CANTER

L'équitation et le cheval au petit galop...Exposer et échanger les méthodes d'éducation et de dressage du cheval: dans leur diversité, tenter d'identifier les dénominateurs communs aux approches, aux disciplines, mais surtout aux individus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Caramel, un blond et une blonde au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 1:33

Voilà ce que nous avons fait pendant près d'un an...Finalement peu de progrès "apparents" mais j'ai beaucoup beaucoup appris et je pense cultiver des bases saines pour notre travail. ça avance lentement, mais sûrement je l'espère.

N'hésitez pas à me donner vos impressions, je suis actuellement seule pour travailler, c'est à la fois gratifiant mais aussi très pesant par moments, car je n'ai pas le niveau pour évoluer sans instruction.

On vous remercie par avance!



Votre blonde de service
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 13:43

T'en as mis  trop d'un coup, là, mais y'a des trucs intéressants dedans qui font écho à mes expériences personnelles Smile .

Citation :
Novembre

- Je fais une séance en carrière en milieu de mois et je constate qu'il s'essouffle anormalement. (...) Après plusieurs recherches sur les causes métaboliques (pensant encore à un problème de santé), (...)
Il est simplement devenu trop gros MDR CQFD.

MDR. Je suis d'accord avec cette analyse.


Citation :
- Mi décembre le pareur vient s'occuper de sa pédicure. Nouveau pareur, chaudement recommandé par mon ancienne pareuse.
Le couperet tombe: l'état de ses pieds est catastrophique, jusqu'à nouvel ordre il m'"interdit" de monter dessus. Si je veux
du résultat rapidement il faut laisser les pieds pousser.
En effet il m'affirme que le travail est inapproprié dans le sens où les pieds ne sont pas assez "solides" et s'usent beaucoup
trop vite.

Mésaventure typique de début de pied nus... (quand le cheval n'a pas les pieds complètement "sains et fonctionnels" et que le proprio ne sait pas encore détecter les premiers signes d'alerte comme quoi il en fait trop).
Ca va finir par se caler au fur et à mesure que tu prendra de l'expérience sur ce que tu peux demander à un cheval pieds nus + l'évolution des ses pieds.


Citation :
Je me rends compte qu'il est beaucoup plus sous pression que je ne l'imaginais; Un beau jour je demande une aspiration des hanches, normalement acquise...(...) Nada, cheval amorphe. Boah, j'insiste un peu et continue mes demandes (avec le recul qu'est-ce qu'on à l'air con quand même MDR) et là le bourrin qui me paraissait complètement neurasthénique jette un postérieur rageur sur le côté...
J'étais persuadée qu'il baillait aux corneilles ce jour-là mais en réalité je le mettais dans un inconfort profond, sans même le toucher. C'est à ce moment que j'ai réalisé que soit je l'avais blasé en demandant trop ou que j'avais loupé une étape dans l'apprentissage (en fait c'est p'têtre bien les deux MDRRR).
Un cheval amorphe et non réactif au travail est très souvent (tout le temps ?) un cheval qui ne comprend pas ce qu'on lui demande (ou incapable de le faire - mais ça revient au même). J'en ai fait l'expérience plusieurs fois (parce que au début, effectivement, je croyais qu'il choisissait de ne pas réagir).


Citation :
Février

Voyant le cheval si bien, je craque par un beau dimanche ensoleillé et je monte dessus, au pas uniquement dans la carrière en copeaux de caoutchouc pendant 20mn. Le changement est proprement hallucinant. Il répond très bien aux jambes, très fin, s'incurve et mets le dos sans lui rentrer dedans comme je le faisais avant...Encore une belle révélation, le cheval était bien bien blasé...
Blasé, pas forcément (je ne suis pas sure qu'on ai la même définition).
C'est peu être aussi parce que :
- il va mieux dans ses pieds/son corps
- le boulot a permis de faire maturer les choses.


Citation :
- Je me filme de plus en plus. C'est difficile car entre l'APN qui n'a plus de batterie, plus de mémoire, le vent qui le fait tomber de la lice où il est posé, le canasson qui va voir ce que c'est et le pousse du bout du nez (puis la flemme de descendre!), les mauvais cadrages ou l'oubli d'appuyer sur le bouton enregistrer. Du coup j'ai pas grand chose d'exploitable mais ça me permet de constater certaines choses. Exemple: une séance en liberté où le cheval était tendu comme un string, où j'aurais du faire light et demander peu, ben non je l'ai fait chier avec les transitions, à tel point que lorsque j'ai vu la vidéo je n'ai pas voulu terminer le visionnage tellement je me saoulais moi-même...

MDR.
Mais c'est exactement pour ça (entre autre) que la vidéo est utile...


Citation :
- Habituation au panier durant la dernière quinzaine du mois pour le lâcher en pâture la journée entière avec. Je pensais que sa gourmandise allait prendre le dessus, mais lors de sa première sortie avec il va se prostrer dans un coin du pré après avoir rageusement gratté de l'antérieur

MDR.
J'y pense parfois pour le Ké, mais je ne suis pas encore passée à l'action.



Citation :
(Dermatophilose) Je finis par me demander si c'en est vraiment une. Il suffit de ne pas nettoyer et de ne rien appliquer dessus une journée pour avoir des croûtes purulentes le lendemain.
RDV pris, j'arrête le traitement pour avoir de belles croûtasses pour quand le véto viendra prélever. Au bout de deux jours le poil repousse.......Hum.
(...) Mais je me demande si le traitement quotidien n'a pas aggravé les choses... (nettoyage à la bétadine
et application de crème cicatrisante mélangée à du miel et des HE (lavande et tee trea).
... bien possible, parce que la flore bactérienne normale de la peau ne doit apprécier la bétadine au quotidien...


Citation :

Juin

- Le panier porte ses fruits, il perd de façon progressive et dispose de plus d'energie au travail. Je continue de le complémenter (moins d'1L de floconné + propolis + santé et sabots de chez Hilton Herbs) pour éviter qu'il perde trop de masse musculaire, car je l'ai vu se creuser la première semaine alors qu'il portait son panier H24, surtout au niveau de la croupe.

Juin = l'herbe arrive au stade de l'épiaison, elle arrête de pousser en hauteur, et va à partir de là devenir moins riche. C'est à partir de ce moment là que les agris font les foins (ensuite, plus ils attendent, et moins le foin aura de valeur nutritive).
Donc si on rationne l'herbe pareil en juin qu'en mai, le cheval va maigrir.


Citation :
Beaucoup de satisfaction, mais c'est terminé car je n'ai dorénavant plus le droit de longer mon cheval dans la carrière.
T'as fait un truc qu'il ne fallait pas où c'est la même consigne pour tout le monde ?

Citation :

Juillet

Bref, des séances en discontinues, peu d'évolution au niveau des pieds (même légère régression après le passage du pareur) et en termes de travail.

Les pieds n'évoluent que si le cheval fait des km, donc travaille. (et si jusqu'à présent je considérais que le boulot en manège/carrière "ne comptait pas" pour la stimulation des pieds, je n'en suis plus si sûre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 14:36

pascaleW58 a écrit:
T'en as mis  trop d'un coup, là
J'avoue

Citation :
Citation :
Beaucoup de satisfaction, mais c'est terminé car je n'ai dorénavant plus le droit de longer mon cheval dans la carrière.
T'as fait un truc qu'il ne fallait pas où c'est la même consigne pour tout le monde ?
Je ne saurais jamais, ni pour l'un, ni pour l'autre. Ils mentent à tous les propriétaires, se contredisent, ce qui est valable un jour ne l'est plus le lendemain. J'ai arrêté de me poser des questions 3 mois après mon arrivée là-bas. On reprendra le travail à la longe plus tard Smile 

Citation :

Juillet

Bref, des séances en discontinues, peu d'évolution au niveau des pieds (même légère régression après le passage du pareur) et en termes de travail.
Citation :

Les pieds n'évoluent que si le cheval fait des km, donc travaille. (et si jusqu'à présent je considérais que le boulot en manège/carrière "ne comptait pas" pour la stimulation des pieds, je n'en suis plus si sûre)
Je pense que le travail en carrière à une réelle incidence sur les pieds, tout simplement car je ne fais que peu d'extérieur pour éviter une usure prématurée. Tout dépend du type de sol - ici nous avons des copeaux de caoutchouc, fantastiques au début car le cheval y est comme sur un coussin, mais cela limite le travail de la corne.
Les changements sont longs à percevoir, mais j'ai constaté une amélioration quant à l'épaississement de la paroi et de la sole, ainsi qu'une nette amélioration de la résistance des cartilages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 14:51

pascaleW58 a écrit:
T'en as mis  trop d'un coup, là, mais y'a des trucs intéressants dedans qui font écho à mes expériences personnelles Smile .
lol ! +1 avec Pascale



pascaleW58 a écrit:
Citation :
Je me rends compte qu'il est beaucoup plus sous pression que je ne l'imaginais; Un beau jour je demande une aspiration des hanches, normalement acquise...(...) Nada, cheval amorphe. Boah, j'insiste un peu et continue mes demandes (avec le recul qu'est-ce qu'on à l'air con quand même MDR) et là le bourrin qui me paraissait complètement neurasthénique jette un postérieur rageur sur le côté...
J'étais persuadée qu'il baillait aux corneilles ce jour-là mais en réalité je le mettais dans un inconfort profond, sans même le toucher. C'est à ce moment que j'ai réalisé que soit je l'avais blasé en demandant trop ou que j'avais loupé une étape dans l'apprentissage (en fait c'est p'têtre bien les deux MDRRR).
Un cheval amorphe et non réactif au travail est très souvent (tout le temps ?) un cheval qui ne comprend pas ce qu'on lui demande (ou incapable de le faire - mais ça revient au même). J'en ai fait l'expérience plusieurs fois (parce que au début, effectivement, je croyais qu'il choisissait de ne pas réagir).
+1 avec Pascale . J'ai mis du temps à admettre que quand le poney "bloquait" ce n'était pas de la mauvaise volonté et que la solution n'est pas d'insister . Pour Nimbus , faire le poney amorphe est juste ça manière de dire qu'il ne peut pas faire ce que je demande ( pas compris et/ou impossibilité physique ) .
Pour la petite anecdote récente à propos des transitions pas-trot . Il ne répondait jamais à la première transition dans la seconde . Du coup j'étais toujours obligée de mettre le petit coup de badine pour que ça parte car pas de réponse dans les deux secondes après l'ordre . Après les transitions étaient plus rapide mais toujours avec un poney qui lache le mors en relevant la tete. Récemment j'ai découvert que si je ne mettais pas le coup de badine il partait de lui meme au trot 5 à 10 secondes après l'ordre et sans que j'ai besoin de me répéter . Dans ce cas la transition est fluide sans perte de contact . Après un travail de quelques minutes sur les transitions pas-trot le délais de réponse diminue significativement . Il semble que pour le moment il ait besoin de temps pour organiser sa transition et que ça ne sert à rien d'insister pour avoir une réponse immédiate ... Je pense que ça rejoint tes conclusions /à la vidéo que tu n'as pas pu visionner jusqu'au bout ... quand j'ai compris ça je me suis aussi sentie une peu lourde aussi   



okami a écrit:
- Habituation au panier durant la dernière quinzaine du mois pour le lâcher en pâture la journée entière avec. Je pensais que sa gourmandise allait prendre le dessus, mais lors de sa première sortie avec il va se prostrer dans un coin du pré après avoir rageusement gratté de l'antérieur
Il y a une différence/avantage entre ce panier et ceux que les paniers greengard qu'on commande on Royaume-Uni ?



pascaleW58 a écrit:
Citation :
(Dermatophilose) Je finis par me demander si c'en est vraiment une. Il suffit de ne pas nettoyer et de ne rien appliquer dessus une journée pour avoir des croûtes purulentes le lendemain.
RDV pris, j'arrête le traitement pour avoir de belles croûtasses pour quand le véto viendra prélever. Au bout de deux jours le poil repousse.......Hum.
(...) Mais je me demande si le traitement quotidien n'a pas aggravé les choses... (nettoyage à la bétadine
et application de crème cicatrisante mélangée à du miel et des HE (lavande et tee trea).
... bien possible, parce que la flore bactérienne normale de la peau ne doit apprécier la bétadine au quotidien...
+100000 : une des grandes causes d'hospit en dermatologie c'est le tas de truc dont les gens ont tartiné leurs lésions dermato ...


Sinon concernant les crampes : ça peut directement etre lié à une carence en sélénium ( mon dada du moment  )
cf article cité dans le post "coup de sang" . Il y a un lien direct scientifiquement prouvé .



Pour tes hésitations de selle : j'ai récemment réussi à vendre ma belloirkinevapasdutout via le dépot-vente padd. J'ai gardé ma thorowgood dressage mais avec le bon d'achat j'ai pris une wintec obstacle. J'ai redecouvert la liberté de mouvement à cheval grace au siège et au troussequin plat ... c'est géniallissime



Pour ce qui est des vidéos , j'y vois des jolies choses. La seule chose que je me permettrais de "conseiller" , serais d'essayer des renes plus longues pour voir si ça ne lui permettrait pas de plus ouvrir son angle tete-encolure quand il s'étend . (une paire de renes allemandes peut faire l'affaire  ) . Pour moi le simple fait de devoir avancer les mains puis forcément le haut de corps pour suivre le bout du nez parce qu'on a pas assez de longueur pour laisser filer les renes bloque le cheval dans son extension .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 15:01

Citation :
okami a écrit:
- Habituation au panier durant la dernière quinzaine du mois pour le lâcher en pâture la journée entière avec. Je pensais que sa gourmandise allait prendre le dessus, mais lors de sa première sortie avec il va se prostrer dans un coin du pré après avoir rageusement gratté de l'antérieur

Il y a une différence/avantage entre ce panier et ceux que les paniers greengard qu'on commande on Royaume-Uni ?
Le prix!
J'ai acheté le mien 55euros FDP inclus des States. Le greengard c'est 80 euros, et tu as juste la muselière, pas le licol qui va avec ni les FDP...
Du reste je n'ai pas testé le greengard, mais via les témoignages sur le net il blesse les chevaux et les proprios ont souvent recours au système D pour fabriquer des protections accrochées au panier. En revanche je pense qu'il est plus durable, car le problème du caoutchouc (dont le mien est fait), c'est que le cheval finit par agrandir le trou...

Merci pour ton conseil sur le travail monté, je tenterai avec une paire de rênes plus longues!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 15:22

ok merci pour l'info .. Nous n'avons pas eu de pb de blessure avec le greengard , juste un petit durillon sous le menton . Ceci dit la jument ne l'a que la journée . Et elle à un licol moumoute .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 22:30

Ah donc tu en as un! Tu en es satisfaite? Elle mange facilement avec?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizh-daglue
Déchainé


Messages : 802
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 30
Localisation : Ploneour-Lanvern/Quimper

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 23:06

elle se débrouille ... Rosie se débrouille toujours , ce doit etre les genes Mérens tongue oui on en est content . Il a déjà servi deux étés sans aucun dommage malgré les ruses de la bete ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 24 Sep 2013 - 23:20

Ôkami a écrit:
Voilà ce que nous avons fait pendant près d'un an...Finalement peu de progrès "apparents" mais j'ai beaucoup beaucoup appris et je pense cultiver des bases saines pour notre travail. ça avance lentement, mais sûrement je l'espère.
Laughing 
Tu n'es pas la seule dans ce cas là.


Ôkami a écrit:
je suis actuellement seule pour travailler, c'est à la fois gratifiant mais aussi très pesant par moments, car je n'ai pas le niveau pour évoluer sans instruction.
Je considère que c'est une idée fausse, le "pas le niveau pour évoluer sans instruction". L'important, ce n'est pas le niveau, c'est la capacité de "discuter avec le cheval"  pour lui faire comprendre ce que l'on veut de lui.
L'inconvénient quand on est seul, c'est qu'on avance dans le brouillard, donc lentement. L'avantage, c'est qu'on est pas "coincé" dans la façon de voir les choses de quelqu'un d'autre (dans ton errance dans le brouillard, tu peux découvrir des choses que n'aurait pas remarquées en suivant le prof/guide sur une autoroute de certitudes).


A propos des vidéos :

vidéo "latéral pas" : on voit une encolure trop tordue. Causes possible : trop de main intérieure, car pas assez de réponse à la jambe intérieure.
Mais sur la vidéo "cession", je vois qu'il fait la même chose, alors que la rêne intérieure est floche. On a l'impression que la rêne extérieure n'est pas tendue, c'est peut être ça en partie le pb. Ou alors l'assiette qui ne laisse pas passer le mouvement comme elle le devrait (un de mes problèmes récurrents - je constate, mais ne saurai pas conseiller quoi faire).

montoir : mdr, il est aussi inspiré et mendiant que les miens Very Happy 

Vidéos au trot&galop : chantier en cours… mais j'aime bien, le cheval cherche et si la mécanique n'est pas stable, le mental, lui, n'est pas "chiffonné", et ça c'est le plus important. Question mécanique, j'aime bien ce que l'on voit à la fin de la vidéo trotnow Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 25 Sep 2013 - 0:02

pascaleW58 a écrit:
Ôkami a écrit:
Voilà ce que nous avons fait pendant près d'un an...Finalement peu de progrès "apparents" mais j'ai beaucoup beaucoup appris et je pense cultiver des bases saines pour notre travail. ça avance lentement, mais sûrement je l'espère.
Laughing 
Tu n'es pas la seule dans ce cas là.
Parfois j'ai la sensation d'évoluer dans le mauvais sens quand je vois les autres cavaliers avec leurs chevaux parfaitement au travail, je me dis que je tâtonne trop et que mon cheval n'est qu'un immense brouillon...
Finalement j'apprécie les doutes que m'apporte la remise en question du travail autodidacte, malgré la lenteur des progrès j'ai la conviction que c'est ainsi que l'on progresse le mieux.
Par moments je me dis que Caramelo essuie beaucoup trop mes erreurs de débutante, mais j'ose espérer qu'il n'en souffre pas trop, car je fais mon possible pour lui rendre la vie agréable.

Citation :

Ôkami a écrit:
je suis actuellement seule pour travailler, c'est à la fois gratifiant mais aussi très pesant par moments, car je n'ai pas le niveau pour évoluer sans instruction.
Je considère que c'est une idée fausse, le "pas le niveau pour évoluer sans instruction". L'important, ce n'est pas le niveau, c'est la capacité de "discuter avec le cheval"  pour lui faire comprendre ce que l'on veut de lui.
L'inconvénient quand on est seul, c'est qu'on avance dans le brouillard, donc lentement. L'avantage, c'est qu'on est pas "coincé" dans la façon de voir les choses de quelqu'un d'autre (dans ton errance dans le brouillard, tu peux découvrir des choses que n'aurait pas remarquées en suivant le prof/guide sur une autoroute de certitudes).
ça ouvre de nouvelles perspectives, celles que personne ne nous enseignera jamais car ce sont les nôtres. C'est à coup sûr le moyen le plus efficace de construire sa propre équitation. Mais un peu de lumière dans le brouillard est, de façon ponctuelle, un réconfort que l'on ne s'égard pas en chemin.

Citation :

A propos des vidéos :

vidéo "latéral pas" : on voit une encolure trop tordue. Causes possible : trop de main intérieure, car pas assez de réponse à la jambe intérieure.
Mais sur la vidéo "cession", je vois qu'il fait la même chose, alors que la rêne intérieure est floche. On a l'impression que la rêne extérieure n'est pas tendue, c'est peut être ça en partie le pb. Ou alors l'assiette qui ne laisse pas passer le mouvement comme elle le devrait (un de mes problèmes récurrents - je constate, mais ne saurai pas conseiller quoi faire).
En effet, il donne beaucoup trop de pli, même sur des rênes longues. Je peux y remédier en tenant la tête avec la rêne extérieure, mais j'ai envie d'essayer de solutionner le problème autrement (mais je ne sais pas encore comment...). Concernant l'assiette j'ai aussi ce problème, une enseignante m'avait appris comment repérer la poussée du postérieur intérieur et d'y calquer mon assiette dessus. J'y pense souvent mais j'ai du mal à reproduire. Cela mériterait bien une petite séance à ce sujet!

Citation :

Vidéos au trot&galop : chantier en cours… mais j'aime bien, le cheval cherche et si la mécanique n'est pas stable, le mental, lui, n'est pas "chiffonné", et ça c'est le plus important. Question mécanique, j'aime bien ce que l'on voit à la fin de la vidéo trotnow Smile.
Oui, gros chantier même! Le galop j'y touche presque pas pour le moment, je me dis que tant que le trot sera mauvais ça ne sert trop à rien de passer à la vitesse supérieure.
J'attends de mon cheval qu'il se décontracte et se cale dans une cadence sans que j'ai à toucher à quoique ce soit. A partir de là j'estime qu'on pourra bosser. Car tant qu'il précipite, se couche et relève l'encolure, la solution la plus rapide serait d'utiliser le mors pour le remettre en place, mais je n'ai pas envie de faire ça. Je préfère le laisser chercher sa place et moi la mienne. C'est pour ça qu'il est en licol.
Parfois je suis quand même obligée d'y toucher, comme sur la vidéo trotnow, car rien à faire, entre la copine de pré qui n'arrête pas de l'appeler et la golfette qui amène sa nourriture qui passe à côté de la carrière, il était déconcentré au possible. Je dois le mettre sur un cercle puis en faire le moins possible. Alors on arrive au résultat en fin de vidéo, qui est immédiatement récompensé (pas rênes longues/arrêt).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 25 Sep 2013 - 0:04

breizh-daglue a écrit:
elle se débrouille ... Rosie se débrouille toujours , ce doit etre les genes Mérens tongue oui on en est content . Il a déjà servi deux étés sans aucun dommage malgré les ruses de la bete ...
Ok merci, je me tournerais peut-être vers ça si je dois racheter un panier, surtout vu la vitesse à laquelle il agrandit le trou...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 25 Sep 2013 - 0:13

Ôkami a écrit:

J'attends de mon cheval qu'il se décontracte et se cale dans une cadence sans que j'ai à toucher à quoique ce soit.
De mon expérience actuelle, la cadence nait de la décontraction.
Avec Igor, pendant longtemps j'ai cru qu'en ne touchant à rien, il finirai par se décontracter. En presque 10 ans de temps (parce que je ne savais pas quoi faire d'autre, les autres solutions que je voyais autour de moi me semblaient mauvaises)), cela n'a pas fonctionné (je ne dis pas que sur un autre cheval ça ne fonctionnerai pas).
Donc maintenant, "j'y touche", pour orienter dans un sens qui doit amener la décontraction (les mobilisations latérales de KR, les demandes d'extension d'encolure par tension des rênes type Pradier, et récemment le contrôle de la cadence de mon trot enlevé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 25 Sep 2013 - 0:16

Dites voir, vos paniers, là, est ce que ça empêcherait le cheval de ronger l'écorce des arbres ?

Et le licol qui va avec le easy breathe, c'est un licol qui peut se détacher si le cheval se coince ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 25 Sep 2013 - 0:23

pascaleW58 a écrit:
Ôkami a écrit:

J'attends de mon cheval qu'il se décontracte et se cale dans une cadence sans que j'ai à toucher à quoique ce soit.
De mon expérience actuelle, la cadence nait de la décontraction.
Entièrement d'accord.

Citation :

Avec Igor, pendant longtemps j'ai cru qu'en ne touchant à rien, il finirai par se décontracter. En presque 10 ans de temps (parce que je ne savais pas quoi faire d'autre, les autres solutions que je voyais autour de moi me semblaient mauvaises)), cela n'a pas fonctionné (je ne dis pas que sur un autre cheval ça ne fonctionnerai pas).
Donc maintenant, "j'y touche", pour orienter dans un sens qui doit amener la décontraction (les mobilisations latérales de KR, les demandes d'extension d'encolure par tension des rênes type Pradier, et récemment le contrôle de la cadence de mon trot enlevé).
Très intéressant, ça porte à réfléchir, merci beaucoup sunny 

Citation :
Dites voir, vos paniers, là, est ce que ça empêcherait le cheval de ronger l'écorce des arbres ?
Et le licol qui va avec le easy breathe, c'est un licol qui peut se détacher si le cheval se coince ?
Avec le easy breathe je pense que ça limiterait le phénomène, mais ça ne l'arrêterait pas complètement (surtout si le cheval est malin Laughing ) , car il peut appuyer les dents contre le trou et donc "gratter" avec...
Avec le greengard ça me semble plus compliqué, vu que c'est une grille!

Le licol du esay breathe est un licol à double velcro, donc sécurisé, ça s'arrache en cas de problème:
http://www.chicksaddlery.com/page/CDS/PROD/MZ9661
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Lun 4 Nov 2013 - 1:49

Quelques réflexions en cours:

- Travail monté toujours en licol, depuis un mois j'ose demander et ne plus être passive, espérant une éternelle décontraction; et ça paie. J'ai travaillé tout le mois d'octobre sur une attitude basse, ça a fonctionné à merveille, j'en suis ravie. Le cheval ne précipite plus, ne lève que ponctuellement la tête, même dans les transitions, galop des deux côtés dans le calme (pas le calme le plus total, mais net progrès à ce sujet).

- Depuis 1-2 semaines, je recommence à travailler sur un peu plus d'impulsion et essaie un peu plus de difficultés; il est difficile de trouver le bon compromis entre calme et impulsion, il s'énerve vite car je dose mal... Luc Pirick a dit "Le cavalier surveillera le mouvement en avant, ce sera la partie la plus délicate, pour maintenir une cadence constante mais surtout sans jamais amener le cheval à se pousser plus qu’il n’est capable de se porter". Nous sommes en plein dedans.
Nous avons fait de l'obstacle (la deuxième fois en deux ans! le changement a beaucoup plu à Caramelo, j'en ferai plus souvent dorénavant!), en liberté j'obtiens de meilleurs résultats, il manque peu de choses pour obtenir la révérence tant recherchée, il descend de plus en plus!!

- Côté position, je désespère...Mes séances de musculation portent leurs fruits, je me sens mieux et plus tonique, je commence à me rééquilibrer sur la selle, les traces de transpiration sont de plus en plus égales, mais toujours plus marquées au niveau de la cuisse droite et de la fesse gauche. Je suis inexorablement tordue, et beaucoup trop en avant, encore et toujours. Ma rêne extérieure systématiquement détendue, ma jambe gauche qui recule difficilement... Je reprends les cours après mon déménagement.

- Récemment (2 semaines) Caramelo s'est mis à vriller la tête. ça a commencé en liberté. J'ai de suite pensé à une douleur, un inconfort, qu'il ne faisait qu'à main droite. Il vrille vers la droite ou bien vers la gauche. Puis il me l'a fait monté, toujours à droite. J'ai laissé faire la 1ère fois, j'observais. La 2ème fois j'ai demandé gentiment sur le licol en tendant la rêne extérieure et en demandant de façon discontinue sur la rêne intérieure. Il l'a fait sur 3 séances montées de mémoire. Puis cela a cessé, mais il continue de le faire en liberté, à droite puis à main gauche; par curiosité, j'ai tenté de valoriser l'attitude avec la tête droite en récompensant vocalement: dès qu'il la vrillait, j'arrêtais de féliciter. ça a marché.
Se pourrait-il qu'il s'ennuie? Je suis un peu perplexe.

Voilà pour les nouvelles, la prochaine fois nous serons dans les Bouches du Rhône!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 5 Nov 2013 - 1:04

Ôkami a écrit:
il est difficile de trouver le bon compromis entre calme et impulsion, il s'énerve vite car je dose mal...
De mon côté, je cherche le compromis entre décontraction et impulsion. Mais je pense que le problème est plus ou moins le même. J'applique à ce sujet la théorie de KR : transitionner d'un état à l'autre = sur quelques foulées je demande plus d'impulsion, sans me soucier de la décontraction, puis je lui demande de revenir à une cadence où je sais qu'il va se décontracter. Petit à petit, je vois que j'arrive ainsi à élargir ma gamme de cadence où le cheval reste décontracté (le processus est lent en ce qui me concerne)
(RMQ : j'en suis à un stade ou + d'impulsion se traduit par plus de vitesse par augmentation de la cadence, même si une fois ou deux j'ai réussi à avoir plus d'impulsion avec la même cadence, mais je n'arrive pas bien à reproduire ça).

Citation :
- Côté position, je désespère...Mes séances de musculation portent leurs fruits, je me sens mieux et plus tonique, je commence à me rééquilibrer sur la selle, les traces de transpiration sont de plus en plus égales, mais toujours plus marquées au niveau de la cuisse droite et de la fesse gauche. Je suis inexorablement tordue, et beaucoup trop en avant, encore et toujours.
Je connais très mal la musculation : est ce que le programme de tes séances prend en compte tes dissymétries ?
Je cherche pour le moment du côté de la décontraction (miraaaacle, un cours hebdomadaire de Feldenkreis m'est accessible cette année).


Citation :
- Récemment (2 semaines) Caramelo s'est mis à vriller la tête. (...).
Se pourrait-il qu'il s'ennuie? Je suis un peu perplexe.
Pour moi, un cheval qui s'ennuie s'éteint, ou alors s'occupe à tester les limites du dresseur pour trouver comment se fatiguer le moins possible.
S'il vrille la tête de lui même, c'est que ça lui est plus confortable... reste à comprendre pourquoi. L'attitude basse fait peut être travailler la mécanique. Je suis de plus en plus persuadée que sur mon cheval, le travail en extension d'encolure a débloqué des choses... et provoqué des boiteries passagères au moment des déblocages de la mécanique.
"Règle des 3" apprise de L. Mezailles (de mémoire) : 3 jours pour les courbatures, 3 semaines pour intégrer un nouveau geste et le maitriser (le faire rentrer dans la "mémoire musculaire" ?), 3 mois pour voir apparaitre la musculature associée à un certain type de travail. Les 3 épisodes de boiteries vus sur Igor on chacun duré environ 3 semaines.


Citation :
Voilà pour les nouvelles, la prochaine fois nous serons dans les Bouches du Rhône!
Bon déménagement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 5 Nov 2013 - 1:56

Citation :
J'applique à ce sujet la théorie de KR : transitionner d'un état à l'autre
C'est ce sur quoi j'ai travaillé aujourd'hui, et ça a pas mal fonctionné!
Par contre il faut toujours un temps d'adaptation plus ou moins long pour qu'il se cale dans une cadence correcte (comme toi, il accélère systématiquement, je pense qu'il faudra travailler beaucoup là-dessus pour garder la même cadence tout du long. Mais bon, c'est un portos, il est livré avec la trottinette).
Son truc du moment c'est de débrayer une fois qu'il est stable, je pense vraiment que ça lui tire sur la couenne, et je suis obligée de rester très présente avec mes jambes, ce que je n'apprécie guère. Je suppose que c'est une étape à passer le temps qu'il trouve le bon équilibre et la bonne cadence.

Citation :
Je connais très mal la musculation : est ce que le programme de tes séances prend en compte tes dissymétries ?
Je pratique seule le gainage et fais en fonction de mon asymétrie (je travaille davantage le côté faible) et le pilates, qui n'en tient pas compte. A la fin de mes séances d'équitation et de muscu je sens toujours des douleurs dans les cuisses et dans le bas du dos.

Citation :
S'il vrille la tête de lui même, c'est que ça lui est plus confortable... reste à comprendre pourquoi. L'attitude basse fait peut être travailler la mécanique. Je suis de plus en plus persuadée que sur mon cheval, le travail en extension d'encolure a débloqué des choses... et provoqué des boiteries passagères au moment des déblocages de la mécanique.
"Règle des 3" apprise de L. Mezailles (de mémoire) : 3 jours pour les courbatures, 3 semaines pour intégrer un nouveau geste et le maitriser (le faire rentrer dans la "mémoire musculaire" ?), 3 mois pour voir apparaitre la musculature associée à un certain type de travail. Les 3 épisodes de boiteries vus sur Igor on chacun duré environ 3 semaines.
Merci pour ton témoignage, c'est très intéressant Wink Je vais attendre de voir comment ça évolue!

Citation :
Bon déménagement !
Merci, mais pfiou c'est pas gagné! Entre le transporteur qui devait me transporter le cheval entre le 13 et le 18 et qui vient de me planter, et la pension qui me fout dehors à la fin du mois, c'est un peu hardos. Je pensais que faire appel à un transporteur était plus simple...Au final je pense louer un camion, j'ai plus le temps d'attendre pour voir s'ils auront de la place ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mar 26 Nov 2013 - 17:28

La saucisse est bien arrivée dans sa nouvelle pension (avec un vrai pré et de la vraie herbe, dans les Bouches du Rhône!!!), par transporteur finalement, un très gentil monsieur qui avait une place durant la semaine souhaitée! Par chance j'ai pu être présente pour l'embarquement et le déchargement, et Caramelo a encore très bien voyagé.



En revanche il a pas mal accusé le coup, le changement d'écurie et surtout de mode de vie lui est toujours difficile; plus de foin à volonté et plus de copains (pour le moment, on attendait qu'un potentiel pote soit déférré, on fait les présentations cette semaine, j'ai hâte; il est terriblement en manque de contacts sociaux), et du mistral plutôt violent les 3 premiers jours. Cheval en légère hypothermie (36,5 en journée au soleil), je décide de le couvrir car je n'y tiens plus. Je voulais retarder la pose des couvertures pour qu'il fasse du poil, mais rien de rien, ça ne pousse pas. Puis le voir efflanqué et claustré dans son abri ça m'a fait mal au coeur, j'avoue, je suis faible. Il a maigrit (bonne nouvelle  ), il s'est levretté (surtout la première semaine, ça va mieux, il rentre encore les flancs périodiquement) et a perdu du muscle, j'ai attendu une semaine avant de le remettre doucement au travail.

ça va de mieux en mieux, je pense qu'il lui faudra un bon mois avant de se sentir bien...Le fait de le remettre au travail l'a pas mal posé, et aujourd'hui j'ai enfin obtenu sa toute première révérence, il a enfin posé le genou, les miracles existent!



Il est encore gras n'empêche...scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 27 Nov 2013 - 0:51

Smile 

On lui souhaite de vite retrouver un pote, et le déménagement sera oublié Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Mer 27 Nov 2013 - 10:16

C'est ce que je me dis aussi! C'est très compliqué ici de trouver une pension avec un pré, et encore plus avec des copains. Ou quand c'est le cas, les chevaux restent ferrés Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Dim 1 Déc 2013 - 21:48

Parce que vous l'attendiez tous avec grande impatience  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle
Déchainé


Messages : 543
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 48
Localisation : Doubs

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Dim 1 Déc 2013 - 23:34

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cirquedeboheme.fr
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Dim 1 Déc 2013 - 23:58

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôkami
Déchainé


Messages : 502
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 30
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Jeu 30 Jan 2014 - 20:13

Peu de nouvelles ces derniers temps, Caramelo n'est pas au top, surtout depuis la mi-décembre.

D'abord on a pris une bonne gamelle suite à une glissade au galop dans la boue, qui au premier abord n'avait pas eu de conséquences importantes, mais finalement le cheval a fini par développer une gêne au niveau du boulet du PD; l'articulation craque à chaque foulée...Il n'y a aucune boiterie, aucun œdème, aucune chaleur mais pourtant il présente des difficultés à engager et se désuni au galop à droite (ça ne lui était encore jamais arrivé).

Ensuite depuis la fin décembre je constate un amaigrissement ainsi qu'une fonte musculaire progressive qui commencent à m'inquiéter.
La gérante de la pension et ma nouvelle pareuse ont été unanimes: mon cheval est "flasque". Elles m'ont confié qu'il ressemble à un vieux cheval et qu'elles sont très étonnées de son état sachant que c'est celui de la pension qui bosse le plus.
Au boulot je lui vois les côtes, idem à l'arrêt s'il se tourne. Ce n'est pas la cata mais il a perdu sa ligne du dessus et la croupe est creusée.

La ration a été augmentée en accord avec la gérante et l'ostéo passe d'ici une semaine.
Si pas de résultats courant février il sera séparé de nouveau pour mieux suivre la gestion de son alimentation vu que son pote lui par contre profite un peu trop de la double ration de foin.
Si toujours pas de résultats, allô véto et PDS. Mais j'appellerais peut-être plus vite que prévu, il commence à perdre ses crins et je le trouve fébrile en ce moment...

Ah ces fichus bourrins! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascaleW58
Vieux Tromblon


Messages : 2335
Date d'inscription : 21/09/2007
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Ven 31 Jan 2014 - 0:03

scratch 

Pas vraiment d'idées pour t'aider (rechute de piro ou autre joyeuseté du genre ??)... En tout cas, tout ce que je te souhaite et que ça rentre vite dans l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caramel, un blond et une blonde au travail   Aujourd'hui à 19:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Caramel, un blond et une blonde au travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Caramel, un blond et une blonde au travail
» blonde strip tease
» [Vidéo Strip-tease d'une Blonde]
» La blonde fait du rodéo.
» La blonde et les moutons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANTER :: Présentation des chevaux & de leur travail-
Sauter vers: