CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vermifuges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mar 26 Jan 2010 - 0:29

Pomme de Pin : je n'ai pas de réponse à tes questions, si tu trouve, je suis intéressée +++.

Norie a écrit:

Moi je n'ai pas de temps à passer à ça, donc j'étale avec une herse derrière le tracteur. Du coup il y a autant de crottin partout, pas d'herbe moins mauvaise qu'à coté, donc pas de zone de refus. Pour le moment c'est efficace, mais il me manque quand même du recule pour confirmer !

Oui, mais quid de la dissémination des parasites ? (oeufs, larves, que sais je...)

Etaler expose au soleil, aux intempéries et peut être aux prédateurs (oiseaux ??), donc peut être quand même du positif.

Sinon, pour faire disparaitre les crottins et éviter les zones de refus, je fais pareil, j'étale. Mais j'ai une rotation très importante des pâtures : 2 mois de "vide sanitaire" minimum en période de pousse de l'herbe sur les prés "d'été", un an pour les prés "d'hiver" (pas comme Pomme de Pin qui est plutôt en surpâturage si j'ai compris).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mar 26 Jan 2010 - 12:26

Norie a écrit:
pomme de pin a écrit:
1) Dans quelle mesure le crottin stocké contamine-t-il la zone alentour ? Et si risque important de contamination, quelle serait la distance minimum à respecter entre le tas et les zones pâturées pour éviter la contamination ?
Selon moi, ça peut effectivement être utile de ramasser les crottins, parce que quand ils se tranforment en terre (plusieurs mois après) et que l'herbe y pousse, elle a un mauvais gout. Du coup, les chevaux ne la mange pas, et ils en profite donc pour faire leurs crottins dans cette zone inutilisée. Donc c'est un cercle vicieux qui entrainer les zones de refus qui augmentent donc d'année en année.
J'avais pourtant bien précisé que je ne parlais que de l'aspect parasitaire du sujet. Pas de l'esthétique de la prairie ou de la formation de refus.

Norie a écrit:
Concernant les vers qu'il peut y avoir dans les crottins, ils sont mort pour parti dans les jours qui suivent.
Es-tu sûre de ce que tu affirmes ? Car justement il me semble bien avoir lu que ça n'était pas le cas pour tous les parasites et que certains persistaient relativement longtemps dans l'environnement...

Norie a écrit:
Et de toute manière, le risque est important que juste après avoir vermifugé.
Ah bon. Là encore, es-tu certaine de ce que tu affirmes ? Car à priori je ne suis pas d'accord : si j'ai bien tout compris, un vermifuge "chimique" serait en fait un vermicide, c'est à dire que les vers et larves expulsés sont morts ou en train de mourir (mais bon, c'est peut-être pas le cas pour 100% des parasites expulsés, après tout ?). Ca serait donc bien le seul moment à mon avis où le crottin ne pollue pas en termes de parasites. Ce qui est certain c'est qu'il pollue -plus ou moins- en molécules indésirables (pour les invertébrés des prairies et toutes les conséquences qui s'ensuivent).

Norie a écrit:
pomme de pin a écrit:
2) Un crottin "largue" ses parasites à partir de/pendant combien de temps ? Ramasser des crottins âgés de 15 jours ou plus a-t-il une utilité dans la lutte antiparasitaire...? Est-il équivalent de ramasser un peu tous les jours, ou de ramasser beaucoup 2 fois par semaine ?
Même 2 mois après, c'est utile ! Enfin, tant qu'ils ne sont pas trop décomposé et que tu peux encore les retirer !
Oui évidemment, mais seulement sur un plan esthétique et de limitation des refus, si je suis ton raisonnement du début.

Norie a écrit:
Moi je n'ai pas de temps à passer à ça, donc j'étale avec une herse derrière le tracteur. Du coup il y a autant de crottin partout, pas d'herbe moins mauvaise qu'à coté, donc pas de zone de refus. Pour le moment c'est efficace, mais il me manque quand même du recule pour confirmer !
Chacun fait comme il veut... et surtout comme il peut !
Ca dépend du temps dont on dispose, mais aussi des surfaces. C'est sûr que si j'avais 3 hectares à disposition pour 2 chevaux, je n'aurais pas besoin de m'embêter à ramasser les crottins...
Mais bon, l'éclatement des crottins pour moi ça serait valable avant de laisser la pâture au repos pendant quelques mois. Les intempéries et la population du sol font leur boulot pour "digérer" les crottins, et l'herbe repousse proprement. Mais si c'est pour laisser les chevaux au même endroit, en fait on "oblige" les chevaux à manger de l'herbe polluée par leur crottins, ils n'ont plus le choix puisqu'ils sont étalés partout... Moi je peux pas, ça me fait mal au bide rien que d'y penser. Mais c'est personnel, hein. Et au niveau sanitaire/parasitaire, je pense que c'est une des pires solutions. Mais à confirmer, hein.
Et je le répète (et sans ironie ou sous entendu), chacun fait comme il peut Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mar 26 Jan 2010 - 12:29

igw58 a écrit:

Sinon, pour faire disparaitre les crottins et éviter les zones de refus, je fais pareil, j'étale. Mais j'ai une rotation très importante des pâtures : 2 mois de "vide sanitaire" minimum en période de pousse de l'herbe sur les prés "d'été", un an pour les prés "d'hiver" (pas comme Pomme de Pin qui est plutôt en surpâturage si j'ai compris).

Voilà, effectivement tu es dans une configuration idéale, et tu as bien compris que ce n'était pas mon cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Norie
Militant
avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 51
Localisation : Rambouillet - Yvelines

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mar 26 Jan 2010 - 23:18

pomme de pin a écrit:
Ah bon. Là encore, es-tu certaine de ce que tu affirmes ? Car à priori je ne suis pas d'accord : si j'ai bien tout compris, un vermifuge "chimique" serait en fait un vermicide, c'est à dire que les vers et larves expulsés sont morts ou en train de mourir (mais bon, c'est peut-être pas le cas pour 100% des parasites expulsés, après tout ?).
Si j'en suis sûr ? Oui, j'en suis sûr, mais j'ai peut être tord !
En tout cas quand je m'étais renseigné à propos de la vermifugation, j'avais lu pas mal de site, et le fait que les crottins qui suivent la fermifugation soient mauvais était répété partout.

Et je n'ai jamais vu le moindre ver dans un crottin qui a 6 mois !

Sinon, je suis moi aussi en surpaturage complet. J'ai 1ha pour 2 chevaux, donc la terre ne se repose pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 27 Jan 2010 - 0:34

Norie a écrit:
Si j'en suis sûr ? Oui, j'en suis sûr, mais j'ai peut être tord !
OK. J'ai plus qu'à rechercher où j'avais bien pu trouver des infos la dessus... Je crois que c'était dans un des liens que j'avais cités un peu plus haut.

Norie a écrit:
Et je n'ai jamais vu le moindre ver dans un crottin qui a 6 mois !
Moi non plus. Mais des larves "endormies", les verrait-on ? J'en doute...

Norie a écrit:
Sinon, je suis moi aussi en surpaturage complet. J'ai 1ha pour 2 chevaux, donc la terre ne se repose pas !
Arf... Bienvenue au club... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Sam 6 Fév 2010 - 10:23

Murf *perplexe*

Pleine lune oblige, je fais mardi dernier la dernière vague de PANACUR (Fenbendazole) pour les poulains only pour vérifier que Voglia est bien "normalement infesté" et pas "surinfesté" avant le printemps.

Je rappelle que les vers que j'ai trouvé, et identifiés assez clairement comme oxyures adultes (femelles, les males étant minuscules) d'après mes recherches biblio, ont été désignés par ma véto comme larves de strongles stade L3.................... Surprised scratch
Point de vue description d'après ce que j'ai pu trouver ça colle pas du tout et je rève d'un petit stage en labo de parasito pour pouvoir identifier clairement ces bestiaux...........

Dimanche donc emenant pomme de Pin à la plage je la vois slurper un truc dans la bouche des belettes, une grosse pipette qui pue... la sariette!!! Je repars alors sur mon idée d'en cultiver et d'en filer dans la ration des chevaux comme répulsif tiques (puisque constaté sur moi et vais faire une seconde expérimentation à ce sujet dans les mois qui viennent), et pourquoi pas comme antiparasitaire global puisque effectivement ce sont ses propriétés....

Donc, de mon coté, deux jours après la pleine lune je balance mon panacur et le lendemain........................... Je vois un ou deux vers dans les crottins dans l'AUTRE paddock Surprised Surprised celui de jardi et vic, qui n'ont pas eu l'ombre d'un vermifuge...................... Surprised Surprised
Je trouve ainsi 3 ou 4 crottins avec chacun 1 à 2 vers (toujours les memes) morts dedans.......... scratch scratch
coté poulains, ce n'est que 48h après le vermifuge que je vois, vaguement un à deux vers isolés dans un à deux crottins tout aussi isolés: j'en déduis que les poulains sont donc clean de chez clean, les deux, et qu'on peut aborder le printemps sereins.
Je pense que le ramassage systématique des crottins que j'effectue depuis l'entrée en paddcok d'hiver participe grandement à ce "clean effect", en plus des deux vermis.

Par contre interrogation au sujet des vers des voisines, trouvés, comme par hasard, pile poil autour de la pleine lune??? scratch Est-ce une période d'agitation des vers et/ou de l'organisme qui s'en débarasse de manière naturelle par immunité (ils étaient bel et bien mourus, pas la gueule de vers vivant qui vient continuer son cycle dehors tel un malfrat qui a réussi son coup...)???? confused

A vous les studios, si cela vous inspire quelque chose....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Katia
Déchainé
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 46
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Vermifuges   Sam 6 Fév 2010 - 13:47

confused
Observations à poursuivre...
De là à en déduire que les chevaux évacuent tout seuls les hotes indésirables à la pleine lune, faut voir...!

J'ai entendu dire que les chevaux normalement infestés digéraient les vers et donc pas de trace visible dans les crottins. Ca explique peut être pourquoi j'en ai pas encore trouvé chez Katia, même après un vermifuge. M'enfin, ça fait même pas 2 ans que je l'ai la miss, alors je peux pas trop juger sur la longueur.

Tes 2 grosses, elles ont pas d'autres signes d'infestation, j'imagine?

Et le noiraud, rien à signaler?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Sam 6 Fév 2010 - 14:52

Kaïs a écrit:
Dimanche donc emenant pomme de Pin à la plage je la vois slurper un truc dans la bouche des belettes, une grosse pipette qui pue... la sariette!!! Je repars alors sur mon idée d'en cultiver et d'en filer dans la ration des chevaux comme répulsif tiques (puisque constaté sur moi et vais faire une seconde expérimentation à ce sujet dans les mois qui viennent), et pourquoi pas comme antiparasitaire global puisque effectivement ce sont ses propriétés....

Composition du "truc qui pue" (mais moi j'aime bien l'odeur de ce truc ):
Citation :
Ail, basilic, céleri, cumin, gingembre, girofle, origan, sarriette, thym.
Donc y a bien de la sariette, mais pas que ça (effet de synergie entre plusieurs plantes associées à des dosages "ad hoc"). Et en huiles essentielles, les propriétés sont boostées par rapport aux plantes fraîches ou séchées. Attention tout de même à l'usage des h.e., ça peut être nocif voire très dangereux si mal utilisé... c'est pas quelque chose avec quoi on peut se permettre de bidouiller au pif...

Propriétés de cette composition :
Citation :
L’ArOhm6 a été mis au point pour venir réguler périodiquement toute présence parasitaire sans conséquences nocives pour les fonctions physiologies du cheval. Au contraire, ce complexe d’huiles essentielles aux vertus antiparasitaires, mais également antiseptiques et harmonisante des fonctions digestives et respiratoire, confère a ce produit une double action en venant réguler le parasitisme du cheval tout en préservant et renforçant ses propres systèmes de défenses.

Ce produit s'emploiera évidement en cas de parasitisme, mais également, avec une posologie différente, en cas de fragilité digestive ou respiratoire tels que fourbure, colique, suite d'antibiothérapie ou vermifugation chimique ainsi que difficultés respiratoires.

Ce qui m'intrigue à chaque fois, c'est que malgré l'odeur surpuissante du machin, et le goût qui doit être à l'avenant, les juments le prennent sans rechigner. Et pourtant elles y ont droit matin et soir pendant 5 jours. Certes 6 ml c'est pas beaucoup, mais je le donne à la seringue, pur, et je leur mets dans le bec sans licol ni aucune attache ; elles ne montrent aucun signe de recul ou de dégoût, comme si cette tambouille au goût et à l'odeur explosifs ne les dérangeait pas du tout... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Dim 7 Fév 2010 - 11:45

Katia a écrit:

De là à en déduire que les chevaux évacuent tout seuls les hotes indésirables à la pleine lune, faut voir...!
Yess..... a voir... zarbi en tout cas....

Katia a écrit:

Tes 2 grosses, elles ont pas d'autres signes d'infestation, j'imagine?

Et le noiraud, rien à signaler?
Meme chez les poulains dont voglia qui était infestés ça on le sait, zéro signe: tout le monde a la patate et beau poil... confused

Pomme de Pin: merci pour l'info de la composition.
Je vais tester HE de sariette sur moi meme d'ici peu donc je vais vite voir.
Pour les chevaux je pense vraiment me rabattre sur cultiver des plants sur une bon massif de la prairie et en distribuer régulièrement dans les rations. scratch

Pour en avoir gobé 3 ans avec le tictox contre lyme, je confirme que la sariette a un gout de chiotte.
Pour corroborer ton étonnement de les voir gober ça sans pb, rajoute l'anecdote de "ta" sariette: j'avais volé des brins de sariette fraiche à Pomme de Pin, qui a un plant chez elle. Arrivée à la maison je pose le merdier sur le bureau, pensant me le faire le lendemain en guise de fines herbes sur mon repas, et lâche les rats pour leur sortie du soir......
La sariette n'a pas fait un pli: ils se sont jetés dessus et toute la soirée a chaque rat que je prenais, y'avait des gros relents de sariette qui s'élevaient de la chose poilue: chacun s'étant copieusement léché après avoir bouffé sa sariette volée... Surprised scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Fév 2010 - 0:31

Très intéressant +++ toutes vos remarques et observations.

Je n'ai pas le temps de faire de la biblio en ce moment, mais j'ai réfléchi à toutes les questions que je me pose au sujet de la gestion du parasitisme (c'est déjà ça...).

Vous allez en reconnaitre, évidemment Wink.

Vaguement triées par catégories, et il a des choses qui se recoupent.


Les questions principales :

Comment limiter au mieux le parasitisme de son cheval, sans utiliser de produits nocifs à sa santé (par effets secondaires) et/ou nocifs pour l’environnement.

Vermifuger au chimique uniquement en curatif : comment ne pas agir trop tard ?
Comment agir avec efficacité ? (choix de la molécule)


Les vermifuges, c’est comme les antibiotiques : il ne faudrait pas les utiliser inconsidérément… pour qu’ils rendent de bons services le jour où on en a vraiment besoin.

Les réponses aux questions ci-dessous devraient permettre au propriétaire d’avoir une gestion responsable du problème confused .

Les parasites.

Cycle de chaque parasite.
Symptômes associés (quel symptôme pour quel parasite et à quel stade de développement du parasite ?).
Moments de vulnérabilité du parasite : à quel stade d’évolution, à quelle molécule ?
Quels prédateurs ?

Mesures préventives : lesquelles ? A destination de quel parasite ? A quel moment ?

Les méthodes de diagnostiques : copro, prise de sang ? >> que doit on remarquer ? Devrait-on en demander régulièrement ? A quelle fréquence ?
Fiabilité ? Difficulté d’interprétation ?

Les vermifuges.

Mode d’action de chaque molécule. Molécules encore disponibles sur le marché…
Durée de rémanence.
Effets secondaires, effets indésirables (nocifs : ex. quelle accumulation de la molécule dans l’organisme du cheval ?).
Effet sur la flore intestinale ? (à relier au mode d’actions des molécules chimiques)

Ampleur des phénomènes de résistance ? Evolution des phénomènes de résistance ces dernières années ?
Comment est testée l’efficacité d’un vermifuge ?

Rémanence dans les crottins, durée ?
Effet sur la microfaune des crottins.

Vermifuges « naturels », qu’est ce qui existe ?
L’efficacité a-t-elle été testée scientifiquement ? (ou est-ce un « effet placebo » pour le propriétaire mal à l’aise de ne rien donner ?)
Qu’utilisent les éleveurs « bio » ?


Les plantes vermifuges (et leurs effets secondaires ?)

Rôle des compléments alimentaires spécialisés anti-parasitisme ou non (bonne santé générale).

Les crottins.

Temps normal de disparition en fonction de l’époque de l’année.
Microfaune, que doit-on voir dans un crottin « normal » ? (à l’œil et au microscope)


Les parasites dans les crottins :

A quel moment les crottins sont-ils « contaminants » pour une pâture ?

Doit-on étaler les crottins ? Sous quelles conditions (de pâturage et/ou climatiques ?) ? Quelle durée de « vide sanitaire », après ?

Est-il utile de ramasser les crottins quand il gèle fort ?
Faut-il ramasser les crottins le plus tôt possible, ou suffit-il de les ramasser tout court pour avoir une mesure préventive efficace ? (et pourquoi ?)



Partage de pâture : quels parasites peuvent être apportés, par quel animal (vaches, moutons, chèvres, ânes, lama etc…) ?
Quel risque en randonnée, lors de l’hébergement en paddock d’un gîte d’accueil ? Lors d’un hébergement en box ?
Est-ce judicieux de vermifuger avant ? (merci la rémanence) Ou cela laisse-t-il la « place libre » ?


Indiquer un maximum de références bibliographiques.
Eviter comme la peste les « croyances populaires». Pour ma part, toute affirmation non argumentée n’est pas considérée comme valide.

Faisons des choix responsables… et justifiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Fév 2010 - 17:06

Super, Igw58 ! A défaut de réponses, voici au moins une liste de questions, sinon exhasutive, au moins déjà très complète !

En ce qui me concerne, j'y ajouterai des questions autour de la notion d'équilibre parasitaire : le cheval et ses parasites "habituels", comment fonctionne l'équilibre entre l'hôte et le parasite, comment et pourquoi cet équilibre se dégrade-t-il ? Etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 0:12

Aujourd'hui j'ai eu une grande joie : j'ai trouvé des vers ! affraid

Je précise : des vers dans le tas de crottins que je stocke et qui grossit au fur et à mesure de mes ramassages quasi quotidiens depuis décembre dernier !

Ben ouais, ma grande interrogation depuis des semaines, c'était de savoir si le crottin "post vermifuge à l'ivermectine" finirait par redevenir habitable pour les gros vers et autres bébêtes qui participent à la vie du sol en général et à la dégradation du crottin en particulier.

Et accessoirement si j'allais devoir balancer des centaines de kilos de crottins dans la forêt faute de pouvoir le faire reprendre par le maraîcher bio qui vient les chercher habituellement... J'allais quand même pas lui filer ce truc pollué à l'ivermectine...

On peut donc considérer que le crottin est "dépollué" des principes actifs de l'ivermectine après environ 3 mois, en hiver, stocké en tas. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 0:41

Aaaaaahhh!!! Ca c'est une bonne nouvelle, qui corrobore mes niouzes de ce weekend: un voisin horticulteur, à force de passer le mot que mon tas de crottins cherchait preneur, n'en voulant pas pour ses serres qui sont en terreau calibré, c'est finalement dit que pour son jardin à lui ça pourrait l'interesser: sept remorques plus loin dimanche, mon tas de ving mètres de long a diminué de moitié bounce bounce bounce .

Dans ce qu'il a désingué du tas pour l'emmener on trouvait :
- moulte graines germées (les graines du foin d'après lui)
- mouuuulte superbes vers de terre.
Il était ravi et moi aussi. Donc à priori, si stocké en air libre puis épandu, les molécules des vermifuges ne tiennent pas le choc à l'air libre?? (ce qui serait plutot une bonne nouvelle.........)
La toxicité pour la faune du sol serait donc de l'ordre de 3 mois? Ce qui veut dire qu'on enlève, on peut stocker le temps de la dégradation, puis utiliser come fertilisant plusieurs mois après sans risque pour la faune du sol?

A voir car je pense me faire un jardin pour faire pousser de la sariette pour les chevaux (entre autres), fertilisé avec les crottins: donc je devrais pouvoir observer...
To be continued mais c'est encourageant, et éviterai d'avoir à séparer les crottins issus de vermifuges des autres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 42
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 10:21

Bonnes nouvelles tout ça !! Merci les filles pour vos observations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 11:31

Kaïs a écrit:
La toxicité pour la faune du sol serait donc de l'ordre de 3 mois? Ce qui veut dire qu'on enlève, on peut stocker le temps de la dégradation, puis utiliser come fertilisant plusieurs mois après sans risque pour la faune du sol?

Ben pour l'instant, je m'en tiens à cette conclusion.

Cependant la toxicité est peut-être de moins de 3 mois, mais je n'avais pas "fouillé" le tas de crottins jusqu'à hier. Donc ma seule expérience à ce jour c'est :

vermifuge Bimectine (molécule = ivermectine) + 3 mois de stockage de crottins en tas = vie dans le tas de crottin

NB : J'aime bien ma formule avec des "+", des "(", des ")" et des "=" ... ça fait vachement mathématico-scientifique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Gaëllemic
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 42
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 11:57

Citation :
NB : J'aime bien ma formule avec des "+", des "(", des ")" et des "=" ... ça fait vachement mathématico-scientifique non ?
Oui Madame la professeur !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 15:33

Je vais jouer à moitié la rabat joie...

Les résultats des études conduites sur les Lombriciens sont plus contrastés, et même contradictoires. Pour certains auteurs (HALLEY et al., 1989), les effets de l'ivermectine sur Eisenia foetida sont nuls à la concentration de 12 ppm dans le sol, alors que des travaux plus récents (GUNN & SADD, 1994) tendent à montrer que la croissance de cette espèce serait ralentie, avec une production moindre de cocons et une mortalité accrue, pour des concentrations en ivermectine dans le sol similaires à celles trouvées dans les bouses.

source ici, mais on trouve cette indication à divers endroits (+ref biblio )

>>> ce n'est pas parce qu'il y a des lombrics que le crottin est "safe" pour les insectes en général et les coprophages en particuliers.

Même si effectivement c'est pas le top non plus pour le lombric, il a une certaine résistance.

Je n'ai pas la moindre idée de la concentration en ivermectine dans le crottin d'un cheval vermifugé à dose "standart" (mais je suppose que c'est de l'ordre de 12 ppm ??? - l'emploi de cette unité (qui n'en est pas une) est d'ailleurs abusif).

Je n'ai jamais vu de vers de terre morts dans un crottin, mais je suis moins assidue que vous pour surveiller ça .
(j'en ai déjà vu des vivants dessous, par contre je n'ai jamais vu de coprophages >> tous tués par les bouses de vaches ???).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 20:10

C'est sûr que pour l'instant je n'ai pas vu de copropages, je veux dire les petites bêtes noires à carapace (les bousiers ?). Mais en hiver, il y a des coprophages aussi ? En fait je ne m'étais pas posé la question jusqu'à cet hiver, pour les coprophages...

J'y ai vu quelques bébêtes genre cloporte en plus des gros vers, par contre.

En tout cas merci Igw58 pour ces précisions. Quelque part je me disais un peu que ça n'est pas parce qu'il y a des gros vers dans le tas de crottin que tout est rentré parfaitement dans l'ordre coté "pollution chimique". C'est pour ça que, même plutôt satisfaite de mon observation, j'avais prudemment écrit
Citation :
Ben pour l'instant, je m'en tiens à cette conclusion.
Rolling Eyes

Finalement je vais donc attendre encore un peu avant de demander à mon maraîcher de venir me débarrasser du tas de crottin, alors... Je ferai d'autres explorations de temps en temps pour voir s'il apparaît d'autres habitants dans le tas... What a Face Et quand je verrai qu'il y a vraiment du monde qui s'agite là-dedans, hop feu vert pour les plate-bandes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 20:28

Ceci dit vu que la molécule est choisie pour son action némathelminthique (visant les vers, donc une classe animale bien spécifique - mot sympa à placer dans une conversation mondaine ), si les némathelminthes sont présents dans le tas c'est quand meme bon signe...

On avait trouvé un doc interessant sur le temps de dégradation de la molécule...
Comme toujours plein de questions me viennent à l'esprit:
- la molécule (celle là ou une autre) touche t'elle uniquement cette classe d'invertébrés ou plusieurs (voir le mode d'action, sur certaines molécules il s'agit d'empécher l'animal de synthétiser la molécule de son derme/cuticule, c'est donc quand meme hyyyper ciblé comme action donc si l'animal n'a pas la meme molécule de cuticule, ça fait quoi??)
- le fait qu'il y ait des vers dans le tas peut être représentatif de zones du tas non concernées par le vermifuge... pour ça il faudrait faire des tas différentiels...... tas avec ivermectine, tas avec fenbedanzole, tas sans vermi, tas en vrac témoin.......... rhooo dis donc je vais vermifuger bientot ça me donne des idées............

Ce sont les deux premiers points qui me viennent à l'esprit là tout de suite maintenant..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Katia
Déchainé
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 46
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 21:59

J'imagine bien l'étal de tas de crottins avec les petits panneaux plantés dedans et la petite fiche technique qui va bien...!!
N'empêche que si t'as le courage de faire ce genre d'expérience et de suivre l'évolution de chaque petit tas, ça serait super instructif!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 22:09



Je vois que je suis atrocement prévisible dans ma psychopathie puisque c'était exactement ce que j'imaginais faire, dans l'idéal................

On est fous, moi j'vous l'dis..................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pomme de pin
Militant
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 23:14

Kaïs a écrit:


Je vois que je suis atrocement prévisible dans ma psychopathie puisque c'était exactement ce que j'imaginais faire, dans l'idéal................

On est fous, moi j'vous l'dis..................

Euh Kaïs... ça doit être contagieux parce que moi aussi j'y pense, à faire des tas différenciés... genre tas 1 mois après le vermifuge, tas 2 mois après, etc...

Et comme on est en plein boulot préparation du potager, compost, etc., je me demandais si ça serait pas intéressant aussi de composter le crottin pour accélérer sa dégradation et voir si ça influe sur la population de bestioles... (le compostage peut faire monter très fort la température à l'intérieur du tas, donc ça doit pouvoir zigouiller pas mal de molécules... et pourquoi pas accélérer la disparition de l'ivermectine et autre ?).

Mais bon, même pour faire avancer la science, je ne suis pas sûre d'avoir le courage de bouger mes tas de crottins pour les composter... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equidynamie.fr
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 23:28

Ah t'es encore plus tordue que moi je vois
Nanan tu vas pas bouger ton tas pour ça, attends le prochain vermifuge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Vermifuges   Mer 10 Mar 2010 - 23:58

pomme de pin a écrit:
C'est sûr que pour l'instant je n'ai pas vu de copropages, je veux dire les petites bêtes noires à carapace (les bousiers ?). Mais en hiver, il y a des coprophages aussi ? En fait je ne m'étais pas posé la question jusqu'à cet hiver, pour les coprophages...

En hiver, je ne pense pas, vu que ce sont des insectes.
Le problème pour moi, c'est que je n'en vois pas non plus l'été, même dans mes crottins "bio". D'où l'hypothèse hasardeuse qu'ils sont tous empoisonnés par les bouses de vaches à l'ivermectine. Mais je n'ai peut être pas assez bien regardé. (y'en a de différentes taille, des bousiers ??)

Citation :

J'y ai vu quelques bébêtes genre cloporte en plus des gros vers, par contre.

Je suppose que c'est bon signe +++. Tant qu'il y a de la vie (dans les crottins), y'a de l'espoir

J'allais te répondre que cloporte = insecte donc youpie, plus d'ivermectine... mais en fait non, le cloporte, c'est un crustacé (j'en apprend tout les jour, voyez...).

Citation :

C'est pour ça que, même plutôt satisfaite de mon observation, j'avais prudemment écrit
Citation :
Ben pour l'instant, je m'en tiens à cette conclusion.
Rolling Eyes

Je lis un peu en diagonale en ce moment, donc je loupe les subtilités.
Faut m'pardonner Rolling Eyes .

Kais a écrit:
Ceci dit vu que la molécule est choisie pour son action némathelminthique (visant les vers, donc une classe animale bien spécifique - mot sympa à placer dans une conversation mondaine ), si les némathelminthes sont présents dans le tas c'est quand meme bon signe...

Je ne suis pas sûre du tout que le lombric soit dans la catégorie de vers "némathelminthes" (c'te discussion de malade qu'on a, ce soir...). J'essaye de me renseigner.


Kais a écrit:
Je vois que je suis atrocement prévisible dans ma psychopathie puisque c'était exactement ce que j'imaginais faire, dans l'idéal................

Pomme de pin a écrit:
Euh Kaïs... ça doit être contagieux parce que moi aussi j'y pense, à faire des tas différenciés... genre tas 1 mois après le vermifuge, tas 2 mois après, etc...

En voilà des idées qu'elles sont bonnes +++.

L'idée m'avait traversé l'esprit aussi, mais comme je ne suis pas sur place au quotidien, c'est difficile.


Kais a écrit:
On est fous, moi j'vous l'dis..................

Bon ok j'avoue tout, tellement vous m'êtes sympathiques

La semaine dernière j'ai regardé sous mon microscope (au boulot) à quoi ça ressemblait du crottin, et si je voyais des machins ressemblant à des oeufs/larves.
Z'allez être déçus : essai pas concluant, tout ressemblait à (quelle surprise... ) des débris végétaux Rolling Eyes .

Mais bon, j'avais préparé mes échantillons à l'arrache, la prochaine fois je m'applique mieux. J'ai un copain véto qui m'a fait des photocopies d'un bouquin de parasito pour technicien de labo... Faut que je potasse ça study avant de recommencer (à un horaire peu fréquenté, n'ayant pas tellement envie de me lancer dans de laborieuses explications sur la nature de mes échantillons...Rolling Eyes ).


Dernière édition par igw58 le Jeu 11 Mar 2010 - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Vermifuges   Jeu 11 Mar 2010 - 1:09

PTDRRR surtout tiens nous au courant de tes observations microscopiques

Je regarde sur wikipedia:

Citation :

Les Némathelminthes (appelés couramment « vers ronds ») sont des eumétazoaires triploblastiques pseudocœlomates, regroupant les Nématodes, les Nématomorphes, les Priapuliens, Loricifères et Kinorhynques. Placés aujourd'hui au sein des Protostomiens ecdysozoaires, les Nématodes y sont plus proches des Nématomorphes et, avec eux, sans doute plus des Panarthropodes que des trois autres phyla regroupés au sein des Céphalorhynques ou Scalidophores.

Leur cavité cœlomique est dérivée du blastocèle. Les némathelminthes ont un tube digestif simple, rectiligne, comprenant une bouche (souvent avec des crochets), un pharynx, un œsophage, un intestin et un anus ventral (pas de glandes digestives). Leur système nerveux se limite à un anneau périœsophagien et à deux cordons nerveux : un ventral et un dorsal. Ils sont gonochoriques, la femelle étant généralement plus grosse que le mâle, et le mâle étant reconnaissable à un organe de copulation à son extrémité postérieure. Les vers ronds sont protégés par une cuticule (souple mais très résistante, formée d'une substance proche de la kératine), et leur croissance se fait donc par des mues successives. Adeptes de la respiration cutanée, ils sont dépourvus de systèmes circulatoire et respiratoire.

Et à "vers de terre":

Citation :

Le sous-ordre des Lumbricina, sous-division de l'ordre des haplotaxida des annélides, regroupe l'ensemble des vers de terre, soient 13 familles et plus de 5 000 espèces décrites (et de très nombreuses non encore connues, surtout dans les régions tropicales).

Le ver de terre, aussi appelé lombric est un animal fouisseur. Son activité et son écologie en font un acteur majeur dans la structuration des sols.
C'est effectivement pas le meme EMBRANCHEMENT (nematodes versus annelides)... Donc très loin , très très loin en diversité animale, pas meme un vague cousin. Donc les produits pourraient très bien toucher les uns sans aucune occurence pour les autres........................... scratch On aurait donc un tas de merde bien chimique, mais avec lombric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vermifuges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vermifuges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» vermifuges à prix intéressants
» vermifuges protocoles et précautions
» Vermifuges
» vermifuges canards
» calendrier des vermifuges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Connaissance & gestion du cheval :: Entretien, alimentation, soins courants-
Sauter vers: