CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 URUGUAI le sombre....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34  Suivant
AuteurMessage
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Mar 26 Avr 2011 - 10:57

Kaïs a écrit:

Déjà hier uruguai était "bien en forme", j'ai cru que c'était passager. Je n'ai pas fait attention aux deux trois petits signes de dérapages: la porte du paddock passée de plus en plus vite par exemple, prenant en prétexte que je chasse voglia pour ne pas qu'il suive.
Aujourd'hui plus que houleux. J'ai commis l'imprudence de manutentionner les deux chevaux en meme temps pour les amener sur le site


Mes deux chevaux sont "bien en forme" aussi, en mode hyperactifs.... je pense que c'est un effet de l'herbe du printemps + les conditions climatiques plus douces qui font qu'ils ont de l'énergie à revendre (et donc à utiliser à plus ou moins bon escient).



Citation :
Au passage de la porte, j'ai encore le ressort à la main que Uruguai part comme une balle, me renversant au passage puisque j'avais pris soin de le mettre juste à coté de moi pour le garder sous contrôle. Quand il part il développe une puissance et une détermination, et aussi une réflexion assez terrifiante (choix du moment, pile quand on ne peut rien faire à la fraction de seconde près).

Ca, c'est 100% Kaiser.
Ca déconne quand tu es en position de faiblesse, et seulement là. Et le cheval sait très exactement la puissance à mettre pour se débarrasser de toi.
Ca me fout en rage à chaque fois, rage que je ne passe pas sur le cheval (suis pas débile non plus) et je fini en général avec une immense lassitude. (il m'a refait le coup de l'arrachage de longe 2 fois le WE dernier)


Citation :
Ce cheval a une connaissance de l'humain et de ses gestes, une faculté d'anticipation au-delà de la norme équine. Je relache voglia et repars toute penaude.

+1

Idem moi + Kaiser.

Citation :
Ce cheval il faut le bosser à la moelle tous les jours sinon c'est un danger public.

+1. Enfin tous les jours, pas forcément, mais il faut les faire travailler régulièrement. 2x /semaine semble à peine suffisant pour Kaiser.
Du moins jusqu'à ce que les choses se stabilise, je pense (j'espère).

Gaëllemic a écrit:

Tu n'as pas le temps en ce moment mais plus tard ? En attendant il est bien dans ses sabots ...

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Mar 26 Avr 2011 - 14:11

Ah put... pascale, si Kaiser a ce coté "machiavel", tu te tapes une Vic mâtinée d'Uruguai je compatis.............................. (moi j'ai heureusement pas le "deux en un" ).
Moi non plus jamais de colère contre le cheval.
Fatiguée de faire des fautes par épuisement de trop bosser partout.
Meme pas en colère contre moi meme alors que je pourrais. Grande lassitude oui.
Quand je l'ai récupéré et félicité pour etre recenu vers moi hier après qu'il m'ait faite tomber, cela m'a un peu amusé de voir sa gueule mi figue mi raisin, s'attendant à ce que je lui remonte les bretelles pour cette connerie qu'il savait avoir faite, et recevoir des félicitations pour s'etre laissé rattrapper "comme un gentil cheval" à une dizaine de mètres des juments...........

Mais fatiguée oui............... Tristouille et démoralisée pas mal aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Mar 26 Avr 2011 - 14:46

Kaïs a écrit:
Ah put... pascale, si Kaiser a ce coté "machiavel", tu te tapes une Vic mâtinée d'Uruguai je compatis.............................. (moi j'ai heureusement pas le "deux en un" ).

Je ne sais pas si c'est "les deux en un", mais le côté Machiavel, il l'a ...
Après, je suis contente qu'il n'ai pas plus de sang et que ça ne se traduise pas par les explosions, mais plus par un implacable usage de sa force.

Citation :
Moi non plus jamais de colère contre le cheval.
Si je suis très fatiguée, je sais que ça peut m'arriver.
Avec les gens aussi.
je m'en veux à chaque fois, et travaille à avoir conscience de tout ça pour arriver à ne pas retomber dans un tel état psy.


Citation :
Fatiguée de faire des fautes par épuisement de trop bosser partout.

Je connais.
J'essaye de m'économiser, mais ça n'est pas mon fonctionnement normal... alors c'est difficile.

Citation :
Meme pas en colère contre moi meme alors que je pourrais. Grande lassitude oui.

En colère contre soi ne sert à rien qu'à se pourrir la vie d'avantage.
J'essaye de faire comme toi : tu encaisse le coup, reconnais l'erreur, et fais de ton mieux pour la suite.


Citation :
Quand je l'ai récupéré et félicité pour etre recenu vers moi hier après qu'il m'ait faite tomber, cela m'a un peu amusé de voir sa gueule mi figue mi raisin, s'attendant à ce que je lui remonte les bretelles pour cette connerie qu'il savait avoir faite, et recevoir des félicitations pour s'etre laissé rattrapper "comme un gentil cheval" à une dizaine de mètres des juments...........

Kaiser, exactement +++ (sauf que pas entier).
Kaiser s'est pris x torgnoles de rage de son ex-proprio quand il n'arrivait pas à le choper de suite, et spécialement après arrachage de longe suite à connerie.
Du coup il tapait quand on essayait de le rattraper immédiatement après une connerie.
Je ne lui ai jamais fichu une branlée en le rattrapant, évidemment, et maintenant il ne fait plus mine de taper... mais fait une drôle de tronche quand je le rattrape (assez facilement, maintenant). Tu le vois réfléchir à la question, peser le pour et le contre de se laisser prendre...

Si j'arrive à lui faire faire la qualif loisir, ça sera une grande victoire pour moi.
Mais du flan du point de vue "labellisation du cheval". Je ne peux le confier à quasi personne, ce cheval, sans qu'il ne retombe dans ses mauvaises manières. (déjà que je continue à me faire avoir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Mer 27 Avr 2011 - 11:09

Kais, regarde déjà le chemin parcouru. C'est quand même pas si mal.

Une solution serait peut être de lui trouver une DP compétente..................?
Mais ça risque ne de pas courir les rues...
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Mer 27 Avr 2011 - 22:16

Libellaude a écrit:
Kais, regarde déjà le chemin parcouru. C'est quand même pas si mal.
Honetement le comportement d'avant hier était très excatement celui lorsque chez son ancien proprio, donc là le chemin parcouru.................... :/

Libellaude a écrit:

Une solution serait peut être de lui trouver une DP compétente..................?
Mais ça risque ne de pas courir les rues...
Tu plaisantes j'espère.
Que moi je prenne ces risques c'est une chose, que je retrouve quelqu'un en miette chez moi par ma responsabilité partielle en est une autre.
De plus ce niveau de "compétences", honnetement personne. Tous les dresseux de lusi JP avait tapé à leur porte: ils s'étaient à l'époque tous défilés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 9:50

Libellaude a écrit:

Une solution serait peut être de lui trouver une DP compétente..................?
Mais ça risque ne de pas courir les rues...
Tu plaisantes j'espère.
Que moi je prenne ces risques c'est une chose, que je retrouve quelqu'un en miette chez moi par ma responsabilité partielle en est une autre.
De plus ce niveau de "compétences", honnetement personne. Tous les dresseux de lusi JP avait tapé à leur porte: ils s'étaient à l'époque tous défilés.[/quote]

Dans ce cas son ancien propriétaire était un inconscient de t'avoir laissé enfourché Uruguai, même sous sa surveillance.

L'équitation ne se résume pas à grimper sur le dos d'un cheval.
Si je reprends l'approche que tu as eu avec Uruguai, c'est la régularité du travail qui t'a permise d'avoir de grandes avancées.
Avec quelqu'un qui pourrait ne serait-ce que le longer ou le travailler aux longues rênes 3/4 fois par semaine, son comportement s'en trouverait surement modifié.

Et un point de vu extérieur te permettrait peut être d'avoir une nouvelle vue d'ensemble de la bête.
Revenir en haut Aller en bas
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 10:58

Libellaude a écrit:
L'équitation ne se résume pas à grimper sur le dos d'un cheval.
Si je reprends l'approche que tu as eu avec Uruguai, c'est la régularité du travail qui t'a permise d'avoir de grandes avancées.

Libellaude, certe la régularité du travail a joué/joue un grand rôle mais .... la méthode d'approche aussi.
Le problème se pose pour moi aussi avec Kaiser : d'un côté il faudrait qu'il travaille plus régulièrement, donc que je trouve quelqu'un capable de le bosser en autonomie. D'un autre côté, je ne connais personne de confiance qui aurait le temps de faire ça.
Tout le monde fait des conn***, et si des conn** doivent être faites sur un cheval qui m'appartient, hors de question que ça soit celles des autres.
Je ne parle même pas du côté "prise de risque".


Citation :
Avec quelqu'un qui pourrait ne serait-ce que le longer ou le travailler aux longues rênes 3/4 fois par semaine, son comportement s'en trouverait surement modifié.

Je ne peux pas répondre pour Kais mais....encore faut-il accepter le fait que quelqu'un travaille un cheval qui t'appartient selon SES méthodes de travail.
Pour moi ce n'est pas possible.
Sur Igor, hors de question = chantier privé.
Kaiser, non prévu au programme, je me suis posée la question, mais non, je ne peux pas.

Citation :
Et un point de vu extérieur te permettrait peut être d'avoir une nouvelle vue d'ensemble de la bête.

Le point de vue extérieur, je trouve ça intéressant ++++.
Mais le bricolage "extérieur", sauf personne qu'on connait bien +++++, c'est une prise de risque incontrôlable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 11:11

Citation :
Le point de vue extérieur, je trouve ça intéressant ++++.
Mais le bricolage "extérieur", sauf personne qu'on connait bien +++++, c'est une prise de risque incontrôlable.

+ 1 avec Pascale. C'est déjà pas évident je trouve de confier un cheval sain, éduqué et bien dans sa tête à quelqu'un sur du long terme ... Il faut vraiment connaitre la personne +++++.
Mais sur des chevaux comme Uruguai et Kaiser, no possibility pour moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 11:46

pascaleW58 a écrit:

Je ne parle même pas du côté "prise de risque".
On reste sur de la longe quand même. La prise de risque est à mon sens nettement inférieur tant qu'on a un rond de longe ou une carrière solide. Sauf erreur de ma part, c'est le cas chez Kais.

pascaleW58 a écrit:

Je ne peux pas répondre pour Kais mais....encore faut-il accepter le fait que quelqu'un travaille un cheval qui t'appartient selon SES méthodes de travail.
Pour moi ce n'est pas possible.
Sur Igor, hors de question = chantier privé.
Kaiser, non prévu au programme, je me suis posée la question, mais non, je ne peux pas
C'est là que le bât blesse.
A vous lire, bien que vous alliez souvent à la rencontre d'autres, faites des stages, etc, j'ai parfois l'impression que vous pensez être les seules à avoir la bonne approche. Les bons cavaliers, c'est bien plus fréquent qu'on ne le pense (où alors j'ai beaucoup de chance dans mon coin).
Que tu te garde Igor pour toi, c'est quelque chose que je conçois très bien. Mais dans les cas Kaiser et Uruguai, je crois que justement, ça peut être une solution de les voir travailler par quelqu'un d'autre.

pascaleW58 a écrit:

Le point de vue extérieur, je trouve ça intéressant ++++.
Mais le bricolage "extérieur", sauf personne qu'on connait bien +++++, c'est une prise de risque incontrôlable.
Pourquoi bricolage ? Longer un cheval et le travailler à pied ou aux longues rênes, c'est le B.A-BA de l'équitation.

Gaëllemic a écrit:

+ 1 avec Pascale. C'est déjà pas évident je trouve de confier un cheval sain, éduqué et bien dans sa tête à quelqu'un sur du long terme ...
A 50min de chez moi, je connais déjà 3 personnes à qui je confierai les yeux fermés tous mes chevaux. Mais j'ai peut être beaucoup de chance.
Revenir en haut Aller en bas
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 12:22

Libellaude a écrit:

On reste sur de la longe quand même. La prise de risque est à mon sens nettement inférieur tant qu'on a un rond de longe ou une carrière solide. Sauf erreur de ma part, c'est le cas chez Kais.

Je ne crois pas qu'elle est de truc "solide" (c'est en ruban ?).
Et encore faut-il emmener le cheval du pré jusqu'au lieu de travail (ce qui, selon les chevaux, n'est pas toujours simple...)

Citation :

C'est là que le bât blesse.
A vous lire, bien que vous alliez souvent à la rencontre d'autres, faites des stages, etc, j'ai parfois l'impression que vous pensez être les seules à avoir la bonne approche. Les bons cavaliers, c'est bien plus fréquent qu'on ne le pense (où alors j'ai beaucoup de chance dans mon coin).
Que tu te garde Igor pour toi, c'est quelque chose que je conçois très bien. Mais dans les cas Kaiser et Uruguai, je crois que justement, ça peut être une solution de les voir travailler par quelqu'un d'autre.

L'histoire de "la bonne approche". Oui et non.
Je pense qu'il y a énormément de cavaliers et de dresseur meilleurs que moi, ça n'est pas bien difficile (mais pas, à priori, dans la bande de copains cavaliers de loisirs, pour certains je dirai "équivalents">>> donc sachant les conn* que je peux faire, je ne veux pas que ça soit eux qui fassent les mêmes sur MES chevaux... c'est mon "privilège").

Mais pour moi mon approche est "la bonne" parce que c'est celle qui vient de MOI (celle à laquelle j'ai réfléchi, que j'ai construite en essayant d'être cohérente) sur MES chevaux (qui sont mes sujets d'expérimentation).
Non pas que l'approche des autres (les bons) soit mauvaise, mais pour expérimenter, faut contrôler les paramètres que tu change >>> pas possible si on est plusieurs, sauf si l'un est capable de travailler sur les consignes de l'autre.


Il est pour moi à la fois intéressant de voir mon cheval travaillé par quelqu'un d'autre (l'oeil/l'apport extérieur), mais aussi source d'une sorte de "souffrance", je "subis" leur intervention sur mon chantier privé.


Citation :

Pourquoi bricolage ? Longer un cheval et le travailler à pied ou aux longues rênes, c'est le B.A-BA de l'équitation.

Citation :

A 50min de chez moi, je connais déjà 3 personnes à qui je confierai les yeux fermés tous mes chevaux. Mais j'ai peut être beaucoup de chance.


On ne vit pas dans le même monde (constat, hein, pas jugement).

Je confie mes chevaux les yeux (quasi) fermés à une personne. Mais en "utilisation" seulement, pas en "dressage" (sachant qu'utiliser, c'est déjà dresser quand même).
A 50 min, une personne à qui je confierai.
A 2h de route, une seconde.

Mais il n'y a dans ma façon de concevoir MA relation au cheval aucun intérêt à confier un cheval à dresser/éduquer par quelqu'un d'autre. Parce que ce que j'aime le plus, c'est dresser, pas utiliser.

Mes chevaux ne sont "mes" chevaux que parce que c'est moi qui travaille dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 13:06

Libellaude a écrit:
Si je reprends l'approche que tu as eu avec Uruguai, c'est la régularité du travail qui t'a permise d'avoir de grandes avancées.
Totalement ++++++++

Libellaude a écrit:

Avec quelqu'un qui pourrait ne serait-ce que le longer ou le travailler aux longues rênes 3/4 fois par semaine, son comportement s'en trouverait surement modifié.

Et un point de vu extérieur te permettrait peut être d'avoir une nouvelle vue d'ensemble de la bête.
Cite moi une personne sur la planète qui payerait une "demi pension" pour uniquement longer.....................................
Et meme sans payer.
scratch


Honnetement, ce travail j'ai réussi à le mener pour Jardi , que je bossais meme malade et donc à pied 5 à 6 jours sur 7.
Il ne me reste plus qu'à réussir à faire pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Gaëllemic
Vieux Tromblon


Messages : 1421
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 41
Localisation : proximité Dijon

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 13:08

Encore d'accord avec Pascale Smile
Pour ma part je connais seulement 2 personnes à qui je pourrai confier ... (dont une qui déménage bientôt), mais qui n'auraient de toute façon pas le temps car leur propre cheval à travailler ...

Je ne connais pas grand monde de toute façon, c'est surement LA le problème, et les autres personnes que je connais sont tellement dans le cheval-mobylette que rien que d'y penser ça me fait frémir ...

Citation :
A vous lire, bien que vous alliez souvent à la rencontre d'autres, faites des stages, etc, j'ai parfois l'impression que vous pensez être les seules à avoir la bonne approche. Les bons cavaliers, c'est bien plus fréquent qu'on ne le pense (où alors j'ai beaucoup de chance dans mon coin).
Je ne fais aucun stage, je ne vois personne si ce n'est Ondine 1 ou 2 fois l'an, et franchement j'estime monter comme une patate et faire beaucoup de conneries. J'ai d'ailleurs demander beaucoup de conseils ici durant de longues années, et raconté bons nombres de mes conneries.
Je devrai faire des stages, mais pas le temps. Un jour, quand les enfants seront plus grands et que j'aurai aussi moins d'autres choses en tête.

Mais j'essaye surtout d'être carré avec mes chevaux et de faire le mieux possible pour qu'ils soient au minimum bien éduqués, le dressage poussé c'est pour moi un rêve.
Les personnes (je pense à des gens que je ne connais pas encore) à qui je pourrai les confier ne s'intéresseraient pas à un poney tête dur et à une jument de trait pour les travailler. Pas intéressant.
Les autres, ils feraient de telles actions dans le style cheval-mobylette que je ne voudrai pas rattraper cela après. J'en ai ch...er avec Mic pour le remettre dans le droit chemin, et je n'ai pas envie de me rebattre avec lui sur ce terrain là.
Et Saga est encore un gros bébé dans sa tête qui a encore besoin d'être brieffé en quasi-permanence rien que pour ne pas envahir la ''bulle'' par moment, exploiter sa force ...
Quand JE la travaille régulièrement elle évolue dans la légèreté et le bon sens. Et même quand c'est David qui s'en occupe (c'est sa jument, hein), je dois toujours reprendre des mauvaises habitudes par derrière qui sont revenus.

Je pense que confier son cheval pour une simple sortie et sur le long terme type DP, ce n'est absolumment pas pareil. Les conséquences sont différentes et biensûr les envies et objectifs de base aussi.
C'est un long débat.

On pollue, on pollue le post d'Uruguai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 13:09

pascaleW58 a écrit:
Kaiser, non prévu au programme, je me suis posée la question, mais non, je ne peux pas.

Pareil pour moi pour Vic.

Au départ elle était censée gagner sa croute en formule demi pension.
Six mois plus loin c'était devenu inenvisageable, le travail d'un autre pouvant "fausser" les résultats (positifs ET négatifs) obtenus par son propre travail.
L'echec est plus constructif que les réussites. Là le constat d'échec avec uruguai me met le nez dans la seule approche saine: travailler régulièrement. Je le savais déjà, mais encore faut il passer le pas de la connaissance à la pratique LOL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 13:18

Libellaude a écrit:
pascaleW58 a écrit:

Je ne parle même pas du côté "prise de risque".
On reste sur de la longe quand même. La prise de risque est à mon sens nettement inférieur tant qu'on a un rond de longe ou une carrière solide. Sauf erreur de ma part, c'est le cas chez Kais.
Je te rappelle que pas plus tard qu'il y a deux jours Uruguai m'est passé dessus à pied en le sortant du pré.
J'ai eu, avec lui , quatres incidents majeurs en manutentions quotidiennes ou longe, qui auraient pu salement dégénérer.
- il a tiré au renard sur le box palette, okay fallait pas l'attacher au box palette mais quand il part en vrille meme sur une vraie attache c'est violent
- il a littéralement atomisé le rond de longe, qui non n'est pas encore en dur mais 10 pauvres piquets avec du ruban qui pendouille
- il m'a attaqué en promenade en main
- et avant hier manutentions sorties/entrée de pré totalement cata.
Donc non franchement meme à pied, inconfiable à quiconque.


Libellaude a écrit:
A vous lire, bien que vous alliez souvent à la rencontre d'autres, faites des stages, etc, j'ai parfois l'impression que vous pensez être les seules à avoir la bonne approche. Les bons cavaliers, c'est bien plus fréquent qu'on ne le pense (où alors j'ai beaucoup de chance dans mon coin).
Je pense que tu as beaucoup de chance dans ton coin: ici pas un correct à l'horizon. Des bouchers à la pelle. Ou alors si correct des prestations qui se payent et zéros moyens pour faire faire le travail par quelqu'un d'autre, ce qui de plus technqiuement ne m'interesse pas.

C'est pas dénigrer les autres, c'ets juste que si c'est fait par un autre, quel intérêt pour son développement équestre à soi?
C'est très égoiste et nombriliste oui, mais pas comme tu le penses Wink


Libellaude a écrit:
Pourquoi bricolage ? Longer un cheval et le travailler à pied ou aux longues rênes, c'est le B.A-BA de l'équitation.
Ici pas croisé une seule personne sachant longer correctement, les longues rènes encore moins.

Libellaude a écrit:
A 50min de chez moi, je connais déjà 3 personnes à qui je confierai les yeux fermés tous mes chevaux. Mais j'ai peut être beaucoup de chance.
Je le répète, oui.
Ici 20 structures équestres dans un rayon de 10km, pas un seul cavalier reconnu pour sa finesse ou la qualité de son travail. Une foule d'anonymes qui saute des barres. Ou de cavaliers renommés de par leur mauvaise réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 13:51

Kaïs a écrit:
Libellaude a écrit:
Si je reprends l'approche que tu as eu avec Uruguai, c'est la régularité du travail qui t'a permise d'avoir de grandes avancées.
Totalement ++++++++

Libellaude a écrit:

Avec quelqu'un qui pourrait ne serait-ce que le longer ou le travailler aux longues rênes 3/4 fois par semaine, son comportement s'en trouverait surement modifié.

Et un point de vu extérieur te permettrait peut être d'avoir une nouvelle vue d'ensemble de la bête.
Cite moi une personne sur la planète qui payerait une "demi pension" pour uniquement longer.....................................
Et meme sans payer.
scratch
Moi, sans l'ombre d'un doute.
Et uniquement, comme tu le dis plus bas, pour mon enrichissement équestre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 13:56

pascaleW58 a écrit:

Mais pour moi mon approche est "la bonne" parce que c'est celle qui vient de MOI (celle à laquelle j'ai réfléchi, que j'ai construite en essayant d'être cohérente) sur MES chevaux (qui sont mes sujets d'expérimentation).
Non pas que l'approche des autres (les bons) soit mauvaise, mais pour expérimenter, faut contrôler les paramètres que tu change >>> pas possible si on est plusieurs, sauf si l'un est capable de travailler sur les consignes de l'autre.

Je suis actuellement dans ce cas de figure.
Je travaille un cheval qui n'est pas le mien en semaine, sa propriétaire le reprend le week end.
Et parce qu'on sait s'écouter, on a su faire progresser le cheval ensemble. Mes faiblesses sont comblées par ses qualités et vice et versa.
Ses résultats en compét ont fait un bon énorme : j'en suis hyper contente pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 13:58

A vous lire, je constate avoir beaucoup de chances.
Et je le réaffirme haut et fort, je confierai mes deux poulains lorsqu'ils seront montables les yeux fermées aux trois amies que j'ai.

Et je regrette de l'avoir que trop peu fait avec Horus.
Revenir en haut Aller en bas
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 14:31

Citation :
je confierai mes deux poulains lorsqu'ils seront montables les yeux fermées aux trois amies que j'ai.

Pour qu'elles travaillent des choses "nouvelles" pour le cheval ou "seulement" pour entretenir ce que le cheval sait déjà faire ?

Pourquoi "lorsqu'ils seront montables" ? (et pas avant, pour de l'éducation à pied par exemple ?)


Citation :
Je travaille un cheval qui n'est pas le mien en semaine, sa propriétaire le reprend le week end.
Et parce qu'on sait s'écouter, on a su faire progresser le cheval ensemble. Mes faiblesses sont comblées par ses qualités et vice et versa.
Ses résultats en compét ont fait un bon énorme : j'en suis hyper contente pour elle.

Je trouve ca très positif +++ si vous arrivez à fonctionner comme ça.
Moi, je n'arrive plus à travailler sereinement les chevaux des autres. J'ai l'impression que ça ne sert à rien (pour le cheval et pour moi) d'apprendre au cheval les réponses que j'attends MOI de lui, sachant que le propriétaire ne demandera probablement pas pareil, et n'attendra pas les même réponses. Si le propriétaire et moi même avions la même façon de travailler alors, oui, ça irai, mais ca n'est pas le cas.
Ca ne peut pas l'être, d'ailleurs, car ma façon de faire est en constante évolution/recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 15:32

J'ai vécu ce que tu décris Libellaude, une belle synergie, lors de ma demi pension sur le TF Gene d'Or: La proprio en avait peur et nous laissait carte blanche, un cavalier pro le montait le vendredi et plafonnait totalement car cheval déglingué par "le placard", moi j'ai payé pour l'avoir en demi pension et le sortait 6 jours sur 7: le cheval a progressé en 6 mois de manière qui, l'autre cavalier et moi, nous a laissé stupéfaits.
On se voyait peu et communiquait peu, mais je faisais un carnet de bord agenda que je laissais dans le casier (j'ignore si il le consultait, lui n'y notait jamais rien). Une des choses étonnantes est que nous recherchions et demandons des choses drastiquement différentes et que le cheval progressait des deux cotés.
Donc, oui, meme avec des gens différents et qui communiquent peu ce "cercle vertueux" peut être enclenché. Pas encore croisé ici une seule personne à qui je puisse confier uruguai meme pour une longe ou le sortir du pré. Si, mon copain Pascal mais qui a 4 chevaux à travailler déjà. En voilà un à qui je confierai les yeux fermés effectivement, pour de la manutention quotidienne. Pas pour "dresser" car trop personnel et trop envie d'apprendre à le faire et si on est deux je rejoins pascale cela fausse toutes les informations.
Mais concernant uruguai ma seule ambition est d'en faire un gentil cheval en manutentions et aux trois allures sous la selle. Je l'avais l'année dernière, ya vraiment que moi qui bloque donc (je montais un jour sur deux l'année dernière, car je n'avais pas ma survie immédiate à assurer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Jeu 28 Avr 2011 - 15:33

pascaleW58 a écrit:
Citation :
je confierai mes deux poulains lorsqu'ils seront montables les yeux fermées aux trois amies que j'ai.

Pour qu'elles travaillent des choses "nouvelles" pour le cheval ou "seulement" pour entretenir ce que le cheval sait déjà faire ?

Pourquoi "lorsqu'ils seront montables" ? (et pas avant, pour de l'éducation à pied par exemple ?)

Surtout pour avoir un oeil nouveau sur le travail effectué avec le cheval. Je l'ai fait une seule fois avec Horus pour m'assurer de certains acquis et pour voir comment elle contournait certaines difficultés avec lui.
J'ai pu prendre conscience de certains gros progrès, tel que l'amélioration du galop et la mise en main du cheval en side.
En même temps, je me suis rendue compte que je ne travaillais pas assez tout ce qui est déplacement latéral un peu plus avancé alors qu'il en était parfaitement capable.

L'éducation à pied, j'aimerais bien mais c'est pas leur tasse de thé. Personne n'est parfait ! Wink

Citation :
Je travaille un cheval qui n'est pas le mien en semaine, sa propriétaire le reprend le week end.
Et parce qu'on sait s'écouter, on a su faire progresser le cheval ensemble. Mes faiblesses sont comblées par ses qualités et vice et versa.
Ses résultats en compét ont fait un bon énorme : j'en suis hyper contente pour elle.

pascaleW58 a écrit:
Je trouve ca très positif +++ si vous arrivez à fonctionner comme ça.
Moi, je n'arrive plus à travailler sereinement les chevaux des autres. J'ai l'impression que ça ne sert à rien (pour le cheval et pour moi) d'apprendre au cheval les réponses que j'attends MOI de lui, sachant que le propriétaire ne demandera probablement pas pareil, et n'attendra pas les même réponses. Si le propriétaire et moi même avions la même façon de travailler alors, oui, ça irai, mais ca n'est pas le cas.
Ca ne peut pas l'être, d'ailleurs, car ma façon de faire est en constante évolution/recherche.
En même temps, je n'ai pas eu trop le choix. Je n'ai pas la place pour avoir un cheval montable chez moi et après avoir arrêté 7 ans de monter de cheval, je ne voulais pas retomber dans le même cas de figure.
Ce qui est très intéressant avec cette cavalière, c'est qu'elle fait tout autant du dressage, de l'obstacle que du cross.
L'une comme l'autre, on est d'accord que le dressage pour le dressage, c'est inutile. L'intêret du dressage, c'est la disponibilité mentale et physique que cela donne au cheval. Et y a pas 36 méthodes pour arriver à ce résultat en respectant l'intégrité de l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Ven 28 Oct 2011 - 10:55

En attendant des photos ou il se passe quelque chose, des photos comme j'aime: où il ne se passe rien:

Hier matin première étape pour une tentative de création de troupeau de 2 hongres et 2 entiers (je vous laisse deviner lesquels ) :


Kaiser qui est resté là la journée pendant que le copain Igor partait faire la fusée sur la plage avec Jardi;
... puis le soir récupération du copain et colloque au dessus de la grosse clôture:


Et une fois le tour fait: second colloque au dessus de la volontairement petite cloture temporaire:



J'adore ce cheval: avant hier un peu exité quand on a fait des présentations en main mais jamais agressif ni remuant, et hier de plus en plus cool, s'interposant poussant de l'épaule Voglia pour séparer son "troupeau benêt" de ces mauvaises fréquentations, le soir ne le faisant plus que mollement et s'étant désintéressé des intrus. Dans quelques jours on va essayer de mettre des paires interverties en parc. On a déjà tenté Voglia avec Igor ou Kaiser seul, et le bizu repart tout content bras dessus dessous avec l'un ou l'autre. Pour Uruguai un peu plus compliqué mais je pense que ça va le faire. On espère une troupeau de 4 pour cet hiver, ce qui changera la vie sociale de mes deux gars, et celle aussi de Kaiser qui a été seul de 2 à 14 ans et a une relation "fusionelle" avec son Igor depuis.

Le seul mouvement d'entier d'uruguai est d'arrondir l'encolure, souffler, et paletter: cela part à une vitesse et une hauteur imressionnante. Le premier jour le pied a touché l'isolateur du haut de la cloture, à 1,20m.... Il ne m'a jamais décanillé une seule clôture, tellement précautionneux que même énervé il prend garde de ne pas y toucher et se prendre le pied dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Flore
Novice


Messages : 68
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Ven 28 Oct 2011 - 11:47

Mah qu'ils sont mimis les concierges :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia
Déchainé


Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 45
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Sam 29 Oct 2011 - 0:25

Surprised la crinière d'Uruguay! J'avais pas vu à quel point elle était belle!

Sinon, à priori, ce qui pourrait être envisageable c'est une discussion un peu animée entre Uruguay et Kaiser, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Lun 31 Oct 2011 - 23:54

Bon donc comme le "noeud du problème" c'est le grand couillu, j'essaye de remettre là la tentative de création d'un troupeau 2 hongres, 2 roubignolleux.

Etapes 1:

- on a fait sentir en main uruguai et igor: uruguai exité bandant comme avec tout contact congénère (je pense que congénère et exitation sexuelle sont très amalgamés dans sa tête, en l'absence de toute expérience de saillie de gent féminine), igor qui finit par trouver que le grand il est un peu impressionnant et se retire. On insiste pas. Pas de geste d'agressivité de l'entier, mais bien exité quand meme par ce contact.

- on a fait sentir en main uruguai et kaiser qui était libre de l'autre coté d'une colture: uruguai a paletté velu en haut de la cloture, et kaiser a reculé en se disant que ce grand là était un peu éxubérant, mais point barre là aussi

- on a balourdé sans autre forme de procès voglia avec kaiser pendant que igor bossait: kaiser n'a d'yeux que pour son copain dans la carrière pas loin, et voglia suit betement ce nouveau pote qui ne lui accorde aucune attention

- a l'inverse, kaiser part bosser et on met igor avec voglia: voglia squatte immédiatement à coté de "son nouveau pote" (lequel interessé le trouve un peu envahissant et familier mais pas méchant); rien à signaler les deux broutent cote à cote; quand igor s'esquive, volglia fait la super glue.

Etape 2:

- on balourde les deux binomes igor/kaiser et uruguai/voglia dans des paddocks contigus, dont une partie avec une cloture temporaire très basse. Peu de mouvements, très rapidement tout est calme, et en 24h les 4 se reniflent amicalement et sans heurt par dessus les clotures.

Etape 3:

- on balourde le pauvre kaiser qui n'a rien demandé à personne avec uruguai..................
L'entier, bien exité, essaye de poursuivre kaiser avec insistance mais sans agressivité, mais avec la ferme intention de lui monter dessus (sexuel? dominance??). Ce qu'il finit par faire, le gros rouspète un peu mais bien peu par rapport à ce à quoi nous nous attendions. Il se contente d'une esquive au trot sans panique, bien embété mais pas du tout en difficultés.
Au bout de 10 minutes, la pression baisse, uruguai retourne à sa paille....
On avait pas prévu que cela aille aussi bien du premier coup du coup on accélère le processus et

- on colle dans le parc d'a coté igor avec voglia, en munissant tous les bacs de foin pour occupper tout le monde. Et là surprenant: voglia que je n'ai JAMAIS vu faire un seul geste d'intimidation envers quiconque, est à coté de moi voyant bien que je suis en train de lui mettre des quartiers de foin.... Igor arrive voyant le foin aussi...; Voglia pivote oreilles dans le poil vitesse de l'éclair et attitude sans équivoque!!! Igor fait immédiatement volte face et prend le large, pendant que voglia remet les oreilles en avant et revient au foin. C'est bien la première fois que je le vois avoir une attitude de dominant !!
Il fat dire que son compère de pré est uruguai et qu'il lui est totalement soumis, lui faisant encore le snapping de poulain alors que, envers kaiser et igor il n'a pas fait une seule fois le snapping.

Ce soir donc, on a laissé tout le monde comme ça. Demain matin à la première heure je file faire une ronde les voir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Mar 1 Nov 2011 - 13:37

Tournée ce matin:

Pas de clotures en vrac.

Kaiser, dégouté de voir son pote Igor pacager au loin, est scotché avec un air d'infini martyr à la clôture.
Uruguai essaye parfois de venir au contact, le gros l'esquive placidement au petit trot pendant que le noireaud reste au pas, l'oeil à deux de tension et la lippe pendante.

Au loin dans la combe, deux taches pacagent à 20m l'une de l'autre: Voglia et Igor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: URUGUAI le sombre....   Aujourd'hui à 1:18

Revenir en haut Aller en bas
 
URUGUAI le sombre....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» URUGUAI le sombre....
» Mini coyote v2 neuf écran sombre
» GOPRO Brûlante/Ecran cristaux liquides sombre
» BK-Ducat ! Inspirée par notre ami Fanak le Sombre
» tache noire sur le dos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: