CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 gros probleme sur le travail en exterieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wood-louse
Novice


Messages : 3
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: gros probleme sur le travail en exterieur   Ven 27 Jan 2012 - 0:17

Bonjour tout le monde. je suis totalement nouvelle sur ce forum et je ne sais pas si ce message est mis au bon endroit.
J'ai lu pas mal de vos post qui étaient très intéressant et j'espère que vous pourrez m'aider.

J'ai eu mon cheval il y a environ un an. un trotteur reformé des courses qui a un peu couru et ne semble pas avoir été très bien repris par la suite. Il est un peu chaud. Au début c'était piétinement sur piétinement mais avec beaucoup de patience et travail il a énormément progresser. Du coup cet été, ballade avec ma mère qui était la au cas ou. j'utilisais un mors a olive. Début de la ballade, pas de soucis, monsieur avait beaucoup d'allant mais rien de spécial, hyper attentif tout et heureux d'être de sortie. Au retour on croise un tracteur, alors qu'on en avait déjà vu quand je montais (j'ai une parcelle qui me sert de carrière dans mon champs et est en bord de route de campagne), mon cheval est devenu fou. ma mère la empêcher de s'enfuir mais mon cheval la bloquer contre le tracteur et elle l'a lâché pour ne pas être blesser. a ce moment paco est devenu complètement fou. plein galop comme sur le post gestion de la crise. j'étais sur une route fine, je n'ai rien pu faire. on a débarqué sur une route, glissade sur la route et roulé boulé. moi j'ai fini sous lui, un peu projeté en avant dans un fossé. au final paco n'a rien eu, j'ai amortit sa chute. et pour moi, traumatisme crânien, et brulure au second degrés. j'ai eu de la chance.
depuis on a réessayer de monter sur lui en dehors de la carrière, donc dans son champs, mais il chauffe a chaque fois et je descend au bout de 10sec.

Avez vous déjà connu des chevaux dans ce cas. il semble vouloir prendre la poudre d'escampette des qu'un grand espace s'offre a lui. j'ai pensé m'armer d'un mors plus sévère pour les prochaines fois ou je le sortirais dans son champs, au moins pour ma sécurité. mais je ne sais pas si c'est la bonne méthode. de plus on pense qu'il a réelement eu peur le jour de l'accident car le tracteur avait un pulvérisateur et paco est très sensible au odeur. il a fait 3 tour de champs au galop la première fois ou je lui ai mis des aliments. Pour les mors je réfléchis beaucoup. peut être un pelham pour lui faire passer l'envie de recommencer ou un pessoa plus fort que mon olive mais moins méchant. je suis peut être trop gentille avec lui. y aurait-il d'autre méthode pour résoudre ce problème?

Pour le moment je reprend doucement le travail, après une période de pause pour champs trop humide puis geler. du coup c'est longe pour remuscler tout ca. j'ai le temps avant de réesayer les sorties. et je suis preneuse de toute idée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Ven 27 Jan 2012 - 1:10

Hum. Pas le temps de répondre avant la semaine prochaine mais je te répondrai.
En attendant si les autres sont inspirés.............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Ven 27 Jan 2012 - 6:50

Nous avons eu un problème semblable avec Nimbus au départ que nous l'avions avec Dark-Daglue, ou plutôt quelques moins après son arrivée avec une installation insidieuse au départ : cheval qui s'énerve dans les dénivellés puis dans les dénivellés et les boites à cochons puis rapidement pour tout et rien.

Les différents problèmes de l'époque
-jeune cheval seul en patûre chez nous = cheval qui s'ennuie et qui "s'amuse" ensuite en balade.
-cheval sur-nourri aux granulés + foin + herbe = cheval sur-excité
-absence d'infrastructures et absence de balades "sécurisées"( chez nous il faut traverser le bourg pour aller en balade) = peur inévitable que le moindre mouvement d'oreille provoque un drame = cercle vivieux du cavalier qui a peur de son cheval et du cheval qui a des peurs fantômes de plus en plus fréquentes

Les problèmes se sont résolus d'eux même quand le poney s'est retrouvé en pension = pleins de potes au champs et possibilité de "jouer" avec eux plutôt qu'avec nous
= infrastructure + forêt à proximité, assez grande pour ne pas avoir l'obsession de l'accident
= arrêt direct des granulés et du foins (poney largement en état de toute façon ) car erreur ++++ de propriètaire débutant.

En espérant que mon expérience puisse t'aider.
Un conseil : regarde la bouffe : on nourri souvent trop et trop riche en complément. C'est le foin qui doit maintenir ton cheval en état. Il y a des post là dessus dans le coin Wink
N'hésite pas à préciser ton problème si j'ai répondu à côté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Ven 27 Jan 2012 - 10:10

et pour préciser :

Citation :
pour lui faire passer l'envie de recommencer

Ton cheval semble a priori ne pas être vicieux il a juste peur.
S'il vit seul chez toi tu es sa seule référente. Si tu as peur ( de lui ou d'un éventuel accident ) c'est normal qu'il ait peur et qu'il réagisse ainsi.
Il faut être capable de maitriser sa propre peur pour "prendre son cheval par la main" pour lui dire " je sais que c'est dangereux mais avec moi tu ne risque rien ". Tu n'arriveras pas à convaincre ton cheval que ce dont il a peur n'est pas dangereux donc tu ne lui "passeras jamais l'envie de recommencer" . Il faut juste le convaincre qu'en tant que "patronne" tu peux lui garantir la sécurité.


Le seul moyen c'est de l'habituer progressivement à te faire confiance face à des situations innatendues : véhicule moteur en marche, bache ... Pour ça il faut commencer à pied face à quelque chose qui lui fait peur et rendre la situation confortable dès qu'il se rapproche de l'objet de sa peur ( gratouilles sérénité )
Si ton cheval s'est retrouvé "coincé" entre le tracteur et le bord du chemin c'est normal qu'il ai paniqué. C'est totalement différent de voir un tracteur au loin. Il faut d'abord l'habituer aux choses qui font peur en lui laisant la possibilité de s'écarter . Quand il peut s'en approcher calmement et sentir l'objet de sa peur tu pourras lui demander de passer dans un couloir étroit entre un mur ou un bord de chemin et ledit objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wood-louse
Novice


Messages : 3
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Ven 27 Jan 2012 - 19:03

Le soucis ne doit pas être par apport a la nourriture. on était à l'été et il ne se nourrissait que d'herbe. En ce moment c'est foin a volonté, il se régule bien tout seul, et un peu de granulé les jours de travail car il a un peu maigri au cours de l'hiver. Par contre il n'a pas du tout été coincé contre le tracteur. il a eu le temps de le voir arrivé au loin et le tracteur s'était arrêté pour ne pas l'effrayer. c'est Paco qui a ensuite pousser ma mère dedans pour se dégager d'elle. Vicieux, non il ne l'est pas, et il n'arriverait pas a l'être, des qu'il chauffe ou s'apprête a faire une bêtise je la vois venir 10min avant. monsieur n'est pas très discret. Après, le jour de l'accident je n'avais pas peur, pas d'à priori. après maintenant il y a de ca. je me méfie de ce qu'il pourrait faire. Pour l'instant je n'ai pas la possibilité de le mettre avec d'autre chevaux. Mais si c'était vraiment de l'ennuie, n'aurait pas t-il tendance à faire le fou quand je le longe ou monte en carrière?

En ce moment ce qui m'interroge beaucoup c'est cette tendance a vouloir partir plein galop quand je le monte hors de la carrière mais dans le champs. pour que vous visualisez un peu mieux. j'ai un champs avec à un bout accès au boxe libre et a l'autre bout une parcelle de travail. nous vons essayer de traverser le champs de la parcelle de travail au boxe, et des qu'il est dans la partie champs il chauffe. après comme vous l'avez dit je dois redouter ce qui pourrait se passer, donc je stress, monsieur stress et rien ne vas plus. il va falloir que je prenne sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Sam 28 Jan 2012 - 0:23

Je plussoie avec tout ce qu'à dit B-Daglue.

Citation :

J'ai eu mon cheval il y a environ un an. un trotteur reformé des courses qui a un peu couru et ne semble pas avoir été très bien repris par la suite.

Pour quelles motivations as tu acheté un cheval ? (je ne parle pas de celui là particulièrement)

Que veux tu faire avec ce cheval ?



Citation :

depuis on a réessayer de monter sur lui en dehors de la carrière, donc dans son champs, mais il chauffe a chaque fois et je descend au bout de 10sec.

Je suppose à te lire que ça veux dire que le cheval est PARFAIT en carrière ?

Et qu'il se transforme au passage de la porte ???

Comment ça se passe à pied, est-ce que tu peux aller le faire marcher calmement en main dans le pré ? (sinon, inutile d'espérer ça monté...)

Ne joue pas trop longtemps au " il chauffe a chaque fois et je descend au bout de 10sec" parce qu'il va finir par piger, si ça n'est pas déjà fait, que péter les plombs au montoir dans un espace ouvert permet de se débarrasser de sa cavalière.


Citation :
. j'ai pensé m'armer d'un mors plus sévère pour les prochaines fois ou je le sortirais dans son champs, au moins pour ma sécurité. mais je ne sais pas si c'est la bonne méthode.

Ca n'est pas une bonne méthode, au vu de ce que décris.
La bonne méthode, c'est de travailler dans le calme et la sérénité.
Et dans ton cas, il est à peu près certain que ça commence A PIED, et que penser à sortir dans le pré en montant dessus est très nettement prématuré.

Citation :

de plus on pense qu'il a réelement eu peur le jour de l'accident car le tracteur avait un pulvérisateur et paco est très sensible au odeur. il a fait 3 tour de champs au galop la première fois ou je lui ai mis des aliments.
Pour les mors je réfléchis beaucoup. peut être un pelham pour lui faire passer l'envie de recommencer

Toujours au vu de ce que tu décris : il n'a pas "envie de recommencer", il est submergé par un impératif besoin de fuir parce qu'il stresse. Le mors puissant va peut être l'arrêter (ou pas), mais la pression va monter jusqu'à ce qu'il "explose". Si tu ne veux pas qu'une cocotte minute explose, ne ferme pas la soupape...

Et si tu veux que la cocotte minute arrête de bouillir, installe les boutons pour pouvoir réduire le gaz...


Citation :
. y aurait-il d'autre méthode pour résoudre ce problème?

OUI.
Ca s'appelle une méthode de travail construite, avec une progression pas à pas, où l'on augmente la difficulté un tout petit peu lorsque tout est bien maitrisé à l'étape d'avant.
Ca demande de la réflexion et de la patience.


A titre indicatif, ce qui m'a sorti d'affaire en tant que propriétaire débutante en me proposant un plan de travail "construit", c'est la méthode Parelli (PNH), dans la veine de toutes les méthodes "étholotruc". http://canter.exprimetoi.net/t211-pnh

Citation :

du coup c'est longe pour remuscler tout ca. j'ai le temps avant de réesayer les sorties. et je suis preneuse de toute idée.

La longe pour muscler, totalement inutile pour régler tes problèmes. Ca c'est une approche "mécanique" du cheval, alors que tu as tout intérêt à travailler sur le coté "psy" et le dressage aux codes.
Cf par exemple les exercices de base du PNH (alis "les 7 jeux") (à peu près les même dans toutes les méthodes "étholotgiques").
Dans un registre plus classique, tu peux travailler les codes vocaux à la longe (comment est-il à la longe ? Ca s'arrête et démarre à la voix seule ?)



wood-louse a écrit:
. Après, le jour de l'accident je n'avais pas peur, pas d'à priori. après maintenant il y a de ca. (...) après comme vous l'avez dit je dois redouter ce qui pourrait se passer, donc je stress, monsieur stress et rien ne vas plus. il va falloir que je prenne sur moi.

Je ne sais pas trop ce que tu entends par "prendre sur soi".
Ma définition de "Prendre sur soi" ne fonctionne pas bien avec les chevaux. Parce que ça sous entends un cavalier tendu de stress, qui va bravement au front (et au casse pipe). Comme tu le dis : tu stresse et donc il stresse.


Il faut que tu travaille dans des conditions où te ne stresse pas (ou du moins le moins possible).

Tu stresse parce que tu te met en danger en ayant des objectifs irréalistes par rapport à la situation actuelle. Revois les choses à la baisse : prépare mieux, demande moins, ne va pas te mettre sciemment dans de grosses galères (genre en allant monter le cheval en milieu ouvert).

En ce qui me concerne, je réfléchi soigneusement aux risques que je prend en entreprenant telle ou telle chose, histoire de ne pas me retrouver sérieusement dans la m*** parce que ça déraille trop fort.
En gros : je demande des choses raisonnables, celles pour lesquelles je me sens prête.


Citation :
n'aurait pas t-il tendance à faire le fou quand je le longe ou monte en carrière?

Comment ça se passe, quand tu longe ou que tu monte en carrière ?
Es-tu capable de faire un tour de carrière au pas, rênes abandonnées sur l'encolure, avec un cheval parfaitement calme ?


Citation :

En ce moment ce qui m'interroge beaucoup c'est cette tendance a vouloir partir plein galop quand je le monte hors de la carrière mais dans le champs. pour que vous visualisez un peu mieux. j'ai un champs avec à un bout accès au boxe libre et a l'autre bout une parcelle de travail. nous avons essayer de traverser le champs de la parcelle de travail au boxe, et des qu'il est dans la partie champs il chauffe.

Plusieurs possibilités. Comme ça sans en savoir plus, les trois qui me viennent à l'esprit :

- tu vas de la zone de travail vers la zone de "liberté" ... il chauffe parce qu'il voit la fin du boulot arriver
- réformé des courses : grand espace ouvert = piste de vitesse = shoot aux endorphines
- il ne comprend rien à son boulot actuel et stress, la réponse du cheval au stress est la fuite... dès qu'il se voit dans un espace suffisamment grand pour fuir, il essaye.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wood-louse
Novice


Messages : 3
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Sam 28 Jan 2012 - 3:01

Alors, pour répondre à pascale.

J'ai acheter un cheval car je suis passionnée depuis toute petite. et aujourd'hui entre fac et boulot je ne pouvait plus monter en club, je n'ai absolument pas d'horaire fixe, mais j'ai toujours du temps libre dans ma journée pour m'en occuper. j'ai donc du arrêter en club et l'achat d'un cheval a donc commencer à germer. Tant pour continuer à monter que pour construire une relation avec un cheval que tu vois tous les jours, et qui sait qui tu es contrairement au chevaux de club qui sont monté par une multitude de cavalier. bref si j'expliquais toutes les raisons, je suis encore la demain. C'est du loisir que je fais avec mon cheval.

Sinon oui mon cheval est très bien en carrière et se transforme en extérieur. Pour les ballades à pied, aucun soucis autant dans le champs que dehors. il est parfaitement respectueux. il marche si j'avance, s'arrete si je m'arrete. Je n'ai pas jouer longtemps a "il chauffe et je descend", deux fois en tout car je sais que ca n'apportera aucune solution. Pour la question du mors merci de ton avis. et pour la méthode pnh je lirais ca apres mon week end, il se fait un peu tard. Pour la longe, je ne m'en sert pas pour régler ce problème. c'est juste qu'il a été en vacances un moment et je reprend tranquillement le travail. et a la longe il est bien réactif, il s'arrete a la voix et prend toutes les allures demandé à la voix. J'ai toujours une chambrière mais elle ne me sert quand de rare occasions. pour moi prendre sur soi c'est par apport au fait que maintenant je me méfie un peu, et je pense etre capable de faire disparaitre toute anxiété. Sinon comme dit précédemment, il est calme à la longe et à l'écoute et quand je le monte aussi. Il répond parfaitement à l'assiete, je n'ai pas besoin de coup de talon pour le faire demarrer ou de tirer sur les rennes pour le freiner. je n'ai pas de soucis à faire des tours de carrière sans les renes. d'ailleurs je finis toujours mes séances montés en le laissant marcher tête basse la ou il veut. Un peu comme toi je pense qu'il associe grand espace à piste de vitesse. Pour travailler en douceur avec des palliers, j'y ai pensé aussi mais je ne vois pas comment je pourrais faire mis à part en le mettant en face d'espaces de plus en plus grand, mais techniquement c'est un peu compliqué à réaliser.

Je lirais la méthode pnh lundi et je vais reflechir à une methode pour lui ouvrir tout doucement des espaces de plus en plus grand. en attendant, merci beaucoup pour vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Sam 28 Jan 2012 - 18:53

Quand je parlais d'ennui, je pensais que peut-être un cheval né et entrainé pour le sport qui avait l'habitude de vivre avec ses congénères, d'être chouchouté dans une écurie de course et surtout de courir beaucoup pourrait avoir du mal à trouver son équilibre mental à vivre seul sans autre distraction que les moments où tu le montes et probablement des sorties où il se dépense beaucoup moins qu'avant.

C'est très compliqué de te conseiller si tu considères n'avoir aucun problème au travail en carrière, peut-être pourrais-tu nous présenter ton travail (vidéos ?) et tes motivations : balade? (rando ? endurance? petit tour au pas une fois par semaine?), dressage?. On est tous (ou presque) "cavalier de loisir" certains montent tous les jours , d'autres beaucoup moins souvent. Derrière cette appelation se cachent beaucoup de projets équestres différents.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Dim 29 Jan 2012 - 22:09

Wood loose, merci pour les réponses, ça pose un peu mieux le tableau.

Je pense du coup que tu as un problème... de réformé des courses, qui a un passé plus ou moins difficile derrière lui.

Je n'ai pas une énorme expérience des trotteurs réformés. D'autres pourront mieux de répondre que moi à ce sujet.

Suite à ton dernier post, je reviens peut être un peu sur l'histoire du mors puissant : si tu es sûre +++ que le cheval chauffe uniquement à cause du contexte et pas par des actions inadaptées de ta part, le truc peut être tenté.

Si tu te retrouve branchée en permanence dessus sur un cheval qui "monte en puissance"... ben il faudra chercher une autre solution.
Si le mors te permet de dire "non" puis de relâcher toute pression et de petit à petit avoir un cheval qui n’essaye plus de démarrer... c'est une bonne solution.


Citation :
Je lirais la méthode pnh lundi et je vais reflechir à une methode pour lui ouvrir tout doucement des espaces de plus en plus grand.

Pour le PNH, si tout va bien à pied et en carrière, ce n'est pas ça qui t'aidera vraiment à gérer ton problème actuel. Néanmoins, c'est une méthode qui peut faire comprendre beaucoup de choses importantes au cavalier (certains ont appris ces bases incontournables avec de (bons) enseignants "classiques", moi c'est le PNH qui me l'a apporté). Le lien que je t'indique sur le forum est mon descriptif des exercices de bases du PNH. Si tu veux te faire une meilleure idée de ce que c'est, fais une recherche de vidéos sur youtube... (il y aura le meilleurs comme le pire... mais ça donne une idée)

Et oui +++, si tu peux couper le pré avec du ruban pour augmenter progressivement la taille de la zone de travail, ça peut aider à redémarrer le travail en extérieur. (ou si tu as pas loin un très petit pré bien fermé).




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: gros probleme sur le travail en exterieur   Aujourd'hui à 16:42

Revenir en haut Aller en bas
 
gros probleme sur le travail en exterieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gros probleme sur le travail en exterieur
» [résolu] gros probleme de carburation
» gros probleme sur le moteur 1.4 tfsi
» Gros probleme suite a une vente de 318 I, besoin de conseils
» gros probleme conso huile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Travail, dressage & éducation du cheval-
Sauter vers: