CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Eric
Militant


Messages : 228
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Eure et Loir (entre Chartres et Le Mans)

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 15 Jan 2013 - 12:39

Ces questions d'intégration me rappellent une anecdote assez ancienne.

Je groomais ma douce et tendre épouse sur un CSI qui avait lieu dans un grand parc qui comprenait aussi un parcours de cross.
Elle était déjà passée (grand prix du dimanche, probablement) et, comme d'habitude, elle me laisse la jument pour regarder passer les derniers concurrents.
La jument venant de fournir un gros effort, toujours comme d'habitude, je pars me balader avec elle (en main ou à cru) pour qu'elle se dégourdisse les pattes.
Je vous passe les détails mais j'en arrive à la monter (a cru et en licol) pour passer une rivière sans me mouiller... et comme elle est contente et qu'elle a envie de jouer... et bien on joue!
Et nous voilà a débouler au petit galop dans divers obstacles aquatiques et à patauger joyeusement dedans clown

Jusqu'à ce qu'on entende très clairement à la sono, entre deux annonces qui concernaient les départs des concurrents : "Nous rappelons au propriétaire de l'équidé qui se trouve sur le parcours de cross qu'il est sur un concours de saut d'obstacle INTERNAZIONAAAAL, les chevaux doivent être montés avec une selle et un filet, les cavaliers doivent porter une bombe, un pantalon blanc, une chemise et une cravate blanche, une veste sombre. Les grooms ne sont autorisés à monter que dans la carrière prévue à cet effet. Veuillez descendre de cheval!".
(retranscrit de mémoire mais c'était qqch de ce style)

Après avoir bien étudié la question, je précise qu'il n'y avait aucun problème de responsabilité (en cas d'accident) derrière ça et que j'étais suffisamment loin pour ne pas perturber le déroulement du concours (totalement hors de vue de la carrière).
On n'est vraiment pas du même monde. Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 15 Jan 2013 - 13:05

Trop boonnnnn ton histoire !

Je penserai à toi quand je ferai du skijo sur la carrière d'obstacle ce WE Smile .

(croisez les doigts, y'a plein de neige aujourd'hui... et ça peut peut être tenir jusqu'à samedi, au vu de la météo )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon


Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 41
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 15 Jan 2013 - 14:01

Terrible ton histoire Eric

Bon Pascale on croise les doigts pour ta neige. Ici j'en viens à douter qu'on aie un hiver cette année...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 24 Fév 2013 - 17:36

Ôkami a écrit:


Citation :
A côté de ça, ça fait 3 semaines que je donne à manger à cette andouille d'Igor à chaque fois qu'il se couche pour se rouler, et il n'a toujours pas bien pigé le truc

J'ai lâché l'affaire au bout de 3 mois avec le mien. Code vocal + récompense, mais rien à faire. On va passer par la méthode longue et chiante au stick malheureusement.
Mais derrière je crois qu'il y a un gros manque de confiance de la part du cheval, qui ne se laisse pas vraiment aller.
(...) En revanche, en un an et demi de vie commune à lui rendre visite quasi quotidiennement, je n'ai jamais pu l'approcher couché, je l'ai d'ailleurs rarement vu dormir ou somnoler. L'apprentissage de la révérence est actuellement très laborieux, poser un genou à terre est incompréhensible pour lui, je dois tout décomposer et me contenter de très, très peu et féliciter énormément pour ne pas le "vexer"...

La confiance, je l'ai :

- je peux courir vers lui sil est couché sans qu'il se relève
- une fois couché, je peux le flatter partout, pas de pb
- la révérence/mise à genoux (je n'ai pas vraiment la révérence, qui est une figure que je n'aime pas, et que j'ai transformé en mise à genoux en vue du couché- la mise à genoux en soi, ça n'est pas non plus un truc que j'aime)

La méthode au stick, je me heurte à l'incompréhension du cheval qui, une fois à genoux, ne cherche pas à faire tomber les fesses. Donc je voulais avoir le code vocal pour qu'il se couche en liberté, et pour lui faire piger ensuite que quand je demande la mise à genoux, c'est pour se coucher.

Quand je suis dans "le contexte qui va bien", j'arrive à provoquer l'envie de se rouler, et il a bien compris que quand je fonce vers lui est qu'il est au sol, c'est pour récompenser. Les bons jours, j'arrive à le faire se coucher 2 ou 3 fois d'affilée, mais en étant pas pressée du tout (il lui faut parfois plusieurs minutes pour se décider). Les mauvais, que dalle, ça ne fonctionne pas, et il ira se rouler quand j'aurai le dos tourné.


Hors contexte, ça ne fonctionne absolument pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 24 Fév 2013 - 22:05

Citation :
La méthode au stick, je me heurte à l'incompréhension du cheval qui, une fois à genoux, ne cherche pas à faire tomber les fesses. Donc je voulais avoir le code vocal pour qu'il se couche en liberté, et pour lui faire piger ensuite que quand je demande la mise à genoux, c'est pour se coucher.

D'accord, je vois! C'est effectivement la méthode la plus facile à essayer.
Juste une idée (car je suis encore loin de tout ça): une fois à genoux, j'imagine que tu as essayé de ployer l'encolure? Aucun résultat?
Egalement, as-tu essayé de solliciter les postérieurs au stick? Quitte à lui apprendre (avant la mise à genou) qu'une touchette au stick derrière la cuisse demande un ploiement des postérieurs?

Autrement je me disais que la saison n'était pas très propice aux roulades...Peut-être attendre le retour des beaux jours et doucher la bestiole avant?

Citation :
Hors contexte, ça ne fonctionne absolument pas.

C'est donc à priori que ce n'est pas très clair pour lui, n'est ce pas?
Donc soit il faut chercher une méthode qu'il comprenne mieux, soit persévérer (et c'est là où c'est dur à déterminer je trouve!), mais dans la mesure où tu as sa confiance, ça ne devrait plus être très compliqué Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 24 Fév 2013 - 22:19

Ôkami a écrit:

Juste une idée (car je suis encore loin de tout ça): une fois à genoux, j'imagine que tu as essayé de ployer l'encolure? Aucun résultat?

J'ai essayé. Il sent qu'il va tomber et au lieu de laisser aller, il se relève.


Citation :
Egalement, as-tu essayé de solliciter les postérieurs au stick? Quitte à lui apprendre (avant la mise à genou) qu'une touchette au stick derrière la cuisse demande un ploiement des postérieurs?

Pas encore essayé mais c'est sur ma liste des trucs à tenter.

Citation :
Autrement je me disais que la saison n'était pas très propice aux roulades...Peut-être attendre le retour des beaux jours et doucher la bestiole avant?

Non, au contraire, j'ai la chance qu'il se roule quasi systématiquement au manège, et ce probablement parce que je lui enlève sa couverture qu'il a sur le dos toute la journée.
Aux beaux jours, fini la couverture >>> pas sûre qu'il se roule.(sauf à le mouiller, effectivement)

Citation :
Citation :
Hors contexte, ça ne fonctionne absolument pas.

C'est donc à priori que ce n'est pas très clair pour lui, n'est ce pas?

Je pense que le truc reste nébuleux pour lui.

Citation :

Donc soit il faut chercher une méthode qu'il comprenne mieux, soit persévérer (et c'est là où c'est dur à déterminer je trouve!), mais dans la mesure où tu as sa confiance, ça ne devrait plus être très compliqué Wink

En fait, le coup de la récompense quand il se roule, c'est déjà une tentative de changement de méthode pour qu'il comprenne mieux...
Je persévère, parce que à part perdre mon temps, je ne voit pas ce que je risque.
Par contre, je ne persévère pas dans la méthode au stick parce que je vois bien que j'use sa bonne volonté, à redemander sans cesse la mise à genoux sans arriver ensuite à ce que je veux. Il faut que j'ajoute une étape : soit le code vocal acquis en liberté, soit le ploiement des postérieurs sur demande, soit... autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Lun 25 Fév 2013 - 14:40

Citation :
Non, au contraire, j'ai la chance qu'il se roule quasi systématiquement au manège
[...]
En fait, le coup de la récompense quand il se roule, c'est déjà une tentative de changement de méthode pour qu'il comprenne mieux...

J'essaie de réfléchir avec toi (enfin si ça t'intéresse, t'as peut-être déjà fait le tour de la question Very Happy ); comment opères-tu lors de ses roulades?
Tu le laisses en liberté dans le manège et viens vers lui dès qu'il se couche pour le récompenser et lui donner le code vocal, c'est bien ça?
Tu as essayé de le faire en longe (ok, faut être patient parfois MDR) en tapotant le sol avec le stick+code vocal?

Citation :
Il faut que j'ajoute une étape : soit le code vocal acquis en liberté, soit le ploiement des postérieurs sur demande, soit... autre chose.

Oui, t'as complètement raison. Pour rebondir sur une autre idée, j'avais lu sur les Barokeurs que Magali demandait la mise à genoux encolure ployée (et non pas une fois que le cheval est à genoux), pour ensuite faciliter le couché...

En tout cas n'hésites pas à poster l'avancement de ce travail, ça m'intéresse fortement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Lun 25 Fév 2013 - 14:56

Ôkami a écrit:


J'essaie de réfléchir avec toi (enfin si ça t'intéresse, t'as peut-être déjà fait le tour de la question Very Happy ); comment opères-tu lors de ses roulades?
Tu le laisses en liberté dans le manège et viens vers lui dès qu'il se couche pour le récompenser et lui donner le code vocal, c'est bien ça?
Tu as essayé de le faire en longe (ok, faut être patient parfois MDR) en tapotant le sol avec le stick+code vocal?

Presque.
Ca, c'est ce que j'ai fait au tout début, encore que je ne donne jamais le code vocal après, parce que je pense que ça ne sert à rien.Donc au début, pas de code vocal si j'arrive après qu'il est touché le sol, je le bourre juste de granulés dès qu'il est au sol.

Ensuite : dès qu'il faisait mine de se coucher (gratte, plie les genoux) >>> ordre vocal "couche" + je tape par terre avec la main et/ou gratte dans le sable avec le pied. Je ne tapote plus par terre avec le stick, ça l'inhibe.


Maintenant lorsque je sais qu'on est dans le bon contexte (il n'a encore rien amorcé), ordre vocal, grattement avec le pied&co, eventuellement je le pousse un peu pour qu'il amorce le mouvement de "tourner en cherchant le meilleur coin pour se rouler". Et ça fini par marcher, mais ça n'est pas immédiat. Récompense/bourrage au granulé. Je le flatte partout, et continue de donner à manger à intervalles réguliers.
Puis soit je le laisse se rouler, soit je lui demande de se relever (pour qu'on puisse recommancer le protocole).




Citation :
Tu as essayé de le faire en longe (ok, faut être patient parfois MDR) en tapotant le sol avec le stick+code vocal?


Essayé, mais pas longtemps. Stick + longe, le canasson n'est pas dans le bon état d'esprit pour se relâcher et avoir envie de se rouler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Lun 25 Fév 2013 - 21:37

Citation :
Essayé, mais pas longtemps. Stick + longe, le canasson n'est pas dans le bon état d'esprit pour se relâcher et avoir envie de se rouler.

C'est peut-être justement là-dessus qu'il faudrait travailler alors, non? La mise à genoux, tu la demandes avec ou sans stick? En liberté ou en longe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 26 Fév 2013 - 0:33

Ôkami a écrit:
Citation :
Essayé, mais pas longtemps. Stick + longe, le canasson n'est pas dans le bon état d'esprit pour se relâcher et avoir envie de se rouler.

C'est peut-être justement là-dessus qu'il faudrait travailler alors, non? La mise à genoux, tu la demandes avec ou sans stick? En liberté ou en longe?

Avec stick, en longe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 26 Fév 2013 - 1:12




Dernière édition par pascaleW58 le Mar 26 Fév 2013 - 1:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 26 Fév 2013 - 1:22

Là c'est loupé, mais c'est ce qui se passe au fond qu'il faut regarder... (il faisait déjà ça avant que je n'entreprenne "l'exo du tapis")

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mar 26 Fév 2013 - 15:55

pascaleW58 a écrit:
Ôkami a écrit:
Citation :
Essayé, mais pas longtemps. Stick + longe, le canasson n'est pas dans le bon état d'esprit pour se relâcher et avoir envie de se rouler.

C'est peut-être justement là-dessus qu'il faudrait travailler alors, non? La mise à genoux, tu la demandes avec ou sans stick? En liberté ou en longe?

Avec stick, en longe.

C'est peut-être pour ça (ou peut-être pas MDR). Tu travailles en longe et en stick pour demander la mise à genoux, mais du coup t'as un cheval qui n'est pas "dans le bon état d'esprit" pour se coucher ensuite.
Merci pour les vidéos en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Jeu 21 Mar 2013 - 20:13

Effort, décontraction et respiration du cheval : le cas Igor.

Jusqu'à il y a peu, je ne m'étais jamais vraiment penchée sur la question de la respiration de la bestiole.
Sur ma propre respiration, si, après une année de galère passée en apnée à cause du stress, je ne sais que trop bien l'impact que le fait d'être contractée peut avoir sur ma façon de respirer. J'ai connaissance aussi des notions de "repiration ventrale" versus la "respiration haute".


Côté cheval, j'avais déjà remarqué qu'Igor ne respirait pas toujours bien : lors de notre première course d'endurance en 2012, il avait fini très essoufflé, et surtout mis du temps à récupérer (course courue avec un cheval retenu mais voulant aller ventre à terre, contracté ++).
Il y a eu l'épisode ténia, ou je me suis retrouvée avec un cheval extrêmement essouflé, là, il y avait pathologie, mais ça m'a polarisée là dessus (surtout après l'année à Zone R qui m'a pas mal "sensibilisée" au fléau des pb respiratoires...).


Et puis récemment, en étudiant les vidéos de K. Rohlf, je vois qu'elle prête beaucoup d'attention à la façon dont le cheval change de respiration lorsqu'il se met à fonctionner de manière décontractée.
Et puis aussi à la façon dont le cheval "renacle" (to snort en anglais), ce qui se produit chez un cheval qui relâche ses tensions.

En revenant du Jumping de Bordeaux, je lisais dans le train le bouquin de M. Robert. Et il racontait s'être aperçu un jour que le cheval de son élève "n'avait pas respiré depuis le bout du petit côté", ce qu'il associait au fait que l'élève retenait aussi son souffle (par contaction/appréhension).

Ma séance suivante au manège avec Igor, lors d' un cercle au galop pas terrible du tout avec un cheval contracté (alors que je m'appliquais moi à essayer de bien respirer "par le ventre", comme je le fais quand j'y pense)... je me suis aperçue... que le cheval ne respirait quasiment pas. Je repasse au pas, et voit bien qu'il reste plus essouflé que ce que justifierai un unique cercle de galop, ce qui est bien le symptôme qui m'inquiète chez lui. Mais là, je commence à piger que ça n'est pas tant l'effort qui l'essouffle... que le fait qu'il ne "respire plus" quand il se contracte (enfin j'espère qu'il n'y a pas autre chose de sous jacent, mais là n'est pas mon propos). Et je me demande dans quelle mesure ça contribue au fait que je ne suis pas vraiment capable d'aligner avec lui plus d'un ou 2 cercles au galop avant qu'il passe en mode "fuyant" (ça correspond peut être au temps ou il peut tenir en pseudo apnée).

J'ai déjà aussi remarqué depuis longtemps que quand Igor est "heurté" par quelquechose (au sens psy), il émet une sort de hoquet de blocage de respiration (tout comme un humain). Kaiser fait pareil quand il pense que je suis sur le point de lui taper dessus.

Donc tout ça mis bout à bout, je prête actuellement grande attention à comment le cheval respire, et je constate que :

- quand le cheval décontracte sa ligne du dessus et part en extension d'encolure, il "renifle/renacle" fréquement dans les instants qui suivent. Il ne fait jamais ça s'il est contracté, c'est vraiment associé au relâchement.
Il commence à le faire au galop, et c'est justement associé au fait que l'on flirte avec l'extension d'encolure au galop en ce moment.
- j'arrive parfois à galoper sur un cercle au manège sans que le cheval ne se contracte, et je n'ai plus alors cette impression de cheval ne respirant plus. Ca me fait penser que je n'ai pas remarqué d'essoufflement anormal dans ce cas là, mais à vérifier.

- il m'est arrivé une unique fois pour le moment, d'avoir le cheval décontracté au galop et qui s'est mis à faire "ce bruit" de vibration des naseaux/ronflement qu'on entend parfois et que j'associais à un cheval déroulant un effort (très inhabituel chez Igor). Je ne sais pas encore comment l'interpréter.[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Ven 22 Mar 2013 - 1:05


La vidéo s'est bizarrement téléchargée, je crois qu'il manque le bout de la fin... (+ image et son qui se décalent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Ven 22 Mar 2013 - 15:38

pascaleW58 a écrit:
Effort, décontraction et respiration du cheval : le cas Igor.
J'ai connaissance aussi des notions de "repiration ventrale" versus la "respiration haute".
[i]

observations extraordinairement intéressantes !!!

ma prof de chant/voix/psy m'a montré récemment comme respirer profondément sans forcer et en laissant venir l'inspiration suivante . J'ai constaté que le poney remarque et marque le changement de respiration quand je travaille cela à cheval. Il ne marque pas du tout le moment où je commence à respirer profondément à partir des pieds (=respiration ventrale j'imagine ) mais bien le moment où je garde cette respiration sans la provoquer ... c'est net et immédiat chez lui .
Chais pas si c'est très clair ou vraiment ésotérique en tout cas ça m'a débloqué pas mal de truc , niveau respiration et voix chantée ...

et chouette bounce pour le coucher !!! Je vois bien le Ké faire du saut d'Igor couché ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Ven 22 Mar 2013 - 19:11

Citation :
observations extraordinairement intéressantes !!!


Hé, hé, hé... ça fait partie des découvertes importantes du moment, et je savais bien que ça allait te plaire Wink.


Citation :
ma prof de chant/voix/psy m'a montré récemment comme respirer profondément sans forcer et en laissant venir l'inspiration suivante .


Faudra que tu m'explique ça la prochaine fois qu'on se voit.
A ce propos, l'histoire de la chaise et de la descente de l'un ou l'autre des ischions, ça valait le coup qu'on en rediscute en vrai... (d'ailleurs, si tu as le temps, jette un coup d'oeil ici p4 colonne à droite, est-ce que pour toi c'est bien de la même chose dont il est question ?)

Citation :
J'ai constaté que le poney remarque et marque le changement de respiration quand je travaille cela à cheval. Il ne marque pas du tout le moment où je commence à respirer profondément à partir des pieds (=respiration ventrale j'imagine ) mais bien le moment où je garde cette respiration sans la provoquer ... c'est net et immédiat chez lui .


Qu'est-ce qu'il fait ?
Je ne visualise pas trop le "respirer à partir des pieds" mais ça doit être une autre façon de décrire la respiration "basse".

Citation :
Chais pas si c'est très clair ou vraiment ésotérique en tout cas ça m'a débloqué pas mal de truc , niveau respiration et voix chantée ...

Dans mes découvertes récentes, il y a aussi le fait que j'arrive à déclencher mes transitions pas/trot et trot/galop... avec juste une inspiration profonde.

La "bonne utilisation de soi" (dont la respiration), et la voix chantée... c'est tout un monde. Le peu que j'ai touché à ce sujet à toujours été extrêmement intéressant.

Citation :
et chouette bounce pour le coucher !!! Je vois bien le Ké faire du saut d'Igor couché ...

Mouai, sauf que hors contexte, nada, encéphalogramme plat. (et puis le Ké, il est tout boiteux Mad )
J'arrive maintenant à faire coucher Kaiser comme ça aussi, en étant trèèèèèès patiente (il doit gratter au moins pendant 5 bonnes minutes avant de se décider), et dans le bon contexte.
Comment tu t'es dégagée du contexte, avec Nimbus ? Ca a pris beaucoup de temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Ven 22 Mar 2013 - 22:34

pascaleW58 a écrit:




Citation :
ma prof de chant/voix/psy m'a montré récemment comme respirer profondément sans forcer et en laissant venir l'inspiration suivante .


Faudra que tu m'explique ça la prochaine fois qu'on se voit.

no problem

pascaleW58 a écrit:
A ce propos, l'histoire de la chaise et de la descente de l'un ou l'autre des ischions, ça valait le coup qu'on en rediscute en vrai... (d'ailleurs, si tu as le temps, jette un coup d'oeil ici p4 colonne à droite, est-ce que pour toi c'est bien de la même chose dont il est question ?)

je te redis ça quand j'aurais lu le truc et je lirai le truc quand j'aurais dormi

pascaleW58 a écrit:
Citation :
J'ai constaté que le poney remarque et marque le changement de respiration quand je travaille cela à cheval. Il ne marque pas du tout le moment où je commence à respirer profondément à partir des pieds (=respiration ventrale j'imagine ) mais bien le moment où je garde cette respiration sans la provoquer ... c'est net et immédiat chez lui .


Qu'est-ce qu'il fait ?

Il bouge les oreilles vers l'arrière , les deux en même temps . Ca correspond chez lui à la perception d'une demande qu'il ne comprend pas . Donc ça veut dire qu'il perçoit cette respiration précise.

pascaleW58 a écrit:
Je ne visualise pas trop le "respirer à partir des pieds" mais ça doit être une autre façon de décrire la respiration "basse".

en fait c'est une image mentale de la colonne d'air qui monte . Moi j'ai tendance à forcer l'inspiration ( pour la rendre plus profonde en quelque sorte ) et à la faire se bloquer au niveau des épaules au lieu de la faire cheminer jusqu'au dessus de ma tête ..

pascaleW58 a écrit:
Dans mes découvertes récentes, il y a aussi le fait que j'arrive à déclencher mes transitions pas/trot et trot/galop... avec juste une inspiration profonde.

Là clairement tu as une longueur d'avance sur moi



pascaleW58 a écrit:
Comment tu t'es dégagée du contexte, avec Nimbus ? Ca a pris beaucoup de temps ?

Dès le début il a considéré ça comme une astuce très aisée pour se procurer des bonbons . Du coup il le proposait plutôt spontanément un peu partout ..
d'autant que j'avais adapté à ma sauce la technique des cosaques et qu'il devait donc se coucher pour se procurer sa ration Il y a eu quelques séances test de sa part mais je l'ai toujours eu à l'usure ... du coup il sait que pour se débarraser de moi il devra se coucher d'une manière ou d'une autre
Après, j'ai toujours quelques soucis de délais aussi ( cf Equestria) Depuis j'ai intégré une peu de renforcement négatif en tapotant de plus en plus fort en arrière de la sangle jusqu'à ce qu'il initie le mouvement ( en conservant le renforcement positif ).Je n'ai pas encore essayé dans des situations de spectacle par exemple .. à voir à l'usage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 24 Mar 2013 - 10:14

breizh-daglue a écrit:


pascaleW58 a écrit:
Dans mes découvertes récentes, il y a aussi le fait que j'arrive à déclencher mes transitions pas/trot et trot/galop... avec juste une inspiration profonde.

Là clairement tu as une longueur d'avance sur moi


Pour te refaire l'historique de la chose.
Cela fait longtemps (2 ans ?) que pour mes transitions arrêt/pas et pas/trot, j'utilise un "appui du bassin" vers le bas et vers l'avant sur la selle (difficile à décrire), suite à une séance avec NF, qui avait du me montrer comment elle demandait à l''assiette la transition arrêt/pas (que je ne suis pas sûre d'avoir bien saisi) et ensuite j'ai bricolé sur Igor pour essayer de trouver "le truc qui va bien". Kaiser y réagit très bien aussi.

Puis récemment, je regardais une vidéo de K. Rohlf sur les transitions montantes à la longe, où elle expliquait comment elle utilisait sa respiration (inspirer "emmagasiner de l'énergie") puis expirer ("projeter de l'énergie" en envoyant le cheval dans l'allure voulue). Donc évidemment, ma séance au manège suivante, je me suis entrainée en longe. Et une fois à cheval, l'idée m'est venue d'utiliser ma respiration pareil. Donc j'inspire profondément, respiration profonde et basse parce que je sais par ailleurs que c'est une respiration qui décontracte, et qu'un de mes pb, c'est un manque de décontraction. Dans l'idée de demander au cheval de partir au trot quand je vais expirer. Sauf que le cheval est parti sur l'inspiration, sans que je ne lui ai rien demandé.
J'ai recommencé, il a fait la même chose. Et j'ai percuté que quand j'inspire profondément, ça provoque à peut près ce même "appui du bassin" que j'utilise pour mes transitions montantes.

Pour le galop, je n'utilisais pas cet appui du bassin (à tort, m'a expliqué Igor ensuite). Pour partir au galop (du pas ou du trot), je décale mon bassin pour avancer la hanche du côté du pied voulu, et ensuite, je bricolais un un truc du genre "appui fesse extérieur + pression jambe intérieur si rien ne se passe. Ca ne fonctionnait pas bien à tout les coups : parfois joli départ, parfois cheval qui se contracte, ce que j'associais à un manque de stabilité et de décontraction de ma part.
Donc toujours à but de décontraction de la cavalière, une fois au galop, j'essayai souvent de faire la respiration basse. Et puis un jour, je me suis dis qu'il fallait que je respire profondément avant de demander le départ, pour le demander dans un état le plus décontracté possible. Donc je me suis préparée à mon départ au galop en ajustant un peu ma position (léger décalage des hanches, poids un peu sur l'extérieur), j'ai commencé à inspirer profondément… et le cheval est parti au galop. Je me suis sentie bête : après ma découverte au trot, il ne m'était pas venu à l'idée d'essayer pour le galop (vu que je n'employais pas cet "appui du bassin" pour le galop).
Le phénomène est extrêmement reproductible et je trouve ça fabuleux…


breizh-daglue a écrit:
pascaleW58 a écrit:
Comment tu t'es dégagée du contexte, avec Nimbus ? Ca a pris beaucoup de temps ?

Dès le début il a considéré ça comme une astuce très aisée pour se procurer des bonbons . Du coup il le proposait plutôt spontanément un peu partout ..
d'autant que j'avais adapté à ma sauce la technique des cosaques et qu'il devait donc se coucher pour se procurer sa ration


Quand il se couche, je donne des poignées de granulés tant qu'il reste couché… et je refuse de lui en donner quand il se relève (ou évidemment, tant qu'il n'est pas couché).
Vendredi soir, victoire, Kaiser s'est recouché une seconde fois…


breizh-daglue a écrit:
Après, j'ai toujours quelques soucis de délais aussi ( cf Equestria) Depuis j'ai intégré une peu de renforcement négatif en tapotant de plus en plus fort en arrière de la sangle jusqu'à ce qu'il initie le mouvement ( en conservant le renforcement positif ).Je n'ai pas encore essayé dans des situations de spectacle par exemple .. à voir à l'usage ...

C'est mon idée aussi.
Faire comprendre le truc avec du renforcement positif, puis ajouter le renforcement négatif pour accélérer le mouvement si besoin + l'obtenir hors contexte favorable. Mais je n'en suis pas encore là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 20 Avr 2013 - 23:05

Cet après midi, à l'écurie, soufflait un "vent de concours" : une grosse compèt' était organisée sur le terrain du club voisin, à 500m, et donc ça a du être le branle bas de combat toute la journée.
"Tiziano", le bestiau qui a son box en face de l'aire de pansage et qui secoue un peu sa porte d'habitude de voir le tout pelé manger sa ration … était complètement bargeot à se mettre debout dans le box de contrariété.
Moi, je n'avais rien à voir avec l'agitation générale, j'étais très calme et j'ai raconté des histoires à Tiziano pur qu'il se calme le temps qu'Igor finisse de manger. Seulement voilà, Igor a "épongé" l'énervement ambiant, et il m'a fallu du temps pour qu'il retrouve décontraction et concentration, après 4 ou 5 crottins de stress (alors que d'habitude, quand j'ai de la chance, zéro crottin à ramasser). Et le truc intéressant du jour : il a "clappé" une ou deux fois des dents au démarrage de la séance, alors que je n'avait pas encore ajusté mes rênes. C'est vraiment un signe de mal être et de tension, décorrélé des actions de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Mer 22 Mai 2013 - 17:30

Etat des lieux "galop" , fin avril 2013 :

- extension d'encolure au galop en longe sporadique, mais rarement maintenue sur plusieurs foulées. Allure qui se détraque vers un galop bizarre (désuni ?) à 4 temps quand le cheval propose de garer un peu la tête en bas. Remonte et se contracte si je renvoie en avant. Je choisi de tolérer l'allure lente un peu détraquée, en estimant qu'il lui faut un peu de temps pour retrouver de la coordination en ayant la tête en bas. Aux débuts de l'extension au trot, il ralentissait aussi +++.

- extension d'encolure au galop monté sporadique au manège, mais une belle séance faite en carrière avec galop qui se cadence et encolure horizontale
- suite à stage HA, quelques belles amorce de galop "souple", encolure haute mais cheval décontracté, sur des demis cercles.

Je voudrai avoir l'extension au galop de manière stable avant de tenter de vraiment travailler au galop, et je sens qu'on en est pas si loin. Mais que le manège est trop petit (20x40) pour que le cheval y arrive >> il faut que je stabilise ça sur de très grandes courbes en carrière (taille obstacle, 40x70 ?) (même constat à Zone R à l'automne dernier : j'avais des amorces d'extension uniquement sur grand terrain, et pas grand chose dans la carrière (20m de large)).

Mercredi 8 mai : en carrière, tentative de galop la tête en bas. Le cheval fini immanquablement par accélérer, il n'arrive pas à se cadencer en extension d'encolure. Jusque là, je lui demandais alors de rompre au trot, et de trotter ensuite tête en bas.

Pour la première fois j'arrive à stopper l'accélération en lui demandant de remonter la tête sans le contracter. Et miracle, j'arrive à alterner tête en bas/remontée/retour en bas sans que le cheval ne se contracte. Je ne fais pas des kilomètres comme ça (2 cercles max), mais il y a du progrès. Plus facile à main droite.

Jeudi 9 mai : j'ai pu enchainer à plusieurs reprises des cercles au galop sur un cheval décontracté et relativement stable dans son attitude… une grande première. J'ai même pu demander des reports de poids vers l'extérieur avec ma jambe interne : ça a fonctionné, et le cheval ne s'est pas contracté.

Vendredi 10 mai. Extérieur - 1h au trot, un peu de galop, à visée entraînement de fond pour l'endurance. Le terrain est globalement caillouteux, j'ai chaussé les 4 godasses pour ne pas être limitée. Premier trot marteau piqueur, je n'arrive pas à le décontracter. Mais ça n'est pas si inhabituel que ça, je suis juste un peu déçue parce que je sais qu'une locomotion meilleure serai possible. Trots suivants : le cheval n'avance pas des masses, mais veut bien descendre un peu la tête (à l'horizontale). Vu que je cherche le trot lent en extérieur, je le laisse dans cette petite vitesse. RAS au galop, ça avance et ça n'est pas vraiment décontracté, mais pas "raide" non plus. Habituel.
2h de camion le soir, RAS a l'embarquement/débarquement, pas de raideur visible.

Samedi 11 mai. Le cheval est à la limite de la boiterie, et à l'observer dans le pré on voit qu'il ne sait pas sur quel antérieur se poser, mais le phénomène n'est pas dramatique.

Dimanche 12 mai. Courte sortie au pas. Est normal sur le mou, un peu raide sur le dur (goudron), mais avance gaillardement malgré tout. Cailloux ou goudron idem : il se raidi mais ne ralenti même pas>> ne semble pas être un pb de pieds.


Lundi 13 mai - longe - le cheval a fini par prendre une locomotion apparemment normale au bout d'un bon moment, mais au trot c'est mis à faire ce bruit "d'air dans le fourreau", chose que de mémoire je n'ai jamais entendu chez lui (?)). Ne donne pas franchement d'extension d'encolure, ne renverse pas l'encolure non plus, ce qui est une régression de quasi un an...

Mardi 14 - longe - Le bruit à disparu. Dispositif de barres au sol en croix pour voir si ça aggrave ou pas la raideur/le manque d'amplitude. ca n'aggrave pas. Le cheval semble globalement aller mieux. L'extension au trot n'est pas réapparue.

Jeudi 16 - monté. Séance moyenne, ne donne pas franchement d'extension d'encolure, ne renverse pas l'encolure non plus.

Vendredi 17 - bricolages avec Sandrine, montée à cru. Pas quasi normal, amplitude peut être un peu restreinte. Idem au trot.

Samedi 18 mai - extérieur (1h30): cheval "comme d'habitude", marche décontracté et vite +++, trot contracté habituel car je le freine, mais pas d'impression de blocage anormal.

20 mai - monté, avec échauffement à la longe - Extension d'encolure au trot "comme avant". Galop monté : pas terrible, mais chose inédite, apparition d'un galop "marteau piqueur", que j'ai réussi à faire passer en galop plus "souple" sur quelques foulée. Le galop "marteau piqueur" est nouveau, avant, quand ça n'allait pas, c'était une accélération.

21 mai - longe - cheval contracté au pas au démarrage, devient normal en cours de route. Extension d'encolure au trot comme "avant". Nouveau : extension d'encolure au galop maintenue sur au moins 1/4 de cercle. Locomotion en extension d'encolure qui ressemble à du vrai galop > effet probable d'une remise en avant lorsque l'allure est à la limite de se détraquer. RMQ : c'est une première qu'il conserve la tête en bas quand je remet en avant.

Hypothèse (foireuse ou pas) : Vu que la boiterie d'avant équestria était peut être liée au déblocage de l'extension d'encolure au trot (qui avait pas mal chamboulé la mécanique), p'têtre qu'il se passe la même chose pour le galop ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey30
Militant


Messages : 112
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Sam 25 Mai 2013 - 20:13

Tu penses donc que la boiterie serait en fait une grosse raideur du au travail en extension d'encolure?

Quand tu bosse l'extension, tu te met comment dans ta selle? Assise ou en suspension?

Moi j'ai un cheval spécialiste de l'extension d'encolure, il me sort ça a toute les sauces, et c'est pas mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 26 Mai 2013 - 0:27

Audrey30 a écrit:
Tu penses donc que la boiterie serait en fait une grosse raideur du au travail en extension d'encolure?

En quelque sorte. Je pense qu'en ayant galopé la tête en bas, le cheval a étiré des muscles contractés depuis très longtemps.
L'extension demande au cheval de modifier radicalement son fonctionnement, il a 17 ans... et a jusqu'il y a peu fonctionné quasi uniquement en étant contracté au galop. Donc que des raideurs apparaissent suite à cette modification radicale ne me surprend pas tellement.

Note que je ne peux pas être sûre à 100% non plus qu'il s'agisse de ça. (il faudrai une expérience sur plusieurs chevaux)

Citation :

Quand tu bosse l'extension, tu te met comment dans ta selle? Assise ou en suspension?

L'un ou l'autre, selon les sensations du jour. En ce moment, j'aurai plutôt tendance à me mettre en suspension.


Citation :
Moi j'ai un cheval spécialiste de l'extension d'encolure, il me sort ça a toute les sauces, et c'est pas mieux!

Il le fait naturellement depuis le début ou c'est un comportement acquis ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 26 Mai 2013 - 0:32

Comparer la zone des trapèzes droit/gauche :





Je pense qu'il est comme ça depuis longtemps (mais que je ne m'en suis aperçue que en cherchant d'où venait cette raideur).
Après travail en extension à main gauche (la main difficile), ça se voit moins (voir plus du tout). (photo prise avant travail)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Dim 26 Mai 2013 - 0:39


25/05/13

Cadence qui apparait. Attitude en extension.
Galop sans rebond, mais au moins à 3 temps.
Instabilité de l'attitude lors de la transition trot/galop.

A main droite.


A main gauche.
Départ chaotique (c'est notre main difficile), attitude mitigée malgré les amorces d'extension.
Vers 27s > contre incurvé (passage le long des arbres), probablement à cause de ma propre dissymétrie qui doit être la cause des difficultés à cette main.
Ensuite (le long de la lice) : belle extension, puis accélération. J'ai essayé ensuite de galoper dans une attitude un peu plus haute > instabilité de l'attitude mais cadence qui se conserve assez bien = déjà un progrès en soi..


Je pense que j'en suis au stade intermédiaire ou le cheval arrive à rester décontracté, mais du coup n'a pas le tonus qui donnerai du rebond et un "vrai galop", avec un temps de suspension plus marqué.
Si je demandais actuellement plus de tonus, je perdrais immédiatement la décontraction (qui reste fragile).

Je ne suis pas super décontractée en ce moment du coup je galope légèrement en équilibre pour que ça n'impacte pas trop sur le cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS   Aujourd'hui à 15:06

Revenir en haut Aller en bas
 
IGOR 'p'tit gars', ONC appaloosa-PS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'appaloosa et l'obstacle
» Un gars de la Loire...
» un bien beau caferacer, hein les gars ?
» Indian, hongre Appaloosa PP , 6 ans , Bai Blanket
» l'appaloosa en équitation classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: