CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bronchopulm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaelle
Déchainé
avatar

Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 49
Localisation : Doubs

MessageSujet: Bronchopulm   Sam 4 Aoû 2012 - 13:27

J'ai testé sur Cisko ce produit dans sa version granulés: http://www.chevaux-de-feu.net/biblio/5_veto/pharmacologie/respiratoire/bronchopulm.php

Bilan: redoutablement efficace sur les chevaux répondant aux bronchodilatateurs! Adopté, donc.

Cisko: hongre Criollo né en 1989 (soit 23 ans cette année). Je l'ai depuis juillet 2009. Mon avatar, c'est lui.

Le contexte: Cisko tousse depuis que je le connais, juste un coup de corne de temps en temps quand il y a de la poussière ou du froid. C'est un cheval avec énormément de sang. Mais il n'a jamais vraiment toussé à l'effort, "juste" parfois à l'échauffement.
En mars de cette année, il a fait une espèce de pneumonie, que le véto a d'abord pris pour une crise d'emphysème aigüe: effort à l'inspiration, effort à l'expiration, ligne de pousse, toux quasi-continue, toute la zone pulmonaire modifiée à l'auscultation. Premier traitement à base de corticoïdes: les symptômes ont empiré. Arrêt immédiat du traitement et changement d'optique (entre-temps j'ai découvert "Chevaux de feu" et Canter): dose massive d'antibiotiques (malheureusement je ne sais plus lequel), Ventipulmin qui semble le soulager, et phyto (ail en lamelles + fenugrec + armoise). Guérison spectaculaire et rapide. Auscultation normale, toux stoppée, on ne le voit plus respirer. Le véto le déclare guéri, sans savoir comment ni pourquoi mais c'est toujours bon à prendre. Vu la violence de la crise et le temps que ça a pris pour l'en sortir, je préfère prendre largement le temps de la convalescence (= disparition de la ligne de pousse) Comme c'est à mon tour de tomber malade, il bénéficie d'une rallonge, et nous ne reprenons les activités à pied que mi-juillet (stage de dressage en liberté avec JF Pignon, rien de violent Laughing ). Il est stationné dans un champ de 2,38 hectares, il profite à fond de l'herbe nourrissante...

Le 25 juillet dernier, j'amène un poulain dans le champ. Je vois que Cisko tousse à nouveau. Ca galope beaucoup pendant une dizaine de minutes: Cisko tousse tout du long, à la traîne derrière les deux autres. Les quintes sont violentes, abdominales: il pète en toussant. Ca ressemble effectivement à une crise d'asthme... Il est en fort surpoids, voire obèse. Il fait très chaud pour la région. Je décide donc de la ramener à l'écurie, primo pour pouvoir lui administrer le Bronchopulm correctement, secundo pour le mettre au régime. Je ne lui donne rien d'autre (ni ail, ni Ventipulmin).

La posologie: celle indiquée sur la boîte: 50 gr/2xjr pendant 10 jrs.

Résultat: Soulagement immédiat de la toux, sortie de la crise en 3 jours, arrêt complet de la toux (plus de coup de corne) en 7 jours. J'ai continué les 10 jours par acquis de conscience (et pour éviter une rechute).

Pour moi, l'annonce sur le pot tient la première de ses promesses. Maintenant, je ne sais pas si Cisko est chronique ou pas. Je vais donc recommander un pot d'avance, au cas où. Je pense que de toutes façons je serai fixée cet hiver. Mais d'ores et déjà, Cisko peut reprendre une activité régulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
 
Bronchopulm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Connaissance & gestion du cheval :: Entretien, alimentation, soins courants-
Sauter vers: