CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Partir au galop à juste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélium
Novice


Messages : 53
Date d'inscription : 14/10/2007
Localisation : 92

MessageSujet: Partir au galop à juste   Jeu 28 Fév 2008 - 14:57

Bon d'accord, c'est vrai je ne me manifeste pas souvent, mais je viens tout de même jeter un œil de temps à autre.... bounce Je profite d'être en vacances pour encore 4 petits jours pour poster un petit message, afin de vous demander conseil.
Je reviens juste de chez des amis, où j'ai monté Looping, petit cheval (enfin 1m60 au garrot, quoi Wink ), débourré, mais jamais travaillé...monté une fois tous les 3-4 mois au mieux. Premier jour assez difficile, il se déporte complètement à l'extérieur dans les tournants, donc direction bof bof, mais aucun problème sur la maîtrise de l'allure. Complètement raide, surtout à droite (obtention de flexions d'encolure impossible, il se décale en reculant les hanches, pas beaucoup mieux à gauche, mais un peu mieux quand même^^). L'après-midi, ça allait déjà beaucoup mieux, cheval en équilibre, mâche bien son mors, pas le chanfrein à la verticale, mais relativement ramené, même s'il manque sans doute un poil d'impulsion des postérieurs (mon gros problème ). Bref, en quatre jours, beaucoup d'améliorations au pas, au trot, et au niveau du respect (ne tente plus de sortir du box sans y être invité, a plus ou moins compris l'ordre vocal "là" (pas bouger), recule sans problème en main et en selle).
Le galop a posé plus de problèmes. Déjà, les départs au galop (bon, j'avoue, commencer par le demander sur un cercle était une très mauvaise idée, et sous la direction de Françoise, je me suis déjà limitée à obtenir effectivement un galop). Ensuite, tenir l'allure, sur la ligne droite, mais aussi dans les tournants, puis avoir la direction.
Et ensuite, galoper à juste. A gauche, il n'y a pas eu spécialement de problème, et à la fin des 4 jours, Looping galopait en équilibre sur des cercles de 15 mètres de diamètre. Mais pour obtenir un départ à droite... Rolling Eyes
Bon, d'accord, il faut avouer que le bougre se débrouille bien à faux (volte de 20 mètres sans problème), mais ce n'est pas vraiment une solution. De mon côté, je dois avouer que je n'ai pas été très attentive à ce "détail" au début, tout d'abord parce que mon premier objectif était l'obéissance (oui, je sais, si je demande un départ au galop à droite, et qu'il part à gauche, c'est moyen), enfin du moins, l'obtention de l'allure désirée et la maîtrise de la direction. Ensuite, et ça n'excuse rien, parce que je suis trop habituée à monter des chevaux dressés, et que la petite bestiole se déplace quand même moins qu'un anglo.... Bref, sensations très différentes, surtout que Looping est, comme je l'ai déjà dit, bien plus à l'aise à faux à main droite qu'à juste. J'ai peut-être fait des trucs de travers, mais je raconte tout ça pour que vous voyez le contexte.
Résultat : j'ai passé 1 heure mardi après midi (juste avant de rentrer chez moi) à tenter d'obtenir juste des départs au galop à juste à droite. J'ai tout essayé, la volte de 10 mètre (ou moins) au trot avant le départ au galop, le départ au galop style "galop 2" (en partant en déséquilibre, uniquement concentré sur le départ sur le bon pied dans un coin), travail au pas sur des voltes serrées à main droite, bref.... pas de résultats concluants. La seule solution pour obtenir un départ à juste : demander, repasser au trot car on est à faux, et redemander, ect, jusqu'à obtenir effectivement un départ sur le bon pied (obtenu en fin de séance après trois essais... Sad )
Rien de fantastique, donc. Depuis, je suis rentrée, donc aux autres de se débrouiller avec la bestiole récalcitrante (qui, il faut bien l'avouer, est pleine de bonne volonté à part sur ce point précis).
Pourtant, ça m'ennuie un peu : comment faut-il demander un départ au galop à juste avec un cheval qui part systématiquement à faux? Avez-vous des "trucs"? Est-ce normal dans le "dressage" d'un cheval d'être confronté à ce type de problème? Ou ai-je laissé trop traîné le problème (pas de reprise systématique lors d'un départ à faux), ce qui a laissé croire au cheval que c'était une bonne solution? Aurais-je dû me concentrer là-dessus tout de suite?
J'attends vos avis et commentaires....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: J'ai eu le même problème   Jeu 28 Fév 2008 - 15:11

quand j'ai commencé à monter Izzara.

Je me souviens que ma prof me demandait de reculer mon épaule extérieure, mais je monte en amazone, donc... je préfère m'abstenir car au niveau des jambes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Jeu 28 Fév 2008 - 17:27

Vu la description que tu fais de l'état d'avancement du dressage du cheval, ça me semble hautement ambitieux de vouloir bosser les cercles au galop à cheval...

Citation :
Premier jour assez difficile, il se déporte complètement à l'extérieur dans les tournants, donc direction bof bof, mais aucun problème sur la maîtrise de l'allure. Complètement raide, surtout à droite (obtention de flexions d'encolure impossible, il se décale en reculant les hanches, pas beaucoup mieux à gauche, mais un peu mieux quand même^^).
Même si ça s'est amélioré, quelques jours ne suffisent pas à régler tout ça !! Et tant que tu n'as pas une base solide au pas et au trot (équilibre & direction) ... tu perds ton temps (à mon avis) à vouloir bosser du galop.

Ce n'est pas une histoire de compréhension du cheval mais le fait qu'il n'en n'ait pas capable (pb équilibre/musculature/souplesse).

Il faut travailler encore et encore au pas et au trot sur le pli de l'encolure et les déports de poids demandés avec la jambe interne.
Kaïs est plus calée que moi là dessus. Je suis en train d'appliquer ce genre de travail avec mon cheval avec de bons résulats.

Citation :
Bon, d'accord, il faut avouer que le bougre se débrouille bien à faux (volte de 20 mètres sans problème), mais ce n'est pas vraiment une solution. De mon côté, je dois avouer que je n'ai pas été très attentive à ce "détail" au début, tout d'abord parce que mon premier objectif était l'obéissance (oui, je sais, si je demande un départ au galop à droite, et qu'il part à gauche, c'est moyen), enfin du moins, l'obtention de l'allure désirée et la maîtrise de la direction.
Faire des cercles à faux ne te sert à rien : le cheval n'apprend pas à s'équilibrer et même pire il va se forger un équilibre et une musculature "à faux" qui va lui rendre de plus en plus confortable le galop à faux...
Concernant l'obéissance, pour moi s'il est à faux tu n'as pas "l'allure désirée" et donc tu es en train de lui apprendre à partir à gauche avec indifféremment les aides pour le galop à droite ou à gauche.

"problèmes de direction" et "ne tient pas l'allure" sont deux facettes du même problème : le cheval n'est pas en équilibre. Pour qu'il s'équilibre au galop... travaille au trot... pour qu'il s'équilibre au trot... travaille au pas. Very Happy

C'est plus facile aussi pour le cheval s'il n'a personne sur le dos : bosser les cercles à la longe d'abord.

Citation :
Résultat : j'ai passé 1 heure mardi après midi (juste avant de rentrer chez moi) à tenter d'obtenir juste des départs au galop à juste à droite. J'ai tout essayé, la volte de 10 mètre (ou moins) au trot avant le départ au galop, le départ au galop style "galop 2" (en partant en déséquilibre, uniquement concentré sur le départ sur le bon pied dans un coin), travail au pas sur des voltes serrées à main droite, bref.... pas de résultats concluants.
Ben non .... parce que ça ne résoud pas le problème de fond du déséquilibre. Et ça m'étonnerait (au vu de ta description) que tes voltes serrées (au pas ou au trot) soient fluides et nickel (ou alors en 4 jours et 1h de boulot, le cheval et la cavalières sont des génies Razz ).

Les départs type "galop 2", je n'utilise pas et n'en voit pas l'intérêt : je cherche à équilibrer, pas le contraire.

Citation :
qui, il faut bien l'avouer, est pleine de bonne volonté à part sur ce point précis).
C'est pas de la mauvaise volonté... essaye d'écrire avec la main gauche (si tu est droitière Wink ) : est-ce de la mauvaise volonté si tu n'y arrive pas et que instinctivement tu prend ton stylo avec la main droite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Jeu 28 Fév 2008 - 22:37

Merci à Pascale Igw58 de pallier au temps qui me fait défaut en écrivant un post identique en contenu, mais plus sympathique que celui que j'aurais pu écrire.

Si je résume tu as pris une bête qui travaille une fois tous les 3-4 mois, et sans longe ni balade ni quoi que ce soit pour faire semblant de construire un minimum d'éta physique, tu t'es mise en tête de le faire travailler aussi bien qu'un cheval dressé niveau galop 7 qui fait 4 heures de rame par jour.
Résumé comme ca ya pas un truc qui te choque, là?

Pour moi ton pb se résume en "tu as des exigences bien trop élevées par rapport au cheval que tu montes".

+1 avec Pascale: avant de lui demander le départ au galop à juste, le cheval doit être, AU MINIMUM, capable de partir de lui même à juste sur un cercle de longe.
Le cheval est déjà TRES gentil de t'avoir donné tout ce que tu décris. Si un jour tu poses les fesses sur un jeune cheval un peu moins sympa, attends toi à ne pas faire plus de 5 minutes sur son dos.... Very Happy

Baisse tes exigences, et assure toi de sa capacité physique à effectuer le mouvement demandé, quel qu'il soit, sans cavalier, avant de le lui demander monté. Sinon échec garanti.

Ensuite, si en longe il ne part pas à juste à la main difficile, il faut lui "expliquer", exactement comme tu le décris: demander le départ, si départ à faux, commenter "non, non" et refaire passer au trot, redemander immédiatement assez vigoureusement, si moindre départ à juste, laisser filer en félicitant copieusement "oui, c'est bien", stopper le cheval avant qu'il ne soit en difficulté (quelques foulées suffisent, au départ), féliciter abondamment et rentrer au box ou au pré immédiatement pour renforcer le "bon effort".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Ven 29 Fév 2008 - 9:48

Hélium a écrit:
Est-ce normal dans le "dressage" d'un cheval d'être confronté à ce type de problème?

PS: oui, oui et oui.

Ce genre de problème est typique du dressage de n'importe quel cheval, et est plus ou moins prononcé selon les individus.
Tout simplement puisque, comme le dit Pascale, ils naissent tout comme nous dissymétriques: droitiers, ou gauchers, et certains sont un peu "astro performers" (bien plus symétriques que les autres).
Cette dissymétrie serait due à la position du foetus dans le ventre de sa mère: va faire un tour sur le net et tu verras que le foetus y est totalement "enroulé", et généralement vers la gauche, ce qui fait que la plus part des chevaux éprouvent des difficultés à main droite. Il y a bien sur des exeptions, avec des sujets dissymétriques vers la gauche. Toutes les gradations "d'aisance" naturelle sont possibles, du virtuose sur les deux pieds au débourrage jusqu'au handicap (une de mes juments).

Le but d'un dressage bien mené n'est pas de faire des figures, mais bien de rendre le cheval symétrique, virtuose ou au moins à l'aise aussi bien à une main qu'à l'autre.
Ce n'est possible qu'au fil d'un long travail régulier et PROGRESSIF. Au lieu de lire les grands maitres de la haute école, tu ferais bien de t'offrir un livre sur le débourrage et le dressage basique, cela remettrait tes autres lectures dans un contexte plus réaliste.
Nous on peut t'aider et te donner des idées, mais si tu n'as pas conscience des fondamentaux du dressage on ne pourra pas grand chose pour toi. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Epona
Militant


Messages : 412
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Ven 29 Fév 2008 - 11:53

Kaïs a écrit:
Si un jour tu poses les fesses sur un jeune cheval un peu moins sympa, attends toi à ne pas faire plus de 5 minutes sur son dos.... Very Happy


Effectivement je ne peux qu'être d'accord...

J'ai baissé les bras pour l'explication après l'avoir commencée... car je ne savais pas par où commencer... Alors qu'en fait, tout comme mon Asmun, ce petit cheval n'est nulle part.

Asmun dont la réputation est d'être "le plus difficile du lot (importé du Maroc) à monter"... et cela ne m'étonne guerre vu sa musculature ou plutôt son absence totale de musculature.

Fallait le voir marcher en prairie les premiers jours... ça c'est tassé depuis lors, il passe maintenant beaucoup plus de temps le nez dans l'herbe, mais son besoin de simplement bouger était à la taille de l'immensité de sa frustration d'avoir été privé de mouvement (entravé, attaché en permanence) et je ne parle même pas du côté psychologique de la bestiole et de sa surprise d'être tombé dans un endroit où il n'est pas frappé pour un oui ou pour un non. Il a reçu une baffe, juste une... j'ai cru qu'il voulait me pincer... à tort ou à raison, mais il n'essaye plus.

Là il est mur, tout juste mur pour commencer à être longé... et uniquement - dans un premier temps - longé... Ensuite on passera aux longues rênes (j'ai lu le travail aux longues rênes de P. Karl)... donc effectivement il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Le plus étrange dans tout ça, c'est que quelque chose qui me semble logique, couler de source même, pour Asmun ne m'a pas plus interpellé dans le message de Hélium.

Je voudrais effectivement qu'une fois monté il nous laisse une chance de rester sur son dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepreauxlucioles.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Ven 29 Fév 2008 - 13:20

Tout est déjà dit. Very Happy

Beaucoup de gens commettent l'errreur de vouloir galoper à tout prix et beaucoup trop tôt.

Quand on a mis ma grosse au travail en longe, ça a pris plusieurs semaines, au rythme de 3-4 séances par semaine.
Pas trop les gonfler et leur filer de courbatures avec ce truc-là non plus... Smile Il faut le temps que la musculature s'adapte, que le cheval assimile et digère ce qu'il apprend... bref tout ça prend du temps, et demande de ne pas aller plus vite que la musique.

La grosse a très très peu d'impulsion naturelle, travaille avec les épaules et ne pousse presque pas des postérieurs (normal, c'est un trait Wink ): les premières semaines ont donc été exclusivement à travailler le pas et le trot, de façon à régler de bonnes allures bien cadencées et bien équilibrées, et à lui apprendre à pousser avec son arrière-main.

Une fois que tout ça a été bien en place, elle a donné le départ au galop tout naturellement et sans aucune difficulté. Dès le début, léger, incurvé et joliment arrondi. Smile Quand tout est fin prêt, la suite arrive toute seule. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hélium
Novice


Messages : 53
Date d'inscription : 14/10/2007
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Sam 1 Mar 2008 - 13:32

Merci de vos réponses, j'ai bien lu vos messages. Le problème est que ce cheval n'est pas un cheval que je vais travailler régulièrement, pas même un cheval travaillé régulièrement. En fait, on me l'a donné à monter pour le fatiguer car il s'échappait de son pré... D'autre part, même s'il n'est jamais travaillé, il a une petite dizaine d'années, ce n'est pas un poulain, et concernant la musculature et l'équilibre, il passe l'année dans un pré en pente. Je l'avais déjà monté il y a deux étés de cela, et il est "naturellement" en équilibre, et a peut-être été travaillé dans le passé (il répond bien à la voix, parfois mieux qu'aux jambes).
Pour des exigences trop élevées, vous avez tout à fait raison, j'ai beaucoup de mal à ne pas chercher à savoir "jusqu'où je peux aller" avec un cheval. D'autant que tous les jeunes chevaux que j'ai monté étaient des anglos, donc naturellement en équilibre et très, très souples.
Par contre, je n'ai pas demandé de départs au galop tout de suite (enfin, si le premier jour, mais quand j'ai vu la catastrophe, je me suis abstenue). Looping était très très bien au pas et au trot, et ses départs au galop à gauche étaient bien en équilibre (il partait du tout petit trot) : j'ai été surprise de son aisance et de sa rapidité de compréhension. C'est sûr que travailler comme ça sur quatre jours, c'est loin d'être l'idéal, pour ne pas dire que ça ne mène à rien, et qu'il faut sans doute mieux commencer par un travail à pied, léger mais régulier, plutôt qu'attaquer immédiatement par deux séances par jour... Le problème étant encore une fois que ce n'était pas du travail planifié dans une progression, mais juste quelques séances ponctuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Sam 1 Mar 2008 - 14:25

Hélium a écrit:
Le problème étant encore une fois que ce n'était pas du travail planifié dans une progression, mais juste quelques séances ponctuelles.

Yess, certes.
Mais le pb n'est pas le cheval, toujours le cavalier.
Le boulot du cavalier est de déceler ce qu'il peut demander ou pas. Et sur un "cas" de travail ponctuel, le moins que l'on puisse recommander est la modération et de la progressivité.
Quoi que tu veuilles en faire ou quelle que soit la demande des gens qui te le donnent à monter, sur ce genre de séances hyper ponctuelles, on va plutot toujours chercher à améliorer des choses très simples comme la direction au pas et au trot sur un cheval géréreux et allant. Si c'est pour lui faire dépenser de l'énergie et que le cheval n'est travaillé que tous les 3 mois moi j'aurais plutot tendance à sortir dehors que tourner dans un carré, histoire de lui faire voir des choses. Il aura peut être moins tendance à inventer des conneries par ennui dans son pré si on le sort dehors, au lieu de ne faire que rajouter une contrainte de travail exigent.

Si tu estimes de ton senti qu'il est "mûr" pour introduire ce travail sur le départ à juste, rien ne t'empèches, la prochaine fois que tu y vas 4 jours, d'imaginer un programme du genre:
jour1: matin longe aux 3 allures si il en est capable, en n'acceptant pas le galop à faux; après midi balade au pas et au trot
jour2: matin longe idem; après midi travail de plat sur la direction au pas et au trot
jour 3: matin longe idem; après midi balade 3 allures si irréprochable
jour4: matin longe toujours ton "explication" au sujet du galop à juste; après midi séance de plat sur les transitions, avec en fin de séance des 'departs au galop en finissant par la main difficile et en mettant immédiatement pied à terre au moindre départ à juste à cette main.

A toi de voir, mais voici un exemple de "programme de progression" modéré pour un cheval comme tu le décrit, ok physiquement et mentalement mais travaillé sporadiquement. Et deux séances par jour comprend bien que c'est déjà énorme, mais il y a dans l'idée de ne lui demander la chose difficile que au bout d'une préparation à la fois physique et mentale à ton objectif. Bref, en somme, lui donner les moyens de répondre favorablement à ta demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partir au galop à juste   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Partir au galop à juste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partir au galop à juste
» Partir au galop avec un jeune cheval
» mon cheval ne galope pas sur le bon pied
» juste un conseil pour le galop........
» Le départ au galop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: