CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Odin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Odin   Jeu 16 Mai 2013 - 12:22

Déjà, nous avons eu une période sans pluie, le paddock s'est asséché. Du coup, l'herbe a enfin commencé à pousser, donc tout le monde est en pâture à présent, sur un terrain normalement mouillé (ils ne s'enfoncent pas jusqu'au boulet dans la boue).

Pour l'hiver prochain, nous avons prévu d'agrandir/aplanir/drainer/ensabler le terrain. Ils seront 4, en plus. Mon idée, c'est de virer au maximum l'argile qui retient la flotte en surface, de mettre une surface plus "absorbante" et d'essayer de faire passer l'eau ailleurs, plus bas, quitte à inonder la partie pelouse du jardin attenant au paddock. Le sable est abrasif pour les sabots, mais ça ne peut pas être pire pour eux que de rester 6 mois les pieds dans l'eau (j'espère!).

Nous allons aussi créer une "zone de transition", en fait un trottoir de béton, pour empêcher l'eau d'entrer dans l'écurie (c'est arrivé cet hiver lors de pluies diluviennes).

Cet hiver a été exceptionnellement humide, c'est vrai. Mais j'ai vu du coup les limites de mon dispositif actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Jeu 16 Mai 2013 - 12:46

Merci pour ta réponse et vous avez prévu les gros travaux là ! Je pense aussi que 6 mois sur le sable, ça ne peut pas être pire que 6 mois dans la boue ! ( tu nous diras ça Smile ).

Malheureusement pour moi, même après une période bien sèche, la pluie étant revenue, il faut une journée de flotte pour que les chevaux se retrouvent dans la boue sur 20/30cm Surprised !! Ici l'eau stagne en surface ou ruisselle si elle trouve un chemin car il y a peu d'absorption par le sol. Bon, on a une année exceptionnellement humide mais j'espère mieux gérer l'an prochain. Je réfléchis à aménager un couloir reliant le pré à l'abri à foin ( situé hors du pré ). Le but étant d'obliger les chevaux à venir se mettre au sec sans avoir à les manoeuvrer tous les jours( pas le temps). L'abri à foin étant un grand hangar avec de la terre battue. A voir si le temps passé au sec sera suffisant pour contrer l'effet négatif sur les pieds, du temps passé dans la bouillasse...

J'espère aussi qu'une fois la période de transition pieds nus passée, la sensibilité sera moindre ? Je ne sais pas du tout, on verra ça dans les années à venir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al76
Novice


Messages : 9
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 33
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Odin   Jeu 8 Aoû 2013 - 16:19

Quelle surprise... Est-ce le Odin avec qui Prosper et moi avons partagé des balades en Eure-et-Loir, des galères de pension ?




Si je ne me trompe pas de personne, je suis bien contente de voir qu'il va bien et que tu continues ta progression avec lui Wink 
(sinon désolée pour cette intrusion...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Ven 9 Aoû 2013 - 15:30

Lui-même ! C'est bien ce Odin là !
Contente de te voir là   et j'espère que Prosper va bien ( un autre trotteur compagnon de la première heure de mon réformé ! ).
Ca me ferait plaisir d'avoir de ses nouvelles !
Euh, par contre, je crois que la règle ici est de faire un petit tour par la case présentation avant de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
al76
Novice


Messages : 9
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 33
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: Odin   Ven 9 Aoû 2013 - 18:36

Présentation faite...
Te voilà en Bourgogne (si je ne me trompe...), je suppose que tu ne travailles donc plus à Paris ?
Prosper va super bien. Nous avons bien progressé au fil de nos rencontres, de nos changements de pension (sa 8e aujourd'hui  ), de nos profs, de nos lectures... Pour ne pas polluer l'espace d'Odin, j'essaierai de prendre le temps de créer son espace pour te le montrer Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Dim 1 Déc 2013 - 0:35

Bon, l'idée de poster ici, c'était pour essayer d'avoir une trace, un suivi dans mon travail avec Odin. Et comme on arrive à la fin de l'année, il est plus que temps de faire le point.

Je commence par le travail en extérieur puisque c'est notre activité principale !
Je ne sais pas pourquoi maintenant, mais c'est cette année, qu'on a débloqué le galop en extérieur bounce Sauf que...bah y'avait pas de frein, pas d'équilibre et moi qui confortais ma bête de course dans son optique de foncer le plus vite possible sans réfléchir au reste.
L'inconscience, ça dure un temps et puis j'ai réalisé que je ne maîtrisais pas grand chose et que c'était dangereux ! On a donc mis le galop de côté.
On a travaillé et le travail a du porter ses fruits parce qu'au printemps dernier, sur un petit chemin en monté, le sol étant un peu mou, Odin a de lui même trouvé plus confortable de se mettre au galop !
Et pas n'importe comment, un joli galop en équilibre, sans  stress, sans perdre un ou deux boulons en route, bref, un truc cool ! Depuis, on entretien ça. On arrive maintenant à varier (légèrement hein ) l'allure. Il a toujours besoin d'une certaine vitesse pour maintenir le galop, mais je peux lui demander de ralentir sans perdre l'équilibre. Mais et surtout, parce que c'était là le plus gros problème, on reste connecté et je ne joue plus le passager clandestin. Donc on continue sur cette voie là. Après, je me balade le plus souvent seule alors à voir si à plusieurs, j'arriverais à garder ce galop calme.

A travailler :
Pour l'année à venir, il y a deux problèmes auxquels je veux m'atteler :
- Je me suis rendu compte que j'avais un souci de maniabilité. J'ai vu ça quand il m'arrive de suivre un sentier en forêt qui disparaît et qu'il faut alors slalomer entre les arbres. Comme par chez moi c'est plutôt vallonné, j'ai vite vu que j'étais en difficulté dans les descentes. La bête se laisse un peu emmener et se trouve dans l'incapacité de tourner rapidement (pour m'éviter les troncs et les branches) Bref, je veux un cheval plus maniable. Alors, il est long et sur les épaules. Donc pour la maniabilité on repassera. Mais on peut toujours s'améliorer. Sauf que, j'ai toujours la solution de me mettre en mode travail, on rassemble la bête et ça tourne un peu mieux. Oui, mais...en extérieur, je monte la plupart du temps rênes longues et si je fais un long chemin, je ne peux pas garder le cheval aussi longtemps avec la contrainte des rênes plus courtes. Et puis il a tout simplement besoin de son balancier particulièrement sur un terrain inégal. Alors je suis à la recherche d'exercice pour l'extérieur améliorant la maniabilité tout en étant rênes longues. J'avoue ne pas trop savoir par ou commencer parce qu'il fait une vrai différence entre je tourne en rond dans le champs, je me place bien et je travaille, et je suis en extérieur et on avance bien ! En me relisant, je me demande si il lui est possible de bien avancé rênes longues sans être sur les épaules, ce qui lui laisserait la possibilité de tourner...bon c'est un peu flou dans ma tête alors pour ceux qui ont compris, toutes les idées sont les bienvenues.

- Le deuxième point, la régularité. Au pas, ça va. Au galop, on en est pas là. Au trot...j'ai un souci. On trotte, dynamique comme toujours mais raisonnable et puis soudain, venu de nulle part, il me colle une accélération (cheval de feu pour toujours). J'ai fais des longues sessions, des courtes, mais toujours au moins une fois dans la balade, soit pendant une session de trot, soit juste au départ, à un moment, il va partir fort. C'est un peu comme s'il avait deux allures en une. Un trot normal et un très grand trot. Et l'idée, ce serait de passer un contrat d'allure mais dans la même allure. Je te laisse rêne longue au trot mais tu restes au trot normal. Sauf que je ne sais pas comment m'y prendre...




Pour le travail à pied :

Ben j'ai fait une super découverte cette année ! L'importance du calme. A force de lire le bouquin de Jean-François Pignon, j'ai fini par me dire que si la clé c'était le CALME, ben il fallait travailler là-dessus. Et bingo ! Impressionnant de voir le cheval accepter de faire des trucs presque plus vite que quand je l'appatais avec une carotte (et pourtant, Dieu que c'est bon les carottes!). Je n'ai pas le courage de vous faire un compte-rendu alors je joins quelques photos...
Envoyer sur un cercle :

Le rappeler : encore hésitant

Après, on peut faire n'importe quoi...

Franchir un obstacle :


Et pour le travail monté :
Je ferai un compte rendu à l'occasion, mais là, ce n'est pas clair dans ma tête et il faut que je réfléchisse à notre travail actuel.
Donc juste quelques photos de cet été où j'avais pour une fois mon photographe :



J'aurais bien quelques vidéos mais il va falloir que je regarde comment on fait pour les mettre sur un forum...

Ah et puis côté pieds nus, je regrette de ne pas avoir fait un suivi photo mais je n'en reviens pas de l'évolution plus que positive de la situation. Les fourchettes et la paroi se sont renforcés de façon impressionnante et la sole est maintenant bien lisse et dure. Cet hiver, on n'oublie pas l'huile de cade et normalement, l'évolution devrait bien se poursuivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Dim 1 Déc 2013 - 0:39

Désolé, il y a une petite erreur dans la première partie du texte   , il faut lire :

"Je ne sais pas pourquoi maintenant, mais c'est cette année, qu'on a débloqué le galop en extérieur. bounce  Il faut que je vous explique que quand Odin est entré dans ma vie, j'étais aussi ignorante et inconsciente que peut l'être une cavalière fraîchement sortie de son petit club de campagne. Donc sans réflexion ni travail préalable sur mon trotteur tout juste réformé, je m'éclatais à galoper à toute allure dans les champs...    Sauf que...bah y'avait pas de frein, pas d'équilibre et moi qui confortais ma bête de course dans son optique de foncer le plus vite possible sans réfléchir au reste.
L'inconscience, ça dure un temps et puis j'ai réalisé que je ne maîtrisais pas grand chose et que c'était dangereux ! On a donc mis le galop de côté."

Promis, la prochaine fois je me relirai...No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Odin   Dim 1 Déc 2013 - 12:04

Chouette travail!

Si je peux me permettre, j'ai le même genre de cheval à la maison, Criollo, pas Trotteur. La différence c'est que le mien embraye la sur-multipliée au galop plutôt qu'au trot, mais c'est normal: ils ont chacun été conçu pour être performant dans une allure particulière. ^^ Il est également très fort sur les épaules naturellement: il est fait en descendant, ce qu'il compense par un dos très solide et une silhouette bréviligne.
Pour pouvoir galoper tranquille, (voire travailler tout court parce qu'il fuyait devant son cavalier), j'ai travaillé sur deux axes: le report de poids vers l'arrière, classique, mais surtout sur ma position, via la pratique de l'équitation centrée. Ca a été miraculeux presque.
J'y pense pour toi, parce que peut-être qu'Odin n'est pas être le seul à faire bien la distinction entre bosser dans le champ et sortir en ballade, et que sans t'en rendre compte tu le remets sur les épaules.

Pour le contrat dans l'allure, qui fonctionne assez bien maintenant, j'ai utilisé une méthode peu orthodoxe. J'ai passé un accord avec mon cheval: il fait ce que je lui demande à savoir un petit galop contrôlé, constant, confortable et une fois de temps en temps je fais ce qu'il me demande, à savoir un galop débridé où il peut se donner à fond et moi j'essaie de le gêner le moins possible (descente de main et tout le toutim). Bon, de préférence pas dans le sens du retour, et au moins sur le plat et pas dans la descente, parce qu'il va bougrement vite, l'animal!, et pas forcément toujours au même endroit. Il demande, j'accède et ça va bien. Il prend la main, je suis (très) féroce.
Ca a l'air de marcher, surtout depuis que j'ai remis en question ma position. Il ne me prend plus la main dans le sens du retour, peut se laisser dépasser par un autre qui galope plus vite, tient seul son allure (et moi j'en profite pour continuer à travailler ma position Razz ). Seulement, je prends en compte sa nature et son besoin fondamental. Et lui a été comme rassuré sur sa possibilité de s'exprimer (je ne sais pas trop comment décrire ce ressenti, et ce n'est pas de l'anthropomorphisme ^^ ).
Un Trotteur a "besoin" à mes yeux, de trotter à fond. Après tout, il a été "créé" pour ça. C'est pour ça que j'ai fait un parallèle. Mais c'est sûr que ma méthode est un peu particulière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Odin   Lun 2 Déc 2013 - 0:05

Odine58 a écrit:
Désolé, il y a une petite erreur dans la première partie du texte   , il faut lire :

(...)

Promis, la prochaine fois je me relirai...No
Tu as un bouton "éditer" en haut à droite de tes posts, qui te permet de revenir écrire sur ce que tu as posté Smile ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Odin   Lun 2 Déc 2013 - 0:34

Odine58 a écrit:
Bon, l'idée de poster ici, c'était pour essayer d'avoir une trace, un suivi dans mon travail avec Odin. Et comme on arrive à la fin de l'année, il est plus que temps de faire le point.
Smile 


Odine58 a écrit:
En me relisant, je me demande si il lui est possible de bien avancé rênes longues sans être sur les épaules, ce qui lui laisserait la possibilité de tourner...bon c'est un peu flou dans ma tête alors pour ceux qui ont compris, toutes les idées sont les bienvenues.
Ca viendra avec la pratique.

Odine58 a écrit:
- Le deuxième point, la régularité. Au pas, ça va. Au galop, on en est pas là. Au trot...j'ai un souci. On trotte, dynamique comme toujours mais raisonnable et puis soudain, venu de nulle part, il me colle une accélération (cheval de feu pour toujours). (...) l'idée, ce serait de passer un contrat d'allure mais dans la même allure. Je te laisse rêne longue au trot mais tu restes au trot normal. Sauf que je ne sais pas comment m'y prendre...
Le protocole "habituel" c'est d'intervenir quand il sort de l'allure voulue, et dès qu 'il y reviens, confort +++ (bonne passagère, rênes détendues).
Tu arrive à le ralentir facilement quand il part fort ?



Citation :
Pour le travail à pied :

Ben j'ai fait une super découverte cette année ! L'importance du calme. A force de lire le bouquin de Jean-François Pignon, j'ai fini par me dire que si la clé c'était le CALME, ben il fallait travailler là-dessus.
Smile 
Le calme. La décontraction.
C'est probablement la chose la plus importante que JFP m’ait fait comprendre. C'est étroitement associé pour moi à ce qu'est un "élément référent", pour un cheval (dans un troupeau, l'individu avec lequel les chevaux essayent de rester, parce qu'il sait ce qu'il fait).
Le bon référent, c'est celui qui est sûr de lui... et cette assurance se traduit par un état calme et décontracté.

J'aime beaucoup le "Après, on peut faire n'importe quoi..." mdr


Citation :
J'aurais bien quelques vidéos mais il va falloir que je regarde comment on fait pour les mettre sur un forum...
Tu les télécharge en te créant un compte youtube, daily motion, viméo ou autre... et tu nous mets le lien ou alors tu utilise les icônes "insérer une video" dans la barre d'outils quand tu écris un post (ça marche pour youtube et daily motion).



Citation :
Ah et puis côté pieds nus, je regrette de ne pas avoir fait un suivi photo mais je n'en reviens pas de l'évolution plus que positive de la situation. Les fourchettes et la paroi se sont renforcés de façon impressionnante et la sole est maintenant bien lisse et dure. Cet hiver, on n'oublie pas l'huile de cade et normalement, l'évolution devrait bien se poursuivre...
cheers 

Je me souviens du déferrage des postérieurs... ça reste un épisode marquant de mon observation de "la théorie du pied nu".

Pour les autres : le cheval avait montré une sensiblité +++ ... mais seulement une demi journée après la dépose des fers... alors qu'il était resté dans le pré (herbeux et pas spécialement caillouteux).
Et la pauvre Odine était en pleine incertitude de la suite à donner... (entourées d'avis plutôt divergeants... autour d'un cheval raide boiteux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Dim 8 Déc 2013 - 15:20

Gaelle a écrit:
Chouette travail!

Pour le contrat dans l'allure, qui fonctionne assez bien maintenant, j'ai utilisé une méthode peu orthodoxe. J'ai passé un accord avec mon cheval: il fait ce que je lui demande à savoir un petit galop contrôlé, constant, confortable et une fois de temps en temps je fais ce qu'il me demande, à savoir un galop débridé où il peut se donner à fond et moi j'essaie de le gêner le moins possible (descente de main et tout le toutim). Bon, de préférence pas dans le sens du retour, et au moins sur le plat et pas dans la descente, parce qu'il va bougrement vite, l'animal!, et pas forcément toujours au même endroit. Il demande, j'accède et ça va bien. Il prend la main, je suis (très) féroce.
Ca a l'air de marcher, surtout depuis que j'ai remis en question ma position. Il ne me prend plus la main dans le sens du retour, peut se laisser dépasser par un autre qui galope plus vite, tient seul son allure (et moi j'en profite pour continuer à travailler ma position Razz ). Seulement, je prends en compte sa nature et son besoin fondamental. Et lui a été comme rassuré sur sa possibilité de s'exprimer (je ne sais pas trop comment décrire ce ressenti, et ce n'est pas de l'anthropomorphisme ^^ ).
Un Trotteur a "besoin" à mes yeux, de trotter à fond. Après tout, il a été "créé" pour ça. C'est pour ça que j'ai fait un parallèle. Mais c'est sûr que ma méthode est un peu particulière...
Alors ça c'est quelque chose auquel j'ai souvent pensé mais jamais osé. J'avais peur d'envoyer des signaux contradictoires au cheval. Je me disais aussi que si je lui interdisais pour toujours son grand trot, il allait peut être "l'oublier"...Force est de constater qu'il ne l'oubliera vraisemblablement jamais mais que néanmoins maintenant, il va plus chercher de lui même à prendre le galop. Je ne sais pas trop quoi penser de ton expérience qui semble plutôt positive. Après, la question est de TOUJOURS garder le contrôle même en autorisant une grande vitesse au trot ou au galop. Là ou il y a peut être une différence, c'est qu'Odin m'a déjà pris la main et sécurité oblige, j'avance à pattes de velours quand il s'agit d'y aller à fond...
Aujourd'hui, il ne me prends plus la main même qand il accélère mais j'hésite car je n'ai vraiment pas envie que cela recommence...
Est-ce que tu avais des soucis de freins avec ton criollo ?
Et qu'est ce que tu entends par quand il prend la main je suis très féroce ?
Je demande parce que moi, à l'époque ou Odin me prenait la main...ben il n'y avait plus rien à faire, c'était trop tard.
Tu as résolu le problème uniquement en lui autorisant des galops rapides ou tu a fait un travail en parallèle ?

Merci pour le retour d'expérience qui me donne à réfléchir en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Dim 8 Déc 2013 - 15:21

pascaleW58 a écrit:
Odine58 a écrit:
Désolé, il y a une petite erreur dans la première partie du texte   , il faut lire :

(...)

Promis, la prochaine fois je me relirai...No
Tu as un bouton "éditer" en haut à droite de tes posts, qui te permet de revenir écrire sur ce que tu as posté Smile ;
Merci, je le ferai la prochaine fois;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Dim 8 Déc 2013 - 15:39

pascaleW58 a écrit:

Odine58 a écrit:
- Le deuxième point, la régularité. Au pas, ça va. Au galop, on en est pas là. Au trot...j'ai un souci. On trotte, dynamique comme toujours mais raisonnable et puis soudain, venu de nulle part, il me colle une accélération (cheval de feu pour toujours). (...) l'idée, ce serait de passer un contrat d'allure mais dans la même allure. Je te laisse rêne longue au trot mais tu restes au trot normal. Sauf que je ne sais pas comment m'y prendre...
Le protocole "habituel" c'est d'intervenir quand il sort de l'allure voulue, et dès qu 'il y reviens, confort +++ (bonne passagère, rênes détendues).
Tu arrive à le ralentir facilement quand il part fort ?

Quand il accélère, il ne me prend pas la main, donc j'arrive assez (parce qu'il faut être ferme et qu'il m'indique clairement qu'il aimerait bien foncer) facilement à le ralentir. Il est sympa parce qu'il revient dans la bonne allure et il ne chauffe pas ou ne s'agace pas plus que ça. Mais moi, ça m'agace parce que j'aimerais ne pas avoir besoin de le faire. Je suis peut être trop exigente, et il est peut être trop tôt pour cela. Hier, on a fais un peu moins de 20km avec essentiellement du trot et il a été nickel sauf dans une montée. Je regrette un peu parce que toute la sortie ce passe bien sauf une fois. Je me dis aussi qu'avec le temps...ou une réponse plus réactive ou tout simplement plus "féroce" comme dit Gaëlle...
Je ne suis peut être assez ferme  (ça a souvent été le cas par le passé). Bon, je travaille là-dessus spécifiquement et on verra bien ce qui va marcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Odin   Dim 8 Déc 2013 - 15:46

Odine58 a écrit:

Alors ça c'est quelque chose auquel j'ai souvent pensé mais jamais osé. J'avais peur d'envoyer des signaux contradictoires au cheval. Je me disais aussi que si je lui interdisais pour toujours son grand trot, il allait peut être "l'oublier"...Force est de constater qu'il ne l'oubliera vraisemblablement jamais mais que néanmoins maintenant, il va plus chercher de lui même à prendre le galop. Je ne sais pas trop quoi penser de ton expérience qui semble plutôt positive. Après, la question est de TOUJOURS garder le contrôle même en autorisant une grande vitesse au trot ou au galop. Là ou il y a peut être une différence, c'est qu'Odin m'a déjà pris la main et sécurité oblige, j'avance à pattes de velours quand il s'agit d'y aller à fond...
Aujourd'hui, il ne me prends plus la main même qand il accélère mais j'hésite car je n'ai vraiment pas envie que cela recommence...
Est-ce que tu avais des soucis de freins avec ton criollo ?
Et qu'est ce que tu entends par quand il prend la main je suis très féroce ?
Je demande parce que moi, à l'époque ou Odin me prenait la main...ben il n'y avait plus rien à faire, c'était trop tard.
Tu as résolu le problème uniquement en lui autorisant des galops rapides ou tu a fait un travail en parallèle ?

Merci pour le retour d'expérience qui me donne à réfléchir en tout cas.
J'ai eu une fois des soucis de frein. La seule fois où je suis sortie en mors de filet tout simple. What a Face En fait, je crois qu'il ne connait pas les actions de filet, il ne connait que les actions sur les barres. C'était au début de notre relation, après une saison de travail assez intense. Après deux mois de spectacles quotidiens ensemble, je me suis dit que je le connaissais suffisamment bien et que je pouvais avoir confiance... Il m'a pris la main et c'était comme si il avait pris le mors aux dents. C'est la seule fois où j'ai eu peur, car il m'a vraiment fallu sortir le grand jeu pour récupérer le contrôle: demi-arrêt, 5ème effet très haut sur la nuque, ce genre de chose.
Quand je dis que je suis féroce, c'est que je n'hésite pas à l'asseoir ou à lui "arracher les molaires". Je passe d'une main très moelleuse dans une action horizontale à une main de béton dans une action verticale très haute. Son mors habituel est un mors de bride portugais dont la gourmette est réglée très lâche. Je te mets une photo pour te montrer si tu arrives à voir quelque chose:
Dans une action de main normale, elle n'a que peu d'incidence. Il faut vraiment que les branches du mors viennent former un angle de 45° avec sa bouche pour que la gourmette commence son action de pression.

La résolution du souci s'est fait en plusieurs phases. La première a été de comprendre que ces temps de galop débridé lui faisaient vraiment du bien au moral, mais qu'ils devaient respecter des règles pour ne pas envoyer de signaux contradictoires justement, notamment de ne pas avoir lieu dans le sens du retour. J'ai commis l'erreur au début, et ça n'a fait bien évidemment qu'accentuer le problème du paddockage (qui commence avec lui dès la mi-chemin. Il a une boussole dans la tête.) Autre règle: je ne me mets pas dans la même dynamique si c'est une sortie "travail" donc sage et cadencée, même avec du galop, ou si ça va être une sortie "plaisir" où nous irons à son allure. Il perçoit très bien la différence, et je l'instaure dès que je suis en selle, dès l'échauffement.
La deuxième et la plus importante a été de comprendre que je devais d'une manière ou d'une autre le pousser à aller de plus en plus vite, sans m'en rendre compte. J'ai donc décidé de tout remettre à plat concernant ma position et ma manière d'être à cheval. Je me suis tournée vers l'équitation centrée, et ça a été une vraie révélation. Ca a été la clé pour obtenir le résultat final. J'en suis maintenant à rester au pas même en rentrant à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Dim 8 Déc 2013 - 16:06

Ok, donc je comprends que tu ne fais pas du galop à fond à chaque sortie et que tu as un mode de sortie "détente" et un mode"travail".
Pendant les sorties "plaisirs", tu le laisses libre de la vitesse aux trois allures en fait ?
Et ton cheval comprend de quel type de sortie il s'agit, en fonction de ta position et des trucs comme ça. Il faut donc mettre en place des codes très précis pour que cela marche et que le cheval comprenne bien. Je vais méditer là-dessus en usant de prudence parce que j'ai un cheval très routinier et qui pige très vite ce genre de truc.
Je suppose aussi que du coup, les sorties travail ne durent pas des heures ?


Pour la position, ben là je suis totalement d'accord avec ça. Après, je ne sais pas du tout si on fait la même chose mais j'ai pu avoir quelques cours avec une prof qui fait plus ou moins de l'équitation centrée. Elle dit "équitation sensitive" et ça a changé mon équitation et mon cheval. Un peu comme ci il n'attendait que ça pour faire ce que je lui demandais. D'ailleurs, c'est après ces cours et de la mise en pratique toute seule dans mon coin que j'ai pu galoper en extérieur et ne plus me faire prendre la main. Finalement, une démarche assez similaire à la tienne sauf pour l'histoire du galop à fond.

Et pour ma culture perso : qu'est ce qu'un 5ème effet très haut sur la nuque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Odin   Dim 8 Déc 2013 - 16:20

Les sorties travail durent à peu près le même temps, en fait. Je sors entre une heure et deux heures, ça dépend des moments, de la température extérieure, de notre forme à tous les deux. Mais jusqu'à présent je n'avais pas de carrière pour bosser, uniquement les chemins, donc ça comprend le temps d'échauffement. ^^ ca va changer. bounce 

Je ne sais pas si c'est comme ça que ça s'appelle, c'est comme un 5ème effet de rêne (rêne contraire d'opposition en arrière du garrot), donc je reste sur le plan médian de l'encolure, mais plutôt que de diriger ma main vers mon nombril, je la dirige vers ma mâchoire, et je le fais avec une seule rêne, et s'il le faut avec une rêne très courte. Dans la mesure du possible, je garde l'autre main à sa place, voire basse. C'est redoutablement efficace. C'est comme un frein à main qui agirait directement sur l'atlas et l'axis. Je n'ai eu à le faire que deux ou trois fois (en 4 ans), les demi-arrêts quand il fait une tentative sont suffisants maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
Odine58
Novice


Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2011
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: Odin   Dim 8 Déc 2013 - 17:32

Merci pour les explications
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Odin   Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Odin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Odin hongre
» Anniversaire à Odin
» Thor, fils d'Odin vous salut !!!!
» Odin Imexus 28 (Que pensez-vous de voilier?)
» combien pour un irish?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: