CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vermifuges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Gaëllemic
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 42
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Lun 19 Avr 2010 - 15:37

Encore merci !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Lun 19 Avr 2010 - 16:43

Purée, quel boulot ! Shocked
Bravo de t'y être collée, et merci, c'est vraiment super tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Lun 19 Avr 2010 - 20:58

pomme de pin a écrit:
Purée, quel boulot ! Shocked

Si tu savais comme c'est jouissif de jeter toutes ces boites ... et de se dire "ça c'est fait"..............




Tant que ça recule pas c'est que ça avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 18 Aoû 2011 - 20:26

et Kais, super boulot.

Pour ma petite expérience :
- arrêt des vermifuges automatiques chez Nimbus depuis qu'il chez nous ( soit depuis l'été 2009)
- fin d'été 2009 equimax ( je visais les gastérophiles et je ne connaissais pas la nocivité de l'ivermectine pour l'environnement ) rien d'observé dans les crottins
- copro de printemps ok donc pas de vermifuges
- été 2010 arrivée de Rosie que je considère ( à tort ) à jour de ses vermifuges
- automne 2010 pas de vermifuges car quasiment pas d'oeufs observé sur les chevaux (bonne ou mauvaise idée ? la question reste en suspends car j'ai observé beaucoup plus d'adultes cette année que l'an dernier
- copro de printemps : moins de 500 strongles mais tenias chez Rosie . J'ai donc donné aux deux un vermifuge contre le taenia ( je ne sais plus lequel le véto m'a vendu ).
- début d'été : copro de contrôle nombre strongles stables et plus de traces du taenia

et pour les gastérophiles de cette année je potasse toutes vos infos et je réfléchis

Sinon chez moi les poneys sont sur un hectare. Ils ont en plus une zone centrale qui lie les trois petits parc et qui est en béton sur à peu près 100 m2 (stabulation de 30m2 en copeaux et dâle extérieure). Malgré le surpaturage ils ont des zones de rejet bien limitées dans lesquelles je ne les ai jamais vu manger et que nous vidons à peu près une fois par mois. En tout cas votre post va rendre la corvée drôlement plus intéressante

Je garde les copros avec l'arrière pensée que l'examen n'est pas exhaustif mais pourra me prévenir si le parasitisme devient trop importants.

Pour Rosie ( que je ne connaissais pas donc ça change la donne ) je n'ai vu les symptomes qu'après l'"éradication" du taenia . Elle a pris du gras d'un coup ( difficile de repérer les " pertes d'état " chez les chevaux rustiques ) et surtout ses yeux se sont arrêter de couler alors qu'ils avaient coulés tous l'hiver ( le véto disait : mouches, foin poussiereux , canaux lacrymaux bouchés ça arrive et on ne peut rien y faire ) et le véto a dit :c'est une coincidence. Je l'aime bien mon véto mais là Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Lun 22 Aoû 2011 - 18:37

résumé de la lecture du jour :épidémiologie des parasitoses intestinales équine ( ici pour la lecture complète)

Résumé de ce qui m'a intéressé :

flower trois types de parasites internes : - les gastérophiles ( qui pondent les oeufs jaunes sur les membres )
-les cestodes (vers plats ) : surtout les taenias
- les nématodes : strongles, ascaris, oxyures

flower plein d'infos interessantes sur les cycles des parasites, les symptomes , les schémas et photos des oeufs en copro

flower pour les taenias : rien de plus que ce que je savais déjà. La copro n'a pas une sensibilité suffisante pour détecter l'infestation à coup sur puisque les excrétions d'oeufs sont discontinues.

flower pour les ascaris : -infestation surtout chez les jeunes puisque les chevaux plus agés ont acquit une immunité
-diagnostiqué à coup sur dans les crottins par copro.
-c'est pour ce parasite que le ramassage des crottins est le plus efficace (plus efficace que les antihelminthiques si effectué deux fois par semaine)
-cycle identique à chez l'humain : traversée de la paroi intestinale vers le foie puis vers le poumon via le systéme veineux porte puis remontée par les bronches jusqu'au pharynx et déglutition pour installation dans l'intestin

flower pour les oxyures : comme pour les humains les oeufs sont pondus en peri anal et non dans les selles donc diagnostique par scotch test ( on applique un bout de scotch transparent en peri anal puis on le colle sur une lame et on voit s'il y a des oeufs.

flower pour les strongles : -vers hématophage ( qui se nourrit du sang de l'hôte) qui migre de manière complexe le long des artères.
-chaque femelle adulte pond un million d'oeufs par jour.
-la sécheresse tue les larves dans le champ. Un hersage avant une "sécheresse" élimine un grand nombre de larve en les exposant au soleil. La pluie est favorable à leur développement.
-le risque de contamination est max en automne et au printemps.

flower pour les gastérophiles l'élimination des larves est spontanée à la fin du printemps.
Pour que le vermifuge soit efficace il doit être donné dès les premières pontes ( donc je serais déjà en retard Rolling Eyes )

flower autres métodes de lutte :- chaulage 1tonne par hectare par an ( mais je crois que je l'ai déjà lu plus haut dans la discussion )
-alternance chevaux ruminants
-rotation de parcelles tous les 14-21 jours nécessitant 7 parcelles par lots de chevaux. Certains oeufs peuvent resister deux ans dans le milieu extérieur.

flower recommandation : -copro
-vermifuge suivant résultat
-copro de contrôle une à deux semaines après si vermifuge donc je vais essayer de rapprocher ma copro de contôle quand je vermifuge
-si on n'a pas une diminution de 90% c'est qu'on observe une résistance et qu'il ne faut plus utiliser la molécule.
-copro sur 20% de l'effectif du troupeau et tout le monde reçoit le même vermifuge
-à répéter trois fois par an

Voilà, j'ai téléchargé deux autres thèses je vous fais un rapport dès que je les ai lu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Lun 22 Aoû 2011 - 23:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mar 23 Aoû 2011 - 23:29

suite de mes lectures

ici pour le texte complet.

très déçue par la thèse
Résumé de ce que j'ai retenu.

C'est une thèse sur les gastérophiles

C'est un diptère qui pond ses oeufs sur les poils des chevaux, les oeufs provoquent un prurit, les chevaux se lèchent et libère la larve qui migre via les tissus jusqu'à l'estomac. Elle y reste 10 à 12 mois, mue plusieurs fois et se retrouve dans les crottins. En 10 à 20 jours ( voir plus si les conditions météo ne sont pas optimales ) elle donne un adulte qui après accouplement pond à son tour.

Les deux vermifuges efficaces sont l'ivermectine et la moxidectine ( equest ), tout deux des lactones macrolides.
Les deux sont aussi dangereux l'un que l'autre pour les poissons et les insectes coprophages. L'esquest est plus rémanent que l'ivermectine ( 8 semaines versus 4)

La prophylaxie consiste à detruire les oeufs. Les méthodes conseillées sont l l'eau chaude vinaigrée puis la douche ou le papier de verre.
Il est aussi conseillé de couper les hautes herbes quand il fait chaud et sec pour éviter que les larves ne survivent à l'ombre et les faire griller au soleil

L'étude c'est déroulé entre janvier et avril.
Un lot recevait de l'ivermectine-praziquantel (eqvalant duo) et l'autre de l'equest.
L'excrétion des larves débute à 24 h et se termine à j8.
Les chevaux subissent ensuite une fibroscopie gastrique pour voir s'il reste des parasites.
Finalement il semble que le vermifuge élimine au moins 95% des larves

Au total : ils disent en intro qu'il faut vermifuger 1 moins après les premières gelées ( novembre ) et ils font l'étude en janvier et la thèse que j'ai lu hier dit de vermifuger des qu'on voit les premiers adultes
et moi j'aurais voulu une étude sur deux ans avec un groupe contrôle sans vermifuge avec mesures de prévention renforcées ( genre "oeufs retirés compulsivement tous les jours ") et tant qu'à faire une étude qui nous dise clairement à quelle époque il faut vermifuger Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 16:51

La plus interessante des trois c'est par ici pour le texte complet
Citation du texte : "Nous avons vu précédemment que le traitement était l’un des facteurs majeurs de résistance donc la vermifugation doit être raisonnée et ne plus être considérée comme un acte banal, parfois réalisé « à l’aveugle » par les propriétaires de chevaux. Elle doit être faite à bon escient : au bon moment, avec la bonne molécule, à la bonne posologie et sur les bons animaux".... Là ça commence bien bounce

ce que j'ai retenu

sunny c'est très très complet; on y trouve les cycles de tous les parasites, les méthodes de coproscopie très détaillée (du scotch test pour les oxyures aussi ) , l'historique des vermifuges, leurs modes et leurs spectres d'action

sunny-Pour les strongles le nombre d'oeufs estimé par la copro n'est pas le reflet du nombre d'adulte mais le reflet du pourvoir excréteur du cheval.
-20% des chevaux hébergent 80% des parasites et 19% des chevaux sont responsables de 85% de l'excrétion totale d'oeufs ( et donc de la contamination de l'environnement) d'où la notion de pouvoir excréteur du cheval
-ils ont fixé le seuil à 200 oeufs par gramme pour donner ou non un vermifuge.
-si deux copros sont négatives à la suite chez un cheval il y a 82% de probabilité que la suivante soit négative ( sans vermifuge )et 91 de chances que le nombre d'oeufs soit inférieur à 200 oeufs par gramme.
Si deux copros sont inférieures à 200 oeufs par grammes il y a 94% de chance que la troisième soit elle aussi en dessous de 200 oeufs par grammes
-en bref les chevaux faiblement excréteurs le restent (probable rôle de l'immunité ) et ne contribuent pas à l'infestation de l'environnement. Dans le cadre d'une gestion du parasitisme ils ne nécessitent pas de vermifuges mais seulement une copro de contrôle régulière. Bien sûr comme ce n'est pas vraiment le reflet de la population adulte on ne peut pas garantir qu'il n'y aura pas d'infestation clinique . Mais la vraie question est : est-ce que le vermifuge 4 fois par an nous donne plus de garanties??????

citation du texte :"Concernant les lactones macrocycliques dont les résistances semblent en plein essor, seule leur utilisation à bon escient (au bon moment et aux bons animaux) permettra d’en prolonger l’usage et l’utilité." (lactones macrocyclique = ivermectine et moxidectine )

sunny - recommandation de une ou deux copros par an.
-Si traitement copro de contrôle 14 jours après le vermifuge. En effet même les parasites résistants arrêtent de pondre durant cette période sous l'effet du vermifuge.
-si les oeufs n'ont pas diminué d'au moins 90% on est en présence d'une résistance
-pour info on note :Résistance des petits strongles à la phénothiazine, à la pipérazine et au lévamisole
Résistance des cyathostomes aux benzimidazoles
Résistance des cyathostomes au pyrantel
Résistance des cyathostomes et de P. equorum aux lactones macrocycliques( = ivermecine et moxecidine )

sunny -une étude comparant : crottins ramassés tous les jours/vermifuges/rien montre 1000 larves infestantes (L3)/kgs d'herbe pour le premier groupe , 4850 à 10210 pour le second Surprised ( oui vous avez bien lu) et 18486 pour le dernier.....
-ne pas changer de parcelle après vermifuge puisque le cheval excrétera des oeufs provenant des parasites qui ont survécus au traitement et le champ ne sera infesté que par les bêbêtes résistantes
-comme on ne peut pas estimer la survie des oeufs (parfois supérieure à 2 ans ) la rotation des parcelles est peu intéressante.
-sinon une rotation 1an bovins, 1an équin, 1 an culture semble intéressante
-chaulâge intéressant

Au total : copro deux fois par an
traitement si plus de 200 oeufs par gramme
vérification de l'efficacité du traitement par une copro à j14 pour détecter les résistances

et ramasser les crottins et enlever les oeufs de mouches parce que les chiffres sont
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 19:21

MERCI pour le CR. C'est ce genre de travail biblio que je voudrai faire, mais manque de temps...

Certains trucs dans ton résumé m'interpellent, alors quelques questions pour toi qui a tout lu :


Citation :
sunny-Pour les strongles le nombre d'oeufs estimé par la copro n'est pas le reflet du nombre d'adulte mais le reflet du pourvoir excréteur du cheval.
-20% des chevaux hébergent 80% des parasites et 19% des chevaux sont responsables de 85% de l'excrétion totale d'oeufs ( et donc de la contamination de l'environnement) d'où la notion de pouvoir excréteur du cheval


Les 19% qui excrètent les oeufs sont ils tous parmi les 20% fortement infestés ?

La précision de leur résultats permet-elle d'en conclure qu'il existe 1% de chevaux hébergeant beaucoup de parasites mais n'excrétant pas ?

Citation :
-si deux copros sont négatives à la suite chez un cheval il y a 82% de probabilité que la suivante soit négative ( sans vermifuge )et 91 de chances que le nombre d'oeufs soit inférieur à 200 oeufs par gramme.
Si deux copros sont inférieures à 200 oeufs par grammes il y a 94% de chance que la troisième soit elle aussi en dessous de 200 oeufs par grammes
-en bref les chevaux faiblement excréteurs le restent (probable rôle de l'immunité ) et ne contribuent pas à l'infestation de l'environnement. Dans le cadre d'une gestion du parasitisme ils ne nécessitent pas de vermifuges mais seulement une copro de contrôle régulière.

Pourquoi une copro de contrôle et pas deux à la suite ?
Ont-ils établi la probabilité pour que la seconde copro soit négative si la première l'est ?


Citation :
- recommandation de une ou deux copros par an.

Des précision sur le bon moment pour le faire ?
Là encore, une copro isolée, et pas deux copros à la suite ?


Citation :

sunny -une étude comparant : crottins ramassés tous les jours/vermifuges/rien montre 1000 larves infestantes (L3)/kgs d'herbe pour le premier groupe , 4850 à 10210 pour le second Surprised ( oui vous avez bien lu) et 18486 pour le dernier.....

Instructif. Y a-t-il quelque chose pour interpréter la variation (du simple au double) du nombre de larves dans le cas de la vemifugation ?
L'étude est faite en condition de paddock surpaturé ?
Il serai intéressant d'avoir la même étude avec petit paddock/ rotation de pâture annuelle pour comparer les chiffres.


Citation :
-ne pas changer de parcelle après vermifuge puisque le cheval excrétera des oeufs provenant des parasites qui ont survécus au traitement et le champ ne sera infesté que par les bêbêtes résistantes


Ben de toute façon, si c'est pas le nouveau, c'est l'ancien champs qui sera infesté ??? A moins qu'on considère que c'est moins grave, puisque concurrence des bestioles pas résistantes (celles exécrées avant le vermifuge).


Citation :
-comme on ne peut pas estimer la survie des oeufs (parfois supérieure à 2 ans ) la rotation des parcelles est peu intéressante.

Ils ont fait une étude sérieuse, pour affirmer ça ? (le "comme on ne peut pas estimer" est une justification douteuse puisqu'il "suffirait" de faire l'expérience)

Citation :
-sinon une rotation 1an bovins, 1an équin, 1 an culture semble intéressante

Heu oui.... mais après le 1 an de culture, elle est passée où, l'herbe ? A moins qu'ils ne parlent de pré de fauche.


Citation :
et ramasser les crottins et enlever les oeufs de mouches parce que les chiffres sont

Alors ça, c'est la conclusion importante ++++.
Je ne pensais pas que c'était à ce point.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 21:12

En fait je n'ai pas été très claire. La thèse est une analyse des différentes études existantes. Du coup les chiffres proviennent de différentes études et on ne peut pas les relier c'est juste pour donner plus de poids à l'affirmation.

Je ne comprend pas pourquoi tu veux faire deux copros à suivre ?
Pour eux la séquence c'est copro pour connaitre le taux d'excrétion puis vermifuge si plus de 200 oeufs par grammes et re copro 15 jours après pour vérifier l'efficacité du vermifuge et donc détecter les résistances. (pas de deuxième copro si pas de vermifuge)

Ils conseillent de répéter le protocole en automne et au printemps. Et c'est là qu'ils donnent les chiffres : chez les faibles excréteurs si les deux copro de l'année sont négatives l'année suivante il y a 82% de chance qu'elle soit encore négative . ( Jamais de vermifuges chez ces sujets) . Pour les autres chiffres il faudrait retrouver l'étude citée par l'auteur... (ça ne doit pas être trop compliqué puisqu'elle cite ses sources)

Je suis sûre d'avoir vu les mois conseillés pour les copros c'était au printemps et en automne mais je n'ai pas noté et je ne retrouve pas.
Je pense ( c'est mon interprétation ) que si tu veux connaitre la population adulte qu'héberge ton cheval il faut multiplier les copros plusieurs jours consécutifs pour avoir une chance de trouver les oeufs des populations les plus rares. ( c'est l'objectif du cavalier qui ne veut pas que SON cheval soit touché ( je ne juge pas Wink ) là ils cherchent à gérer le parasitisme global et ce qui les intéresse c'est ce que le cheval excrète et donc dans quelle mesure il contamine son environnement. Je ne sais pas si je suis claire ? Rolling Eyes

Toujours la même réponse : il faudrait chercher l'étude-source

Pour le changement de parcelle, c'est comme tu dis : comme la place est déjà occupée le parasite résistant se développe moins.

Pour la survie des oeufs il faudrait analyser toutes les herbes du champs pour savoir s'il n'y a pas de larves ou d'oeufs canhés en hypobiose.... compliqué sachant que certaines larves de strongles peuvent parcourir 30 cms par jour.

Pour les cultures par chez nous ça arrive qu'il ne plante le ray grass des vaches que pour une saison et puis reculture.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norie
Militant
avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 51
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 21:58

Ton résumé est très inscructif !

Une chose toutefois me surprend beaucoup :

breizh-daglue a écrit:
Les deux vermifuges efficaces sont l'ivermectine et la moxidectine ( equest ), tout deux des lactones macrolides.
Les deux sont aussi dangereux l'un que l'autre pour les poissons et les insectes coprophages. L'esquest est plus rémanent que l'ivermectine ( 8 semaines versus 4)

C'est tellement contraire à ce qui se dit partout qu'il faudrait sacrément argumenter cela pour être crédible... Est-ce correctement argumenté dans la thèse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 22:42

toujours dans la thèse ils disent que ça fait partie de la même famille et que ça a le même mécanisme d'action.
Dans la famille des lactones macrolides il y a les avermectines dont fait partie l'ivermectine et les mylbémicines dont fait partie la moxidectine. Toutes les lactones macrolides ont le même mécanisme d'action donc ça me semble logique qu'ils aient la même toxicité. La moxidectine a une élimination moins rapide et donc un effet rémanent plus long 12 à 24 semaines versus 10 à 13 pour l'ivermectine. (La durée de l'effet rémanent c'est le temps pendant lequel il n'y a plus d'emission d'oeufs dans les crottins )

Par ailleurs ils précisent que la moxidectine est beaucoup plus chère que l'ivermectine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 22:58

Je viens de faire un petit tour sur internet et tu as raison Norie, beaucoup de travaux disent que la moxidectine est moins toxique..... on y perdrait son latin....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 23:11

J'ai trouvé ça sur le site de la pharmacovigilance vétérinaire: - Moindre toxicité de la moxidectine vis-à-vis des insectes bousiers en raison de sa plus grande métabolisation, et la toxicité plus faible du principe parental.

-Par contre l'equest (moxidectine) est toxique pour les poissons ou les organismes aquatiques alors que l'ivermectine n'est pas soluble donc il n'y a aucun risque de contamination aquatique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 24 Aoû 2011 - 23:44

breizh-daglue a écrit:
En fait je n'ai pas été très claire. La thèse est une analyse des différentes études existantes. Du coup les chiffres proviennent de différentes études et on ne peut pas les relier c'est juste pour donner plus de poids à l'affirmation.

Ah, si c'est une synthèse, c'est encore mieux. Faut que je prenne le temps de lire ça.


Citation :
Je ne comprend pas pourquoi tu veux faire deux copros à suivre ?

C'était à cause de "si deux copros sont négatives à la suite chez un cheval il y a 82% de probabilité que la suivante soit négative", j’interprétais le "à la suite" comme deux copros relativement proches dans le temps.


Citation :
Je suis sûre d'avoir vu les mois conseillés pour les copros c'était au printemps et en automne mais je n'ai pas noté et je ne retrouve pas.

Ca parait raisonnable.
Parce que une copro par an au mois de janvier, pas sûr que ça soit révélateur...

Citation :
Je pense ( c'est mon interprétation ) que si tu veux connaitre la population adulte qu'héberge ton cheval il faut multiplier les copros plusieurs jours consécutifs pour avoir une chance de trouver les oeufs des populations les plus rares. ( c'est l'objectif du cavalier qui ne veut pas que SON cheval soit touché ( je ne juge pas Wink ) là ils cherchent à gérer le parasitisme global et ce qui les intéresse c'est ce que le cheval excrète et donc dans quelle mesure il contamine son environnement. Je ne sais pas si je suis claire ? Rolling Eyes

Je ne suis pas sûre de comprendre la distinction.
Mais je suis d'accord pour dire que si on ne veux pas passer à côté de quelque chose, il faudrait répéter les copros sur plusieurs jours consécutifs, ce qui me semble peu envisageable hors du cadre d'une étude.


Citation :
Pour le changement de parcelle, c'est comme tu dis : comme la place est déjà occupée le parasite résistant se développe moins.

Ca c'est une idée intéressante... on tue les parasites sensibles... tout en en ayant besoin pour lutter contre l'invasion des parasites résistants... qu'on a plus ou moins créés en tuant les sensibles.... scratch

Citation :
Pour la survie des oeufs il faudrait analyser toutes les herbes du champs pour savoir s'il n'y a pas de larves ou d'oeufs canhés en hypobiose.... compliqué sachant que certaines larves de strongles peuvent parcourir 30 cms par jour.

Ne peut on pas penser qu'un "nouveau" champ (dans l'idée d'une rotation de pâture annuelle) soit quand même moins "occupé" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 25 Aoû 2011 - 8:41

Citation :
Je ne suis pas sûre de comprendre la distinction.
Mais je suis d'accord pour dire que si on ne veux pas passer à côté de quelque chose, il faudrait répéter les copros sur plusieurs jours consécutifs, ce qui me semble peu envisageable hors du cadre d'une étude.

Comme ils disent que l'excrétion d'oeufs ne reflète pas la population d'adultes dans un cheval donné il parait inutile de faire une copro chez son cheval s'il est géré indépendemment des autres dans son écurie sauf pour adapter le vermifuge aux espèces présentes. Dans aucun cas on ne peut dire que si la copro revient inférieure à 200 oeufs par grammes elle reflète une population trop basse pour influer sur les performances du cheval. Donc la copro n'influe pas sur la question vermifuge ou non mais sur la question quel vermifuge.
Par contre si on voit la gestion sur tout le troupeau et surtout à long terme ( la thèse est assez alarmante sur le sujet des résistances ) on vermifuge seulement les chevaux qui infestent l'environnement et ce n'est pas forcément les plus infestés. On prend donc le risque (minime mais quand même et surtout minime vis à vis du développement des résistances) d'avoir des sujets parasités au point que ça influe sur leur état l'année où on commence . En fait on cherche à avoir un taux de parasites bas dans l'environnement et non à maintenir un taux de parasites bas dans chaque sujet.

C'est ma manière d'analyser les choses ça serait super intéressant d'avoir la tienne Wink si tu trouves un moment......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 25 Aoû 2011 - 10:35

Ok j'ai mieux compris l'idée.

Limiter la contamination de l'environnement pour limiter, au final, la contamination massive du troupeau.
En renonçant à s'acharner sur les chevaux les plus parasités parce que ça ne sert à rien d'un point de vue gestion globale et que ça augmente la vitesse d'apparition de la résistance.

Citation :
C'est ma manière d'analyser les choses ça serait super intéressant d'avoir la tienne Wink si tu trouves un moment.....
.

J'ai compris le message Wink. Je vais m'y mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapouine
Militant
avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 30
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 25 Aoû 2011 - 14:00

la 2 ème thèse est magnifique :
ça donne envie de se mettre à la copro maison (depuis le temps que j'y pense )
surtout qu'elle répète souvent, que ç'est simple/peu couteux (j'aime bien ces mots là moi Laughing )
reste à trouver les fameuses solutions denses, pour faire une copro par flottaison, sinon je ferais une corpro par coulaison
vais me motiver pour rassembler le matos nésséçaire (jai tout mais dispersé entre chez mes parents et mes grands parents ) le dernier vermi date de juin (panacur ) si infectation il y a, je devrais commençer à voir quelque chose (l'idéal étant de faire une copro officielle en même temps, pour faire office de corrigé )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 25 Aoû 2011 - 20:11

Citation :
En renonçant à s'acharner sur les chevaux les plus parasités

Pascale : le problème c'est que de toute façon on ne peut pas les repérer puisque l'excrétion d'oeufs n'est pas représentative de la population d'adultes herbergée par le cheval , c'est la raison pour laquelle le véto dit que la copro est inutile . Et il a raison si on raisonne au niveau de l'individu. Avec la copro on ne peut pas connaitre son taux de parasitisme.
Si on part du principe qu'on traite que les chevaux excréteurs on prend le risque de ne pas traiter un cheval très parasité qui aurait eu besoin de vermifuge pour son propre compte alors qu'il n'excrète pas beaucoup.
C'est ce risque qui oblige le véto à conseiller 4 vermifuges par an puisque sinon il ne peut pas te garantir que ton cheval ne sera pas parasité au point qu'il y ait un retentissement sur ses performances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 25 Aoû 2011 - 20:20

J'avais compris Wink.

Je commence à lire le truc ce soir.

Ca m'intrigue, cette histoire de cheval qui peut être fortement parasité mais qui n'excrète rien (et ils font quoi, les parasites dans le cheval, si ils ne servent pas à reproduire l'espèce ????).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norie
Militant
avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 51
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 25 Aoû 2011 - 23:21

Citation :
En renonçant à s'acharner sur les chevaux les plus parasités

C'est une idée... Mais ça n'est pas du tout une idée de particulier qui possède quelques chevaux. Moi j'ai 2 juments, et je ne cherche pas à sauver les plus résistantes en sacrifiant les plus faibles ! Je veux les sauver toute les deux !!! Alors si l'une est très infestée mais ne rejette rien dans les crottins, ça n'est certainement pas du tout une raison pour que je ne la vermifuge pas !

Et c'est pour ça que je ne fais jamais de copro, et que je vermifuge régulièrement 4 fois par an avec un cycle de vermifuge adapté à la saison. En tout cas je dois dir que si j'avais quelques remord à ne pas faire de copro, maintenant je n'en ai plus ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Ven 26 Aoû 2011 - 7:50

Norie : la première utilité du la copro selon l'étude c'est quand même de vérifier que les parasites hébergés par le cheval ne sont pas résistants au vermifuge . Ils disent donc de faire une copro avant le vermifuge et une copro 15 jours après pour vérifier qu'il y a une diminution de 90% des oeufs. Si tu n'as pas cette diminution c'est que ton vermifuge n'a pas marché et du coup il faut le rayer de la liste puisque ton cheval ou plutôt ses parasites sont résistants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Ven 26 Aoû 2011 - 8:03

petite précision : si on prend l'option de vermifuger tout le lot de chevaux ( option prévue dans les recommendations) on peut mélanger les crottins des différents animaux pour faire une seule copro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Ven 26 Aoû 2011 - 8:08

Sinon j'ai retrouvé les dates conseillées pour les copros : avril-mai et octobre-novembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé
avatar

Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 31
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mar 18 Oct 2011 - 17:54

copro de Rosie (le jour où j'avais décidé de faire les copros Nimbus n'a pas daigné crottiner devant moi) : oeufs de strongles 150 oeufs pour Rosie donc pas de vemifuge contre les strongles ...

du coup je vais faire une copro à Nimbus pour avoir une base dans l'idée que si la copro de contrôle de printemps montrait encore un taux de strongles bas ( si deux taux d'oeufs de strongles bas forte proba que ça soit durable) on passe à une copro annuelle voir moins.

puis je vermifugerais contre les gastérophiles (qui vise forcément les strongles du même coup)

pas de copros de contrôle puis que je ne vise pas les strongles?
Ou copro de contrôle pour savoir si le vermifuges est efficace sur les strongles par pure curiosité intellectuelle?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vermifuges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vermifuges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» vermifuges à prix intéressants
» vermifuges protocoles et précautions
» Vermifuges
» vermifuges canards
» calendrier des vermifuges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Connaissance & gestion du cheval :: Entretien, alimentation, soins courants-
Sauter vers: