle et pourquoi (et comment) il faudrait apprendre à renverser la situation (ce que vous m'avez écrit avant hier)... et je passerai le ton un tantinet scratch Mad de ce message.

Ma réponse a ce que vous ne comprenez pas est inscrite au tout début de cette page et je vous en fait un copier/coller:
"Peu de mots suffiront...si on ne se considère pas comme "excellent" écuyer ou cavalier (ce qui est mon cas) mais seulement dresseur "moyen" on doit en priorité compter sur les réactions du cheval pour comprendre et mettre en pratique ce qu'on pense devoir faire..."

Et je m'étonne que pour vous cela ne soit pas clair...Alors j'explique a nouveau:

Quand on est un cavalier et dresseur "moyen" et qu'en obstacle je classe parmi ceux qui ont travaillés leur chevaux et peuvent prétendre faire des tours propres entre 110 et 125 (ce qui n'est pas rien) nous devons compter en premier lieu sur les humeurs, moyens et compréhensions du cheval que l'on travaille pour entamer et adapter notre dialogue avec lui...
C'est en quelque sorte le cheval qui nous dicte notre ligne de conduite a son égard

Autrement dit chaque cheval étant différent chaque monte l'est aussi...

Es ce suffisamment clair expliqué comme cela ?


Eric a écrit:

((( Quant à d'éventuelles vidéos de nous... on n'a rien à prouver, elle a un coach, elle me coach...

Désolé mais sur le vu de ce que vous écrivez de vous je vous considère comme un excellent cavalier (avoir un "très" bon feeling et faire un parcours propre a 140 est le fait de seulement une poignée de cavaliers dans ma région qui en compte pourtant plusieurs milliers)....

Dans ces conditions je ne vois pas ou est le mal de faire profiter de vos capacités au dessus de la normale en expliquant et vous montrant par vidéo sur un forum dédié au dressage de chevaux...les vidéos étant un indispensable moyen pédagogique mis a notre intention...

Je le fais bien volontier pour moi même et aussi pour ceux avec qui je travaille sans que cela ne dérange personne...J'ai mis plus de 400 vidéos sur Dailymotion ou Youtube a cet effet et cela depuis plus de trois ans...


Eric a écrit:

et je vous rappelle, si besoin était, que j'étais juste intervenu dans ce thread, par courtoisie envers vous, pour vous rassurer sur le fait que vos messages étaient lus.

D'abord "vous" n'êtes pas la majorité du forum, vous ne parlez qu'en votre nom et ensuite je ne m'interrogeais que sur le fait qu'il y avait peu de commentaires par rapport aux visites qui elles sont tres nombreuses...

Eric a écrit:

Si vous ne savez pas donner d'explication à ce que vous écrivez, je n'y suis pour rien! Faut pas se fâcher Wink )))

Je vous ai répondu plus haut sur ce sujet...et je ne vois vraiment pas ou je me suis fâché, j'espère que vous m'éclairerez la dessus...






Dernière édition par soffad le Ven 15 Juin 2012 - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 12:25

Kaïs a écrit:


soffad a écrit:

sur la façon dont le cheval d'obstacle se sert d'abord de nous et les moyens pour nous de renverser la situation...

... que non seulement je ne comprends pas
... et qui de plus me file des frissons d'horreur quand à ce que je pressens par instinct qu'elle sous entend.

J'espère que les explications données a ERIC a ce sujet auront écartés "vos frissons d'horreurs" (sic)

Kaïs a écrit:

Ne me dites pas d'aller voir les vidéos:
- je comprends bien l'ensemble de votre propos (l'équilibre)
- les moyens d'y parvenir ne me conviennent pas (il y en a d'autres, moins "violents" pour des chevaux qui n'ont pas une mécanique aussi puissante que ceux auxquels vous votre expérience se réfère, que JDO n'aurait certainement pas choisi pour sa selle, mais nous, si

Justement si vous regardiez davantage ces vidéos et notamment celles des stages de Nathalie d'Orgeix (il y en a plein sur mon site) vous vous apercevriez qu'il y a des poneys tout a fait ordinaire et des chevaux a peine capable de passer correctement des cavalettis...voulez vous que je vous mette les liens?..

Quand a la violence que vous y avez vue je vous demande de me présenter les vidéos correspondantes a cet état d'esprit...


Kaïs a écrit:

- ce que j'y vois (dans les vidéos) tiens à chaque fois d'une équitation que je qualifierai "d'efficace", mais également "de boucher".......... grossière, inélégante, interventionniste, poussant dans un extrême des principes que j'applique personnellement, mais la version extrême me choque profondément = exactement ce que je ne souhaite pas pratiquer personnellement.

J'ose croire que vos écrits ont dépassés votre pensée....Qualifier J.d'Orgeix de "boucher" (car c'est lui que l'on voit sur la quasi totalité des vidéos que j'expose a titre pédagogique) le montre a toute évidence...On peut ne pas être d'accord avec ses principes mais aller jusque là !!!!
[/i].


Kaïs a écrit:

Que vous préchiez pour vos convictions, ok
vous dites "chacun sa vérité" sans pour autant accepter que on puisse avoir des raisons d'en avoir d'autres
Mais cette phrase au sujet du cheval qui se "sert de nous", soit vous aviez une vraie idée et raison de l'écrire ou rien?????????

Je ne prêche pas, je suis sur un forum de discussion et j'informe, j'explique "ma" vision des faits...comme n'importe quel disciple de M.Robert par exemple le ferait en parlant de M.Robert ou celui de M.Henriquet ainsi que tout autres disciples d'un maitre à penser quelconque agirait de même....et ceux qui ne se sente pas concernés par le post sont libre de l'occulter ou de donner leur version personnelle du sujet sans être forcé de le dénigrer...

Ou n'ais je pas accepter la façon de voir de qui que ce soit sur ce forum...encore une fois voulez vous m'en apporter la preuve ????

Et concernant la phrase du cheval "qui se sert de nous" (le "nous" n'étant pas attribuer a qui que ce soit de precis sur ce forum mais a titre général) bien que m'étant exprimé a ce sujet avec ERIC je repose ma réponse (copié/collé) a votre intention:

"Quand on est un cavalier et dresseur "moyen" et qu'en obstacle je classe parmi ceux qui ont travaillés leur chevaux et peuvent prétendre faire des tours propres entre 110 et 125 (ce qui n'est pas rien) nous devons compter en premier lieu sur les humeurs, moyens et compréhensions du cheval que l'on travaille pour entamer et adapter notre dialogue avec lui...
C'est en quelque sorte le cheval qui nous dicte notre ligne de conduite a son égard

Autrement dit chaque cheval étant différent chaque monte l'est aussi..."


J'espère ne pas avoir été trop long mais je ne peux faire autrement que de faire face (et non pas me justifier) aux propos disons "sévères" qui me sont décernés et que je considère comme totalement disproportionnés...

Et j'espère, si la majorité silencieuse du forum le souhaite, revenir au sujet initial du post "les débuts du dressage a l'obstacle" et reprendre nos questions et réponses...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 13:07


Pour revenir aux propos tels que "équitation: de boucher...grossière...inélégante...interventionniste...choquante...etc.. je me permet de soumettre au forum un article tiré de mon site (d'inspiration Orgeixienne et approuvé par lui même de son vivant et par son épouse Nathalie) intitulé "Parlons légèreté" pour que chacun puisse juger en son âme et conscience...

Il y en a 60 autres sur le blog et tous de la même veine...Cliquez sur le lien:

http://www.equi-midi.fr/article-parlons-legerete-82764160.html

Revenir en haut Aller en bas
Eric
Militant


Messages : 228
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Eure et Loir (entre Chartres et Le Mans)

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 17:27

Ayant par ailleurs un gros passé de combattant (arts martiaux), vos discussions me font penser à ces échanges entre les différentes écoles...

Lorsque le kodokan rencontre le budokan...
Ce sont toutes deux des pratiques de défense, des arts de paix, comme ils aiment à le dire.
Mais quand ils se rencontrent, il ne vaut mieux pas être entre les deux.

Et je ne vous parle pas des combats que se livraient les shoguns au moyen age, juste pour savoir quel enseignement était le plus empreint de sagesse.

En bref, Orgeix, Oliveira... Kano, Funakoshi, Musashi et tant d'autres. Chacun son maître, chacun son école.

Et si on se croise un jour, et bien, on fera comme dans ces temps anciens où il était coutûme de laver son honneur dans le duel. Je vous jetterai mon gant au visage, vous en ferez de même et, le lendemain matin, aux premières lueurs du jours, dans un paddock désert et encore brumeux... nous verrons qui saute la plus grosse!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Ven 15 Juin 2012 - 20:56

10 ans, en ce qui me concerne, de rugby a haut niveau et au poste de "pilier" droit contre un combattant en "arts martiaux" voilà cher ami une affiche qui ne manque pas de panache...même transposé sur le mode équestre...j'ai comme vous su ce qu'étais de sauter 140 !
Hélas ce sera pour une autre vie mes 83 ans actuels me limitant quelque peu vous vous en doutez...

Mais la détermination est toujours là n'en doutez pas...
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Militant


Messages : 228
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Eure et Loir (entre Chartres et Le Mans)

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Sam 16 Juin 2012 - 10:55

Un ancien pilier de rugby qui nous parle de légereté!

Belle reconversion! J'en connais quelques uns... Ils ne font pas dans la dentelle !!!

Bref, sinon, j'espere que vous l'aurez bien compris, ma remarque était surtout relative aux tensions que pouvait créer l'appartenance à telle ou telle école, quel que soit le domaine.
Et quand je parlais de "vos" messages, je parlais de ceux du forum et pas des vôtres en particulier.

Vive le Budo... Et vive le rugby!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Sam 16 Juin 2012 - 11:20


Une "tension" que j'estime normale quand elle ne dépasse pas les limites de la courtoisie et qu'elle n'aveugle pas totalement...

C'est vrai qu'en ce qui me concerne, et là je reprend le titre de ma présentation a ce blog : "Passionné, alors peut être quelque fois ch..."

Je viens de lire la votre de présentation et je comprend mieux votre approche d'une certaine forme d'équitation..



Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Sam 16 Juin 2012 - 23:20

soffad a écrit:
J'espère que les explications données a ERIC a ce sujet auront écartés "vos frissons d'horreurs" (sic)
Oui puisque pour une fois, enfin, vous parlez du mental du cheval........................
Après des pages et des pages de mécanistique pure et dure, franchement j'avais cru que cette phrase sombrait dans le concept, où l'intellect du cheval ne semble pas exister.
Heureuse de voir que, quand même, à un moment, vous mentionnez que le cheval à un cerveau.

Mais vous noterez qu'on a été plusieurs à vous demander d'expliciter la phrase, on ne peut plus obscure.............



soffad a écrit:

Justement si vous regardiez davantage ces vidéos et notamment celles des stages de Nathalie d'Orgeix (il y en a plein sur mon site) vous vous apercevriez qu'il y a des poneys tout a fait ordinaire et des chevaux a peine capable de passer correctement des cavalettis...voulez vous que je vous mette les liens?..
Soffad je suis absolument désolée, si vous mettez les liens je ferai l'effort de regarder, mais franchement TOUTES les vidéos que vous avez posté jusqu'à présent me font prier de ne jamais me réincarner en cheval d'un disciple de d'Orgeix...........
Heu à vrai dire, je rectifie, en cheval d'un cavalier de CSO serait plus exact d'orgeix étant probablement un des plus fins de sa génération. Actuellement sur la scène international Michel Robert a une très belle équitation, et aussi une femme, je ne sais plus son nom, dont j'ai vu des très beaux parcours. Quelques anglais, qui résolvent toujours leurs problèmes dans le mouvement en avant. Le reste: DES BOUCHERS de mon point de vue.
Point de vue d'une NON PRATIQUANTE absolue de la discipline, me contentant de hunter.

Les seuls parcours de CSO que je suis capable de regarder sont ceux du CSI (Bordeaux par exemple), avec le gratin du dessus de la croûte. Pardonnez moi, mais si j'ai le malheur d'assister par mégarde à une épreuve même de niveau national, je repars invariablement avec une nausée invraissemblable et une violente envie d'ile déserte et de tenur mes chevaux loin de "tout ça".... Question de sensibilité.


soffad a écrit:

Quand a la violence que vous y avez vue je vous demande de me présenter les vidéos correspondantes a cet état d'esprit...
Toutes.
Je ne pense vraiment pas que vous ayiez un soupçon d'idée de ce qui me semble violent équestrement parlant......................
Prendre le balancier d'un cheval en effort et le changer de place en latéral, c'est mécaniquement violent (tous les chevaux ne le supportent pas, ou ont besoin d'une bonne préparation pour le faire)
Remonter mécaniquement l'encolure par une action de main, c'est sensitivement très violent vis à vis de la bouche (même remarque, là pour une question de sensibilité et plus de mécanique).
D'Orgeix était peut être très bon dans l'art de faire finement ces actions. J'ai quelque doutes quand à tous ceux qui se targent de sa "méthode". Elle ne vaut, comme toutes les autres, que si elle est utilisée correctement et avec grand tact. Je dirais meme qu'elle nécéssite d'autant plus de tact qu'elle est puissante.....

soffad a écrit:
J'ose croire que vos écrits ont dépassés votre pensée....Qualifier J.d'Orgeix de "boucher" (car c'est lui que l'on voit sur la quasi totalité des vidéos que j'expose a titre pédagogique)
Je n'ai pas du regarder les bonnes, puisque de ce que vous avez posté sur le forum je ne l'ai pas vu une seule fois lui, mais bien des disciples direct ou par procuration...

soffad a écrit:
On peut ne pas être d'accord avec ses principes mais aller jusque là !!!!
Au contraire soffad, vous me lisez mal, je suis EMINAMENT D'ACCORD sur ses principes, mais pas du tout sur leur application concrète en selle de manière extrémiste ou monomaniaque. Des gestuelles d'orgeix comme vous montrez, j'en utilise personnellement à la pelle, surtout dans des moments de crise d'ailleurs pour être efficace, mais il y a AUSSI d'autres manières de faire plus douces.......................


soffad a écrit:

ceux qui ne se sente pas concernés par le post sont libre de l'occulter ou de donner leur version personnelle du sujet sans être forcé de le dénigrer...

Ou n'ais je pas accepter la façon de voir de qui que ce soit sur ce forum...encore une fois voulez vous m'en apporter la preuve ????
La preuve de quoi???????................. personne ici n'a rien à prouver.................
personne ici n'est disciple de qui que ce soit (sauf vous)
comme le souligne éric, pas de querelles de dojo en ce qui me concerne, je dirais, ça va vous faire rire, que "j'ai passé l'âge"....................
Il fut un temps ou j'ai aimé exposer comme vous le faites, mais ce temps est révolu. Là j'ai juste envie de monter et plus envie d'en parler.

Des preuves, des preuves de quoi?
- que je monte à cheval (parfois, quand le vie m'en laisse le temps, quand les forums m'en laissent le temps??) vous en avez plein les posts de mes chevaux en photos et vidéos
- que je passe des barres à 140 cm: qu'on m'en garde, j'aurais bien trop peur.................

Bref pas de preuves et pas de défense de mon dojo, désolée, et je ne DENIGRE pas, mais j'exprime ma DIVERGENCE DE PERCEPTION, qui est grande. Mais dès que l'on ne va pas dans votre sens vous prenez la mouche parce qu'on touche au sacro saint maitre à travers vous.




soffad a écrit:

Et j'espère, si la majorité silencieuse du forum le souhaite, revenir au sujet initial du post "les débuts du dressage a l'obstacle" et reprendre nos questions et réponses...
La "majorité silencieuse" pose des questions? scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Dim 17 Juin 2012 - 15:47

Kaïs a écrit:
soffad a écrit:
J'espère que les explications données a ERIC a ce sujet auront écartés "vos frissons d'horreurs" (sic)
Oui puisque pour une fois, enfin, vous parlez du mental du cheval........................
Après des pages et des pages de mécanistique pure et dure, franchement j'avais cru que cette phrase sombrait dans le concept, où l'intellect du cheval ne semble pas exister.
Heureuse de voir que, quand même, à un moment, vous mentionnez que le cheval à un cerveau.

Mais vous noterez qu'on a été plusieurs à vous demander d'expliciter la phrase, on ne peut plus obscure.............
Pas plusieurs...deux seulement sur plusieurs centaines qui lisent nos propos...et cette phrase était j'en suis convaincu hautement explicite...mais tout est bien qui finit bien puisque vous l'avez enfin comprise !

Le "mental" du cheval que j'aurais oublié vous dites ?...dommage que vous vous obstiniez a refuser d'aller sur mon blog...vous y trouveriez l'élément principal c'est a dire "le programme de travail du poulain de 4 ans" dont je vous livre le lien:

[/quote]

http://www.equi-midi.fr/article-104629454.html

Ce programme débute par une phrase mise en exergue et souligniée: "S'adresser en priorité au cerveau du cheval"....
Il est constitué par 14 articles répartis en 3 chapitres....
Le tout premier article de ce programme est dédié au "psychisme" du cheval...c'est a dire au cerveau du cheval

Je vous assure que je ne comprend pas pourquoi vous refusez (et cela a tout moment) de consulter des blogs qui sont fait (a l'instar du votre) pour compléter les discussions que nous pouvons avoir...C'est a mon sens une grave lacune de votre part ...un peu comme si vous refusiez de prendre le dico pour vérifier l'ortographe d'un mot !



Kaïs a écrit:

soffad a écrit:

Justement si vous regardiez davantage ces vidéos et notamment celles des stages de Nathalie d'Orgeix (il y en a plein sur mon site) vous vous apercevriez qu'il y a des poneys tout a fait ordinaire et des chevaux a peine capable de passer correctement des cavalettis...voulez vous que je vous mette les liens?..
Soffad je suis absolument désolée, si vous mettez les liens je ferai l'effort de regarder, mais franchement TOUTES les vidéos que vous avez posté jusqu'à présent me font prier de ne jamais me réincarner en cheval d'un disciple de d'Orgeix...........
Heu à vrai dire, je rectifie, en cheval d'un cavalier de CSO serait plus exact d'orgeix étant probablement un des plus fins de sa génération. Actuellement sur la scène international Michel Robert a une très belle équitation, et aussi une femme, je ne sais plus son nom, dont j'ai vu des très beaux parcours. Quelques anglais, qui résolvent toujours leurs problèmes dans le mouvement en avant. Le reste: DES BOUCHERS de mon point de vue.
Point de vue d'une NON PRATIQUANTE absolue de la discipline, me contentant de hunter.
Votre première demande:
Vous allez sur mon blog...vous cliquez sur "sommaire" et vous sélectionnez "les stages de Nathalie d'Orgeix"...tres facile et a la portée de tous et toutes (deux clics en tout et pour tout)

La suite de vos propos:
Merci de préciser que JDO était un des plus fins de sa génération (et peut être même toute génération confondue..NDLR)...
Je précise que j'ai toute latitude de la part de J.d'orgeix (de son vivant) et de Nathalie son épouse pour parler et écrire en leur nom, je me devais d'insister sur cette précision...

Concernant le hunter, avant de connaitre JDO et étant secrétaire Gl de la ligue Midi Pyrénées des sports équestres (facile de vérifier, toujours sur mon blog) j'ai créé la commission de cette discipline dont j'ai été président de nombreuse années...j'ai perso animé cette discipline en invitant la présidente Nationale a venir en parler devant tous les moniteurs de MP que j'avais convoqués...j'ai présidé de tres nombreux concours de hunter....
Pardon de parler ainsi de moi mais je suis obligé de vous répondre...Ceci dit vous pouvez constater que JDO n'a pas été toujours mon centre d'univers équestre...

Par contre, si vous êtes absolument NON PRATIQUANTE du saut d'obstacle faite tres attention a ce que vous écrivez a ce sujet car seule la pratique peut justifier des prises de position...Je ne me suis JAMAIS permis de m'introduire dans vos discussions (que pourtant je lis) sur l'endurance, discipline que je ne connais pas.


Kaïs a écrit:

Les seuls parcours de CSO que je suis capable de regarder sont ceux du CSI (Bordeaux par exemple), avec le gratin du dessus de la croûte. Pardonnez moi, mais si j'ai le malheur d'assister par mégarde à une épreuve même de niveau national, je repars invariablement avec une nausée invraissemblable et une violente envie d'ile déserte et de tenur mes chevaux loin de "tout ça".... Question de sensibilité.

J'en déduis que votre sensibilité est par trop exacerbée...je ne crois pas que la majorité des chevaux de cso soit tellement a plaindre a coté de la vie de chevaux de clubs faisant "la meule" ou plus encore du traitement infligé aux poneys par nos "chères têtes blondes" en cours de reprises...



soffad a écrit:

Quand a la violence que vous y avez vue je vous demande de me présenter les vidéos correspondantes a cet état d'esprit...
Toutes.
Je ne pense vraiment pas que vous ayiez un soupçon d'idée de ce qui me semble violent équestrement parlant......................
D'Orgeix était peut être très bon dans l'art de faire finement ces actions. J'ai quelque doutes quand à tous ceux qui se targent de sa "méthode". Elle ne vaut, comme toutes les autres, que si elle est utilisée correctement et avec grand tact. Je dirais meme qu'elle nécéssite d'autant plus de tact qu'elle est puissante.....

Prendre le balancier d'un cheval en effort et le changer de place en latéral, c'est mécaniquement violent (tous les chevaux ne le supportent pas, ou ont besoin d'une bonne préparation pour le faire)

C'est totalement faux et prouve que vous vous exprimez sans avoir expérimenté cet exercice qui justement s'exécute dans la plus grande décontraction de la part du cheval et la plus grand légèreté coté cavalier... et encore une fois votre "stupide" (pardonnez moi ce terme pourtant approprié a mes yeux) stupide refus de suivre sur le blog la progression dans l'accomplissement de cet exercice vous font passer totalement a coté de la plaque....

A l'attention du forum, le lien de l'article correspondant a ce sujet:

http://www.equi-midi.fr/article-incurvation-et-report-de-poids-sur-l-epaule-exterieure-72558700.html

------------
Une preuve de la légèreté et de la décontraction (ci dessous) dans la manipulation de l'encolure du poulain (ou cheval) parmi des dizaines d'autres que je suis a même de vous montrer, celle de ce cavalier sur cette vidéo :



Et de moi même (ci dessous) sur cette jument montée au pied levé et n'ayant jamais travailler cet exercice...mains ouvertes, rênes fluides pour ne pas dire longues et précisions importantes j'ai 80 ans au moment de la prise de vue...tu parles d'une violence dans la demande !!!!!



Et faut quand même pas oublier le pourquoi de ces demandes d'incurvation et son résultat (positif) sur ces deux vidéos: l'engagement du posterieur interne par l'abaissement de la hanche correspondante


--------------------------------------
Remonter mécaniquement l'encolure par une action de main, c'est sensitivement très violent vis à vis de la bouche (même remarque, là pour une question de sensibilité et plus de mécanique).

Encore tout faux car nos actions de mains se font en écartant les coudes et en direction des épaules du cavalier...c'est une question d'angle de direction de l'action qui ne touche que la commissure des lèvres donc sans aucune contraction de la part du cheval...
Nous n'élevons pas seulement l'encolure mais LA BASE de l'encolure (le garrot)

Je laisse la parole a J.d'Orgeix ci dessous (j'en ai d'autres a vous montrer si vous le désirez):




---------------

soffad a écrit:

ceux qui ne se sente pas concernés par le post sont libre de l'occulter ou de donner leur version personnelle du sujet sans être forcé de le dénigrer...

Ou n'ais je pas accepter la façon de voir de qui que ce soit sur ce forum...encore une fois voulez vous m'en apporter la preuve ????

Et je réitère ma question...a quel moment ais je mis en doute la façon de faire de qui que ce soit sur le forum techniquement parlant ????


[quote="Kaïs"]
Bref pas de preuves et pas de défense de mon dojo, désolée, et je ne DENIGRE pas, mais j'exprime ma DIVERGENCE DE PERCEPTION, qui est grande. Mais dès que l'on ne va pas dans votre sens vous prenez la mouche parce qu'on touche au sacro saint maitre à travers vous.

Vous ne dénigrez pas ???...

"éqitation de boucher..Grossière...Inélégante...Interventionniste...Choquante...à vomir...Horrible...Extrémiste..Monomaniaque"....

Ce sont vos termes en ce qui concerne notre équitation, celle de J.d'Orgeix, de ses élèves, de ses disciples...celle que je met en avant ici sur ce post et sur mon blog sans oublier comme dit plus haut que j'ai toute qualité de le faire de la part de JDO (de son vivant) et de Nathalie...
C'est donc bien toute la philosophie de J.d'Orgeix que vous dénoncez par vos termes....

Et je suis certain que tout ceci n'est pas de votre fait, que vous ne pensez pas ce que vous exprimez mais que vous nourrissez vis a vis de moi un ressentiment que je ne m'explique pas...et qui vous font dire toutes ces énormités...
Il est vrai qu'on ne peut pas plaire a tout le monde...



Dernière édition par soffad le Ven 22 Juin 2012 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Dim 17 Juin 2012 - 21:48

Je me permets une petite intervention juste pour dire qu'à mon avis, Kaïs écrit ce qu'elle pense, et peu importe à qui elle s'adresse, que ce soit à une personne qu'elle apprécie ou non. C'est de la vraie franchise. Brut de décoffrage. Il est vrai que ça ne plait pas forcément à tout le monde.
Mais elle le dira certainement mieux que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Dim 17 Juin 2012 - 22:25

Citation :
Je me permets une petite intervention juste pour dire qu'à mon avis, Kaïs écrit ce qu'elle pense, et peu importe à qui elle s'adresse, que ce soit à une personne qu'elle apprécie ou non. C'est de la vraie franchise. Brut de décoffrage. Il est vrai que ça ne plait pas forcément à tout le monde.
Mais elle le dira certainement mieux que moi...

+1

Et je crois qu'une bonne partie des membres de ce forum en ont déjà fait l'expérience
Pas de ressentiment, juste de l'agacement ou de la consternation parfois je pense Mais ne vous sentez pas visé personnellement Soffad.
Mais comme le dit Katia, elle le dira mieux que nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant


Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Dim 17 Juin 2012 - 23:42

Estimant faire partie de la majorité silencieuse.
Je suis assez déçue de la tournure que prends ce post.
j'y vois de plus en plus un fervent défenseur de son école cherchant à convertir les impies que nous sommes, hors si ç'est pour nous dire lire les bouquins d'Orgeix/regardez ses cours en vidéo, sachez que (dans mon cas ) ça déjà été fait avant que vous veniez içi, et comme toutes les écoles, j'y ai pris ce qui me semblait bon à prendre pour ma pratique perso le reste est passé aux oubliettes (non pas que c’était mauvais, juste que j'en ai pas l'utilité/la sensibilité de l'utiliser ).
j’espérais trouver sur ce post un coté pratique et vulgarisé de la mise à l'obstacle d'un cheval de loisir pour une utilisation de loisir (au mieux Trec en compet dans mon cas , spectacle et polyvalence pour d'autres si j'ai bien compris ). car il me semble pas que JDO ai écrit un manuel pratique de l'obstacle pour les nuls (ou alors je l'ai loupé )
et pas de la théologie sur l'obstacle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norie
Militant


Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 50
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Dim 17 Juin 2012 - 23:57

soffad a écrit:
Pas plusieurs...deux seulement sur plusieurs centaines qui lisent nos propos...et cette phrase était j'en suis convaincu hautement explicite...mais tout est bien qui finit bien puisque vous l'avez enfin comprise !

Trois, alors ! J'étais en rando, je n'ai pas pu réagir ! Laughing

Et en fait, concernant "le cheval se sert de nous", j'en rajouterais ne couche : je pense à titre personnel que le cheval en est incapable, parce que ça demande un niveau de raisonnement qui n'est pas à sa porte. Le cheval agit pour obtenir un résultat immédiat (et de préférence agréable pour lui). Il n'agit pas dans le but de provoquer une réaction qui donnera le résultat espérer. Au mieux, il a fait une association entre une action et un résultat pourtant a priori décorrélée, mais dans ce cas, il n'y a pas de volonté d'utilisation d'un outil pour arriver à ses fins. Voila pourquoi ça me gêne aussi aux entournures de dire "le cheval se sert de nous" !

Quand vous dites qu'il faut "adapter notre dialogue" en fonction de l'humeur du cheval, je suis parfaitement d'accord. Ca n'est pas toujours facile, mais ça c'est un autre débat ! Mais vous concluez par "c'est le cheval qui nous dicte notre ligne de conduite a son égard", et là je suis moins d'accord. Le cheval ne nous dicte rien, ça reste la volonté du cavalier de s'adapter, par celle du cheval. Le bon cavalier saura agir en fonction de l'humeur de son cheval et obtenir ce qu'il voulait, alors que le cavalier moins compétant ne s'adaptera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Dim 17 Juin 2012 - 23:57

soffad a écrit:

Je vous assure que je ne comprend pas pourquoi vous refusez (et cela a tout moment) de consulter des blogs

1- Je n'ai pas le temps.

2- Je ne consulte actuellement AUCUNE source bibliographique concernant l'équitation,
, les livres me tombent des mains.

Je me contente de porter tous mes efforts et le peu de temps que j'ai sur le fait de monter
Cela fait de moi une ignare, certe
Mais totalement heureuse puisque je ne me prends pas la tête avec toute cette théorie
Et que je monte. Les chevaux m'ont jusqu'ici enseigné bien plus que les livres.


soffad a écrit:
Merci de préciser que JDO était un des plus fins de sa génération (et peut être même toute génération confondue..NDLR)...
JE PENSE SOFFAD QUE VOUS SOUS ESTIMEZ TOTALEMENT LE COTE INSULTANT POUR TOUS LES AUTRES COURANTS EQUESTRES QUE SOUS-TEND VOTRE LOURDE INSISTANCE A PORTER AU PINACLE VOTRE IDOLE.
Juste là, avec cette petite phrase, vous venez de dire explicitement que tous les autres cavaliers sont de la merde en comparaison de d'orgeix. Ou au mieux ne lui arrivent pas à la cheville. Je suis désolée je suis assez fan de Michel Robert, si on reste dans le pur registre du CSO, je trouve vos affirmations vraiment peu respecteuses de tous ceux qui pensent différemment de vous. Le seul qui est intolérant au dernier degré ici, c'est vous.
Et je dois dire que sur un forum dédié à une recherche tout azimut et sans chapelle particulière, oui votre lourde insistance commence à être à mes yeux assez insupportable et vous feriez bien de vous calmer, votre ego, votre idole et vous, si vous voulez que j'évite de faire le ténardier de forum despote et ferme votre compte quand ma patience et ma tolérance auront atteind leurs limites.

ON EST SUR UN FORUM DE LIBRE PENSEE EQUESTRE, DE LIBRE RECHERCHE EQUESTRE, PAS UNE APOLOGIE PERMANENTE D'UN COURANT PARTICULIER.

ON A LE DROIT, AUSSI, DE TROUVER UNE APPROCHE PAS A SON GOUT ET LE DIRE
sans que l'auteur ne se drape dans sa dignité et monte sur ses grands chevaux en clamant toutes ses références................


soffad a écrit:

Je précise que j'ai toute latitude de la part de J.d'orgeix (de son vivant) et de Nathalie son épouse pour parler et écrire en leur nom, je me devais d'insister sur cette précision...
??????????? ET ALORS????????????
Cela ne vous autorise pas à clamer que d'orgeix est merveilleux en sous entendant que le reste de l'univers fait de la merde?


soffad a écrit:

Par contre, si vous êtes absolument NON PRATIQUANTE du saut d'obstacle faite tres attention a ce que vous écrivez a ce sujet car seule la pratique peut justifier des prises de position
Etre 5eme au championnat de France de Hunter club 1, ça compte?


soffad a écrit:


J'en déduis que votre sensibilité est par trop exacerbée...
PARDON??



soffad a écrit:

je ne crois pas que la majorité des chevaux de cso soit tellement a plaindre a coté de la vie de chevaux de clubs faisant "la meule" ou plus encore du traitement infligé aux poneys par nos "chères têtes blondes" en cours de reprises...
Très certainement monsieur, un cheval de cso a peut être une vie plus enviable qu'un cheval de club à la rame. belle comparaison.
Qui me confirme que vous n'avez meme pas idée à mon avis de ce à quoi peut ressembler un cheval heureux qui vit au pré avec des potes, bouffe du kilomètre pour le plaisir de s'écouter courir et parfois prete sa puissance aux humains pour se divertir de son ennui au pré.........
Forcément, si vous comparez un mec enfermé en prison à celui qui casse des cailloux sur la route avec une chaine au pied en plein cagnard, oui oui oui le sort de celui qui est en prison est bien plus enviable. Surprised


soffad a écrit:


a quel moment ais je mis en doute la façon de faire de qui que ce soit sur le forum techniquement parlant ????[/color]
nulle part, c'est juste que tous vos propos sous tendent que hors de l'équitation de d'orgeix point de salut. tout le reste de la merde. c'est fatigant, quand, soi, ben on pratique et on aime pratiquer AUTRE CHOSE.



soffad a écrit:

ce qui concerne notre équitation,
soffad vous avez un vrai problème, si vous cherchez de la reconnaissance, allez la chercher ailleurs, vous ne la trouverez pas ici.




soffad a écrit:

vous nourrissez vis a vis de moi un ressentiment que je ne m'explique pas...et qui vous font dire toutes ces énormités...
Il est vrai qu'on ne peut pas plaire a tout le monde...[/color]
Je n'ai de ressentiment contre personne
C'est juste que, à la longue, vous êtes INSUPPORTABLE à lire. Et que là on en est au dixième post "apologie de d'orgeix made in soffad" sur le forum et que je sature. Et que je ne suis pas la seule du forum à saturer.

Soit je vous laisse faire et le forum entier devient une annexe de votre blog

Soit vous vous calmez TANT SUR LE PLAN HUMAIN QUE TECHNIQUE : d'orgeix c'est bien, mais la pensée unique ça va bien 5 minutes....

Soit je ferme votre comte en banni et ce sera moins d'énervement, de malaise et de temps perdu pour vous comme pour moi.


A vous de choisir.
Merci à la majorité silencieuse de s'exprimer si elle le souhaite pour aiguiller mon action, sur ma boite MP ou en public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Lun 18 Juin 2012 - 0:00

[quote="Norie"]
soffad a écrit:
deux seulement sur plusieurs centaines qui lisent nos propos.


j'avais pas noté, mais ON EST MOINS DE 30 LECTEURS REGULIERS SUR CE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Lun 18 Juin 2012 - 1:07

Vous ne répondez a aucune de mes réponses aux réflexions que vous m'avez posé...réponses que j'ai pris la peine de détailler et accompagnées des vidéos et liens que vous souhaitiez y voir...

Quand a être un fervent défenseur de mon école, pas plus que ne le ferai un disciple de M.Robert, de N.Oliveira ou de tout autre Maitre interrogé sur eux... mais pas moins je l'avoue et seulement si on m'y invite !

Dire que JDO est Dieu et les autres de la merde (ce sont vos paroles) c'est vous qui le dites...Pas moi en tout cas...même pas suggéré ici ni ailleurs et encore moins pensé...50 ans sur ou a coté des chevaux dans tous les horizons équestres forgent beaucoup d'amitiés et de respect envers plus d'un ...(ils se reconnaîtrons s'ils me lisent)

Je fais remarquer que ce post a été mis non par moi mais par quelqu'un me posant une question sur l'obstacle, question a laquelle j'ai essayé de répondre le plus précisément et le plus courtoisement possible...jusqu'au moment ou des paroles que je considère comme malheureuses ont été écrites consciemment ou inconsciemment et auxquelles j'ai répondu malgrés tout, je crois, le plus courtoisement possible...

Je reprend une intervention de Kapouine que je cite: (je supprime: "a convertir" et le remplace par "à expliquer")

"j'y vois de plus en plus un fervent défenseur de son école cherchant à convertir les impies que nous sommes, hors si ç'est pour nous dire lire les bouquins d'Orgeix/regardez ses cours en vidéo, sachez que (dans mon cas ) ça déjà été fait avant que vous veniez içi, et comme toutes les écoles, j'y ai pris ce qui me semblait bon à prendre pour ma pratique perso le reste est passé aux oubliettes (non pas que c’était mauvais, juste que j'en ai pas l'utilité/la sensibilité de l'utiliser )."

C'est tout a fait ce que j'attend de mes interventions de la part de chacun(une)...on est pas d'accord, on tourne la page....et si vous aviez adoptée cette attitude nous n'en serions pas là je crois....

Je ne me suis jamais immiscé dans vos discussions sur l'endurance( que pourtant je lis) car j'ai l'honnêteté de penser que je n'y connais rien...

Et si mes explications ne sont du goût de personne ici bien sûr que je n'ai pas besoin de votre aide pour quitter le forum...


Dernière édition par soffad le Lun 18 Juin 2012 - 1:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Lun 18 Juin 2012 - 1:10

[quote="Kaïs"]
Norie a écrit:
soffad a écrit:
deux seulement sur plusieurs centaines qui lisent nos propos.


j'avais pas noté, mais ON EST MOINS DE 30 LECTEURS REGULIERS SUR CE FORUM

Presque 1000 visites du post (pour 68 réponses) ????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Lun 18 Juin 2012 - 2:05


Apres tout vous avez raison...pourquoi continuer ce dialogue de sourd entre vous et moi qui ne sert absolument a rien...
C'est ma dernière intervention...Je me déconnecte...Le meilleur pour vous et le forum H.D
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Lun 18 Juin 2012 - 9:45

[quote="soffad"]
Kaïs a écrit:
Norie a écrit:
soffad a écrit:
deux seulement sur plusieurs centaines qui lisent nos propos.


j'avais pas noté, mais ON EST MOINS DE 30 LECTEURS REGULIERS SUR CE FORUM

Presque 1000 visites du post (pour 68 réponses) ????

Si chaque personne qui suit c'est connectée à chaque nouveau post 1000 vues
1000 divisé par 70, vous avez affaire au mieux à 14 personnes qui vous lisent. Sans compter que si la personne revient 3 fois sur la meme parge (ce que j'ai personnellement fait à plusieurs reprises), le décompte diminue encore.
Vous persistez à vous penser une importance que vous n'avez pas. Si vous voulez des lecteurs, allez sur un autre forum: equipassion, allège idéal, ces gens là seront ravis de discuter avec vous...........................

Non je n'ai pas pris le temps de répondre sur l'aspect technique: je ne l'avais pas, le temps.
Je me suis contentée d'intervenir sur le plan humain pour une action publique de régulation du forum.
Je suis la première chifonnée par le fait d'avoir à le faire, mais la multiplication des post d'orgeix, plus le ton suffisant de tous vos propos, dont la perception ne vous effleure même pas, m'oblige à intervenir.

Tiens , par curiosité j'ai pris le temps de jeter un oeil sur equipassion............................ J'y lis des interventions étonnantes peu coutumières du lieu............

JeanPhilippe a écrit:
Bon, soffad, ce forum est ouvert dans les deux sens : dans le sens de l'entrée comme de la sortie ! Si tu ne te plais pas ici, pas de pb ! Ce site existe depuis 15 ans ! Il en a vu des indispensables partir et arriver !

Citation :

Ensuite, si chaque discussion avec Soffad tourne au vinaigre, ici comme ailleurs, c'est peut-être que son discours de moine d'Orgeixiste finit par décourager et agacer beaucoup de gens

Dites donc, vous n'êtes pas lassé de recommencer la meme chose pour les mêmes raisons partout?
Et sachez que Equipassion sont des gens polis et civilisés qui ont le temps de lire et de mettre les formes (pas comme moi), eux aussi, même eux, ont donc fini à l'usage par être usé par votre insistance.........................

Soyons clair, ce n'est pas de vous déconnecter que je vous demande, vous l'avez déjà fait il y a un ou deux ans et je n'ai pas envie d'avoir "le retour de soffad bis repetita" dans un an avec une nouvelle floppée orgeixienne....................... Si sous 48h votre profil n'est pas désinscrit je pense que je le noterai en banni.

Si des gens qui lisent sont interessés par l'approche d'orgeixienne, je les invite à se référer à son blog et converser avec soffad via ce blog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Lun 18 Juin 2012 - 12:41

Le post était bien partit, intéressant, j'y ai appris des choses, notamment pourquoi il était intéressant d'aborder un obstacle au trot avec un jeune cheval ou un cheval n'ayant pas de métier ...

C'est peut-être tout bête ce qui y était dit, mais mes cours d'équitation en club remontent à très très longtemps, et j'étais peut-être/sûrement une mauvaise élève car je ne me souviens de rien sur les explication du pourquoi/comment et apprentissages du mono ... Razz , et donc ce genre de propos me touchaient directement, aussi simples soient-ils.

Après ça a commencé à dériver ... Rolling Eyes et c'est vrai qu'à la phrase ''le cheval se sert de nous'' ... Ben, pas compris non plus ...
Je pense que vous vous êtes super mal exprimé et que derrière, vous n'avez pas reconnu tout bêtement que c'était mal formulé et que vous vouliez dire autre chose.
Car pour moi ''le cheval se sert de nous pour sauter'' cela veut dire (j'essaye d'imaginer en fait) qu'il se sert de notre poids pour avoir tel effet, telle sensation en sautant ... chose qu'il n'obtiendrait pas seul ... enfin je ne voyait pas trop le truc Personne d'ailleurs.
Et vous n'avez pas réussi à l'expliquer par la suite, même après plusieurs demandes, preuve que mal exprimé (ça arrive), mais pas reconnu ...

Bref. Ce n'est pas grâve.

Par contre, à cette remarque ci-dessous, je ne peux que répondre :

Citation :
Quand a être un fervent défenseur de mon école, pas plus que ne le ferai un disciple de M.Robert, de N.Oliveira ou de tout autre Maitre interrogé sur eux... mais pas moins je l'avoue et seulement si on m'y invite !

Il existe de partout des fervents défenseurs d'Oliveira, Karl, Parelli et machin ... mais pas ici, pas sur ce forum.
Ici on n'est disciple de PERSONNE !! On goûte à tout, on est curieux et on n'aura jamais de Maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Lun 18 Juin 2012 - 18:18

Kaïs a écrit:

Je suis la première chifonnée par le fait d'avoir à le faire, mais la multiplication des post d'orgeix, plus le ton suffisant de tous vos propos, dont la perception ne vous effleure même pas, m'oblige à intervenir.
Remplacez "plus le ton suffisant" par "plus le ton d'expérience" et nous serons d'accord....Suffisant ?... certainement pas mon style !


Kaïs a écrit:

Tiens , par curiosité j'ai pris le temps de jeter un oeil sur equipassion............................ J'y lis des interventions étonnantes peu coutumières du lieu............


JeanPhilippe a écrit:
Bon, soffad, ce forum est ouvert dans les deux sens : dans le sens de l'entrée comme de la sortie ! Si tu ne te plais pas ici, pas de pb ! Ce site existe depuis 15 ans ! Il en a vu des indispensables partir et arriver !

Citation :

Ensuite, si chaque discussion avec Soffad tourne au vinaigre, ici comme ailleurs, c'est peut-être que son discours de moine d'Orgeixiste finit par décourager et agacer beaucoup de gens

ça je vous l'accorde ils ne sont pas habitué a quelqu'un qui fait des vagues...mais rassurez vous, c'est moi qui ai décidé de quitter le forum...et de manière fort courtoise notamment avec J.Philippe....

C'est vrai que ça été chaud sur une question de position mais de la discussion jaillit toujours une part de vérité et cela suffit a mon bonheur...

C'est vrai que j'y ai défendu les couleurs de JDO (j'aime la confrontation...la compétition) Mais croyez moi, j'ai eu fort a faire avec J.Philippe car c'est aussi un ardent supporter de M.Henriquet...au moins aussi ardent que je peux l'être...

J'ai passé d'excellent moment avec, et vous avez tout a fait raison, des gens polis, civilisés et très compétents en dressage académique !

Mais j'ai aussi passé pas mal de temps chez "Allege Ideal" d'ou je suis aussi parti quand je l'ai décidé...

Idem chez "cheval annonce" mais là durant presque 4 ans...un super forum avec plus de 100.000 cavaliers(ières)...des débutants mais aussi des professionnels de l'équitation ayant pignon sur rue...5 à 6 h par jour et 5 jours par semaine j'y ai passé pour satisfaire a répondre à toutes les questions...

Plus de 150 posts posés par mes soins (à peine 7/8 chez vous ) et comptabilisant plusieurs milliers de questions et réponses de part et d'autre...Le seul post sur "le programme de travail du poulain": 861 réponses...193433 vues (facilement vérifiable)

Pas le temps de s'ennuyer...

Ah mais j'oubliais, là aussi j'ai personnellement demandé la suppression de mon compte...peut être un peu trop précipitamment...mais tant de temps passé ça use...J'y reviendrai sûrement...

Vous devriez "enquêter" aussi sur ces différents forums...vous trouverez aisément ce que vous y cherchez...et oui, on ne peut pas plaire a tout le monde....et c'est souvent une tres petite minorité...mais c'est bien connu c'est toujours celle là qui fait le plus de bruit...La majorité est bien souvent silencieuse...

Bon, maintenant je vous quitte et quitte le forum avec pourquoi pas, le sentiment du devoir accompli... avoir fait toucher du doigt une autre équitation...avoir peut être fait réfléchir a autre chose équestrement parlant...

C'est toujours mon but quand je m'inscrit et c'est pourquoi il y a tant de vidéos et de liens dans mes réflexions sur forums...


Je vous souhaite le meilleur pour votre forum H.D.

Kaïs a écrit:

Si des gens qui lisent sont interessés par l'approche d'orgeixienne, je les invite à se référer à son blog et converser avec soffad via ce blog.

Et ils seront les bienvenus....


Dernière édition par soffad le Sam 23 Juin 2012 - 17:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les débuts du dressage à l'obstacle...   Aujourd'hui à 19:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Les débuts du dressage à l'obstacle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les débuts du dressage à l'obstacle...
» Selle de dressage
» cherche étrivières dressage boucle en bas
» quelle marque pour un collier de dressage
» Position à l'obstacle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: