CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Sam 23 Juin 2012 - 13:27

STAGE DIDIER LAVERGNE DU 17 JUIN 2012


Bon.
Je m’installe un peu confortablement pour vous faire un compte rendu technique du stage « travail sur la position du cavalier » de dimanche dernier, intervenant Didier Lavergne.
Pas de photos pour illustrer, nous n’avions pas d’auditeur libre hormis de passage par curiosité, et sans apn. Nous, nous bossions, pas moyen de faire des images.

Donc, nous étions 6 cavaliers, dont :

- deux cavaliers de club venus par belle curiosité et envie de travail sur soi, mais ne formulant pas de problèmes particuliers (alors qu’il y en avait : interessant de constater que c’est le travail régulier avec UN cheval, hors club, qui fait prendre conscience de ses propres déficiences à résoudre avant de prétendre « travailler le cheval »… !)

- deux cavaliers propriétaires présentant des handicaps physiques majeurs invalidant leur monte (une lombalgie chronique, une anomalie de calcification d’une jambe arthrose précoce à 25 ans atrophie de la jambe etc.)

- deux enseignantes indépendantes formulant des anomalies de position qui leur pourrissent plus ou moins la vie : dans le cas de la copine Emilie elle percevait une dissymétrie chez elle qui la gênait un peu mais pas trop (elle venait surtout pour se former et acquérir une meilleure technicité à transmettre à ses élèves), et moi chez qui l’ardoise était salée et me pourrit réellement l’existence (6 ans de maladie qui ont détruit mon schéma corporel – j’avais avant une excellente position et assiette = parti en fumée et jamais récupérée depuis ma guérison en 2009) : mauvais appuis pied légèrement en avant (position en équilibre impossible à prendre et tenir), vrillée en selle vers la droite de manière très prononcée, et aussi pbs de respiration (jamais récupéré la respiration abdominale que j’avais AVANT la maladie de lyme, et qui est un trésor à avoir et choyer…….)

Donc, munis de cette belle brochette, nous voici assis autour de notre intervenant juste après le café, sous une météo idyllique…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Sam 23 Juin 2012 - 13:28

1- Tour de table demandant les préoccupations de chaque personne.
Cf plus haut

2- Rapide présentation de son trajet
Je vais essayer de lui être le plus fidèle en relisant mes notes mais beauuuucoup d’informations interessantes je ne pourrai les retranscrire toutes.
Cavalier de CSO au départ, il passe 8 ans à monter intensivement avant de tomber sur Sally Swift (Equitation Centrée), cavalière atteinte d’un haut degré de handicap et parvenant à une efficacité en selle qui l’interpelle. Il se focalise alors de manière poussée sur l’étude de sa position, de son propre corps, puis de celle de grands cavaliers (d’orgeix, godignon, bost, navet) et enfin commencer à enseigner sur ce point précis, suite à la parution de son premier livre « Etre cheval en 101 exercices ».
Pour la petite histoire initialement l’éditeur lui avait demandé « un livre de CSO ». Quand ils ont vu le tapuscrit ils ont protesté en disant que ce n’était pas exactement ce à quoi ils s’attendaient (100 exercices sur soi sans sauter une barre ou presque….), ce à quoi il a répondu que « avant d’aller sauter, il fallait réussir à avoir tout ça » (appui au dessus de ses pieds, liant, symétrie…)
Résultat le livre est régulièrement à court de stock (comme maintenant), et régulièrement réédité…………… Il en a un second en préparation.

Avant que je ne continue et tente de retranscrire ce que je peux du contenu technique de la journée, j’en profite pour présenter ce qu’il propose aux cavaliers, VU QU’ON A PREVU DE LE FAIRE REVENIR, donc si vous etes dans le coin et que une de ces interventions vous interesse n’hésitez pas à me contacter pour vous mettre dans les listes de cavaliers et construire une nouvelle session d’intervention ++

Didier Lavergne propose :

- des sessions de sensibilisation, journée collective à 6 personnes à cheval mini et maxi, nombre auditeurs libres non limité, exactement comme celle que nous venons de faire ; durant ces sessions d’une journée mélant théorie et pratique, il explique les grands principes de son approche, les premiers exercices du bouquin (nous on en a fait 4 maxi), et…. On voit bien en fin de journée qu’on touche aux limites de l’approche collective et qu’il faut impérativement passer à une formule individuelle, chaque « cas » étant totalement unique…

- des journées de cours particuliers ; en une heure dit il c’est un peu trop court on ne fait pas grand-chose, il propose donc plutôt des sessions de deux heures qui correspondent à un « bilan d’équilibrage » (comme les voitures MDRRR) : il observe le cavalier, lui fait faire les exercices, et remplit à mesure une fiche de diagnostic, puis lui explique les assouplissement et petits exercices qu’il peut faire pour corriger sa posture.
Le cavalier repart donc avec sa fiche, et ses exos de rééducation.
Lorsque les anomalies ne sont pas structurelles (suite à un accident par exemple), il nous a raconté que parfois, il avait la surprise de voir revenir la personne 2 mois plus tard en ayant INVERSE sa position et ses défauts. La démarche ayant été au-delà de l’attendu, sa démarche est alors ensuite de chercher à générer le centrage parfait.

- pour les professionnels, des sessions de formation en stage à Périgueux (8 jours, 4 modules = fonctionnement du cavalier + education sur le plat + education à l’obstacle + fonctionnement symétrique du cavalier) qui sont pris en charge par les fonds FAFSEA et VIVEA

Les participants et moi-même avons été assez conquis par le personnage : disponible, concentré, clair et clairvoyant, et dans une vraie démarche de TRANSFERT DE COMPETENCES, son but étant que le cavalier reparte avec des outils dans sa caisse à utiliser à son gré.
Quelque chose de marquant : il nous a dit que ce qu’il trouvait terrible en équitation c’était le nombre de formulations « IL FAUT QUE…. » (il faut être assis d’aplomb, la cuisse sur le plat, etc etc pour ne citer que celle là) sans jamais avoir le COMMENT faire.
Lui il s’applique à décoder le « il faut » et à le décliner en « comment »…

Si cela vous interpelle, ne pas hésiter à m’écrire sur zone.r [at] free.fr pour construire des sessions !!


Dernière édition par Kaïs le Sam 23 Juin 2012 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Sam 23 Juin 2012 - 13:29

Je m'arrête là pour aujourd'hui et reprendrait mon CR plus tard car le temps me file dans les doigts et la suite rique d'être moins construite, plus des infos marquantes sorties de mon carnet de notes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Katia
Déchainé
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 46
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Sam 23 Juin 2012 - 22:45

La démarche me plait +++!

J'en suis pas au stade de m'inscrire, mais c'est exactement le type de stage qu'il me faudrait pour tenter d'essayer de corriger ma position de mer**...

Je vais suivre ton compte rendu de près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Sam 23 Juin 2012 - 23:38

Mais pourquoi chuis partie de Préchac, moi ???!!!! Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Jeu 28 Juin 2012 - 17:02

Je reprend le fil de mes notes/ compte rendu et esscopie ici une question et ma réponse venant des barokeux, car interessant:


el duende a écrit:
Kais, au détour d'un post, j'avais lu que tu étais allée chez D. Jugnet : qu'as-tu trouvé de différent dans l'approche de D. Lavergne ?
Premier aspect:
Didier Lavergne est à l'origine un cavalier d'obstacle passé par la révélation sally swift.
Daniel Jugnet est un dresseur classico classique très teinté oliveiriste, et qui a lu swift aussi entre autres.
Les deux sont allés piocher plein d'informations chez des grands cavaliers dont eux seuls ont la liste.

Jugnet n'envisage qu'une position en selle: celle du dresseur
Lavergne concoit deux positions bien distinctes: l'une qu'il appelle "sur la selle" ou les articulations hanche genou chevilles font l'amorti, et qui permet "de tout faire"; l'autre qu'il appelle "dans la selle", position typique du dresseur et qui correspond à la rétroversion du bassin et maorti assuré par la flexion des lombaires.

Second aspect:
Ce n'est pas moi qui étais en selle pour le stage chez DJ mais il a une approche très classique de la position du cavalier, il "met dans l'attitude qui va bien".
Didier Lavergne, il essaye de comprendre "pourquoi l'individu ne se met pas spontanément dans l'attitude qui va bien" (analyse du schéma corporel et des blocages).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Jeu 28 Juin 2012 - 17:28

J'essaye de retranscrire le coeur de mes notes et son introduction du pourquoi et comment de son approche.


Il a subi, dans sa formation, l'approche mise en selle typique issue de la veine de la formation militaire: pas une bonne assiette = pars pendant un mois faire des tours de piste chaque jours sur le trotteur réformé local. Il en ressort avec une excellente assiette.
Il convient et constate que, lui, a survécu et résisté à ces heures de tape cul, mais que, très probablement, une personne qui aurait le dos plus fragile (disques) serait restée sur le carreau sur le plan usure et santé.

Il essaye alors ensuite, dans son trajet et ses recherches de comprendre POURQUOI cette approche fonctionne et si il n'ets pas possible de faire autrement, d'une manière plus douce et qui préserve la physiologie de TOUS les individus.

Son obsession aussi est de constater que l'équitation est bourrée de "il faut" à chaque page de livre ou chaque cours (il faut vaoir la cuisse sur son plat, la pointe du pied rentrée, il faut avoir le buste droit, etc etc), sans jamais un indice sur le "comment" pratico pratique. Il s'attache donc, à chaque "il faut", trouver un "comment".

------------------------------------------

Muni de ces interrogations, il constate dans ses recheches que l'un des principaux muscles impliqués dans le LIANT du cavalier avec le cheval est le psoas: un muscle qui part des lombaires à travers le bassin (pardon pour les puristes n'hésitez pas à rajouter des infos je transcrit des notes prises à la volée) pour s'insérer sur le haut des jambes

J'essaye de vous scanner mon crobard:


Ce muscle détermine directement l'angle buste/bassin/jambes et a donc une présence très forte dans la détermination de la posture, de l'accompagnement et du liant par sa décontraction sauf que............................ drame................... le fonctionnement de ce muscle précisément est INCONSCIENT (puisque intervient dans la posture et la marche).
Donc quand on vous dit "il faut" se décontracter en selle (visant principalement cette zone là), ben n'importe quel cerveau de n'importe quel cavalier est INCAPABLE d'envoyer l'instruction "relâchement" à CE muscle là précisément qui bloque..................

Seul moyen de finir par parvenir à relâcher ce muscle = la fatigue.
D'ou la méthode classique issue des militaires, qui consiste à se taper le cul jusqu'à ce que le corps épuisé "lâche prise" sur les muscles, et là, hop, cela va mieux. A l'usage le corps enregistre que pour avoir le mieux il faut "lacher prise" sur ce muscle le plus tot possible, et finit par l'intégrer en réflexe: au bout d'heure et heures de mise en selle (en allant au point de fatigue), on finit par acquérir un relachement réflexe assimilé, et donc une excellente assiette..................
La méthode FONCTIONNE, donc.
Inconvénient: si on a pas une santé de jeune militaire, on peut y laisser tous ses disques vertébraux par usure......................................................

---------------------------------------------------------

le but d'un cavalier et la clef d'une bonne assiette est donc de dissocier:
- la musculature qui tend le dos, qui doit être la plus forte et tonique possible en micro gainage
- la musculature qui permet le liant du bassin qui doit apprendre à se relâcher alors qu'elle a un fonctionnement réflexe inconscient.........

Les buts que poursuit DL sont donc exactement les mêmes que ceux de la mise en selle classique, cf cette dissociation, mais par d'autres moyens:
- étirements
- relachement
- respiration
- prise de conscience
pour obtenir un résultat aussi bon voire meilleur que l'approche classique, mais en évitant l'usure prématurée de cette dernière.
C'est donc typiquement un travail sur soi actif et pas du tout de la mise en selle "subie" : il ne fait que donner des outils et à nous de faire le reste...............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
cyn
Militant
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 32
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Mar 12 Aoû 2014 - 11:45

ça à l'air très très intéressant tout ça!

Kais tu l'as revu depuis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   Mar 12 Aoû 2014 - 22:42

La comme ça je te dirais oui, mais ne pas compter sur moi pour un compte rendu équestre en ce moment    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stage Didier Lavergne 17/06/2012 "travail sur la position"
» Travail avec Didier Lavergne - bilan d'équilibrage
» Stage Didier Kempter
» Stage Didier Kempter (dates pour 2012!!)
» [annulé] Stage travail en liberté avec Mathieu Pignon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail sur soi, position(s) du cavalier-
Sauter vers: