CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réflexions équestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
vade retro
Novice


Messages : 56
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 11:30



Dernière édition par vade retro le Lun 20 Oct 2014 - 17:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 12:17

Alors, pardon.
J'ai pas tout lu et ne peut développer, mais rien qu'au premier paragraphe, c'est pour moi un tissus de conneries.


Quel est le besoin de tous ces gens de dénigrer le travail des autres pour mettre en avant le leur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 12:23

Rien que le titre me fait monter dans les tours il y aurait long à dire....
J'ai vaguement parcouru en diagonale, le reste est gratiné. Les rares trucs qui tiennent la route (je pense à l'incapacité du système club actuel à former des cavaliers) sont incroyablement mal formulées.


Salmigondis est le premier mot qui me vient à l'esprit pour ce type d'écrit. Désolée pour ton copain Jean Claude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 12:45

Kaïs,

Retourne à tes peintures au lieu de venir enrager là... et laisse moi discuter un peu sur ce que ces réflexions m'inspirent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 12:46

Discute, discute car si je m'y penche je risque de péter la chaine qui me retient à la niche..........................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 12:59

Vade retro, adhère tu avec l'intégralité du texte ou as tu des points de réserve ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vade retro
Novice


Messages : 56
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 13:27

casses ta chaine Kaïs, je ne crains pas les Cerbère ! Wink chien qui aboie ne mord pas !

Oui, j'adhère avec ses propos, désolée si cela va heurter certains.

Ceci dit, le but n'est pas de provoquer, juste d'exposer ses réflexions que je trouve justes car c'est un cavalier plein de connaissances qui aime l'équitation western (la bonne, la Californienne, pas celle vendue en kit pour faire un max de fric), qui connait parfaitement le maniement du bosal, son intérêt, ses réglages très précis, ce que peu connaissent, et qui connait parfaitement l'équitation classique, de travail, de tauromachie et d'extérieur.
Pour ces raisons, et parce que je le connais depuis 30 ans et l'ai vu faire ses preuves avec des chevaux très différents, j'ai recueilli ici ses paroles.

Mais, comme je le disais à Kaïs par MP, si cela doit foutre le bazar, j'efface tout et n'en parlerai plus. C'est tout simple ! je ne recrute pas, je ne milite pas, je partage des idées qui me conviennent ! on adhère ou pas, mais on peut en discuter !

tout comme il déteste le pas espagnol, le assis et autres tours de caniche comme il dit, il trouve aussi dangereuses certaines choses et explique pourquoi ; moi j'aime les tours de caniche, ça ne m'empêche pas de comprendre ce que cela peut représenter à ses yeux et respecter ses idées. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 13:37

(post croisé avec Vade retro - je réponds dans le post suivant)

Citation :
L'Inconscience des adeptes de La Cence


J'accompagne trois cavalières Suisses en vacance chez la voisine ,et leur fait découvrir les environs du Pont du Gard avec Inferno Elles montent en licol et Sidepull(sorte de caveçon americain )

Moi aussi, je monte en licol et en side pull relativement souvent. Depuis à peu près 2005. Et je suis encore de ce monde.
(sachant que le petit appaloose m'a été vendu car embarqueur, et que le gros fjord est un bourrin de première catégorie si on le laisse faire)


Citation :
Evidemment ça ce passe bien car je veille au grain et me met en écran pour traverser les nationales ou l on se fait froler par des poids lourds peu enclins à ralentir J'ai d'ailleurs failli me faire attraper car un de leur chien -soi disant "au pied "- est parti sur la route pour éviter les longues herbes ,

Pour le chien aussi, c'est la faute de La Cense ?


Citation :
et si Inferno n'avait pas répondu magistralement à la bride et à l'éperon pour pirouetter instantanément , (...)Voilà pourquoi un cavalier responsable monte "dans le fer "


N'est il pas possible d'envisager qu'un cheval puisse répondre magistralement au licol et à la jambe (sans éperon)?


Citation :
le lendemain ces dames sont parties au bord de la mer aux Saintes (mais sans moi) et là un des chevaux(monté en licol ) a pété un cable comme on dit et s'est emballé...résultat un bras cassé (chute) L'arret d'urgence n'aurait donc pas fonctionné???


Tant vaut l'homme (la femme), tant vaut le moyen.
Comme si on avait jamais vu personne se faire embarquer sur un mors de bride.


Citation :
Moi je vous le dis ,les charlatans de l'équitation Natural P qui ne savent pas ce que c'est que la vraie nature des chevaux


Ca, ça demande précision : JCP pense-t-il que tout ce qui fait de "l'équitation naturelle" est un charlatan ? Ou veut il juste dire qu'il y a des incompétents en "équitation naturelle" ?

Parce que des charlatans "qui ne savent pas ce que c'est que la vraie nature des chevaux ", il y en a à la pelle. Ca n'est pas comme si on en voyait jamais ailleurs.


Citation :
envoient des nigauds innocents au casse pipe


Les inconscients et les abrutis ne vont-ils pas au casse pipe tout seuls, dès lors qu'ils veulent interagir avec des chevaux ? Peut-on protéger les gens d'eux même ? Faut-il accuser alors l'enseignant ?


Citation :
"On ouvrit le cercueil du Saint et une merveilleuse odeur ,un parfum de fleurs envahie la pièce (...) Le génie d Oliveira est entier contenu dans un paragraphe de "Réflexions sur l'Art equestre" le reste est de la broderie de détails


Mais qu'est ce que ça a à voir avec le premier paragraphe ????


Citation :
Le véritable système de "la justesse" en équitation c'est quand l'impulsion est issue de la franchise et du respect de l'éperon en toutes circonstances ,



Pourquoi pas de la jambe seule ? (C'est une vraie question)


Citation :
Regarder un grand cavalier comme Oliveira travailler un cheval ,c est comme regarder quelqu un jouer aux cartes, si vous ne connaissez pas les regles , a moins d etre un génie ,vous n apprendrez jamais rien tout au plus vous ferez de la mauvaise et stérile imitation.........

Ca, je suis d'accord.


Citation :
Depuis plus de 40ans je prend au travail n'importe quel cheval de n'importe quelle race présentant n'importe quel niveau de difficulté.
On m 'a donc confié des poulains ratés au débourrage ou n'ayant jamais porté que des mouches pour en faire en un mois des chevaux d'extérieur
On m'a confié des chevaux désespérés par l'ignorance et ou la brutalité de cavaliers ordinaires et qui se jetaient à la renverse ou s'emballaient subitement tout droit comme des fous en arrachant les renes : on m 'a confié des chevaux de maison, rétifs et capricieux qui refusaient absolument de faire quelque effort sinon pour se liberer brutalement de toute contrainte
On m a confié des chevaux qui faisant de grands et furieux bonds pour se débarrasser du cavalier sans prétexte véritable que de retrouver leur indépendance
On m'a confié des chevaux terriblement peureux ,endurcis , abrutis .et j'en passe......


Notons que c'est le fond de commerce de Parelli & consorts, et je ne pense pas qu'on puisse dire que ces gens là s'en sont mal sortis.


Citation :
Dans la formation d un jeune cheval et la votre, un ecuyer classique qui connait son metier de dresseur vous parlera et vous montrera ce qui (...)
de se contenter d'une selle anglaise et d'une embouchure douce


Monter en bride, c'est se contenter d'une embouchure douce (cf l'histoire du début) ?


Citation :
Se passionner pour la Haute Ecole et la discipline du Dressage conduira bien trop de cavaliers à en oublier par orgueil et desir de paraitre ,les valeurs de respect et de mansuetude que l on doit aux chevaux A glisser insensiblement vers une relation de domination sadique et perverse ,de violences physiques et psychologiques qu ils justifieront parfois par l'obligation de résultats.


Celle là, je la garde sous le coude pour la ressortir plus loin dans le fil de discussion, si besoin...


Dernière édition par pascaleW58 le Ven 26 Avr 2013 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 13:38

vade retro a écrit:
la bonne, la Californienne, pas celle vendue en kit pour faire un max de fric Very Happy

Je réponds au premier message de manière plus détaillée après .... Mais ça ça me fait bondir !!!! de quel droit certaines personnes prennent le droit de décider ce qui est bon pour les autres en élisant LA vérité universelle . Respecter que les autres empruntent une voix différente de la sienne c'est aussi se respecter soi-meme en se laissant le choix de choisir SA voie et non celle qu'impose l'image de la perfection qu'on veut donner aux autres en adhérant à une vérité universelle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 13:44

en fait Pascale a déjà tout dit et bien dit Wink

Je rajoute juste : Nimbus et moi nous sommes déjà fait percuté par un camion ( avec le poney qui a tapé en réponse contre le camion ) . J'avais un mors ce jour-là , mais j'ai monté d'autres fois en licol tongue

Ce n'est pas le prof , la méthode de travail ou l'embouchure qui aurait changé quelque chose ce jour là , la seule chose qui aurait pu changer la donne c'est plus d'expérience équestre de ma part et ça on ne peut pas aller plus vite que la musique il faut apprendre et travailler , tu es bien placée pour le savoir , Vade Retro .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 13:54

vade retro a écrit:
casses ta chaine Kaïs, je ne crains pas les Cerbère ! Wink chien qui aboie ne mord pas !


Ah, non.
Chien qui aboie casse les oreilles.

Citation :
Oui, j'adhère avec ses propos, désolée si cela va heurter certains.

Heurter n'est pas vraiment le mot. Tu adhère as ce que tu veux, ça ne m'affecte pas.
Je demandais ça pour savoir si le point de vue de JCP était le tien (vu que c'est avec toi que je discute, pas lui).

Citation :
Ceci dit, le but n'est pas de provoquer,
Ben ça provoque un peu quand même, hein, quand on emploie les mots "charlatans" par exemple...


Citation :
juste d'exposer ses réflexions que je trouve justes

Alors. Je ne veux pas heurter, et j'espère pouvoir ne pas adhérer sans que ça n'affecte qui que se soit.
J'essayerai de développer ce que je ne trouve pas juste (cf post précédent).


Citation :
car c'est un cavalier plein de connaissances

Je n'en doute pas. Mais sa vision de l'équitation naturelle", entre autre, semble me prouver qu'il n'a pas de connaissances en la matière (j'ai bien compris que ça ne l'intéressait pas). Nul n'est omniscient, mais pour critiquer sans provoquer... il faut savoir de quoi on parle.


Citation :
qui aime l'équitation western (la bonne, la Californienne, pas celle vendue en kit pour faire un max de fric)

Je ne suis pas sûre de savoir quelle est la définition de "la bonne équitation western". Ou aussi bien, les critères pour reconnaitre les "mauvaises".



Citation :
Mais, comme je le disais à Kaïs par MP, si cela doit foutre le bazar, j'efface tout et n'en parlerai plus. C'est tout simple ! je ne recrute pas, je ne milite pas, je partage des idées qui me conviennent ! on adhère ou pas, mais on peut en discuter !

J'ai répondu à Kais en MP.
Il n'y a pour ma part pas de problème à partir de ce texte pour discuter.
Si la discussion devient impossible pour moi, pour une raison x et y, je signalerai que j'arrête là. Ensuite les autres continuent ou pas... et le post s'arrête là ou pas. Pour moi, ça n'est pas un problème.

Partager des idées qui plaisent, c'est bien. Mais attention, il faut supporter la critique (constructive, la critique, hein, éviter les trucs gratuits à la Piotr, merci.).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 14:01

Moi l'existence du post ne me dérange pas. Par contre faut pas s'étonner si il est démonté en pièces.... et avoir un sacré argumentaire qui tient la route pour le défendre autre que "mais le mec qui écrit ça est très bon et connait beaucoup de choses"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 14:53

Il dit des choses intéressantes (notamment sur la formation du jeune cheval et du système d'enseigement en France), mais je trouve ça pompeux et plutôt décousu.
A vrai dire, en tant que néophyte, ça ne me donne aucune envie d'aller chercher plus loin car pour ma part je suis convaincue que ce type de
personnage vit sur une autre planète. Je ne serais d'ailleurs aucunement intervenue ici si je n'avais pas lu le rapport que tu en avais fait sur les Barokeurs.
En chair et en os il est peut-être très accessible, alors ses écrits ne lui rendent pas justice.

Citation :
Citation:
le lendemain ces dames sont parties au bord de la mer aux Saintes (mais sans moi) et là un des chevaux(monté en licol ) a pété un cable comme on dit et s'est emballé...résultat un bras cassé (chute) L'arret d'urgence n'aurait donc pas fonctionné???

Tant vaut l'homme (la femme), tant vaut le moyen.
Comme si on avait jamais vu personne se faire embarquer sur un mors de bride.

+1. J'en remet une couche: je me suis faite embarquée alors que je montais en sprenger. Certaines personnes m'avaient même conseillé de mettre une bride sur un cheval de 4 ans. Certes la sécurité passe avant tout, mais l'outil utilisé n'en est pas toujours le garant, l'expérience du cavalier compte aussi beaucoup; je rejoins les dires de B Daglue, c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Mais on a pas tous ni la possibilité ni l'ambition de monter autant de chevaux que lui.

Citation :
en fait Pascale a déjà tout dit et bien dit

+1 également.

Ma conclusion sur son texte, c'est qu'il remet en cause un système de fonctionnement "humain" très terre à terre comme il en existe en équitation et dans tout autre domaine. Il a certainement l'expérience qu'il convient pour émettre les critiques qu'il a faites sur tous ces "charlatans" et autres "guignols", mais il n'a pas finit de se battre contre des moulins à vent...
Il aurait été peut-être plus constructif de parler davantage de ses clefs fondamentales à lui Wink Moi en tout cas, c'est ça qui m'intéresse, pour le reste j'ai déjà une petite opinion dessus, et elle finira de se construire au gré de mes propres expériences.

Enfin, j'aimerais juste intervenir sur ce qu'il dit de NO. Je n'ai lu qu'un seul livre de lui, et connais trop peu à son sujet pour juger quoique ce soit, . Je ne remets pas en question le fait qu'il ait été un grand maître de l'équitation.
Y'a juste un truc qui m'a marqué dans ses propos:

Citation :
Quand aux clefs fondamentales ,il les montrait mais ne les expliquait pas et d'ailleurs aucun de ses élèves n'a su les relever.....(! )Peut etre en étaient ils incapables finalement et cela explique pourquoi il m'avait dit en Juin 88"Il n'y a personne ......Peut etre mon fils Joao .........

Je comprends le fait que l'équitation est une voie personnelle, et qu'à trop vouloir expliquer on passe à côté de l'essentiel et des sensations recherchées. Je vais poser la question de façon totalement ingénue, mais si personne n'a su relever ses "clefs fondamentales", n'y a t-il pas eu un problème de transmission? C'est pourtant bien le but d'un enseignement, et je ne peux pas croire qu'il n'était pas entouré de brillants cavaliers...C'est une vraie question, une question de blonde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 15:14

Ôkami a écrit:

Y'a juste un truc qui m'a marqué dans ses propos:

Citation :
Quand aux clefs fondamentales ,il les montrait mais ne les expliquait pas et d'ailleurs aucun de ses élèves n'a su les relever.....(! )Peut etre en étaient ils incapables finalement et cela explique pourquoi il m'avait dit en Juin 88"Il n'y a personne ......Peut etre mon fils Joao .........

Je comprends le fait que l'équitation est une voie personnelle, et qu'à trop vouloir expliquer on passe à côté de l'essentiel et des sensations recherchées. Je vais poser la question de façon totalement ingénue, mais si personne n'a su relever ses "clefs fondamentales", n'y a t-il pas eu un problème de transmission? C'est pourtant bien le but d'un enseignement, et je ne peux pas croire qu'il n'était pas entouré de brillants cavaliers...C'est une vraie question, une question de blonde


A cheval, connaitre, c'est avoir ressenti.

Il est impossible de transmettre un ressenti.

Il n'y a pas de "méthode Oliveira", parce que son équitation est sa synthèse personnelle de "l'équitation classique" (je mets des guillemets car la définition de "équitation classique" reste floue).

Oliveira, c'est pour moi l'incarnation d'une synthèse très aboutie, et que le mec, en construisant son équitation, à compris/ressenti des choses fondamentales.

Il n'est pas possible, de mon point de vue, de transmettre à 100% sa propre synthèse. Il faut avoir suivi le même chemin (de réflexion et de ressenti) pour aboutir à la même chose. Et ça, ça n'est pas possible.

Note que ça ne me frustre pas tant que ça, je n’idolâtre pas Oliveira : bien que j'admire sa connaissance de comment travailler la "mécanique cheval" et son tact équestre (dosage des aides), je n'aurais pas aimé être un de ses chevaux.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vade retro
Novice


Messages : 56
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 15:32

pascaleW58 a écrit:


Moi aussi, je monte en licol et en side pull relativement souvent. Depuis à peu près 2005. Et je suis encore de ce monde.
(sachant que le petit appaloose m'a été vendu car embarqueur, et que le gros fjord est un bourrin de première catégorie si on le laisse faire)

ce n'est pas la monte en side mise au pilori, mais le manque de savoir remplacé par un système fait de compromis avec le cheval, et compromis qui révèlent les manques de justesse dès que la situation dégénère !



pascaleW58 a écrit:
Pour le chien aussi, c'est la faute de La Cense ?

bien sur que non, tu l'as bien compris, mais le chien a été dressé dans le même état d'esprit que les chevaux (le moins de contraintes désagréables pour eux) et se comporte aussi mal qu'eux !




pascaleW58 a écrit:
N'est il pas possible d'envisager qu'un cheval puisse répondre magistralement au licol et à la jambe (sans éperon)?

pour ces deux suisses, visiblement non, et je pense que pour beaucoup, c'est pareil ! mais monter avec éperons et bride ne signifie pas qu'on aura tout pouvoir sur le cheval ! il faut que celui ci ait été dressé correctement, avec sagesse, précision et justesse pour que cela soit possible ; sinon, ce serait bien facile de dresser un cheval !
entre parenthèse, J ne considère un cheval vraiment dressé que lorsqu'il peut réaliser tous les airs de basse et haute école en filet simple. Quand il parle de bride en extérieur, il entend bridon car il ne les sort qu'en bridon.

Citation :
le lendemain ces dames sont parties au bord de la mer aux Saintes (mais sans moi) et là un des chevaux(monté en licol ) a pété un cable comme on dit et s'est emballé...résultat un bras cassé (chute) L'arret d'urgence n'aurait donc pas fonctionné???


pascaleW58 a écrit:
Tant vaut l'homme (la femme), tant vaut le moyen.
Comme si on avait jamais vu personne se faire embarquer sur un mors de bride.

Ce n'est pas le mors qui arrête un cheval, mais le dressage correct qui a été fait dessus. Ceci dit, souvent, un goyo arrête plus vite et mieux qu'un licol en cas de grosse surprise, mais comme tu le dis, cela dépend du savoir faire et du tact du cavalier !


Citation :
Moi je vous le dis ,les charlatans de l'équitation Natural P qui ne savent pas ce que c'est que la vraie nature des chevaux


pascaleW58 a écrit:
Ca, ça demande précision : JCP pense-t-il que tout ce qui fait de "l'équitation naturelle" est un charlatan ? Ou veut il juste dire qu'il y a des incompétents en "équitation naturelle" ?

Des incompétents et des charlots, il y en a dans tous les domaines et à tous les niveaux ! mais faire croire aux gens qu'en suivant leurs bouquins ils vont en faire de vrais cavaliers, je crois qu'il y a de quoi rire quand même.....
JC peut te dire qu'il fait de l'équitation "naturelle" depuis son enfance avec des chevaux camarguais, mais ce qu'il lit dans les livres de la Cense le fait doucement rire. Les extraits qu'il m'en a lu dernièrement m'ont inquiétée !! "comment donner de l'impulsion à un cheval qui en manque" ?
Réponse dans le livre (vous pourrez vérifier) : installer aux deux extrémités de la carrière un seau de grain et dirigez votre cheval vers le premier seau ; quand il y est, laissez le manger 2 min et retournez au second en faisant de même. Puis, il rajoute des seaux un peu partout autour de la carrière...
Bon, moi je lis ça, je pouffe de rire !! si c'est ça dresser un cheval !!
et je passe sur d'autres trucs du même style ! et les pauvres innocents qui n'y connaissent rien vont suivre ça ? e leur souhaite bien du courage pour la suite ! enfin, perso, je ne vois pas le dressage de cette manière, surtout en extérieur....




Citation :
envoient des nigauds innocents au casse pipe


pascaleW58 a écrit:
Les inconscients et les abrutis ne vont-ils pas au casse pipe tout seuls, dès lors qu'ils veulent interagir avec des chevaux ? Peut-on protéger les gens d'eux même ? Faut-il accuser alors l'enseignant ?

Tout à fait ! ils se mettent seuls dans la merde ! et on les aide en vendant des bouquins de toutes sortes ! pas qu'en PNH je te rassure ! moi aussi j'ai du en mettre dans la merde en leur expliquant comment coucher un cheval ! mais ils s'y sont mis seuls !







Citation :
"On ouvrit le cercueil du Saint et une merveilleuse odeur ,un parfum de fleurs envahie la pièce (...) Le génie d Oliveira est entier contenu dans un paragraphe de "Réflexions sur l'Art equestre" le reste est de la broderie de détails


pascaleW58 a écrit:
Mais qu'est ce que ça a à voir avec le premier paragraphe ????

Lol !! absolument rien !! ce sont des "réflexions", pas un livre de méthodes ! Smile




Citation :
Le véritable système de "la justesse" en équitation c'est quand l'impulsion est issue de la franchise et du respect de l'éperon en toutes circonstances ,



pascaleW58 a écrit:
Pourquoi pas de la jambe seule ? (C'est une vraie question)

Parce que au cours de ta vie avec ton cheval, il y a toujours un moment où tu es confrontée à la décision du cheval contre la tienne, c'est normal et incontournable ! mais avoir des éperons, c'est comme avoir un mors de bride, une longe ou un bosal ! s'agit pas seulement d'en avoir mais de savoir les utiliser ! et si ton cheval se rend compte qu'il peut dire merde à tes jambes, tu es cuite !
parce qu'un cheval qui connait et accepte les éperons est alors devant les jambes en toutes circonstances et avoir des éperons, c'est savoir ne s'en servir que lorsqu'on veut, pas dès qu'on approche les jambes, ce qui suppose une excellente assiette, une assiette profonde, des jambes en place, une grande réactivité dans les aides et leur placement juste ; H Arianoff a fait mettre des éperons à presque tout le monde, tu as bien entendu ses raisons ?
tous les vrais écuyers ont des éperons, et les bons ne s'en servent qu'avec tact.
Quand tu es au milieu de taureaux, qu'il y a danger et que ton cheval bloque devant une roubine, tu as intérêt à ce qu'il soit franc aux jambes et à ne pas devoir passer 3 min cravache en main pour le décider !! encore un autre cas de figure !
sinon, tu passes ta vie à faire des compromis avec ton cheval afin de ne pas être embêtée, mais ton cheval n'est pas "dressé" !




Citation :
Depuis plus de 40ans je prend au travail n'importe quel cheval de n'importe quelle race présentant n'importe quel niveau de difficulté.
On m 'a donc confié des poulains ratés au débourrage ou n'ayant jamais porté que des mouches pour en faire en un mois des chevaux d'extérieur
On m'a confié des chevaux désespérés par l'ignorance et ou la brutalité de cavaliers ordinaires et qui se jetaient à la renverse ou s'emballaient subitement tout droit comme des fous en arrachant les renes : on m 'a confié des chevaux de maison, rétifs et capricieux qui refusaient absolument de faire quelque effort sinon pour se liberer brutalement de toute contrainte
On m a confié des chevaux qui faisant de grands et furieux bonds pour se débarrasser du cavalier sans prétexte véritable que de retrouver leur indépendance
On m'a confié des chevaux terriblement peureux ,endurcis , abrutis .et j'en passe......


pascaleW58 a écrit:
Notons que c'est le fond de commerce de Parelli & consorts, et je ne pense pas qu'on puisse dire que ces gens là s'en sont mal sortis.

en effet, mais ils ont su, eux, pousser le fond de commerce bien plus loin en vendant méthode et gadgets avec (carrot stick and co, jusqu'à la casquette !! très importante la casquette !!
JC n'est pas de ce genre et c'est pour cela que je l'aime, car il est discret, ne dit qu'à de vrais passionnés en recherche ce qu'il sait et se fiche des autres, même si ça doit l'empêcher de gagner sa vie grâce à ses connaissance équestres.


Citation :
Dans la formation d un jeune cheval et la votre, un ecuyer classique qui connait son metier de dresseur vous parlera et vous montrera ce qui (...)
de se contenter d'une selle anglaise et d'une embouchure douce


pascaleW58 a écrit:
Monter en bride, c'est se contenter d'une embouchure douce (cf l'histoire du début) ?

il ne dresse qu'en filet (sauf certains repris de justice pour lesquels, momentanément, il est obligé d'utiliser bosal, caveçon ou R Allemandes) ; il n'utilise la bride que sur un cheval terminé.


Toi même qui monte en side ton appaloose, si tu étais sure à 100 % de son efficacité en tout (sur la rectitude, le placer, l'incurvation et l'équilibre) pourquoi es tu allée à un stage d'HA en filet ?
Si tu avais connu les bonnes bases de la rectitude/impulsion/incurvation/équilibre, ne les aurais tu pas appliquées à ton cheval en filet afin de le mettre confiant sur la main ? Plutôt que de chercher des compromis qui t'ont certes aidée à le remettre au calme, mais qui t'ont interdit d'aller plus loin et d'aller vers ce qui lui manque ? Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vade retro
Novice


Messages : 56
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 15:34

je tacherai de trouver le temps de vous répondre du mieux possible à toutes, mais là, faut que j'aille bosser ma grise puis faire mes courses, puis le fumier !!! Very Happy
alors, un peu plus tard !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 15:39

+1 avec Okami et Pascale

sauf que pour moi le ressenti ça se travaille et ça se transmet ... Les cavaliers ou autres Ecuyers n'y parviennent pas , mes profs de Feldenkrais ICI ou de chant ICI y parviennent...

Dans le désordre elles m'ont récemment appris
-transformer le mouvement conscient et controlé en mouvement spontané et donc forcément plus juste
-créer un mouvement dans la lenteur et la fluidité et non dans la retenue
-laisser la colonne vertébrale sortir librement entre les deux épaules

bizarrement quand on identifie un "dysfonctionnement" de ce type chez moi , ça fait longtemps que je l'ai noté sur le poney ... comment lui demander à lui si je ne l'ai pas expérimenté moi-meme ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 16:14

breizh-daglue a écrit:


sauf que pour moi le ressenti ça se travaille et ça se transmet ... Les cavaliers ou autres Ecuyers n'y parviennent pas , mes profs de Feldenkrais ICI ou de chant ICI y parviennent...

Vu comme ça, ok.


breizh-daglue a écrit:
bizarrement quand on identifie un "dysfonctionnement" de ce type chez moi , ça fait longtemps que je l'ai noté sur le poney ...

Je sais bien. Le cheval est un miroir.


Citation :
comment lui demander à lui si je ne l'ai pas expérimenté moi-meme ?

Wink




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 16:25

vade retro a écrit:
pascaleW58 a écrit:


Moi aussi, je monte en licol et en side pull relativement souvent. Depuis à peu près 2005. Et je suis encore de ce monde.
(sachant que le petit appaloose m'a été vendu car embarqueur, et que le gros fjord est un bourrin de première catégorie si on le laisse faire)

ce n'est pas la monte en side mise au pilori, mais le manque de savoir remplacé par un système fait de compromis avec le cheval, et compromis qui révèlent les manques de justesse dès que la situation dégénère !

j'ai un peu de mal à te suivre
Si le mr fait un réquisitoire pour le mors et les éperons contre les autres embouchures ou enasures , tu sembles etre d'accord avec nous et contre lui . Meme si personnellement j'apporterais quelques nuances ... Je pense que l'enasure est fiable sur des chevaux déjà dressés et surtout qui fonctionnent déjà dans le bon sens ... mais on est d'accord que le controle du cheval vient d'abord de son dressage et non de l'outil..
Si le mr fait un réquisitoire contre les gens qui ne tiennent pas leurs chevaux et/ou leurs chiens sur la route ou sur la plage , je pense qu'on est tous d'accord pour dire que c'est dangereux ... Ceci dit je pense qu'on est bien placé ici en tant que cavaliers d'extérieurs exprimentés pour ne pas jeter la pierre sur le cavalier qui s'est mis en danger par un moment d'inatention ou d'inexpérience ... on attends les chevaux entre le mors et l'éperon sur les 100kms du centaure dans la nuit la neige et les dénivellés hors piste pour l'an prochain tongue
Si c'est un réquisitoire contre la Cense , je pense que personne ici ne connait ni n'a expérimenté ... on est plus PNH et je ne pense pas que le mr PNH fasse beaucoup de compromis avec ses chevaux ...



vade retro a écrit:
pascaleW58 a écrit:
Pour le chien aussi, c'est la faute de La Cense ?

bien sur que non, tu l'as bien compris, mais le chien a été dressé dans le même état d'esprit que les chevaux (le moins de contraintes désagréables pour eux) et se comporte aussi mal qu'eux !

le dressage du chien , je ne fais pas de commentaire ... J'en suis à mes débuts tongue mais ça roule bien et sans élever la voix ...




vade retro a écrit:
pascaleW58 a écrit:
N'est il pas possible d'envisager qu'un cheval puisse répondre magistralement au licol et à la jambe (sans éperon)?

pour ces deux suisses, visiblement non, et je pense que pour beaucoup, c'est pareil ! mais monter avec éperons et bride ne signifie pas qu'on aura tout pouvoir sur le cheval ! il faut que celui ci ait été dressé correctement, avec sagesse, précision et justesse pour que cela soit possible ; sinon, ce serait bien facile de dresser un cheval !
entre parenthèse, J ne considère un cheval vraiment dressé que lorsqu'il peut réaliser tous les airs de basse et haute école en filet simple. Quand il parle de bride en extérieur, il entend bridon car il ne les sort qu'en bridon.

Citation :
le lendemain ces dames sont parties au bord de la mer aux Saintes (mais sans moi) et là un des chevaux(monté en licol ) a pété un cable comme on dit et s'est emballé...résultat un bras cassé (chute) L'arret d'urgence n'aurait donc pas fonctionné???

ben là , je vais etre un désagréable mais j'en ai rien à foutre de tes Suisses qui n'y connaissent rien aux chevaux ... Très égoistement en parler ne m'apporte rien du tout sur le plan perso ...


vade retro a écrit:
pascaleW58 a écrit:
Tant vaut l'homme (la femme), tant vaut le moyen.
Comme si on avait jamais vu personne se faire embarquer sur un mors de bride.

Ce n'est pas le mors qui arrête un cheval, mais le dressage correct qui a été fait dessus. Ceci dit, souvent, un goyo arrête plus vite et mieux qu'un licol en cas de grosse surprise, mais comme tu le dis, cela dépend du savoir faire et du tact du cavalier !

Par expérience perso je dirais ça dépend quel licol ( il en existe de très sévère ) et quel cheval ... Ce qui est sur c'est que je range le licol dur et le goyo ou tout autre mors à gourmette dans la meme case : délètère pour le fonctionnement du cheval dans sa phase d'apprentissage ..


vade retro a écrit:
Bon, moi je lis ça, je pouffe de rire !! si c'est ça dresser un cheval !!
et je passe sur d'autres trucs du même style ! et les pauvres innocents qui n'y connaissent rien vont suivre ça ? e leur souhaite bien du courage pour la suite ! enfin, perso, je ne vois pas le dressage de cette manière, surtout en extérieur....

et ?????? je pense que tu ne trouveras personne ici pour dire le contraire




vade retro a écrit:
Citation :
envoient des nigauds innocents au casse pipe


pascaleW58 a écrit:
Les inconscients et les abrutis ne vont-ils pas au casse pipe tout seuls, dès lors qu'ils veulent interagir avec des chevaux ? Peut-on protéger les gens d'eux même ? Faut-il accuser alors l'enseignant ?

Tout à fait ! ils se mettent seuls dans la merde ! et on les aide en vendant des bouquins de toutes sortes ! pas qu'en PNH je te rassure ! moi aussi j'ai du en mettre dans la merde en leur expliquant comment coucher un cheval ! mais ils s'y sont mis seuls !


re Et????? Je vois de moins en moins bien l'intéret du post ...





vade retro a écrit:
tous les vrais écuyers ont des éperons, et les bons ne s'en servent qu'avec tact.

Cette intolérance persistante envers la vérité des autres continue de me piquer les yeux Wink

vade retro a écrit:
tu passes ta vie à faire des compromis avec ton cheval afin de ne pas être embêtée, mais ton cheval n'est pas "dressé" !
pascaleW58 a écrit:
en effet, mais ils ont su, eux, pousser le fond de commerce bien plus loin en vendant méthode et gadgets avec (carrot stick and co, jusqu'à la casquette !! très importante la casquette !!
JC n'est pas de ce genre et c'est pour cela que je l'aime, car il est discret, ne dit qu'à de vrais passionnés en recherche ce qu'il sait et se fiche des autres, même si ça doit l'empêcher de gagner sa vie grâce à ses connaissance équestres.


re-re Et?????? la philanthropie du monsieur on s'en fout un peu .... Par contre un compte-rendu de ce qu'il a apporté à ton travail perso pourquoi pas .. tongue





vade retro a écrit:
pascaleW58 a écrit:
Toi même qui monte en side ton appaloose, si tu étais sure à 100 % de son efficacité en tout (sur la rectitude, le placer, l'incurvation et l'équilibre) pourquoi es tu allée à un stage d'HA en filet ?
Si tu avais connu les bonnes bases de la rectitude/impulsion/incurvation/équilibre, ne les aurais tu pas appliquées à ton cheval en filet afin de le mettre confiant sur la main ? Plutôt que de chercher des compromis qui t'ont certes aidée à le remettre au calme, mais qui t'ont interdit d'aller plus loin et d'aller vers ce qui lui manque ? Smile

Je réponds pour moi meme si tu t'adresses à Pascale :
Je parle en mon nom : mon but n'est pas d'obtenir le cheval parfait pour en voir le reflet de la perfection dans le regard des autres ... Monter à cheval fait partie d'un travail beaucoup plus global sur la vie que je me construis , ça me fait découvrir des chemins insoupçonnés .... et franchement meme si je perds un peu de temps en route , ce n'est rien en comparaison de tout ce que je découvre sur moi( en meme temps nous sommes tous plus ou moins très jeunes ici , souvent les pauvres chevaux sont les premiers , le retard est donc tout relatif )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 16:35

vade retro a écrit:
pascaleW58 a écrit:


Moi aussi, je monte en licol et en side pull relativement souvent. Depuis à peu près 2005. Et je suis encore de ce monde.
(sachant que le petit appaloose m'a été vendu car embarqueur, et que le gros fjord est un bourrin de première catégorie si on le laisse faire)

ce n'est pas la monte en side mise au pilori, mais le manque de savoir remplacé par un système fait de compromis avec le cheval, et compromis qui révèlent les manques de justesse dès que la situation dégénère !

Ok.
Mais ça ne sera pas plus juste en bride.
Le problème n'est pas l'outil.



Citation :
pascaleW58 a écrit:
Pour le chien aussi, c'est la faute de La Cense ?

bien sur que non, tu l'as bien compris, mais le chien a été dressé dans le même état d'esprit que les chevaux (le moins de contraintes désagréables pour eux) et se comporte aussi mal qu'eux !

Ca d'accord. Mais la Cense&co n'a rien à voir là dedans.
Il est faux de penser que en "équitation naturelle", il n'y a pas de contraintes désagréables, et que le cavalier n'a pas les clefs pour imposer sa volonté.



pascaleW58 a écrit:
N'est il pas possible d'envisager qu'un cheval puisse répondre magistralement au licol et à la jambe (sans éperon)?

Citation :
pour ces deux suisses, visiblement non, et je pense que pour beaucoup, c'est pareil ! mais monter avec éperons et bride ne signifie pas qu'on aura tout pouvoir sur le cheval ! il faut que celui ci ait été dressé correctement, avec sagesse, précision et justesse pour que cela soit possible ; sinon, ce serait bien facile de dresser un cheval !

Je ne parlais pas tant des suisses (qui avaient apparemment des chevaux insuffisamment dressés par rapport à leur ambitions ?) que de JCP.

Citation :


pascaleW58 a écrit:
Tant vaut l'homme (la femme), tant vaut le moyen.
Comme si on avait jamais vu personne se faire embarquer sur un mors de bride.

Ce n'est pas le mors qui arrête un cheval, mais le dressage correct qui a été fait dessus.

C'est pour ça que ça me fait réagir quand les gens opposent mors/side pull&co à ce sujet.

Citation :

Ceci dit, souvent, un goyo arrête plus vite et mieux qu'un licol en cas de grosse surprise,

Je ne le nie pas.


Citation :
Citation :
Moi je vous le dis ,les charlatans de l'équitation Natural P qui ne savent pas ce que c'est que la vraie nature des chevaux


pascaleW58 a écrit:
Ca, ça demande précision : JCP pense-t-il que tout ce qui fait de "l'équitation naturelle" est un charlatan ? Ou veut il juste dire qu'il y a des incompétents en "équitation naturelle" ?

Des incompétents et des charlots, il y en a dans tous les domaines et à tous les niveaux ! mais faire croire aux gens qu'en suivant leurs bouquins ils vont en faire de vrais cavaliers, je crois qu'il y a de quoi rire quand même.....

Ca ne me fait pas rire du tout.
Il y a 14 ans, je sortais du club. Je ne savais rien faire. Quelques années après, on m'a refilé les coffrets de Parelli. J'ai suivi les bouquins/vidéos. Ca a amélioré ma pratique équestre d'une façon que je n'aurai jamais imaginé. Soit bien consciente que le fait que mon cheval ai été "aussi gentil et à l'écoute" lors du stage provient en majeure partie d'une façon de travailler que j'ai apprise ainsi. Je suis en train de rendre mon deuxième cheval "pareil" (aussi sympa et de bonne volonté).


Citation :

JC peut te dire qu'il fait de l'équitation "naturelle" depuis son enfance avec des chevaux camarguais,

Parelli dit lui même qu'il n'a rien inventé.
Le génie de Parelli, c'est d'avoir su transmettre.

Citation :
mais ce qu'il lit dans les livres de la Cense le fait doucement rire.

Les extraits qu'il m'en a lu dernièrement m'ont inquiétée !! "comment donner de l'impulsion à un cheval qui en manque" ?
Réponse dans le livre (vous pourrez vérifier) : installer aux deux extrémités de la carrière un seau de grain et dirigez votre cheval vers le premier seau ; quand il y est, laissez le manger 2 min et retournez au second en faisant de même. Puis, il rajoute des seaux un peu partout autour de la carrière...
Bon, moi je lis ça, je pouffe de rire !! si c'est ça dresser un cheval !!

Pas le temps de développer. J'y reviendrai. Même si je n'ai pas appliqué exactement ça sur mon gros (bien trop chiant à mettre en oeuvre), je travaille énormément au renforcement positif (la bouffe).



(je continue plus tard...)




Dernière édition par pascaleW58 le Ven 26 Avr 2013 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 16:55

pascaleW58 a écrit:


Ca ne me fait pas rire du tout.

moi si , de temps en temps ....

pascaleW58 a écrit:

Soit bien consciente que le fait que mon cheval ai été "aussi gentil et à l'écoute" lors du stage provient en majeure partie d'une façon de travailler que j'ai apprise ainsi. Je suis en train de rendre mon deuxième cheval "pareil" (aussi sympa et de bonne volonté).

Je plussoie , M.Henriquet et l'écuyer du Cadre m'ont tous les deux faits la réflexion que mon poney cherchait toujours à comprendre et à bien faire (ce qui ne semble pas etre dans leur "normalité") ... Normal pour moi , je lui ai littéralement appris à apprendre ...
Jusque là les gens me disaient " quelle chance d'etre tombé sur lui " , ce qui est drole c'est que j'ai encore eu de la chance quand j'ai pris la jument mérens rétive et immontable pour mon gueu , parce qu'en fait elle aussi était de très bonne volonté ... mais pendant ce temps les beaux parleurs sur les bords de carrière tombent toujours sur des chevaux "chiants" "paresseux" "qui ne comprennent pas vite ""qui ne font pas d'efforts""qui ont du caractère "... libre à eux de continuer à cracher sur les solutions de travail sur soi... parce que c'est quand meme ça qu'enseigne explicitement P Parelli ... libre aux gens de n'y voir qu'une méthode ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 18:14

vade retro a écrit:

H Arianoff a fait mettre des éperons à presque tout le monde, tu as bien entendu ses raisons ?


Elle a dit "mettez des éperons plutôt que de bourrer dedans". Ce en quoi je suis à moitié d'accord.
Là ou je ne le suis pas, c'est quand elle dit ça à la jeune miss qui n'avait pas les jambes en place (elle ne sera pas capable de ne pas les utiliser inconsciemment).
J'aurai préféré "prend un stick plutôt que de bourrer dedans".


Citation :
tous les vrais écuyers ont des éperons, et les bons ne s'en servent qu'avec tact.

Donc sans éperon, pas de vrai écuyer ? Quelle est ta définition d'un "vrai" écuyer ?
On peut donc être un "vrai" écuyer tout en utilisant des éperons sans tact ?



Citation :
sinon, tu passes ta vie à faire des compromis avec ton cheval afin de ne pas être embêtée, mais ton cheval n'est pas "dressé" !

Je ne suis pas sûre d'avoir la même définition (encore !, oui je sais) de "compromis" que toi.

On ne peux pas demander à un jeune cheval (jeune dans son travail), ce que l'on demande à un cheval dressé.



Citation :
pascaleW58 a écrit:
Notons que c'est le fond de commerce de Parelli & consorts, et je ne pense pas qu'on puisse dire que ces gens là s'en sont mal sortis.

en effet, mais ils ont su, eux, pousser le fond de commerce bien plus loin en vendant méthode et gadgets avec (carrot stick and co, jusqu'à la casquette !! très importante la casquette !!


Et pourquoi pas, si les gens l'achètent ?
Je ne reproche pas ça à Parelli. Ca n'enlève rien de mon point de vue au côté "technique équestre".


Citation :
JC n'est pas de ce genre et c'est pour cela que je l'aime, car il est discret,

Je suis quelqu'un de relativement imperméable à "la forme". Seul le contenu m'intéresse. Que le stick orange de Parelli soit moche et marketing, je m'en fout. Ce qu'il réussi à faire avec par contre...



Citation :
il ne dresse qu'en filet (sauf certains repris de justice pour lesquels, momentanément, il est obligé d'utiliser bosal, caveçon ou R Allemandes)

aaaarghhhh les RA
(mais ne nous égarons pas sur un sujet qui (me) fâche)


Citation :
Toi même qui monte en side ton appaloose, si tu étais sure à 100 % de son efficacité en tout (sur la rectitude, le placer, l'incurvation et l'équilibre)

Là, tu projette (et je ne te jette pas la pierre), ta façon de voir les chose sur la mienne.
Je développerai ailleurs au sujet du side, pas le temps aujourd'hui.

Citation :
pourquoi es tu allée à un stage d'HA en filet ?


Parce que :
- j'en arrive à un stade où travailler en filet commence à avoir un sens (paaaas le temps d'expliquer là pourquoi ça n'en avait pas avant)
- que la communication avec le cheval est plus fine en filet, et que si je vais prendre un stage avec HA, c'est pour affiner mon équitation
- que HA aurait surement bien fait la moue...


Citation :
Si tu avais connu les bonnes bases de la rectitude/impulsion/incurvation/équilibre, ne les aurais tu pas appliquées à ton cheval en filet afin de le mettre confiant sur la main ?

Non, parce que les bases rectitude/impulsion/incurvation/équilibre, pour moi, ça n'est pas du ressort de la main (sauf équilibre, mais encore que... tout dépend de ce qu'on appelle "base").
D'ailleurs je cherche justement les bases rectitude/impulsion/incurvation/équilibre, le "sur la main", c'est la conséquence, le truc qui doit apparaitre spontanément.


Citation :
Plutôt que de chercher des compromis qui t'ont certes aidée à le remettre au calme, mais qui t'ont interdit d'aller plus loin et d'aller vers ce qui lui manque ? Smile

Le travail en side m'a permis d'aller bien plus loin que juste "le calme". Actuellement, en side ou en filet, je pourrais recommencer la même chose vu que l'embouchure n'a rien à voir là dedans. A l'époque, il valait mieux en side, j'avais une moins bonne assiette que maintenant (et encore, je ne suis pas (jamais) satisfaite de l'assiette actuelle).

Ca ne m'a pas interdit d'aller plus loin.
Ca m'a amené jusqu'au stage HA, ou j'ai pu avoir un cheval qui a écouté d'un bout à l'autre ce que je lui ai demandé, qui a compris ce que je lui demandai, ce qui m'a évité de devoir bourrer dedans pour obtenir ce qu'il n'est pas prêt à donner (ce qui se passe quand le cheval ne comprend pas ou n'a pas la coordination nécessaire).

Je file, WE chargé... probablement pas le temps de discuter ce WE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 18:17

Et pour te donner une idée de ce que j'aime comme équitation, c'est ça :

Par ici

Il y a quelques photos critiquables du point de vue mécanique sur le cheval gris au piaffer, mais comme je n'en suis pas au piaffer et que je suis très fan de tout le travail de base de KR... voila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Ven 26 Avr 2013 - 21:50

pascaleW58 a écrit:


A cheval, connaitre, c'est avoir ressenti.

Oui oui oui, entièrement d'accord.

Citation :
Il est impossible de transmettre un ressenti.

Pas tout à fait d'accord sur ce point là, d'où ma question. Il est possible de transmettre certaines sensations, car au moment juste l'enseignant juste saura souligner à son élève la sensation à reconnaître. C'est ainsi que j'ai su reconnaître un cheval qui montait le dos. ça n'a duré que 4 foulées. C'était bien court, c'était il y a deux ans et je n'ai plus jamais retrouvé cette sensation jusqu'à il y a un mois avec Caramelo.
Mais je suis d'accord sur le fait que l'on se construit son propre ressenti, et qu'il diffère d'un cavalier à un autre.

Citation :
Il n'y a pas de "méthode Oliveira", parce que son équitation est sa synthèse personnelle de "l'équitation classique" (je mets des guillemets car la définition de "équitation classique" reste floue).
Oliveira, c'est pour moi l'incarnation d'une synthèse très aboutie, et que le mec, en construisant son équitation, à compris/ressenti des choses fondamentales.
Il n'est pas possible, de mon point de vue, de transmettre à 100% sa propre synthèse. Il faut avoir suivi le même chemin (de réflexion et de ressenti) pour aboutir à la même chose. Et ça, ça n'est pas possible.

Je suis entièrement d'accord, il n'y a pas de méthode Oliveira. D'accord aussi avec le reste de ton propos.
Il a réussi à comprendre des "clefs fondamentales" de part sa pratique et sa construction personnelle, évidemment que personne n'aura jamais exactement le même cheminement que le sien (et j'ai envie de dire encore heureux, le but n'est pas de ressembler à qui que ce soit si ce n'est soi-même).
Mais comment se fait-il qu'il ait pensé n'avoir rien transmis de ces choses fondamentales à ses élèves? Ou plutôt, espérait-il que quelqu'un suive ses traces pas à pas? J'avoue que ça me dépasse. Mais bon ça ne me frustre pas non plus, c'est juste de la curiosité.

breizh-daglue a écrit:

Je parle en mon nom : mon but n'est pas d'obtenir le cheval parfait pour en voir le reflet de la perfection dans le regard des autres ... Monter à cheval fait partie d'un travail beaucoup plus global sur la vie que je me construis , ça me fait découvrir des chemins insoupçonnés .... et franchement meme si je perds un peu de temps en route , ce n'est rien en comparaison de tout ce que je découvre sur moi( en meme temps nous sommes tous plus ou moins très jeunes ici , souvent les pauvres chevaux sont les premiers , le retard est donc tout relatif )...

Je me retrouve complètement dans ce que dis BD. Ce qui m'intéresse dans la pratique de l'équitation c'est ce que la relation à l'animal peut m'apporter dans mon cheminement personnel.
La technique pure est très importante pour construire des bases de travail saines, mais j'ai tiqué en lisant cette phrase:
Citation :
Plutôt que de chercher des compromis qui t'ont certes aidée à le remettre au calme, mais qui t'ont interdit d'aller plus loin et d'aller vers ce qui lui manque ?
Pour ma part l'équitation est faite de compromis, parfois davantage du côté du cavalier ou davantage de celui du cheval selon les évolutions respectives de l'un ou de l'autre. C'est ainsi qu'une relation se construit. De plus un compromis n'est pas à mon sens quelque chose de fixe: ça évolue au fil de la pratique et de l'avancement du travail. A certains moments nous avons besoin de certains types de compromis, comme par exemple monter en side pour ensuite revenir en filet, il ne s'agit pas de prôner une efficacité sûre à 100% mais de passer par une étape nécessaire dans l'évolution du couple cheval-cavalier. Mais je n'en suis qu'au stade du bidouillage comme vous dites, alors je passe mon chemin sur les aspects techniques que je ne maîtrise pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Dim 28 Avr 2013 - 17:24


Je passe en courant.
Echanges dont certains contenus me portent à sourire... Sourire mélé d'une révolte sans nom quand à ce qu'ils sous entendent entre les lignes vis à vis du cheval, et de la relation à l'autre.

Magali/Vade retro je ne pense pas que des "échanges" seront possibles avec toi tant que tu ne considèreras pas que "quelqu'un" puisse avoir une quète différente de la tienne.
Tu cherches une perfection du cheval, un idéal équestre, là ou ici on est au moins trois, voire plus, à ne voir dans le cheval qu'un outil, un catalyseur pour aller vers un idéal humain, et notre seule exigence ne concerne que le cavalier........ je persiste à me dire que tu te fourvoies de forum.

Tu rèves de piaffer et de rassembler? C'est bien. Qu'est ce qui te dit que nous partageons ces nobles aspirations?
Cela me fait penser à Jugnet disant gravement à Pascale, de l'air docte de celui qui sait: "il faudrait revoir vos ambitions à la baisse...", alors qu'à aucun moment, aucun moment, il ne lui a demandé quelles étaient ses ambitions à elle............ Il ne faisait pas autre chose que ce que tu fais: projeter sur autrui ses préoccupations.
C'est divertissant au second degré. Mais très stérile, et l'échange est impossible.


vade retro a écrit:
Plutôt que de chercher des compromis qui t'ont certes aidée à le remettre au calme, mais qui t'ont interdit d'aller plus loin et d'aller vers ce qui lui manque ? Smile
Cette phrase là particulièrement me fait bien marrer depuis deux jours.
Un cheval a quatre pattes pour marcher, une bouche pour brouter et un anus pour chier, je ne vois vraiment pas ce qu'il pourrait "lui manquer".... pour être un cheval parfait......... cette parole symbolise bien le gouffre entre ta perception et la notre (je parle de Pascale, charlotte et moi, dont je connais un peu les démarches de recherche).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions équestres   Aujourd'hui à 15:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions équestres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réflexions équestres
» Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?
» Réglementation installations équestres ??
» installations équestres à vendre en Belgique
» Lectures équestres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: