CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Lun 16 Sep 2013 - 10:43

L'origine se trouve pendant les 60km d'endurance, c'est sur.

Or a aucun moment, je ne l'ai senti faire d'effort violent qui justifierai une lésion.
Il est resté allant jusqu'au bout, et ne boitait pas à chaud en passant la ligne d'arrivée.

Au vu des symptômes, je ne pense pas que ça soit une boiterie du pied, et les tendons ont l'air ok. Donc je pense pour une boiterie "haute".

Le seul truc inhabituel et auquel on était mal préparé, c'est que j'ai tenu le galop longtemps. Il était tellement "métronome" ! (j'ai entrainé au trot, avec un peu de galop mais jamais tenu aussi longtemps que pendant la course, parce que je n'avais pas le "métronome" de manière constante à l'entrainement)

Donc à défaut de meilleure hypothèse, je pense que j'ai trop tiré sur la corde au niveau musculaire, dans une mécanique de galop.
Ce que pourrai confirmer ma dernière séance montée ou c'est le galop qui semble avoir reprovoqué la boiterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mer 18 Sep 2013 - 23:20

4ème séance de longe aujourd'hui (je le bosse au trot, tête en bas)... ça va mieux, je ne le voit plus boiter quand je le ramène du pré, ni au manège.

Je voit par contre qu'au niveau des épaules, il persiste un truc (n'est pas délié).

J'espère que le boulot "gymnastique" va continuer à ramener ça à la normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Ven 22 Nov 2013 - 1:30

Igor. (qui va plutôt bien depuis mon dernier post, ne boite plus du tout, a juste les yeux qui coulent un peu > je viens de terminer 5 jours de Panacur, à voir l'effet dans les jours qui viennent).


CR Formation LM "locomotion III" (voir notes sur post perso)

Points sciatiques douloureux. Effet probable du transport (et juste avant d'embarquer, il dormait couché dans le pré)et de la journée en box + temps froid et humide.

Au début de la séance, le cheval marche avec la queue plaquée. Typique de pb sciatique dixit LM. Exercice : passer tranquillement au pas sur 3 barres posées en éventail (assez serrées), sans pousser le cheval, jusqu'à ce que la queue se décolle des fesses.

Transitions pas/trot et trot/pas quand le cheval amorce l'extension d'encolure.

3 barres au sol espacées de 5 pas à passer au trot. But : faire lever les jambes, l'espacement ne doit pas forcer la foulée.

galop : travailler le départ. Exercice sur le grand côté du manège (40m) : tourner assez serré dans le contre pli (au pas) en mettant bien le poids à  l'intérieur du virage, et demander le galop. Repasser au pas au bout de quelques foulées (genre au milieu du grand côté).

Étirements à pieds (postérieurs et antérieurs). Le cheval semble apprécier +++.

L’anecdote du jour : je m’apprête à monter quand je vois LM froncer les sourcils et aller examiner les dents du bestiau. Je m'en inquiète... mais il me dit "j'ai cru que c'était un poulain ! et puis j'ai vu les dents, ça ne correspondait pas !". Il a trouvé Igor "rigolo", mais je n'ai pas vraiment compris pourquoi. Je suppose que c'est encore un effet kiss cool du kanasse qui écoute bien sa patronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 30 Mar 2014 - 21:48

Quelques petites news en photo/vidéo du Tout Pelé, rien de technique, juste le plaisir d'un sympathique dimanche de mars  Smile .








"Usines à gaz"


"inspecteurs des travaux finis"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Lun 2 Juin 2014 - 0:40

01/06/14 Endurance 20km- un peu de dénivelé.

Des passages boueux, des passage sur chemin caillouteux.

Une course courue lentement (12,1km/h), pour se caler sur une vitesse qui va à Kaiser.

Cheval super agréable !! Je n'ai pas eu à me battre pour le faire ralentir, il était allant mais bien à l'écoute et j'arrivais a obtenir différents régimes de trot sur demande !! Je n'aurai pas cru arriver à courir à 12km/h avec lui en contexte de course, et surtout aussi tranquillement.
Cela va de pair avec le fait que j'arrive à mieux juguler la hauteur de l'encolure, et que la grande nouveauté des mes deux dernières sorties (un entrainement et cette course), c'est que j'arrive à faire ralentir le cheval en lui faisant baisser/allonger l'encolure.

FC depart : 32 bpm. "comme à la maison", pour la première fois sur un départ de course (avec jetant pourtant un oeil suspicieux sur le véto)
FC arrivée  : 41bpm.
Bon, par contre le véto a dit "il trotte toujours aussi de traviole qu'au départ, mais il ne boite pas", ce qui résume assez bien  la locomotion du cheval hors contexte de travail sur le plat ( c'est à dire qu'il trotte creux en verrouillant le dos - chose que je peux maintenant désamorcer une fois en selle ou à la longe sur le cercle).

Intéressant aussi que de constater que au départ, dans la phase d'échauffement, le cheval ne peut pas trotter vite sans verrouiller le dos et à besoin d'une allure assez lente (Kaiser allait même trop vite devant !!!). Mais une fois échauffé, il peut trotter beaucoup plus vite en restant décontracté (à condition de lui rappeler périodiquement d'allonger l'encolure).

Déchausse des boots postérieures au galop au passage d'un creux (passage de ruisseau) 300m avant l'arrivée.  Je pense que le  cheval  a pris un appui qui "dévisse" pour franchir le creux (parce que les 2 pieds ont déchaussés). A la maison, j'ai déjà pas mal galopé sans déchausse pourtant. J'ai paré les pieds avant hier, par forcément judicieux, surtout avec les easy glove. J'aurai du mettre 3 tours de scotch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Ven 21 Nov 2014 - 23:44

Est-ce que tu pourrais nous faire un petit topo sur le travail "report du poids sur l'épaule gauche" dont tu parles dans le post d'Okami? Ca m'intéresse beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 22 Nov 2014 - 0:08

breizh-daglue a écrit:
Est-ce que tu pourrais nous faire un petit topo sur le travail "report du poids sur l'épaule gauche" dont tu parles dans le post d'Okami? Ca m'intéresse beaucoup !!

Je ne suis pas sûre de savoir faire un topo technique, mais je peux vous raconter mon expérience en la question avec Igor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 22 Nov 2014 - 11:05

pascaleW58 a écrit:
c'est que j'arrive à faire ralentir le cheval en lui faisant baisser/allonger l'encolure.

Tu peux nous dire comment tu fais? ça m'intéresse!

pascaleW58 a écrit:

Déchausse des boots postérieures au galop au passage d'un creux (passage de ruisseau) 300m avant l'arrivée.  Je pense que le  cheval  a pris un appui qui "dévisse" pour franchir le creux (parce que les 2 pieds ont déchaussés). A la maison, j'ai déjà pas mal galopé sans déchausse pourtant. J'ai paré les pieds avant hier, par forcément judicieux, surtout avec les easy glove. J'aurai du mettre 3 tours de scotch.

Est-ce que tu penses que tu aurais pu te passer de boots aux postérieurs pour cette course? Et même aux antérieurs? Sachant que c'était un petite distance sur un sol profond?

Sinon bilan positif pour Igor
Et je suis aussi intéressée par ton expérience sur le report de poids sur l'épaule Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 22 Nov 2014 - 18:21

Ôkami a écrit:
pascaleW58 a écrit:
c'est que j'arrive à faire ralentir le cheval en lui faisant baisser/allonger l'encolure.

Tu peux nous dire comment tu fais? ça m'intéresse!

Pour lui faire baisser/allonger l'encolure en extérieur, je mets du contact plus fort quand il lâche la main, et je rends quand il arrondi et allonge l'encolure. Je demande en général un peu de pli d'un côté aussi.

Ôkami a écrit:
pascaleW58 a écrit:

Déchausse des boots postérieures au galop au passage d'un creux (passage de ruisseau) 300m avant l'arrivée.  Je pense que le  cheval  a pris un appui qui "dévisse" pour franchir le creux (parce que les 2 pieds ont déchaussés). A la maison, j'ai déjà pas mal galopé sans déchausse pourtant. J'ai paré les pieds avant hier, par forcément judicieux, surtout avec les easy glove. J'aurai du mettre 3 tours de scotch.

Est-ce que tu penses que tu aurais pu te passer de boots aux postérieurs pour cette course? Et même aux antérieurs? Sachant que c'était un petite distance sur un sol profond?

Non, parce que le sol n'était profond que par endroits, et sur une bonne partie il y avait des zones à cailloux.
Dans le bordelais, on pouvais trouver des courses avec quasi que du terrain sableux, mais par ici, c'est différent.

Si je veux aller vite, je chausse maintenant systématiquement. (sauf si je suis "à la maison" et que je prévois un circuit bien connu sur terrain très souple).

Ca n'est pas vraiment une question de distance, si le sol était doux partout, alors ça irait pied nu. Le pb, ce sont les zones caillouteuses.

Igor a couru 60km l'année dernière pieds nus derrière sur à peu près le même type de terrain que la course évoquée ci dessus. C'est passé, mais je ne referai pas (chaussé, le cheval aurait eu bien plus de confort).
Kaiser a fait les 60 premiers km du centaure poitevin pieds nus. Idem c'est passé, mais à refaire je chausserai devant, voire même les 4 pieds. Une des raisons qui me freine à chausser est la tenue des boots aux allures vives. Si j'étais sûre de leur tenue à 100 %, alors je n'hésiterai plus. J'ai renoncé à croire que j'arriverai à faire du pied nu sur tout terrain "en entrainant plus". Parce que je ne peux pas entrainer plus. Parce que je n'ai pas envie de passer mon temps équestre à "endurcir les pieds" en faisant des km d'extérieur juste dédiés à ça. Parce que je pense qu'on ne peut pas lutter contre les conditions de vie, et que mes chevaux vivent sur un sol trop souple et sont trop gras (enfin surtout Kaiser).




Ôkami a écrit:
Et je suis aussi intéressée par ton expérience sur le report de poids sur l'épaule Smile

Ca va venir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 22 Nov 2014 - 19:13

pascaleW58 a écrit:
Ôkami a écrit:
pascaleW58 a écrit:
c'est que j'arrive à faire ralentir le cheval en lui faisant baisser/allonger l'encolure.

Tu peux nous dire comment tu fais? ça m'intéresse!

Pour lui faire baisser/allonger l'encolure en extérieur,  je mets du contact plus fort quand il lâche la main, et je rends quand il arrondi et allonge l'encolure. Je demande en général un peu de pli d'un côté aussi.

Intéressant merci, je testerai!

pascaleW58 a écrit:
Ôkami a écrit:

Est-ce que tu penses que tu aurais pu te passer de boots aux postérieurs pour cette course? Et même aux antérieurs? Sachant que c'était un petite distance sur un sol profond?

Non, parce que le sol n'était profond que par endroits, et sur une bonne partie il y avait des zones à cailloux.
Dans le bordelais, on pouvais trouver des courses avec quasi que du terrain sableux, mais par ici, c'est différent.

Si je veux aller vite, je chausse maintenant systématiquement. (sauf si je suis "à la maison" et que je prévois un circuit bien connu sur terrain très souple).

Ca n'est pas vraiment une question de distance, si le sol était doux partout, alors ça irait pied nu. Le pb, ce sont les zones caillouteuses.

Igor a couru 60km l'année dernière pieds nus derrière sur à peu près le même type de terrain que la course évoquée ci dessus. C'est passé, mais je ne referai pas (chaussé, le cheval aurait eu bien plus de confort).
Kaiser a fait les 60 premiers km du centaure poitevin pieds nus. Idem c'est passé, mais à refaire  je chausserai devant, voire même les 4 pieds. Une des raisons qui me freine à chausser est la tenue des boots aux allures vives. Si j'étais sûre de leur tenue à 100 %, alors je n'hésiterai plus. J'ai renoncé à croire que j'arriverai à faire du pied nu sur tout terrain "en entrainant plus". Parce que je ne peux pas entrainer plus. Parce que je n'ai pas envie de passer mon temps équestre à "endurcir les pieds" en faisant des km d'extérieur juste dédiés à ça. Parce que je pense qu'on ne peut pas lutter contre les conditions de vie, et que mes chevaux vivent sur un sol trop souple et sont trop gras (enfin surtout Kaiser).

Je suis d'accord avec toi, avoir un cheval pieds nus en toute circonstance est un sacerdoce...Et peu adapté en effet avec leurs conditions de vie, le mien est aussi sur un pré type "moquette", ça n'aide pas.

Avec tes histoires de godasses qui déchaussent et toutes tes expérimentations avec les gloves, tu n'as pas envie de changer d'hippos?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 22 Nov 2014 - 19:30

Ôkami a écrit:


Je suis d'accord avec toi, avoir un cheval pieds nus en toute circonstance est un sacerdoce...Et peu adapté en effet avec leurs conditions de vie, le mien est aussi sur un pré type "moquette", ça n'aide pas.

Le pré ici n'est pas de la "moquette", plus de la moitié des chevaux qui y sont restent ferrés devant sinon ils ne sont pas bien (enfin les proprios ne leur ont peut être pas donné leur chance non plus...).

Ôkami a écrit:
Avec tes histoires de godasses qui déchaussent et toutes tes expérimentations avec les gloves, tu n'as pas envie de changer d'hippos?

C'est déjà fait... la solution qui tiens le mieux sur Kaiser à ce jour est rénégades devant et épic derrières (il a couru 40km avec en endurance sans déchausser + stage Trec).

Mais j'ai déchaussé une fois une rénégade au galop (ok, probablement mal serrée), et ai déchaussé une épic aujourd'hui en montant une pente raide (en fait, une espèce de marche en pierre calcaire où Kaiser a du s'y prendre à deux fois, la première, il s'est rétamé à genoux) - le gaiter était vieux, avec un neuf ça aurait peut être tenu.
Mais je ne peux pas utiliser un gaiter neuf à chaque sortie.


Sur Igor, je n'ai pas retesté autre choses (cause coût versus usage du cheval prévu).

Le prochain essai sera probablement des floating boots pour Igor. (la taille Kaiser n'existe pas) Le coût des renegades me freine +++ (+ l'adhérence pas très bonne dans la boue), même si elle sont super pratique à mettre.

Mais les gloves sont actuellement pour moi le meilleur compromis coût/tenue de route.

La godasse qui ne déchausse jamais en usage sportif n'existe pas... easy care &co ne s'y trompent pas en développant leurs boots /fer à coller (ou à clouer).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 22 Nov 2014 - 20:47

Ok merci pour ton retour d'expérience, il paraît que les floating boots sont très bien aussi.
ça devient compliqué ces histoires de godasses quand tu commences à faire de l'endurance ou de la rando à un niveau plus soutenu Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Lun 24 Nov 2014 - 2:38

Bon, alors, l'histoire du "report de poids sur l'épaule gauche" Smile.

Topo technique : ben si vous avez un cheval qui navigue en étant toujours plus en appui sur l'épaule droite, débrouillez vous pour lui faire comprendre qu'il peut naviguer en reportant du poids sur l'épaule gauche. Et au bout d'un certain temps (genre 3 semaines  de variations assidues sur le thème?) , vous verrez peut être des asymétries bizarres au niveau des épaules diminuer…

Je ne peux pas vous dire mieux. Je peux juste vous décrire mon expérience avec Igor, pour vous dire dans quelle direction je cherche et l'effet que j'en ai vu sur le cheval.

Topo "philosophico expérimental" / retour d'expérience sur Igor :

Cela fait longtemps que je me suis aperçue qu'Igor a un creux derrière l'épaule droite. Il a aussi le pied ant. droit plus petit que le gauche.
Le diagonal droit est aussi un peu pathologique, dixit mon MF.
L'ostéo a cru la dernière fois que le cheval avait un pb à l'arrière gauche, mais après inspection me dit qu'en fait non, ce qu'il voit serai plutôt la conséquence d'un dysfonctionnement antérieur.

Bref, le Tout Pelé est un petit vélo avec une roue voilée, rien de neuf sous le soleil.

Ma grande quête actuelle de "gymnastique du cheval", outre le fait qu'elle est une suite logique de ma progression équestre personnelle, a été surtout à la base un impératif de plus en plus urgent de savoir comment réaligner les roues dudit petit vélo, sous peine de le voir se gripper définitivement avant l'heure.

Karen Rohlf dit : "beween all the crooked places, there is a place of alignement" ("quelque part entre toutes les positions tordues, se trouve une position de rectitude"). Et elle dit de balancer le cheval d'une position extrême à l'autre, pour lui donner la chance d'expérimenter un autre "schéma corporel" (un autre fonctionnement). Et donc qu'en passant d'un extrême à l'autre, à un moment donné, le cheval passe par une position où il est plus "aligné", et où il peut relâcher ses tensions. Et si on compare le cheval à un petit vélo avec une roue voilée… la position "alignée", c'est la position ou la roue est bien droite, et donc ou le vélo roule beaucoup mieux.
Là, on rejoint le Feldenkrais et l'idée qu'il faut explorer la gamme des mouvements possibles pour retrouver un fonctionnement  sain/physiologique duquel on a pu s'écarter.

KR fait ça avec les chevaux (leur faire explorer la gamme des mouvements possibles). Tu sais que le cheval a trouvé une place de "meilleur alignement" quand il donne des signes de relaxation (extension/descente d'encolure, "snort" ( = ébrouement en français ???), soupir, cheval qui mâchonne tranquillement…).

J'ai commencé à bricoler dans ce sens, autant à pied qu'à cheval. L'idée est de déterminer comment le cheval est "tordu", et de lui demander fréquemment de prendre une position opposée.
Genre s'il met toujours beaucoup de poids sur l'épaule droite, bosser à lui demander de bouger les épaules vers la gauche.
En théorie, rien de transcendant, tout le monde sait déjà ça. Ca devient transcendant par contre quand on commence à voir les effets en pratique, une fois qu'on trouve comment être un minimum efficace.

J'ai découvert en parallèle la nana du Straightness Training, et je me suis mise à travailler beaucoup à pied à l'épaule, sur des exercices du type EED et HED.
Il a fallu 3 semaines de plus à Igor pour obtenir l'amorce de HED à droite versus le HED à gauche. J'ai alors pris conscience  de l'ampleur du pb de dissymétrie question incurvation sur ce cheval.
Puis j'ai rencontré Carole, l'intervenante d'Equitation Centrée, chez Gaelle, qui m'a corrigée sur un truc important (le cheval doit garder le nez en face du milieu du poitrail dans l'EED - du coup je me retrouvais à lui repousser la tête loin de moi alors qu'avant j'avais tendance à la tirer vers moi), et m'a fait travailler à agrandir des cercles, en gardant le nez en face du milieu du poitrail.
Suite à ça, j'ai pris conscience que le cheval mettait beaucoup de poids sur l'épaule intérieure, surtout si c'était l'épaule droite.

Donc j'ai travaillé assidument l'agrandissement des cercles, surtout à main droite.
Puis j'ai continué, comme Carole me l'avait indiqué, en repoussant les épaules jusqu'à ce que le cheval amorce un demi tour sur une grande courbe (les épaules parcourant plus de chemin que les hanches - je pense que ça correspond à de la contre épaule en dedans sur une grande courbe - si on serrait la courbe au maximum, on arriverait a une pirouette autour des hanches, en contre pli)).

Je travaillais alors en caveçon. Quand j'ai commencé à  demander au cheval de vraiment  reporter du poids sur l'épaule extérieure (et surtout à reporter le poids vers l'épaule gauche), alors est apparu un curieux phénomène de cheval ayant des mouvement spasmodiques de mâchoire. Sur un mors, j'aurai dit "défense à bas bruit sur le mors d'un cheval qui se sent trop contraint". Sauf qu'il n'y avait pas de mors. Et que je ne mettais définitivement pas une contrainte forte, et que le cheval se prêtait de bonne volonté à l'exercice, même s'il faisait ce truc franchement bizarre avec sa bouche.
Au bout de quelques séances, le truc à disparu.
Il a réapparu lorsque j'ai commencé à faire les mêmes exercices au trot. Puis, avec la pratique, à rediminué.
Il s'est passé la même chose sur Kaiser.
Je suis à peu prêt sûre qu'il s'agit de l'expression au niveau de la mâchoire que l'exercice demandait au cheval de mobiliser certains muscles / de décontracter certaines tensions/ de passer dans un fonctionnement inhabituel. Je me suis mise à considérer que c'était le signe que je mettais bien le doigt sur un problème à résoudre, et je mobilisais donc le cheval jusqu'à trouver le type de mobilisation qui provoquait le phénomène.

En travaillant ainsi, je me suis rendue compte des terribles problèmes de coordination/difficulté de report de poids, de chacun des deux chevaux. A ce stade, je ne pouvais plus bosser à cheval tellement ça me paraissait inutile : si je n'étais pas capable de déplacer fluidement les épaules ou les hanches d'une simple pression de la main à pied, au pas puis au trot comment pouvais-je espérer obtenir ça à cheval ?

J'ai donc travaillé plusieurs semaines comme ça.  Beaucoup au pas, un peu au trot. En mixant ce que m'avait montré Carole, ce que je voyais de la nana du Straigthness Training et aussi un peu des DVD de B. Drummond sur le travail à pied.

Et un jour en regardant Igor, je me suis aperçue qu'il avait une espèce de grosse masse un peu gonflée triangulaire, en avant de l'épaule/garrot. Ca m'a tiré l'oeil, j'étais sûre que ça n'était pas là "avant". J'ai palpé, ça n'avait pas l'air trop pathologique. J'ai regardé de l'autre côté, c'était là aussi. J'ai alors réalisé, que ce truc, c'était peut être du muscle qui n'étais pas là avant. En arrivant chez moi, j'ai pris un bouquin d'hippologie…. et j'ai vu que ma "masse triangulaire"… c'était pile poil la partie antérieure (cervicale) du muscle trapèze.

Anatomie:
 

Et le lendemain, j'ai examiné le trou derrière l'épaule droite (versus le côté gauche), pour constater que ça ne me semblait plus aussi marqué qu'avant. (derrière l'épaule, c'est la partie thoracique du trapèze).
Pendant le travail, je me suis mise à observer cette zone… et sur certains mouvements, je vois "vivre" le muscle (on le vois "gondoler" sous la peau).

Et je n'ai pas des hallucinations mdr (parce que dès fois j'ai des doutes), une nana de la pension m'a fait une remarque en rigolant sur "le gras sur l'encolure"  peu de temps après… et j'ai eu le plaisir de lui faire vérifier à la palpation que ça n'avait pas vraiment la texture du gras…
L'ostéo, venu après cette période de travail à pied, m'a aussi donné pour consigne de bien échauffer le cheval parce qu'il avait "beaucoup de masse musculaire, ça se voit qu'il a de l'appaloose". Pour l'anecdote, je lui avait montré le cheval car le hasard à voulu qu'une nana fasse venir le même osteo qui avait vu Igor juste avant que je ne parte à Bordeaux, et qui l'avait trouvé à moitié crevard (cf compte rendu quelque part sur ce post, mars 2011) Et que j'étais curieuse d'avoir un nouveau bilan du cheval fait par le même mec 2ans et demi après.

En parallèle, je me suis aussi aperçue que le cheval, une fois le travail terminé et qu'il roupillait devant la porte en attendant que son pote ai bossé, se reposait arrêté au carré… et bien moins "sous lui devant" que dans mon souvenir.

Et tout ça en ayant travaillé uniquement à pied, et très majoritairement au pas.

Pour terminer, au niveau "trucs lus ailleurs mais liés à la question" :

- il y a un mec qui s'appelle JP Giacomini qui dit (entre autres) que les blocages (musculaires) sur les antérieurs sont une cause majeure de locomotion dégradée. Il a développé une méthode qu'il appelle "endotapping" qui s'avère bien plus intéressante que je ne l'avais jugée au premier abord. J'avais failli vous faire un post sur le sujet à l'époque où je l'ai découvert.

- lu un retour d'expérience sur le blog d'easy care, où la nana dit que pour améliorer les aplombs, plutôt que d'avoir un pareur qui essaye encore et encore de corriger la chose "du bas vers le haut" (corriger le pied en espérant voir la locomotion s'améliorer), il faut mieux gymnastique le cheval, ce qui l'équilibrera "du haut vers le bas" (l'amélioration de la locomotion améliore les aplombs) :
"It was pointed out that most horses do naturally have a dominant side and if you look closely, the hoof on the dominant side will have a lower angle than the hoof on the weaker side. Doing various gymnastic exercises with your horse to strengthen the weak side will help even out the hoof angles to make both front feet closer to matching so our farriers don't have to try to correct things from the bottom up over and over. This is distincly obvious in my own mare and now that I am aware I will be working hard to adjust her strength and balance from the top down! - "
Bon, ok, à ce sujet j'ai encore pas mal de boulot sur mes chevaux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piou
Novice


Messages : 66
Date d'inscription : 02/11/2011
Localisation : Yonne

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Lun 24 Nov 2014 - 22:00

Très instructif.  
Aloa a aussi une "bosse" au niveau de la partie cervicale du trapèze. Mais sur elle ça ressemble plus à une contracture qu'à un muscle développé correctement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 25 Nov 2014 - 16:55

Super intéressant, merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Jeu 27 Nov 2014 - 15:42

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 29 Nov 2014 - 19:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Aujourd'hui à 16:41

Revenir en haut Aller en bas
 
IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» l'appaloosa et l'obstacle
» Un gars de la Loire...
» un bien beau caferacer, hein les gars ?
» Indian, hongre Appaloosa PP , 6 ans , Bai Blanket
» l'appaloosa en équitation classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: