CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Caramel, un blond et une blonde au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Katia
Déchainé
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 46
Localisation : Landes

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 25 Avr 2012 - 22:40

C'est encourageant en tous cas!

Déjà rien que le fait qu'il reprenne du poids facilement, pour moi c'est bon signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 25 Avr 2012 - 23:03

Pour les crins, tu es sure que cela ne coincide pas avec l'apparition des simulies (le smouches minuscules qui piquent les oreilles et sont, accessoirement, responsables de la dermite) et leur disparition ?? On en a exceptionnellement beaucoup ce printemps, et dans des zones ou d'habitude il n'y en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 26 Avr 2012 - 16:03

Citation :
Je lis avec intérêt et souhaite toujours un bon rétablissement à Caramel.

Merci Pascale

Citation :
Déjà rien que le fait qu'il reprenne du poids facilement, pour moi c'est bon signe.

Oui! Enfin là il est en train de devenir obèse, on dirait une baleine échouée dans son pré. Pourtant il avait fondu suite à la piro, en 2 semaines il est devenu énorme affraid

Citation :
Pour les crins, tu es sure que cela ne coincide pas avec l'apparition des simulies (le smouches minuscules qui piquent les oreilles et sont, accessoirement, responsables de la dermite) et leur disparition ?? On en a exceptionnellement beaucoup ce printemps, et dans des zones ou d'habitude il n'y en a pas.

Je suis quasiment sûre que ça n'a rien avoir, même si ça a pu être un facteur aggravant car effectivement on a été envahi le mois dernier.
Mais depuis le début du mois d'avril on en a quasiment plus, et les crins retombent par poignées, y compris au niveau de la queue, alors qu'il ne les perdait qu'au niveau de la crinière avant. Il ne se gratte pas.
Demain je commence le régénérateur hépatique, ça s'appelle Equi Hépatoprotecteur, on verra bien l'évolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 2 Mai 2012 - 19:53

Quelques nouvelles de l'asticot.

Toujours convalescent, essoufflement toujours présent (aujourd'hui il fait chaud ceci-dit, environ 25°, comparé aux 10° et aux inondations d'il y a deux jours), perte de crins toujours aussi importante. Il perd également ses poils de façon impressionnante, considérant qu'il en avait fait très peu cet hiver. Des trous laissant apparaître la peau se forment de façon clairsemée sur la robe. Je me rends compte que je me leurrais grandement quand je pensais qu'un mois de convalescence serait suffisant.
Il reste donc sous Red Cell et Hepatoprotecteur. Je viens de commander en plus un truc à base de silice et de zinc pour la peau/crins.

Sinon...................................

......................................................

Il change de pension, cette semaine très certainement
Les choses ont pas mal empiré à vrai dire. Mauvaise fois et mensonges au rendez-vous. Avant que les choses n'aillent trop loin, je préfère m'en aller et quitter l'agri en de bons termes. Ma "colloc" de pension, qui m'aidait à tenir de par son calme à toute épreuve, a craqué plusieurs fois elle aussi. J'ai le choix de partir car une place vient de se libérer dans une écurie à moins de 10mn de chez moi. Elle, malheureusement n'a pas d'autres solutions, elle a déjà écumé les pensions alentours. Mal au coeur de la laisser derrière. Sad
Le bon côté des choses, c'est que mon blond sera enfin au pré avec des congénères et qu'il sera chez des gens qui aiment les chevaux et en prennent soin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 2 Mai 2012 - 19:56

Aie aie.
Bon cool pour toi. Mes amitiés à Natacha ++++++++++++

Pour la mue irrégulière = pas étonnant si piro juste avant. Ici on a deux chevaux qui font des mues ignobles = Vic et un hongre que je soupçonne malade piro, investigations à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 2 Mai 2012 - 20:08

Citation :
Mes amitiés à Natacha ++++++++++++

Je n'y manquerais pas! Je lui souhaite vraiment que la prochaine pensionnaire soit quelqu'un de sympa, car Natacha, dans son genre, elle est pas mal guignarde des fois.

Citation :
Pour la mue irrégulière = pas étonnant si piro juste avant.

C'est ce que je me suis dit, je me demande juste combien de temps ça va durer, sinon il va finir à poil et chauve Laughing

Citation :
Ici on a deux chevaux qui font des mues ignobles = Vic et un hongre que je soupçonne malade piro, investigations à venir.

Décidemment, c'est une épidémie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 29 Mai 2012 - 22:18

Je fais remonter le post pour poser quelques questions d'ordre technique, que je ne sais pas où mettre.

Nous avons repris tranquillement le travail, je ferai quelques photos quand il aura perdu un peu son gras (et moi aussi.........)
La reprise est plutôt laborieuse mais je le trouve généreux, l'impulsion sur laquelle nous avons tant travaillé revient progressivement, je ne fais que des séances courtes (20mn généralement) quasi exclusivement au pas depuis 2 semaines. Entre son embonpoint, la piro et la chaleur, il s'essouffle assez rapidement et je ne souhaite pas le mettre en difficulté physique.

Je revois les bases, décontraction, impulsion, arrêt et surtout je m'efforce de lui ré-apprendre la direction grâce aux aides des jambes. Jusqu'à présent il stressait et accélérait lorsque je me servais de la jambe isolée (extérieure) ou de ma jambe intérieure à la sangle. J'ai tout remis à plat rênes longues, il répond de mieux en mieux à la jambe interne.
En revanche, l'apprentissage de l'action de la jambe extérieure est moins évident, je dois tendre un minimum la rêne extérieure autrement il ne tourne pas.
Alors je me suis dit que je pourrais certainement faciliter sa compréhension en me servant de façon plus "démonstrative" de mon poids du corps. Mais je sèche à ce niveau, car j'ai tout entendu à ce propos, je fais partie des personnes pensant qu'il faut "peser" dans le sens de la direction du cheval, je souhaiterais avoir vos avis sur la question, car en relisant le post "plis et contre plis" je tombe là-dessus:

Citation :
va du coté ou je porte mon poids (je ne sais pas si c'est une inversion mais dans ce que tu écris tu parles d'un poids du corps sur la fesse intérieure alors que ton poids du corps doit être à l'extérieurde ton pli: fesse gauche pour un tournant à gauche avec un pli externe à droite, fesse droite pour le meme tournant à gauche en pli interne)

J'en suis pas encore au travail du pli en lui-même, mais lorsque le cheval marche rênes longues, pour lui faire comprendre que je veux tourner à gauche, je devrais alors peser à gauche, non? Car lorsque je travaillais avec mon instructrice, je pesais davantage sur mon étrier extérieur pour rééquilibrer le cheval qui tombait régulièrement sur son cercle. Je comprends bien que ce sont là deux choses différentes, mais le fait que le cheval ne réponde pas au poids du corps dans le premier cas de figure (poids à gauche pour tourner à gauche) m'a pas mal interrogée (je précise que j'ai essayé de tourner avec mon poids du corps et l'emploi de ma jambe externe, si je ne tends pas ma rêne, il ne semble pas comprendre la demande...). Comment lui réapprendre tout ça?

Autre question: je travaille encore et toujours sur la décontraction, et donc l'apprentissage de l'extension d'encolure, mais pour le moment je ne prends aucun contact, sauf si incompréhension. J'ai la chance d'avoir un cheval qui descend l'encolure de lui-même lorsqu'il est rênes longues, mais du coup je me pose la question de la prise de contact, car initialement l'extension pratiquée par Pradier se fait avec un contact léger avec la bouche, pour éviter une prise d'équilibre sur les épaules, n'est-ce pas? Vos avis sur la question?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 30 Mai 2012 - 0:24

Je répond en courant, pas tout lu, j'espère que je ne répondrai pas trop à coté de la plaque
Il est important de comprendre qu'il n'y a pas "une" manière de faire mais mille, du moment que c'est cohérent et lisible pour le cheval, cela fonctionnera.

Si tu travailles rènes longues, sans imposer de pli à ton cheval
à priori tu n'a "pas besoin" de l'assiette. Tu poses ton regard là ou tu vas et ton cheval doit le "suivre" (poser le regard implique suffisemment de changements perceptibles par ton cheval sur ton corps. Si le cheval ne suit pas le regard, c'est le coté pertinent du cavalier qui va réagir pour "indiquer" par confort/inconfort au cheval ou il doit aller
ex: je veux un virage à droite, je pose mon regard sur ma courbe, mon cheval ne dévie pas sa trajectoire donc je "raidis" ou meme "fais entrer en vibration" ton coté gauche (jambe, cotes, main qui vient alors au contact): dès que le cheval réagit en s'écartant de cette sollicitation, se mettant donc sur la trajectoire voulue, la sollicitation disparait. Le principe est le meme si le cheval tourne trop.

Si tu travailles avec un pli
tu induis forcément un déséquilibre et ta demande est de le compenser, ton poids indique alors cette demande en désignant la trajectoire souhaitée (évasement à l'extérieur).



Pour le merdier de pradier, cela ne me parle pas. A mon humble avis le cheval ne doit pas se mettre sur les épaules, qu'il y ait contact ou pas; si il se met sur les épaules lors d'un contact, c'est pour moi qu'il est en train de "tirer" sur le contact, ce qui n'est pas souhaitable. Pascale en saura peut être plus sur ce point là (et aura certainement des corrections à apporter sur le point du dessus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 30 Mai 2012 - 0:54

Citation :
Il est important de comprendre qu'il n'y a pas "une" manière de faire mais mille, du moment que c'est cohérent et lisible pour le cheval, cela fonctionnera.

Oui, évidemment Wink

Citation :
Si tu travailles rènes longues, sans imposer de pli à ton cheval
à priori tu n'a "pas besoin" de l'assiette. Tu poses ton regard là ou tu vas et ton cheval doit le "suivre" (poser le regard implique suffisemment de changements perceptibles par ton cheval sur ton corps. Si le cheval ne suit pas le regard, c'est le coté pertinent du cavalier qui va réagir pour "indiquer" par confort/inconfort au cheval ou il doit aller

C'est là où le bât blesse. Les changements dans mon attitude sont plus que perceptibles, je caricature complètement en tournant mes épaules et en m'appuyant exagérément pour obtenir la compréhension mais niet. Il subit ces changement sans y répondre, car il ne les comprend pas. Il comprend très bien la "barrière" que représente la rêne extérieure, il a une vague idée que la jambe extérieure lui permet de tourner, par contre mon regard et mon attitude, ça passe à la trappe. En écrivant ça me fait penser que je devrais tester une demande de virage uniquement avec la rêne, juste pour voir...
Alors, peut-être vais-je trop vite en besogne, je n'ai pas assez répété l'exercice...Pourtant il y répond très bien en ce qui concerne la jambe intérieure, sans aucun emploi de rêne, et ce en mettant mon poids du corps sur la fesse extérieure. Alors, si j'utilise ma jambe extérieure avec le poids du corps à l'intérieur et sans la rêne externe, il lui arrive de la confondre avec la demande de "déport" de la jambe interne. Pour le moment c'est principalement l'emploi de la rêne qui lui permet de différencier les deux demandes, à mon sens...
Je pense retravailler à pieds mais c'est toute la rééducation qui est à faire pour qu'il comprenne qu'on peut tourner sans les mains... No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 30 Mai 2012 - 8:42

Okami a écrit:
je sèche à ce niveau, car j'ai tout entendu à ce propos, je fais partie des personnes pensant qu'il faut "peser" dans le sens de la direction du cheval, je souhaiterais avoir vos avis sur la question, car en relisant le post "plis et contre plis" je tombe là-dessus:

Citation :
Citation:
va du coté ou je porte mon poids (je ne sais pas si c'est une inversion mais dans ce que tu écris tu parles d'un poids du corps sur la fesse intérieure alors que ton poids du corps doit être à l'extérieurde ton pli: fesse gauche pour un tournant à gauche avec un pli externe à droite, fesse droite pour le meme tournant à gauche en pli interne)

Kais a écrit:

Si tu travailles avec un pli
tu induis forcément un déséquilibre et ta demande est de le compenser, ton poids indique alors cette demande en désignant la trajectoire souhaitée (évasement à l'extérieur).

Je pense que c'est bien là la réponse à ta première citation. Poids du corps à l'extérieur du pli tant que le cheval tend à s'effondrer sur le coté intérieur du pli (ce poids lui demandant donc d'évaser le virage et correspond donc bien en quelque sorte à un "poids du corps dans le sens du mouvement"). Une fois que le cheval donne du pli sans s'effondrer, poids du corps "neutre".



Pour ma part, après avoir pas mal réfléchi à la question de "où faut-il mettre le poids ? ', mon opinion est qu'il faut essayer d'être le plus neutre possible, le cheval n'appréciant pas tellement qu'on essaye de le déséquilibrer d'un côté ou de l'autre. D'ailleurs, si on exagère en pesant fortement d'un côté, la réponse va dépendre du cheval.

Il est possible toutefois que je place légèrement plus de poids du coté où je vais, lors de déplacements latéraux, mais exagérer ce déplacement de poids ne m'a jamais apporté plus de résultat, au contraire.

Pour tourner par contre, j'utilise bien plus "la vrille du corps" qu'un décalage de poids.
Par "vrille du corps", comprendre : orientation du haut du buste dans la direction à prendre, ce qui est grandement facilité parle "poser son regard là où on veut aller". Avec des rênes, cela appuie naturellement la rêne extérieure contre l'encolure et ouvre la rêne intérieure. La jambe extérieur viendra au contact uniquement s'il ne se passe rien. Quand le cheval tourne bien comme ça, il répond généralement à la vrille du corps même quand on a plus de rênes (une phase de transition en collier d'encolure peur aider).


Il est vrai que si le cheval "penche" plus ou moins fortement dans les virages, je pense que j'essaye de corriger quand même le déséquilibre en mettant plus de poids à l'extérieur, pour ne pas aggraver ledit déséquilibre, mais je ne considère pas ça comme une demande faite au cheval.

Citation :
Autre question: je travaille encore et toujours sur la décontraction, et donc l'apprentissage de l'extension d'encolure, mais pour le moment je ne prends aucun contact, sauf si incompréhension. J'ai la chance d'avoir un cheval qui descend l'encolure de lui-même lorsqu'il est rênes longues, mais du coup je me pose la question de la prise de contact, car initialement l'extension pratiquée par Pradier se fait avec un contact léger avec la bouche, pour éviter une prise d'équilibre sur les épaules, n'est-ce pas? Vos avis sur la question?

Le cheval en extension d'encolure est sur les épaules, vu qu'on lui demande d'étirer son balancier vers le bas et l'avant.

Après, le tout est de savoir s'il est en train de "tomber" = le cheval se raidit et "court" après son équilibre, ou s'il arrive à gérer cet équilibre en déliant son dos (et alors il aura tendance à ralentir).

Le contact avec la bouche n'a, de mon point de vue, aucune influence là dessus (ou alors il faudrait m'expliquer comment c'est sensé fonctionner….).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 30 Mai 2012 - 15:33

Citation :
Pour ma part, après avoir pas mal réfléchi à la question de "où faut-il mettre le poids ? ', mon opinion est qu'il faut essayer d'être le plus neutre possible, le cheval n'appréciant pas tellement qu'on essaye de le déséquilibrer d'un côté ou de l'autre. D'ailleurs, si on exagère en pesant fortement d'un côté, la réponse va dépendre du cheval.

Il est possible toutefois que je place légèrement plus de poids du coté où je vais, lors de déplacements latéraux, mais exagérer ce déplacement de poids ne m'a jamais apporté plus de résultat, au contraire.

Pour tourner par contre, j'utilise bien plus "la vrille du corps" qu'un décalage de poids.

C'est très clair, merci pour cette explication sunny
Je tourne systématiquement mes épaules et oriente mon regard lorsque je tourne, et le cheval y répond très favorablement quand je monte avec du contact. Aujourd'hui j'ai pu essayé le virage sans la jambe, juste en regardant où je souhaite aller et avec la rêne extérieure légèrement tendue, il tourne sans problème, sans aucune aide de jambe....Aie aie aie.

Je vais donc rééduquer à la jambe, demander 15 fois, 30 fois, 100 fois jusqu'à temps d'avoir une esquisse de mouvement. Je vais également me servir des codes vocaux "droite" et "gauche" que j'avais commencé à instaurer en balade uniquement.

Citation :
Le cheval en extension d'encolure est sur les épaules, vu qu'on lui demande d'étirer son balancier vers le bas et l'avant.

Après, le tout est de savoir s'il est en train de "tomber" = le cheval se raidit et "court" après son équilibre, ou s'il arrive à gérer cet équilibre en déliant son dos (et alors il aura tendance à ralentir).

Le contact avec la bouche n'a, de mon point de vue, aucune influence là dessus (ou alors il faudrait m'expliquer comment c'est sensé fonctionner….).

Ok merci, je vais faire d'autres recherches, voir si je trouve justement une explication à ce sujet ou non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 31 Mai 2012 - 0:58

Ôkami a écrit:

Je tourne systématiquement mes épaules et oriente mon regard lorsque je tourne, et le cheval y répond très favorablement quand je monte avec du contact. Aujourd'hui j'ai pu essayé le virage sans la jambe, juste en regardant où je souhaite aller et avec la rêne extérieure légèrement tendue, il tourne sans problème, sans aucune aide de jambe....Aie aie aie.

Pourquoi "aïe" ? Je ne comprend pas quel est le problème dans ce que tu décris ?

As-tu essayé de faire le même mouvement épaule/regard sans contact avec la bouche ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 31 Mai 2012 - 9:46

Ôkami a écrit:
il tourne sans problème, sans aucune aide de jambe....

scratch Moi aussi je ne comprends pas trop ton problème.
Pourquoi vouloir tourner en utilisant des jambes?
Parce que tu l'as vu dans le descriptif de pli/contre pli?????


Si c'est le cas j'essaye de repréciser "l'idée" du truc....
Le but de l'exercice est de faire aller le cheval à un endroit, indépendemment de comment on positionne son balancier. (exercice = moyen)
Les répercussions mécaniques étant que pour contrebalancer le déséquilibre on a augmentation de l'engagement, modification des appuis (objectif technique = le vrai but théorique, mais pour le cheval le but est: "va ou te dis mon corps, pas ou te dit ton balancier /mes mains")

Pour ce faire, on va passer par plusieurs phases d'apprentissage pour sa compréhension.
Dans ces phases, SI NECESSAIRE, on va utiliser des aides que je dirais "fortes" (les jambes, en pression discontinue ou vibration si pas de réponse) mais SI LE CHEVAL FAIT (donc pas nécessaire), l'objectif est de dégringoler dans l'utilisation des aides afin d'inciter le cheval à répondre à des aides neutres et fines: le regard chez moi, le positionnement du bassin chez pascale, probablement les deux chez quelqu'un de très bon

Tout "apprentissage" doit donc viser à faire répondre le cheval à ces aides fines, et non pas juste aux jambes ou juste aux mains, etc....

Préalable 1: le cheval rènes longues, ou ajustées et sans actions, suit le regard et peut être dirigé ainsi quasi sans action - si ce n'est pas le cas le couloir des rènes intervient jusqu'à ce que la réaction soit fiable et permanente à toutes les séances. Pas la peine de commencer du pli contre pli si tu n'as pas ça.

Préalable 2: le cheval "répond aux jambes": un souffle de la botte le fait se porter en avant, et l'action d'une seule jambe + poids posé vers l déplacement est comprise comme une demande de déport.

>>> là tu peux commencer pli / contre pli = mettre un pli et ton poids / regard à l'extérieur et SI LE CHEVAL NE REPOND PAS intervenir avec la jambe, le but étant que la jambe disparaisse...... et que la réaction de déport se fasse au regard et à la fesse/hanche malgré un positionnement du balancier n'importe ou (à l'interne ou à l'externe: le balancier en interne favorise l'engagement du postérieur sous la masse et le balancier en externe augmente le geste de l'antérieur: l'un incite à s'équilibrer et l'autre à rajouter énergie et brillant)

... je ne sais pas si cela t'éclaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 31 Mai 2012 - 10:38

Citation :
Pourquoi "aïe" ? Je ne comprend pas quel est le problème dans ce que tu décris ?

As-tu essayé de faire le même mouvement épaule/regard sans contact avec la bouche ?

Oui, et justement sans le contact, il ne tourne pas. Grosso merdo, sans contact j'ai pas de direction. Je me suis donc dit qu'il fallait qu'il comprenne l'usage de la jambe externe + regard afin de pouvoir amorcer un virage sans avoir à utiliser les rênes. Je suis dans le faux?? Embarassed scratch

Pour Kais, voilà où j'en suis dans le post de plis contre plis. Comme je le disais je n'en suis pas encore à l'utilisation du pli:

Citation :
Pour lui faire comprendre, les premières fois, on peut émettre une
légère action de jambe extérieure de déport pour le faire sortir de
piste, aidée d'un poser de la rêne extérieure sur l'encolure. Si pas
de réponse on monte en intensité (jambe, rène extérieures qui se tend)
mais l'objectif, au fil des cercles, est d'atteindre le niveau se
signal le plus léger possible: regard et jambe.

Ben sans les rênes, je n'ai ni l'un ni l'autre. Je pense être dans la phase d'apprentissage des aides (qu'il les comprenne indépendamment les unes des autres), donc à mon sens il faut les utiliser de façon "forte" comme tu dis pour faciliter sa compréhension. Le souci, c'est qu'une jambe isolée (extérieure), ben il comprend pas à quoi ça sert. C'est plutôt emmerdant, ou bien c'est moi qui me monte le bourrichon??

Pour résumer, j'ai les deux préalables, le 2 sans avoir besoin du contact, le 1 par contre je dois me servir de mes rênes. Donc si je ne m'attarde pas, les conditions sont requises pour le début du travail en pli, mais est-ce vraiment une bonne idée tant que le cheval ne comprend pas à quoi sert la jambe extérieure?

Donc oui ça m'éclaire, mais j'ai quand même l'impression qu'il manque un truc. Ou bien est-ce que justement on peut supposer que l'"affinement" des aides viendra plus tard au fur et à mesure du travail?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 31 Mai 2012 - 11:29

Citation :
Pour lui faire comprendre, les premières fois, on peut émettre une
légère action de jambe extérieure de déport pour le faire sortir de
piste, aidée d'un poser de la rêne extérieure sur l'encolure. Si pas
de réponse on monte en intensité (jambe, rène extérieures qui se tend)
mais l'objectif, au fil des cercles, est d'atteindre le niveau se
signal le plus léger possible: regard et jambe poids du corps (pesée sur la fesse ext, avancée de la hanche int).


Du temps a passé: ce serait maintenant je l'écrirais différemment.
Faut pas croire sur parole tout ce que j'écris hein, j'ai pas encore 80 ans, 60 ans d'équitation et écrit ma belle thèse équestre

Ce que tu décris est assez obscurs
Pour moi si, sans l'usage des rènes le cheval ne se dirige pas au regard cela signifie que tu n'as PAS la direction au regard
Et si, sans les rènes le cheval ne réagit pas en déport / direction à la jambe extérieure , tu n'as PAS la direction aux jambes......

Donc en gros si ça marche avec les rènes et pas sans, cela signifie que avec les rènes, sans t'en rendre compte, tu utilises énormément les mains.
C'est ce ç quoi tes écrits me font penser, ensuite vraiment difficile de voir juste sans t'avoir vue monter (une chtite vidéo?????)
sans le visuel voire pire la sensation sur le cheval réaction/non réaction, tout ceci n'est que littérature.......................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 31 Mai 2012 - 14:11

Citation :
Pour moi si, sans l'usage des rènes le cheval ne se dirige pas au regard cela signifie que tu n'as PAS la direction au regard
Et si, sans les rènes le cheval ne réagit pas en déport / direction à la jambe extérieure , tu n'as PAS la direction aux jambes......

C'est exactement ça.
Ben c'est ce que je dis depuis le début mais écrit d'une autre manière

Citation :
Donc en gros si ça marche avec les rènes et pas sans, cela signifie que avec les rènes, sans t'en rendre compte, tu utilises énormément les mains.

Si si, je m'en rends compte, c'est pour ça que maintenant ce serait bien de faire sans!

Aujourd'hui j'ai eu une esquisse de mouvement sans toucher aux rênes...A reconfirmer, car en fin de séance. Normalement dimanche Natacha passe me voir, j'essaie de la mettre derrière la caméra. Comme ça en plus vous pourrez tous vous moquer admirer la nouvelle coupe de Caramelo à la Mireille Matthieu (j'en ai eu ras le bol de sa perte de crins qui n'en finissait plus....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 31 Mai 2012 - 14:24

Ôkami a écrit:

Ben c'est ce que je dis depuis le début mais écrit d'une autre manière

c'est pas gagné la communication ma pov' lucette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 31 Mai 2012 - 14:29

Chai bien mais bon je fais de mon mieux hein, Rome ne s'est pas faite en un jour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Lun 18 Juin 2012 - 22:17

De brèves nouvelles, nous travaillons bien avec Caramelo, il comprend de mieux en mieux mes demandes.
J'arrive à présent à diriger sans les mains (sur des courbes larges bien entendu), mais j'ai toujours besoin de mes jambes pour l'orienter (en plus du poids du corps, du regard et l'orientation de mon buste), au pas et au trot, pas encore essayé au galop car il n'est pas prêt.
Il comprend bien à présent le rôle de la jambe intérieure, il a en revanche toujours tendance à coller à ma jambe droite du fait de sa dissymétrie, l'apprentissage de ce côté là est un peu plus laborieux mais en bonne voie.
Plus ça va et plus j'obtiens la décontraction rapidement et durablement, il commence à venir chercher son mors en étendant l'encolure (sans pour autant parler d'extension car il n'a pas le bout du nez au sol) et j'ai pu garder sur quelques foulées un contact très léger, très agréable.
Enfin au galop, j'ai finalement obtenu cette semaine qu'il s'étende et se cadence en équilibre sur quelques foulées également, un vrai bonheur.
Il y a encore beaucoup de travail, mais j'ai l'impression qu'on est sur la bonne voie.
J'espère très sincèrement une vidéo prochainement, la personne qui devait me filmer n'a malheureusement pu se déplacer et ne le peut toujours pas en ce moment.

Parallèlement, je travaille en cours pour préparer le cheval à l'obstacle avec le gérant de ma nouvelle pension. Je hais cordialement sa façon de monter, mais il a le mérite d'être pédagogue et de respecter mes choix d'équitation. J'espère franchir prochainement ma première barre avec Caramel. A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Lun 18 Juin 2012 - 23:35

J'oubliais (volontairement?!), une ombre au tableau quand même, et de taille: après une très bonne séance la semaine dernière, je décide d'aller le marcher autour de la propriété (clôturée) plutôt que le faire en carrière.
Il y a des deux prés jouxtant le chemin, parfois avec des vaches, parfois sans, et en plus il y le sien attenant, il voit donc les ruminants "depuis chez lui" de temps à autres, selon que l'agriculteur voisin laisse sortir son troupeau ou non. Aucun souci, il n'a pas peur des vaches, au contraire même, il les appelle quand il les voit. Nous sommes déjà passés sans problèmes devant ces mêmes vaches plusieurs fois auparavant.
Bref, on passe au pas rênes longues à côté d'un des prés, et il y avait donc les vaches ce jour-là, qui broutaient tranquillou. Voyant le cheval arriver, deux se détachent du troupeau pour venir voir alors qu'aucune ne bougeait quand le cheval les avait aperçu.
Surprise, le cheval pète un demi-tour et part plein cul au galop (son ancienne spécialité...).
Il s'arrêtera en apercevant la jument alpha avec laquelle il vit dans son pré à quelques mètres plus bas. J'y retourne. Trois fois....
Sachant qu'il pouvait refaire demi-tour je me prépare, mais par trois fois j'ai rien vu venir. On était à côté des vaches et deux secondes après on était 10 mètres plus loin. Bigre qu'il est rapide l'animal.
La 3ème fois sera la bonne, on passe, je le sens monter en pression mais en avant. Au moment où on les dépasse, c'est tout le troupeau de vaches qui se met à nous suivre. 1 seconde plus tard, je faisais drapeau, il était lancé sans que je ne puisse plus l'arrêter. Je remercie ma bonne étoile car le chemin était boueux, en descente, avec des trous partout, et je suis encore en un seul morceau (et lui aussi).
Dans ces cas là, la seule solution que j'ai trouvée (hormis celle de tourner quand l'espace le permet, ce qui n'était pas le cas sur le chemin, trop exigu) c'est de l'envoyer avec les jambes face à un obstacle, mur, clôture, là en l'occurrence un arbre.

Dépitée, car il ne m'avait pas embarqué depuis plusieurs mois, et que j'avais toujours réussit à gérer les crises en extérieur depuis...
J'ai pas eu le courage d'y retourner monté juste après, je l'ai emmené en longe pour lui faire sentir les vaches, et le lendemain j'y suis retournée sur son dos et RAS. J'avoue être bien désemparée face à une telle situation, et peur que cela ne recommence en extérieur, là où il n'y aura pas de clôtures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 19 Juin 2012 - 9:53


Globalement des bonnes nouvelles dis donc
Hormis le ptit coup de faire drapeau........ qui ça est pas glop du tout. Difficile de trier vu ce que tu décris "vraie peur" et prétexte pour démarder pleine balle (ça y ressemble fort), ou les deux en même temps.

Ôkami a écrit:

Parallèlement, je travaille en cours pour préparer le cheval à l'obstacle avec le gérant de ma nouvelle pension. Je hais cordialement sa façon de monter, mais il a le mérite d'être pédagogue et de respecter mes choix d'équitation. J'espère franchir prochainement ma première barre avec Caramel. A suivre...

Interessant. J'ai eu un moniteur un an qui montait comme un boucher et était excellent pédagogue. J'ai appris beaucoup de choses avec lui, et paradoxalement des choses très fines. Tu nous raconteras ce que cela t'apporte, ou pas..................


Pour l'embarquement....
- sais tu faire les flexions type "arret d'urgence étho"?
- ne plus sortir sans avoir plus que fait travaillé le cheval (super méga détente en longe avec des loooongs temps d'allure vives, cad limite sortir dehors en l'ayant un peu "cramé" en longe - ne pas aller jusque le mettre en difficultés évidemment, mais en premier lieu de "répondre et satisfaire" sa demande en mouvement de jeune cheval plein de sang
- t'as pas dans ta sellerie une bonne vieille embouchure hyper contendante, la pire que tu puisses trouver, que tu pourrais mettre quand tu vas dehors et avec deux paires de rènes: une de levier (grand, le levier) auxquelles tu ne touches jamais en temps normal mais que tu puisses choper en cas d'embarquement en actions violentes et discontinues, et une type action de filet que tu utiliserais quand tout va bien.... Bien sur il faut avoir dextérité pour choper la bonne au bon moment....

L'idée étant, comme toujours:
- d'aménager le travail pour éviter les crises (sortir dehors avec un cheval qui n'a plus besoin de dropper), ou générer sous controle des mini crises pour les résoudres (ce que tu as fait en repartant à pied, puis le lendemain monté)
- de lorsqu'une crise survient, dévaloriser fortement le mauvais comportement (cf le gros mors qui tue, l'arrêt d'urgence mais attention à la flexion, au bout de 5 fois un cheval "malin" et déterminé sait la déjouer pour partir quand meme).
... et bien évidemment valoriser un max les bons comportements.




L'idée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 19 Juin 2012 - 14:08

Citation :
Difficile de trier vu ce que tu décris "vraie peur" et prétexte pour démarder pleine balle (ça y ressemble fort), ou les deux en même temps.

Vraie peur. Sûre à 100%, il s'est laissé surprendre, et après était vraiment stressé d'y retourner. ça fait partie des abysses insondables de l'esprit de mon cheval. Pourquoi? Aucune idée. Idem la première fois qu'il m'a embarquée. Il n'y avait rien, il était dans un environnement connu et puis en l'espace d'une seconde tout a basculé.
J'ai géré la crise comme je le fais à mon habitude, je le laisse avancer jusqu'à qu'il s'arrête ou que je l'arrête moi-même lorsque je sens le point de rupture arriver, là je rassure et j'attends. Puis je refais un ou deux pas, et ainsi de suite. Si demi-tour je le fais tourner sur lui-même (un tour suffit en général). Ordinairement, il s'agit d'objets inertes, il s'approche, finit par sentir puis toucher, fin de la crise. Ici il a finit par gérer sa peur et passer devant les vaches, mais lorsqu'elles se sont mis à le suivre, il a vu une vraie menace, ce que je comprends aisément, la seule solution était la fuite en avant, et c'est celle-ci la plus dangereuse chez lui (c'est la deuxième fois qu'il le fait). Lorsqu'il fait demi-tour, j'arrive toujours à l'arrêter quelques mètres plus loin. Et ce point-ci c'est un manquement complet de ma part, puisque je n'ai pas encore le réflexe de choper la rêne inverse à celle du côté du demi-tour (s'il fait demi-tour par la droite, je continue de le faire tourner dans le même sens...Patience, ça viendra, je ne désespère pas).

Citation :

- sais tu faire les flexions type "arret d'urgence étho"?

- Ouaip, inutile en cas d'embarquement mais très efficace dans les situations où le cheval me prend la main.
Lors du premier embarquement c'est ce que j'avais fait, il galopait à fond la caisse avec la tronche dans les vignes et moi les deux mains sur ma rêne gauche, mais le reste du bourrin continuait tout droit....

Citation :

- ne plus sortir sans avoir plus que fait travaillé le cheval (super méga détente en longe avec des loooongs temps d'allure vives, cad limite sortir dehors en l'ayant un peu "cramé" en longe - ne pas aller jusque le mettre en difficultés évidemment, mais en premier lieu de "répondre et satisfaire" sa demande en mouvement de jeune cheval plein de sang

Lors de la rééducation que j'ai faite après le premier embarquement, il était systématiquement longé avant un extérieur pendant 10-15mn puis monté en carrière 5mn.
Là on sortait d'une séance de 45mn en carrière aux trois allures.

Citation :

- t'as pas dans ta sellerie une bonne vieille embouchure hyper contendante, la pire que tu puisses trouver, que tu pourrais mettre quand tu vas dehors et avec deux paires de rènes: une de levier (grand, le levier) auxquelles tu ne touches jamais en temps normal mais que tu puisses choper en cas d'embarquement en actions violentes et discontinues, et une type action de filet que tu utiliserais quand tout va bien.... Bien sur il faut avoir dextérité pour choper la bonne au bon moment....

Lors du premier embarquement, il était en sprenger double brisure canons fins, aucune différence. Et après cet incident il a en plus pris très peur de la main, c'est après ça que je l'ai remis en mors caoutchouc et que depuis bientôt 6 mois je me démène pour lui faire accepter son mors au moment où je l'harnache, et aussi en carrière lorsque je travaille, alors qu'il fuyait systématiquement le contact et ma main depuis.

Mais globalement de bonnes nouvelles, je vais refaire une autre rééducation, et continuer mon travail de dressage, et puis qui sait, peut-être qu'il se révélera à l'obstacle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 19 Juin 2012 - 20:47

Surprise en rentrant du boulot ce soir, je viens de recevoir les hipposandales Jogging Shoes à l'essai, j'étais restée sans nouvelles de la boite qui devait me les envoyer depuis 2 mois, malgré mes relances. Donc sans avoir eu à débourser un centime, je viens de réceptionner une paire de boots qui coûte normalement une couille, sans avoir donné aucun numéro de carte ni téléphone, juste mon adresse postale et mon adresse mail...

Bref, passé l'étonnement, je vais les mettre à l'épreuve cette semaine et vous faire un petit compte rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïs
Vieux Tromblon
avatar

Messages : 4322
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Bazas Breakdown, proximité Bordeaux

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 19 Juin 2012 - 21:19

Ôkami a écrit:
Donc sans avoir eu à débourser un centime, je viens de réceptionner une paire de boots qui coûte normalement une couille,


.... ***************** ............................


Ah pardon mais c'est trop bon: tu viens de m'offrir un bon coup de rigolade dans une journée bien trop studieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canter.exprimetoi.net
Ôkami
Déchainé
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 19 Juin 2012 - 21:26

Bah, après mon honnêteté m'a déjà rattrapé, j'ai envoyé un mail à l'expéditeur pour lui dire que j'avais reçu ses hipposandales à l'essai.
Mais diantre, ils ne se font jamais voler ou quoi? C'est pas sérieux quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caramel, un blond et une blonde au travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Caramel, un blond et une blonde au travail
» blonde strip tease
» [Vidéo Strip-tease d'une Blonde]
» La blonde fait du rodéo.
» La blonde et les moutons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: